For Her

Narciso Rodriguez

Note des visiteurs :

(36 votes)

175 avis

Musc dévastateur

par Jeanne Doré , le 8 mars 2006

Quand le premier parfum du créateur Narciso Rodriguez est sorti, j’ai eu un très bon a priori, peut-être bêtement influencée par le matraquage publicitaire montrant une Carmen Kaas princesse diaphane natée en noir et blanc. Lorsque je l’ai senti pour la première fois, j’ai jubilé, enfin un vrai chypre qui a de la classe ! J’avais immédiatement des souvenirs mêlés d’amies de ma mère, de vielles tantes chics et bien maquillées, évoquant un univers 80’s baroque et obsolète. Avec toutefois une impression de renouveau et de modernité due à un accord musqué très actuel, enveloppant ce chypre si old fashion.

Seulement voilà, au premier essai, catastrophe, je me suis étouffée, littéralement asphyxiée par le parfum, que j’avais pourtant trouvé si fascinant, si attirant au premier abord. Le problème est bien la présence de cette boule de musc, qui a un petit quelque chose d’animal, assez gras, huileux, presque sale, et qui a surtout un sillage à l’étendue un peu trop débordante. Lorsqu’on le porte, il vous envahit constamment (il ne s’est pas produit chez moi cette accoutumance immédiate habituelle qui provient au bout de quelques instants, et qui fait qu’on ne sent généralement plus ce que l’on porte).

Quelqu’un qui le porte dans votre entourage ne passe pas inaperçu (l’accoutumance finissant apparemment par arriver chez quelques acharnées qui s’en aspergent outrageusement) et vous retourne le cœur à chaque passage.

En résumé, un parfum original, signé, sophistiqué, de grande classe, mais très difficile à porter, et surtout à supporter.

À propos de l'auteur

Jeanne Doré

J’ai co-fondé auparfum.com en 2007, et j’en suis aujourd’hui rédactrice en chef à temps partiel, et rédactrice... un peu de temps en temps !

Voir son profil
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

par macis, le 14 mars 2014 à 10:59

Bonjour,
J’ai testé en boutique sur touche papier "musc collection" for her de Narciso Rodriguez.
Sachant que j’apprécie les muscs, la conseillère m’a remis un échantillon. J’ai sagement attendu d’être au calme pour l’essayer sur peau, et là ! Grosse surprise ! Point de musc mais une désagréable odeur que je qualifierais de "javel".
La mésaventure m’était déjà arrivée en testant l’eau claire des merveilles, qui était censée elle aussi, être sublime.
Auriez-vous un nom de molécule à me soumettre, histoire de fuir une bonne fois pour toutes ce composant ?
S’agirait-il de la note javel, qu’Opium évoquait dernièrement dans le Oud de Reminiscence ? ( cf Honey).
Je suis perplexe et désappointée.
J’ai pu apprécier for her en Edt & edp sans aucun souci. Je ne pense donc pas souffrir d’anosmie au musc comme cette pauvre Sun Jae. C’est grAAAve, Docteur ?
Merci de m’éclairer.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par CuirFélidé, le 14 mars 2014 à 12:31

Bonjour Macis,

En effet votre nez ne vous trompe absolument pas. Je l’ai acheté il y a quelques années, à la hâte, pensant à une édition limitée de mon cher For Her.
Au départ, je l’avais beaucoup aimé avant que cet aspect "javel" vienne m’encombrer après plusieurs utilisations.

Je pense que c’est la fleur d’oranger qui manque de rondeur et de relief et le musc choisi qui a été bien moins travaillé que dans les précédentes versions.
Difficile à dire, je ne sais plus ce qui m’avait tant plus avant l’achat mais je ne sens à présent plus que cette boule âcre très déplaisante.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par macis, le 14 mars 2014 à 14:49

Bonjour CuirFélidé,
Merci de m’avoir rassurée. Je me sens moins seule. La coupable serait donc la fleur d’oranger associée au musc. J’aime bien ces deux matières d’habitude. Comme quoi, les couples maléfiques, çà existe !! Sans vos lumières, je n’aurais pas pu les démasquer. Reste à élucider l’affaire de l’eau des merveilles, et celle de l’eau de pamplemousse rose.
A bientôt, pour d’autres enquêtes.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par CuirFélidé, le 14 mars 2014 à 15:41

En réalité le duo musc/fleur d’oranger est le fer de lance du, si beau, For Her eau de toilette.
Alors qu’a t-il pu se passer dans cette version Musc Collection ? L’ylang-ylang ? L’aspect miellé en fond ? Toujours est-il que cette fleur d’oranger n’a plus rien de suave.

Quant à l’Eau des Merveilles, quel dommage c’est une des fragrances les plus canons de chez Hermes..

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par CuirFélidé, le 14 mars 2014 à 15:45

Ha, vous parliez de l’Eau Claire des Merveilles.
Me voilà rassurée ! Je trouve que ce flanker ne rend pas bien hommage à son original, à savoir maintenant si il comporte également un aspect "javel" qui m’aurait échappé..

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Nicolaï, le 9 mai 2014 à 11:49

Bonjour,

Ce musc de Rodriguez sent assez immédiatement – et durablement – le lilas frais. Or la molécule qui donne la note lilas est (surtout) le terpinéol alpha. Cette molécule a en effet un aspect javel prononcé et émane de nombre de détergents... Selon le PH de votre peau, cette note est plus ou moins présente. Ceci explique peut-être cela :-)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Nicolaï, le 9 mai 2014 à 11:51

Bonjour,

Ce musc de Rodriguez sent assez immédiatement – et durablement – le lilas frais. Or la molécule qui donne la note lilas est (surtout) le terpinéol alpha. Cette molécule a en effet un aspect javel prononcé et émane de nombre de détergents... Selon le PH de votre peau, cette note est plus ou moins présente. Ceci explique peut-être cela :-)

(Désolé, un bug dans le site a fait atterrir ce com une première fois dans un endroit improbable...)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Nicolaï, le 9 mai 2014 à 11:53

Bon, ben "répondre à ce commentaire" ne fonctionne pas. Je répondais à Macis qui parlais du Musc Collection ci-dessus. Et me revoilà ici pour la troisième fois...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par macis, le 9 mai 2014 à 13:06

Bonjour Nicolaï,

Merci pour votre réponse, j’ai un suspect supplémentaire et du coup une autre question. Figure - t’il en toutes lettres sur la composition ( généralement écrite sur l’emballage) ? Je pourrais ainsi le repérer à coup sûr. Je l’ai encore soupçonné dans l’orange sanguine d’Atelier Cologne dernièrement.... La rencontre se déroulait agréable et paisible sous un beau ciel printanier, l’orange se faisait tonique et acidulée , longue et agréable, hélas gâchée une fois encore par cette " javel ". Snif...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Nicolaï, le 9 mai 2014 à 15:08

Non ce n’est pas indiqué car selon l’IFRA elle n’est pas particulièrement allergène, et pour l’instant n’a pas obligation d’être signalée :) Ce qui peut vous aider c’est que si dans la composition "officielle" il est noté lilas, vous avez de fortes chances que cette molécule s’y trouve – étonnant dans l’Orange sanguine de l’Atelier C. Mais attention, ce n’est pas la seule qui peut avoir un aspect javellisé au niveau du ressenti olfactif. Et ça dépend de tellement de facteurs que je vous suggère la chose la plus simple : essayer, et ne pas se presser pour acquérir un nouveau jus qui peut parfois gréver le budget ! ;-)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par doudou, le 22 janvier 2014 à 09:03

Coucou tout le monde !
Bon....heu....c’est moi ou For her n’est plus que l’ombre de lui-même ?
J’ai acheté une bouteille la semaine dernière, et je ne l’avais pas senti/porté depuis quelques années.
Honnêtement, la tenue est proche de zéro. Je trouve qu’il n’évolue plus...je gardais le souvenir, du moins pour l’edp, de notes de tête bien florales et chyprées, qui se posaient ensuite dans ce cocon un peu gras déjà décrit par certains et que j’apprécie beaucoup.
Là avec ma nouvelle bouteille, c’est tout de suite très doux, on est immédiatement dans le musc cotonneux. C’est très très joli...mais au bout d’une heure, plus rien !!!

Qu’en pensez vous ?
Je ne suis pas du tout anosmique au musc, et ce n’est pas une accoutumance non plus je pense. J’ai essayé de vaporiser ( imbiber même !!) un foulard, porter autre chose et sentir le foulard deux heures plus tard....et ben c’était quasi le désert...
Idem cette nuit : en me couchant, un pschitt de Teint de neige sur un bras, For her sur l’autre. Et en me réveillant, le Villoresi était encore là, mais absolument plus rien de l’autre côté. Par contre ça sentait super bon Insolence dans mes cheveux, vaporisé vers 17h...vive la violette hfp !
Mais pour le NR je suis écœurée.... :-(
J’adore vraiment le travail fait dans ce parfum entre musc et notes florales, mais là en gros je suis obligée de me pschitter toutes les deux heures...et encore, quand je l’ai porté personne n’a remarqué mon parfum, alors que d’habitude j’ai des commentaires...

C’est grave docteur ??? Des impressions concordantes ? Ou rassurantes ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Jicky, le 22 janvier 2014 à 13:10

Oh c’est bizarre ça... J’irai tester pour voir.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par doudou, le 22 janvier 2014 à 13:23

Oui je veux bien un avis !
Bon, quand même ce matin en arrivant au travail une collègue a trouvé que je sentais bon. Mais il faut dire que j’avais été généreuse sur les pulvérisations...
J’avais vraiment le souvenir de quelque chose d’intense avec l’edp, là le rendu est toujours très beau mais à ce rythme là je peux l’acheter au litre !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Arpège, le 18 octobre 2013 à 13:56

Est ce que vous pensez que je pourrais ajouter (a distance) un peu de For Her EDP a Hypnotic poison ou kenzo Amour pour renforcer le musc et donner une petite facette florale musquee ?

Parce que For Her, je l’aime mais il n’evolue pas et il serait a mes yeux, un bon amplificateur.
Je parle d’un spray leger et non superpose

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Sun Jae, le 12 septembre 2013 à 13:42

J’en ai marre. Sal*perie d’anosmie au musc. Ca fait 6 fois que je teste ce parfum (aujourd’hui compris), et sur moi, je sens rien mis à part une très légère note de fleur un peu sucrée, et encore, faut que je pousse mon pif sur ma peau si fort qu’il se retrousse (et croyez-moi, retrousser un pif d’asiatique, faut le faire). Et tout ce que je perçoit c’est un machin triste et banal à pleurer. Faut croire que je ne pourrai jamais savourer For Her comme il se doit T_T

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Koimynose, le 12 septembre 2013 à 14:24

Ohh trop touchantes vos larmes, Sun Jae. (ce smiley est génial, je ne connaissais pas !)
Amis auparfumistes, votre devoir est de secourir une jeune femme en détresse olfactive !
Mais quelque chose me dit que vous trouverez facilement un autre parfum pour vous en remettre - de vos émotions s’entend... mais du parfum aussi bien sûr ;)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Arpège, le 12 septembre 2013 à 20:46

Oh mince ! Je compatis ! Moi c’est la vanille qui ne ressort jamais sur moi et beaucoup de parfums virent, une horreur !

Je suis sure qu’il y a des muscs que tu sentiras, mieux que celui la !
Bise

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Jicky, le 12 septembre 2013 à 23:38

Sun Jae, dans un registre vraiment très très proche de For Her, je vous conseille d’aller découvrir la déclinaison "Habanita L’Esprit" de Molinard, pour voir si c’est vraiment le parfum qui vous fait bugger ou si c’est un vrai problème d’anosmie.

Dans un registre beaucoup plus floral et aérien, il y a Idylle en eau de parfum qui pourrait vous intéresser dans un registre plutôt proche :)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Sun Jae, le 13 septembre 2013 à 11:02

Merci de compatir à mon malheur :D
Jicky, merci pour les conseils. Je vais justement visiter Grasse bientôt, et je compte bien visiter l’usine Molinard (j’ai par contre cru comprendre que le Habanita vendu actuellement n’est plus que l’ombre de l’original ?). Je crois par contre que c’est bien une anosmie pure et dure au musc, ce n’est pas la première fois que j’ai ça avec des parfums dont le musc est le composant principal. J’ai essayé Musc Nomade de Goutal un jour. Je ne sentais rien. Mais vraiment rien. Du coup j’en ai remis une bonne couche en me disant que "franchement quelle tenue de m*rde". Toujours rien. J’ai alors foutu mon poignet sous le pif de mon mari qui a eu un mouvement de recul avec une moue d’écoeurement sur la tronche (sympa hein !), et une amie m’a confirmé que "ça sent très fort". Moi : je sentais que dalle. L’horreur.
Idylle est par contre un des rares Guerlain qui ne me touche pas du tout. Je l’ai déjà testé plusieurs fois, j’y suis imperméable, et ce sans pouvoir en donner une bonne raison. Mais je pense que parfois il ne faut pas trop intellectualiser le parfum et que si le déclic ne se fait pas, c’est que ce n’est pas pour moi ;)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Arpège, le 13 septembre 2013 à 11:13

Et si le fait de pas sentir le musc, c’est justement que c’est... TOI (le parfum de ta peau) ?

J’aime bien le parfum FOR HER, le rendu general mais te dire ce que sent le musc, non. Je ne pourrais pas le dire. J’ai senti Mure et musc de l’AP. Musc Koublai khan. Original musk. J’ai ces parfums mais je ne sais toujours pas ce que sent le musc !

J’aime bien idylle Guerlain, j’aime bien l’instant magic et son musc blanc. Flower kenzo mais je sais toujours pas reconnaitre le musc !

J’ai vu que sur le net on peut commander un roll on de musc, je vais le faire car j’aimerais reconnaitre les notes de base en parfumerie.
C’est pour ca que je cherchais le roll on de NR For her : musc for her. C’était une huile et je crois que c’est plus vendu. Dommage !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Sun Jae, le 13 septembre 2013 à 11:18

Non, c’est vraiment le musc. Quand je me respire moi-même, je sens ma propre odeur (et vu la tronche de mon mari quand il a senti Musc Nomade, je crois pas que ça sente moi). J’en ai discuté longuement avec la gérante de la boutique Goutal, elle a aussi une anosmie au musc. Elle a testé des extraits purs de musc (et c’est censé foutter sa mère) et ne sentait rien. Il parait que c’est une anosmie assez commune. Bien évidemment, les seules personnes que je connaisse qui l’ont sont celles qui s’intéressent au parfum. Celles qui s’en fichent le sentent très bien. Théorie de la vexation universelle n’est-ce pas.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Jicky, le 13 septembre 2013 à 11:47

Avant tout si je puis me permettre : si ! N’ayons pas peur d’intellectualiser le parfum ! Alors certes, pas systématiquement ni bêtement, mais le parfum peut être un objet de réflexion. Voilà. (Je survole bien évidemment la question, on pourrait discuter de ça pendant des heures)

 

Pour le musc, oui c’est une anosmie très commune. D’après la légende (et de source sûre), certains parfumeurs sont même anosmiques au musc : apparemment Maurice Roucel aurait du mal à distinguer certains muscs entre eux par exemple. Pour découvrir le musc en parfumerie, je dirais que si vous suivez le Muscs de Khiel’s, Clair de Musc, For Her, les muscs de Tom Ford etc, vous pourrez avoir une petite idée (je déconseille les trucs d’Internet quand c’est pas des matières vraiment bien, c’est souvent n’importe quoi)

Je vous conseille de lire la série "Semaine musquée" de Poivre Bleu : http://poivrebleu.com/tag/musc/

Vous aurez un bon aperçu du musc avec je pense ;)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Arpège, le 13 septembre 2013 à 12:47

Merci jicky ! Je vais donc me garder des muscs d’internet et decouvrir les parfums que vous citez.

Un grand merci !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Olivia, le 13 septembre 2013 à 12:17

Je compatis Sun Jae :( L’anosmie au musc est assez fréquente. Il paraît que pour certaines personnes, c’est parce que l’odeur du musc est assimilée à une odeur de propre (le truc ironique quand on sait comment était récolté le musc autrefois) et le cerveau en fait abstraction (en gros hein). Vous n’avez pas eu une lessive au musc un jour ? :D Sinon, essayez de sentir d’autres muscs. Musc Tonkin de Parfum d’Empire sent trèèèès fort, et pas toujours très propre. Continuez à essayer, ça reviendra peut-être un jour !
 
Vous avez de la chance d’aller à Grasse, vous allez voir c’est vachement bien la visite de l’usine Molinard (bon j’avais 11 ans quand j’y suis allée mais j’avais adoré). Pour Habanita, je n’ai jamais senti l’original malheureusement, mais l’actuelle EDP est très bien, je préférais l’EDT vendue il n’y a pas très longtemps et qui avait une ouverture un peu plus agressive mais ça devait faire fuir des clients.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Arpège, le 13 septembre 2013 à 12:55

Olivia, Sun Jae,

J’ai connu Habanita sur une arriere grand mere, qui le portait depuis les années 20 , moi je l’ai senti dans mon enfance vers 1992 (j’avais 8 ans) et même si la version actuelle est belle, elle ne ressemble plus a la version d’origine. Je ne la reconnais plus dans ses notes de tete. Peut etre le fond. Et encore ! On trouve encore sur ebay des Habanita vintage eau de toilette (des merveilles de tenacite, opulentes, fumee bleutee, epices vanille boisee).

Jicky parle du parfum " Habanita L’esprit" qui est un flanker musque.

Jamais senti, celui la !
Molinard (l’usine) et la parfumerie sont a voir, c’est sur.

Sun Jae, dans un tout autre genre, je t’imagine avec 1000 de Patou. Tu connais ?
Bonne après midi !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Sun Jae, le 13 septembre 2013 à 14:32

Coucou Olivia, Arpège et Jicky,
.
Merci pour les conseils. Je vais téléphoner à ma mère pour savoir si je ne serais pas tombée dans une marmitte de musc quand j’étais petite, à la manière d’Obélix et de la potion magique, des fois que... :p J’ai testé Mûre et Musc de l’AP, et là aussi, je ne sentais que la mûre, et encore, c’était très léger. Je vais retourner fourrer mon pif dans le musc de Frédéric Malle aussi, sait-on jamais, il me semble avoir senti quelque chose avec celui-là. Je retiens Musc Tonkin, c’est le dernier né de Parfum d’Empire non ?
.
Arpège : il me semblait bien avoir lu ici que les reformulations de Habanita avaient massacré le parfum. J’irai le sentir quand même, sait-on jamais. Par contre, je n’ose pas (encore ?) acheter de vintage sur Ebay, je ne m’y connais pas assez et j’ai trop peur de me faire entuber en beauté - sans parler des prix des parfums vintage qui atteignent des sommes faramineuses.
.
Sinon, à propos de Patou, je crois avoir une peau anti-Patou : j’ai essayé Joy et 1OOO, une catastrophe : sur moi, ils devenaient tous les deux hyper acides. Le pire fut Joy qui sentait le pipi de chat. Je sais pas ce que j’ai comme peau mais c’était pas triste. 1OOO pareil, mais en plus faible : on sentait un joli fond mais il fallait vraiment le vouloir.
.
Jicky : je ne suis absolument pas contre l’intellectualisation du parfum, mais pour certains, c’est la page blanche (Idylle donc en fait partie). Ils ne m’évoquent rien, ne me touchent pas. Ce n’est même pas que je ne les aime pas, c’est juste que c’est comme un néant comme ma tête. Un grand rien. Ni répulsion, ni dégoût, ni intérêt, juste rien. C’est rare, mais ça m’arrive (et c’est parfois reposant même :p )

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Arpège, le 13 septembre 2013 à 18:02

En fait, concernant habanita, je parlais d’une eau de toilette vintage (qui a la puissance d’un extrait) et si elle est vendue le prix d’une eau de toilette 2013, on est sure de pas se faire entuber. J’en ai vu par exemple vendue a peine entamee par des francaises, parce que la fragrance leur deplaisait. C’est sur que aux encheres faut faire gaffe ! J’ai vu un flacon rempli a moitie de serge lutens (nuit de cellophane) soit 25 ml a ... 199 euro. Arf !

 il y a encore peu de temps on trouvait cette eau de toilette vintage en vente dans les parfumeries. Maintenant c’est l’eau de parfum reformulee qui est belle mais qui n’a plus l’odeur de l’habanita et de l’aieule que j’aimais tant. L’habanita actuelle a du caractere. Bien fichue. Mais a cote de l’ancienne !...

 dommage pr joy et 1000.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Olivia, le 14 septembre 2013 à 14:31

Haha, Sun Jae, une marmite de musc ! Ca c’est une bonne idée :D
Oui, Musc Tonkin est le dernier de Parfum d’Empire, c’est une édition limitée mais ça doit être encore possible de le sentir (ou de ne pas le sentir ;) ).

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Arpège, le 9 septembre 2013 à 22:25

FOR HER a atterri sur mon poignet un peu par hasard (Eau de toilette) et ce parfum a evoque en moi le mot "Reminiscence" ; je visualise une epoque lointaine dans une roseraie, avant une course dans l’herbe d’un parc de chateau. L’esprit cherche dans ses souvenirs pour retrouver la sequence exacte mais en desespoir de cause, propose une image nostalgique, historique "de remplacement". Cela pourrait etre aussi une statue de marbre dans un parc qui "prend Vie", deesse froide s’animant dans une lumiere blanc argentee.
 
Le parfum evoque la chaleur, l’animalite et pourtant il demeure froid, altier, sur ma peau. Une figure tres ancienne qui evoque les parfums retro d’un autre age. Le musc est enveloppe dans les fleurs mais demeure, hieratique et quelque peu etouffant. Image de poussiere d’argent, encore cette sensation d’ancien alors que par son contraste dans le paysage des sucreries actuelles, il pourrait passer pour novateur. Sensation incroyable d’un parfum qui semble jeune, moderne, inventif et qui nous viendrait du passe. J’ai déjà ressenti cela pour Iris silver Mist et Soir de Lune.

Tres vite sur moi, la rose de jardin telle que je me l’imagine, apparait avec une petite note verte et une autre note domine, tres haute et lancinante : le musc.
Je ne percois que la rose, une rose ancienne, poudree et violette, pas du tout le jasmin. Mon mental me dit : une roseraie.

Reminiscence d’une autre epoque, et on s’y sent etrangement bien, comme on peut se sentir avec l’Heure bleue ou après l’Ondee.
C’est poudre, animal, et j’ai un sentiment de reconnaitre un autre parfum : White linen (surement les muscs propres et le jasmin).

Plus les heures passent, plus le charme opere. Sur moi, FOR HER n’est pas etouffant car j’en ai mis peu. J’ai eu aussi un mini decant que j’ai vide sur moi au sortir de la douche et l’impression d’etre " A LA COUR " m’a envahie. On se sent habillee, l’eau de toilette est douce, lumineuse mais bestiale aussi. C’est le feu sous la glace. Une tres belle surprise même si après 30 minutes, je n’ai plus percu du tout de parfum sur moi. Il était la, pourtant, avec toute son aura lumineuse, mais il s’était transforme en parfum de peau, intime comme peut l’etre un Kenzo Amour par exemple.
Un vrai coup de coeur ! Je vais tester l’eau de parfum pour voir son evolution. J’aime ce musc "egyptien". Le flacon lourd et noir est tres beau. Il faut aussi que je decouvre Musc collection.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par CuirFélidé, le 27 octobre 2013 à 14:51

Re-bonjour Arpège,
Quelle jolie description vous faites de For Her ! Ce musc a quelque chose de bordeline, pas tout à fait moderne, ni tout à fait classique. Pas trop propret et ni tout à fait animal. Il est normal que les époques dans lesquelles il vous transporte ne soient pas tout à fait les-mêmes
C’est une des plus belles créations de Francis Kukdjian à ce jour.
L’Eau de Parfum, en revanche, ne m’a pas vraiment enthousiasmé. C’est que passer après l’ Eau de Toilette s’avère être mission difficile et je préfère tant l’aspect un peu gras de la fleur d’oranger que la rose pour laquelle elle a été échangée ne me conquiert beaucoup moins.
Vous dites que la fragrance a été reformulée ?? J’espère que non ! J’ai conservé, mon ancien flacon et un échantillon donné après un achat du Musc Collection à sa sortie. Je vais devoir me renseigner, en espérant qu’il n’ait pas trop morflé !
Quoi qu’il en soit, 5 étoiles, pour les souvenirs qu’il m’inspire encore ;)
Emeline

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Arpège, le 27 octobre 2013 à 15:15

Recoucou ! Merci.

Je ne sais absolument pas si il a ete reformule. Simplement, depuis sa sortie, tous les parfums ont subi des reformulations je pense (plus ou moins importantes) mais je suis pas specialiste. C’est une possibilite tout comme il peut etre pas du tout reformule.

 
Mais j’espere vraiment que vous pourrez me dire si il est comme avant. J’espere !

La rose et le santal m’ont plu enormement dans l’eau de parfum. Mais l’eau de toilette est superieure quand je la sens "a nez repose" aujourd’hui.

Tenez moi au courant en le ressentant en eau de toilette ! Ca me ferait plaisir.
J’espere trouver l’huile HER Musc.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par CuirFélidé, le 27 octobre 2013 à 16:22

Arpège, je vous tiendrais au courant. A mon avis, si reformulation il y a, elle sera minime étant donné qu’aucune voix ou presque semble se lever pour décrier un énième sabotage. En espérant que l’aspect gras de la fleur d’oranger, qui donnait tout son charme à ce musc, soit intacte.
Emeline

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Arpège, le 27 octobre 2013 à 20:20

Merci Emeline !

Je trouve For Her tres beau, dans ses deux concentrations mais vraiment l’eau de toilette est moins sombre et plus florale et plus "de feminite". A la parfumerie je ne parvenais pas a les distinguer.
C’est etonnant que maintenant je fais bien la difference.

Bonne soiree

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Arpège, le 28 octobre 2013 à 15:42

Avec un jour de retard, Bonne Fete parfumee, Emeline !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par CuirFélidé, le 28 octobre 2013 à 16:26

Ho, merci beaucoup pour cette intention Arpège !
Je l’avais complètement oubliéé, la veille comme aujourd’hui !
Croyez-bien que je fais à présent concurrence au sourire photoshopé d’une certaine Julia Roberts pour un certain parfum.
Hier, je portais mon austère Serge Noire. Aussi beau soit-il, je dois rattraper le coche. Mon flacon de Musc Tonkin va être dépoussiéré pour l’occasion ratée ^^
Merci encore !!
Emeline

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par CuirFélidé, le 1er décembre 2013 à 14:28

Bonjour Arpège
Me revoilà sur la page For Her.
Alors, non, je n’ai pas porté Armani Code (ni Midnight Poison) mais j’admets que mon explication dans mon commentaire précédent puisse porter à confusion ^^. Je les ai beaucoup aimé de onze à quinze ans et si j’avais eu à choisir un parfum à cette époque, mon attention se serait portée sur ces deux parfums. Je n’ai pas osé, car se parfumer était quelque chose d’encore un peu mystérieux pour moi et, pour être honnête, à ce même âge j’estimais par moi-même que je pouvais m’en passer. J’appréciais les odeurs sucrées et gourmandes mais uniquement sur les autres parce que, bien malgré moi, je considérais aussi que c’était féminin et joli (avant de découvrir For Her)
En parlant de For Her, je le trouve toujours aussi beau et l’ayant beaucoup porté à dix-huit ans, j’ai vite déploré son succès pourtant mérité. Pourtant ce musc gras et lumineux reste pour moi le véritable succès de ces dix dernières années et je me demande si un flacon de l’EdT (uniquement l’ EdT) ne sera pas prochainement acquis.
Le voulez-vous ? Alors foncez ! Il serait dommage de le laisser à celles qui, en le trouvant beau, arrivent encore à encenser Viva le Juicy ou Miss Dior Chéri en même temps.
Alien de Thierry Mugler est le seul parfum féminin de la marque que j’apprécie (très sûrement parce Armani Code for Her lui ressemble un peu)
Comme For Her, il y a un aspect lumineux et gras qui mystifie la fragrance. Je pense qu’il s’agit d’une dose bien proportionnée de Fleur d’Oranger qui enrobe le jasmin. L’ambre et la note boisée (cashmeran) sont également traitées de la même manière, en somme des voilages très subtiles mais qui donnent toute la tonalité à ce parfum.
Aussi, quitte à posséder un parfum très porté, autant se diriger vers lui (ou bien For Her ^^)
Je vous invite notamment à sentir, si ce n’est pas encore fait, l’édition Alien Essence Absolue pour plus de profondeur et de tempérament (j’ai même failli craquer, si si).
Emeline

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Arpège, le 1er décembre 2013 à 17:36

Bizzarement j’ai pas eu le coup de foudre pr Alien Essence absolue. Il est + gras, huileux avec une belle note de noisettes. Mais moi j’ai craque sur le Alien Gout du parfum enrichi de caramel beurre sale. Un proche l’a achete et je lui pique parfois parce que je suis plutot "vintage" dans les parfums des années folles.

For Her et Alien sont un peu des exceptions. J’aime bien les parfums de moins de 20 ans d’age, j’ai des petits coup de foudre mais souvent je porte les vieux Guerlain, Rochas Femme, mon Arpege, Numero 5 , et je convoite Bois des iles, Cuir de Russie.

Le musc de For Her reveille quelque chose en nous. La femme de Cro Magnon qui sommeille en nous.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Vol de Nuit, le 23 août 2013 à 15:49

Je ne connaissais pas for Her de NR.

J’ai testé l’eau de parfum (flacon rose) et j’ai Ete étonnée je l’avoue. Les notes de tette sont tres agréables. L’impression qu’il est ENFIN le parfum idéal, différent des autres. Au bouit de 30 Mn je ne le perçois plus du tout. Mais il est la, intact (témoignages de proches).
 
J’aimerais vous demander a tous, vous qui connaissez ce parfum, si l’eau de parfum est la + ancienne ou si l’eau de toilette a Ete créée avant. Jeanne et vous tous avez donné vos avis mais était ce sur l’EDP ou l’eau de toilette ?

Nous avons eu des exemples de parfums avec une sortie décalée de l’eau de toilette par rapport a l’extrait et l’EDP (par exemple la petite robe noire, dahlia noir etc).

Merci a vous d’avance
J’hesite entre eau de toilette et EDP

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par catfat, le 23 août 2013 à 17:53

Je crois bien que les deux sont sortis en même temps. Attention au dosage car c’est un parfum très présent pour l’entourage. Une de mes meilleures amies le porte (en eau de toilette au début, pê en eau de parfum par la suite je ne sais pas) depuis plusieurs années c’est vraiment devenu son odeur, à tel point que quand j’ai testé un échantillon pour voir j’avais constamment l’impression qu’elle allait apparaître et j’ai passé une très mauvaise journée, comme si j’avais volé quelque chose.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Vol de Nuit, le 23 août 2013 à 18:39

Merci beaucoup Catfat !
Je découvre FOR HER avec 10 ans de retard ! Au bout de 30 mn je ne le sens plus sur moi. Mais j’aime ce musc qui m’evoque un clair obscur. Poudré en EDP.
 je mets toujours mes parfums a une dose homéopathique (une goutte derrière chaque oreille + 1 goutte ds la nuque et ensuite je pose mes poignets dans mon cou. Ou alors un seul pschitt sur un foulard. (ayant eu dans le passé, une expérience de sulfatage avec womanity et alien que j’adore par ailleurs ).

 il faut que je compare les 2 versions EDT et EDP. En tout cas chouettz ressenti d’avoir débusqué (10 ans plus tard) un nouveau Chypre qui change des chypres fruites, verts , qui ne soient pas comme coco mad’ (lequel va bien a une copine mais ne mê plaît pas) et qui ait quand même une aura vintage. En plus je crois qu’il ira bien avec Le Male, parfum de mon chéri. (musc en commun) le flacon est beau (j’adore aussi celui d’Essence)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Vol de Nuit, le 23 août 2013 à 17:55

J’ai oublié de dire que je suis une fan de Guerlain et que je n’echangerais pas mes Shalimar, l’heure bleue, Jicky etc contre For Her mais il me plaît car il est différent. Je n’ai pas l’habitude de sentir des chypres comme lui. Les seuls chypres que je connaisse sont Mitsouko, femme, eau du soir, miss dior original, caleche. Celui ci a une note qui me semble novatrice.
 
Je n’ai pas l’habitude du musc encore une fois. Je vais essayer l’eau de toilette la prochaine fois mais je suis vraiment curieuse de savoir si l’eau de parfum est antérieure a l’eau de toilette et de combien de temps. Merci a tous !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par poison, le 23 août 2013 à 19:42

En fait, il semblerait que les deux est étés crées simultanément en 2003.
La version masculine en 2005.
C’est un parfum très diffèrent en effet, ce qui le rends très intéressant !
Je l aime bien mais ne m a pas apprivoisée, par contre signature très personnelle, c’est un des seul depuis longtemps qui sort ses griffes et ressemble a quelque chose de nouveau.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Vol de Nuit, le 23 août 2013 à 23:05

Merci beaucoup !

Oui il est tres intéressant. Ca me donne envie d’essayer musc ravageur que je ne connais pas.
Ce qui m’étonne un peu c’est que mon nez ne le perçoive plus au bout de 30 minutes car il est décrit comme tres puissant.
Je n’en mets pas beaucoup mais même le nez sur mon poignet, il "disparaît" a mon nez. Je parle de l’eau de parfum.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par poison, le 24 août 2013 à 21:55

En général, cela veux dire qu’il vous convient parfaitement, ce fond a votre peau ! ce parfum a une alchimie très particulière : soit il devient lourd entêtant voir acide, soit il se marie parfaitement a la carnation, l’acidité de la peau.
Il semblerais que vous ayez trouver un nouvel ami parfumé....

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Vol de Nuit, le 25 août 2013 à 08:21

Merci Poison !

Mais j’ai un doute : a t’il Ete reformulé ? J’en mets quelques gouttes sur mon poignet et je perçois les notes de tête florales et tres vite, plus rien ! Si seulement un parfum avait la grâce de s’adapter ENFIN a ma peau !

Je vais aller parfumer un foulard en soie et voir s’il demeure longtemps perceptible.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Absinthe, le 1er juin 2013 à 14:44

Re-bonjour les Auperfumistas après un long silence que j’en ai pas pensé moins ;-)
Juste un petit mot sur For Her EDT dans lequel je me vautre en ce moment avec... mouais, plaisir. Parce que pour moi il est remarquablement bien fichu, mais à mes narines il représente typiquement le parfum "ni-ni" : ni trop sensuel, ni trop propret ; pas des masses chaleureux, mais pas non plus glacial à la "je te toise moi la blonde altière qu"on croirait pas que j’ai le feu sous la glace" ; pas trop fleuri, pas trop ambré ni trop boisé, et surtout pas trop lessiviel ; ni inintéressant, ni franchement polarisant. Bref, pour moi un parfum agréable à porter en ce printemps incertain, quand on rêve de cheveux qui volent dans la douce brise estivale et de robe blanche en coton parfumée avec... je sais pas moi, l’eau de Rochas Sensuelle ?(nan je rigole ^^)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Jicky, le 3 juin 2013 à 00:28

Coucou Absinthe :D !

 

En fait, il est super For Her mais je comprends où vous voyez que ça "cloche" : il doit être trop monolithique pour vous je pense. Genre il y a pas assez de variations pour moduler tous les critères que vous dîtes de manière à ce qu’il vous convienne ?

 

Je pense le mieux c’est d’y revenir de manière occasionnelle, c’est à dire de le trahir avec un autre parfum de temps à autre. Je suis sûr qu’après il saura vous charmer plus encore :D !

 

Dans l’esprit, il y a Habanita L’esprit qui en est très proche qui est sorti récemment ! Si vous avez l’occasion ;)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Absinthe, le 3 juin 2013 à 12:09

Hello Jicky ! ;-)
Le hic avec For Her, c’est qu’il est trop gentil, trop sage pour moi qui suis adepte des parfums drama-queen qui parlent avec les mains... et ça m’énerve parce que je l’aime bien en plus ! je l’ai dans mon armoire depuis des années, j’y reviens régulièrement avec à la clé la même frustration. Même si je ne suis pas fan des mix, je crois que je vais tenter celui proposé par Mumu un peu plus bas, avec une touche de Musc Ravageur, sait-on jamais ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Céa, le 14 février 2013 à 21:09

Qui a senti NR l’eau ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par doudou, le 15 février 2013 à 09:31

Senti !
Heu......je l’ai trouvé très floral, et fusant, pas du tout dans l’esprit compact, dense du NR original.....et en fait, même s’il faudra que j’y revienne pour affiner ma perception, je le trouve très repompé avec la formule rose propore musquée de Idylle de Guerlain....(dont les muscs me semblaient déjà travaillés à la For her....)en bref, suis assez déçue, et rien de nouveau sous le soleil, quoi.....

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Céa, le 15 février 2013 à 21:22

Ah ! Merci. Moi aussi je le trouve à la fois un peu différent de l’original (surtout en eau de parfum), mais proche d’Idylle qui lui, en revanche, ressemble au premier ... Sinon, je m’exprime avec beaucoup de clarté, non ?!

Enfin, je dis tout ça mais au final je l’aime bien. Il n’a rien de nouveau mais il détend. C’est diificile à expliquer , mais j’ai parfois besoin de parfums simples, juste agréables à porter. L’ombre dans l’eau ou L’heure bleue par exemple, suscitent un mélange d’émotions, un ressenti à la fois brut, évident mais aussi intellectualisé et complexe. Un sentiment de nostalgie et une sorte de petite angoisse, pourtant indispensable.

Bref, cela fait parfois du bien porter une NR tout simple qui n’évoque rien d’autre que lui même ... de temps en temps mais pas toujours.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par poupinette, le 7 mars 2013 à 15:30

Bonjour à tous,
J’aime bien cette eau, elle a de la tenue, tout en étant relativement discrète et classieuse.
Je la porte avec plaisir même si effectivement cela n’est pas le parfum du siècle.
Elle a cependant une vraie personnalité bien que proche d’Idylle par certaines notes effectivement !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Nez-nez chéri, le 6 mars 2012 à 23:25

Ah rien à avoir en effet ! J’ai donc une préférence pour les muscs sales. J’ai essayé quelques fois Muscs koublaï Khan, il m’a beaucoup intriguée et m’a inspiré quelques réflexions sur la beauté de la laideur (du sale en l’occurrence), notre dédain pour les odeurs dérangeantes (nos propres odeurs de grands singes), les prouesses de la chimie, etc (je vous épargne les détails :-)).
Au final j’aime beaucoup MKK et l’Eau d’Hermès aussi qui sent "le papa qui revient de son footing" ! Et que dire d’Habit Rouge ? C’est le masculin ultime, mon préféré avec Farenheit.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Jicky, le 7 mars 2012 à 20:18

Si vous cherchez bien dans les discussions, il y en a une sur - justement - le propre sale !

Partagez votre réflexion avec nous :D

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par jle, le 6 mars 2012 à 14:50

C’est sans doute les muscs qui vous gênent. J’ai offert ce parfum à ma femme il y a quelques semaines de cela et elle adore car ça lui a permis de varier avec Mure et Musc, un autre parfum...musqué !!

 

Si vous n’aimez pas cette explosion touffue et piquante, y’a pas de solution, sans oublier que la tenue générale de For Her est aussi dans le haut du panier, même en eau de toilette !!

 

Je ne suis pas fan non plus de Féminité, je le trouve assez vulgaire un avec des notes fruitées artificielles, c’est même l’un des rares Lutens que je n’aime pas !!

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Nez-nez chéri, le 6 mars 2012 à 16:00

Oui jle, je ne déteste pas les muscs, mais j’ai parfois du mal à les percevoir clairement et donc à les apprécier. La preuve, Mûre et musc justement me laisse indifférente ! Le seul parfum musqué qui me plait vraiment est l’Original Musk de Kiehl’s, il ne fait pas dans la dentelle du coup je ne rate rien (si votre femme aime cette matière vous devriez lui faire essayer).
Quant à féminité du bois, vous me rassurez bcp ! Je ne suis donc pas la seule irréductible, ouf !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Nez-nez chéri, le 6 mars 2012 à 16:25

Avec FdB, je suis tout à fait d’accord, là où je cherche du boisé je trouve surtout cet aspect fruité qui me semble aussi plutôt commun du coup, je ne vois pas ce qu’il a de si extraordinaire.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par jle, le 6 mars 2012 à 18:58

On ne parle pas des mêmes muscs. le Khiel’s que j’ai et utilise avec le Kublaï Khan pour "salir" certains mix ou certains parfums, sont des muscs -sales-, synthétiques mais sales. Les muscs -blancs- au contraire apportent de l’accroche, de la force, de la sensation de peau, presque de la vie à un parfum et pas une délicate odeur de biquette ;0)

 

Je viens de sentir l’eau d’Hermès, un parfum créé en 51 par Edmond Roudnitska et il est gavé de molécules "sales". Jicky aussi est bien chargé en "effet pipi de chat" tout comme Habit Rouge en bonnes "mauvaises senteurs de canasson". J’ai racheté pour ma mère Diorling qui vient d’être ré-édité par Dior. J’ai retrouvé des souvenirs d’enfance et...un paquet de muscs désormais 100% synthétiques mais toujours aussi attachants une fois qu’on passe les premières minutes où l’on a l’impression de ne pas s’être lavé !!

 

Mur et Musc ou For Her ont des muscs "propres" Un gros paquet à dire vrai, mais essentiellement propres. Ca pique presque, on plonge la tête dans un baril de vieille lessive en poudre. On aime ou on déteste...Ca me rappelle mon enfance quand j’allais sniffer les barils de Dash ;0) Entre autres senteurs...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Lire la critique de Sì

Miss Armani Chérie
Pour celles qui s’adonnent aux chypres fruités et qui aiment les parfums particulièrement puissants, au sillage atomique et à la ténacité persistante.
Note des visiteurs :

(12 votes)

Lire la critique de Elle L'aime

Elle L’aime

Coco girl
Une exploitation à fond du registre sucré, qui propose toutefois une création assez osée, originale et très personnelle.
Note des visiteurs :

(9 votes)

Lire la critique de Flash

Flash

Tubéreuse à facettes
Allez les gars, pour le premier, ok, on n’a pas fait dans la dentelle, le patchouli, le caramel, la poire, c’est vrai qu’on a un peu abusé, avec ça on s’est pas mis les perfumistas dans la poche... (...)
Note des visiteurs :

(3 votes)

Lire la critique de Oriental Brûlant

Oriental Brûlant

Sonnet ardent
Un internaute qui prend ma place pour écrire son avis sur un parfum, ce n’est pas vraiment une nouveauté. Mais utiliser la poésie pour mieux nous parler des odeurs, là, ça nous change un peu ! Vous (...)
Note des visiteurs :

(4 votes)

Lire la critique de Encre Noire pour Elle

Encre Noire pour Elle

Oie blanche
Combien d’entre vous auraient parié (ou rêvé) qu’une Encre Noire au féminin consisterait à reprendre le sublime vétiver du masculin à peine habillé de quelques fleurs ? Et bien loupé, Lalique a choisi le (...)
Note des visiteurs :

(3 votes)

Lire la critique de Rose Barbare

Rose Barbare

Intrigue-moi si tu peux
Barbare, cette rose ? Disons plutôt ambivalente, voire sournoise...
Note des visiteurs :

(3 votes)

Lire la critique de Carven Le Parfum

Carven Le Parfum

Plate couture
Ni remarquable, ni mémorable, ni innovant, ce parfum n’a même pas l’élégance désuète d’un grand classique, encore moins l’insolence d’un gourmand dérangeant.
Note des visiteurs :

(0 vote)

Lire la critique de Oud

Oud

La bête apprivoisée
Voir également notre entretien avec Francis Kurkdjian Alors que Francis Kurkdjian présente en ce moment son dernier duo de parfums, auparfum a choisi... de vous parler de l’avant-dernier ! Et si, (...)
Note des visiteurs :

(6 votes)

Lire la critique de Absolue pour le matin

Absolue pour le matin

Absolue et matin… C’est vrai qu’au départ on a du mal à imaginer une association que tout oppose. Absolue évoque la concentration, la puissance et des couleurs sombres là où matin appelle la douceur, (...)
Note des visiteurs :

(4 votes)

Lire la critique de Absolue pour le soir

Absolue pour le soir

Attentat à la pudeur
Tout commence par une très belle rose puis l’explosion de bois et d’alcool ouvre le bal des sens en déversant dans un verre de cristal un délicieux Cognac hors d’âge. Très vite l’ylang-ylang, le (...)
Note des visiteurs :

(11 votes)

Lire la critique de Essence

Essence

Nouveau cinq
Qui doute encore du grand retour des floraux aldéhydés ? Même si la marque Narciso Rodriguez ne semble pas vouloir lâcher le mot dans sa communication officielle, c’est bien d’un descendant direct (...)
Note des visiteurs :

(15 votes)

Lire la critique de Narciso Rodriguez For Him

Narciso Rodriguez For Him

Musc sublimateur
La presse nous avait promis « un hommage aux accords fougères des années 80, comme Kouros, ou Drakkar Noir », ouf , rassurez-vous, il n’en est rien ! Francis Kurkdjian a le talent et l’intelligence (...)
Note des visiteurs :

(12 votes)

Lire la critique de Rose Cut

Rose Cut

GoPRose
Une rose de bijoutière qui propose une expérience à sensations fortes autour de la structure chypre !
Note des visiteurs :

(3 votes)

Lire la critique de Modern Muse

Modern Muse

Inspiration, es-tu là ?
Une muse qui s’est un peu trop inspirée de ses copines fleuries boisées/chyprées récentes. Pas moche, mais manque cruel de personnalité.
Note des visiteurs :

(3 votes)

Lire la critique de L'Atelier

L’Atelier

Cousu de fil blanc
Une nouvelle collection qui pourrait faire sens avec la couture. Mais qui, malheureusement, se révèle pompeuse, redondante et inutile. Seul le tarif reste (...)
Note des visiteurs :

(0 vote)

Lire la critique de Oriental Collection

Oriental Collection

Collection Bling et Toc
La collection orientale d’Yves Saint Laurent ne connaîtra pas la clémence de nos nez. Dans l’arène, le pouce est résolument... baissé !
Note des visiteurs :

(0 vote)

Lire la critique de Rose Barbare

Rose Barbare

Intrigue-moi si tu peux
Barbare, cette rose ? Disons plutôt ambivalente, voire sournoise...
Note des visiteurs :

(3 votes)

Stéphanie06

Stéphanie06

a porté For Her le 16 octobre 2014
Sa note :
doudou

doudou

a porté For Her le 5 octobre 2014
Morue des villes, doudou des chants, je partage mon temps entre ma musique, ma cuisine, mes voyages parfumés ou littéraires et les embruns de l’océan. J’aime la douceur et la vérité, la sobriété, (...)
Sa note :
Stéphanie06

Stéphanie06

a porté For Her le 2 octobre 2014
Sa note :
Stéphanie06

Stéphanie06

a porté For Her le 27 septembre 2014
Sa note :
lisornella

lisornella

a porté For Her le 20 septembre 2014
Stéphanie06

Stéphanie06

a porté For Her le 19 septembre 2014
Sa note :
Stéphanie06

Stéphanie06

a porté For Her le 15 septembre 2014
Sa note :
Stéphanie06

Stéphanie06

a porté For Her le 13 septembre 2014
Sa note :
Stéphanie06

Stéphanie06

a porté For Her le 7 septembre 2014
Sa note :
Stéphanie06

Stéphanie06

a porté For Her le 4 septembre 2014
Sa note :
Stéphanie06

Stéphanie06

a porté For Her le 2 septembre 2014
Sa note :
Stéphanie06

Stéphanie06

a porté For Her le 31 août 2014
Sa note :
Stéphanie06

Stéphanie06

a porté For Her le 29 août 2014
Sa note :
Stéphanie06

Stéphanie06

a porté For Her le 24 août 2014
Sa note :
Stéphanie06

Stéphanie06

a porté For Her le 22 août 2014
Sa note :
Stéphanie06

Stéphanie06

a porté For Her le 17 août 2014
Sa note :
Stéphanie06

Stéphanie06

a porté For Her le 16 août 2014
Sa note :
Stéphanie06

Stéphanie06

a porté For Her le 14 août 2014
Sa note :
Stéphanie06

Stéphanie06

a porté For Her le 12 août 2014
Sa note :
Stéphanie06

Stéphanie06

a porté For Her le 10 août 2014
Sa note :
Stéphanie06

Stéphanie06

a porté For Her le 9 août 2014
Sa note :
doudou

doudou

a porté For Her le 2 août 2014
Morue des villes, doudou des chants, je partage mon temps entre ma musique, ma cuisine, mes voyages parfumés ou littéraires et les embruns de l’océan. J’aime la douceur et la vérité, la sobriété, (...)
Sa note :
angelsdontcry

angelsdontcry

a porté For Her le 18 juillet 2014
BlueJasmine

BlueJasmine

a porté For Her le 16 juillet 2014
tu pues le style

tu pues le style

a porté For Her le 6 juillet 2014
Marketing & Fragrances lover.

en ce moment

macis porte Bois d’Ascèse aujourd'hui

il y a 24 secondes

Arpège a commenté Quel parfum portez-vous ?

il y a 1 minute

Mon parfum cheri d’Annick Goutal -par Camille- est pour moi un parfum à(…)

Loupiot a commenté Recherche parfum ambigu désespérément

il y a 5 minutes

Bonjour Babouboba. J’ai déjà essayé l’Orpheline de Lutens et Eau de Narcisse(…)

Loupiot a commenté Recherche parfum ambigu désespérément

il y a 11 minutes

Bonjour Thelittlebox. Je suis ravi de savoir que je ne suis pas le seul(…)

Aryse a commenté Equivalenza, la parfumerie low-cost débarque en France

il y a 14 minutes

je crains qu’Equivalenza et ses formules plagiées soient davantage dans la(…)

Bella a commenté Quel parfum portez-vous ?

il y a 37 minutes

Le soleil vient d’apparaitre ! Incroyable ! Merci euskalpyth(…)

Loupiot a commenté Recherche parfum ambigu désespérément

il y a 46 minutes

Bonjour Potra. Effectivement je ne voudrais pas sentir le cheval. Ca(…)

à la une

Ubar - Amouage

C’est Byzance !

L’extravagance d’un bouquet floral théâtral au point, au choix, d’être spectaculaire ou trop aveuglant. Tout le monde n’est pas fait pour supporter le grandiose...

dernières critiques

Lire la critique de Chamade

Chamade - Guerlain

Femme libérée

Quand Guerlain accompagne la libération des femmes, cela donne un parfum insaisissable aux accents fruités, verts, fleuris et ambrés.

Lire la critique de Or du Sérail

Or du Sérail - Naomi Goodsir

Mielofruit

Pour sa troisième création, Naomi Goodsir a fait appel à Bertrand Duchaufour pour plonger ses mains pleines de fruits et de tabac dans une jarre de miel.

Lire la critique de Les Heures Voyageuses

Les Heures Voyageuses - Cartier

Voyage au pays des agars

Cartier nous propose un voyage au pays du oud avec Les Heures Voyageuses. Trois interprétations dans l’air du temps, mais plutôt réussies.

concours

Lire la critique de Concours "Or du Sérail" - Naomi Goodsir

Concours "Or du Sérail" - Naomi Goodsir - Naomi Goodsir

auparfum et Naomi Goodsir vous proposent de gagner le parfum "L’Or du sérail"... et une petite surprise !

actualités

Equivalenza, la parfumerie low-cost débarque en France

le 20 octobre 2014

Equivalenza, une nouvelle marque de parfums low-cost venue d’Espagne qui déclare "revenir à l’essence du parfum", s’attaque au marché français.

Le Labo entre dans le giron du groupe Estée Lauder

le 17 octobre 2014

Le groupe Estée Lauder a annoncé mardi 14 octobre 2014 l’acquisition de la marque de parfumerie confidentielle Le Labo, qui vient compléter le porte-feuille de marques haut-de-gamme du géant américain.

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Recherche parfum ambigu désespérément

par Loupiot

Attiré par les lieux feutrés des sous-bois et par les espaces ouverts au vent, je recherche un parfum qui révèle cette dualité entre mon esprit couvert et aérien.

discutons-en

Des parfums et des livres

par Jeanne Doré

Le parfum est aussi présent en librairie. Quels sont pour vous les meilleurs ouvrages qui lui sont consacrés ?