Tabac Original

Maurer & Wirtz

Note des visiteurs :

(2 votes)

2 avis

Poudre pour homme

par Jeanne Doré , le 2 mai 2008

Le dernière fois que j’ai senti Tabac Original sans savoir ce que c’était, j’ai pensé qu’il s’agissait peut-être d’une version masculine inconnue de Chanel N°5.
On y retrouve en effet le même accord jasmin, rose, aldéhydé, la bergamote en tête, l’ambre et les muscs infinis en fond. Son aspect iris et violette poudré peut même évoquer Ombre Rose. Il est cependant plus boisé, plus aromatique, avec une note lavande, ce qui lui confère son caractère masculin. Une petite note épicée d’oeillet en fond lui rajoute un aspect très propre comme une savonnette ancienne, celle que l’on trouvait dans les armoires de nos grands-mères, et qui nous évoque toujours des souvenirs douillets et réconfortants.
Il a été il y a peu de temps entièrement re-formulé pour des raisons habituelles de legislation, et bien que l’effort ait été soigné pour rester au plus proche, son lifting l’a malheureusement appauvri et a surtout estompé ce subtil effet vintage qui lui donnait tout son charme.

À propos de l'auteur

Jeanne Doré

J’ai co-fondé auparfum.com en 2007, et j’en suis aujourd’hui rédactrice en chef à temps partiel, et rédactrice... un peu de temps en temps !

Voir son profil
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

LaComtesse

par LaComtesse, le 10 juin 2010 à 17:13

Amis de l’aldéhyde, bonjour.
Maintenant que je sais tout sur cette substance qui fait mon bonheur (grâce à Jeanne, merci jeanne), parlons du Tabac. Je l’ai redécouvert totu récemment grâce à un échantillon, et j’ai fondu : mon adolescence revenait au galop ! Je ne savais pas que l’aldéhyde me possédait diaboliquement, à l’époque, ni quand j’ai craqué pour Ombre Rose ou pour White Linen ou pour Calèche ou pour Chanel 5 etc... Mais quel suave nuage teinté de nostalgie.
Et en plus, à un prix fort sympathique.
J’ai donc foncé me l’offrir, et au retour à la maison, déception. C’était bien, mais rien sur mon adolescence qui restait à sa place au loin. Ni une ni deux, j’ai tout remis dans le paquet le sac le ticket de caisse la boite, et je l’ai échangé avec... l’after shave. Oui, j’avais pris l’eau de toilette la première fois. Encore retour à la maison et cette fois : le bonheur. La douceur poudrée était là, bien plus douce que mon adolescence tourmentée de retour au galop, d’ailleurs. Franchement, c’est un peu idiot d’être nostalgique de moments aussi désagréables mais... je m’égare, le passé a ses douceurs secrètes, allez.
Moralité, dame Jeanne, si votre nez donne dans la nostalgie et que le Tabac vous a déçu, essayez donc l’after-shave, sans que cela ne nuise à la féminité de ces dames, cela va sans dire.
A bientôt pour la gazette de l’aldéhyde !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Jeanne Doré, le 10 juin 2010 à 21:09

Chère Comtesse, merci pour le tuyau, je trouverais cela très drôle de me parfumer avec un after-shave ! Qui sait, vous êtes peut-être tombée sur un vieux lot (sûrement plus assez de clients pour le format après rasage alcoolique de nos jours ?) qui aurait échappé à la reformulation ?...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Il n'existe pas d'articles correspondants.

Lire la critique de No. 4711

No. 4711 de Maurer & Wirtz

Cologne incisive
Une eau de Cologne tout ce qu’il y a de plus classique. Mais, ce qui est dingue, c’est que cela fonctionne toujours aussi bien !
Note des visiteurs :

(2 votes)

Lire la critique de Sun

Sun de Jil Sander

Sous le soleil
Un oriental peu connu en France, qui marque par sa douceur vanillée, musquée et poudrée, la transition entre les années 80 et 90, avant l’ère du gourmand...
Note des visiteurs :

(6 votes)

Lire la critique de Foin fraîchement coupé

Foin fraîchement coupé de Oriza L. Legrand

Flânerie nostalgique
Un foin estival et savonneux, à la fois figuratif et abstrait, imprégné d’un charme désuet et bucolique qui donne le sourire.
Note des visiteurs :

(1 vote)

Lire la critique de Chergui

Chergui de Serge Lutens

Désert torride
Un parfum qui souffle un chaud-froid qui se fait miellé, piquant, et instille une brûlure épicée délectable.
Note des visiteurs :

(23 votes)

Lire la critique de Essence

Essence de Réminiscence

Elixir ambré
Un élixir d’ambre, bois et épices presque essentiel tant il est harmonieux et possède de personnalité.
Note des visiteurs :

(10 votes)

Lire la critique de Arabie

Arabie de Serge Lutens

Fruits et Épices du Soleil
Un parfum qui évoque le sud et ses fastes par les mets de la table, les fruits et les épices, et qui fait une révérence à la grande parfumerie occidentale depuis (...)
Note des visiteurs :

(16 votes)

Agenda Evénements auparfum

en ce moment

ghost7sam a aimé la critique de M7

il y a 52 secondes

ghost7sam porte M7 aujourd'hui

il y a 1 minute

PoisonFlower a aimé la critique de Iris Ukiyoe

il y a 2 heures

tenvis44 a commenté Bois d’argent

il y a 2 heures

Bonjour jerem si votre parfum bois d’argent ou autre de la collection Dior(…)

Tamango a aimé Tomber en amour

il y a 4 heures

S9 a aimé la critique de Elle L’aime

il y a 4 heures

Jeanne Doré a aimé Tomber en amour

il y a 5 heures

PHILIBERT a attribué 4 étoiles à Cologne Précieuse

il y a 6 heures

à la une

Miracle

Miracle - Lancôme

Femme des années 2000

Après L'Air du Temps et Eternity, Miracle redéfinit le floral épicé du nouveau millénaire, dans une ambiance chaste, propre et lisse, et pourtant attachante...

dernières critiques

Lire la critique de Cologne Précieuse

Cologne Précieuse - La Manufacture

Paradis blanc

Une Cologne précieuse, capricieuse et impertinente qui derrière une façade classique, cache bien son jeu et nous réserve quelques surprises...

Lire la critique de Coeur de jardin

Coeur de jardin - Miller Harris

Journée d’été

Une création réjouissante, fruitée et finement chyprée, pour une aura à l'élégance insouciante.

Lire la critique de Sun

Sun - Jil Sander

Sous le soleil

Un oriental peu connu en France, qui marque par sa douceur vanillée, musquée et poudrée, la transition entre les années 80 et 90, avant l'ère du gourmand...

actualités

"Synesthesia Project", l'exposition synesthésique de Gabriel Garcia et Miguel Matos

"Synesthesia Project", l’exposition synesthésique de Gabriel Garcia et Miguel Matos

le 16 avril 2015

Rendez-vous à Lisbonne, avec le peintre Gabriel Garcia et Miguel Matos, pour découvrir les liens intimes entre parfum et art pictural.

Paco Rabanne et sa déesse de l'Olympe

Paco Rabanne et sa déesse de l’Olympe

le 12 avril 2015

Dès l’été 2015, Olympéa rejoindra Invictus dans la compétition ...

concours

Concours Collection Héritage - Jean Patou

Concours Collection Héritage - Jean Patou

auparfum et Jean Patou vous proposent de tenter de gagner un des 9 parfums de la Collection Héritage.

lectures

Faut-il sentir bon pour séduire ? - 120 clés pour mieux comprendre l'odorat

Faut-il sentir bon pour séduire ? - 120 clés pour mieux comprendre l’odorat

le 23 mars 2015

Une lecture divertissante, présentée sous forme de courts chapitres truffés d'anecdotes et de notions scientifiques bien expliquées, pour en savoir plus sur l'odorat, sa place et son influence dans nos vies.

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum
Tomber en amour

Tomber en amour

par Volagilité

Je recherche de la finesse, de la sensualité, de la féminité, de la légèreté, une pointe énergique et amusante.

discutons-en

Des parfums et des livres

par Jeanne Doré

Le parfum est aussi présent en librairie. Quels sont pour vous les meilleurs ouvrages qui lui sont consacrés ?