Tabac Original

Maurer & Wirtz

Note des visiteurs :

(1 vote)

2 avis

Poudre pour homme

par Jeanne Doré , le 2 mai 2008

Le dernière fois que j’ai senti Tabac Original sans savoir ce que c’était, j’ai pensé qu’il s’agissait peut-être d’une version masculine inconnue de Chanel N°5.
On y retrouve en effet le même accord jasmin, rose, aldéhydé, la bergamote en tête, l’ambre et les muscs infinis en fond. Son aspect iris et violette poudré peut même évoquer Ombre rose. Il est cependant plus boisé, plus aromatique, avec une note lavande, ce qui lui confère son caractère masculin. Une petite note épicée d’oeillet en fond lui rajoute un aspect très propre comme une savonnette ancienne, celle que l’on trouvait dans les armoires de nos grands-mères, et qui nous évoque toujours des souvenirs douillets et réconfortants.
Il a été il y a peu de temps entièrement re-formulé pour des raisons habituelles de legislation, et bien que l’effort ait été soigné pour rester au plus proche, son lifting l’a malheureusement appauvri et a surtout estompé ce subtil effet vintage qui lui donnait tout son charme.

À propos de l'auteur

Jeanne Doré

J’ai co-fondé auparfum.com en 2007, et j’en suis aujourd’hui rédactrice en chef à temps partiel, et rédactrice... un peu de temps en temps !

Voir son profil
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

par LaComtesse, le 10 juin 2010 à 17:13

Amis de l’aldéhyde, bonjour.
Maintenant que je sais tout sur cette substance qui fait mon bonheur (grâce à Jeanne, merci jeanne), parlons du Tabac. Je l’ai redécouvert totu récemment grâce à un échantillon, et j’ai fondu : mon adolescence revenait au galop ! Je ne savais pas que l’aldéhyde me possédait diaboliquement, à l’époque, ni quand j’ai craqué pour Ombre Rose ou pour White Linen ou pour Calèche ou pour Chanel 5 etc... Mais quel suave nuage teinté de nostalgie.
Et en plus, à un prix fort sympathique.
J’ai donc foncé me l’offrir, et au retour à la maison, déception. C’était bien, mais rien sur mon adolescence qui restait à sa place au loin. Ni une ni deux, j’ai tout remis dans le paquet le sac le ticket de caisse la boite, et je l’ai échangé avec... l’after shave. Oui, j’avais pris l’eau de toilette la première fois. Encore retour à la maison et cette fois : le bonheur. La douceur poudrée était là, bien plus douce que mon adolescence tourmentée de retour au galop, d’ailleurs. Franchement, c’est un peu idiot d’être nostalgique de moments aussi désagréables mais... je m’égare, le passé a ses douceurs secrètes, allez.
Moralité, dame Jeanne, si votre nez donne dans la nostalgie et que le Tabac vous a déçu, essayez donc l’after-shave, sans que cela ne nuise à la féminité de ces dames, cela va sans dire.
A bientôt pour la gazette de l’aldéhyde !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Jeanne Doré, le 10 juin 2010 à 21:09

Chère Comtesse, merci pour le tuyau, je trouverais cela très drôle de me parfumer avec un after-shave ! Qui sait, vous êtes peut-être tombée sur un vieux lot (sûrement plus assez de clients pour le format après rasage alcoolique de nos jours ?) qui aurait échappé à la reformulation ?...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Il n'existe pas d'articles correspondants.

Il n'existe pas d'articles correspondants.

Lire la critique de Rochas Man

Rochas Man

Macho macchiato
Un café latte gourmand, sucré et addictif servi il y a quinze ans, mais qui n’a pas pris une ride.
Note des visiteurs :

(6 votes)

Lire la critique de L'Homme Idéal

L’Homme Idéal

Le petit débardeur blanc
L’homme idéal n’existe pas. Mais il a un parfum à l’image de l’homme imparfait que nous sommes parfois ; gourmand, parfois un peu exaspérant, parfois addictif.
Note des visiteurs :

(20 votes)

Lire la critique de L'Atelier

L’Atelier

Cousu de fil blanc
Une nouvelle collection qui pourrait faire sens avec la couture. Mais qui, malheureusement, se révèle pompeuse, redondante et inutile. Seul le tarif reste (...)
Note des visiteurs :

(0 vote)

Lire la critique de Cerruti 1881 Bella Notte pour Homme

Cerruti 1881 Bella Notte pour Homme

Nuit Fétiche
Une très belle surprise de l’année. Un parfum, loin des caricatures viriles habituelles, qui avec ses notes boisées et épicées, nous emmène presque en territoire de parfumerie de (...)
Note des visiteurs :

(5 votes)

Lire la critique de Le Parfum

Le Parfum

Leçon d’intimité
Aubade le parfum révèle des courbes plus séduisantes que beaucoup de ses prédécesseurs "grande conso". Petite leçon de parfumerie.
Note des visiteurs :

(0 vote)

en ce moment

Grenouille a commenté Bois d’Arménie

il y a 15 minutes

Bonjour à tous, Il me semble avoir lu, je ne sais plus où, que la maison(…)

Frédéric a commenté Sacred Wood

il y a 16 minutes

Honte sur moi, je n’avais jamais lu ce billet. Comment ai-je pu manquer en(…)

Thelittlebox porte Tam Dao aujourd'hui

il y a 17 minutes

dau a aimé la critique de Geranium Odorata

il y a 1 heure

dau porte Geranium Odorata aujourd'hui

il y a 1 heure

dau a commenté La vie est belle

il y a 1 heure

Oh, c’est amusant de lire ce billet avec le recul. Amusant et désolant(…)

dau a commenté Sacred Wood

il y a 1 heure

Je déteste faire ça parce que c’est vraiment pas mon genre de venir ici(…)

Babouboba porte L’Eau de Tarocco aujourd'hui

il y a 1 heure

à la une

Épisode 6 - À travers l’amour et la mort

Aujourd’hui, la saga Guerlain vous présente une balade champêtre dans une campagne impressionniste, une rose torturée par l’amour et la mort, et une violette agonisante au milieu des flammes...

dernières critiques

Lire la critique de Dior Addict Eau de Toilette

Dior Addict Eau de Toilette - Christian Dior

Welcome in Wondiorland

Jusqu’où une marque peut-elle aller pour se moquer des consommateurs ? Les "parfums" Dior tentent de repousser les limites.

Lire la critique de Sacred Wood

Sacred Wood - By Kilian

Temple Sacré

Un santal habillé d’encens et de poussière d’une beauté mystique et païenne qui transcende le simple hommage au bois sacré en se parant de la beauté de ses illustres prédécesseurs.

Lire la critique de Imperial Tea

Imperial Tea - By Kilian

La première gorgée de thé

Une tasse de thé au jasmin dont le réalisme, l’âcreté et la beauté, en font un moment d’une exquise simplicité.

actualités

Knot de Bottega Veneta, l’Italie en bouteille

le 20 juillet 2014

Bottega Veneta lancera à la rentrée son nouveau féminin, Knot, inspiré des odeurs de la côté italienne, et signé Daniela Andrier.

Quel parfum portez-vous ?

le 18 juillet 2014

Nouveau sur auparfum : dites-nous quel parfum vous portez aujourd’hui !

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Un parfum simple et honnête

par Antoine

Je n'ai jamais vraiment porté de parfum. Je n'ai donc pas vraiment de référence. Je dois être un timide olfactif !

discutons-en

Des parfums et des livres

par Jeanne Doré

Le parfum est aussi présent en librairie. Quels sont pour vous les meilleurs ouvrages qui lui sont consacrés ?