Carven Le Parfum

Carven

Note des visiteurs :

(0 vote)

4 avis

Plate couture

par Jeanne Doré , le 9 août 2013

Je veux bien croire que Francis Kurkdjian et Guillaume Henri aient voulu créer un "authentique bouquet floral" pour marquer le retour de la marque Carven sur la scène parfumée.

Pour réincarner ce patrimoine de la haute-couture française d’après-guerre, une marque moderne et innovante, qui n’hésitait pas à accompagner le lancement de son premier parfum, Ma Griffe, de centaines d’échantillons accrochés à de petits parachutes, il fallait quelque chose de... remarquable.

Le problème c’est que Le Parfum n’est ni remarquable, ni mémorable, ni innovant, il n’a même pas l’élégance désuète d’un grand classique, encore moins l’insolence d’un gourmand dérangeant. Il est juste triste et ennuyeux.

Les fleurs, oui, on les sent, la jacinthe, le jasmin, l’ylang, l’osmanthus sont sûrement là, mais aucune n’est mise en avant, elles sont juste sagement superposées dans une bouillie à l’électroencéphalogramme plat.

Mais le plus gênant, ce sont évidemment ces horribles fruits inutiles, en départ, cette sorte de cocktail magique "mainstream", passage quasi obligé pour augmenter le score moyen lors d’un test consommateur, mais qui a pour fâcheux inconvénient de transformer tout parfum qui en abuse en cousin germain de J’Adore...
L’évolution vers un santal musqué patchoulisant est sans surprise : techniquement satisfaisante, émotionnellement déficiente.

Alors soyons optimistes, espérons que les ventes de ce Parfum permettront à Carven de financer confortablement le re-lancement de quelques autres classiques, à l’instar de Ma Griffe, et la création de futures nouveautés, plus en ligne avec l’héritage de la marque : fraîcheur et esprit couture.

À propos de l'auteur

Jeanne Doré

J’ai co-fondé auparfum.com en 2007, et j’en suis aujourd’hui rédactrice en chef à temps partiel, et rédactrice... un peu de temps en temps !

Voir son profil
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

par Jeanne Doré, le 16 août 2013 à 11:43

Bonjour Jean-David, je suis tout à fait en lige avec votre commentaire !
J’ai récupéré un echantillon de Ma Griffe nouvelle version, et même si je ne connaissais pas l’ancien, je peux déjà dire que ça n’a rien à voir avec "Le Parfum"... J’y reviendrai sans doute en détails très prochainement !

 

Jle : merci !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Jean-David, le 11 août 2013 à 16:30

Carven fut jadis une grande marque de parfum. Ma Griffe, Monsieur, Vétiver, Variations, Intrigue, Robe d’un soir, étaient de magnifiques compositions, et leur disparition un drame pour la parfumerie. Puisque Carven revient sur la scène parfumée, la marque doit, pour que ce retour soit autre chose qu’un espoir déçu, se réinscrire dans son prestigieux passé. Sa direction artistique doit, humblement, amoureusement, apprendre à découvrir ce que fut l’aventure Carven dans le domaine de la parfumerie, et s’attacher à faire revivre avec fidélité les chefs-d’oeuvre d’autrefois.

 

Foin de réorchestration : les fidèles de Carven attendent des reconstitutions à l’identique, pour autant que le permet la législation des matières premières. La mission donnée aux parfumeurs doit être claire : s’approcher d’aussi près que possible des formules anciennes, faire oeuvre de restauration. Le temps viendra ensuite de créer du nouveau, à condition que ce nouveau s’inscrive, là encore, dans la tradition de cette marque. La prise de conscience que doit avoir la nouvelle direction de la branche parfum, c’est que Carven ne peut se permettre de s’abstraire de son histoire.

 

Le titre même "Carven Le Parfum" n’augurait rien de bon, car il laissait entendre à peu près ce message : "Et maintenant, vous allez découvrir que Carven a aussi son parfum." Comme si le nom de Carven n’avait jamais rien eu à voir avec la parfumerie ! Ce titre était une signature de débutant, quand il fallait jouer la carte de l’ancrage et de la tradition. Eh bien, il y a là un ratage, mais du moins tout n’est pas perdu : Messieurs, au travail ! Ressortez les formules de vos archives, recontactez ceux de leurs créateurs qui sont encore en vie, et affranchissez-vous des "tests consommateurs". C’est d’art qu’il s’agit, et du patrimoine français.

 

A ce sujet, Jeanne, et vous-autres passionnés, savez-vous si la ressortie de Ma Griffe est fidèle à ce que fut ce très grand parfum ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par lolo, le 6 octobre 2013 à 18:50

Je ne veux pas faire ma vieille réac, mais rien à voir avec l’ancien..Pâlichon, sans tenue mais ce n’est pas le pire, plus rien de griffu justement, plat, plat, plat...une énorme déception ! Je retrouve un peu le reflet de ce qu’il était dans la tête pendant 2 secondes, mais après il tourne en lavasse colognesque ...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par jle, le 9 août 2013 à 17:29

Ahhh Jeanne Doré dans toute sa splendeur, comme dirait une grande maison, J’adore !!

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Lire la critique de Rose Barbare

Rose Barbare

Intrigue-moi si tu peux
Barbare, cette rose ? Disons plutôt ambivalente, voire sournoise...
Note des visiteurs :

(2 votes)

Lire la critique de Oud

Oud

La bête apprivoisée
Voir également notre entretien avec Francis Kurkdjian Alors que Francis Kurkdjian présente en ce moment son dernier duo de parfums, auparfum a choisi... de vous parler de l’avant-dernier ! Et si, (...)
Note des visiteurs :

(5 votes)

Lire la critique de Absolue pour le matin

Absolue pour le matin

Absolue et matin… C’est vrai qu’au départ on a du mal à imaginer une association que tout oppose. Absolue évoque la concentration, la puissance et des couleurs sombres là où matin appelle la douceur, (...)
Note des visiteurs :

(3 votes)

Lire la critique de Absolue pour le soir

Absolue pour le soir

Attentat à la pudeur
Tout commence par une très belle rose puis l’explosion de bois et d’alcool ouvre le bal des sens en déversant dans un verre de cristal un délicieux Cognac hors d’âge. Très vite l’ylang-ylang, le (...)
Note des visiteurs :

(9 votes)

Lire la critique de Maison Francis Kurkdjian

Maison Francis Kurkdjian

Un parfumeur qui lance sa marque, cela fait toujours jaser. On se demande tout de suite ce qu’il va bien pouvoir inventer, libéré des briefs de ses clients, totalement libre de choisir les (...)
Note des visiteurs :

(2 votes)

Il n'existe pas d'articles correspondants.

Lire la critique de Dior Addict Eau de Toilette

Dior Addict Eau de Toilette

Welcome in Wondiorland
Jusqu’où une marque peut-elle aller pour se moquer des consommateurs ? Les "parfums" Dior tentent de repousser les limites.
Note des visiteurs :

(2 votes)

Lire la critique de Imperial Tea

Imperial Tea

La première gorgée de thé
Une tasse de thé au jasmin dont le réalisme, l’âcreté et la beauté, en font un moment d’une exquise simplicité.
Note des visiteurs :

(3 votes)

Lire la critique de 24, Faubourg

24, Faubourg

24 carats
Un parfum néoclassique qui dénote dans le paysage olfactif des année 90. Un orchestre symphonique de fleurs blanches harmonieux et savamment maîtrisé.
Note des visiteurs :

(8 votes)

Lire la critique de Œillet Bengale

Œillet Bengale

Œillet culotté
Une odeur relevée de rose grimée en œillet, pour pimenter la morosité actuelle. Une délicieuse odeur de culot.
Note des visiteurs :

(2 votes)

Lire la critique de L'Atelier

L’Atelier

Cousu de fil blanc
Une nouvelle collection qui pourrait faire sens avec la couture. Mais qui, malheureusement, se révèle pompeuse, redondante et inutile. Seul le tarif reste (...)
Note des visiteurs :

(0 vote)

en ce moment

CuirFélidé a aimé la critique de Les Jeux sont Faits

il y a 7 minutes

evanilson a commenté Avignon

il y a 47 minutes

Bonjour, Vous savez ou le sentir ? car je recherche un poudré j’ai dans ma(…)

Perséphone porte Clair de Musc aujourd'hui

il y a 47 minutes

L’orpheline porte Jeux de Peau aujourd'hui

il y a 49 minutes

L’orpheline a attribué 4 étoiles à Jeux de Peau

il y a 49 minutes

domik a aimé la critique de Dzongkha

il y a 53 minutes

L’orpheline a commenté Un parfum chic et sensuel pour jeune fille de 18 ans

il y a 59 minutes

L’orpheline de Serge Lutens pour sa légèreté et ses délicates notes fougères(…)

Poule Mouillette a aimé la critique de Midnight in Paris

il y a 1 heure

à la une

Dior Addict Eau de Toilette - Christian Dior

Welcome in Wondiorland

Jusqu’où une marque peut-elle aller pour se moquer des consommateurs ? Les "parfums" Dior tentent de repousser les limites.

dernières critiques

Lire la critique de Sacred Wood

Sacred Wood - By Kilian

Temple Sacré

Un santal habillé d’encens et de poussière d’une beauté mystique et païenne qui transcende le simple hommage au bois sacré en se parant de la beauté de ses illustres prédécesseurs.

Lire la critique de Imperial Tea

Imperial Tea - By Kilian

La première gorgée de thé

Une tasse de thé au jasmin dont le réalisme, l’âcreté et la beauté, en font un moment d’une exquise simplicité.

Lire la critique de Rochas Man

Rochas Man - Rochas

Macho macchiato

Un café latte gourmand, sucré et addictif servi il y a quinze ans, mais qui n’a pas pris une ride.

actualités

Knot de Bottega Veneta, l’Italie en bouteille

le 20 juillet 2014

Bottega Veneta lancera à la rentrée son nouveau féminin, Knot, inspiré des odeurs de la côté italienne, et signé Daniela Andrier.

Quel parfum portez-vous ?

le 18 juillet 2014

Nouveau sur auparfum : dites-nous quel parfum vous portez aujourd’hui !

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Un parfum simple et honnête

par Antoine

Je n'ai jamais vraiment porté de parfum. Je n'ai donc pas vraiment de référence. Je dois être un timide olfactif !

discutons-en

Des parfums et des livres

par Jeanne Doré

Le parfum est aussi présent en librairie. Quels sont pour vous les meilleurs ouvrages qui lui sont consacrés ?