Les parfums de bas étages

par Jeanne Doré

le 25 juillet 2010

La majorité d’entre vous entre toujours à reculons dans un Nociphorarionnaud, évitant en zig-zag les vendeuses tentatrices qui viennent à votre rencontre des mouillettes imbibées du dernier Dior ou D&G plein les mains.

Cependant, une fois dépassées les premières gondoles remplies de coffrets et des dernières nouveautés aux blondes effigies, vous seuls savez dénicher comme personne les trésors cachés des parfumeries, se cachant généralement dans les étagères du bas, (ils les mettraient même par terre si c’était possible), dont le testeur, jaune foncé, n’a pas été changé depuis 10 ans, et dont le nom prononcé provoque chez toute jeune conseillère de grands yeux écarquillés, "Pardon ??"

Des beaux classiques de grandes marques délaissés (Magie Noire de Lancôme, Diorama de Dior), aux flops commerciaux attendant d’être retirés du marché (Tumulte pour Homme de Christian Lacroix, Miss Me de Stella Cadente), en passant par les marques pas assez riches pour pouvoir se payer un emplacement plus vendeur (Jean-Charles Brosseau, Ungaro, Molinard,... ), car la hauteur d’étagère, ça coûte cher, chez Nociphorarionnaud ! Nombreuses sont les perles méconnues de la parfumerie, au grand désespoir de certains, mais pour le plus grand bonheur de ceux qui ne veulent pas les partager avec tout le monde...

Et vous, quels sont vos parfums de bas étages, vos trésors cachés de parfumerie, vos grands classiques inconnus, ou ceux que avez-vous découverts récemment ? Quels sont ceux que vous aimeriez bien garder rien que pour vous, mais dont vous mourez d’envie de nous parler... quand même ?

À propos de l'auteur

Jeanne Doré

Jeanne Doré

J’ai co-fondé auparfum.com en 2007, et j’en suis aujourd’hui rédactrice en chef à temps partiel, et rédactrice... un peu de temps en temps !

Voir son profil

Vos avis

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

baronne

par baronne, le 31 octobre 2014 à 15:40

bonjour, g aimé vos discussions odoriférantes, je me suis inscrite et me voilou. g la rage. My insolence n’est plus référencé dans les parfumeries, il me faut le commander chez Guerlain et d’ici peu il n’y en aura plus du tout. Quelqu’un peut il me dire par quel autre parfum le remplacer à fragrance à peu près équivalente ? un parfum stable et qui tient. 2ème chose, il y a ... plus de 30 ans, mon amoureux se parfumait avec Drakkar de Rochas. Il sentait le sable chaud et j’adorais et puis un jour pshitttt ce parfum a été remplacé par un Drakkar noir qui n’avait plus rien à voir. Un parfum c’est une grande part de soi, il signe votre personnalité à un point qu’on ne soupçonne même pas car il réagit fonction de votre PH, de vos humeurs et quand on vous le supprime brutalement, c’est comme un viol ou une amputation, légère soit mais déstabilisante. Entre un parfum et soi, c’est une histoire d’amour à la Narcisse puisqu’on s’aime à travers son-odeur-qu’on-aime. :-) D’ailleurs, parfois, il vous trahit ! ça m’est arrivé à la ménopause avec Givenchy III. Il y a eu embrouille avec mon nouveau PH et je me mis à sentir la vieille poule poudrée. Je l’ai laissé tomber derechef !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

macis

par macis, le 24 juin 2014 à 21:39

Bonsoir,
Je viens juste d’acquérir Mitsouko, de commencer à vénérer Shalimar, de rencontrer brièvement le très intéressant Jicky au détour d’un pschitt, mais il faut pourtant que je découvre encore une merveille de la maison Guerlain ce week-end.
J’ai trop envie de rencontrer une autre de leurs fragrances mythiques . Je parcours alors rapidement de l’oeil la petite robe noire, squattant deux étagères et demies, m’arrête brièvement sur les aqua allegoria, rien de palpitant...passe à l’étagère du dessous, Jardins de bagatelle, Mitsouko.... et puis l’espace Guerlain s’arrête.
Une conseillère m’accoste alors en me proposant la petite "forêt noire". Non, je cherche les anciens Guerlain. ???? Blanc. Sa collègue vole à son secours. Mais Madame ils sont là ! Devant vous ! Elle me désigne alors les cartons dorés. Poliment, je lui indique que je cherche après l’ondée. Effectivement il ne figure pas sur l’étagère...
C’est alors, que se produit un premier prodige.Devant mon insistance, ladite dame s’agenouille, ouvre le " tiroir " et farfouille.
Deuxième prodige, elle y trouve non seulement après l’ondée mais en sus chants d’arômes. Mes "précieux" sont là sous mes yeux.
Troisième prodige, elle continue de farfouiller et ressort les testeurs correspondants. Vous voulez les tester ? Et comment ! Je commence par après l’ondée. L’émotion me submerge. Je suis transportée très très loin en arrière. De vagues souvenirs olfactifs s’entremêlent et se heurtent à un chaos d’émotions contradictoires. Je suis à la fois infiniment triste, enchantée, sereine, béate et apeurée. J’essaie de définir un bout de souvenir. Rien ne me revient en mémoire. J’ai pourtant la certitude de connaître ce parfum depuis toujours. Seul me revient en mémoire, une toute première découverte en parfumerie lorsque j’étais étudiante. Je l’avais alors instantanément associé à La recherche de Proust. Ce parfum m’a laissé au bord des larmes... quatrième prodige.
J’ai aussi essayé chants d’arômes, très joli mais il ne m’a procuré aucune émotion. Il s’est d’ailleurs éclipsé très rapidement, face à l’évidence d’après l’ondée.
La dame m’a ensuite présenté infusion d’iris de Prada. Je n’ai pas du tout saisi l’allusion. Aucun émoi... Beau certes, mais de manière froide et distante. Rien à voir avec le si chaleureux et familier Guerlain. Le dénominateur commun serait-il l’iris ? J’avoue avoir reconnu dans l’infusion Prada cette froideur qui me met mal à l’aise avec le 19 de Chanel. Je lui préfère sa cadette " poudré ". Plus chaleureuse.
L’ris germanica serait le dénominateur commun entre un très vieux souvenir d’enfance et après l’ondée ?
Vos lumières sont les bienvenues concernant cette boîte de pandore !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Jeanne Doré, le 24 juin 2014 à 21:56

Bonsoir Macis, ce ne sont plus les « parfums de bas étages », c’est carrément les “parfums du fond du tiroir du bas” !

Je ne pense pas qu’il faille essayer de trouver quelle matière vous procure cette émotion, c’est tout simplement le souvenir ancré, bien rangé dans votre mémoire olfactive, qui a éveillé chez vous ce sentiment intense et contradictoire.
C’est la magie des odeurs ! On les croie oubliées, et lorqu’elles resurgissent longtemps après, elles procurent toujours les mêmes émotions, intactes, bien rangées elles aussi dans les petits tiroirs du cerveau....
Bonne soirée !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par macis, le 24 juin 2014 à 22:22

Bonsoir Jeanne,
J’aurais pour ainsi dire trouvé ma "madeleine" ? Vous me laissez pantelante ....

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Sun Jae

par Sun Jae, le 27 août 2013 à 14:12

Bonjour ici !
.
Voilà, je reviens de mon expédition sniffage quasi journalière (vive les pauses-midi !) et j’ai découvert, sous un amas de poussière, deux Lancôme totalement inconnus de moi : Climat et Magie Noire.
.
Renseignements pris sur let net, il semblerait que ces deux vieux parfums aient été reformulés par Leatherface. Puis-je donc faire appel aux génies d’Auparfum pour me dire si ces deux parfums vendus de nos jours ne sont que de pâles copies des originaux et ne valent pas le peine d’être considérés, ou si au contraire, ils sont restés assez fidèles à leur première mouture ?
.
Je les ai bien sûr testés sur moi, et Climat m’a étonnée par son mélange de bois épicés qui n’est pas sans me rappeler un peu Sables de Goutal ou Anima Dulcis d’Arquiste (deux parfums pour lesquels j’ai eu un coup de foudre au premier snif). Magie Noire me semble très crémeux, avec une petite pointe verte très discrète mais aussi un côté animal très sensuel. Je trouve ces deux parfums très jolis, je ne pense pas les acheter mais je suis cependant fort agréablement surprise de me rendre compte que Lancôme a pu un jour sortir ces deux petits jus qui sont si loin de Trésor, la Vie est Belle ou mon regretté Aroma Tonic vert.
.
PS : désolée pour les . entre les paragraphes mais le truc avec le tilde ne fonctionne pas chez moi (clavier belch’ sans doute ?)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Newyorker, le 27 août 2013 à 16:19

Bonjour Sun Jae. Pour moi, la reformulation de Magie Noire est, avec celle d’Opium, une des plus mauvaises de ces dernières années. La version actuelle est synthétique, floue, rêche et me donne mal à la tête. L’original est un formidable oriental boisé, avec un coeur rosé incandescent. L’actuel "sent" comme Magie Noire, mais est moins profond, moins qualitatif, moins nuancé.
Je n’ai senti qu’une seule fois Climat dans sa version d’origine. Dans mes souvenirs, il y avait quand même des différences notables, ce qui n’est pas étonnant, mais je trouve la version actuelle néanmoins jolie. Pour Magie Noire, essayez de le dénicher en vintage récent, dans son flacon vapo élancé avec capot en plastique noir. Magie Noire est un parfum qui résiste mal au temps qui passe, évitez d’acheter les versions des années 70/début 80.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Sun Jae, le 27 août 2013 à 16:27

Merci beaucoup Newyorker ! Je me doutais bien que ce que j’avais senti ne reflétait pas les originaux mais sait-on jamais. Entretemps, j’ai lu des critiques de Climat qui était censé être une fleuri-aldéhydé à la base ? Rien à voir avec l’actuel qui est très épicé.
.
Je ne suis par contre pas encore assez experte que pour acheter des parfums vintage (sur ebay je présume ? je ne sais même pas où on trouve ça). Je me contente donc pour l’instant des avis éclairés des pro de ce super site ;)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Newyorker, le 27 août 2013 à 16:47

Mais de rien :) Par contre Climat est toujours un floral aldéhydé.
Pour les vintages c’est ebay, des sites de collectionneurs, les vide greniers, les brocantes, le réseau de passionnés, les ventes aux enchères...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Charline123

par Charline123, le 25 août 2013 à 13:39

Le parfum que j’adore mais qui ne figure même plus en bas des étagères, c’est le Papillon de Hanaé Mori ( une créatrice Japonaise). On ne le trouve plus en boutique maintenant, je suis obligée de le commander sur internet mais franchement, il vaut le détour !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Troudujol, le 25 août 2013 à 14:15

Oui et les rares parfumeries qui distribuaient encore cette marque l’ont soldée cette été jusqu’à épuisement. On ne la trouve plus que dans des parfumeries indépendantes ou au Sephora des Champs Élysées...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

miss sweety

par miss sweety, le 15 septembre 2012 à 14:29

Magie noire qui aura toujours pour moi un étrange pouvoir...Comment une marque comme lancôme a t’il pu pondre de tels chefs d’oeuvre et récemment de telles daubes ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Jicky, le 15 septembre 2012 à 15:05

L’appât du gain ma pôv’ Lucette...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Troudujol

par Troudujol, le 9 septembre 2012 à 21:09

Oh oui, j’ai fait une faute d’orthographe sur son nom, la honte...
Ben moi je n’aime pas trop Hypnôse Homme ni Rochas Man (enfin, sans plus), mais le Intense, mmmmmmmmmmmmmm.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Troudujol

par Troudujol, le 9 septembre 2012 à 13:03

Bon, ça y est, j’ai eu la confirmation : mon Rochas Man Intense, que je chéris depuis 10 ans, a quitté les bas étages de Marionnaud et Nocibé qui ne le référencent plus... La bonne nouvelle, c’est que Rochas n’arrête pas la production, et que le parfum est toujours vendu (et semble-t-il en quantité correcte car il occupe pas mal de place dans les linéaires) chez Séphora, Douglas et quelques autres ; mais combien de temps vont-ils pouvoir maintenir une production si deux des plus grosses chaines de distribution se retirent de la course ? Je suis déçu, dégoûté. J’ai eu beau tester et aimer des tas d’autres parfums, y compris de niche, je n’ai jamais senti et ressenti la même plénitude et le même bonheur qu’avec Rochas Man Intense et sa vanille, son café, sa lavande, sa framboise. Foutu business...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Jicky, le 9 septembre 2012 à 14:18

Stocks ?
STOOOOOOCKS !!!!
 ;)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Troudujol, le 9 septembre 2012 à 15:17

Oui, j’en ai fait, mais je ne peux me résoudre au fait que cela sera bientôt fini, ouiiiiiii, finiiiiiiiiiiiiiiii !!!
*** s’enfuit en pleurant ***

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Jicky, le 9 septembre 2012 à 15:41

Non c’est pas forcément fini non plus. Sephora c’est quand même un grand, très grand distributeur.
Et dans le pire du pire, après y’a internet. Je pense qu’il est pas près de disparaître entièrement (je l’ai même vu dans des galeries Lafayette la derniere fois en plus et je l’ai testé en pensant à toi même !)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Troudujol, le 9 septembre 2012 à 17:03

Han c’est gentil, ça !
Après, je me dis que si tous les fans se précipitent chez Sephora pour en acheter, ils vont être drôlement contents et ils vont continuer à le référencer lol ! D’ailleurs, c’est très bizarre ; j’ai un grand Marionnaud et un grand Sephora presque côte à côte, à côté de chez moi, et le Marionnaud n’a toujours eu que deux ou trois flacons de Rochas Man Intense en linéaire, là où Sephora en a toujours une petite dizaine en stock.
Et alors, tu en as pensé quoi ? Je ne sais pas pourquoi ce parfum me fait cet effet-là. Ce n’est pourtant pas un chef d’oeuvre super pointu, mais voilà, c’est lui quoi... Et puis c’est quand même un Maurice Roussel ! :o

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Jicky, le 9 septembre 2012 à 20:57

J’aime beaucoup Roucel, mais j’avoue ne pas être très fan de ses mainstream masculins...
Entre Hypnôse pour homme et Rochas Man Intense, je trouve ça bien fait et joli mais c’est pas trop trop mon genre.
 
Mais à porter ça doit vraiment être addictif. Ou au moins très attachant.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Math91, le 19 novembre 2013 à 01:03

Bonsoir Troudujol,

Comme vous, j’ai appris a l’époque avec un énorme regret l’arrêt de ce merveilleux parfum qu’est Rochas man dans sa version intense.
Je ne saurais décrire les sensations que me donne ce jus.
Malheureusement mes stocks sont aujourd’hui épuisé et il m’est impossible de m’en procurer ni en boutique, ni sur le net.

Peut être avez vous trouvé un moyen d’en avoir ?

en espérant une réponse positive :)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Mado33

par Mado33, le 6 septembre 2012 à 18:31

Oui.. Donc ça revient à dire que dans votre génération, tous ne sont pas égaux... Et puis encore une fois, Sephora ( and co ) ne ressemble pas au Sephora d’il y a vingt ans. Ce n’est plus une parfumerie du tout, c’est le bazar complet avec souvent des musiques abjectes et une lumière néfaste à tous points de vue. Vous savez, ici même en niche les connaissances ne sont pas les vôtres. Quelquefois on tombe sur une personne qui aime les parfums et les connait ( là c’est vraiment très agréable parce qu’on peut parler et entendre autre chose que c’est 90 € ), mais dans l’ensemble c’est médiocre et pourtant nous sommes bien en parfumerie de niche.
Bonne soirée !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Mado33

par Mado33, le 6 septembre 2012 à 13:23

Hello,
Ici ça va encore mais ce n’est pas satisfaisant pour autant. Mieux aux Galeries Lafayette où on a un espace niche depuis quelques mois, espace sans âme d’ailleurs mais bon les parfums, eux, ont une âme ! Je ne cherche jamais le conseil chez Sephora, encore moins chez Nocibé et même en parfumerie de niche on ne tombe pas forcément sur une personne compétente. Un intervenant ici soulevait la question, va t-on finir par acheter uniquement sur Internet ? Pour la province j’y suis favorable mais pour Paris c’est impensable, il faut aller dans toutes ces parfumeries d’exception c’est évident. Bref, la province c’est un peu limite parfois.
Pour connaitre les parfums, je pense qu’il faut être artiste et chimiste, en tout cas l’un des deux. Les conseillères ne sont pas formées pour savoir mais pour vendre, poussées par leur hiérarchie. Elles le disent elles même très souvent, pas évident de bosser pour LVMH ou un autre grand groupe. Quand on voit que les Directions artistiques ou les nez sont plus ou moins muselés, on imagine bien le rôle des conseillères. Dans ces conditions, impossible de travailler par passion, c’est ça le plus grave pour moi.
Mitsouko, la fille connaissait le groupe à son âge ? Et bien c’est le signe qu’elle n’avait pas rien dans le citron lol, donc voilà !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Jicky, le 6 septembre 2012 à 14:02

Euh... Ça me paraît juste rassurant de connaître les Rita Mitsouko, même pour notre génération.
Plus inquiétant de ne pas connaître Mitsouko quand on travaille en parfumerie...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Midnight Rose

par Midnight Rose, le 6 septembre 2012 à 10:09

Oui, je suis moi même restée scotchée !!!!
Autre chose, dans les 2 Nocibip il n’y a que des flacons de 100 ml ou 75 ml, et lorsqu’on demande un flacon en 50 ou en 30, les vendeuses répondent qu’ils n’existent pas ! Je me suis d’ailleurs un peu mis en colère en disant de se renseigner avant de dire n’importe quoi et de plutôt dire je n’en ai pas pour pousser le consommateur à acheter plus cher !
Dans les 2 Nocibip là, en dessous des parfums "Guerlain" il y a les parfums "Escada"
2 étagères pour chacune des marques, autant dire qu’il n’y a vraiment pas de choix à part "Shalimar parfum initial, "L’instant", "L’instant magic" "Insolence" My insolence" et " La petite robe noire" Pfffff... je n’ai même pas vu "Shalimar" !!!

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Troudujol, le 6 septembre 2012 à 10:32

Pourtant, Shalimar se vend bien mieux que L’Instant Magic ou My Insolence !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

en ce moment

Stéphanie06 porte Bois d’Arménie aujourd'hui

il y a 1 heure

chougar a aimé Concours Mona Di Orio

il y a 2 heures

mara porte Délices aujourd'hui

il y a 6 heures

Maman Chêne a commenté La Fille de Berlin

il y a 7 heures

Bonjour à vous tous, je vous ai découvert il y a quelques semaines et je(…)

Anne a commenté Aromatics Elixir

il y a 7 heures

J’ai été séduite par ce parfum il y a une dizaine d’années mais quand je l’ai(…)

Calygo a commenté Black Opium

il y a 7 heures

Je vais vous râper comme du fromage avec le flacon de Black Opium pour(…)

Nymphomaniac a attribué 4 étoiles à Corsica Furiosa

il y a 8 heures

S9 a commenté Angel

il y a 9 heures

Et je dirais même mieux : avec Paypal, même pas besoin de se lever pour(…)

à la une

Cléa

Cléa - Yves Rocher

Floral ultra classique

Un floral, entre aldéhydé savonneux et crémeux cosmétique ambré, d'une complexité qui ne se répercute pas sur son prix !

dernières critiques

Lire la critique de Cologne d'Antan à la Violette

Cologne d’Antan à la Violette - G. Lenné

Mauve floral

Une violette qui sent la violette. Pas le bonbon, la violette. Et c'est très bien comme cela.

Lire la critique de Rêve Indien

Rêve Indien - Fragonard

Petite princesse du Taj Mahal

Un parfum vanillé qui est aussi une invitation à des voyages lascifs en Orient.

Lire la critique de Copal Azur

Copal Azur - Aedes de Venustas

Contemplation bleue

Copal Azur explore l'encens des Mayas et des Aztèques par des effluves cinglants et éthérés, ouvrant le chemin de la contemplation.

actualités

Noir premier de Lalique

Noir premier de Lalique

le 20 décembre 2014

Une nouvelle collection, hommage à l'histoire et à l'identité artistique de la marque.

Faites le plein d'idées de parfums "Maxis Plaisirs à Petits Prix" !

Faites le plein d’idées de parfums "Maxis Plaisirs à Petits Prix" !

le 5 décembre 2014

Une troisième édition de parfums à prix bas pour des idées de cadeaux, pour Noël ou le reste de l'année, à offrir aux proches, ou pour soi.

concours

Concours Mona Di Orio

Concours Mona Di Orio

Jouez avec auparfum et tentez de gagner un parfum Mona Di Orio.

lectures

100 questions sur le parfum

100 questions sur le parfum

le 22 décembre 2014

Le parfum en questions, 100 fois, pour raconter de savoureuses anecdotes et vulgariser le sujet. Un pari réussi et amusant par Béatrice Boisserie, journaliste au Monde.

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum
Un parfum profond, qui donne des clefs plutôt que des réponses

Un parfum profond, qui donne des clefs plutôt que des réponses

par NinaB

Le parfum que je cherche ne sera pas d'un abord aisé, il ne se livrera pas de suite, il se développera en faisant accéder successivement à des émotions différentes, comme un très bon vin.

discutons-en

Des parfums et des livres

par Jeanne Doré

Le parfum est aussi présent en librairie. Quels sont pour vous les meilleurs ouvrages qui lui sont consacrés ?