Sephora, Marionnaud, Nocibe... et les autres

par domik

le 7 novembre 2008

Reprenant le beau néologisme de notre internaute "Le Gnou", quelle est la pire expérience que vous ayez vécue face à une conseillère d’un Nociphorarionnaud ? De profils affutés en recommandations aiguisées, quels ont été les conseils les plus incongrus que l’on vous ait prodigués ?

À propos de l'auteur

domik

Je me permets parfois d’écrire quelques news sur auparfum. Le reste du temps, je tweete et je m’occupe du compte Facebook. Modestement.

Voir son profil

Vos avis

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

par Casta Diva, le 14 février 2014 à 18:54

Aujourd’hui, Paris, BHV, une conseillère dans les 50 ans.
- Bonjour, je souhaiterais sentir Diva s’il vous plaît
- Diva ?? C’est de qui ??
- Ungaro
- Ah Ungaro ! On ne fait pas Ungaro. Il n’y a pas de Diva ici, peut-être y en aura-t-il une ce soir !!... (sourire complice..)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Raphaëlle , le 12 février 2014 à 21:40

Là où je vis, il n’y a rien d’autre que des séphora-marionnaud-douglas-nocibé. Et je dois dire que mes dernières aventures en ces lieux ont été peu concluantes, et ce pour de nombreuses raisons.

Le Douglas de ma ville a une moquette dégueue, toute tachée, qui se décolle, une radio qui passe trop fort de la musique qui veut faire trop djeuns, des vendeuses trop maquillées qui rient trop fort -ce n’est pas l’idée que je me fais d’un lieu où on choisit une chose aussi intime qu’un parfum...-, et surtout des vendeuses, enfin une, qui fait du délit de salle gueule (l’été dernier, avec une amie prof comme moi, petite comme moi et qui du coup, ne donne pas l’impression non plus d’avoir 30 ans et toutes ses dents, en rentrant de la plage, en shorts-sandales-débardeurs et cheveux au sel, je fonce vers le rayon Clarins, sachant très bien ce que je veux, et là, on s’est fait dévisager, suivre, surveiller, et la vendeuse m’a dit "vous savez, nous avons des produits de marque Douglas bien plus abordables pour vous"... ça s’est terminé en engueulade...). En ce moment, le même magasin Douglas, faisant une réduction de -30% sur tout, ne donne pas d’échantillons, même lorsqu’on achète quelque chose. Bref.

Dernièrement, j’ai tenté ma chance chez Nocibé, avec une requête précise. J’ai flashé sur Opium pour homme mais ne peut le porter car c’est ce que je viens d’offrir à mon compagnon, je veux donc quelque chose d’assez similaire, sachant que j’aime les choses classiques, pas trop sucrées, que je veux que ce soit épicé bla bla. Et là, réponse du tac au tac de la vendeuse : "je sais exactement ce qu’il vous faut, vous allez A-DO-RER !!". Aie. Loverdose. Non, désolé, je n’aime pas du tout. J’ai ensuite eu droit à Dior Addict et à... Miss Dior Le Parfum. Une autre vendeuse, quand elle a compris que j’aimais les choses plus classiques, m’a proposé Diorissimo (que j’adore et trouve magnifique, mais dans le genre épicé opulent et oriental, euh, j’ai vu mieux). J’ai abandonné, suis retournée lire les pages d’ici, et retournerai seule sans demander aux vendeuses. Na !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Jicky, le 13 février 2014 à 00:52

Je pense que l’eau de Shalimar pourrait vous plaire, j’y vois vraiment un gros lien avec opium pour homme :)

(et la dernière fois on discutait d’un parfum avec des amis passionnés de parfum aussi et on en est venu à opium pour homme mais je ne me souviens plouc était pour quoi... Peut qu’ils s’en souviendront ?)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par fafaelle, le 14 février 2014 à 08:14

Merci pour ce conseil. Je suis partie à la recherche de l’Eau de Shalimar hier apres-midi -pas si facile à trouver dans ma petite ville, une seule des 4 parfumeries l’avait ! Peu convaincue sur mouillette, je garde en tête votre commentaire et finis pas en pschiter sur ma peau. Et je dois dire qu’après une explosion de notes hésperidees plutôt acides, le lointain cousin chaud et épicé d’Opium pour homme a pointé le bout de son nez. Je ne suis pas assez experte pour identifier les notes communes, mais il y a bel et bien un petit quelque chose de familier dans cette Eau. La gentille vendeuse du Marionnaud m’a donné un échantillon pour que je le teste vraiment :)

Du coup j’en profite pour dire, histoire de revenir au sujet de la conversation initiale, que je suis plutôt contente d’avoir poussé la porte de marionnaud pour la première fois hier. Je suis tombée sur une vendeuse calme, joliment maquillée, qui a su m’ecouter, qui m’a laissé prendre mon temps et qui connaissait plutôt bien les parfums. Je crois que je n’irai plus chez douglas cracra ou sephora blingbling :) ce marionnaud là est calme, propre, sans radio qui gueule de la soupe boumboum, décoré avec goût et bien rangé. Et étrangement, il était vide hier quand sepho-las étaient bondés, pré-St Valentin oblige...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Rose des Sables, le 11 février 2014 à 12:53

A la lecture de vos commentaires, je suis "heureuse" de constater que je ne suis pas la seule. Au début je pensai que cela venait de moi (je devenais exigeante, difficile), je vais chez Marionnaud à Versailles et ma dernière visite remonte à une quinzaine de jours, j’y suis allée pour acheter les basiques de Marionnaud et bien même pour des basiques j’ai eu comme vendeuse certainement une stagiaire, une ’godiche’ et j’ai également eu l’impression d’un certain laissez-aller, l’effervescence des fêtes étant loin, et dans l’attente de la St.Valentin et du retour des beaux jours, fêtes des Mères etc.... Tout est beaucoup plus facile quand on sait ce que l’on veut, mais la prestation de service que l’on attend chez Marionnaud où la bonne tenue est de mise, semble un lointain souvenir, même à Versailles. Je vais également à la Boutique des Senteurs, toujours à Versailles, magasin Guerlain, évidemment c’est un autre décor et d’autres attentions (je ne parle même pas des prix).

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par erzsébet, le 6 février 2014 à 14:02

Jusqu’ici j’avais plutôt eu des bonnes expériences chez Séphora, mais tout à l’heure j’ai légèrement eu envie de lever les yeux au ciel.
Je rentre pour re-sentir Dior Homme Intense et voir comment je vis mes retrouvailles avec, et une vendeuse m’accoste pour me proposer de sentir le dernier Dior, qui se trouve être une variante d’Hypnotic Poison. Je lui annonce que je le connais déjà.
"Ah mais non mais ça c’est l’eau de parfum, les notes sont TOTALEMENT différentes"
(je ravale un "ben ça devrait pas", et attrape la mouillette. Bon, bonne surprise, il n’est pas mauvais ce parfum, c’est juste pas mon genre. Je suis assaillie par une odeur de réglisse et manque de bol je n’aime pas trop ça. Je le lui fait remarquer.)
"ah non c’est pas du réglisse c’est la fève Tonka qui donne cette odeur de réglisse." Bon peut-être que j’ai imaginé la réglisse, mais c’est certainement pas la faute de la Tonka.
Ah. euh. Soit. Je la remercie, et repars dans mon coin : je l’entends conseiller la cliente suivante à base de "mais vous savez, il y a un J’Adore pour chaque femme..." Sic.
Quand je pense que la vendeuse à coté a conseillé à une cliente Rive Gauche et Fleur de Citronnier, je me dis que j’ai pas eu de bol quand même.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par erzsébet, le 6 février 2014 à 14:11

Oh, j’oubliais qu’elle m’a présenté Hypnotic Poison par ces mots "le parfum qui rend les hommes fous et accros".
Ah. Soit.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Iris, le 6 février 2014 à 14:40

Apparemment le parfum était superbe avant sa reformulation en 2010... je ne m’y étais pas intéressée alors, et je me sens maintenant frustrée d’être passée à côté à l’époque !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par erzsébet, le 6 février 2014 à 14:50

A vrai dire, elle ne m’aurait pas dit que c’était Hypnotic Poison, je ne l’aurais pas reconnu, je finis un vieux flacon qui doit dater de 2007 : je l’aime bien, mais je ne le porte pas souvent et ne risque pas de le racheter, vu qu’il ne se ressemble plus...

Mais c’est plutôt le discours autour qui m’a fait pouffer en fait, le "parfum qui rend les hommes accros" et "il y a un J’Adore pour toutes les femmes"...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Jicky, le 6 février 2014 à 20:03

"Il y a un dessert Hippopotamus pour toutes les femmes"

(Big up Opium !)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Bas De Soie, le 17 décembre 2013 à 22:26

Alors je suis un peu en colère.
L’autre jour, j’ai fait le tour des supermarchés de la grande rue commerciale de ma ville (à savoir rue Sainte-Catherine à Bordeaux !) pour je-ne-sais-plus quelle raison. Je me suis rendue chez Marionnaud, histoire de voir ce qu’ils proposaient hormis leur stand consacré au parfum des One Direction avec une photo de Robert Pattinson au-dessus histoire d’attirer le chaland (ou plutôt la chalande je présume), et je suis passée devant les Lutens. Là, le flacon de Five o’clock au gingembre m’interpelle ; la couleur est... différente. Violet clair au lieu du joli brun profond auquel je suis habituée. Je pensais au départ à un effet de lumière, mais les autres flacons me semblaient normaux.
Du coup, j’attrape une mouillette, vaporise un peu de Five o’clock, et là... Un machin sucré collant aux fruits rouges, se rapprochant de La Vie est Belle en un poil plus classe quand même, mais une chose est sûre : ce n’est pas Five o’clock au gingembre, et encore moins un Lutens. J’y suis retournée deux-trois fois, toujours la même chose - et à chaque fois, soit les vendeuses sont occupées, soit je n’ai pas envie de faire un scandale devant la personne qui m’accompagne. Puis je pense déjà connaître la réponse : "ah mais c’est le parfum qui est comme ça il me semble heiiiin, c’est bizarre, après je peux pas vous dire, revenez le tester en matinée sinon heiiiiin, votre nez sera moins saturé !" MAIS. Je connais ce parfum, tout de même ! Puis je veux pas dire, mais y’a du scotch sur la moitié de leurs testeurs, alors hein...
Si y’a des Bordelais ou des Bordelaises dans la salle, c’est juste moi ou alors y’a un anti-gingembre qui a remplacé le contenu du flacon ni vu ni connu ? J’ai pas eu le courage de renifler la boutique entière ni de revenir avec mon flacon de Five o’clock pour avoir une bonne comparaison, mais ça ne saurait tarder (du moins après Noël parce que là...).

(et sinon bonjour à tous, je viens tout juste de m’inscrire, avant je n’osais pas, je suis un peu timide sur Internet !)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Tandaradei, le 2 novembre 2013 à 18:04

Bonsoir à tous,

Fidèle lectrice d’auparfum depuis plus d’un an, je me décide enfin à poster ce message après cette petite aventure en parfumerie.

Flash-Back explicatif : j’avais craqué quelques jours auparavant sur Miss Dior (L’Originale), et, toute guillerette, je me dirige vers le Sepho le plus proche, afin de le faire mien ! Je tournicote quelques temps au rayon Dior, et là, déception ! Pas de Miss Dior. Bon. Je vais me renseigner auprès d’une vendeuse, et débute alors le dialogue qui suit :

Moi : Bonjour madame, est-ce que vous auriez le parfum Miss Dior Original SVP.
La vendeuse : Vous voulez dire Miss Dior ?
Moi : Oui, mais non, c’est le Miss Dior ORIGINAL de 1947 ( ? plus trop sûre de la date ) que je cherche …
La vendeuse : Ah, mais, vous savez, Miss Dior-ex-chérie a été reformulé et maintenant il sent pareil que l’original !! (me fait sentir)
Moi : Oui, il sent sans doute très bon (ah !Ce que l’impatience vous fait dire comme âneries parfois !), mais je suis sûre que l’Original ne sent pas comme ça...
La vendeuse : Oui, mais de toute façon il n’existe plus mademoiselle !
Moi : Comment expliquez-vous qu’alors il figure encore sur le site de Dior que j’ai regardé il y a 20 min environ ?
La vendeuse : Bah, va falloir aller dans une boutique Dior alors, le parfum que vous cherchez n’est pas distribué chez nous …
Moi (étonnement surjoué, mode « feinte » activé) : Ah bon ? Merci de vos précieux conseils … Il vous reste du « Dune » sinon ?

Sur ce, la vendeuse ouvre un tiroir, et à l’intérieur, sagement rangé avec ses camarades … Le parfum qui n’existait pas !

Autant dire que je me suis vengée en exigeant un échantillon « personnalisé » au moment où, à la caisse, on m’a refilé J’adore que je possédais déjà en 4 exemplaires …

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Patrice, le 2 novembre 2013 à 18:22

No comment.
 
L’idiotie de certaines personne m’étonnera toujours. Et c’est tellement anti-commercial !
Tant que l’on aura affaire à de telles incompétentes (pardon, mais là clairement c’est le mot) et de tels mensonges historiques à propos des marques, eh ben la parfumerie est bien mal barrée !
 
Sinon : BIENVENUE à VOUS sur auparfum !!!! :D

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Newyorker, le 30 octobre 2013 à 19:25

En passant dans un Sephora hier, j’en profite pour ressentir Trésor l’Eau de Parfum Lumineuse. Une vendeuse s’approche immédiatement de moi et me dit "C’est pas pareil que Trésor hein, ca n’a rien à voir, ici c’est plusieurs variétés de roses qui donnent une rose lumineuse. Et vous avez aussi des muscs roses pralinés, c’est un parfum très élégant et 100% naturel". Bon le coup du 100% naturel, je connais, mais les muscs roses pralinés, là c’est une grande première.
Ensuite, pour me montrer la différence, elle vaporise cette eau lumineuse sur une mouillette, et ce qu’elle pense être Trésor sur une autre. Elle sent, et me dit "vous voyez, c’est pas pareil". Alors je lui fait remarquer que ce sont exactement les mêmes parfums et que le flacon sensé être celui de Trésor est en fait un deuxième flacon de l’eau lumineuse...(Le flacon du vrai Trésor croupissait dans le tiroir).

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Troudujol, le 31 octobre 2013 à 08:51

Misère... Ou alors le deuxième flacon avait des muscs roses pralinés mais 100% artificiels, va savoir lol.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Mado33, le 31 octobre 2013 à 22:22

Oui certes mais en attendant certains d’entre vous ont sûrement droit à -25 % chez Sephora en ce moment. Je le signale car c’est la 1ère fois que Sephora offre une réduction aussi conséquente, pour..... contrer Marionnaud bien sûr, mais qu’importe c’est intéressant. Réservé aux cartes Black et Gold et les codes sont accessibles sur les blogs beauté...^^

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Newyorker, le 1er novembre 2013 à 16:15

Salut Troudujol ! Ah mais peut être que le premier flacon contenait la version vintage de l’eau lumineuse, avec de belles matières telles que des absolues de fraises tagada et de carambar, et le second la version reformulée. Ah, crotte, si j’avais su...
Hello Mado ! Sephora peut faire des -25% toute l’année, ça n’y changera rien pour moi. Je préfère vraiment acheter par d’autres biais. Au moins sur ebay, les bons prix sont pour tout le monde, pas pour les détenteurs de la carte platine, béton ou acier trempé.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par criichou, le 1er novembre 2013 à 16:27

Pour ma part à peine inscrit sur le site sephora.fr, j’ai eu tout de même droit au -25% sans carte ni rien. J’ai juste trouvé un code promo sur beauté-test.com qui offrait justement ces -25% en achetant en ligne :)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Newyorker, le 1er novembre 2013 à 16:30

Ah ben c’est cool alors :)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Mado33, le 1er novembre 2013 à 19:57

Honnêtement Ebay je ne connais pas, et je signalais cette offre parce que Sephora n’avait jamais proposé ça auparavant. Même pour les White il y a en effet réduction, et il n’y a pas de carte Platine LOL. La Gold s’obtient en réalité assez facilement. Les autres enseignes proposent aussi pas mal d’offres, Nocibé notamment. Bref chacun fait comme il veut....

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Newyorker, le 1er novembre 2013 à 23:01

Non mais je comprends, vous avez raison, c’est juste que je suis de plus en plus agacé par cette enseigne :(.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Troudujol, le 1er novembre 2013 à 23:27

Ouais et puis ils ont beau jeu de faire 25% ; comme ils sont plus cher qu’ailleurs, cela revient au même prix que chez Kalista qui fait 15% chaque mois, ou que Cosma qui fait souvent 10%, par exemple... Sur certains produits, même avec 25% de réduction Sephora reste encore plus cher que Kalista. Par ailleurs Marionnaud fait tout le temps 20% cumulable avec les 5% en points de leur carte de fidélité. Alors hein, pouet pouet Monsieur Sephora ! ;-)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Mado33, le 1er novembre 2013 à 23:39

Oui c’est bien pour ça que Marionnaud est devant... Dior a choisi un réseau sélectif pour certains produits de maquillage Noël 2013, j’avoue que ça m’a étonnée d’autant que ce sont des poudres illuminatrices parfumées avec J’Adore. Je préférais Sephora avant, comme beaucoup je pense, il est évident que l’accueil, l’aspect clean et le côté luxe ont disparu complètement. Tant pis pour moi qui aime les produits de beauté impeccablement rangés, sans traces, alignés. Sur Internet encore une fois, je manque d’expérience pour commander des parfums. Un jour peut être.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Troudujol, le 1er novembre 2013 à 23:32

Je déteste chez Nocibé quand ils font des cadeaux à compter d’un certain montant d’achat lol. Les bons de réduction, j’adore. Mais quoi de plus horripilant que de s’entendre dire par une stagiaire maquillée comme une voiture volée et mâchouillant son chewing-gum : "Z’avez besoin de rien d’autre ? Manque plus que 1,80 euro pour avoir un tire-bouchon en cadeau !"... Non mais au secours, quoi...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Newyorker, le 2 novembre 2013 à 00:41

Je suis plié :)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Mado33, le 2 novembre 2013 à 08:06

Vous connaissez le petit surnom amical de Sephora... " Sepho’ rats ", pour Nocibé je ne sais pas, au final ce sont les animatrices des marques qui sont souvent plus généreuses ( largement même ), dernièrement celle de Dior et de Lancôme l’ont vraiment été avec moi et j’ai apprécié ( authentiquement sympa en plus ). Sinon toutes ont des consignes, respecter le quota, je me dis que ça en fait plus pour les autres et que dans le lot certaines découvriront Jour, Shalimar ou Chloé.....

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Troudujol, le 2 novembre 2013 à 08:19

Non mais honnêtement, si c’est pour offrir un tire-bouchon, un sac cabas à paillettes ou une montre made in China siglée Nocibé, j’aime vraiment mieux qu’elles ne soient pas généreuses...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par corto maltese, le 2 novembre 2013 à 09:48

Bonjour amis parfumés !

il y a réellement une différence de prix entre sephora et marionnaud ? Je connais très mal le dernier.
Au sephora de Rivoli, il y a un très beau stand Guerlain permanent avec les exclusifs, et les promotions sephora fonctionnent..(sans cumul avec les points de fidélités Guerlain, dont le barème n’est pas très intéressant).

à Mado 33 : pour la carte Gold, il faut un bon petit budget quand même non ? :) :) est-elle si intéressante ? (j’ai la Black)

Dommage aussi que l’on ne puisse pas choisir véritablement ses échantillons !

ps : je ne sais toujours pas sauter une ligne ! suis sur mac..

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Isa S, le 2 novembre 2013 à 20:40

En fait, il est tout à fait possible de choisir ses échantillons chez Séphora - en tout cas dans celui que je fréquente (et je ne pense pas que ce soit un cas isolé). Il suffit de le demander, et les vendeuses le font à la demande. A vrai dire, plutôt que de me voir infliger des échantillons de cosmétique que je n’essaierai pas, je commence à prendre l’habitude de demander un échantillon du parfum avant mon passage en caisse, quel que soit le produit que je viens acheter. Cela me permet d’essayer les parfums sélectionnés en toute sérénité. Si par ailleurs le conseil au niveau des parfums est très inégal (et souvent médiocre), j’ai reçu dans ce même Séphora la suggestion d’aller au Printemps Hausmann pour satisfaire ma curiosité de perfumista naissante. Si bien que j’y retourne, à ce Séphora, avec un certain plaisir malgré tout...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Troudujol, le 2 novembre 2013 à 08:24

Ce qui me gêne dans cette démarche commerciale, Mado, ce n’est pas qu’elle ne m’offre pas leur cadeau pourri alors qu’il ne me manque "que" 1,80 euro pour atteindre le pallier requis, c’est qu’on nous propose des cadeaux pourris et qu’on nous pousse à l’achat sous prétexte d’être gratifié dudit cadeau pourri... Si je veux gagner des tickets Leclerc ou de la cagnotte Waaoh, je vais chez Leclerc ou chez Auchan. En parfumerie, j’attends un peu plus de glamour et de classe... Mais les Nociphorarionnaud ne sont finalement que des supermarchés du parfum, remarquez...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Newyorker, le 2 novembre 2013 à 11:36

Oui, un service supermarché pour vendre des produits "de luxe" à des prix plutôt élevés.
Je ne sais pas si vous vous souvenez, il y a quelques années (début années 2000) sur les étagères de Sephora, sous chaque parfum, il y avait une petite étiquette/capsule sur laquelle était inscrite la date de création du parfum, sa famille olfactive et ses principales notes. Je trouvais ça vraiment bien. Mais aujourd’hui les gens s’en foutent complètement. Il faut juste que ce soit "frais, sensuel et que ça tienne". L’autre jour j’ai entendu une cliente dire à la vendeuse qu’elle portait l’Air du Temps dans sa jeunesse et qu’elle était passée depuis à des parfums plus sucrés et plus femme...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Farnesiano, le 2 novembre 2013 à 12:37

La démocratisation du parfum, poussée par une publicité outrancière, sa "dé-luxualisation", le besoin créé chez le consommateur de contrecarrer la morosité d’une époque en crise et en pleine déprime en s’offrant facilement un (faux) luxe, font que rencontrer une personne qui ne se parfume pas devient chose rare (sans même parler des déos parfumés). Donc, aujourd’hui, tout le monde est sensé se parfumer. Dans ce contexte, quelle éducation au parfum, au luxe, aux choses belles et rares, à la notion de création ? Autrefois, une mère achetait, si elle le pouvait, un Guerlain et elle était sûre d’avoir un BON parfum. Et son amour du bon et beau parfum se transmettait fatalement à sa fille. Beaucoup d’entre nous ont découvert cet univers grâce à maman ou à une tatie (voire à papa parfois), qui portait Jicky, Femme de Rochas, Cristalle ou Habit rouge. Avec un peu moins d’argent, on s’achetait Fidji ou Soir de Paris. La majorité des acheteurs actuels veulent s’identifier non au parfum en tant que tel mais aux égéries qui les vantent-vendent (stars du cinéma ou de la chanson). La méconnaissance des jeunes vendeurs et vendeuses des hypermarchés du parfum ajoute au drame ! Massification des tendances et des goûts. Il faut un sacré culot (mais pas nécessairement un gros portefeuille) pour aborder des parfums plus complexes ou simplement différents (Encre noire, Ferré for men, Eaux des beaux, L’Eau d’Iparie, ou une Cologne Roger&Gallet). Les bas-étages semblent réservés aux fidèles de tel ou tel parfum qui finira par disparaître. J’en reviens à la formation, vachement incomplète ou simplement commerciale, des vendeurs et des vendeuses qui doivent vendre avant tout leur nouveau D&G ou le dernier Paco. Ils fourrent ensuite dans votre sac des échantillons du même acabit. Et le cercle devient vicieux...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par lolo, le 2 novembre 2013 à 17:58

C’est exactement cela...Bien dit.
Je me souviens de l’unique parfumerie de ma petite ville de Lorraine ? Les Nociphoramarionaud n’existaient pas. Quel luxe, rien que d’y rentrer....C’était tout un cérémonial. Pas de testeur à disposition, la personne qui vous recevait connaissait tous ses produits sur le bout des doigts. Comme c’était agréable, une fois le difficile choix effectué de recevoir EN CADEAU de jolies miniatures, qui maintenant sont vendues en coffret dans les aéroports. En revanche, je dois reconnaitre que tout le monde ne rentrait pas dans ce type d’enseigne. C’était presque réservé aux femmes d’un certain milieu social. Pour les autres c’était l’eau de cologne et la crème Nivéa.
C’est fou quand on y pense.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Mado33, le 2 novembre 2013 à 12:45

Oui tout à fait, je me souviens très bien de cette époque et des Sephora tenus impeccablement avec un accueil en rapport. ça s’est considérablement dégradé depuis 10 ans, c’est valable aussi pour the Body Shop où tout est uniformisé L’Oréal. Les produits n’ont pas perdu en efficacité, par contre tout se ressemble et en musique, du moins ici. Kiko idem, musique forte, reste l’Occitane, Durance où on peut être tranquille. Quand je passe devant le bar à ongles OPI, j’ai l’impression de voir des manucures à la chaîne alors qu’une manucure chez soi c’est aussi bien quand on a les produits adéquats. Le secteur beauté, c’est devenu le cirque hormis quelques parfumeries de niche. Dommage parce qu’il y a toujours des parfums sublimes, des soins performants et du beau maquillage. L’uniformisation ne me satisfait pas, l’ère du clonage a bel et bien commencé...
Quant à la carte Gold, elle offre des avantages mais la Black est pas mal non plus^^. Pour accéder à la Gold, c’est simple : 700 € d’achats par an, ce qui heureusement n’est pas ( encore ) exorbitant si on divise par 12 mois. Ensuite c’est 30 € offerts pour l’anniversaire ( chèque cadeau ) et souvent -20 % pendant l’année avec des prestations maquillage, une soirée "VIP" ( à laquelle je ne suis jamais allée car me ruer sur le buffet très peu pour moi ^^ ) et une ligne téléphonique dédiée et gratuite. Bref de la poudre aux yeux surtout, chose à laquelle je reste plutôt indifférente pour ma part.
C’est tout^^

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Elixir, le 2 novembre 2013 à 13:29

Bonjour à tous,

Petite précision (de taille) Mado : pour obtenir la carte gold, c’est 1500€ d’achats en un an !!! Et ensuite c’est 700€ par an pour conserver ce "privilège".... vu la médiocrité du service, ça me ferait bien mal !

Bonne journée.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Farnesiano, le 2 novembre 2013 à 14:07

Yes ! Oh my God...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Newyorker, le 2 novembre 2013 à 14:17

Farnesiano, vous avez parfaitement synthétisé la situation. Vous mentionnez l’Eau d’Iparie, et ça me fait plaisir, car c’est vraiment un beau parfum chypré et résinneux malheureusement méconnu. L’Occitane a eu pour habitude de sortir de jolies créations, malheureusement, les plus intéressantes ont presque toutes été discontinuées, comme cette belle Eau d’Iparie, au profit de nouveautés toutes plus cheap les unes que les autres. Il y a cinq ans, ils avaient supprimé l’Ambre, puis devant le nombre de courriers de protestations reçus, ils se sont décidés à le ressortir.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Farnesiano, le 2 novembre 2013 à 15:30

L’Eau d’Iparie avait disparu, des étalages belges en tout cas pour ressortir à la demande des ses nombreux aficionados. Elle disparait à nouveau ! Très beau parfum que m’a renseigné à l’époque une vendeuse de chez Goutal ! Merci encore pour vos éclairages si fins, si subtils, et profondément amoureux du parfum. Même dans vos avis tranchés, vous restez nuancé. C’est un plaisir pour nous que de vous suivre ! Je ne fréquente assidûment AP que depuis le printemps dernier : que de chemin déjà parcouru grâce à vous tous, que de belles explorations et découvertes j’ai faites ! Avec retard, bon premier quart de siècle !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Newyorker, le 2 novembre 2013 à 19:13

MERCI BEAUCOUP Farnesiano, vous ne pouvez pas savoir à quel point vos mots me touchent. Je suis très heureux de savoir que ce site et nos échanges vous apportent quelque chose. Merci à vous pour vos commentaires toujours pertinents, généreux et passionnés.
Et merci beaucoup pour mes 25 printemps !!! :)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Patrice, le 2 novembre 2013 à 20:41

VINGT CINQ ?????
 
Oh bowdel !
 
C’est qu’elle les fait pas la Nouille-Orker.
J’aurais dit 38 !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Newyorker, le 2 novembre 2013 à 21:51

Ah ben voilà la plus belle de la classe, la grosse Patrice ! Retourne donc porter tes gros labdanum, vieille chose :) Le temps glisse sur moi telles les reformulations sur Mitsouko.
(Vous en faites pas, on s’aime bien en vrai).

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Patrice, le 2 novembre 2013 à 21:59

Ca s’pavane, ça s’pavane...
Au moins le labdanum c’est plus attrayant qu’une bonne grosse prune toute flasque, un vieux pruneau de compote de maison de retraite... je suis sûr que t’as mis Femmelle de Caillasse encore aujourd’hui.
Tu m’étonnes que tu fasses 20ans de plus avec c’te confiote sur le dos !
 
(moi aussi ch’t’aime ! ahahah...)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par zab63, le 3 novembre 2013 à 18:43

Patrice et les autres, sachez qu’il y a une vieille qui a le double de l’âge de Newyorker et qui,en plus,porte souvent Femelle de Caillasse, vintage ou pas : elle l’aime, elle l’adore, ça la vieillit peut-être encore, mais elle n’en a cure.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Mado33, le 2 novembre 2013 à 22:33

25 ans ? Mais ça se fête en parfums tout ça ^^. Bon anniversaire jeune homme de New-York donc enfin je traduis ce qui est écrit ou à peu près.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Newyorker, le 2 novembre 2013 à 23:37

Merci Mado !!! C’est très gentil. Je vous fait un bisou.
Alors je vis à Paris mais lorsque j’ai créé mon pseudo sur auparfum en 2007, je vivais en effet à NY pour mes études. Aujourd’hui, ce pseudo n’a plus aucun sens lol mais je ne peux pas le changer.
 
@Patrice : Ah oui, c’est sûr, ça me fait bien rire tout ça venant de la part d’un mec qui porte la dernière reformulation de Femme en edt et qui l’a en plus payé plein pot ! AH, je ris, je me gausse et me drape dans ma version vintage des années 70. ^^
Enfin, d’ici quelques jours on pourra faire un combat de chypres vbs, tu seras enfin mon égal... :=)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Newyorker, le 2 novembre 2013 à 23:43

C’est sûr que toi du prunol tu n’en as plus beaucoup dans ta version qui n’est plus qu’une eau au cumin. Ah !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Jicky, le 3 novembre 2013 à 01:54

Du prunol ? Dans femme ??

 ;)

 

Bon anniversaire monsieur ! (Et n’oublies pas mon dentier dans 75 ans... Soon)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Newyorker, le 3 novembre 2013 à 14:42

Merci mon p’tit :)
Femme, oui c’est du prunol ou du maltol, je sais plus... ;)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Farnesiano, le 3 novembre 2013 à 11:32

Je rêve de ce combat de chypres... J’imagine huit ou dix flacons de chypres somptueux fracassés au sol et les effluves ensorcelants de tous ceux-ci mélangés dans la même pièce ! Et notre ivresse, notre étourdissement, dans ce boudoir suffocant... Le bonheur total ! Et qui d’entre vous deux le formulera ce chypre-là, hein ?!!!

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Newyorker, le 3 novembre 2013 à 14:35

AHAH, moi je ne formule rien, je ne fais que dénicher, acheter, collectionner et porter :)
Je disais ça parce que Patrice se met au vintage aussi, et a déniché une belle pièce...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Mado33, le 2 novembre 2013 à 17:22

Oui autant pour moi, effectivement il faut atteindre ce seuil pour en bénéficier. Ensuite, c’est 700€, bref à la votre guise, j n’ai pas d’actions chez Sephora^^ non j’en ai partout où produit de beauté se trouve dans mon champ de vision. :)
Bonne soirée.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Koimynose, le 3 novembre 2013 à 14:58

Happy Beurzday Newyorker !!! Plein de belles choses - parfumées mais pas que - à vous. Et merci pour cette passion généreusement partagée avec nous sur auparfum ;)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Newyorker, le 3 novembre 2013 à 15:07

Merci beaucoup Koimynose, c’est super sympa, et vous vous faites trop rare sur auparfum ! :)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Koimynose, le 3 novembre 2013 à 15:22

De rien Newyorker !
Oui malheureusement je participe moins et ce n’est pas faute d’en avoir envie :(
C’est juste que ces derniers temps j’ai l’impression d’être aspirée par une autre spirale temporelle. Mais la passion est toujours là et je me jette sur les critiques et les échanges avec la même voracité dès que j’en ai l’occasion ;)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Arpège, le 3 novembre 2013 à 21:10

Bon Anniversaire Newyorker !

Que tous tes voeux se realisent !!!
Je crois bien t’avoir reconnu sur FB mais comme je connais pas ton prenom... Sauf qu’il y a 2 photos de Tabac Blond et Narcisse Noir (gros indice concordant ).

Et narcisse bleu aussi (en autre).

J’ai eu la conviction que c’était Toi. Je suis pas voyante.

Si c’est bien toi : alors, Vivo YoYo ! ^^

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Newyorker, le 3 novembre 2013 à 21:40

Merci beaucoup Arpège !!! (Mon Dieu, j’ai l’impression d’avoir monopolisé le site avec mon birthday). Ah oui, vu la description, je pense que c’est moi lol. Et je m’appelle Yohan. Mais comment as tu réussi à me trouver ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Arpège, le 3 novembre 2013 à 22:43

Recoucou !
Je n’en reviens pas ! C’était bien toi. J’ai reconnu ton aura... J’en aurais mis ma main au feu !
 
En fait j’ai pris la loupe de mon grand pere, une carte Michelin, le pendule de radiesthesie egyptien, j’ai place devant moi un flacon de Tabac blond, j’ai allume une bougie ...

Bon, ceci est une Bouffee delirante hallucinatoire due a une livre de bonbons d’Halloween avales en une soiree ! ^^

aucun jeune enfant n’est venu reclamer de bonbons a la maison le 31 octobre. Alors j’ai les effets secondaires d’une grande indigestion (gourmande).

Je ne repondrai qu’en presence de mon avocat ! Na !
Je peux juste dire que personne ne m’a dit quoi que ce soit pour te reconnaitre. Ni nom, ni prenom. Tu viens de me confirmer ton identite a l’instant, Yohan.

 (Arpege range sa boule de cristal et son grimoire ) je blague.

Je precise que je suis pas sorciere ni voyante ni medium !

Cherche !!! Bise et encore bon anniversaire !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Jicky, le 3 novembre 2013 à 23:29

http://www.drogues-info-service.fr/

 

Vous m’avez tué Arpège ^^

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Arpège, le 4 novembre 2013 à 01:02

Mouah mouah !

Merci pour le lien, Jicky.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Mijka, le 9 octobre 2013 à 01:02

Passage dans un Nocibé, armé de références glanées sur auparfum : dans les quelques produits correspondant à ma liste dans la boutique, j’essaye Jicky, et la vendeuse d’un petit commentaire entendu "Elle va aimer". Forcément je suis un homme et je cherchais pour moi, je demande à l’essayer sur peau "Vous êtes vraiment sûr ?" => "Ben oui c’est mixte..." => "Ah bon, d’accord".

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par mandrake, le 28 avril 2013 à 00:41

Bonsoir,

Je viens de découvrir dans une parfumerie indépendante deux eaux de toilette de Carven :
Vétiver (bouchon en bois) et Monsieur !

Quel choc olfactif et quelle allégresse car franchement deux raretés dénichées à Toulouse, et le même jour !

Monsieur de Carven, édition bouteille de 240 ml, le prix était en francs français et aprés remise (car l’aimable vendeuse m’a signalé que ce flacon était assez "âgé") et conversion en euro, j’ai réglé 51 Euro !

Je ne regrette pas ces deux achats et, même avec les années les deux jus sont intacts et superbes !

Je ne souviens de mes premiers achats des années 80, comme Rochas "Macassar" le simple fait de sentir Monsieur Carven ou Vétiver me plonge dans ses souvenirs olfactifs, où la qualité était au rendez-vous !

J’attends de recevoir une rareté, que je ne connais pas : " Ho Hang" Balenciaga (format bouteille 180 ml) : oui, il existe encore des parfumeries en Europe (Espagne) qui ont quelques exemplaires de ce jus !

Suite à mes lectures et venues sur ce site, je me constitue une petite réserve de jus et, franchement que de bons conseils car je ne connaissais pas du tout les parfums Dali, et ils sont superbes et qualité incontestable (de plus, les flacons et emballages sont des petits chefs d’oeuvres) !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par laure_du_67, le 12 avril 2013 à 11:26

Bonjour Tambourine, Jean-David et Koimynose !

Je suis aussi une grande fan des produits Carven (textile et parfumerie), si je peux vous aidez dans votre recherche de ces produits, je ne peux que vivement vous conseiller mon dernier salon de coiffure et institut de beauté de luxe à Strasbourg qui vend les parfums Carven dont "Le Parfum" et "Vétiver" et bien d’autres produits.
aller, petit coup de pouce, je vous dépose le lien, www.karldenisov-boutique.com

à bientôt,
Laure

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

en ce moment

Anna a attribué 4 étoiles à Eau de Narcisse Bleu

il y a 5 heures

Anna a commenté Eau de Narcisse Bleu

il y a 5 heures

Ça fait presque 3 mois que la grosse bouteille de ce truc trône sur la(…)

effluves a commenté Iris Nazarena

il y a 6 heures

Bonsoir Jicky, Merci pour le conseil, effectivement même pas vu(…)

Frédéric a commenté Iris Nazarena

il y a 14 heures

il n’y a que Iris Silver Mist de Serge Lutens qui s’en approche parmis tous(…)

tu pues le style a aimé la critique de Oriental Collection

il y a 17 heures

à la une

Oriental Collection - Yves Saint Laurent

Collection Bling et Toc

La collection orientale d’Yves Saint Laurent ne connaîtra pas la clémence de nos nez. Dans l’arène, le pouce est résolument... baissé !

dernières critiques

Lire la critique de Black

Black - Comme Des Garçons

Messe noire

Loin de la caricature, un retour à la quintessence de l’univers chic et sobre de Comme des Garçons.

Lire la critique de Vierges et Toreros

Vierges et Toreros - Etat Libre d’Orange

La Belle est La Bête

Un combat chorégraphié entre une belle fleur faussement fragile, et une bête pas si facile à apprivoiser. A déconseiller aux âmes sensibles.

Lire la critique de Satine

Satine - Lalique

Noeud-noeud meringué

"Entre gourmandise et addiction", Satine de Lalique ne révèle rien d’autre qu’un propos creux et une identité olfactive banale.

actualités

Guerlain met sa Terracotta en bouteille

le 22 avril 2014

Pour fêter les 30 printemps de sa célèbre poudre Terracotta, Guerlain relance une édition limitée baptisée Terracotta Le Parfum.

"Save Perfume’s Soul" : la pétition pour que le parfum ne rende pas l’âme !

le 17 avril 2014

Les réglementations européennes vont-elles détruire la parfumerie ? ou simplement modifier les étiquetages. Quoi qu’il en soit, la résistance s’organise.

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Un parfum sensuel comme un voile de fumée...

par tibre

J'ai porté une myriade de parfums, mais je cherche aujourd'hui un parfum sensuel, peut-être même animal avec une note dominante fumée...

discutons-en

Oud, ami ou ennemi ?

par Jeanne Doré

Le oud en parfumerie n’est-il qu’une mode opportuniste ou va-t-il devenir un "nouveau genre global" ?