Habit Rouge

Guerlain

Note des visiteurs :

(39 votes)

254 avis

Guerlinade mâle

par Jeanne Doré , le 19 novembre 2007

Si Shalimar était un garçon, il s’appellerait Habit Rouge. Voilà pour résumer, certes un peu facilement, ma vision olfactive de ce monument indétrônable des grands classiques masculins français, qui incarne si bien la guerlinade au masculin, et nous rappelle que les vieux (les vrais) Guerlain étaient des parfums plutôt unisexes, comme par exemple Jicky.

Tout comme son ancêtre féminin, il débute avec des notes d’agrumes (bergamote, citron, citron vert, orange), de néroli et d’épices. Si les fleurs ici ont laissé la place à un accord boisé, cèdre, patchouli et cuiré, on retrouve toujours le typique accord ambré, vanillé, poudré, irisé, véritable marque de fabrique de la maison.

Habit Rouge, tout comme Eau Sauvage, est une valeur sûre de la parfumerie masculine. Un petit côté désuet et rétro charmant, de belles matières, et une sensualité qui ont fait leurs preuves.

À propos de l'auteur

Jeanne Doré

J’ai co-fondé auparfum.com en 2007, et j’en suis aujourd’hui rédactrice en chef à temps partiel, et rédactrice... un peu de temps en temps !

Voir son profil
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

par François, le 14 août 2014 à 13:41

Bonjour à tous,

J’ai récemment redécouvert Habit Rouge que j’avais longtemps boudé par le passé à cause de cette ouverture "citronnelle/rince doigt" que je trouvais trop agressive.
Et finalement plus d’un an est passé et, en le re-testant, j’ai été séduit cette fois-ci.

Je préfère la version en EDT qui me semble plus fidèle et plus cuirée que l’EDP. Malheureusement, l’EDT tient moins longtemps et je finis toujours la journée sans plus rien sentir.
J’ai récemment vu qu’Habit Rouge existe aussi en extrait :

Est-ce que vous avez un avis dessus ? À quoi ressemble-t-il ? Est-il plus proche de l’EDT ou de l’EDP ? Sinon est-il différent ?

Mon idée serait de combiner l’extrait pour les zones adéquates de la peau et l’EDT pour compléter l’ensemble.
Merci d’avance pour vos réponses éclairées :-)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par effluves, le 6 juin 2014 à 18:05

Le pauvre et si riche Habit Rouge !!!!!

Merci, et à bientôt avec l’Homme Idéal tant attendu par toutes les femmes…….

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par effluves, le 6 juin 2014 à 17:28

Désolé je n’ai pas répondu derrière votre réponse !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par effluves, le 6 juin 2014 à 17:25

Bonjour Jicky et merci de votre réponse,

Je l’ai senti ce matin. Je ne sais quoi en penser, c’est pourquoi je voulais avoir un ressenti d’averti, mes moyens étant limités. En tout cas j’y ai perçu des notes marines, gourmandes et poivrées peut-être plus généralement épicées. Un chaud et froid olfactif. Une impression de déjà senti mais je n’ai pas trouvé le parfum auquel il me fait penser. Tout cela à prendre avec relativité juste un ressenti d’un novice. Je n’irai pas plus loin mon nez n’étant pas assez entrainé. En tout cas cela me semble être un parfum facile d’abord. Je vais l’essayer sur peau tout à l’heure et voir ce qui se passe.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Jicky, le 6 juin 2014 à 17:46

Prenez votre temps pour le tester et comme ça pourrez attendre la publication d’Opium et commenter au bon endroit ;) (parce que le pauvre Habit Rouge il va pas comprendre sinon !)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par effluves, le 6 juin 2014 à 17:07

Bonsoir à tous,

Je ne savais pas où poster ce texte. Je choisis Habit Rouge car c’est le premier oriental homme et la référence des parfums hommes Guerlain. Quelqu’un a-t-il senti le nouveau Guerlain homme : L’homme idéal ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Jicky, le 6 juin 2014 à 17:09

Un article d’Opium va arriver bientôt normalement sur l’homme idéal ;)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Habit-Rouge, le 16 février 2014 à 10:28

Bonjour je cherche un flacon d EDT d habit rouge mais avec son bouchon doré ( et son parfum .biensur...) Pouvez vous m aider ? Merci et belle journée

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par corto maltese, le 31 décembre 2013 à 09:37

Bonjour Amis parfumés,
Que pensez-vous de la version L’eau d’Habit Rouge ? L’on me l’a offerte pour Noël :)
Le début est surprenant je trouve, très "citronné" pour passer rapidement aux notes de fond traditionnelles, mais sans le côté cuir. Une sorte d’oriental frais ? Plus "office friendly" ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Guillaume83, le 31 décembre 2013 à 10:34

Bonjour Corto Maltese, et bonjour à tous !
Pas de cadeau parfumé pour moi, en revanche je vois que vous avez été chanceux :-)
Je me suis offert l’eau d’Habit Rouge à sa sortie il doit y avoir 2 ans de cela environ, je le porte toujours avec joie mais pour moi c’est un parfum à porter aux beaux jours, le côté "citron", très frais et aromatique me glace par ces temps froids. Il est de qualité c’est certain et on l’y retrouve un ancêtre lointain d’Habit Rouge le vrai. Pour moi il a été l’élément déclencheur menant à Habit Rouge que je n’avais jamais osé porté car trop pesant, trop lourd, trop riche un peu trop too much en fait même si je l’adore mais sur les autres. Il est des parfums "complexes" qu’il faut apprivoiser et comprendre avant de sauter le pas, je crois qu’Habit Rouge en fait parti et l’eau est une très belle manière d’y arriver à mon sens. L’eau en été, Le "vrai" en hiver : on a peut être là le duo gagnant. Attention l’eau tient très bien et 2 pschiiits suffisent à ce que l’on vous remarque toute la journée. Moins travaillée et moins aboutie sans doute, plus légère et "agrumes macérés" la puissance de l’eau est bien là. On ne m’a jamais complimenté avec ce parfum, l’eau a un côté un peu désuet eau de cologne à l’ancienne je trouve et c’est ce qui fait son charme, si je vous croise dans la rue j’aurai plaisir à vous dire que vous avez bon goût, je vous souhaite un beau voyage olfactif avec votre nouvelle acquisition :-)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par corto maltese, le 31 décembre 2013 à 15:16

Merci pour ce bien sympathique commentaire :)
C’est le 1er parfum que j’ai depuis ma venue ici et mon initiation (avant j’en portais rarement, et pour la plupart de sages aquatiques aériens - Acqua di Gio, L’eau d’Issey Miyake). Jusqu’à maintenant, je n’ai été qu’en découvertes et balbutiements aux grès des petits échantillons ! Vous avez sans doute raison Guillaume, il est plus facile à porter, et donc à appréhender pour apprivoiser (?) l’eau de toilette HR. Après, je ne sais si j’aimerais avoir deux parfums si proches. Celui que je convoite pour l’hiver, c’est Sycomore.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par barmassa, le 31 décembre 2013 à 15:39

Bravo pour sycomore, c’est un très bon choix pour cet hiver et...... bienvenu dans le club des vétiver......!

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Patrice, le 31 décembre 2013 à 13:15

Personnellement, je suis un inconditionnel de l’Eau de Toilette (le VRAI Habit Rouge !) mais je trouve que cette variation est très réussie. Une interprétation d’un des cuirés les plus cultes... sans cuir ! C’est original.
Mais bon, c’est réussi. Le cuir a laissé place à un bouquet floral bien plus épanoui, avec une touche de jasmin en plus. L’esprit est toujours le même, un peu moins oriental aussi.
C’est la version que je préfère, après l’EDT.
Je trouve l’EDP et l’Extrait bien moins intéressants et jolis.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Jérôme, le 22 décembre 2013 à 08:56

Bonjour à vous tous,
voici une communauté très agréable, il sent bon la courtoisie par ici !

Je dois vous exposer mon dilemme. Je suis infidèle en parfum. Je dirais même qu’en plus de l’infidélité je suis bi olfactif. J’aime porter les parfums pour femmes, qui sont il faut le reconnaître bien subtils et emplis d’émotions bouleversantes. Je dois vous dire à ce stade que je n’ai aucun doute sur ma masculinité, bien au contraire, supporter et porter des fragrances féminines sont l’affirmation de l’amour des femmes.
Ainsi ces derniers temps je me parfume avec Mitsouko.

Mais voilà, après de multiples essais très maladroits : Invictus si réfutable, la nuit de l’homme si commune aux autres nuits de tous les hommes, je sèche.

J’ai bien-sur eu l’immense plaisir de porter Jicky , flacon façonné, en eau de parfum, cru 1992 de mémoire. Je l’ai acheté récemment et quel tristesse, il est vidé de sa force, de son charisme.

Alors là, maintenant et pour longtemps, je veux mon parfum, puissant, déterminé ! Mon coeur balance entre l’instant de Guerlain eau extrême et l’habit rouge.
La pyramide olfactive de l’habit rouge est magique, un tour de force incroyable, mais pas évidente, c’est un ouvrage que l’on ouvre et des les premières pages l’on est tentés de se dire : " ça va être long !". Mais une fois lu, l’on se dit ;" quelle belle histoire".
L’instant eau extrême , quant à lui s’impose in médias res. Un peu comme l’oeuvre de Céline, un voyage au bout de la nuit.
En fait c’est simple je veux un parfum puissant ! Aidez moi ! Vite, je ne tiens plus !

A très vite dans un instant...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par hangten, le 22 décembre 2013 à 10:54

Bonjour Jérôme !
J’ai un peu sursauté en lisant tes lignes, même si je n’y ai décelé aucune agressivité : pour ma part, je n’ai aucun doute sur ma masculinité, et je peux témoigner de mon amour des hommes, même si j’adore les femmes... Bref, cela n’est pas le sujet !
Donc, pour en venir aux faits : Habit Rouge, incontestablement. Et Dieu sait qu’il m’a fallu du temps pour le comprendre et l’accepter, tant son attaque, puis son "twist" (je ne sais pas si je suis clair) cuiré qui s’oriente tranquillement vers un fond vanilleux, un peu crémeux, doux et addictif, m’avaient laissé pantois...
Depuis, c’est l’eau (je parle de l’EDT) vers laquelle je reviens tout le temps. C’est le centre de ma cosmogonie olfactive, ma valeur refuge en termes boursiers, le dernier carré qui me restera toutes fragrances envisagées.
Habit rouge. point. Dieu, dirait Jicky pour son favori.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Jérôme, le 22 décembre 2013 à 13:10

Merci pour cette belle et très élégante réponse. Je pense en effet que nous nous sommes compris.

Tu m’as aidé dans ma démarche olfactive, et tes arguments sentent bon le vécu. Il est vrai que comprendre une fragrance comme l’habit rouge c’est une vraie démarche.

Encore merci et à bientôt pour d’autres échanges.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Jicky, le 22 décembre 2013 à 14:36

Bonjour Jérôme et bienvenue sur auparfum !

Je ne sais pas si, en parcourant le site vous êtes tombé dessus ou non, mais il y a une discussion sur le sexe des parfums.

C’est un sujet de discussion très intéressant, et si la conclusion globale tend à montrer que les parfums n’ont pas de sexe, la culture du parfum sous-entend néanmoins qu’il existe une sorte de "genre olfactif" puisqu’on attribue des codes féminin/masculin à des structures olfactives. Bien évidemment, ces codes changent en fonction des époques et des lieux et n’ont rien de bien stable ni de définitif. Ainsi, en ayant une vision très réductrice du parfum, on pourrait presque dire sans trop se tromper que Habit Rouge se rapproche plus d’un parfum féminin que d’un parfum masculin.

Et surtout, si on résume en disant qu’il existe un genre olfactif, sachez que ce genre n’en dit rien sur le votre. Insolence, chez Guerlain, qui est un des parfums que je classe carrément dans les gros féminins (en mode féminin féminin quoi), est un des parfums que je vais porter en 2014, alors que je suis un garçon. Et ça ne choquera personne (Opium m’a raconté des anecdotes super drôles sur Insolence !). En fait, les parfums de la plupart des passionnés présents sur le site ne sont même pas envisagés sur le mode féminin/masculin, mais vraiment pour ce qu’ils ont comme qualités olfactives, comme aboutissement esthétique... Et les gens que l’on fréquente ne savent jamais dire si c’est un parfum de tel ou tel "sexe", la faute à une culture du parfum assez pauvre.

Pour finir, vous avez porté Mitsouko. Personnellement, je considère ce parfum comme un des plus beaux que la Terre porte. Donc je vais vous reconseiller Mitsouko :) (EDP 2013 bien sûr !)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Jérôme, le 22 décembre 2013 à 17:34

Bonjour Jicky, je vais consulter avec intérêt la rubrique "sexe des parfums".

De toutes façons, sans prétendre être un vrai connaisseur, l’art Guerlain c’est des souvenirs, de belles ou tristes histoires. Pour cette raison, je ne vois rien d’autre pour m’émouvoir que cet authentique parfumeur. J’en collectionne quelques fragrances : Jicky bien-sur !, Mitsouko, vétiver et instant pour homme eau extrême. Mais là en cette période froide et obscure, je vois bien le feu d’eau extrême me porter un véritable élan de courage.

A vous lire.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Jean, le 30 décembre 2013 à 14:45

Bonjour Jérôme,
ça fait bien longtemps que je n’étais pas intervenu sur ce forum et je profite de votre message pour faire un "come-back".
Comme Hangten avant moi, une certaine phrase m’a fait bondir. Mais là n’est pas le sujet. (Ceci dit, de grâce, évitez à l’avenir).
Je résume votre dilemme qui - et ça vous rassurera peut être - est également le mien actuellement.
Habit Rouge vs Instant Extrème.

Parce que dilemme il y a.

Nous avons là deux magnifiques parfums, diamétralement opposés.
D’un côté Habit Rouge est une sensualité froide, implacable mais inssaisissable.
De l’autre l’Instant Extrème est une sensualité chaude, immédiate et presque foudroyante.
(Bon, ce sont mes mots, et je m’emballe un peu).

Ceci dit, je trouve qu’ils ne se comparent pas vraiment (si ce n’est dans certaines épices).
Alors, j’ai envie de vous dire - en tous cas c’est mon crédo actuellement - et pourquoi pas les deux ?

Non, certes pas ensemble, mais l’un ou l’autre selon l’humeur.
Comme vous, ce temps froid avec ce vent glacial appelle -pour moi - l’Instant Extrème, afin de s’envelopper de chaleur.
Vous pouvez aussi tester pour le même temps HR mais en Extrait.
Et pour les journées plus ensoleillées où on recherche quelque chose de plus lumineux, HR en EDP ou EDT (selon vos préférences, et les températures extérieures).

Au final, passer de l’un à l’autre, nous rappelle chaque fois combien on est triste de quitter l’un mais aussi à quel point on est heureux de retrouver l’autre.

voilà.
Je me doute que vous n’êtes pas grandement avancé par mon propos mais réfléchissez-y quand même.
Rien n’impose d’avoir un unique parfum, loin s’en faut, comme bien en témoigne les internauts de ce forum.

Un dernier mot. Peu nous chaut qu’un parfum soit prétendu masculin ou féminin, je porte JICKY à l’envie, et parfois Shalimar (parfum totalement addictif pour moi).
L’essentiel est l’alchimie de la personne et du parfum.

A vous lire,

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Jérôme, le 8 avril 2014 à 23:52

Bonjour Jean,
je viens de vous lire et vous remercie pour ce bel éclairage.
Depuis j ai un peu évolué dans ma façon de vivre le parfum. L’ eau extrême s est vidée, l’ Habit Rouge est passé par là. Depuis je joue de mes humeurs. Je passe d’Habit Rouge à Vétiver et jongle avec quelques échantillons de Bel Ami. J’ai je pense trouvé mon crédo, ma came,le boisé pour les jours plus frais et le chypré pour les élans printaniers.
pour ma part, l’ EDP d Habit Rouge ne me plait pas énormément. C’est différent et complémentaire de l’ EDT. Je supporte mieux le mélange des deux, voir des 3, c’est à dire :
l’ EDT sur le torse et les bras, déodorant HR puis l’ EDP dans le coup. Mais je suis gourmand. Je trouve qu Habit. Rouge en EDP à une odeur de noisette pas très chaleureuse.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par corto maltese, le 8 août 2013 à 20:35

Bonjour à tous :)

Je vous découvre depuis peu et prends beaucoup de plaisir à lire vos belles critiques alors j’ai franchi le pas, et je me suis inscrit ! ; même si je connais très mal l’univers merveilleux et obscure des parfums.

J’en porte relativement peu, et plutôt discrets et "sages" comme Acqua di Gio, l’Eau d’Issey Miyake, ou Allure sport ; maintenant j’ai envie d’en découvrir plus, des plus osés, insolites ou recherchés.
Comme première approche, j’ai découvert au Printemps la collection privée Dior ; j’ai été très surpris, j’ai senti quelques uns, comme Granville ou Gris Montaigne, mais je n’ai pas vraiment accroché, l’un trop "médicament", l’autre trop "féminin"... mais la vendeuse, sympathique, m’a offert un échantillon Granville, peut-être plus tard..De toute façon c’est un peu hors budget, je découvre seulement, et je pense que l’on peut trouver aussi originaux et plus abordables, j’espère en tout cas !
j’ai flané un peu sur votre site, et j’ai fait une petite sélection "à sentir", il y a un peu de tout : Habit rouge, Allure homme édition blanche, Eau d’orange verte, M7 Oud Absolu, Bulgari Black, Egoïste, Aqua Fahrenheit et Body Kouros.

Aujourd’hui j’ai testé au Sephora des Champs Habit rouge et Kouros, par contre je ne sais plus si c’était des eaux de parfum ou eau de toilette, j’avoue que je suis un peu perdu entre les termes (j’ai cherché dans le glossaire du site, mais je n’ai pas trouvé :p ), l’un serait plus concentré et l’autre moins ? Mais apparemment selon les marques cela varie énormément ?! A propos, quand vous critiquez un parfum, c’est quelle version, l’eau de parfum ou eau de toilette ?
Pour revenir à mes impressions, Kouros m’a dérangé, c’est un peu trop "sucré", j’ai pensé au Mâle, que je n’aime pas, trop "typé", je ne sais si je pourrais le porter. Habit rouge aussi, mais je l’ai essayé sur ma peau (j’aurais peut-être du faire la même chose avec Kouros), et j’aime bien, à renouveler ! Dommage qu’il n’y ait pas de petit flacon découverte de 30 ml. Après je n’ai pu en réessayer d’autres, c’est assez difficile de tenter plusieurs "parfums forts" à la suite.

J’aurais quelques questions pratiques de néophyte :) : comment faites-vous pour essayer un parfum ? Vous limitez-vous ? Un spray à la prise du pouls au poignet ? (peut-être un à chaque alors).
Plus technique : si j’ai bien compris, il y a 3 éléments dans une fragrance, la tete, le coeur et le fond , - et chacun peut se rapporter aussi à une famille olfactive différente (d’où parfois mes difficultés à savoir de quelle famille il s’agit) - , combien de temps faut-il "attendre" entre chaque ?

Merci de vos conseils et réponses !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par ghost7sam, le 9 août 2013 à 00:32

salut corto maltese et bienvenue sur AuParfum !
Déjà bravo pour ton pseudo qui représente tellement de choses ! D’ailleurs Corto fut l’égérie de L’Eau Sauvage de Dior vers 2000-2001. Et en lisant ses aventures, on pourrait imaginer de nombreuses senteurs pour évoquer ses épopées avec Raspoutine en Extrême-Orient ou dans les îles du pacifique sud !


Je vais faire court pour laisser la place au COBAP : le Comité Officiel de Bienvenue sur AuParfum ! Des gens bien plus expérimentés que moi éclaireront tes questions, qui d’ailleurs sont très proches de celles que j’ai posé en arrivant ici il y’a à peine quelques mois.

Pour les eaux de toilette/eaux de parfum, en effet c’est une question de concentration -c’est censé l’être- mais comme tu l’a dis, cela varie selon les marques. Tu le verra toi-même, il y’a beaucoup de termes pas très nets en parfumerie, souvent pour embrouiller le consommateur (à lire l’édifiant article de Jeanne "l’obscurantisme des parfums")

- Théoriquement on a les eaux de Cologne faiblement concentrées (4-6% de concentré de parfum)
- Puis les eaux de toilette : 7-12% je pense
- les eaux de parfum 13-18%
- et les extraits à partir de 20%

Mais cela n’est pas respecté à la lettre dans la parfumerie moderne.

— 
Pour ta dernière question, il n’y a pas vraiment de règle générale. La pyramide en 3 temps n’est que rarement respectée de nos jours. Mais je te conseille de t’adonner à un exercice que les "anciens" ici m’ont conseillé pour commencer, et ce, justement avec Habit Rouge.

Pulvérise-le sur peau - ou sur touche. Dans les 10 premières minutes, tu pourra sentir une envolée d’agrumes (bergamote, citron...). Puis laisse ton nez tranquille pendant une bonne demi-heure.
Reviens-y ensuite, tu pourra détecter les notes de coeur fleuries et épicées.
Puis, deux heures plus tard environ, le fond se dévoile ; vanillé, baumé, cuiré.

Voilà je cède ma place à d’autres. En tout cas bienvenue ici, y’a plein de passionnés et tu t’éclatera !!


peace.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par corto maltese, le 10 août 2013 à 08:52

Merci ! j’aime beaucoup l’univers de cet aventurier marin, gentilhomme de bonne fortune, pirate, romantique et un brin macho :) Et je ne savais pas que cétait devenue une égérie !

Je vais essayer de faire le test sur Habit rouge ! J’arrive à sentir les notes d’agrumes, le côté épicé et vanillé...par contre j’ai plus de mal pour l’aspect "baume" et "cuir".

Une autre petite question : y a-t-il un "âge" à avoir selon certains parfums ? c’est peut-être plus une question de "maturité" dans l’appréciation des arômes..Et pour HR, ce serait plus autour de la trentaine pour commencer ? Comme je n’y suis pas encore :)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Mado33, le 10 août 2013 à 09:01

Hello,

Je ne l’ai pas senti mais " Bijou Romantique " d’Etat Libre d’Orange puise aussi son inspiration chez Corto Maltese ( dans l’un des albums, lequel je ne sais pas ).
Bon week-end !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par cuiretmusc, le 10 août 2013 à 12:23

Bonjour Corto Maltese,
Je viens te donner mon avis, non pas de connaisseuse en parfums, mais juste de femme lambda, qui apprécie les peaux masculines agréablement parfumées.
Habit Rouge fait partie des grands classiques, c’est pour moi un des parfums les plus élégants. Et surtout tellement plus flatteur que les horribles et vulgaires parfums actuels à la mode. Donc si, lorsque tu le portes, tu as du mal à détacher le nez de ton avant-bras, c’est qu’il est fait pour toi !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Patrice, le 10 août 2013 à 13:05

Je vois que Sam a bien retenu sa leçon ! ;D
En fait, oui, comme on lui avait dit, Habit Rouge est un bon exemple pour illustrer ne pyramide olfactive. Comme beaucoup de Guerlain anciens d’ailleurs, car ils résultent d’une parfumerie très classique.
 
Pour moi, Habit Rouge est un peu mon point de référence. C’est l’un de mes premiers parfum, et sans doute celui avec lequel j’ai le plus d’attachement. J’y reviens sans cesse. Il me rassure quand je doute, quand j’ai besoin d’un retour aux sources, etc...
Et on s’en fout de l’âge !!! Habit Rouge est magnifique autant sur des jeunes qui savent le porter un peu en décalé, que sur des hommes plus mûrs. Je le porte depuis mes 18ans, et je suis loin des 30 encore ! ^^

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Thierry, le 10 août 2013 à 15:10

... mais oui Patrice, tu le portes très bien ! :-)
... et ton tonton Thierry qui a juste quelques décennies de plus que toi aussi, non ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Jicky, le 10 août 2013 à 21:10

Bonjour Corto Maltese, bienvenue sur auparfum !

(je m’en souviens, je lisais les BD quand j’étais en primaire et que j’avais 40 de fièvre et que j’étais bloqué dans mon lit, trop faible pour porter les gros livres. Alors je lisais Corto Maltese. J’aimais bien mais je crois n’avoir jamais rien compris...)

 

Les questions que vous posez sont effectivement plus complexes qu’il n’y parait, surtout à cause des tortueux détournements marketing (le terme Cologne ne veut plus rien dire, pareil pour les concentrations...). En tout cas, ghost7sam vous a expliqué globalement les différences. Sachez en plus qu’hormis quelques parfums classiques, les formules changent en fonction des concentrations. C’est de plus en plus vrai de nos jours, où une déclinaison en eau de toilette devient une sorte de nouveau lancement de grande ampleur...

 

Habit Rouge est vraiment super pour ça, parce qu’il est très différent selon les concentrations.

Je vous conseille de relire la discussion sur les concentrations, les pyramides etc qui a eu lieu sur le sujet "l’obscurantisme des parfums", suite à l’arrivée de notre cher Ghost7sam. Voici le lien.

 

Les explications d’Opium sont claires et faciles d’accès et je pense qu’elles vous aideront bien. Parfois c’est un peu galère de retrouver d’anciennes conversations qui étaient intéressantes (et il y en a eu beaucoup !). En tout cas, pour Habit Rouge, les puristes vous diront que l’eau de toilette - plus évolutive et plus fidèle au parfum d’origine - est la plus belle des trois concentrations. Je suis un puriste ^^.

 

Quant à l’âge pour porter un parfum, c’est vraiment dans la tête ça. Ça ne dépend que de vous, les gens autour de vous ne remarqueront jamais (rarement disons) rien. Il m’est arrivé de porter Rouge d’Hermès quand j’avais 12-13 ans (qui sent clairement la Mamie fourrure dans l’imaginaire collectif) et je n’ai jamais été grillé ! Auparfum a pas mal de membres "moins de 20 ans - 20 ans" et on porte pour la plupart de grands classiques masculins comme féminins tout comme on porte des parfums contemporains masculins ou féminins. Mais c’est une discussion plus complexe qu’il n’y parait je pense et dire "je porte ce parfum parce qu’il est beau, qu’importe le sexe / âge" n’est pas forcément la bonne réponse, même si elle paraît évidente sur le coup... En tout cas, pour beaucoup des auparfumistes sachez que le parfum c’est avant tout du plaisir : si un parfum vous plait vraiment et que vous y revenez avec obsession, je pense que vous pouvez foncer ;)

 

Encore bienvenue !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par corto maltese, le 10 août 2013 à 22:44

Merci à tous pour votre bel accueil ! Je vais fureter sur le site, et regarder en détails vos petites pépites :)

ps : @ Mado33 : si je ne me trompe pas, "bijou romantique" est le tendre surnom que Corto donne à la belle et énigmatique Pandora qu’il rencontre dans La Ballade de la mer salée, avec son cousin Caïn ; les deux adolescents sont les prisonniers du pirate Raspoutine qui en espère une riche rançon.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Opium, le 19 août 2013 à 22:50

Bonsoir Corto Maltese.
A mon tour de vous souhaiter la bienvenue sur auparfum.
Les informations que vous demandiez ont été parfaitement fournies, et clairement je trouve, par les différents intervenants, ce qui fait bien plaisir. En lisant les différents échanges, je me suis dit que ce qui avait été rédigé précédemment, dont par moi entre autres contributions, était plutôt bien intégré et pouvait se révéler utile au final. Cela fait vraiment plaisir, il y a comme un passage de relais lors d’une épreuve sportive. ;-)
Ghost7Sam, bravo pour le retour. Pas besoin d’ajouter quoi que ce soit, l’explication était très claire.
Jicky, je te remercie d’avoir fait remonter un lien vers les échanges que nous avions eus il y a quelques mois avec Ghost7Sam lors de son arrivée sur AP et qui concernaient globalement les mêmes interrogations, au moins pour partie. J’espère que cela se sera révélé utile ici également.
Les guides et tuteurs sont bons. ;-)))
Encore bienvenue Corto Maltese.
Bonne soirée.
Opium

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par corto maltese, le 2 septembre 2013 à 12:47

Je préfère également HR en eau de toilette...L’eau de parfum est presque écoeurante... Quoiqu’en dise la vendeuse "c’est bientôt l’automne", "la tenue en eau de parfum est meilleure", je passe mon tour !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Alucard, le 12 septembre 2013 à 10:57

Habit rouge est aussi pour moi une référence... et je suis vraiment un débutant en la matière mais je trouve qu’il est tellement bien structuré que c’est le 1er parfum ou j’ai réellement perçu la pyramide olfactive.
Arrêté moi si je me trompe mais dans la liste que vous avez cité, un est en structure monolithique ,la composition s’offre donc entière dès le départ et c’est vraiment surprenant d’avoir un parfum constant : Bvlgarie black.

existe t’il d’autre parfum "accessible" avec cette structure ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par corto maltese, le 12 septembre 2013 à 14:37

Bonjour Alucar :)

Je ne saurais vous répondre précisément, je débute également dans cet univers mystérieux, mais je suis sûr que des sympathiques connaisseurs vous répondront plus en détail :)

Cette petite liste était un point de départ, après avoir farfouillé sur ce merveilleux site... Certains je n’ai pas aimé, mais heureux de les découvrir (Egoïste, Fahrenheit & Co., Kouros) ; d’autres, intéressants, mais je ne me vois simplement pas les porter (M7 oud absolu, body kouros).
Voici un petit panorama de mes derniers ressentis :
- chez FM, j’avoue que j’ai été spontanément emballé par Vétiver extraordinaire, et finalement je ne suis plus aussi convaincu sur ma peau ; Geranium Pour Monsieur, il a ce côté dentifrice dérangeant ; Noir Epices sent beaucoup trop l’anis pour moi ; et Musc Ravageur, peut-être un peu trop opulent (malgré le côté réticent de la vendeuse qui ne me voit pas avec), je le retenterais bien, avec French Lover...Dans tes bras est intéressant mais de là à l’acheter, je vais finir mon échantillon :) et surtout Cologne Bigarade concentrée. A propos de la tenue de l’Eau d’Orange verte, la vendeuse d’Hermès m’a affirmé qu’il fallait se frictionner la peau, comme avec toutes les colognes, pour avoir un effet durable ?!
- chez Chanel, Pour Monsieur est trop "propret" ; Egoïste j’ai un haut le coeur à chaque fois que je le teste (j’ai beau réessayer cela ne passe pas), Antaeus est trop puissant ; j’ai trouvé Coromandel trop sucré ; j’ai été quelque peu déçu par la tenue de Bois des îles, je ne suis pas sûr d’apprécier le côté très trèfle à quatre feuilles de Bel Espero ; Cuir de Russie, c’est beaucoup trop fort (moi qui pensait aimer les cuirs comme j’adore Derby !). Celui qui m’a le plus touché c’est Sycomore, beau, même si un peu trop féminin quand même...
- D’une façon générale, j’ai essayé quelques Lutens, je les trouve dans l’ensemble très forts (le rendu est exacerbé), malgré les images olfactives surgissantes, c’est très animal MMK, fruité, liquoreux Chergui, Daim Blond..
- Assez déçu par les colognes Acqua di Parma trop savonneuses ; et Dyptique, c’est original avec le côté encens, pot pourri ou trèfle à quatre feuilles, mais je ne pense pas les porter non plus...Je dois être très difficile ! ou alors c’est selon le jour, le temps..
* Ma liste, réduite à une peau de chagrin, mise à jour serait : Derby, Habit Rouge, Allure éd. blanche, L’Eau de Monsieur à comparer avec l’Eau d’Hadrien, Cologne Bigarade concentrée...Je devrais peut-être essayé du côté d’YSL, Pour un homme, Rive gauche etc. ?
Si vous avez des suggestions :) (désolé pour le pavé).
ps : comme je débute encore, je n’ai noté aucun parfum.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par ghost7sam, le 13 septembre 2013 à 15:47

merci pour le mot gentil
 :-)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par ghost7sam, le 13 septembre 2013 à 15:46

Merci pour ces gentils mots :-)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par corto maltese, le 14 septembre 2013 à 20:22

avec plaisir :)
j’aurais peut-être du poster mon "petit bilan" dans la rubrique acheter un parfum.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par abelebre, le 18 janvier 2013 à 22:36

Derby de Guerlain
Est-ce que quelqu’un se rappelle de Derby de Guerlain ?
personnellement c’est ce que j’ai trouvé de mieux en EDT, pas un parfum n’arrive à sa hauteur.
Malheureusement il n’est plus produit donc introuvable sur le marché.
C’est devenu une véritable pièce de collection.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Jicky, le 18 janvier 2013 à 23:04

Bonsoir Abelebre, bienvenue sur auparfum !

 

 

Derby est splendide et je crois je vais vous faire plaisir : il est disponible en exclusivité dans les boutiques Guerlain : ici sur le site de Guerlain.

 

Bonne soirée !
 

Dans le genre, vous pourriez aimer Bel-Ami d’Hermès ;)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par abelebre, le 19 janvier 2013 à 15:50

Merci pour votre réactivité, j’ai vu la bouteille sur le site et elle est splendide.
Mon prochain achat.

Cordialement.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Lire la critique de Héritage

Héritage

Un héritier très "discret"
Un legs parfumé qui résiste bien à l’usure du temps et n’est pas près de lâcher sa place sur la photo de la famille Guerlain
Note des visiteurs :

(0 vote)

Lire la critique de Vétiver

Vétiver

Racine bourgeoise
Un parfum bourgeois, à l’allure altière, élégante et distinguée, au tempérament honnête, courtois et bien élevé.
Note des visiteurs :

(9 votes)

Lire la critique de Jardins de Bagatelle

Jardins de Bagatelle

Garden party
J’ai senti Jardins de Bagatelle pour la première fois dans les années années 90, grâce à une amie qui venait de le recevoir en cadeau, et qui m’en avait copieusement vaporisé sur le poignet. J’en avais (...)
Note des visiteurs :

(8 votes)

Lire la critique de Nahema

Nahema

Rose melba
S’il est un ingrédient de parfumerie qui n’est pas spontanément associé à Guerlain, c’est la rose, qui, bien que présente par exemple dans l’accord chypré de Mitsouko, n’a pas une place prépondérante dans (...)
Note des visiteurs :

(14 votes)

Lire la critique de Samsara

Samsara

Le pour et le contre
Une fois n’est pas coutume, vous aurez droit à deux avis pour ce parfum ! Un de nos fidèles internautes, PoisonFlower, s’est prêté au jeu de l’écriture et nous livre sa vision de Samsara, qui diffère (...)
Note des visiteurs :

(13 votes)

Lire la critique de Héritage

Héritage

Un héritier très "discret"
Un legs parfumé qui résiste bien à l’usure du temps et n’est pas près de lâcher sa place sur la photo de la famille Guerlain
Note des visiteurs :

(0 vote)

Lire la critique de L'Homme Idéal

L’Homme Idéal

Le petit débardeur blanc
L’homme idéal n’existe pas. Mais il a un parfum à l’image de l’homme imparfait que nous sommes parfois ; gourmand, parfois un peu exaspérant, parfois addictif.
Note des visiteurs :

(26 votes)

Lire la critique de Rose Barbare

Rose Barbare

Intrigue-moi si tu peux
Barbare, cette rose ? Disons plutôt ambivalente, voire sournoise...
Note des visiteurs :

(2 votes)

Lire la critique de Vétiver

Vétiver

Racine bourgeoise
Un parfum bourgeois, à l’allure altière, élégante et distinguée, au tempérament honnête, courtois et bien élevé.
Note des visiteurs :

(9 votes)

Lire la critique de Champs-Élysées

Champs-Élysées

Lumière maternelle
Admettre que quelqu’un qu’on aime n’est pas parfait n’est pas chose facile, surtout lorsque l’on est confronté à ceux de ses traits de caractères qui sont moins admirables que le reste. D’une certaine (...)
Note des visiteurs :

(3 votes)

Lire la critique de Tocade

Tocade

Poupée gourmande
Malgré son nouveau look, Tocade reste avec son opulence douce, florale et poudrée, un incontournable des orientaux des années 90.
Note des visiteurs :

(6 votes)

Lire la critique de New-York

New-York

L’abeille en héritage
Un parfum qui possède l’âme des héroïnes et héros Guerlain, mais qui brille par sa propre singularité.
Note des visiteurs :

(5 votes)

Lire la critique de Rochas Man

Rochas Man

Macho macchiato
Un café latte gourmand, sucré et addictif servi il y a quinze ans, mais qui n’a pas pris une ride.
Note des visiteurs :

(7 votes)

Lire la critique de L'Homme Idéal

L’Homme Idéal

Le petit débardeur blanc
L’homme idéal n’existe pas. Mais il a un parfum à l’image de l’homme imparfait que nous sommes parfois ; gourmand, parfois un peu exaspérant, parfois addictif.
Note des visiteurs :

(26 votes)

Lire la critique de L'Atelier

L’Atelier

Cousu de fil blanc
Une nouvelle collection qui pourrait faire sens avec la couture. Mais qui, malheureusement, se révèle pompeuse, redondante et inutile. Seul le tarif reste (...)
Note des visiteurs :

(0 vote)

François

François

a porté Habit Rouge le 20 août 2014
Nouvel arrivant dans le monde du parfum, je tente de concilier cette nouvelle passion avec mes études dans les assurances ; tout aussi passionnant je vous rassure (...)
Sa note :
François

François

a porté Habit Rouge le 19 août 2014
Nouvel arrivant dans le monde du parfum, je tente de concilier cette nouvelle passion avec mes études dans les assurances ; tout aussi passionnant je vous rassure (...)
Sa note :
François

François

a porté Habit Rouge le 18 août 2014
Nouvel arrivant dans le monde du parfum, je tente de concilier cette nouvelle passion avec mes études dans les assurances ; tout aussi passionnant je vous rassure (...)
Sa note :
corto maltese

corto maltese

a porté Habit Rouge le 17 août 2014
Sa note :
François

François

a porté Habit Rouge le 16 août 2014
Nouvel arrivant dans le monde du parfum, je tente de concilier cette nouvelle passion avec mes études dans les assurances ; tout aussi passionnant je vous rassure (...)
Sa note :
François

François

a porté Habit Rouge le 14 août 2014
Nouvel arrivant dans le monde du parfum, je tente de concilier cette nouvelle passion avec mes études dans les assurances ; tout aussi passionnant je vous rassure (...)
Sa note :
François

François

a porté Habit Rouge le 13 août 2014
Nouvel arrivant dans le monde du parfum, je tente de concilier cette nouvelle passion avec mes études dans les assurances ; tout aussi passionnant je vous rassure (...)
Sa note :
marty

marty

a porté Habit Rouge le 12 août 2014
Sa note :
François

François

a porté Habit Rouge le 12 août 2014
Nouvel arrivant dans le monde du parfum, je tente de concilier cette nouvelle passion avec mes études dans les assurances ; tout aussi passionnant je vous rassure (...)
Sa note :
marty

marty

a porté Habit Rouge le 11 août 2014
Sa note :
François

François

a porté Habit Rouge le 11 août 2014
Nouvel arrivant dans le monde du parfum, je tente de concilier cette nouvelle passion avec mes études dans les assurances ; tout aussi passionnant je vous rassure (...)
Sa note :
François

François

a porté Habit Rouge le 9 août 2014
Nouvel arrivant dans le monde du parfum, je tente de concilier cette nouvelle passion avec mes études dans les assurances ; tout aussi passionnant je vous rassure (...)
Sa note :
François

François

a porté Habit Rouge le 8 août 2014
Nouvel arrivant dans le monde du parfum, je tente de concilier cette nouvelle passion avec mes études dans les assurances ; tout aussi passionnant je vous rassure (...)
Sa note :
GuiGui

GuiGui

a porté Habit Rouge le 6 août 2014
Victoire de S.

Victoire de S.

a porté Habit Rouge le 3 août 2014
Sa note :
Patrice

Patrice

a porté Habit Rouge le 20 juillet 2014
Le nez aux aguets, toujours ! Passionné d’odeurs et de botanique.
Sa note :
Eloha

Eloha

a porté Habit Rouge le 18 juillet 2014
Bonjour à tous, Bonjour à Toutes, Je vous lis depuis déjà quelques années, aujourd’hui c’est décidé, j’écris quelques mots, je ne suis jamais intervenu pour écrire quelque chose, je n’ai pas la plume de (...)
corto maltese

corto maltese

a porté Habit Rouge le 1er juillet 2014
Sa note :

en ce moment

Stéphanie06 porte For Her aujourd'hui

il y a 22 minutes

Anna a commenté Chanel N°19

il y a 6 heures

Il faut que je teste ça, alors...merci Nymphomaniac. Et je ne vais pas(…)

Nymphomaniac a commenté Chanel N°19

il y a 7 heures

Heure Exquise en EdP fait plus l’effet d’une bombe atomique par rapport à(…)

Anna a commenté Chanel N°19

il y a 7 heures

Si l’Heure Exquise tienne minimum 6 h, ce n’est pas jusque’au soir. D’où(…)

Jeanne Doré a aimé la critique de Héritage

il y a 7 heures

Jicky a commenté Nuit Etoilée

il y a 7 heures

Bonsoir Thelittlebox ! Bravo pour votre avis très touchant sur ce parfum.(…)

Nymphomaniac a commenté Chanel N°19

il y a 7 heures

Anna, qui doit être encore là à l’heure de la sieste ? Le N°19 disparaît(…)

Anna a commenté Chanel N°19

il y a 7 heures

On fait des courses au matin, le dimanche, puis repas..mais vous parlez(…)

à la une

Héritage - Guerlain

Un héritier très "discret"

Un legs parfumé qui résiste bien à l’usure du temps et n’est pas près de lâcher sa place sur la photo de la famille Guerlain

dernières critiques

Lire la critique de Brit Rhythm Femme

Brit Rhythm Femme - Burberry

Rhizome is love

Une lavande talquée d’iris qui signe un féminin audacieux, attendrissant, intrigant et différent

Lire la critique de Acqua di Sale

Acqua di Sale - Profumum Roma

Capri ce n’est pas fini

Une eau de mer saline, entre plage et rochers, naturelle et réaliste comme une photo de vacances haute définition

Lire la critique de Musc Monoï

Musc Monoï - Parfums de Nicolaï

Un été, une plage, deux possibilités

Entre le monoï et le musc, une invitée surprise en provenance directe des années 90 vient chahuter la note florale solaire classique. En bien ou en mal ? A vous de sentir !

actualités

L’Artisan Parfumeur chez Sephora, une nouvelle définition de la niche ?

le 19 août 2014

Après des mois de rumeurs, c’est confirmé, quelques parfums de L’Artisan Parfumeur seront distribués chez Sephora. Bonne ou mauvaise nouvelle ?

Eau de Gaga : second round pour gogos ?

le 18 août 2014

Lady Gaga sort son deuxième parfum. Soupe pop ou bidouillage de génie ?

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

À la recherche d’une identité olfactive entre secret et caractère

par Polype

En quête d'un parfum à fort caractère nuancé de secret et qui possède de la sensibilité mais aussi de l’explosif

discutons-en

Des parfums et des livres

par Jeanne Doré

Le parfum est aussi présent en librairie. Quels sont pour vous les meilleurs ouvrages qui lui sont consacrés ?