Auparfum

Bois d’Arménie

Guerlain - Les Exclusifs de Guerlain

Flacon de Bois d'Arménie - Guerlain
Note des visiteurs : (23 votes)
Connectez-vous pour noter ce parfum
Connectez-vous pour indiquer si vous portez ce parfum

Petits papiers

par , le 28 novembre 2007

Lors d’un voyage en Arménie au XIXe siècle, Auguste Ponsot découvre que les Ottomans désinfectent leur maison en faisant brûler du benjoin, résine provenant d’un arbuste du Laos. De retour en France, il décide d’importer cette pratique et se fait aider d’un ami pharmacien qui découvre que l’on peut dissoudre le benjoin dans l’alcool et obtenir ainsi une solution à l’odeur persistante. En rajoutant quelques autres composés aromatiques naturels, tenus secrets jusqu’ici, et en imbibant des papiers buvards, on obtient le papier d’Arménie, qui brûle lentement en diffusant sa douce odeur de benjoin.
Guerlain s’est inspiré de cet ancêtre du parfum d’ambiance pour créer la quatrième référence de la série L’Art et la Matière. Le benjoin, résine suave et douce aux fausses allures de vanille est ici bien sûr au centre de la construction. Il est enrobé par d’autre matières résineuses, comme le baume Copahu, et l’encens, qui renforcent le caractère oriental et mystique. Le patchouli et le bois gaïac apportent une touche boisée fumée, et les épices, comme le poivre et la coriandre, amènent une dimension piquante et fraîche. Enfin, des notes poudrées et musquées en fond enveloppent l’ensemble d’une chaleur caressante et délicate.
Assez linéaire, Bois d’Arménie est un délice de parfum de peau, pour tous les allergiques aux parfums vanillés gourmands écoeurants, et pour les amoureux d’odeurs brutes, dépouillées mais précieuses.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

par , le 7 novembre 2016 à 11:16

Bonjour,

je suis en train de me décider pour Bois d’Arménie mais il tient très peu sur ma peau...
Suis-je la seule ?
Merci d’avance.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

euskalpyth

par , le 23 mai 2016 à 15:26

Je ne voudrais alarmer personne, mais il semble que Bois d’Arménie soit en voie de discontinuation...
Hier, à la boutique des Francs-Bourgeois, ils n’avaient plus le testeur "parce que ce parfum va être arrêté", et aujourd’hui, il est déjà difficile à trouver dans la capitale (et il est "indisponible" à l’achat sur le site internet de la marque) et j’ai dû faire quatre points de vente, ce midi, pour pouvoir en acheter un flacon : la boutique de la rue Tronchet, le Printemps Haussmann et les Galeries Lafayette n’en avaient pas (n’en avaient plus ?) et c’est à la nouvelle boutique de la rue St Honoré que j’ai finalement réussi à en trouver un !

Alors, en attendant la confirmation, ou à moins qu’il disparaisse dans l’indifférence générale, sans tambours ni trompettes, comme le regretté et fabuleux Sous le vent, si vous aimez Bois d’Arménie, ne tardez pas : après, il sera trop tard...

Le plus beau Guerlain, le plus beau Ménardo, et on va bientôt devoir parler de lui au passé ? J’en pleure.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 25 mai 2016 à 22:31

Bonsoir à tous,
Premier commentaire pour moi sur auparfum, pour pleurer avec vous ce qui semble se confirmer.
Il y a trois semaines en passant à Roissy, je ne l’ai pas trouvé. J’ai pris mon avion, l’âme en peine. et là je crains que ce soit la double peine...du coup je vais de ce pas confisquer à mon mari la demie bouteille qu’il lui reste !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 7 novembre 2016 à 13:08

Bonjour euscalpyth,
Bois d’Arménie est toujours disponible sur le site de Guerlain si cela peut vous rassurer.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 7 novembre 2016 à 17:59

Merci, Adina : oui, effectivement, il a été réintégré au catalogue après plusieurs semaines de sueurs froides (pour moi)... Je croyais l’avoir dit, mais ç’a dû être sur BT -

Et sur moi, il a une très bonne tenue ! Il se fait plutôt parfum de peau, je ne laisse pas un sillage de fou, mais il est toujours bien présent en fin de journée (tout comme Angélique noire, qui a aussi une tenue exemplaire et qui est, pour moi, l’autre tuerie de cette gamme : je vous encourage à le tester si vous ne connaissez pas)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Thelittlebox

par , le 4 octobre 2015 à 01:34

Je me suis fait une raison, je ne suis pas très Guerlain finalement (excepté L’Heure Bleue et Champs-Elysées), en effet la "guerlinade" ne me plait pas tant que ça. Dans une partie de la gamme les notes de tête de cette bergamote trop ronde me donnent un effet monobloc et le fond crémeux-vanillé ne m’enchante pas... bon ça me désole d’écrire ça... pardonnez-moi :(
D’ailleurs, dans un autre registre je tente d’apprivoiser Vol De Nuit, mais je n’y arrive pas non plus, il ne me déplait pas, mais rien ne se passe, j’ai un parfum monobloc dans le nez et je n’arrive à rien en faire, à ne trouver aucune note.

Je viens de sortir de mon classeur des mouillettes Guerlain qui dorment dans leur pochettes plastifiées depuis le 04/12/2014, soit plus d’un an.
Et bien c’est une belle surprise, les parfums ont pris une autre dimension, envolées la bergamote et les notes de tête, je ne sais pas si je suis sur le cœur ou le fond mais c’est plutôt agréable à sentir. Je suis étonné, la belle rose de Samsara n’est pas noyée dans la rondeur crémeuse, Nahéma parait plus léger et fleuri que lorsque je le pulvérise sur touche, Chamade ne me dérange plus. Par contre Après L’Ondée et Vol De Nuit ne sentent plus rien alors Shalimar n’a pas beaucoup bougé d’un poil.

Bref pour en revenir au parfum en question, dans toutes ces touches la vielle mouillette de Bois D’Arménie m’a enchanté, il sent divinement bon ce parfum !
Je ne me souviens pas de ce qu’il peut sentir quand il est fraîchement pulvérisé mais je me souviens qu’il n’avait pas attiré mon attention. Pourtant là je dois dire qu’il est beau et d’une belle finesse. Il me semble poudré, épicé également, subtil.
Je vais aller le tester cette semaine s’il existe encore, ce sera peut-être une jolie surprise... ou alors c’est la mouillette rance qui me plait ^_-

PS : la dernière fois que je suis allé dans la boutique des Champs-Élysées un des testeur de Mitsouko avait complètement tourné, il sentait le vieux champignon dégueu. Ça n’arrange pas les parfums qu’il soient posées sur des plaques rétro-écalairées chauffées par les ampoules en dessous :D

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 20 novembre 2014 à 16:42

Bonjour,

Je ne savais pas trop où poster mon message, alors j’ai choisi de la page d’un parfum de la collection L’Art et la Matière.
Je souhaitez juste savoir si une critique était prévue bientôt pour Angélique Noire. Merci !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Grenouille

par , le 24 juillet 2014 à 10:08

Bonjour à tous,
Il me semble avoir lu, je ne sais plus où, que la maison Guerlain s’était décidée à commercialiser des contenants plus petits de sa gamme exclusive. Est-ce que quelqu’un pourrait confirmer cette information ? Une idée aussi par rapport aux délais ?
Je découvre la collection "l’Art et la Matière" à coup d’échantillons achetés de temps à autres et je ne dirais pas non à quelques uns des parfums essayés...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 8 septembre 2013 à 00:21

Bonjour, J’ai essayé ce magnifique parfum et peut-être pourriez-vous m’aider : connaissez-vous d’autres parfums qui lui seraient proches ? Merci et merci aussi pour vos discussions et avis toujours aussi intéressants !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 8 septembre 2013 à 03:08

Personnellement, je trouve Bois d’Arménie vraiment unique en son genre. Mais je vous conseille quand même de découvrir l’œuvre d’Annick Ménardo... Son travail chez Bulgari pourrait vous parler, mais il est très difficile à trouver ce Bulgari Black. Vous pourriez essayer Midnight in Paris de Van Cleef & Arpels dans ce cas là ;)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 7 mai 2014 à 07:01

Je ne vais pas faire de pub, mais le Bulgari Black est présent sur parfumerie.be

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 18 octobre 2011 à 23:01

Bonjour à tous,
je le trouve vraiment très beau ce Bois d’Arménie. Si au début je craquais dans cette collection sur Tonka Impériale, son côté rentre dedans et gourmand à fini par me lasser. Alors que BA, il ne se livre finalement pas si vite. Il reste mystérieux tout le temps, un peu insaisissable et donc tellement envoutant, comme des volutes de fumé dans une église qui cacheraient de qu’il y a derrière mais dont on devine les ors et les soies.
Je le recommande particulièrement pour les amoureux de boisé/benjoin...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 21 mars 2012 à 14:43

oui, pour moi aussi BA est un des meilleurs de cette collection ; Tonka me plait mais vire bizarre sur moi, alors que BA s’épanouit lentement, crépite presque,l’enceins baume, profond, et j’aime cette note de "vieux livre" , de papier, boisé et sec, à peine sucré et poudré ; pas toujours facile à porter, je pense qu’il doit s’épanouir mieux sur la peau d’un homme, plus corsé, plus sec. Cuir Beluga est aussi une merveille, comme un gant souple, ivoire, d’une élégance subtile... vraiment, c’est dur de choisir ! Je ne sais pas quel serait le prochain, après avoir succombé à SDV ...je pense que ce sera Cuir B.!

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 1er juin 2011 à 01:56

J’ai testé Bois d’Arménie et ai bien failli craquer..... Mais je lui ai finalement préféré Cuir Beluga que je trouve délicieux mais...ne porte pas ! Ayant en effet acheté simultanément Baudelaire de Byredo, je ne porte presque que ce dernier depuis 4 mois.
Je serais intéressé de lire des avis et commentaires sur ces 2 parfums....

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 1er juin 2011 à 08:05

Je n’ai fait que sentir en passant le Baudelaire qui m’a bien plu dans un esprit très Comme des garçons : un parfum d’ambiance plus qu’un parfum traditionnel. Je lui trouvait un coté vieux livre et bibliothèque qui m’intriguait, me plaisait, tout en me faisant réfléchir à sa portabilité, donc, même si vous vouliez en entendre parler, Coromandel, je vous pose la question : au quotidien, ça donne quoi ? Et porté, fait-il aussi "vieux livre" que dans mon souvenir ? (En sachant que j’ai porté certain comme des, dont la portabilité peut sembler limite. Mais justement, je n’en veux pas trop du genre dans ma garde-robe, déjà bien étoffée, j’admets !)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 1er juin 2011 à 11:00

J’ai Cuir Beluga depuis l’année dernière et le porte de temps en temps, avec beaucoup de plaisir. Mais je m’attendais à plus d’addiction... je lui préfère souvent d’autres compagnons, peut-être est-ce aussi en raison de son prix que je l’utilise avec parcimonie. C’est pour moi un parfum très rassurant, une seconde peau, un doudou. Je le mets quand je ressens un besoin de tendresse, de me faire cajoler, réconforter... j’aime sa sensualité très douce, pas tapageuse, cette impression de luxe discret qu’il dégage.
Récemment je suis allée me balader dans une boutique Hermès : j’ai flashé (juste flashé, hein) sur un pantalon en peau (genre du daim) d’une finesse et d’une souplesse incroyable. Cuir Beluga c’est exactement cette sensation, ce confort sensuel et classe, cette douceur à l’animalité si élégante. C’est un daim plus qu’un cuir, encore adouci par une vanille plutôt légère pour un Guerlain.
Quant à Bois d’Arménie, je le connais trop mal pour en parler. Mais moi aussi je lui ai préféré, après moulte hésitations, Cuir Beluga.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Patrice

par , le 13 mai 2011 à 18:22

Plus je le sens, et plus c’est clair, l’odeur qui ne me revient pas c’est juste encore une fois l’odeur de ces mouchoirs ! Mais je pensais que quelque chose d’autre avait cette odeur aussi !
Ahhhhhh... qu’est ce que j’y tiens à ces petits mouchoirs ! (Guillaume Canet, si tu nous lis ! ^^)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Patrice

par , le 13 mai 2011 à 15:42

C’est fou comme ce parfum est déroutant. Premier aperçu pour moi de la série "l’art et la matière" de Guerlain, je suis déjà subjugué !
Ce qui me saute au nez dès les premiers instant, c’est cette fraîcheur piquante que je ne pensais jamais trouvé dans cette composition avec un nom pareil ! Ca me fait penser aux petit mouchoirs en papier, verts et parfumés à la menthe, que ma mamie nous donnait de temps en temps (on les aimait tellement avec ma soeur, qu’on faisait exprès de renifler pour en avoir !).
Mais ce n’est pas pour autant synthétique comme odeur, car il semble ici que mamie ait laissé quelques gouttes de son parfum sur les mouchoirs verts !!!
Un parfum boisé, rond et suave. Enveloppant et vraiment profond. L’image de Jicky avec la goutte de sève épaisse qui coule lentement est tout à fait juste. La viscosité de la matière se laisse deviner, mais n’alourdit pas pour autant le tout. D’autant plus que le tout est allégé par ces pointes fraiches qui semblent iriser la surface de la goutte de sève.
C’est tout simplement d’une élégance rare !
Il mérite bien ces 4 étoiles !!!
.
Et si je vous dit qu’il me rappelle le parfum de quelque chose d’autre vous me croyez ? Surtout que mon cerveau fait des siennes : il ne veut pas me rendre ce souvenir qui me hante depuis les premières secondes où j’ai posé mon nez sur ce parfum.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 13 mai 2011 à 18:09

Je n’ai pas du tout accroché à ce parfum, tout ce que je sens moi c’est une espèce d’odeur de pisse de chat.. est-ce normal ?
J’ai beaucoup apprécié tonka impériale de la série l’art et la matière, cuir beluga est aussi pas mal (peut-être un peu trop gourmand) mais ce bois d’arménie qui a pourtant l’air d’avoir les faveurs de beaucoup de monde, je n’arrive pas à l’apprécier, il faudrait que je refasse le test pour voir si j’ai cette même odeur désagréable qui revient ou pas.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

anece

a porté Bois d’Arménie le 13 novembre 2016

Sa note :
manionone

manionone

a porté Bois d’Arménie le 20 mars 2016

Sa note :

Stéphanie06

a porté Bois d’Arménie le 5 décembre 2015

Sa note :

Stéphanie06

a porté Bois d’Arménie le 12 juillet 2015

Sa note :
Lady Pallida

Lady Pallida

a porté Bois d’Arménie le 22 janvier 2015

Sa note :

Stéphanie06

a porté Bois d’Arménie le 19 janvier 2015

Sa note :

Stéphanie06

a porté Bois d’Arménie le 5 janvier 2015

Sa note :

Stéphanie06

a porté Bois d’Arménie le 22 décembre 2014

Sa note :

Stéphanie06

a porté Bois d’Arménie le 4 décembre 2014

Sa note :
Lady Pallida

Lady Pallida

a porté Bois d’Arménie le 3 décembre 2014

Sa note :

Stéphanie06

a porté Bois d’Arménie le 30 novembre 2014

Sa note :

Stéphanie06

a porté Bois d’Arménie le 24 novembre 2014

Sa note :

Stéphanie06

a porté Bois d’Arménie le 23 novembre 2014

Sa note :
Lanou

Lanou

a porté Bois d’Arménie le 16 novembre 2014

marty

a porté Bois d’Arménie le 9 août 2014

Sa note :

à la une

Exit the King : un parfum de nouveau monde par État libre d'Orange

Exit the King : un parfum de nouveau monde par État libre d’Orange

Un nouveau chypre sème le désordre au 69 rue des Archives.

en ce moment

il y a 20 heures

Je suis bien d’accord. Le langage, c’est une production sociale, et en tant que le parfum et les(…)

il y a 21 heures

"même si l’odorat est dénué d’un langage qui lui est propre" Ce n’est pas parce qu’on a de la(…)

il y a 2 jours

Un petit bijou ce parfum, d’une profondeur et d’une très bonne tenue. En effet il fait penser à(…)

Dernières critiques

Eau capitale - Diptyque

Paris en bouteille

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019