Auparfum

Cerruti 1881

Cerruti

Flacon de Cerruti 1881 - Cerruti
Les Classiques
Note des visiteurs : (10 votes)
Connectez-vous pour noter ce parfum
Connectez-vous pour indiquer si vous portez ce parfum

Nino super classe

par , le 17 novembre 2008

Ce chypre boisé, emblème de l’année de création de la maison de couture italienne n’a jamais été un succès fulgurant, mais il s’est toujours maintenu dignement dans les ventes des parfums masculins en France. Ayant donné lieu à de récents flankers (Black, Amber, Intense...), et ayant survécu à de nombreux lancements plus ou moins chanceux (Cerruti Image, CerrutiSi...), il reste sans doute le parfum le plus rentable de la marque.
Son accord de fougère fraîche, bien proprette et un peu désuète, associée au fond chypré rappelle un peu Eau Sauvage, ou Armani pour Homme, mais sans la facette Cologne, et en version plus virile, avec en quelque sorte plus de muscles.
Son ouverture a immédiatement quelque chose de méditerranéen, la bergamote et le citron rivalisent avec les herbes aromatiques et camphrées : lavande, basilic, estragon, cyprès, romarin. Puis l’accord devient plus doux, plus enveloppant, plus floral, avec les notes rosées du géranium, et une petite touche de cassis. Le fond nous berce avec ses notes boisées, cèdre et santal, la mousse et le patchouli, enrobés d’un voile d’ambre et de baumes crémeux.
Dans le style “parfum à papa”, ce Cerruti 1881 a plutôt bien traversé les années, avec son allure élégante, classique et intemporelle, et sa petite touche “macho à italienne” un peu has been lui donnerait presque aujourd’hui ce petit supplément de charme qui manque à tant de nouveautés...

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

neovand

par , le 7 juin 2017 à 20:36

Je l’ai découvert grâce à un échantillon. J’adore son départ quasi-brutalement aromatique, camphré, et… alcoolisé. J’ai d’ailleurs du mal à imaginer un homme se doucher avec, c’est un peu effrayant quand même. J’aime aussi beaucoup son évolution, à tel point que j’ai envisagé de me l’offrir, je le trouve portable pour une femme. Mais au bout de quelques utilisations, j’ai une impression désagréable en fin d’évolution, assez difficile à décrire : j’y sens de la régurgitation de bébé ! C’est très léger, certes, et je dois être la seule à sentir, mais ça suffit !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Huskussam

par , le 28 janvier 2017 à 15:34

Pris d’une envie de fougère un peu virile dans ma petite étagère à parfums, j’ai longtemps cru opter pour Rive Gauche Pour Homme de YSL. Après plusieurs ports de ce dernier il s’est avéré que les notes aromatiques type bouquet garni, et notamment l’anis m’ont quelque peu écoeurées. Dommage je l’aimais bien ce Rive Gauche un peu rentre dedans. Mais lorsqu’une note me lasse c’est rédhibitoire.

Alors je me suis tourné vers d’autres fougères assez classiques, et deux ont retenu ensuite mon attention, le 1881 et eau pour Homme d’Armani. J’ai préféré le 1881, peut-être à cause des facettes plus épicées de l’Armani... En tout cas le fond chypré des deux me plaisait beaucoup.

Depuis que j’ai choisi 1881 je ne le regrette pas, j’aime son côté plus piquant et acide (peut-être les aiguilles de pins, le géranium), que les aromates de rive gauche. Il a une tête plus aigüe et aiguisée, toujours un côté plus vert et acide que les deux autres. Quand au fond chyprée il me ravit, avec cette mousse de chêne enveloppante mais lourdingue. D’autant plus que le côté florale du coeur, certainement le geranium, révèle une légère sensibilité.

Dès qu’un souffle chaud passe alors on retrouve l’acidité et le piquant d’une aiguille de pin fraichement frottée. Bref, Jeanne le dis très bien, en ces temps de parfums toujours plus ronds et gourmands, ce 1881 demande à être revu avec toutes ses facettes de nature sauvage sans artifice. À l’homme qui le porte de savoir le dompter.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 7 mars 2015 à 23:59

Pour célébrer les 25 ans de ce parfum, la marque Cerruti va lancer une nouvelle édition : Cerruti 1881 Edition Blanche.

Ce parfum est en vente, en avant-prmière, chez Marionnaud du 23 février au 29 mars 2015 (je précise que je ne le connais pas du tout).

La présentation par la marque :

"Cerruti 1881 pour Homme célèbre ses 25 ans avec une nouvelle interprétation plus contemporaine et plus fraîche, tout en respectant les codes Cerruti : élégance intemporelle, authenticité, tradition. De la famille olfactive des fougères, Cerruti 1881 Edition Blanche pour Homme sublime la nature italienne exprimée par le pin, la lavande et les notes boisées, que relève une surprenante touche de cassis. Le laquage mat et immaculé de l’emblématique flacon 1881 incarne son esprit de fraîcheur et de modernité. Une fragrance pour un homme à la recherche de simplicité et d’intemporalité."

La pub sera incarnée par Thomas DUTRONC.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Ankalogon

par , le 11 février 2012 à 14:13

Un seul Cerruti me convient, qui depuis est introuvable : Nino Cerruti de Cerruti (sortie en 1979 ? )

notes de tête
Green Note, Galbanum, Juniper, Lemon, Mint, Bergamot

notes de cœur
Jasmine, Pine, Carnation, Thyme, Fruit Notes

notes de fond
Cedarwood, Moss, Fir, Amber, Musk, Benzoin

Basenotes

Image —> Nono Cerruti

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Phoebus

par , le 6 mai 2010 à 18:37

Je ne sais pas si mon avis sera utile puisque j’ai testé la version intense...Mais pas encore l’originale ! Donc je ne suis pas en mesure de faire une comparaison. Cependant j’ai remarqué un manque de tenue pour la version intense (sur ma peau en tout cas, sur la mouillette ça avait l’air de tenir la distance) donc je ne sais pas, je pense que c’est pire pour la version normale non ? En tout cas, si je me suis désolé du manque de tenue du parfum, c’est parce qu’il sentait vraiment très bon, bien sûr, et que j’aurais aimé sentir encore plus longtemps ce mélange de lavande un peu épicé mais pas sec, paradoxalement.

En ce qui concerne les flankers, y’en a plein d’après osmoz (une version "black", une version "eau d’été" mais je ne les ai jamais vu dans mon Séphora !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 6 mai 2010 à 17:11

Est-ce que quelqu’un connaît/ a testé la version intense ou aurait des infos sur les autres flankers ??

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 6 mai 2010 à 20:57

J’ai été plutôt désagréablement surpris par la version intense. J’espérais une tenue plus forte pour un parfum que j’apprécie mais ne porte pas justement à cause de ce manque de puissance. Au lieu de ça, j’ai découvert une fragrance trop différente de l’original et surtout sans plus de tenue. Dommage.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 6 mai 2010 à 15:38

très minéral, une vision abstraite de la nature, frais et subtilement viril. Très très joli selon moi, quand bien même ce n’est absolument pas ma famille no mon style olfactif de prédilection

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

clochette79

par , le 4 décembre 2008 à 23:05

que pensez-vous de la version féminine de ce parfum ?Et qui en est le créateur s’il-vous-plaît ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 9 décembre 2008 à 01:25

Personne ne le connaît ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 9 décembre 2008 à 10:04

Bonjour Clochette, je connais ce parfum, qui n’a malheureusement pas l’originalité de son homologue masculin. Un floral fruité propret, assez banal à mon sens, qui sent le parfum, rien de plus.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 9 décembre 2008 à 12:06

Le féminin est un accord rose violette, qui sent le propre, très classique, un peu dans la lignée de Paris ou Trésor. Il a été créé par Claire Cain.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 9 décembre 2008 à 16:10

Merci bien pour vos reponses !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

waladou

par , le 17 novembre 2008 à 15:13

Une remarque un peu annexe, mais j’ai toujours trouvé très cheap que le flacon, n’est pas de "col" pour cacher la fixation entre pulvérisateur et flacon en verre, ce qui donne une finition très bas de gamme.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 17 novembre 2008 à 12:06

Sommes nous donc nombreux a avoir un papa qui a porté ce parfum ? C’est mon cas en tout cas (Jeanne, comment faites vous donc ?)... sans doute l’emblème d’une génération. Actuellement, il est suplanté par Terre d’Hermes. Nos papas auraient ils des envies inconsciente de roches et de nature ? Dites donc, ces deux parfums n’auraient ils pas en commun la fameuse note de pierre "sylex" revediquée par le dernier né ? Mais ... qui a tiré le premier ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 17 novembre 2008 à 21:52

Désolée de vous décevoir JerryB, mais mon papa n’a jamais porté Cerruti 1881 ! “Parfum à papa” est plus mon expression pour dire qu’il date un peu, mais avec un certain côté affectif et presque nostalgique.
Je peux voir en effet le côté minéral qui est parfois procuré par les accords chyprés, je l’imagine ici comme des rochers surplombant la mer, avec des cyprès, des oliviers et des citronniers à leur sommet.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 17 novembre 2008 à 23:39

Rassurez vous Jeanne, vous ne me décevez pas. J’avais bien perçu le petit sous entendu affectif de "parfum à papa". Comme le mien le portait, je voulais illustrer que ce terme va plutôt bien à 1881, ainsi qu’a Terre d’Hermes selon moi !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Jubo

a porté Cerruti 1881 le 27 mars 2018

Sa note :
neovand

neovand

a porté Cerruti 1881 le 5 juin 2017

Pendant longtemps, je connaissais très peu de parfums, tout en prenant soin de retenir tous ceux que je croisais par hasard et appréciais… j’ai décidé de me rattraper et de diversifier mes (...)
Sa note :
neovand

neovand

a porté Cerruti 1881 le 31 janvier 2017

Pendant longtemps, je connaissais très peu de parfums, tout en prenant soin de retenir tous ceux que je croisais par hasard et appréciais… j’ai décidé de me rattraper et de diversifier mes (...)
Sa note :
Huskussam

Huskussam

a porté Cerruti 1881 le 29 janvier 2017

Sa note :
Huskussam

Huskussam

a porté Cerruti 1881 le 28 janvier 2017

Sa note :
Huskussam

Huskussam

a porté Cerruti 1881 le 27 janvier 2017

Sa note :
neovand

neovand

a porté Cerruti 1881 le 14 novembre 2016

Pendant longtemps, je connaissais très peu de parfums, tout en prenant soin de retenir tous ceux que je croisais par hasard et appréciais… j’ai décidé de me rattraper et de diversifier mes (...)
Sa note :
Richard Souvay Richard

Richard Souvay Richard

a porté Cerruti 1881 le 7 septembre 2016

neovand

neovand

a porté Cerruti 1881 le 6 septembre 2016

Pendant longtemps, je connaissais très peu de parfums, tout en prenant soin de retenir tous ceux que je croisais par hasard et appréciais… j’ai décidé de me rattraper et de diversifier mes (...)
Sa note :
neovand

neovand

a porté Cerruti 1881 le 25 juillet 2016

Pendant longtemps, je connaissais très peu de parfums, tout en prenant soin de retenir tous ceux que je croisais par hasard et appréciais… j’ai décidé de me rattraper et de diversifier mes (...)
Sa note :
neovand

neovand

a porté Cerruti 1881 le 5 juin 2016

Pendant longtemps, je connaissais très peu de parfums, tout en prenant soin de retenir tous ceux que je croisais par hasard et appréciais… j’ai décidé de me rattraper et de diversifier mes (...)
Sa note :

ntct

a porté Cerruti 1881 le 19 octobre 2015

Sa note :

a porté Cerruti 1881 le 2 décembre 2014

Sa note :

à la une

Folie bleue

Folie bleue - Godet

Une réédition qui semble avoir ramené de 1925 tout son charme bucolique et poétique.

en ce moment

il y a 21 heures

Bonjour Est-ce que quelqu’un se souvient d’un parfum très musqué porté par une amie dans les(…)

il y a 2 jours

Bonjour à tous, Vous pouvez retrouver Mathilde Laurent dans cette interview(…)

Dernières critiques

Philosykos - Diptyque

Abstraction figurative

Cardinal - Heeley

Encens dansant

La Peau nue - Celine

Tendre épiderme

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Trouver Nez

Parfumerie Burdin

Parfumerie Burdin

Paris (75)

Divine Toulouse

Divine Toulouse

Toulouse (31)

Sens Unique - Paris

Sens Unique - Paris

Paris (75)

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019