Auparfum

L’Eau de Tarocco

Diptyque

Flacon de L'Eau de Tarocco - Diptyque
Note des visiteurs : (6 votes)
Connectez-vous pour noter ce parfum
Connectez-vous pour indiquer si vous portez ce parfum

Orange arabique

par , le 14 août 2009

Alors que la La collection Cologne a été élue meilleure gamme de parfums en 2008 par les internautes d’auparfum, Diptyque vient d’y ajouter une quatrième variante, L’Eau de Tarocco, qui ne devrait pas la détrôner de ce classement avant longtemps.
Olivier Pescheux, l’auteur des quatre eaux, se serait inspiré pour cette dernière d’une recette traditionnelle dégustée au Maroc, le carpaccio d’oranges, composé de fines tranches de l’agrume, arrosées d’eau de rose, de cannelle et de safran.
Je ne sais pas si c’est la qualité de l’essence d’orange utilisée ici, cette fameuse variété Tarocco provenant de la région de Calabre qui est responsable de cette première impression naturelle si surprenante, ou bien l’habile construction propulsant l’agrume au sommet d’un accord privilégiant aussi bien les facettes juteuses qu’amères, divinement coordonnées aux épices et à une rose aérienne et veloutée ? La diffusion est excellente, une effervescence semble disséminer dans l’air des gouttelettes de cette pulpe d’orange orientale comme un brumisateur. Mais ce n’est pas tout, alors que la catégorie Cologne déçoit souvent par sa tenue trop souvent éphémère, L’Eau de Tarocco prolonge la magie de l’orange par un délicieux accord boisé fumé, où l’encens semble capturer par ses volutes épais les notes fraîches du départ, doucement mêlées au safran, à la rose poudrée et aux muscs cotonneux qui font progressivement leur apparition pour faire durer le plaisir.
Après un pamplemousse réjouissant chez Hermès, l’été 2009 nous offre une orange de rêve chez Diptyque. Qui a dit que les Colognes n’étaient pas des parfums ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

neovand

par , le 14 octobre 2018 à 14:50

Pour ceux qui hésitent à se l’offrir, c’est maintenant ! Il n’est plus produit mais il en reste quelques flacons, disponibles sur le site et dans quelques boutiques, dont celle du Marais où j’ai appris ça en voulant le tester ce matin (plus de testeurs par contre)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 3 juin 2015 à 17:14

Je n’ai pas grand chose à rajouter à ce qui est dit dans cet article et dans les commentaires, L’Eau de Tarocco est particulièrement réussie et agréable, avec de surcroît à mon sens un côté très séducteur. En matière d’orange réaliste et de parfum original, je voulais mentionner un autre Diptyque beaucoup plus ancien dont on entend rarement parler, le très excentrique Oyédo. Personnellement je l’aime assez bien, il est amusant. Maintenant, je vois quand même assez peu d’occasions où j’aurais envie de le porter avec son côté presque bonbon aux agrumes légèrement agrémenté de Vicks Vaporub (enfin, c’est un raccourci, il est quand même plus subtil que ça). Probablement que la bougie du même nom est une meilleure option...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

S9

par , le 11 janvier 2015 à 10:00

Lu dans le ELLE du 2 janvier, dans un article consacré à la marque Dyptique : "On ne demande jamais au nez un "parfum pour une femme sexy de 35-40 ans", explique Myriam Badault, directrice de la création. Pour l’Eau de Tarocco, il devait recréer la sensation gustative d’une salade d’oranges à l’eau de rose et aux épices dégustée l’hiver au soleil".

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 12 janvier 2014 à 15:03

Bonjour,
J’ai acheté l’Eau de Tarocco en Décembre 2013 : je ne reviendrai pas sur ce qui a déjà été dit, notamment sur son odeur exceptionnelle. Le seul bémol que j’apporterais concerne la tenue qui, chez moi, est vraiment très éphémère. Ma question est la suivante : cela vient-il de moi ou bien la tenue de ce parfum se serait-elle atténuée au fil des crus/des années ? Merci pour vos avis, les échanges que j’ai pu lire sur le site étant toujours très intéressants.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 12 janvier 2014 à 17:27

Bonjour Madame Propre, bienvenue ! Votre pseudo me plaît beaucoup !
L’Eau de tarocco a en effet quelques caractéristiques ambivalentes, et notamment concernant sa tenue.
Je crois pouvoir dire pour l’avoir porté un peu qu’on la sent rapidement peu mais l’entourage conserve un peu de notre sillage dans le nez un peu plus longtemps. Je dirais surtout que l’astuce pour le sentir vraiment plus longtemps, c’est de vaporiser aussi les vêtements, où il reste en revanche très longtemps, et sans virer !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 17 janvier 2014 à 22:39

Merci Monsieur lucasdries pour votre accueil et vos bons conseils : effectivement, j’ai remarqué, après quelques jours d’utilisation, que les effluves de l’Eau de Tarocco me semblent plus présentes.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 31 octobre 2010 à 19:09

Un mot : fa-bu-leuse. Cette cologne en est une, mais elle tient, et ne manque pas de singularité. J’ai envie de dire : les marques mainstream auaient tout intérêt à s’inspirer un peu de ce genre de création lorsqu’ellesnous pondent des eaux de toilette pour homme censées être rafraîchissantes et qui sont le plupart d temps simplement écoeurantes de synthétique. L’eau de tarocco est pour moi une jolie découverte, mais dont je recule la saveur à l’été prochain je crois.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

ROBERTO

par , le 27 septembre 2010 à 14:46

When i wear this, everyone ask me waht i an wearing.Fantastic cologne with an Eau de Toilette sillage. I also love and own L’EAU DES HESPERIDES and L’EAU DE NEROLI.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 31 octobre 2010 à 19:05

Roberto, i’d like to see your perfume’s collection, it seems awesome !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Jeanne Doré

par , le 21 septembre 2009 à 14:08

C’est peut-être là tout l’interêt de cette Cologne, c’est de n’être pas que rafraichissante, tout en respectant les codes traditionnels du genre. Agrumes en tête traités de manière fabuleusement naturelle, parfaitement unisexe, sensation de belles matières, évolution au fil du temps... et bonne tenue ! Que demander de plus ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 18 septembre 2009 à 19:03

Je trouve tout de même cette Cologne si ce n’est rafraîchissante, pour le moins désaltérante. Comme le souligne Jeanne, l’orange est étonnante de naturel et je trouve le mariage avec les épices délicieux. Pour ceux (dont je fais partie) qui aiment les parfums épicés même par les fortes chaleurs, il reste aérien tout en étant bien présent, il n’écoeure pas du tout, et le petit côté recette de cuisine ne lui enlève pas pour autant son élégance pétillante. On en boirait...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Thierry Blondeau

par , le 14 août 2009 à 10:18

Je trouve dommage que les Colognes deviennent des parfums au détriment d’une certaine finesse et tout cela parce que le public veut "que ça tienne". Pour le coup, cette Eau de Tarocco me semble un peu lourde et pesante, lui trouvant même pas mal de points communs dans le contraste orange-rose-fumé avec Sofia de Benefit, le lys en moins. Originale certes, mais pas tellement rafraichissante et pas très "Cologne"...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

bois.lumiere

bois.lumiere

a porté L’Eau de Tarocco le 24 août 2015

Amoureuse de bois, d’encens et d’iris...toujours à la recherche de nouvelles odeurs...veux tout connaître, tout apprendre...encore et encore
ROBERTO

ROBERTO

a porté L’Eau de Tarocco le 20 août 2015

Sa note :
ROBERTO

ROBERTO

a porté L’Eau de Tarocco le 3 juin 2015

Sa note :
hangten

hangten

a porté L’Eau de Tarocco le 8 mars 2015

Amateur de sports, de livres, de parfums... Et de beaucoup d’autres choses. Je ne maîtrise ni le langage, ni le savoir lié aux fragrances, mais cet univers me parle. Alors, tant bien que mal, je (...)
Sa note :
ROBERTO

ROBERTO

a porté L’Eau de Tarocco le 3 octobre 2014

Sa note :
bois.lumiere

bois.lumiere

a porté L’Eau de Tarocco le 23 août 2014

Amoureuse de bois, d’encens et d’iris...toujours à la recherche de nouvelles odeurs...veux tout connaître, tout apprendre...encore et encore
ROBERTO

ROBERTO

a porté L’Eau de Tarocco le 29 juillet 2014

Sa note :
Babouboba

Babouboba

a porté L’Eau de Tarocco le 24 juillet 2014

Sa note :
Babouboba

Babouboba

a porté L’Eau de Tarocco le 3 juillet 2014

Sa note :

à la une

Chapitre 5 - Le nez dans la formule : un cœur de fleurs blanches

Chapitre 5 - Le nez dans la formule : un cœur de fleurs blanches

Auparfum vous propose un dossier qui présente la genèse, le développement et les rouages d’une création olfactive hors normes, Nuit de bakélite d’Isabelle Doyen pour Naomi Goodsir. Nous allons maintenant explorer en profondeur le cœur floral du parfum.

en ce moment

il y a 50 minutes

J’ai eu envie de re-sentir Nuit de bakélite grâce au dossier en cours et j’ai maintenant envie de(…)

Co-Line a commenté Alien

il y a 2 heures

Bonjour Certainnes ou certains auraient senti et essayer la version Flora Futura ? Et mirage(…)

Farnesiano a commenté Azurée

il y a 3 heures

Azurée ? En ces beaux jours d’automne, magie assurée !

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Trouver Nez

Marie Jeanne

Marie Jeanne

Paris (75)

Divine Bordeaux

Divine Bordeaux

Bordeaux (33)

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019