Auparfum

Luxe Patchouli

Comme Des Garçons

Flacon de Luxe Patchouli - Comme Des Garçons
Note des visiteurs : (3 votes)
Connectez-vous pour noter ce parfum
Connectez-vous pour indiquer si vous portez ce parfum

Hippie huppé

par , le 9 janvier 2008

Qui a dit que le patchouli était un parfum d’adolescente hippie dans les années soixante-dix ? Pas Comme de Garçons en tout cas, qui a choisi de réinventer cette noble matière indonésienne -dont la culture traverse d’ailleurs une grave crise en ce moment- en la travaillant de manière inédite, et sans aucune contrainte de prix. L’impression de richesse et de masse compacte qui se dégage dès les premières notes en attestent.

Le patchouli est obtenu par un long séchage au soleil des feuilles d’un arbuste, qui à l’origine n’ont pas d’odeur particulière. Attachées entre elles sous forme de petits paquet pour favoriser la fermentation, elles sont ensuite distillées pour donner l’huile essentielle caractéristique, qui suivant la qualité, a une odeur plus ou moins complexe, boisée, terreuse, moisie, camphrée, qui est unique au monde.

On retrouve ici la note moisie qui prend des allures de levure fermentée, avec une petite évocation culinaire de "Marmite" anglaise, sans pour autant être désagréable. Un accord anisé et poivré relève cet édifice massif, lourd et puissant d’une fraîcheur épicée et fusante. La facette boisée du patchouli de Sumatra utilisé ici (la meilleure qualité) est renforcée par la présence sèche et fumée du cèdre, du vétiver et du santal, tandis que son aspect sombre et sous-bois est amplifié par les résines (opoponax), la vanille et la mousse de chêne.

J’ai rarement senti un parfum aussi puissant, complexe, captivant, et surtout persistant sur un vêtement (une semaine, sans exagérer).

Comme des Garçons n’avait pas besoin de baptiser sa nouvelle série Luxe, il suffit de sentir pour se convaincre que le vrai luxe en parfumerie se trouve aujourd’hui davantage dans ces marques "en marge" que dans les soit-disant fleurons de la parfumerie de luxe française, qui n’ont plus pour certains de luxe que le nom.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Volute

par , le 9 septembre 2015 à 22:35

En tête, le poivre me monte au nez et valse rapidement avec ce luxueux et intrigant patchouli aux notes épicées.
Puis, ce parfum m’évoque les vapeurs d’un bouillon parfumé au fenouil qui s’échapperait d’une cabane au fond des bois. Un parfum chaud qui s’épanouit sur peau avec sensualité.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

DOMfromBE

par , le 4 mai 2014 à 08:59

Toujours en quête du patchouli idéal (selon mes critères purement subjectifs), je suis allé le sentir hier, sur peau, d’autant que CDG est vendu, à Bruxelles, dans une petite boutique où ne fait pas de cinéma et où le vendeur est bien sympa...
Et là, force me fut de constater une fois de plus que la façon dont je juge ou ressent un parfum repose sur mon dictionnaire d’odeurs familières et me renvoie à des choses bien plus anciennes, ancrées dans les méandres sinueux de mes neurones...
Fermant les yeux et sniffant, je sentais la sciure et les petits corps chauds des rongeurs. J’avais à nouveau huit ans et je me promenais parmi les cages d’une animalerie... A part ce souvenir qui est venu m’obséder sans que je l’aie invité, une très belle évolution et une tenue correcte sur la peau.
Je tenterai un test avec l’eau de parfum. La boutique n’avait que l’EDT.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Jeanne Doré

par , le 16 janvier 2008 à 22:17

Merci pour vos commentaires à tous les deux, il faudrait que je ressente Sables, mais de mémoire, même si celui-ci est un très bon parfum, je ne pense vraiment pas que la démarche de CDG était d’en faire une copie... La base de ce développement était justement basé sur l’utilisation de matières premières de la plus haute qualité, et cela se sent vraiment, comme le précise Poivre Bleu, au "porté", car ce n’est pas un parfum à juger sur mouillette. Par ailleurs, le prix est peut-être élevé, mais beaucoup plus justifié que la série des Miroirs de Mugler par exemple... Champaca dans la même série est peut-être un peu moins perturbant, mais procure la même impression de qualité et de style extrême propres à la marque.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Le Nez Bavard

par , le 16 janvier 2008 à 16:24

Je suis parfaitement d’accord avec votre analyse du Patchouli de Comme des Garçons Jeanne : c’est effectivement un patchouli, mais différent de tout les autres, qui déploit sur chacun un sillage différent et vraiment délicieux. Après, c’est vraiment une question de goût, je trouve pour ma part qu’il a vraiment une belle évolution sur la peau (il est d’ailleurs nécessaire de l’essayer sur la peau, car le papier ne donne qu’une pâle idée de son potentiel), mais il en rebute plus d’un. Parce qu’il est fort, qu’il sent le bois, l’humus et que finalement il ne sent pas le parfum. C’était déjà le cas avec la Série 3 : Incense que je trouve absolument divine, mais que beaucoup confonde avec une ligne de parfums d’intérieur... Luxe Patchouli a effectivement ce côté décalé, celui d’une odeur que l’on attend pas sur sa peau. Et même si on peut lui reprocher un prix assez décourageant et une mise "à la mode" actuelle de la part de Comme des Garçons, il est tout à fait dans l’esprit vraiment à part et déconcertant de cette marque. En marge comme vous le dites.

Je ne le trouve pas à son meilleur avantage sur ma peau, mais il développe une telle profondeur sur certaines peaux que je ne peux que l’admirer.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 8 février 2011 à 14:42

bonjour
je suis "accro" à ce parfum que je me suis offerte "par hasard"...un jour noir . je trouve et les autres trouvent qu’il me ressemble. Étrange et troublant

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 16 janvier 2008 à 00:55

Attention amatteurs et passionnés de parfums vivant en France, les deux parfums de cette gamme ne sont pas pour nous ! Pourquoi ?
Et bien parce que si vous aimez ce Patchouli, courrez chez Annick Goutal sentir Sables et vous verrez, c’est quasi la même chose pour 3 fois moins cher. Pour moi, trop c’est trop, ce Patchouli est puissant, envahit votre environnement olfactif et n’est même pas vraiment nouveau ! Je préfère Sables, plus discret et vraiment original à sa sortie. Commequoi, il y encore des parfums de luxe et de goût pas forcement trop chers. On peu en outre s’interroger sur le fait de vendre + de 150€ ce Patchouli inspiré d’un vrai bon parfum.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 8 avril 2016 à 15:07

Je voudrais quand même répondre au commentaire précédent qui paraît bien... excessif.
Pourquoi ?
Parce qu’écrire tout d’abord qu’il s’agit d’une réplique exacte de "Sables", ou plus exactement d’une copie, est déjà en soi douteux. Et ensuite dire que "Sables" est un vrai bon parfum alors que sa copie ne l’est pas, relève autant du paradoxe que de la... mauvaise foi.
Enfin, si vous cherchez cette eau de toilette en version courante, vous trouverez rapidement des offres pour 100ml à... 120 €. Prix qui est finalement inférieur à grand nombre de parfum de France ou d’ailleurs.
Alors ?
Alors, je ne me souviens pas de "Sables", mais je pourrais dire que "Luxe patchouli" est, selon moi, un parfum qui a une personnalité vraie, originale, forte, que certains pourront trouver, c’est vrai, excessive.
Mais on peut se garder pour autant de propos aussi douteux qu’excessifs.
A bon entendeur, à bon(ne) senteur.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

à la une

Anatole Lebreton vous invite à collaborer au Projet Vanille

Anatole Lebreton vous invite à collaborer au Projet Vanille

Le parfumeur, qui avait initié The Perfumista Project l’année dernière, poursuit sa démarche participative, accompagnée cette fois d’un crowdfunding.

en ce moment

Absinthe a commenté Profumo

il y a 1 heure

Enfer et damnation !! Je ne le connaissais que de nom et de réputation ce Profumo ; je(…)

il y a 2 heures

Allons, ne nous fâchons pas. Aromatics restera une bête de base pour d’autres parfums(…)

il y a 5 heures

L’industrie de la mode, plus généralement ce que des essayistes critiques des standards sexistes(…)

Dernières critiques

Kalahari - Noème

Brume du désert

Wanted girl - Azzaro

Tir à blanc

Jasmin de pays - Perris Monte Carlo

Ceci n’est pas une fleur

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019