Auparfum

Paprika Brasil

Hermès - Les Hermessences

Flacon de Paprika Brasil - Hermès
Note des visiteurs : (12 votes)
Connectez-vous pour noter ce parfum
Connectez-vous pour indiquer si vous portez ce parfum

Red hot iris pepper

par , le 16 février 2008

Paprika Brasil est une épice rouge dans un bouquet de fleurs mauves.
Un piment rouge épépiné qui aurait été saupoudré sur des pétales de violette, et du beurre d’iris.
La chaleur des épices est ainsi amortie par la douceur poudrée des fleurs, et l’aspect habituellement sourd et terreux de l’iris est ici transformé par cet accord poivré, relevé et ardent comme les flammes. Piquant et poudré, brûlant et sucré, du feu sur de la neige.
Dans l’esprit de Piment Brûlant, Paprika Brasil réussit à interpréter subtilement la sensation de chaleur que produit le piment, tout en le plongeant dans un nuage de douceur verte, florale et poudrée. Et à la manière de Dior Homme, il constitue un iris pas désuet, contemporain et parfaitement mixte.
Sa seule faiblesse serait peut-être une tenue un peu trop timide, là où on attendait un enveloppement plus riche et plus substantif sur la durée.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Farnesiano

par , le 8 novembre 2019 à 10:48

Au rayon des disparitions annoncées (avec peut-être à la clef, une reformulation ?), une vendeuse de la plus qu’honorable maison Caron, évoquait pour l’an prochain celle de la Rose, aux notes de fond si veloutées, et celle de la fabuleuse Tubéreuse (pour moi la plus belle, la plus authentique sur le marché, depuis la disparition de celle d’Annick Goutal.) A bon entendeur...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 9 novembre 2019 à 03:03

Ca dégraisse aussi chez Cartier, dans la collection des heures. Il ne reste sur leur site que neuf des onze originaux. L’épatant XIII disparaît, grosse perte. Heureusement les deux chefs-d’œuvre, I et IV, restent, le second en nouvelle version e.d.t.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 9 novembre 2019 à 19:51

Je pense, après un petit tour sur le site qu’ils sont en train de modifier le design des flacons -_-.

Je sens que, vu la tronche des contenants et celle du boîtier, je vais m’accrocher à mes premières versions et moins regretter les heures qui me manquent.

Cartier, ma carte de banque vous remercie.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 10 novembre 2019 à 14:53

S’il est une ligne où rien n’est à changer, c’est celle-ci (outre celle des hanches de Salma Hayek). Vont-ils arrondir les angles des parfums les plus rentre-dedans, comme le suggère le nouveau graphisme ? Je suis curieux, mais ballot au point de renouveler ma collec’ juste parce que c’est nouveau.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 10 novembre 2019 à 02:02

Après passage sur le site de Cartier, peut-être faut-il pondérer : sur la bannière des "heures", on voit 6 nouveaux flacons, dont celui de la 13e heure. C’est peut-être juste une question d’indisponibilité temporaire pour cause de changement de flacon donc.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 10 novembre 2019 à 14:37

En effet, il ne s’agit peut-être que d’une transition vers le tout-e.d.t, à l’inverse de ce que fit Chanel avec ses "exclusifs". Touchons du bois.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 10 novembre 2019 à 21:21

Une vendeuse du stand Cartier des Galeries Lafayettes -pas LA vendeuse- m’avaient dit que les heures étaient sur la sellette. Mais c’était il y a déjà un an.

Mon attitude est ambigüe, je trouve ça dommage, et à la fois ça augmente les chance de trouver ces flacons à prix réduit. La collection est artistiquement impeccable.
Niveau prix, je trouve que seule la fougueuse (4) -pour sa beauté-, et la défendue (6) la mystérieuse (12) et la treizième (13) -pour leur intensité proche d’un extrait- valaient leur prix (par rapport à mon budget). Et je suis content d’avoir trouvé la vertueuse (2 ?) à prix cassé, parce qu’au porté elle est très belle, et je serais passé à côté. Pareille pour l’heure perdue, qui mérite qu’on prenne le temps de la tester plusieurs fois.
Pour mémoire, l’extrait de la panthère a été arrêté pour de vrai. Donc tout est possible.

J’ai failli acheter d’occasion un oud la semaine dernière. Mais il s’avère que ce sont des contrefaçon qui viennent de turquie et qui trainent sur ebay (le motif de rond doré, façon moucharabié, est différent) (je vous passe les détails).

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 20 novembre 2019 à 19:15

J’avais bien jugé trop vite. Bonne nouvelle : toutes les heures de parfum restent. Nouvelle neutre : toute la collection passe en e.d.t.. Mauvaise nouvelle : les flacons 45 ml qui avaient pointé le bout de leur nez ont disparu. Bonne nouvelle : un coffret de 6 flacons de 15 ml. Mauvaise nouvelle : pas de choix pour ces six, ce sont I, II, VI, VIII, XII et XIII. Mauvaise nouvelle : il coûte 340 €, soit 3,9 €/ml. Pour que les actionnaires de Richemont se paient encore un Range Rover de plus, bernique. Savez-vous qu’en Suisse on est obligé d’élargir les routes à cause des gros culs en Range Rover ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 21 novembre 2019 à 05:00

De quoi faire se hérisser les tresses de Greta !
 ;-)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Adina76

par , le 7 novembre 2019 à 22:28

Avis aux amateurs de ce bel iris épicé qu’est Paprika Brasil : c’est le moment où jamais de faire votre commande au Père Noël. Début 2020, il disparaîtra du catalogue. Hélas....

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 8 novembre 2019 à 05:51

Mince, je l’ai toujours snobé. Savez-vous si d’autres passent à la trappe ? Hermès n’est pas coutumier des retraits.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 8 novembre 2019 à 06:05

Bonjour Nez inexpert, bonjour à tous,
J’ai posé la question et la charmante vendeuse du stand Hermès du Printemps n’a pas su m’apporter de précision. On peut donc espérer que ce retrait soit le seul, mais je n’en jugerais pas.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 8 novembre 2019 à 07:43

La mémoire me joue des tours et je n’ai retenu que ce qui m’intéressait : Brin de réglisse aussi passe à la trappe, ainsi qu’un troisième dont le nom, pour le coup, ne me revient vraiment pas à l’esprit.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 8 novembre 2019 à 13:30

Paprika Brasil et Brin de Réglisse ? Un des beaux iris du marché et la meilleure lavande ? ils ont trop sniffé l’ambrostar chez Hermès, c’est la cata.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

François

par , le 6 avril 2015 à 14:25

J’attendais beaucoup de ce parfum qui devait évoluer autour des fleurs mauves, l’iris et des épices venant réchauffer le tout.
Eh bien, je n’ai senti qu’à 98% les fleurs mauves, 2% d’iris sur la fin et 0% (oui oui, je ne délire pas) de piment ou d’épice autre.
Résultat : si vous aimez la violette, foncez. Pour la chaleur du parfum, repassez.
Précision : cet avis n’engage que mon nez.
Note finale : 2 étoiles.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

RomainB

par , le 2 novembre 2010 à 23:13

Sur mon Paprika Brasil sent la violette, c’est même la seule chose que je sents presque, il très légère pointe piquante, le piment ? Un effet légèrement poudré surement l’iris, mais beaucoup de violette !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 15 octobre 2010 à 18:56

je suis passée chez Hermès aujourd’hui (nananananère) juste pour sentir, et d’une part, l’endroit sent bon, d’aute part il n’est pas intimidant (on peut même ouvrir la porte à battant soi-même, sans l’aide d’un physionimiste, suivez mon regard) comme deux trois grandes maisons de ma connaissance dont une dans laquelle je n’ai pas osé entrer, tellement le message subliminal me criait, "passe ton chemin, manant !". Bref, bonne odeur, bonne ambiance, et enfin, charmante jeune femme qui m’a laissée tranquille, puis orientée. J’ai complètement adoré Paprika Brasil, beaucoup aimé Vétiver Tonka, assez apprécié une osmanthe dont j’ai oublié le nom. Paprika brasil explose en Iris-beurre, avec un rien de bois sec filandreux, puis effectivement le "boisé vert" s’impose (mais l’iris, toujours, domine). Le tout méditerranéen, chaleureux, comme une image inversée d’iris silver mist, et sans cet effet savon-sans-crême, légèrment astringeant même, qui me gêne souvent avec les iris, notamment celui de TDC. On ne peut pas dire que sur moi le paprika s’exprime beaucoup, il réhausse et réchauffe en revanche très bien ce bel iris très assumé. En fait, il l’ensoleille !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

clochette79

par , le 20 septembre 2010 à 20:55

Encore une fois, je trouve l’accord vraiment original ! On pense un peu à Piment brûlant, mais on n’a pas le côté poivron de l’AP, il m’a un peu évoqué Dans tes bras aussi une fois les notes de fond arrivées (légère facette terreuse/champignon de l’iris, sûrement). Effectivement c’est aérien, comme la plupart des Hermessences, j’aimerais vraiment pouvoir m’en vaporiser pour voir si quelqu’un perçoit un sillage... Pour le prix, je le signale ici aussi, on peut acheter 4 fois 15ml en coffret des hermessences de notre choix pour 100 euro.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 26 mars 2010 à 15:55

Et si c’était tout simplement une histoire d’argent ? S’il faut faire 3 bons pschitt le matin, 3 le midi et 3 en début de soirée , on finit 3 fois plus vite son flacon de 100 ml à 180 euro !!! Je suis d’accord avec vous Jeanne, sur brin de réglisse, il ne tient pas du tout mais je ne pense pas la même chose de V.Tonka...Ambre narguilé est toujours pour moi un grand moment de gourmandise !! et il tient bien effectivement.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Jeanne Doré

par , le 25 mars 2010 à 22:29

Je dois avouer que malgré un profond respect pour le travail de JC Ellena, certains de ses parfums n’ont en effet pas beaucoup de tenue. Mais est ce un choix ? Une condition nécessaire à un style ? Un hasard ? Ou une négligence ?

C’est le cas de Brin de Réglisse et Vetyver Tonka, et c’est vraiment dommage car ils sont tellement bons qu’on aimerait vraiment pouvoir les sentir un peu plus longtemps !

Ambre Narguile est par contre un marathonien olympique à côté de ses petits camarades, si vous avez une crainte, un doute, choisissez celui-là !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 20 novembre 2011 à 00:55

J’arrive 100 ans après la bataille, mais j’avais envie de donner mon avis sur ce point : je fais partie de ces personnes (car je suis sûre que nous sommes nombreux) à ne plus supporter les parfums à sillage. En tout cas sur moi (ça ne me pose aucun pb chez les autres). Exit donc les Guerlain, Lutens et 90% des parfums que je sens en ce moment : même si j’en trouve certains très beaux, quelques gouttes sur le poignet suffisent à me donner la nausée ou l’impression d’imposer mon odeur à tout le monde. Bref, j’aime me parfumer pour moi, mon monsieur et...c ’est tout.
Quant à certains parfums réputés "de faible tenue", je les sens plusieurs heures avec bonheur (La Chasse aux Papillons ? 12 heures facile, Paprika Brasil, 10 heures environ). Donc c’est tout à fait ce que je recherche et je suis totalement ravie qu’une marque me propose un jus délicat, discret, et néanmoins travaillé. D’autant qu’à la base, j’aime les odeurs "chaudes", épicées et rondes. Ce Paprika Brasil, avec sa violette épicée, est par conséquent une magnifique surprise, superbe équilibre de la chaleur et de l’aérien. Donc merci à JC Ellena d’avoir fait ce choix, car je pense que oui, c’est un choix.
D’ailleurs, j’irai sentir Vanille Galante lundi, puisqu’il s’attire les mêmes foudres.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 22 mars 2010 à 20:11

Pour ma part aucun problème à passer la porte d’une boutique hermès, même un jour de pluie en K-way et baskets, no problem ! Non, ce qui est un peu rebutant, ce n’est pas la création de mr Ellena en elle-même, mais c’est son prix !
je trouve que comme vous dites, il réserve ses créations à des gens friqués et fait preuve du coup de snobisme, mais c’est peut-être voulu par la maison, tout simplement..!! Et pourtant, comme on aimerait pouvoir se payer cela aisément..

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 23 mars 2010 à 15:51

Pas de souci pour moi non plus, on est d’ailleurs très bien accueilli, Lol ! Par contre, Paprika brasil est à ce jour le seul de la collection hermessence que j’ai essayé, et je regrette de l’avoir acheté, car je m’en suis vite lassé : pas assez de tenue, et au final, je trouve qu’il n’évolue pas très bien sur moi. Je pense que Brin de réglisse ou Vétyver Tonka m’iraient mieux. Mais je dois avouer que, même si j’ai une grande sympathie et un grand respect pour le créateur, je trouve les créations de JC Ellena beaucoup trop évanescentes à mon goût. J’ai été scotché quand j’ai appris qu’il avait aussi créé First, qui a beaucoup plus de présence, mais c’était plus dans la tendance de l’époque...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 22 mars 2010 à 17:33

Incroyable !! Aucun avis en deux ans sur un parfum de Monsieur Ellena !! les internautes passionnés de auparfum ne sont pas très curieux...Ou alors, ont ils peur de pousser la porte d’une boutique Hermes ?! C’est également dommage que JC Ellena ne réserve ses créations qu’à une poignée de gens friqués qui achètent plutôt la marque que la fragrance.
Je porte parfois ce parfum quand je veux que l’on me dise que je sens bon la violette !!!

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 22 mars 2010 à 23:46

Curieux, on l’est tous, ici, je pense ; mais c’est pas facile pour tous d’avoir accès aux exclusifs. J’ai pour ma part réservé mes rares passages à Paris à la découverte des Lutens, Goutal, Artisan Parfumeur, Francis Kurkdjian, Chanel et Guerlain exclusifs ; c’était un parcours du combattant, d’autant que la plupart refusent d’offrir des échantillons. Mention spéciale à Kurkdjian et Lutens qui offrent gracieusement ce qu’on désire, c’est agréable de pouvoir découvrir tout ça avec calme à la maison et ça donne envie d’acheter ! Coup de gueule contre Guerlain, qui à part les nouveautés n’offre rien (on a nos nocisephoriaunnauds pour les échantillons d’Idylle), ce qui est aussi le cas de Hermès il me semble. Enfin, effectivement, je n’ai aucune hâte à découvrir des créations dont le prix dépasse les 100 euro (faut pas charier, personne ne me fera croire que ça les vaut), je trouve ça injustifié au vu de la qualité de certaines "niches" ; par exemple LesNez, L’AP, Goutal qui restent accessibles et il ne viendrait à l’idée de personne de dire que la qualité de composition et des matières premières de ces dernières est inférieure (surtout quand on voit que certains parfums exclusifs chez Guerlain à plus de 150 euro étaient auparavant vendus au prix mainstream).
Je me demande si ces marques se rendront compte qu’elle ont intérêt à baisser leur prix pour ces exclusifs, qui vendus en dessous de 100 euro resteraient tout de même plus chers que les mainstream...
Je me suis un peu éloignée du sujet, mais ça englobe pas mal de raisons pour lesquelles ces parfums restent si méconnus (ce qui est dommage).
Ceci étant dit, ce serait un plaisir de découvrir les Hermessence, spécialement Vanille Galante et Rose Ikebana, toujours très fan d’Ellena ( Les Jardins et les Eaux de Gentiane et Pamplemousse restent plus accessibles à tous les niveaux, ils ont plus d’avis !).

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Adina76

Adina76

a porté Paprika Brasil le 24 février 2020

Nectars favoris : Ysatis, Calèche, Chamade, Miss Dior (l’originale), Misia, Arpège, Cabochard, Paloma Picasso, Mon Parfum chéri, Fidji, l’Air du Temps Mes regrets : Nina (1986), Fleurs de fleurs, l’Or (...)
Sa note :
Adina76

Adina76

a porté Paprika Brasil le 28 janvier 2019

Nectars favoris : Ysatis, Calèche, Chamade, Miss Dior (l’originale), Misia, Arpège, Cabochard, Paloma Picasso, Mon Parfum chéri, Fidji, l’Air du Temps Mes regrets : Nina (1986), Fleurs de fleurs, l’Or (...)
Sa note :
ghost7sam

ghost7sam

a porté Paprika Brasil le 23 janvier 2017

Passionné (nez ?) par les histoires que le parfum peut raconter
ghost7sam

ghost7sam

a porté Paprika Brasil le 12 décembre 2016

Passionné (nez ?) par les histoires que le parfum peut raconter

atlas

a porté Paprika Brasil le 15 juin 2015

atlas

a porté Paprika Brasil le 9 mai 2015

Doblis

Doblis

a porté Paprika Brasil le 11 mars 2015

Passionné de parfumerie, collectionneur de flacons et tout ce qui touche à la parfumerie (miniatures, géants...), j’aime bien découvrir les nouveautés en espérant qu’elles sauront me surprendre voire me (...)
Babouboba

Babouboba

a porté Paprika Brasil le 4 mars 2015

Sa note :
Doblis

Doblis

a porté Paprika Brasil le 29 janvier 2015

Passionné de parfumerie, collectionneur de flacons et tout ce qui touche à la parfumerie (miniatures, géants...), j’aime bien découvrir les nouveautés en espérant qu’elles sauront me surprendre voire me (...)

atlas

a porté Paprika Brasil le 2 décembre 2014

PoisonFlower

PoisonFlower

a porté Paprika Brasil le 26 novembre 2014

Pas comme tout le monde... pour le meilleur ou pour le pire, ça dépend des jours !
Babouboba

Babouboba

a porté Paprika Brasil le 5 novembre 2014

Sa note :
Babouboba

Babouboba

a porté Paprika Brasil le 1er septembre 2014

Sa note :

atlas

a porté Paprika Brasil le 9 août 2014

à la une

Thé basilic

Thé basilic - Molinard

Feuilles froissées de menthe gorgées de sève sucrée, herbes folles et basilic anisé.

en ce moment

il y a 10 heures

Pour avoir été le premier à dépasser ce cap, dans le sens inverse (j’ai porté des parfums "pour(…)

il y a 11 heures

Il doit aussi rester le Vétiver au fond des placards de Dior au 326 rue St.-Ho. Au 173 : Astier(…)

il y a 15 heures

Erratum : juste avant la place VENDÔME. Le 356 rue Saint-Honoré dans le 1er arrondissement.(…)

Dernières critiques

Byzance - Rochas

Néobaroque

Summer 69 - Gas

Sous le soleil exactement

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Trouver Nez

Divine Bordeaux

Divine Bordeaux

Bordeaux (33)

Parfumerie Ambre

Parfumerie Ambre

Boulogne-Billancourt (92)

Paris Parfums

Paris Parfums

Toulon (83)

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019