Auparfum

The Beat for Men

Burberry

Flacon de The Beat for Men - Burberry
Note des visiteurs : (7 votes)
Connectez-vous pour noter ce parfum
Connectez-vous pour indiquer si vous portez ce parfum

New Beat

par , le 3 décembre 2008

Après un féminin lancé en début d’année (The Beat) qui ne semble pas vraiment remuer les foules, voici The Beat for Men, dont l’inspiration viendrait également de l’écoute acharnée par les parfumeurs des groupes de rock The Fratellis, Razorlight, Kasabian et les Arctic Monkeys. L’influence rock’n roll n’avait pas été évidente au premier abord dans l’accord timide et déjà-vu du féminin, sera-t-elle plus frappante dans la version mâle ? De la même manière que Burberry était allé chercher du côté de Light Blue pour le féminin, on serait ici tenté de dire que l’inspiration de l’accord vétiver hespéridé de Terre d’Hermès et ses ventes enviables ont encore frappé. Le départ est très pétillant, avec un citron juteux presque gourmand, puis on perçoit rapidement un accord boisé fumé qui deviendra prépondérant après quelques minutes. Le vétiver est central, puissant et incontournable, il est habillé de notes cuirées et florales (violette), de poivre, de muscade. Ce bois épicé et vert paraît râpeux, rugueux, presque âpre.

Alors oui, à côté d’une fougère ringarde, d’un citron pour laver le sol, ou d’un gourmand synthétique, The Beat for Men est plutôt honorable et de bon goût. Mais il n’en reste pas moins qu’un boisé de plus dans la lignée de ce qui se fait déjà, sans vraiment se distinguer par un caractère original et personnel.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Brit

par , le 24 janvier 2011 à 15:28

Dans la lignée de mes essais de Burberry, je me suis penchée sur The Beat for Men surtout pour vérifier l’idée que j’avais eu : nouvelle scène rock anglaise = parfum frais facile et pas "virile" pour un sou. Et bien j’avais raison ! Pour avoir vu en concert à leurs débuts des Arctic Monkeys, leur côté "je me suis pris la grosse tête entre temps" est tout à fait exprimé dans ce parfum (je parle d’eux mais on pourrait aussi inclure d’autres groupes).
L’ouverture très citronnée est très agréable, fraîche mais dans le bon sens du terme. En revanche, le coeur et le fond sont d’un ennuie... (c’était du vétiver ??) digne d’un 1 million.
Ca vaut donc 1 étoile pour l’ouverture et une autre pour la tenue (pchitté dans l’après-midi, le lendemain matin il était tjs là sur mon poignet)

 

"Mais il n’en reste pas moins qu’un boisé de plus dans la lignée de ce qui se fait déjà, sans vraiment se distinguer par un caractère original et personnel." tout à fait d’accord Jeanne.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

bus57

par , le 13 décembre 2010 à 16:34

Peut être un boisé de plus mais je le trouve très bon ! il me rappelle beaucoup Pasha de Cartier ou Contradiction de CK. Il en dégage une fraicheur assez stimulante et qui perdure....... Il a un charme qui le fait sortir du lot des fougère verte. Mail il fait "parfum jeune" malgré tout !!!

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

ChrisB

par , le 13 mai 2010 à 20:06

The Beat me rappelle l’excellente Eau de Cartier pour homme, en moins aqueux, plus vif. Il pêche il est vrai par un manque d’originalié, mais reste malgré tout plus intéressant que pas mal de sorties récentes. Malheureusement, après avoir testé le nouveau Burberry Sport, j’ai la désagréable impression que Burberry a à son tour cèdé aux sirènes de la facilité.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 21 mars 2009 à 19:41

La fine fleur de la scène rock indépendante britannique a été invoquée pour briefer ce parfum. The Beat for men serait-il une interprétation de cette imparable énergie adolescente doublée d’une certaine provocation nonchalante propre au genre.

Et bien pas vraiment, la moulinette de la parfumerie "grand public" est passée par là. Le départ hespéridé serait parfait en arôme pour sorbet et l’évolution vetiver/boisé/cuiré manque tout de même de punch. L’ensemble est au final plutôt sobre, bon chic bon genre.

A la limite, l’Eau d’Oranges Vertes est plus rock’n roll !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 22 mars 2009 à 10:04

Absolotly right, or Polo from Ralph Lauren ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Jeanne Doré

par , le 9 mars 2009 à 20:22

Décidemment, il évoque beaucoup de choses à tout le monde ce parfum ! Mais il semble plaire cependant... J’avais mentionné Light Blue pour le féminin, mais je suis d’accord que le départ citron gourmand et juteux peut également l’évoquer.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Yohan Cervi (Newyorker)

par , le 9 mars 2009 à 14:23

Alors je l’ai essayé ce matin et j’ai l’impression qu’il s’agit tout simplement d’un mélange de deux autres parfums :
- dans un premier temps, les notes de tête sont semblables à celles de Black XS pour homme ou Light Blue comme vous le dites
- puis, au bout d’une vingtaine de minutes, c’est la ressemblance avec Gucci pour homme qui m’a frappé (aspect fumé, boisé et cuiré).
Du coup, ce parfum qui semble très original ne l’est pas vraiment mais il reste assez élégant et complexe. Sa couleur verte m’évoque les grandes forêts de conifères et est en adéquation avec la fragrance.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 26 janvier 2009 à 19:41

je trouve qu’il est bien complexe et vraiment élégant la british collection , un parfum gourmand et pointu a mon avie je pense que ces plutôt le style de Micahalon bertier..enfin un bon boisé.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 3 décembre 2008 à 20:50

Ca me rappelle des souvenirs... voir discussions sur Nociphorarionaud du 07/11/08. Beat = Cologne Mugler et Allure homme Sport cologne pour moi, cachés sous une couche de vétiver, pas trop mal ... mais effectivement pas très neuf et surtout bien "collant", trop !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Dylan Di Maio

Dylan Di Maio

a porté The Beat for Men le 10 octobre 2017

cgaillardot

a porté The Beat for Men le 19 mars 2015

Sa note :

à la une

Anatole Lebreton vous invite à collaborer au Projet Vanille

Anatole Lebreton vous invite à collaborer au Projet Vanille

Le parfumeur, qui avait initié The Perfumista Project l’année dernière, poursuit sa démarche participative, accompagnée cette fois d’un crowdfunding.

en ce moment

Belami a commenté L’Homme Ultime

il y a 2 heures

J’espère que ce superbe parfum ne disparaitre pas. Terriblement sous coté. C’est comme une version(…)

il y a 5 heures

Quelle histoire ! D’où à l’étranger rentrez-vous ? En attendant, avec First de Van Cleef et Yvresse(…)

il y a 15 heures

Je suis rentrée en catastrophe après 9 mois à l’étranger, j’avais volontairement terminé mes parfums(…)

Dernières critiques

Kalahari - Noème

Brume du désert

Wanted girl - Azzaro

Tir à blanc

Jasmin de pays - Perris Monte Carlo

Ceci n’est pas une fleur

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019