Auparfum

Addict

Dior

Flacon de Addict - Dior
Note des visiteurs : (23 votes)
Connectez-vous pour noter ce parfum
Connectez-vous pour indiquer si vous portez ce parfum

Dior Toc

par , le 19 mai 2007

La femme Dior a changé de cap depuis le début de l’ère Galliano. Elle est devenue plus jeune, plus trash, un peu plus salope, mais surtout plus vulgaire. Dior Addict incarne pour moi cette nouvelle femme, jeune vieillie, ou vieille voulant se rajeunir, la femme Addict se pavane avenue Montaigne perchée sur ses talons aiguilles, avec son sac monogramme et ses lunettes over-size roses, elle se dirige vers un kiosque à journaux, et achète Public pour être au courant des dernières aventures de Paris Hilton et de Nicole Ritchie, parce qu’au fond, c’est un peu tout ce qui l’intéresse dans la vie.

Sinon elle aime bien son parfum, il sent fort la vanille, l’ambre, il est gourmand, facile à comprendre, facile à porter, et tout le monde le sent. Et c’est bien la seule chose qui vienne vraiment de chez Dior dans tout ce qu’elle porte. Dior Addict en lui-même n’est pas si mauvais, juste un peu lourd et sucré, mais certaines femmes qui l’ont adopté en ont malheureusement fait une référence incontournable du parfum de pouffe.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

par , le 19 septembre 2011 à 09:56

Je reviens sur le site et je suis agréablement surprise par la gentillesse de vos réponses- merci.

Petite mise à jour :

- mes devoirs :
coud de coeur : Habanita - que je connaissais absolument pas (honte à moi). MERCI Tambourine et merci à ceux qui ont écrit sur ce parfum. J’ai fait mes recherches sur des sites avant de le sentir et bien m’en a pris car il est étrange au début, un tant soit peu vieillot et la magie ne vient que plus tard.... mais l’attente en vaut la peine. Il y a tout : l’équilibre, la sensualité des matières premières, le mystère agaçant presque et l’agréable.
Sacrebleu : je voudrais aimer, je vais le tester cette semaine.
Cologne pour le Soir - pas de souvenir sauf que aucune tenue sur moi mas je vais le réessayer
Songes - odeur de poussière tenace sur le poignet avec des éclairs de "fleurs blanches lascives" comme il a été si bien dit. Désagréable à mon nez et bien présent.
Shalimar Initial - Shalimar m’est interdit par Lhomme car parfum de son ex femme. La vendeuse m’assure qu’il est très différent de Shalimar. Je vaporise généreusement sur mon poignet et je lui dis "mais c’est Shalimar !" ; elle me regarde énervée alors je lui mets mon poignet sous le nez et elle dit "oui, en effet, sur vous cela sent Shalimar". Je repars avec l’intention de me laver le poignet et ....... le changement opère petit à petit. Il devient son propre parfum et, en effet, des heures plus tard,, il est très agréable. Mais il me faut passer par le stade "Shalimar" qui n’est pas mon parfum préféré.
Musc Ravageur - je n’aime plus. Je le trouve trop "dans votre nez". Je préfère mon musc de Lutens et mon ambre de Theo Cabanel.

- Super idée de :
Vivi Snow pour le lait à la vanille de Roger Gallet - bien sur, il fallait y penser.
Et merci pour la longue liste de suggestions. Je n’aime pas Féminité du Bois ou Dolce Vita mais vais tester les autres cités - cela va prendre du temps - je marche en sentant mes poignets depuis trois jours déjà :-)

- Les Salons Lutens
Vivi Snow me suggère El Attarine - je ne le connais pas donc dès que je vais à Paris, je fonce le sentir. D’après ce que j’avais lu, je voulais essayer Bois Oriental, Iris Silver Mist, Santal Blanc et Santal de Mysore. Vous connaissez ? Sarrazins ne sent pas bon sur moi.

- quelques bonnes surprises :
L’inspiratrice de Divine - me rappelle le premier Prada que j’aime et qui ne tient pas
L’infante de Divine - si je devais porter un parfum que floral
Chergui - que je suis au bord d’acheter avec Habanita - mais sur lequel j’hésite encore - une odeur de ??? qui me dérange ?
Tambourine, mille mercis car J’ai eu un coup de coeur pour Habanita de Molinard.
L’Iris de Nuit de Heeley - je ne le porterai pas mais j’ai aimé
Prada, l’original mais aucune tenue

- une horreur sur moi
Putain des Palaces de ELO : juste un mot = curry

- écoeurement par Midnight Poison que je trouve soudainement "lourd"

- et pour finir avant de repartir dans mon voyage olfactif, je relie le message de Doudou sur Dior Addict. Il me laisse pensive. Je n’ai aucun souvenir de la pub Addict et je l’ai porté bien après son succès apparemment. Je peux essayer 30 parfums pour Lhomme jusqu’à le rendre fou et sans lui dire ce qu’ils sont et il va choisir un parfum Dior sur moi sans savoir que c’est Dior. Malgré moi, les Dior se fondent dans ma peau. Donc merci Doudou pour ces jolis mots sur ce parfum.

(- parenthèse : Hypnotic sent le pétrole pendant deux heures et puis à la fin de la journée, c’est magique. Quelqu’un sait il si les composants ont changé ? Ce n’est pas possible de sentir aussi mauvais le plastique/pétrole à la vaporisation. Ou c’est moi ?

A bientôt - je disparais pour raison médicales mais vais continuer mes essais qui vont beaucoup me distraire :-)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 25 octobre 2011 à 16:30

MERCI MERCI MERCI

Je reviens le nez et la tète plein de nouvelles senteurs.

J’ai découvert et acheté sur vos recommandations (vous saurez qui vous ètes) Habanita, Sacrebleu, Iris Silver Mist et Reminiscence. J’ai sur ma liste Musc Ravageur de FM et Ambre Précieux de MPG. Et à chaque fois que je passe devant les stands, je m’asperge de Cologne Noire ou de L’infante/ L’inspiratrice de Divine.

Bref, de très beaux voyages olfactifs et littéraires car je me suis beaucoup inspirée et amusée de vos commentaires et descriptions sur ce blog. Certains commentaires (je pense à ceux de Jicky chez Cartier Champs ou Lutens) me fond franchement beaucoup rire. Et combien, le rire est précieux de nos jours.

Surtout pour vous dire merci à tous pour votre génrosité dans le partage.

Et mon mari s’habitue doucement à ce que sa femme change de parfums.......

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 25 octobre 2011 à 16:43

Bonjour comtesse !Entierement d’accord avec vous ,ce site est extremement bien frequenté,par des gens tres sympathiques et qui ecrivent un francais correct. Par contre je suis toujours etonnée de voir comment les parfums evoluent sur les peaux:hypnotic sent le petrole sur vous !? Pas de chance dites donc,moi je ne connais que ce coté doux et cremeux.Par contre habanita sur moi sent le vieux meuble ciré alors que j’aurais beaucoup aimé l’apprivoiser.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 25 octobre 2011 à 17:34

Ravi de vous faire échapper des sourires :D !

Et j’en profite pour vous inviter à découvrir les Heures aux Galeries Lafayette, au stand Cartier. Dites que vous venez de ma part et montrez que vous êtes une passionnée et la vendeuse (Josiane <3) vous accueillera comme une reine ! C’est vraiment moins glauque que les boutiques ("Excusez moi monsieur, vos lacets ne sont pas parallèles. Nous vous invitons à quitter la boutique....")

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

doudou

par , le 15 septembre 2011 à 15:28

Les commentaires récents sur ce Dior Addict m’ont donné envie d’en savoir un peu plus sur lui ! J’en étais resté à l’image véhiculée par la pub à l’époque de sa sortie : les panneaux de trois mètres partout dans le métro quand j’allais au lycée, à 7h30 du mat’ c’était forcément un peu gore ! Aujourd’hui, ce parfum n’est plus tellement mis en avant dans la communication de la marque, et forcément il est moins porté. J’ai eu une belle surprise en le redécouvrant, et je crois vraiment qu’il a été victime de l’image de certaines de ses ambassadrices....je lui trouve une douceur lactée, une consistance crémeuse, et, ça se fait rare, une allure reconnaissable, une signature. Si on a la main légère, il est tout sauf bling-bling : un petit cocon doux et solaire.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 14 septembre 2011 à 08:22

Bonjour !!
MERCI de vos suggestions. C’est la première fois que je mets un message sur un blog et j’ai été très touchée par vos réponses. Ce sujet me "travaille" et personne autour de moi pour en parler.
Parfum Initial - je l’avais senti et je n’avais pas plus aimé que çà - mais je vais y retourner.
Songes - les parfums Goutal n’ont aucune tenue sur moi.
Pour les autres , inconnus pour moi donc je vais essayer d’aller tous les essayer - c’est amusant d’avoir des nouvelles senteurs à découvrir.
Une fois fait, je reviens vers vous.
Encore merci !!!

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 14 septembre 2011 à 09:46

Chère Comtesse, bienvenue sur auparfum !
Vous avez trouvé le site idéal pour partager sur votre addiction. Vous avez en effet de quoi faire avec les excellentes propositions qui vous ont été faites.
J’ajouterais Féminité du Bois puisque vous semblez apprécier les parfums du grand Serge. Parce que celui-la c’est quand même un chef-d’oeuvre ! En moins imposant il y a Dolce Vita de Dior qui lui ressemble en plus "solaire".
Sinon, au cas où, vous pouvez toujours jeter "un coup de nez" sur le L de Lolita Lempicka, une immortelle-cannelle-vanille très sympathique.
Le dernier Prada est très gourmand-chic et pourrait vous plaire. Je pense aussi à Réminiscence de Réminiscence (le flacon rectangulaire turquoise).
Mais Habanita..... ben je vous vois bien avec. A essayer sur peau et sans se formaliser des premières notes qui peuvent sembler abruptes (bon moi j’adore du début à la fin mais c’est vrai qu’au premier contact il est un peu étrange.......mais au combien séduisant).

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 15 septembre 2011 à 14:14

Bonjour à tous !!! ;-),

Bienvenue Comtesse,

Voilà, après des vacances mouvementées et une rentrée dans les starting block, je reviens fureter avec joie sur AuParfum.

Passer de Dior Addict à un autre parfum qui sera LE parfum des 10 prochaines années est loin d’être simple. Dior Addict est tellement prégnant dans la mémoire olfactive que ça doit être difficile de le concurrencer.
Si on reste dans la vanille, je rejoins Mitsouko à propos du L de Lolita Lempicka, un bel oriental vanillé.
Il existe aussi chez Goutal, même si les parfums Goutal n’ont pas de tenue sur vous, Vanille Exquise, une vanille subtile que vous pouvez acheter en huile comme fond pour faire tenir vos parfums et leur ajouter une touche de vanille gourmande, ce qui pourrait bien plaire à votre homme. ;-)
Sinon, en moins cher, mais tenace pour un lait : le lait hydratant Vanille de Roger & Gallet, une bonne base qui permet la tenue des parfums (eh, oui, pour qu’un parfum tienne, il faut du gras !^^). Et quel plaisir de se faire masser ! ;-)
Bon, des vanilles niches mais plus chères (dommage !) : Vanitas de Profumum Roma : une vanille incroyable, riche et tenace ; Eau Duelle de Diptyque : une vanille sèche étonnante qui n’a rien de gourmand ; et celle Des Nombres d’Or de Mona di Orio qui me fascine dernièrement mais que je trouve décidément trooop chère.... ETC

Sinon, je rejoins Garance2 à propos de Kurkdjian et sa Cologne pour le Soir... Mais vous avez aussi l’Absolue pour le Soir : un parfum miellé très riche, complexe et dense (Jle dans son article le décrit très bien !). En ce qui me concerne, la première heure, il est bien trop excessif pour moi, mais il s’adoucit par la suite tout en gardant son sacré caractère.

Pourquoi pas Narcisso Rodriguez for Her (toujours de Kurkdjian) : fleur d’oranger, vanille, bois et musc ; puissant pour un floral. J’hésite toujours entre l’EDT et l’EDP. A tester sur peau...

Dans un autre genre : Elixir des Merveilles : orangette confite, biscuit, chocolat, vanille, fève tonka, baumes et bois... un gourmand à aller renifler. Je préfère l’Eau des Merveilles pour ses bois et son audace.

Si on reste dans les parfums tenaces, on ne peut pas passer à côté de ce que fait Thierry Mugler. Des parfums tenaces qui ont un fond boisé qui crépite. On reconnait partout, où que l’on soit, Alien, Womanity ou Angel. Mes préférés : Womanity et sa figue radioactive ET A*MEN et son café caramélisé chocolaté boisé (un parfum masculin que j’adôôôre porter. Il a un côté complètement grrrrh sur Mister Vivi).

Les autres masculins que j’aime porter : Egoïste et Antaeus chez Chanel, essayez, juste par jeu... ;-)

Je rejoins Mitsouko et Tambourine à propos d’Habanita de Molinard. La vanille et le vétiver se mélangent harmonieusement, de plus il se vend à prix doux, ce qui n’est pas pour déplaire. Je le préfère sur Mister Vivi, sur moi le vétiver prend trop le dessus.

Chez ce cher Lulu, pourquoi pas Datura Noir ou El attarine (aux Salons), en plus de Féminité du Bois (mais qui ne tient pas sur toutes les peaux... tester les Lulu sur peaux absolument) et de Chergui. Je vous invite aussi à essayer le tant décrié Jeux de Peau, qui est un régal de réconfort en hiver sur les peaux qui veulent bien de lui ! ;-)

Bonne quête et surtout bon amusement ! ;-)
A bientôt,
Vivi

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 15 septembre 2011 à 14:20

Ah, oui, j’allais oublier, les parfums de Piguet... Allez fourrer votre nez dans Visa et Calypso.
Bonne recherche Comtesse ! ;-)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 15 septembre 2011 à 22:14

Les deux sont magnifiques en effet !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Garance2

par , le 12 septembre 2011 à 21:48

@ Comtesse : Il y a également {}Cologne pour le soir, de Maison Francis Kurkdjian : c’est moelleux, doux et puissant en même temps, en tout cas très raffiné. Le sillage est impeccable : une rose miellée un peu orientale, un parfum cocon mais qui n’est pas exempt de séduction.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 12 septembre 2011 à 22:23

en effet, comme vous le disiez,contesse, musc ravageur est une bonne idée d’après vos goûts, mais vous pourriez aussi essayer habanita de molinard ?

sinon, comme vous semblez également aimer un peu les fleurs blanches, pourquoi ne pas tenter Songes d’Annick Goutal ? (fleurs blanches lascives sur fond vanillé boisé)

Et que pensez-vous de Shalimar Initial (pour ses notes poudrées d’iris, que vous semblez aimer,ses notes fleuries et ses notes orientales en fond ? )

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 12 septembre 2011 à 17:24

COMMENT PASSER À AUTRE CHOSE APRÈS DIOR ADDICT ? QUE POUVEZ VOUS ME CONSEILLER ?

Pouvez vous m’aider ? Je porte Dior Addict depus des années.

- J’ai la peau qui n’accroche pas les parfums et qui les "vire" facilement - les parfums Dior en général virent bien sur ma peau (les Chanel, non ; les Guerlain, trop classiques, mème je les ai portés il y a longtemps ( Heure Bleue, Chamade, Samsara) pendant 10 ans.
- mon homme adore DA et j’ai plein de compliments dans la rue quand je le porte...

MAIS
Je viens de changer de dizaine et sans doute de style. Je ne me sens plus en accord avec ce parfum - trop sucré, trop évident, trop conditionnée par cette pub qui ne me correspond pas et sans doute influencée par tous vos commentaires sur la femme Dior Addict
(Je me pose la question suivante : DA serait sorti chez Lutens, est ce que je l’aimerais encore ? )

J’ai sent et essyé bcp, bcp de parfums, lu beaucoup de commentaires mais je n’arrive pas à me fixer sur un fleuri oriental qui serait "mon" parfum pour les prochaines 10 ans pusiqu’il semble que je change tous les 10 ans.

MES GOUTS POUR INFO
- je suis attirée par les fleuris-orientaux
- je n’aime pas porter le dernier perfum sorti chez Sephora
- je n’aime pas bcp ces nouveaux parfums qui sentent la meme chose proche des odeurs du placard de détergents
- j’ai porté Hypnothic Poson mais je trouve que le jus des dernièers bouteilles sent l’essence ou le plastique (la formulation serait elle changée ?) et que c’est un parfum un peu de femme "mure" / projection que je veux éviter surtout en passant dans cette nouvelle dizaine d’age.
- j’ai ceratains émois pour Midnight Poison et Dior homme Intense
- je porte de temps en temps selon mes envies: : Musc Koublai Khan, Un Lys et fleur d’oranger de Lutens (ce dernier que mon homme déteste sur moi), Lys Carmin et Bois d’Iris de Van cleef, Alahine de Theo cabanel
- A la nuit et Sarrazins de Lutens ne sentent pas bon sur moi après qlq heures - meme si délcieux au début.
- je joue avec l’idée d’acquérir Chergui et Musc Ravageur de Malle mais je n’arrive pas à me décider
- je ne connais pas bien les parfums du salon du Palais Royal de lutens - je me demande si j’aimerais Bois Orientl, Encens et Lavande ? Lequel pourriez vous me conseiller ??????

DES IDÉES, DES SUGGESTIONS ?

MERCI d’avance. Je dois vous dire à tous que j’adore flaner sur ce site - commentaires percutants et amusants parfois.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 12 septembre 2011 à 17:57

Sacrebleu, chez Nicolaï : somptueux. Tubéreuse, vanille, tonka, quelques épices et quelques fruits, sans aucune once de vulgarité. Une merveille de tenue, jamais envahissante.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 12 septembre 2011 à 21:41

@ Oui, oui, Sacrebleu ! C’est un de mes parfums préférés. On n’en parle pas tant que ça sur la blogosphère parfumée, mais il le mériterait vraiment. Je lui reprocherais seulement un manque de sillage. (Mais il existe aussi une version intense, que je n’ai pas testée.)
Je pense aussi en moins raffiné peut-être, mais intéressant et de bonne qualité à Tocade de Rochas, qui n’est pas si porté que cela. C’est un parfum féminin, sensuel, qui est doux et a du caractère tout à la fois.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

amalia

par , le 14 avril 2011 à 15:08

C’est pas possible comme je me retrouve dans tes messages Vivi, il faudrait qu’on creuse un peu nos racines, on a des ancêtres en commun c’est pas possible.

 

Grand’Ourse, j’ai re senti DA tout à l’heure sur mouillette et à côté le parfum Swarovski, je sais plus le nom.
Ben Dior Addict comparé à ça, c’est de la balle !

Oui, il est sucré, mais vert au début. Plus que la fleur d’oranger, je sens l’orange tout court.

 

Et en fait ma fille aînée l’a eu quand elle était ado, c’est marrant d’ailleurs parce que contrairement à ma "petite" elle n’a jamais eu le style lolita.
Je vais vous la décrire, elle a un physique de danseuse et elle a fait 13 ans de...judo.
Elle est très (trop ?) classique dans sa façon de s’habiller et elle a un gros très gros faible pour les foulards de mamies, elle en a une grande collection (dont tous ceux de sa grand mère), c’est marrant avec un jeans, on s’y habitue on ne l’imagine pas sans un foulard de vieille.
Elle dit que ça fait rance mais qu’elle aime alors.

 

Côté parfum elle est accro à Shalimar, un parfum de femme alors qu’on lui demande encore parfois sa carte d’identité pour entrer en boite de nuit.

 

C’est un petit bout de jeune fille, kinésithérapeute, obligée de grimper sur les tables de massages pour entreprendre ses patients.
Et elle "déménage". C’est un paradoxe à elle toute seule.

 

Vivi dorlote bien ta puce.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Vivi Snow

par , le 14 avril 2011 à 10:24

Bonjour Grand’Ourse, Dau et Amalia,

Je retiens la dose homéopathique pour DA, déjà conseillée par Dau pour Insolence !

Pas de traumatisme parfum dans l’enfance (grands parents à la cologne 4711 ; grand tante carmélite à l’encens ; et parents, fans de parfums verts, ne rachetant jamais 2x la même bouteille) excepté une odeur tout simplement atroce pour la petite fille asthmatique que j’étais : les cigarillots (boîte jaune et dorée en bois), la cigarette et les cendriers froids du matin ! je faisais des apnées et des crises dans l’air confiné de la voiture ! Beurk, beurk, beurk !!!

Anecdote faux léopard : ma fille aînée de 12 ans m’a dit que c’était à la mode : "môman-chérie-que-j’aimadore, tu veux bien m’acheter Insolence et du léopard ???" J’ai dit finalement oui pour du léopard en touche (foulard, ceinture et mini ballerines plates) et Insolence vient d’être commandé sur internet (moins cher). Ah la la, je finis toujours par céder quand il y a les petits mots gentils en prime !

Les rides comme les cheveux blancs vont toujours bien aux hommes, ça leur rajoute du charme !
Par contre pour les femmes, j’aime les rides du sourire, mais moins chez moi évidemment ;-)

Bonne journée à tous

P.S. : cela fait le 3ème jour que je passe au chevet de ma louloute qui a la grippe, heureusement qu’il y a Auparfum, parce que je ne suis pas une fada de ménage (à peine faite, la poussière revient comme pour me narguer, scrognieugnieu !)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

grand'ourse

par , le 14 avril 2011 à 06:21

Histoire de me profiler un peu : je suis survivante d’une enfance embrumée par Opium et Azzaro en mode immersion (sur Môman et Pôpa), puis d’une phase pro baignée (au sens littéral) par Insolence, Miss Dior Chérie et J’Adore (sur ex-collègues, c’est sans doute pour ça que je suis partie ;)).
Pour autant je n’ai rien contre ces parfums, je suis convaincue que "Rien n’est poison, tout est poison : seule la dose fait le poison."
Et surtout qu’un espace confiné, la voiture familiale et un bureau en l’occurrence, engendre la promiscuité, mère de tous les sévices olfactifs.
J’ai une posologie pour chaque parfum, ou presque, et Addict étant le plus redoutable de tous, la dose est nécessairement homéopatique...
Donc Vivi, si tu souhaites le sentir, un mini-pschitt, c’est petit flan rond à la fleur d’oranger, davantage, tu risques la déferlante de crème patissière !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 14 avril 2011 à 07:29

Bonjour Grand’Ourse !

 

Je n’ai qu’un vague souvenir de Dior Addict.
Alors la fleur d’oranger ?
J’essaierai de jeter un nez dessus un de ces quatre. Je te dirai.
(Au fait je t’ai tutoyée, c’est pas grave ?)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 14 avril 2011 à 09:06

Quelle enfance, c’est clair que ça doit marquer. Objectivement, bien dosé, il est bien ce DA, mais c’est vrai qu’il est beaucoup porté par des femmes... un peu pouffe. ça ne doit pas vous arrêter. On peut bien porter le N°5 sans avoir les tailleurs de Simone Veil après tout. Alors Dior Addict sans faux léopard au ras des fesses, pourquoi pas ?

 

Coté enfance, moi, c’est ma grand-mère qui m’a traumatisé : la moindre coquetterie semblait un aller direct pour l’enfer au delà de l’eau et du savon. Et se parfumer ne pouvait être QUE pour les femmes de mauvaise vie. Résultat : je me parfume quand même (révolte) et même si je l’adorais, je doit admettre qu’elle aurait pu gagner le concours de la femmes la plus ridée du monde. Ce qui ne m’a jamais empêcher de l’adorer mais me cause un certain stress pas rapport à mes gênes.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 14 avril 2011 à 15:14

Petite parenthèse sans rapport avec le parfum.
Plus que des rides, d’ailleurs j’en ai même pas ;), c’est de grossir dont j’ai peur, je trouve qu’on fait plus vieux avec des kilos superflus.
Moi qui passe ma vie avec + 5 kilos, - 5 kilos...
Là j’ai essayé le petit chemisier cintré de l’été dernier, si je respire pas je peux le porter.
Mais si je respire il explose. Et flûte !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 13 avril 2011 à 17:10

Il est rare qu’un parfum m’incommode au point que je me sente barbouillée...mais Dior addict l’a fait !

 
Il aurait pu me plaire, moi qui adore la vanille mais non, je trouve qu’il sent le "gras", le lait (je déteste le lait, rien que l’odeur me donne envie de vomir, ceci explique peut être mon dégoût pour ce parfum...).

 
Je lui met une étoile pour la tenue : même après avoir frotté mon poignet avec du savon, du gel douche et même du shampoing, l’odeur était toujours là.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

grand'ourse

par , le 13 avril 2011 à 14:10

"Bonjour, je m’appelle Grand’ourse et je porte Addict.
Bonjour Grand’Ourse
 !"
Je ne trouve pas du tout qu’Addict soit la quintessence de la pouffitude, je le dirais plutôt super maternel : pour moi c’est un petit flan rond à l’eau de fleur d’oranger, comme ceux de ma grand mère.
Celle qui avait un kitchissime tablier à fleurs, un jardin plein de giroflées et des bols, même pas écaillés ;), avec avec une violette peinte main et un liseré en métal qui fait des étincelles dans ton micro-ondes quand tu veux te faire, 20 ans après, une virée en nostlagie.
Des bols donc, où fumait le café du grand’père, à côté du bocal en verre avec les Stoptou (oui, clin d’oeil à Jeux de Peau inside, mon autre mal aimé, il faut croire que j’ai quelque chose avec eux).
Pour moi, Addict, c’est un peu comme un petit Shalimar, en très très simple et très très pas sexy, en mode nourricier quoi.
Après les parfums de la honte, bientôt la AuParfumiste de la honte ? Même pas peur !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 13 avril 2011 à 15:35

Bonjour Grand’Ourse,
Je n’ai même pas pris la peine d’aller sentir et tester cet Addict après l’avis de Jeanne.
Mais ta description est si jolie qu’il me donne envie ce petit flan à la fleur d’oranger.
J’aime bien les deux et ça m’arrive de faire des flans à la vanille moi-même pour mes loulous.
Or, je n’ai jamais pensé à y ajouter une lichette d’eau de fleur d’oranger. Je retiens pour la prochaine fois !
Alors, pour le parfum et ta description façon Boucle d’Or et les Trois Ours, promis, la prochaine fois, je teste en pensant à toi ;-)
Puisque j’aime déjà "Jeux de Peau" sur mouillette, on sera peut-être deux auparfumistes de la honte ^_^

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

leynou

a porté Addict le 27 mars 2020

Sa note :
zapakh

zapakh

a porté Addict le 8 novembre 2018

zapakh

zapakh

a porté Addict le 7 novembre 2018

zapakh

zapakh

a porté Addict le 4 octobre 2018

Sargane

a porté Addict le 21 août 2018

Sa note :

EDM

a porté Addict le 15 septembre 2017

Sa note :
nezzen

nezzen

a porté Addict le 17 août 2017

hello, à l’origine, lors d’une quête spirituelle, toujours en cours, élévation... aromacologie, j’ai rencontré le parfum comme 1er médicament dans la gestion des hummmeurs, bien-être, spiritualité, (...)
Sa note :
nezzen

nezzen

a porté Addict le 15 août 2017

hello, à l’origine, lors d’une quête spirituelle, toujours en cours, élévation... aromacologie, j’ai rencontré le parfum comme 1er médicament dans la gestion des hummmeurs, bien-être, spiritualité, (...)
Sa note :
nezzen

nezzen

a porté Addict le 12 août 2017

hello, à l’origine, lors d’une quête spirituelle, toujours en cours, élévation... aromacologie, j’ai rencontré le parfum comme 1er médicament dans la gestion des hummmeurs, bien-être, spiritualité, (...)
Sa note :
nezzen

nezzen

a porté Addict le 11 août 2017

hello, à l’origine, lors d’une quête spirituelle, toujours en cours, élévation... aromacologie, j’ai rencontré le parfum comme 1er médicament dans la gestion des hummmeurs, bien-être, spiritualité, (...)
Sa note :
nezzen

nezzen

a porté Addict le 10 août 2017

hello, à l’origine, lors d’une quête spirituelle, toujours en cours, élévation... aromacologie, j’ai rencontré le parfum comme 1er médicament dans la gestion des hummmeurs, bien-être, spiritualité, (...)
Sa note :
Gwendolfactive

Gwendolfactive

a porté Addict le 8 octobre 2016

LesVieuxAmants

LesVieuxAmants

a porté Addict le 11 septembre 2015

Sa note :

liliris

a porté Addict le 4 février 2015

Sa note :
mara

mara

a porté Addict le 9 décembre 2014

Depuis mes 18 ans j’aime le monde des odeurs. C’est à cet âge que j’ai reçu mon premier parfum : Princesse d’Albret. Le second fut L’Air du Temps de Nina Ricci. Et après je n’ai cessé de partir à la (...)
Sa note :

à la une

Pionniers de la parfumerie de niche : Comme des garçons

Pionniers de la parfumerie de niche : Comme des garçons

En 1994, la maison de mode fondée par la styliste japonaise Rei Kawabuko lançait son premier parfum sous la direction artistique de Christian Astuguevieille. Le début d’une longue série de créations avant-gardistes, souvent été qualifiées d’« anti-parfums ».

en ce moment

il y a 11 heures

Elisabethan Rose de Penhaligon’s ancienne version, celle de 1984. Pour moi la plus belle rose de(…)

il y a 16 heures

Bois précieux de Molinard (1995). Un boisé chaleureux développant sans excès sur un magnifique(…)

il y a 22 heures

Quel casse tête ça doit être par moment de faire un parfum ! On est loin des quelques notes qui(…)

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Trouver Nez

Divine Paris

Divine Paris

Paris (75)

Paris Parfums

Paris Parfums

Toulon (83)

Parfum d'ambre

Parfum d’ambre

Bruxelles (01)

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019