Auparfum

Angel Muse

Mugler

Flacon de Angel Muse - Mugler
Note des visiteurs : (14 votes)
Connectez-vous pour noter ce parfum
Connectez-vous pour indiquer si vous portez ce parfum

Noisette spatiale

par , le 4 mai 2016

Les parfums Mugler se targuent depuis plus de 20 ans d’avoir été les initiateurs de la gourmandise en parfumerie. Même si certains contre-exemples viennent nuancer l’affirmation, on ne peut contester que l’arrivée d’Angel en 1992 a doucement, mais fortement, influencé de manière irréversible la notion de parfum gourmand sur le marché.

Depuis, on ne peut même plus dénombrer les descendants qui ont repris le même accord patchouli-praline plus ou moins twisté de fruits, de vanille ou de fleurs qui inondent le marché, se multiplient et se renouvellent à la vitesse de la lumière.

Pas évident pour Mugler, donc, de revenir sur le devant de la scène avec un nouvel Angel, qui aurait la revendication d’innovation du premier, tout en évitant de se noyer dans la masse actuelle.
Verdict : ni tout à fait le même, ni complètement différent…

Angel Muse s’avère être une gourmandise 2.0 qui ne cherche pas à singer les modèles actuels du genre, mais qui, au contraire, réussit à transposer le schéma olfactif d’Angel, dans une autre dimension à la fois nouvelle et familière. Dès les premières secondes, on est "dans Angel”, sans aucun doute possible, le portrait-robot est là, sous nos narines, le patchouli surgit avec la même intensité déterminée et audacieuse. Mais là où Angel l’enrobait d’ananas juteux et de barbapapa caramélisée, cette nouvelle Muse le nappe d’une crème de noisettes aux allures de ganache pralinée, beurrée, fondante et onctueuse comme un Lindor. En ce sens, Angel Muse en serait presque moins sucré que son ancêtre, et sans doute un peu moins écœurant pour certains, car moins fruité, moins sirupeux. Mais c’est surtout le vétiver, épicé, sec et sombre, discret au départ, mais qui se dévoile avec le temps, qui sert de contrepoint à la gourmandise chocolatée et crémeuse du parfum.
Même si, entendons-nous bien, il s’agit bel et bien d’un parfum gourmand, Angel Muse évite l’écueil de flirter avec cette sensation d’overdose de sucre dissonante et criarde bien connue de certains de ses contemporains, et offre sur peau une gourmandise plus élégante, feutrée et soyeuse.

Espérons que le succès commercial soit à la hauteur de sa qualité olfactive pour que les autres en prennent de la graine !

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Poison1997

par , le 18 novembre 2016 à 18:21

On peut définitivement sentir Angel dans Angel Muse. Il s’agit en quelque sorte du même parfum mais en plus sucré, ’’sensation d’overdose de sucre’’ comme en dit la description. La tenue est magnifique (8h et +) et le sillage est ÉNORME ! Définitivement un parfum qui fait détourner les regards.

P.S. : Je le trouve du même type que La Vie Est Belle de Lancôme...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 12 novembre 2017 à 20:27

J’ai vraiment apprécié Angel Muse. Et je trouve que le fond est différent de celui d’Angel : j’apprécie beaucoup Angel, son patchouli mêlé de barbe à papa, mais je ne le porte pas, tout d’abord parce qu’il est vraiment encore trop porté, et ensuite et surtout car la note barbe à papa est tout de même assez écrasante. Elle ne se fond pas à la peau, elle reste pour moi "posée dessus" (je ne sais pas si je suis claire...) Alors qu’Angel Muse, qui reste bien sûr très sucré, est plus fondu, plus lié à l’intimité de la personne qui le porte.
Un point cependant m’empêche de franchir le pas de l’achat : je ne trouve pas la tenue et le sillage importants, or c’est un point essentiel pour moi.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 16 novembre 2017 à 19:33

Eh bien je déteste La Vie est belle, je ne le trouve pas intéressant, et en plus, il m’incommode, alors que j’apprécie beaucoup Angel Muse, même s’il est très sucré. Mais le vétiver que je sens nettement équilibre tout de même le parfum, cela lui permet de ne pas plonger dans l’overdose de sucre fade et écoeurante.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 12 août 2016 à 00:11

Bonsoir,
après avoir lu les différents commentaires et salivé à l’idée de ce parfum de noisette, je viens de tester mon échantillon il y a env. 1/2h.
Première réaction : "cela me rappelle un de mes Guerlain, mais lequel ?!". Ensuite, l’évidence de la note tonka avec la vision de mon grand chéri hivernal, Tonka impériale, et de son dauphin dans mon cœur Fourreau Noir.
Je ne peux me défaire de cette impression, d’autant que lorsque je discerne enfin (quelque peu en sourdine) le vétiver c’est le Tonka Vétiver de Hermès qui apparaît dans mon esprit !
j’ai beau adoooorer la fève de tonka, je suis surprise et un peu déçue car pour mon humble nez pas trace de noisette dans tout cela - la note décelée recouvre tout le reste, légèrement écoeurante à mon goût (bon, il est vrai que le mois d’août n’est pas forcément le plus adapté pour tester un tel parfum !). En Suisse d’où je viens on a bien du Nutella mais pas de "crème de noisette" comme évoquée dans certains commentaires - il faudra que j’aille faire un tour de l’autre côté du Léman pour la découvrir ;-)
Bref, un parfum que je pourrais porter dès les premiers frimas, chaud et enrobant comme un gros pull de mohair, sans la légèreté !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 23 août 2016 à 16:36

je cherche un parfum d’hiver, pas trop sucré ( comme la vie est belle ...) et qui sera remarqué par tout le monde

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 23 août 2016 à 18:56

Bonsoir miramor23,

pour une douceur sophistiquée, presque gourmande, mais sans sucre, je vous conseille de découvrir 31 rue Cambon chez Chanel Exclusif c’est un joyau !

http://www.auparfum.com/31-rue-cambon,1793

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 23 août 2016 à 19:24

Bonjour miramor23,
il va falloir préciser ce que vous attendez de votre parfum, ce que vous aimez (au surtout pas), ce que vous portez, budget etc. Si je comprends bien, vous voulez un parfum chaleureux, gourmand avec un beau sillage. C’est trop vague et j’espère que vous voulez un parfum relativement original et peu porté. C’est très personnel.
Lisez en peu comment ça se passe En quête de parfum au peut être même faites une demande.
Il y a rien de plus amusent qu’un beau défis...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 1er août 2016 à 10:02

Quand je suis en train de sentir un parfum, dont une facette me marque, j’aime aller lire sa critique sur votre site pour savoir si quelqu’un la également remarquée. Ce parfum n’évoque donc à personne l’odeur du pain d’épice ?!

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

angelsdontcry

par , le 7 juin 2016 à 13:01

Bonjour,
Le nouvel Angel Muse sucite bien peu de réactions, peut -être bien en raison de sa ressemblance troublante avec son aîné. Etant complètement "addict" d’Angel quand vient l’hiver, je ne pouvais que succomber.Je le trouve assez joli, plus fugace que son grand frère. On sent bien qu’il "est de la famille ", je ressens le même aspect fumé, un peu terreux (le patchouli ?).Les notes de tête demeurent la grande déception car à mon sens trop sucrées comme s’il cherchait à nous dire : "Eh, je suis le petit nouveau et je balance du glucose comme mes potes !".Heureusement, au bout de quelques minutes, cette overdose de sucre se fond littéralement sur la peau et révèle une facette crémeuse grâce à la noisette sans sombrer pour autant dans la pâte à tartiner.
Angel Muse est une création plutôt bien faite, à porter à la mi-saison (je ne comprends pas qu’il soit sorti au printemps car il reste quand même costaud ) mais , soyons franc, il ne supplantera jamais son aîné qui a tout de même plus de caractère et de profondeur.Comme personne ne semblait s’y intéresser, j’ai tenté de vous donner mon humble avis et je souhaite à tous une belle journée parfumée !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

tereliana

par , le 25 mai 2016 à 17:59

Bonjour :)

Je suis nouvelle sur ce site, et après lecture de beaucoup de critiques et de dossiers, ça m’a donné envie de m’inscrire, pour partager davantage ! :) Et ce Muse, dernier sorti, me donne envie de commenter : je suis tout à fait d’accord avec la description faite par Jeanne, dans laquelle j’ai retrouvé tout ce que j’ai aimé dans cette EDP dès les premières senteurs : on est dans de l’Angel, mais son évolution est plus raffinée, plus lumineuse. c’est mon EDP découverte du printemps mais doudou pour les temps gris et frais :) chouette découverte que celle-ci !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

rose de nuit

par , le 17 mai 2016 à 10:03

Autant je déteste angel autant j ai été bluffée par ce parfum. Jd pense qu il va rapidement trouver son public. La ou angel était écoeurant cette déclinaison est plus subtile élégante. . Jusqu’à franchir le pas de l achat peut être pas par contre..

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Carmen

a porté Angel Muse le 8 novembre 2018

Sa note :

Enkeli

a porté Angel Muse le 17 septembre 2017

Sa note :
Poison1997

Poison1997

a porté Angel Muse le 18 novembre 2016

Sa note :
angelsdontcry

angelsdontcry

a porté Angel Muse le 28 octobre 2016

"La recherche du parfum ne suit pas d’autres voies que celles de l’obsession." Colette
Sa note :
tereliana

tereliana

a porté Angel Muse le 25 mai 2016

Sa note :

lorelei

a porté Angel Muse le 17 mai 2016

Sa note :

lorelei

a porté Angel Muse le 8 mai 2016

Sa note :
angelsdontcry

angelsdontcry

a porté Angel Muse le 5 mai 2016

"La recherche du parfum ne suit pas d’autres voies que celles de l’obsession." Colette
Sa note :

à la une

Louis Vuitton égrène les Heures d'absence

Louis Vuitton égrène les Heures d’absence

Le sellier présente cette onzième addition à sa collection féminine comme « une invitation à se laisser aller et à profiter des moments où le temps est en suspens ».

en ce moment

il y a 5 heures

« #memeespoirdecu » A ne pas lire trop vite.

il y a 22 heures

Quoique je préfère de loin les fesses des Kardashians que celles des mannequins anorexiques(…)

il y a 22 heures

Et a ma maigre petite échelle, je boycotte ces marques ou ces groupes, a cause de leurs(…)

Dernières critiques

Jasmin de pays - Perris Monte Carlo

Ceci n’est pas une fleur

Nouveau genre - Yves Rocher

Blague à patchouli

Nuit de sable - BDK parfums

Bastani sonatine

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Trouver Nez

Divine Nantes

Divine Nantes

Nantes (44)

Fragrances & cie

Fragrances & cie

Lagny-sur-Marne (77)

Divine Caen

Divine Caen

Caen (14)

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019