Auparfum

Années 2010 : le top 10 des parfums de la rédaction

par , le 24 janvier 2020

Dix années sont passées. Le moment idéal pour une rétrospective des parfums qui ont le plus marqué la décennie, selon la rédaction d’Auparfum.

Le top 10 est un exercice populaire sur internet. Chaque revue culturelle offre désormais le sien, qu’il porte sur le cinéma, la littérature, la musique ou encore les séries. En ordonnant sur une année ou une décennie ce que l’on consomme en abondance, le top 10 finit par refléter la vision d’une personne ou d’une rédaction. Ce qui était à l’origine un acte d’organisation devient alors une tentative de donner du sens à une passion.

Les années 2010 ont été pour moi parmi les plus folles olfactivement. Si j’ai commencé à me servir de mon nez bien avant, c’est au cours de cette décennie que j’ai vraiment appris à sentir. Depuis mon inscription sur Auparfum en 2010, les discussions échangées avec chaque membre et les rédacteurs du site ont affûté mon sens critique. Chaque avis rédigé, chaque critique élaborée m’ont permis de mettre de l’ordre dans un capital olfactif dont je me sers désormais tous les jours dans le cadre d’une passion qui est devenue mon métier.

Dix années sont passées. Dix années pendant lesquelles probablement une vingtaine de milliers de parfums seraient sortis, si l’on suit le chiffre de 2000 nouveautés lancées chaque année. Après avoir interrogé et recueilli les votes de douze rédacteurs réguliers d’Auparfum et de la revue Nez, nous avons ainsi pu établir (selon une méthodologie complexe et rigoureuse, disponible sur demande) la liste des dix parfums que nous considérons comme les meilleurs des années 2010, à la fois dans le circuit grand public et celui dit de niche.

Et les gagnants sont....


Cartier et Hermès font forte impression, le premier avec cinq parfums nommés sur les deux catégories (La Panthère, Baiser volé, Déclaration d’un soir, L’Heure fougueuse et L’Heure perdue), le second en occupant les premières places de chaque top (Eau de narcisse bleu et Cuir d’ange). De manière générale, la politique du parfumeur maison ou du parfumeur unique semble séduire les membres du collectif puisqu’au-delà des marques ayant leur parfumeur en interne (Mathilde Laurent chez Cartier, en tête, Jean-Claude Ellena chez Hermès et Olivier Polge chez Chanel, pour N°5 L’eau et Misia), celles qui choisissent comme stratégie de travailler essentiellement avec un parfumeur se taillent des places de choix (Gucci avec Alberto Morillas pour Bloom et Mémoire d’une odeur ou Bottega Veneta pour le parfum féminin du même nom avec Michel Almairac, ces deux marques appartenant au groupe Coty).

Le parfumeur considéré comme un auteur était le concept d’origine de Frédéric Malle, dont deux des collaborations avec Dominique Ropion (Portrait of a Lady et Superstitious) ont marqué la décennie. Si l’éditeur appartient désormais au groupe Estée Lauder, les compositions des maisons de niche réellement indépendantes tiennent bon dans le top, notamment celles créées par leur fondateur (Parfum d’empire - présent deux fois avec Tabac tabou et Le Cri - et Vero Profumo pour Mito), ou en collaboration avec un parfumeur indépendant (Naomi Goodsir avec Isabelle Doyen pour Nuit de bakélite).

Bien que la liberté créative soit souvent relative car relevant plus d’un élément de communication que d’une réalité, elle est au cœur des deux tops des années 2010 que nous vous présentons. À l’heure où la plupart des lancements importants diluent leurs idées dans des cases à cocher pour séduire le plus grand nombre, on devine que les parfums qui nous ont marqués sont ceux qui découlent d’une vision forte. Celle d’un parfumeur (Michel Almairac, Marc-Antoine Corticchiato, Vero Kern...), d’un directeur artistique (Tom Ford, Alessandro Michele...) ou de la rencontre entre les deux (Naomi Goodsir et Isabelle Doyen, Frédéric Malle et Dominique Ropion...). L’industrie nous dira que c’est une stratégie qui ne rapporte pas forcément d’argent. Ce n’est pas tout à fait faux (certains parfums nommés sont presque en voie de discontinuation). Mais ce n’est pas tout à fait vrai non plus, plusieurs étant, dans leur registre, des succès non négligeables. Et à l’inverse, combien de lancements à la signature interchangeable ne seront pas restés plus de deux ans sur les linéaires ?

Nous souhaitons aux années 2020 des actes de création aussi libres et surprenants que ceux que les années 2010 nous ont offerts. Et si nos réponses se sont recoupées sans trop de difficultés, la conception d’un top 10 reste un exercice personnel. Nous vous invitons donc à vous prêter au jeu et à partager avec nous votre top 10 des parfums sortis entre début 2010 et fin 2019.

Les rédacteurs ayant participé aux votes :
Denyse Beaulieu, Sarah Bouasse, Yohan Cervi, Cécile Clouet, Olivier David, Samuel Douillet, Jeanne Doré, Juliette Faliu, Anne-Sophie Hojlo, Clément Paradis, Patrice Revillard et Alexis Toublanc.

Où acheter ?

Les marques citées dans l'article (Narciso Rodriguez, Cartier, Chanel, Gucci, Guerlain, Tom Ford, Éditions de parfums Frédéric Malle, Vero Profumo, Parfum d’empire, Naomi Goodsir) sont disponibles dans les boutiques partenaires de notre annuaire des points de vente parfums de niche listées ci-dessous :

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

par , le 24 janvier 2020 à 18:30

A l’invitation des rédacteurs d’Auparfum dont les mots m’accompagnent souvent, je me permets de proposer cette liste :
1) Cuir de Mona di Orio.
2) Absolu pour le soir de Francis Kurdjian.
3) Chypre palatin de Bertrand Duchaufour pour MDCI.
4) Oudh Infini de Pissara Umavijani pour Parfums Dusita.
5) Asmar de Stéphane Humbert Lucas pour SoOud.
6) Black Gemstone de Stéphane Humbert Lucas pour 777.
7) Naja de Vero Kern pour Vero Profumo.
8) Casablanca de Diane St. clair pour St. Clair Scents.
9) Zanzibar de Chris Maurice pour Xerjoff.
10) Vanille d’Iris de Geza Schoen pour Osmonde Jayne.
Mention spéciale : The Night de Dominique Ropion pour les Editions de Parfum Frédéric Malle.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

à la une

Boxeuses

Boxeuses - Serge Lutens

Une variation sur un air de grand classique qui tape du poing sur la table.

en ce moment

smellit a commenté Baiser Volé

il y a 1 heure

Bonjour ! Amoureuse d essence de baiser volé, je recherche un peu désespérément un remplaçant.(…)

il y a 8 heures

Le nouveau "OMG" de Chanel, pour oh my gode. Et "Pays de cocagne" pour ce qui a été retrouvé dans(…)

il y a 9 heures

Chanel nous a habitué à réinventer l’eau tiède. J’ai -on ?- a peur d’un Chanel trop effacé. Ce(…)

Dernières critiques

Allegretto 7.2 - Berceuse Parfum

Le barbier de Silésie

Splendiris - Dusita

Lueur poudrée

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019