Auparfum

Bottega Veneta pour Homme

Bottega Veneta

Flacon de Bottega Veneta pour Homme - Bottega Veneta
Coup de cœur
Note des visiteurs : (15 votes)
Connectez-vous pour noter ce parfum
Connectez-vous pour indiquer si vous portez ce parfum

Fougère en cuir

par , le 12 juin 2014

En découvrant Bottega Veneta pour Homme pour la première fois, enfin une bonne surprise "chez les mecs" semblait pointer le bout de son nez sur une touche qui paraissait presque magique tant l’année 2013 était bien morose pour la parfumerie masculine.
Le premier test était suffisamment intrigant pour inciter à un deuxième essai.
Lors de sa re-découverte, les effets prometteurs précédents font brièvement place à une certaine déception. La lavande rencontrée la première fois paraît un brin métallique d’abord et rappelle ces quelques trop vieilles connaissances un peu ennuyeuses que sont Cool Water et autres fougères simplistes pas des plus glorieuses et marquantes des années 80. Fort heureusement, après quelques instants à peine, les relents de mousse à raser de bombe métallique de supermarché font place à une structure bien plus complexe et naturelle.
Une note hespéridée (citron, cédrat ou gingembre) apporte un aspect fusant à l’ensemble tout en imprimant un motif qui rappelle de plus anciennes fougères hespéridées datant d’un autre siècle, à la manière de la Colonia Assoluta et son savon de barbier piqué d’agrumes vivifiants qui semble venue tout droit d’une autre époque. Près d’un siècle semble se dérouler à l’envers en quelques secondes à peine.
Des bois épicés astringents et mordants rendent le palais plus sec : cèdre, poivre, muscade, cardamome ?, je ne sais exactement. Mais le souvenir aromatique et épicé de ce bon vieux Cacharel Pour L’Homme est bien là, ultradry par sa noix de muscade boisée poussiéreuse.
Enfin, une violette savonneuse équilibrée permet de s’éloigner des territoires et fraîcheurs simplistes d’Azzaro pour Homme et consors pour s’approcher du charme un peu foutraque d’Armani Homme et Fahrenheit.
Cette senteur fine, adoucie et à peine délicatement cuirée qui émerge, avec ses notes de cèdre, d’aiguilles de pin et de patchouli, rappelle encore tant d’autres masculins du passé, depuis Grey Flannel jusque Arsène Lupin "Dandy" chez Guerlain. On a connu pires références finalement.

Bottega Veneta pour Homme se révèle donner l’impression d’être une fougère ultra-classique qui se fait boisée cuirée. Et qui, dans un style assez rétro, assume une élégance débraillée à la virilité assumée mais ayant accepté d’enfiler un blazer à carreaux. La parenté avec le daim fruité et chypré de Bottega Veneta pour Femme lui permet d’éviter, sur le fil du rasoir, de sombrer dans une pantomime de jeu d’acteur masculin grotesque, caricatural et vieillot. Tout se joue dans la nuance et dans un équilibre subtil ; élément majeur qui est bien éloigné des archétypes masculins vulgaires depuis les années 80 jusqu’à nos jours !

Ainsi, après quelques heures, une impression - floue mais certaine - donne la sensation de porter un parfum ancien ; "vieillot" dirait-on avec sarcasme. Mes premières années de jeunesse avec Drakkar Noir ne sont plus si loin. Quelque chose du savon de barbier de Rive Gauche pour Homme fait de l’appel du pied au mental. Et ajoute encore un paradoxe anachronique à celui d’un parfum qui aurait probablement été banal dans le passé mais qui acquiert un statut d’excellence aujourd’hui tant se beauté classique, harmonieuse et sans tapage, dénote, séduit et repose en ces temps de parfums braillards et difformes par leur seule médiocrité.
Finalement, à la manière dont la mode recycle tous les styles, même les plus improbables (comme la chemise de bûcheron 70’s, "has been" hier, redevenue "in" actuellement), cet accord aromatique et boisé, plutôt banal dans les années 80, devient assez trendy aujourd’hui.

Bottega Veneta pour Homme, bien qu’ayant donc une certaine parenté avec le précédent parfum féminin, marque une différence avec lui. En effet, la version "pour Femme" osait risquer la tentative d’une inversion de l’habituelle tête accrocheuse (qui s’effondre comme dans... 95% des parfums actuels ?), remplacée par une tête difficile et rêche qui gagne en harmonie lors de son évolution pour qui sait attendre, comme c’était parfois le cas avec certains chypres raides avant l’avènement de la parfumerie "fast choice". Le râpeux du premier Bottega Veneta laisse place, ici, à une accroche métallique plus facile ; peut-être afin d’être plus efficace pour séduire la plupart de ces messieurs, ignares pour certains, dans les trois secondes qu’ils attribueront à leur choix de future signature olfactive. Mais, cela avant de s’éloigner dans des chemins de traverse vintage moins accessibles. Comme s’il fallait à la fragrance se faire aguicheuse et commerciale d’abord avant d’oser se diriger vers des contrées plus exigeantes et surannées.

Alléluia ! Voici enfin un lancement qui nous épargne la beaufitude gonflée à la testotérone des bois ambrés actuels qui ramonent les sinus !
Bottega Veneta pour Homme est un parfum qui nous rappelle qu’une fragrance peut raconter une histoire, avec un développement ; et que cette narration peut être chahutée, révélant des rebondissements nécessitant de ne pas se fier aux seules premières impressions avant d’en comprendre la profondeur et l’intérêt. La règle du pshitt décisif effectué dans la seconde ne devra pas avoir cours ici.
Bottega Veneta pour Homme ne sera pas un succès. Il est trop rétro, trop élégant, un poil trop évolutif et issu d’une marque par trop confidentielle et pas assez agressive (comprendre "p*tassière") pour qu’il cartonne. Raison de plus pour se différencier (avec goût).

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

par , le 19 octobre 2018 à 08:37

Le flacon en photo n’est pas celui de l’original sorti en 2013 mais celui de la version Extreme sorti en 2015.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 25 décembre 2017 à 13:47

Un 50ml à vendre ainsi qu’un 100ml de l’homme extrême. N’hésitez pas à me contacter

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Corto Maltese

par , le 15 avril 2017 à 11:28

J’aime beaucoup Bottega Veneta pour homme edt, même si la tenue est juste suffisante. Je n’ai pas été convaincu par la version extrême.
Une version Eau de Parfum vient de sortir, d’aucuns l’ont-ils sentie ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 24 février 2017 à 18:42

Je viens de me l offrir et j aime beaucoup il sort de l ordinaire et je trouve que sur moi malgré ce que certains ont dit il a de la tenue et j ai préfèré meme le classique a l extrême ! Enfin résultat sur ma peau ! En tout ca ca va m amener de la fraîcheur après l hiver passé avec ambre royal de serge luttens et patchouli intense de nicolai mes deux derniers coups de cœur !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 8 décembre 2015 à 11:19

Je trouve que ce parfum, dans sa version extrême, est très proche de Héritage de Guerlain, dans sa version eau de parfum. On croirait à une version diluée, moins forte, beaucoup plus linéaire.

C’est un parfum de peau, au sillage très (trop ?) discret, et à la tenue correcte ( on croirait au manque de tenue, mais c’est en réalité un manque de sillage...)

Sinon, ça sent très bon, mais je lui préfère héritage en version eau de toilette, beaucoup plus riche et au sillage/tenue irréprochable

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 29 décembre 2014 à 17:14

Ce parfum avait été une petite déception personnelle en ce qui me concerne, certainement parce que j’attendais davantage de la note cuirée, compte-tenu de la beauté qui en ressortait sur le féminin (une grande réussite par contre en ce qui me concerne)....

Mais, une bonne nouvelle pour les addicts (et une nouvelle raison d’espérer pour les sceptiques : En janvier devrait être lancé le flanker Bottega Veneta pour homme extrême...

Bien qu’il s’agisse apparemment (?) d’une eau de toilette, cette nouvelle version est décrite comme "une expression plus intense des facettes sensuelles de l’original".

Dans ce but,une amplification du labdanum et des notes épicées (piment) est annoncée, alors que la note centrale boisée aromatique s’unit à un cuir plus accentué (ahah, voilà qui me parle à priori youpiiiiiiiiiii)....

Le résultat serait un parfum encore plus intriguant et magnétique ainsi que très raffiné (comme il sied aux codes de la masculinité et pour un plaisir réciproque, pourrions-nous ajouter lol ...).

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 1er janvier 2015 à 15:53

Bonjour Aryse.

Voilà une envie nouvelle.

J’apprécie énormément la trame olfactive de Bottega Veneta pour Homme, mais, il me faut davantage de présence. Ce qui me gêne n’est pas tant l’absence du cuir qui est si absent chez moi que je l’ai totalement oublié (au point, donc, de ne même plus lui en vouloir de ne plus être là ^^) que cette intensité des notes qui est si faible qu’il m’a paru à plusieurs reprises être atteint de "surdité" olfactive.

En résumé, une version plus "extrême" ne pourra que me séduire j’imagine... ;-)

Merci pour cette information.
Bonne poursuite de journée et excellente année.
Opium

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Doblis

par , le 5 décembre 2014 à 22:41

Bottega Veneta pour Homme est en effet une des meilleures création pour homme en 2013.
Il souffre cependant, comme certains l’ont déjà dit, d’un manque certain de tenue hélas.
Personnellement, il me rappelle le regretté Vendetta pour Homme de Valentino dans son joli flacon "montre". Balsamique, aromatique très épicé mais avec bien plus de tenue.
Sur homme, en fin de compte, j’opte pour le Bottega Veneta en EDP. Parfait sur toute la ligne.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 7 décembre 2014 à 20:53

Bonsoir encore Doblis.

Je vous rejoins parfaitement.
L’un des deux grands défauts de ce parfum est son manque de tenue auquel j’ajouterai une absence trop importante pour moi de sillage.
C’est d’autant plus dommage que l’odeur est assez divine, donc, ne pas suffisamment se détecter est assez "rageant"...
Dommage pour ce très beau parfum que je recommande malgré tout à celles et ceux pour qui la technicité n’est pas prioritaire (il y en a... ^^).

A bientôt.
Opium

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 3 décembre 2014 à 09:13

Bonjour a toute est a tous,

je recherche désespérément à sentir ce parfum ! savez vous ou je pourrais le sentir sur paris ou en ile de France ?

Cordialement,

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 5 décembre 2014 à 21:42

Bonsoir Evanilson.

Si je ne me trompe pas, il est disponible au Printemps Haussmann et probablement au Sephora (des) Champs-Élysées également.

À bientôt.
Opium

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

ChrisB

par , le 6 juillet 2014 à 21:31

Une magnifique découverte en ce qui me concerne. Pour moi, le plus beau "savon" (rien de péjoratif dans le terme) depuis "Amber" de Prada. Seul bémol (je ne l’ai pas encore porté) : selon divers avis, la tenue n’est pas au top.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 7 juillet 2014 à 20:54

Bonsoir ChrisB.
Je suis heureux que cette découverte ait été séduisante.
Et, je suis bien d’accord, c’est l’un des plus beaux "savons" qui soient depuis Amber pour Homme que j’ai failli acquérir plusieurs fois. Je l’adore celui-ci, peut-être même encore davantage que Bottega Veneta pour Homme.
Je confirme que ce dernier n’a pas une tenue au top. Selon moi, elle est inférieure, en termes de puissance et de durée, à Amber pour Homme.
Je préfère prévenir...
Mais, Bottega Veneta pour Homme mérite bien, au moins, d’être porté... ;-)
A bientôt.
Opium

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

népoursentir

par , le 17 juin 2014 à 00:27

Un de mes coups de coeur de l’hiver . On le vend très bien là où je bosse ( toute l’équipe l’adore) malgré des moyens moteurs inexistants .ça me fait dire que si un jus est bien travaillé et surtout qu’on le fait découvrir on arrive toujours à faire accrocher des clients qui étaient venus pour découvrir la derniers merde de rabanne et ses accolytes ..

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 18 juin 2014 à 07:12

Vous travaillez pour la marque ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 18 juin 2014 à 12:06

Je pense plutôt que népoursentir travaille en parfumerie (arrêtez moi je me trompe)... Et prouve que quand on s’en donne les moyens, de jolis parfums comme celui là peuvent marcher !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 23 juin 2014 à 10:26

Je demandais car chez moi il est strictement impensable de trouver une Bottega Veneta en parfumerie... après je pense qu’a la capitale, les parfumerie sont mieux fournies

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

lycan

lycan

a porté Bottega Veneta pour Homme le 23 mars 2018

Sa note :

jipypi

a porté Bottega Veneta pour Homme le 24 février 2017

Sa note :
lycan

lycan

a porté Bottega Veneta pour Homme le 14 juin 2016

Sa note :
lycan

lycan

a porté Bottega Veneta pour Homme le 9 juin 2016

Sa note :
lycan

lycan

a porté Bottega Veneta pour Homme le 8 juin 2016

Sa note :
lycan

lycan

a porté Bottega Veneta pour Homme le 6 juin 2016

Sa note :
lycan

lycan

a porté Bottega Veneta pour Homme le 2 juin 2016

Sa note :

eric2

a porté Bottega Veneta pour Homme le 21 avril 2016

Sa note :
densmell

densmell

a porté Bottega Veneta pour Homme le 14 octobre 2015

Plutôt amateur de belles découvertes œnologiques j’ai commencé à éduquer mon sens olfactif au travers de cette approche. Pour ce qui est du parfum, je reste très humble d’autant plus que chaque parfum (...)
Sa note :
ana

ana

a porté Bottega Veneta pour Homme le 9 septembre 2015

Sa note :
tu pues le style

tu pues le style

a porté Bottega Veneta pour Homme le 5 février 2015

Marketing & Fragrances lover.
Sa note :
Opium

Opium

a porté Bottega Veneta pour Homme le 1er novembre 2014

Rédacteur sur auparfum depuis 2011, je suis connu pour mes interventions rapides, brèves, succintes et synthétiques... Il paraît que je pourrais vous en raconter davantage, mais, non. Pour une fois, (...)

à la une

Bloom Ambrosia di Fiori

Bloom Ambrosia di Fiori - Gucci

Un petit havre de paix nous baignant de sa lumière, grâce à laquelle toute notre joie se retrouve et tout notre spleen s’achève.

en ce moment

Caronade a commenté Habanita

il y a 6 heures

À ce que je sache il y a une fonction "edit" qui sert à changer son pseudo sur ce site. J’aime(…)

sigisbée a commenté Habanita

il y a 6 heures

Avez-vous un lien à consulter ? Merci je suis curieux !

DOMfromBE a commenté Habanita

il y a 6 heures

C’est notre intervenante mondaine qui vit entre l’Europe et les Etats Unis. Elle apparaît,(…)

Dernières critiques

Le Ciel - Floratropia

Beauté céleste

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019