Auparfum

By Kilian, un zeste de citron pour la Suisse

par , le 23 juin 2015

Après Apple Brandy pour sa boutique de New-York, Vodka on the Rocks pour celle de Moscou et Single Malt pour celle de Londres, la marque de parfums By Kilian a voulu mettre à l’honneur cette fois-ci sa boutique de Lugano en Suisse avec un nouveau parfum exclusif nommé Lemon in Zest, inspiré du Limoncello italien.

Au terme de la macération des écorces de citrons de Sorrente dans l’alcool, on obtient une liqueur jaune opaque et sucré que l’on déguste en digestif, de préférence sous le soleil et devant l’étendue de la Méditerranée pour parfaire le cliché.

Lemon In Zest, créé par Alberto Morillas, est composé de notes de mandarine et de citron d’Italie, accompagnées de vanille, des facettes de brandy à l’orange, du patchouli et du vétiver en notes de fond.

Et dans la grande tradition des éditions spéciales de la marque, Lemon In Zest est également disponible en Carafe de Cristal de 650ml, pour la modique somme de 4000 euros... Les résidents de Lugano auraient-ils le profil indiqué ?

235€ / 50 ml, ou 4000€ / 650ml

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

yumi2a

par , le 17 juillet 2015 à 14:20

Enfin testé ... Quelle déception !!!! Aucune originalité, aucune évolution, ... Autant se presser directement un citron à même la peau et vous obtiendrez exactement Lemon in Zest .
Rien de sirupeux, pas de référence olfactive à l’alcool au citron qu’il est censé mettre en exergue dans ce parfum .... Pffffff ........

Au prix où il est vendu, "ça sent l’arnarque" plutôt que le Limoncello !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 17 juillet 2015 à 15:54

Moi qui cherche justement un parfum s’approchant de l’odeur d’un citron pressé directement à même la peau, il faudra que j’y jette une narine. Même si à ce prix, il y a peu de chance que je craque.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 21 juillet 2015 à 21:41

Hello Youggo,

Très surpris que votre quète citronnée n’ait pas élu l’Eau Frappée de IUNX à la première place sur le podium....Ce jus "Citron" est pour moi très naturaliste ( je n’ai pas dit naturel) et est assez persistant pour un hespéridé et une Eau de Iunx...

"Trois citrons au poivre rose, citron doux, cédrat et combava" pour les notes revendiquées pour cette Eau par Olivia Giacobetti...
"Une Eau claire, glacée, salée. Trois zestes d’eau pour un trio dans les aigus" pour illustrer la proposition odorante du parfumeur.

PARFAIT pour moi...Encore testé ce jour avec plaisir :) Un citron pressé directement sur la peau :)

(Pour un Citron liquoreux sur fond de bois qui pique et à la longévité incessé "Still Life" chez Olfactive Studio à sa place depuis sa sortie dans ma "collection")

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 22 juillet 2015 à 11:00

Entièrement d’accord, AdRem : l’Eau frappée est à la fois mon Iunx préféré et ma cologne préférée !

Mon secret de beauté ? Je la superpose à l’Eau de cologne de Chanel ! Les deux se marient admirablement sur ma peau, se répondent l’une à l’autre et (mais peut-être est-ce une illusion de mes sens abusés ?) j’ai l’impression qu’ensemble, elles tiennent plus longtemps que chacune séparément...

3ème sur le podium des colognes : la Bigarade concentrée de Malle sur laquelle je louche de plus en plus furieusement... (achat en vue ?)

Kilian ? Oui, pourquoi pas, mais pour moi, ça ne joue pas dans la même catégorie : prix élevé et jus quelconque... Pour les curieux, Lemon in zest est disponible à leur boutique de la rue Cambon -

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

yumi2a

par , le 24 juin 2015 à 10:49

Je suis tout à fait d’accord avec vous concernant le prix exorbitant ( et rédhibitoire !!! ) des parfums Kilian à leur sortie .... Mais, au moins, il faut reconnaître que cette maison ( ainsi que TDC et quelques rares autres ...), propose après quelques mois des flacons " recharge " à des prix beaucoup plus corrects eu égard du jus ...

Payer 95 euros 50 ml d’Apple Brandy ne m’a pas dérangé car, à mon nez, ça les vaut ....
A savoir si Lemon in Zest " vaut " 95 euros ( c’est tellement subjectif, mon odorat et mon coeur trancheront .... ;)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 24 juin 2015 à 13:37

Effectivement, c’est raisonnable, c’est approximativement le prix des recharges Guerlain. Donc on paye 1,5 fois le prix de la fragrance pour quoi ? Le flacon avec l’apposition du nom ? Tape à l’oeil.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 24 juin 2015 à 09:37

Assez d’accord avec les commentaires sur le prix qui ne me donne même pas envie de le découvrir. Il y a de magnifiques parfums, y compris dans la parfumerie classique, que l’on trouve à des prix corrects, alors pourquoi pas chez Killian ? ça fait frîme.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 24 juin 2015 à 10:18

Tu as répondu toi même à ta question : parce que ça fait frîme.
Tout ça n’a rien à voir avec la concentration, la qualité des matières ou de la composition, c’est juste une histoire de positionnement marketing. Kilian ne s’adresse pas au consommateur de classe moyenne, il tape chez les nouveaux riches (qu’ils soient russes, chinois, arabes, américains ou européens, ils ont même tous droit leur gamme clairement dédiée). Donc il s’aligne en terme de tarifs pour coller avec sa clientèle snob. Et encore plus avec ses Exclusifs...
Tout comme Goutal avec sa nouvelle collection, comme Lutens avec sa section d’Or bling-bling, comme Armani Privé avec ses éditions limitées... comme beaucoup d’autres marques qui ne se contentent plus d’un positionnement exclusif et pondent maintenant du super-exclusif. On aimerait penser que cette tendance est proportionnelle à une meilleure qualité des parfums, mais ça n’a rien à voir : c’est juste un moyen "tout bénef" de faire fonctionner le tiroir-caisse, il ne faut pas chercher plus loin. Et personnellement je ne déplore même plus cette situation, je m’en fout juste.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 24 juin 2015 à 10:37

Je partage tout à fait votre avis Youggo,trop de niche tue le niche.
C’est désolant qu’à l’heure actuelle tout devient des enjeux financiers comme le sport ( je ne suis pas un sportif ) mais simple constat.
Encore une fois le parfum est un art qui doit être accessible à tous,du moins à celles et ceux qui aiment les fragrances comme complèment du bien être,même si on veut se distinguer du mainstream pourquoi pas,mais il faut rester raisonnable et surtout ne pas glorifier sous des beaux discours ces marques hyper haut de gammes au nom d’un standing qui se cache sous le clavier de l’ordinateur.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 24 juin 2015 à 10:59

Je partage totalement vos commentaires et avis Walkyrie, Youggo et Beer Luc.Et cela ne me donne qu’encore plus envie de m’éloigner complètement d’une certaine parfumerie.

Youggo, je te rejoins : même plus de tristesse mais quand je vois de tels sorties,je ne cherche même plus à tester les jus.Je les ignore d’office (on ne sait jamais, s’ils me plaisaient je serais obligé d’acheter le flacon à 4000 euros, un 50 ml étant bien insuffisant  ;-) )

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 24 juin 2015 à 11:45

Je trouve cette tendance inquiétante car j’ai l’impression notable qu’ils sont nombreux a augmenté leur prix. L’année dernière, Mémo comme Lutens déjà, avec ses classiques (comme Cuir Mauresque) avaient augmenté leurs parfums de 20€ environ. Comment justifier ça ? ça interroge sur la mise en avant du jus, qui est censé être prioritaire dans la parfumerie alternative...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 24 juin 2015 à 11:52

Je continue à aller sentir ces parfums ultra-luxe quand j’en ai l’occasion, et la bonne nouvelle c’est que pas un seul m’a tapé dans le nez. Du pas beau, du fade, du consensuel, du déjà vu, du "à la façon de ... mais en beaucoup plus cher"... En tout cas rien qui me fasse dire : "Ah oui, là d’accord, on en a pour son argent !"
Donc la tentation est pour l’instant totalement absente de mon côté, quand bien même j’en aurais les moyens.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 24 juin 2015 à 11:59

Ah si, un seul parfum hors de prix m’a fait dire ça : The Night de Frédéric Malle. Heureusement pour moi je suis bien incapable de porter un tel monstre. Mais alors niveau qualité des matières, originalité, création, concentration et puissance du machin, ça écrase largement tous les Sections d’Or de Lutens cumulés.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

euskalpyth

par , le 24 juin 2015 à 09:13

Je l’ai découvert il y a deux ou trois semaines à la boutique de la rue Cambon, et il m’a plutôt bien plu, de mémoire, puisque j’ai demandé à le tester sur peau (avec Single Malt) mais je ne l’ai pas trouvé renversant non plus -

Il faudrait que j’aille le re-tester pour voir à quoi il ressemble en détail (ainsi que le Single Malt dont je garde aussi une bonne impression), mais j’avoue que je ne pars pas avec un avis favorable, car des parfums à ce prix (Tom Ford, Kilian, les futurs "niche de chez niche" de Goutal...), quoi que l’on essaie de nous vendre comme salade sur la compo super-géniale, la tenue extra et tout ce qu’on voudra, j’ai toujours l’impression que c’est du foutage de gueule et donc, ça ne me met pas dans des conditions favorables pour apprécier le parfum (ne serait-ce qu’à cause de ce positionnement marketing où j’ai un peu l’impression que si j’adhère, j’accepte de mon plein gré d’être pris pour un débile et ça me plaît modérément...)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 23 juin 2015 à 22:47

Merci Elénore pour cette nouvelle information.

La composition me parle, ce qui n’est de loin pas le cas de tous les By Killian. Mais Lemon In Zest est vendu à un prix exorbitant quand même. J’espère pouvoir le tester ne serait-ce que pour avoir une idée.

Bonne fin de soirée à toutes et tous.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 23 juin 2015 à 22:32

Très tentant mais très, très cher ! Merci Eleonore pour cette précieuse information.
Belle fin de soirée à tous les membres de au parfum !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

yumi2a

par , le 23 juin 2015 à 21:47

Ohhh !!!!! , comme il me donne envie ce Lemon in Zest !!!!! Quelle bonne nouvelle qu’un nouveau parfum de cette collection soit axé sur le limoncello ....

Les composants que vous citez me rappellent un peu The Architec’s Club de chez Arquiste ( ...Comme j’aime ces accords vanille / citron / martini / etc !!!

Déjà fan d’Apple Brandy, j’attends patiemment que Single Malt soit disponible en flacon recharge ( à un prix plus abordable ...) pour le tester et peut être me prendre 50 ml ;) ...

Lemon in Zest se place immédiatement sur la liste de mes priorités à compter de ce soir .... Comme j’ai hâte !!!

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

à la une

Nouveau Dior Homme : je suis ton homme (mais plus le même)

Nouveau Dior Homme : je suis ton homme (mais plus le même)

En 2020, Dior a décidé de relancer son classique créé en 2005… même nom, mais toute nouvelle formule. Explications.

en ce moment

Chanail a commenté Coriandre

il y a 22 heures

Dans les années 80, ma mère a porté Coriandre en parfum de toilette. Quelle élégance, quel(…)

il y a 22 heures

Je cherchais un parfum pour moi aujourd’hui. J’apprécie qu’un parfum débute par des notes fraîches,(…)

hier

Alors, j’ai de nouveau humé La Panthère, mais rien à faire, il me donne la nausée aussi bien en EdT(…)

Dernières critiques

Cardinal - Heeley

Encens dansant

La Peau nue - Celine

Tendre épiderme

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Trouver Nez

Fragrances & cie

Fragrances & cie

Lagny-sur-Marne (77)

Passage 31 - Nantes

Passage 31 - Nantes

Nantes (44)

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019