Auparfum
Flacon de Cade - L'Occitane
Note des visiteurs : (7 votes)
Connectez-vous pour noter ce parfum
Connectez-vous pour indiquer si vous portez ce parfum

Sciure scintillante

par , le 6 octobre 2014

A deux reprises, en allant sentir l’Eau des Baux et la Verveine dont j’ai écrit tout le bien que j’en pensais, je m’étais fait la réflexion que la gamme masculine de soins « Cade » mériterait, aux côtés de Verdon, d’être déclinée dans une eau de toilette.

Il semble que je n’ai pas été le seul à avoir eu cette idée puisque, à la demande des clients, une concentration alcoolique existe dorénavant bel et bien.

Bergamote et petitgrain se font vivifiants. Des baies roses remontent les nuances poivrées des agrumes et ne servent pour une fois pas le propos en faux-semblants d’un pseudo twist arty pointu comme c’est le cas dans un parfum féminin sur deux.
Avec des bois ambrés, judicieusement utilisés, ces baies pimentées décorent une structure boisée sèche (entre cèdre et patchouli) d’éclats scintillants métalliques mats et argentés qui participent à un effet figurant quelque chose entre la sciure poussiéreuse et l’encens ; sensation que l’on retrouve dans Armani Code et Angéliques sous la Pluie ou plutôt French Lover.
A peine fumés par le cade en discrétion, les billots du maquis deviennent plus résineux au fur et à mesure que du ciste en renforce subtilement l’impression ambrée qui rappelle, par moments, l’Eau des Baux.
Le parfum, par son effet boule, évolue peu et, plus qu’il ne diffuse, crée une aura douce et reste discret.

Ce parfum, d’une belle simplicité, s’intègre parfaitement chez L’Occitane où je préfère ce genre de produits bien fichus, sans prétention et à un coût tout à fait honnête, plutôt que La Collection de Grasse récente dont je dois admettre qu’elle me laisse circonspect.
Cade est une eau loin des codes de la niche. Ne vous attendez pas à un cuir fumé outrancier qui sentirait le bacon ou le barbecue, ce n’est ni Bois d’Ascèse, ni le Cuir de Mona di Orio ni Patchouli 24 ! L’Occitane en Provence est une marque tradi plutôt que trendy, ce n’est pas Le Labo. Cette création possède toutefois un charme assez assuré, entre contemporanéité des bois ambrés modernes et tradition des bois épicés. Ce parfum aux accents de bardeaux poussiéreux délicatement enveloppant évoque les préparatifs familiaux dans des salles de bains rustiques en mosaïques et placards en bois.

Prix : 46 euros les 100ml

* Ce parfum fait partie de notre rubrique Parfums à petits prix

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Tamango

par , le 25 octobre 2015 à 09:22

Avec Cade, j’ai eu l’impression de rentrer dans l’atelier d’un ébéniste où copeaux de bois et de métal se mêlent à l’encaustique. Je suis séduite, séduction renforcée par l’effet de surprise. En effet, j’étais venue acheter Classic Chypre d’Esteban (merci Farnesiano) et j’en ai profité pour essayer ce parfum dont Opium parle très bien dans son article : bien construit, sans tapage, loin des prix exorbitants de certaines nouveautés.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 26 octobre 2015 à 12:15

Cade est typế et en même temps très portable, une des rares réussites récentes de cette maison spécialisée dans le vente-disparition rapide de ses produits, à la Yves Rocher en somme ( suppression de Voile d’Ambre, de Vanille Noire...) Tant qu’on ne touchera pas à l’ Eau des B(e)aux, la vie est belle.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 29 janvier 2015 à 10:19

Bonjour Opium,

Depuis mon achat du parfum Cade de l’Occitane, j’ai eu vent que celui ci a plu (cadeau de NOEL) et c’est tant mieux.

Je rêve de nouvelles senteurs chez l’Occitane mais j’avoue que mes choix habituels sont souvent orientés vers les orientaux, je cherche en vain malgré tout une belle fragrance à la rose, j’ai essayé celui de Dyptique et Paris d’Yves Saint Laurent.
Que pensez vous de celui de Stella Mac Cartney ?

Merci pour votre réponse, tant votre avis est précieux...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 29 janvier 2015 à 10:53

Une amie qui rêvait d’une belle rose a finalement, après moult essais, été séduite par Nahema de Guerlain...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 29 janvier 2015 à 14:05

Bonjour Erzsébet,

Merci beaucoup du conseil et concernant Guerlain je reviens souvent à Shalimar (en ce moment) et Herba Fresca pour l’été.

J’ajoute donc Nahéma à ma liste non exhaustive, prochainement : Stella de Stella Mac Cartney et Rose et Reines de L’Occitane.

J’ai envie de tout passer au crible mais quand on aime les parfums ambrés et vanillés, la rose, l’ylang yang, la tubéreuse, les verts pour l’été... à un moment il faut faire un choix au milieu de cette jungle... :)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 29 janvier 2015 à 21:53

Bonjour Nastassja640,

Je suis nouvelle sur ce site donc je ne sais si mes conseils seront judicieux, mais j’étais moi-même récemment en quête d’une rose, et j’ai un peu vos goûts olfactifs me semble-t-il.
J’ai donc senti de nombreuses roses ces derniers temps, à l’exclusion de Nahéma (en fait je ne voyais que l’extrait et je n’ai pas osé y toucher... Mais j’aurais vraiment aimé)
Je les ai trouvé toutes un peu trop "pâles", j’avais envie d’une rose rouge. J’ai été vraiment déçue par celle de Lutens, que je ne trouve en rien majestueuse. J’ai senti Une Rose de Frédéric Malle, belle, mais sur le moment ça n’était pas ça. Et puis j’ai essayé en échantillon, une fois, deux fois... Et je la trouve parfaite. Bon, il ne faut pas avoir envie de sentir la jeune fille hein. Et j’ai eu la chance d’en trouver un flacon avant reformulation, en plus. Donc Une Rose mais aussi Portait of a lady me semblent tout indiqués chez Frédéric Malle.

J’espère que j’aurais été un peu utile malgré mon peu de compétences ! Bonne quête en tout cas, le voyage au milieu des roses est toujours une belle aventure.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 31 janvier 2015 à 15:03

Bonjour Belle du Seigneur,

C’esr avec intérêt que j’ai parcouru ces quelques lignes...d’autant plus qu’elles parlaient d’un très belle fleur,la rose.

Sans doute que les parfums qui veulent mettre en avant une seule fleur (dans le cas qui nous occupe) sont plus difficiles à appréhender qu’un fleuri tout simple encore que... Qu’en pensez-vous ?

C’est au printemps en parcourant quelques avis sur des nouveautés printanières et notamment Paris d’Yves Saint Laurent que j’ai eu l’idée de chercher les plus belles roses. Je voulais en faire une déco sur une belle étagère...

J’ai donc commencé avec Paris d’Yves Saint Laurent, la rose de Diptyque, ceci commence ma modeste collection. Paris est très beau ainsi que celui de Dyptique mais c’est la tenue qui incontestablement fait défaut.Sinon il y a quelques années j’avais fait l’acquisition de la Rose d’Angel que je trouvais très belle moins écoeurante que sa grande soeur Angel mais elle a été arrêtée à mon grand désespoir.

Par ailleurs j’ai acheté récemment Kenzo in the air (attirée par le coffret et surtout le roll-on pour le sac), j’avais acheté le Flower by Kenzo (flacon cylindrique)... Les Kenzo sont intemporels, je sens un manque quand je n’en ai plus :)

j’adore aussi la fleur d’oranger que j’ai trouvé sublime (en échantillon) chez Diptyque, la seule que j’ai trouvé la plus ressemblante que la fleur originelle.

Il faut avouer aussi que mes parfums de prédilection sont les orientaux, Shalimar en ce moment puisque le très beau Fragile de Jean-Paul Gaultier n’est plus en vente !!!!! J’avais eu le flacon de 100 ml pour Noël, il en reste un fond et j’arrive à le humer encore, une vraie splendeur ! Je me suis consolée avec l’AMBRE de l’Occitane mais celui là aussi est passé à la trappe ! Mais qu’est-ce-qu’ils ont tous ? Dommage pour nous...

En attendant de découvrir de belles choses, je vais continuer à lire les avis poétiques sur AuParfum...Au plaisir de vous lire...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 5 février 2015 à 18:08

Bonjour Belle du Seigneur.
Bienvenue sur AuParfum.
Vos compétences sont parfaites et vos propositions également.
Merci pour votre intervention. ;-)
À bientôt.
Opium

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 5 février 2015 à 18:07

Bonjour Nastassja640.
Bienvenue sur AuParfum.

Vous avez déjà obtenu un certain nombre de réponses aussi précieuses que l’avis que j’aurais pu fournir. ;-)
Stella Mc Cartney, comme il vous a été précisé et comme Jeanne le décrit également serait un très bon choix.
Je ne me souviens plus tant que cela de ce parfum, je me rappelle seulement que je l’avais trouvé très joli.

Pour autant, toutes les roses, très "rouges", qui vous ont également été recommandées dans ce fil d’échanges sont excellentes. Aaaah, Nahéma et Une Rose ! ;-)
Tenez-nous au courant encore de la suite de vos recherches.
Opium

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 17 décembre 2014 à 17:11

Bonjour OPIUM ; C’est avec un réel plaisir que je consulte "auparfum" , et je viens d’acheter le coffret CADE après avoir lu l ’éloge d’OPIUM, OPIUM que je remercie par ailleurs pour ses avis tellement passionnés...

J ’avoue ne pas avoir été déçue par l’AMBRE de L’OCCITANE tant sa description m’a donné une envie irrépressible de l’acheter.
Je ne manquerais pas de vous tenir au courant si ce coffret a suscité joie et bonheur à son destinataire :).J’ai beaucoup hésité avec l’Eau des BAUX, ce sera pour une prochaine fois.Bonne fin d’après midi.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 20 décembre 2014 à 20:59

Bonsoir Nastassja640.
Merci pour votre message.
Bienvenue sur AuParfum et profitez bien de votre nouvelle acquisition.
Opium

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

potra

par , le 19 octobre 2014 à 17:43

Bonjour Opium :)
Je voulais attendre de l’avoir senti pour passer ici, mais le distributeur l’Occitane le plus proche ne l’a pas encore, du coup je passe au moins remercier de la bonne nouvelle !
Je trouvais aussi que l’eau de toilette Cade manquait, et cette sortie m’emballe beaucoup plus que les dernières dans la collection de Grasse que je n’ai même pas encore pris la peine d’aller sentir tant les premiers parfums de cette gamme que j’ai sentis m’ont laissée de marbre.
Je suis aussi une grande amatrice de l’eau des Baux et de la Verveine, je les trouve très bien faits, chacun dans son genre :-)
Bonne soirée,
potra

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 19 octobre 2014 à 21:30

Bonsoir Potra.

Nous avons exactement les mêmes préférences... ^^

J’espère que tu auras rapidement l’occasion de tester Cade pour me raconter ce que tu en auras pensé. Etant moins ambré que l’Eau des Baux, ce parfum est peut-être moins accessible et un poil plus masculin également par ses facettes boisées, encore une fois, moins "nourries" d’ambre, ce qui l’aurait un peu assouplit et "féminisé". Mais, son scintillement argenté cendré et poussiéreux est fort joli.
En tous les cas, ce qui est certain, c’est que, selon moi, il mérite largement le détour et que c’est une excellente idée que de l’avoir décliné en format alcoolique. ;-)

Bonne future découverte à toi.
Merci pour ton enthousiasme.
Je te souhaite une excellente soirée.
Opium

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 7 octobre 2014 à 18:29

Merci Opium pour cet article.

Je m’intéresse peu aux parfums de l’Occitane (à part Verveine que j’apprécie) mais, après vous avoir lu, je n’ai pu résister à la curiosité de tester Cade.

Et, c’est une agréable surprise.Je ne saurais en dire rien de plus que vous car votre description résume à merveille l’évolution de la fragrance.L’odeur de sciure scintillante est bien là de la même façon que cette impression de propreté évoquant une salle de bain rustique dans un pays du sud de l’Europe.Et, la douceur un peu désuète de la note finale lui donne une certaine élégance.

Bonne soirée.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 8 octobre 2014 à 15:20

Bonjour Aryse.

Merci à vous pour votre commentaire et vos remerciements.

J’ai appris, au fur et à mesure de mes découvertes parfumées, à laisser plus d’importance à la marque L’Occitane qui propose parfois de très jolies choses.

Je suis ravi que vous ayez testé cette Eau de Cade et, je le suis encore davantage que vous partagiez mes impressions dont celle d’une sorte de "sciure scintillante" cendrée et de salle de bains rustique de campagne aux meubles en bois et carrelage blanc.
Nous sommes complètement d’accord sur nos ressentis. ;-)

Merci encore pour votre commentaire et ses mots.
Bonne poursuite de journée.
A bientôt.
Opium

Ps : Verveine est assez génial dans son genre tout simple mais très bien fait et d’un rendu naturaliste pas "artificiel". ;-)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Farnesiano

par , le 7 octobre 2014 à 13:45

- Ah, le jeu des disparitions chez L’Occitane ! La jolie collection Méditerranée, une bougie fabuleuse Cèdre & Vétiver qui me rappelait un peu Féminité du Bois et surtout, surtout !, l’extraordinaire Eau d’Iparie, supprimée puis reparue et maintenant apparemment définitivement supprimée, en tout cas en Belgique. Si vous tombez quelque part sur un flacon de cette senteur unique, ne loupez pas l’occasion ! Mais je parle sans doute ici à des fans de longue date.
- Merci, Opium, pour ce Cade que j’ai découvert samedi passé et que j’ai trouvé très attachant, moins addictif que l’Eau des Baux mais d’une élégante simplicité. De par son sillage boisé et discrètement épicé, on peut le porter à toute heure du jour et à toute saison.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 8 octobre 2014 à 15:15

Bonjour Farnésiano.

Comme je le précisais juste en-dessous, les discontinuations vont effectivement bon train chez L’Occitane. Je n’ai pas connu Cèdre et Vétiver, mais, la comparaison avec Féminité du Bois fait envie.
Quant à l’Eau d’Iparie, je suis comme vous, cet encens tout en transparence et luminosité complexe manque dans la gamme, l’Eau des Baux en est un grand frère, proche dans l’esprit, mais plus massif et dense, ce n’est pas la même chose malgré tout, il ne la remplace pas.

Eau de Cade a, pour moi également, été une bonne surprise, "attachant" est un bon terme je crois aussi. Quelque chose de joli, simple, pas compliqué et bien fichu. Facile à porter en somme. Comme pour vous, cela reste moins addictif que l’Eau des Baux qui, avec son cyprès ambré à l’encens reste assez unique ! ;-)

Merci pour votre commentaire.
Passez une agréable journée.
Opium

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

ericgmd

par , le 7 octobre 2014 à 04:08

Bonsoir Opium,

Merci encore une fois pour une autre belle critique qui represente si bien cette marque. L’Occitane a perdu un peu de sa brillance depuis les reformulations et les changements de noms de ses produits il ya 2-3 ans. On a l’impression que tous les produits de toilette qui etaient si artisanaux et "veritables" autrefois avec leurs extraits de karite et autres huiles de plantes, sont devenus proches de ceux du "Body Shop" de L’Oreal.
Rien que de la chimie mise en bouteilles et pots avec ce qui reste de naturel dans le nom seulement.

Nous avons eu dans les magasins l’Occitane la ligne Cade avec cette meme eau de toilette ici aux USA depuis presque 10 ans.
J’ai tenu a vous le faire savoir non pour marquer un point mais parce que je trouve tres drole qu’une marque qui est originaire de et fabrique ses produits en France choisisse de lancer une ligne nommee "Cade" a un public anglophone et outre-atlantique une decennie avant de la lancer en France !

Personnellement, je regrette l’eau de toilette Ambre qui n’existe plus maintenant et qui etait vraiment bien faite. Elle a ete remplacee par Ambre et Santal dans la collection de Grasse. Mais cette derniere n’a plus rien d’unique malheureusement.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 8 octobre 2014 à 15:08

Bonjour Ericgmd.

J’ai comme l’impression que les déçus de certaines disparitions et de certains changements de L’Occitane sont quelques-uns.

Comme vous le soulignez, les produits, même s’ils jouent toujours sur un aspect traditionnel, ne le sont plus vraiment en réalité.
C’est que cette marque qui joue sur la tradition est la plus grande marque ou presque en Asie et qu’elle s’implante massivement en Amérique du Sud ; difficile de concilier tradition et ventes en masse j’imagine.

Ah, les discontinuations et reformulations : elles étaient assurément les tares dont on nous promettait que, non, en niche et apparenté(s), non, jamais, on ne se soumettrait à cela. Vingt ans plus tard, chacun fait comme tout le monde, et parfois plus vite en niche qu’ailleurs tant les besoins de survie à court terme sont importants.

A propos du lancement de l’Eau de Cade en versions alcoolique aux Etats-Unis avant la France, pourtant "pays d’origine" de la marque, cela est encore un reflet de la mondialisation. Ce qui est une nouveauté chez nous est là depuis une décennie ailleurs.
Mea culpa pour mon erreur dans l’article donc, mais c’est que je ne savais pô... ^^

Merci pour votre commentaire de l’autre côté de l’Atlantique.
A bientôt.
Opium

Ps : Non, Ambre et Ambre et Santal ne sont pas vraiment les mêmes...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 8 octobre 2014 à 19:09

Cher Opium, merci d’avoir pris le temps de rédiger cet article au sujet de l’Eau de Toilette Cade. Nous sommes ravis que vous soyez conquis par cette fragrance ! Aussi, nous nous permettons de répondre à vos questions et à celles soulevées par vos lecteurs, notamment ericgmd, que nous remercions.

En effet, nous tenons à vous rassurer, nous suivons une charte de formulation rigoureuse afin de vous garantir la meilleure qualité, la meilleure efficacité, et un plaisir d’utilisation optimal, dans le respect de l’homme et de l’environnement. Nous privilégions les ingrédients naturels traçables : nous utilisons ainsi plus de 300 ingrédients d’origine végétale (dont 1/4 sont certifiés biologiques), rigoureusement sélectionnés pour leur efficacité, leur capacité à apporter à votre peau les éléments dont elle a besoin pour être belle. Ils sont intégrés dans nos formules au meilleur niveau de concentration. Nous donnons donc la priorité aux ingrédients naturels. Cependant, pour offrir un produit présentant une sécurité, une efficacité et une sensorialité optimales, nous pouvons utiliser des molécules de synthèse, toujours selon le principe de précaution et quand il n’existe pas d’alternative naturelle fiable et performante.

Par ailleurs, nous vous confirmons que l’Eau de Toilette Cade n’avait jamais été lancée auparavant, ni aux Etats-Unis, ni en France. Comme vous le savez, la Collection Cade existe depuis bien longtemps déjà dans les 2 pays, mais nous ne proposions pas d’eau de toilette.

Vos remarques nous sont précieuses et nous y sommes très attentifs. Nous sommes désolés que vous soyez déçu de l’arrêt de notre Eau de Toilette Ambre. Nous avons naturellement transmis votre témoignage à notre Equipe Développement Produits.

Si vous avez une question sur un ou des produits en particulier, nous serions ravis de vous répondre ! A titre d’information, nos Conseillères sont disponibles du lundi au vendredi de 9h à 18h30 au 09 69 36 46 56 (coût d’un appel local) ou par email à l’adresse suivante : contact@loccitane.fr.

Nous vous remercions pour l’intérêt que vous portez à nos produits et vous souhaitons une belle soirée.

Le Service Clients L’Occitane en Provence

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 15 octobre 2014 à 18:53

Bonjour et Bienvenue "L’Occitane en Provence".

Merci pour votre intervention, votre attention et d’avoir pris un peu de temps pour ces explications, qui, je l’espère, satisferont et rassureront un peu nos lecteurs.

Bonne fin de journée.
Opium

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 15 octobre 2014 à 18:56

Ps : J’aime beaucoup Cade, même si l’Eau des Baux reste mon "chouchou". Néanmoins, l’Eau de Cade est fort jolie avec son scintillement argenté... ;-)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

a porté Cade le 24 février 2015

Sa note :

a porté Cade le 31 décembre 2014

Sa note :

à la une

Louis Vuitton égrène les Heures d'absence

Louis Vuitton égrène les Heures d’absence

Le sellier présente cette onzième addition à sa collection féminine comme « une invitation à se laisser aller et à profiter des moments où le temps est en suspens ».

en ce moment

il y a 17 heures

#memeespoirdecu

il y a 17 heures

Mais que nenni Helianthe : il n’y a pas de mauvais moment. Ne vous excusez pas. Chacun est(…)

il y a 19 heures

Bonjour Adina, Je me rends compte que le moment est assez mal mal choisit, je suis vraiment(…)

Dernières critiques

Jasmin de pays - Perris Monte Carlo

Ceci n’est pas une fleur

Nouveau genre - Yves Rocher

Blague à patchouli

Nuit de sable - BDK parfums

Bastani sonatine

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019