Auparfum

Café Tuberosa, cologne en puissance, par Atelier Cologne

par , le 2 août 2017

Atelier Cologne a lancé en 2011 la « Collection matières », aujourd’hui renommée La « Collection avant-garde ». Elle est composée de « colognes absolues » avec une concentration entre 15 et 20%, conçues pour avoir la fraîcheur d’une cologne et la tenue d’un extrait de parfum.

Ces colognes gourmandes sont toutes construites sur le même modèle : une overdose d’agrumes en tête, un « ingrédient star », et une troisième matière première qui propose de renouveler cet ingrédient, de lui donner un second souffle grâce à une association insolite. Après Vanille insensée, Ambre nue, Rose anonyme, Vétiver fatal, Jasmin angélique, et Mistral Patchouli, la tubéreuse est au cœur de cette nouvelle création.

Café Tuberosa, concentrée à 18%, est construite autour de la bergamote de Calabre en tête, la tubéreuse d’Inde en cœur et un accord café expresso en fond. Ces notes sont relevées par une note nectar de cacao de Côte d’Ivoire et par la cardamome du Guatemala, adoucies par une vanille de Madagascar poudrée.

Après quelques heures sur la peau, Café Tuberosa prend effectivement des airs de Vanille Insensée !

Cette nouvelle cologne sera présentée dans un étui en cuir rouge profond.

Café Tuberosa, 70 euros/30ml, 125 euros/100ml, 175 euros/200ml
Disponible début septembre
.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Iandosoa

par , le 6 janvier 2019 à 15:27

Très intéressant à suivre et à sentir (quelle évolution !) mais importable pour moi. Le café est beaucoup trop fort, au point de me provoquer une montée de stress, comme lorsque j’étais en prépas et que je devais me rendre dans la salle des profs qui sentait... l’expresso glacé.

Une rencontre avec cette cologne qui tient plus de la madeleine de Proust amère (c’est le cas de le dire) que du coup de foudre olfactif.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 6 juillet 2018 à 10:43

Les agrumes s’envolent rapidement pour laisser place à un couple inattendu : le café et la tubéreuse, c’est un mariage pour le moins contrasté... Ils dansent étroitement mais ne fusionnent pas, chacun se distingue nettement de l’autre et pourtant l’ensemble est cohérent. Un pari risqué mais réussi ! Toutefois au fil des heures, monsieur Café torréfié se désintéresse de sa compagne pour rejoindre la fille Vanille - Madame Tubéreuse, dégoûtée, quitte le bal un peu vite à mon goût...

Un parfum bicéphale étonnant !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

à la une

Boxeuses

Boxeuses - Serge Lutens

Une variation sur un air de grand classique qui tape du poing sur la table.

en ce moment

il y a 11 minutes

Le nouveau "OMG" de Chanel, pour oh my gode. Et "Pays de cocagne" pour ce qui a été retrouvé dans(…)

il y a 1 heure

Chanel nous a habitué à réinventer l’eau tiède. J’ai -on ?- a peur d’un Chanel trop effacé. Ce(…)

il y a 8 heures

C’est le labdanum qui t’inquiète un peu ??? HIHI

Dernières critiques

Allegretto 7.2 - Berceuse Parfum

Le barbier de Silésie

Splendiris - Dusita

Lueur poudrée

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Trouver Nez

Passage 31 - Angers

Passage 31 - Angers

Angers (49)

Divine Saint-Malo

Divine Saint-Malo

Saint-Malo (35)

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019