Auparfum

Cléa

Yves Rocher

Flacon de Cléa - Yves Rocher
Coup de cœur
Note des visiteurs : (9 votes)
Connectez-vous pour noter ce parfum
Connectez-vous pour indiquer si vous portez ce parfum

Floral ultra classique

par Thomas Dominguès (Opium), le 20 décembre 2014

À l’image de certaines personnes, Cléa fait partie de ces parfums à côté desquels on peut passer cent fois sans les remarquer jusqu’à ce qu’un jour, enfin, on s’y arrête. Un parfum Yves Rocher aussi peu onéreux ne peut sentir beau... C’est oublier que Venise et Ispahan ont existé.
Le hasard n’a pas eu beaucoup sa carte à jouer dans le cas présent, c’est Newyorker qui, une seconde fois et comme il l’a fait pour sa Violette, me l’a mis sous le nez.

L’envol aldéhydé et soyeux évoque Chanel No.5, plutôt dans sa version eau de parfum tant le corps de Cléa est généreux et rebondi de ses formes balsamiques plus replettes. Jamais les aldéhydes ne sont trop incisifs, enveloppés dans une couche de fleurs classiques et de matières qui paraissent précieuses.

Rose, jasmin, ylang composent ainsi un bouquet d’un classicisme maîtrisé. La vanille et le santal rendent le tout plus épais et onctueux, évoquant alors des parfums au cosmétique crémeux comme Tocade, Teint de Neige ou Soavissima.
Les références sont nombreuses et nobles.

Tout pourrait s’arrêter là que l’on aurait largement de quoi être comblé. Mais, les parfums créés dans les années 80 ne sont pas chiches et ont beaucoup de choses à raconter. Ainsi, dans un retour sur soi étonnant, Cléa évolue encore pour interpréter une partition jouée dans un parfait équilibre entre crème et savon. Dans ce dernier tour de bal, c’est le bouquet floral somptueux entre ambré et crémeux qui aurait de faux airs de Chamade qui semble s’éveiller sous le nez avant que la rose ne disparaisse dans un nuage de muscs plus contemporains et habituels.

Probablement est-ce, là, la meilleure surprise depuis longtemps. Dans un parfumerie qui ne vaut souvent pas ce qu’elle coûte, valant bien moins !, trouver un parfum qui vaut bien plus que son prix, qui semble dérisoire en comparaison de la beauté de sa composition, est une très agréable surprise.

[Prix conseillé : 34 euros / 75 ml [des soldes ont lieu régulièrement] (Tarif pratiqué en 2014))

* Ce parfum fait partie de notre rubrique Parfums à petits prix

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

nanamiss

par nanamiss, le 12 novembre 2016 à 20:15

Je viens enfin de le recevoir (à moins 50% et avec un flacon de 30ml de So elixir bois sensuel offert). J’ai du mal à croire que je ne l’ai jamais senti auparavant. En tout cas j’aime beaucoup l’odeur, qui me rappelle mon enfance... en effet, une fois les notes de tête envolées, je lui trouve une belle ressemblance avec le savon cléopatra (que ma mère voulait toujours avoir dans la salle de bain). Bref, je ne pense pas le mettre au quotidien, mais de temps à autres, pourquoi pas.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

rose de nuit

par rose de nuit , le 21 mars 2016 à 14:03

Acheté ce jour pour tester vu votre description !
De plus à moins 40 % ! 21 euros
Il tient ses promesses

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

zapakh

par zapakh, le 19 mars 2015 à 13:59

Merci infiniment Opium pour ce bel hommage à un parfum "low key" :)
Vous souvenez-vous d’En Avril Un Soir de la même "Maison" ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par woodzstok, le 10 septembre 2015 à 16:50

Oh oui, En avril un soir... Et Venise... Mes premiers souvenirs de parfum, enfant, avec "L’Orientale" d’Eau jeune ! Portés par ma maman et ma tante. Dans les années 80, les parfums n’avaient pas besoin d’être chers pour se faire remarquer. Et dans le bon sens ;-)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Noctulia

par Noctulia, le 22 janvier 2015 à 18:20

Je lisais depuis un an différents articles ici, je me décide enfin à créer mon compte et venir commenter. Ah, Cléa, il a également été le parfum de ma grand-mère, j’en ai un flacon offert en cadeau par la marque qui attend sur une étagère. Je ne peux pas porter ces senteurs sur moi, mais j’aime en parfumer un paravent en rotin avec des fleurs en tissus.Avant, YR avait vraiment de bons jus, et Ispahan, le parfum de ma maman, j’adorais lui voler et m’en parfumer (oui j’ai aimé tôt les parfums avec du relief !). Je me souviens bien de Venise car je faisais pareil avec. Et le fameux vie privée et son flacon qui m’épatait, son odeur si caratéristique et unique.. maintenant ils ont tous quelque chose en commun, sauf Cléa et secrets d’ambre qui résistent, les autres sentent pareil sur le fond.. et ils ont retiré le lilas que j’aimais tant ! pas bien, Yves.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Opium, le 26 janvier 2015 à 21:52

Bonsoir Noctulia.
Bienvenue sur AuParfum.
Certains parfums Yves Rocher ont bercé l’enfance de nombre d’entre-nous (Venise surtout pour ma part). Mais, comme la grande majorité des autres marques, "Yves" a discontinué énormément de ses parfums.
Il ne reste alors que les souvenirs et échanges qui ont lieu ici. ;-)
Bienvenue encore et merci pour ce premier commentaire.
Opium

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Noctulia, le 3 février 2015 à 10:40

Bonjour et merci Opium. Oui, nostalgie d’une qualité qui était bien présente, et est devenus néant.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Farnesiano

par Farnesiano, le 23 décembre 2014 à 14:37

Hélas, Cléa n’est plus distribué en Belgique... Chez Yves Rocher, dans la série des Secrets d’Essences, on parle même de supprimer, après l’Iris Noir et la Rose (pas très réussie), le très joli Voile d’Ambre et la célèbre Vanille Noire ! Tout cela bien entendu au profit des récents freuris-fruités-vanillés-stimorolisés qui ont envahi les rayons YR.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Opium, le 25 décembre 2014 à 16:45

Bonjour Farnesiano.
Yves Rocher su(b)it les mêmes règles actuelles que d’autres, vive le shampoing et le sucre... Je vais m’acheter un flacon de Cléa dès que j’en verrai un moi...
Bonne poursuite en cet après-midi de Noël.
Opium

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Thelittlebox

par Thelittlebox, le 22 décembre 2014 à 12:25

Enfin un Yves Rocher, merci :)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Opium, le 25 décembre 2014 à 16:44

Bonjour Thelittlebox.
Oui, enfin !
Avec plaisir. ;-)
Opium

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

missmuffin

par missmuffin, le 21 décembre 2014 à 12:10

Grand moment de nostalgie quand j’ai vu apparaitre le flacon rebondi de Cléa sur la page d’accueil. Ma mère a porté ce parfum alors que j’étais encore enfant, ainsi que Venise (son favori) et Ispahan ( que ma soeur aimait beaucoup).
J’en garde le souvenir d’un parfum très classique , "cosmétique", un peu "Dame", mais harmonieux et doux.
Une petite ballade chez Yves Rocher s’impose !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Opium, le 25 décembre 2014 à 16:43

Re-Bonjour MissMuffin.
Bonne promenade chez Yves Rocher...
Je me souviens plutôt pas si mal de Venise, le bonheur ! Cléa est bien plus classique, mais tout aussi joli. ;-)
Bonne fin de journée.
Opium

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Nouchka, le 2 janvier 2015 à 00:32

Ma maman aussi le portait... !
Et mon préféré, enfant c’était Venise...ma mère m’en avait donné un petit boitier de parfum solide offert avec son flacon de Cléa...un vrai bonheur... que j’avais oublié tant il est vrai que parfois nous avons la fâcheuse tendance à snober des produits qui n’offrent pas l’image flatteuse mais fausse du rêve du luxe ! D’ailleurs Thomas le souligne très justement dans son commentaire.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Opium, le 5 janvier 2015 à 19:49

Bonsoir Nouchka.
Votre maman sentait bon. ;-)
Je me souviens plutôt bien de Venise qui plaisait déjà au futur amateur de parfums orientaux que je deviendrais plus tard. ;-)
Je vous rassure, moi également j’ai tendance à oublier une tripotée de parfums qui ont eu pour seul inconvénient de ne pas être suffisamment chers ou distribués au bon endroit. ;-)
Bonne soirée.
Opium

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Noenrys

par Noenrys, le 21 décembre 2014 à 11:20

Aaaaah, Cléa... Le parfum de ma grand-mère.
Elle a toujours eu des parfums peu chers, principalement de chez Yves Rocher d’ailleurs. ELle a notamment porté Vie Privée, dont le flacon caractéristique a longtemps orné la tablette de la salle de bain, et Chèvrefeuille. Mais elle revient toujours à Cléa, qu’elle porte encore à l’heure actuelle.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Opium, le 25 décembre 2014 à 16:43

Bonjour Noenrys.
Comme quoi, les grands-mères ont souvent un certain bon sens... ;-)
La fidélité à Cléa est bien le signe de la valeur de ce parfum.
Bonne fin de journée.
Opium

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Tamango

par Tamango, le 21 décembre 2014 à 09:07

Incroyable ! Cléa existe toujours ? Je l’ai porté dans les années 1980. Sa tenue était franchement stupéfiante et son prix modique. La nostalgie s’empare de moi. Du coup, je vais retourner m’en acheter un flacon chez YR, histoire d’avoir à nouveau 16-17 ans ! Tiens, je suis de bonne, bonne, bonne humeur ce matin, y’a des matins comme ça ....
Bonne journée à tous !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Opium, le 25 décembre 2014 à 16:42

Bonjour Tamango.
Eh oui, Cléa existe encore. Il faut juste savoir chercher au bon endroit. ;-)
Je suis content d’avoir participé à un moment de bonne humeur avec cette évocation nostalgique. ;-)
À bientôt.
Opium

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Doblis

par Doblis, le 21 décembre 2014 à 00:44

Merci Opium pour ce Cléa trop souvent ignoré alors qu’il est un excellent parfum bien plus honorable que certaines créations actuelles, qui n’en ont pas hélas son prix.
Et merci également d’évoquer Ispahan que j’ai tant adoré avec son flacon en forme de "pot à gingembre".
Cléa est pour moi un grand classique.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Anna, le 21 décembre 2014 à 01:15

Bien dit ! Je ne sais pas pourquoi j’ai toujours hésité l’acheter. Ah, si, je le trouvais une peu trop classique et tout les autres parfums de YR avec lesquels j’ai expérimenté ont eu faible tenue. A part Ispahan avec lequel je ne m’en sortais vraiment pas. Il était si épais et entêtant et moi beaucoup trop jeune. Tiens, peut être qu’il est encore quelque part chez mes parents...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Opium, le 25 décembre 2014 à 16:40

Bonjour Anna.
Ispahan, avec sa proximité avec Opium, ne faisait pas vraiment dans la discrétion. ^^
Cléa pouvait, trop facilement probablement, passer inaperçu avec sa mise par trop classique peut-être... Ce parfum mérite qu’on le découvre malgré tout. ;-)
Bonne poursuite de journée.
Opium

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Opium, le 25 décembre 2014 à 16:41

Bonjour encore Doblis.

Avec plaisir, le pot à gingembre d’Ispahan ainsi que Cléa méritent bien davantage d’attention que leur faible coût ne peut le laisser supposer et ils ne démériteraient pas parmi les classiques. ;-)

À bientôt.
Opium

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Tamango

Tamango

a porté Cléa le 25 janvier 2019

Sa note :
Jasminora

Jasminora

a porté Cléa le 21 mai 2018

Sa note :
Tamango

Tamango

a porté Cléa le 13 avril 2018

Sa note :
Elokitty

Elokitty

a porté Cléa le 20 février 2017

Tamango

Tamango

a porté Cléa le 7 décembre 2015

Sa note :
Tamango

Tamango

a porté Cléa le 21 septembre 2015

Sa note :
Lanou

Lanou

a porté Cléa le 2 août 2015

Tamango

Tamango

a porté Cléa le 14 mai 2015

Sa note :
Tamango

Tamango

a porté Cléa le 9 mai 2015

Sa note :
Lanou

Lanou

a porté Cléa le 11 avril 2015

Lanou

Lanou

a porté Cléa le 19 février 2015

Tamango

Tamango

a porté Cléa le 7 février 2015

Sa note :
mara

mara

a porté Cléa le 29 janvier 2015

Depuis mes 18 ans j’aime le monde des odeurs. C’est à cet âge que j’ai reçu mon premier parfum : Princesse d’Albret. Le second fut L’Air du Temps de Nina Ricci. Et après je n’ai cessé de partir à la (...)
Sa note :
Lanou

Lanou

a porté Cléa le 28 janvier 2015

à la une

Concours "Les cent onze parfums qu'il faut sentir avant de mourir" (Nez éditions)

Concours "Les cent onze parfums qu’il faut sentir avant de mourir" (Nez éditions)

Auparfum et Nez éditions vous proposent de tenter de gagner le livre référence "Les cent onze parfums qu'il faut sentir avant de mourir".

en ce moment

il y a 16 heures

On s’en doutait, mais la formule "extra-vieille" de 1806 a forcément évoluée. Dans la liste des(…)

hier

Une eau de Parfum qui sort de l’ordinaire. Ce parfum ne ressemble à aucun autre, il est élégant,(…)

hier

Une belle nouveauté. Idole est pour moi un parfum réussi, il est puissant, frais à la fois, il a(…)

Dernières critiques

Ani - Nishane

Vanille sans frontières

903 - Bon parfumeur Paris

Cinquante nuances de bois

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019