Auparfum

Cuir Ottoman

Parfum d’empire

Flacon de Cuir Ottoman - Parfum d'empire
Coup de cœur
Note des visiteurs : (35 votes)
Connectez-vous pour noter ce parfum
Connectez-vous pour indiquer si vous portez ce parfum

Intérieur Tout Cuir

par , le 16 août 2013

Ottoman, ce cuir ? Je ne sais pas ce que sentaient les selles des cavaliers chevauchant en Turquie sous le soleil il y a des siècles. En revanche, je me souviens assez précisément de ce que sentait l’habitacle de la voiture de mon père lorsque nous y entrions il y a quelques années après l’avoir laissée sous la chaleur en été, ou en hiver lorsque nous y allumions le chauffage. C’est à ces moments d’une chevauchée d’un autre type, dans ces engins métallisés modernes que sont devenues les autos, bolides aux intérieurs habillés plutôt qu’arnachés à l’extérieur, c’est, donc, à ces souvenirs nets que Cuir Ottoman me ramène.

Boîte à gants, housses des assises, portefeuille ou porte-monnaie, gants et blouson épars dans la voiture se mêlent aux odeurs presque pétroleuses. C’est que ce cuir nous ramènerait directement à la pompe à essence ou un dimanche soir, de retour de week-end, coincés dans les bouchons du périph’ !
La sensation est, tout d’abord, très brutale, assez raide, franche et radicale. Entre caoutchouc, cuir sombre et gomme, l’effet de densité et de matière est très net, mat, lisse et ferme ! L’odeur est bien celle d’une gomme ou de caoutchouc. Pour celles et ceux qui le connaissent, les premiers instants rapprochent Cuir Ottoman de Gomma de la marque Etro.
Après une bonne heure assis à l’arrière de la voiture, avant que les nausées ne se fassent réellement dérangeantes, jasmin et iris arrondissent ce "Cuir Automan", lui confèrent davantage de gras, d’épaisseur, de moelleux et de souplesse. Un bel effet poudré par l’iris poursuit le voyage à travers le temps, mêlant la trousse à poudres de belle-maman aux affaires de papa.
Bref, quoi qu’il en soit, on se trouve irrémédiablement ramené dans le passé.

Au poudré cosmétique de l’iris s’ajoute le poudré gourmand de la fève tonka pour une sensation de tablette de chocolat au lait onctueux appétissant qui rappelle vaguement l’accord d’un cuir au thé fumé arrondi par de la vanille de Bulgari Black.
Cette sensation est renforcée par une note qui m’a surpris durant des semaines, celle de certaines jacinthes quand elles sont bien mûres, épaisses, et qu’elles sentent le bulbe, les fleurs et ont quelque chose qui se situe entre le gras et le terreux. Bonne nouvelle pour mon nez et ma tête pas encore atteinte de démence hallucinatoire, il semble que le styrax, matière qui peut être utilisée pour produire une note de cuir doux et balsamique, possède également des dimensions bulbeuse et terreuse proches de la jacinthe.
Sur certain(e)s, une brassée de fleurs blanches, d’un jasmin lumineux, fait son apparition rapidement, éteignant la brûlure de cuir.
A ce moment, s’il se fait bien plus confortable par ses notes douces et orientales baumées, on en viendrait presque (mais, presque seulement...) à regretter le cinglant et la violence "in your face" des débuts de Cuir Ottoman qui est aussi attirant que déstabilisant et surprenant.
Reconnaissable entre mille, ce cuir n’est probablement pas tout à fait celui d’un empire quel qu’il soit, mais plutôt un empereur des parfums cuirés, à la fois rétro et moderne, brutal et délicat, qui ne peut pas laisser indifférent.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

par , le 20 mars 2019 à 16:46

Bonjour à toutes, tous,

J’ai acheté ce farouche Cuir Ottoman pendant une période spéciale de ma vie (novembre 2018), il ne me correspond plus, bien que je l’ai franchement aimé les 3 mois où je l’ai porté.
J’aime sa note de tête qui disparaît trop tôt selon moi, aussi je vend mon flacon, il est au 2/3 plein. Je le vend 75€, avis aux amatrices/amateurs de cuir... Répondez à mon commentaire si intéressés, je donnerais mon mail si besoin. Je suis sur Montpellier si remise en mains propres.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 20 mars 2019 à 17:49

Bonjour ! suis intéressé ! ;-)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 20 mars 2019 à 23:35

Bonsoir,

Voici mon mail
swanncamille16@gmail.com,

À bientôt donc !
SC

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

ana

par , le 7 septembre 2018 à 15:53

Un cuir somptueux, à se rouler dedans. Si c’est un cuir automobile, il est chauffant avec une masseuse shiatsu et tasse genmaicha intégrée, dangereux sur la route...ce que je veux dire, il est d’un confort absolu.
Tabac Blond dans mon souvenir est plus fleuri et vaaaguement épicé tant que Cuir Ottoman est plus résineux, baumé.
Sur moi sillage est modeste, tenue longue. Construit plus pour le confort que la vitesse.
Splendide.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 2 mars 2018 à 20:05

Une copie de Tabac Blond de Caron.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 2 mars 2018 à 21:09

L’original ou la version actuelle ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 2 mars 2018 à 22:59

Honnêtement, d’entre les deux, parce qu’impossible qu’il égale la version originale ou vintage de Tabac Blond, ça n’arrive pas à la cheville, par contre il a peut-être plus de coffre que l’actuel Tabac Blond, ou du moins celui que j’ai testé il y a deux ans. En espérant que la maison Caron le réédite aussi fidèlement que possible.
J’ai vraiment trouvé gonflé la ressemblance avec Tabac Blond, au niveau crédibilité et authenticité de cette marque on peut se poser des questions.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Adina76

par , le 19 janvier 2018 à 13:28

Je poursuis mon exploration des créations de Marc-Antoine Cortichiatto avec ce beau Cuir ottoman que m’a permis de découvrir un ami éclairé que je remercie. Tout est beau, équilibré. La note cuir est fort joliment mise en valeur, sans excès. Le jus n’est pas engoncé dans une pléthore d’épices mais d’une grande lisibilité. Une sorte d’épure en quelque sorte que je trouve selon le moment tantôt féminine tantôt masculine. Un très beau cuir des plus maîtrisés. Trois Fleurs et L’Eau suave partagent cette même écriture lisible, puissante et sans fioriture. Un jus vraiment superbe, oriental sans être écoeurant, d’une grande élégance qui va - je pense - figurer parmi mes préférés.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 2 juillet 2017 à 13:34

"Cuir Ottoman" est mon troisième parfum cuiré en ce moment, après "Cuir de Russie" d’LT Piver qui est ma madeleine de Proust et "Mahon Leather" de Floris qui est celui que je porte le plus souvent. Il était parfaitement normal que je me dirige vers cette très très belle création de Marc-Antoine Corticchiato dont j’admire le travail en général (je ne pense pas qu’il y ait un Parfum d’Empire qui ne me fasse pas envie). J’aime "Cuir Ottoman", je le porte énormément. Il est élégant, original, très très agréable et il me donne le sourire le matin lorsque je débouche le flacon. C’est un parfum absolument incontournable pour moi. Bref, je l’adore !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 29 septembre 2016 à 18:33

Bonjour à toutes et tous, je ne sais pas vraiment où poster ce message, et j’avoue ne pas avoir la patience de me lancer dans les petites annonces de Beauté-Test. Si ce message était redirigé ou supprimé par un responsable de AuParfum, je comprendrais...
Si quelqu’un est intéressé par un échantillon (à peine 2ml, je précise) de Cuir Ottoman, je le donne, ainsi que des échantillons de :
Eau de Gloire de Parfum d’Empire (environ 5ml)
Avant Garde de M.Micallef (environ 4ml)
Aoud de M. Micallef (environ 5ml)
Gaiac de M.Micallef (environ 5ml)
Cuir Blanc d’Evody (environ 1ml)
Musc intense d’Evody (environ 1ml)
Note de Luxe d’Evody (environ 4ml)
Cuir X de La Parfumerie Moderne (environ 3ml)
Rouge Assassin de Jovoy (environ 5ml)
La Couronne de Rancé (environ 3ml)
Perlerette de Volnay (environ 2ml)

Je cède le tout en une seule fois, pas de lot séparé, svp.

Tous ces échantillons viennent de Box Jovoy que j’ai commandées il y a environ un an et demi, ils sont restés sur une commode dans mon entrée donc pas vraiment stockés dans les meilleures conditions, mais en remettant mon nez sur chacun d’eux, je pense que leurs qualités olfactives sont intactes.
Je ne veux pas les vendre, mais si l’acquéreur peut prendre en charge les frais d’envoi, ça me paraitrait équitable. Étant parisienne, il est aussi possible de récupérer l’ensemble en main propre, pour éviter les frais de Poste. Je vous laisse me suggérer une façon de procéder...
Des raisons personnelles me poussent à me séparer de ces échantillons, n’ayez crainte, pas d’arnaque ! Juste envie/besoin qu’ils fassent leurs vies sous le nez de quelqu’un d’autre que le mien.
Merci, et belles (re)découvertes à chacun.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 29 septembre 2016 à 18:46

Hello Sandracha,

Je suis sur Paris, et j’accepterai avec joie de récupérer vos insatisfactions olfactives :-)
Bien à vous

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 29 septembre 2016 à 19:28

Bonsoir ghost7sam,
avec plaisir, pouvez vous me laisser votre adresse mail, s’il vous plait (sauf s’il y a un endroit privé pour converser sur AuParfum, mais je n’en ai pas connaissance) ?
Et je précise qu’il n’y a point d’insatisfactions olfactives à travers ces échantillons (exceptés Rouge Assassin et Note de Luxe, qui me font détourner le nez)...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 29 septembre 2016 à 23:12

Magnifique ! ghost7sam@hotmail.com
merci beaucoup !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 23 avril 2016 à 01:01

L’ouverture est assez intense voire agressive mais les notes de fond sont géniales, du moins sur ma peau ça s’adoucit avec un léger parfum chaud et ambré. muhmmm
Jaurais malgré tout du mal à craquer pour un parfum aussi explosif à l’entrée, même si la pub n’est pas mensongère : ambiance blouson en cuir respectée.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 23 avril 2016 à 10:02

J’ai du mal à qualifier c e parfum "d’explosif" : je trouve tout de même qu’il s’adoucit très rapidement, il a même un aspect poudré. Et je ne le trouve pas très opulent : une heure après l’avoir vaporisé, je ne sentais plus son sillage. Les personnes de mon entourage non plus... Contrairement à Ambre Russe de la même marque qui est réellement une bombe olfactive.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 25 janvier 2016 à 15:58

Ce cuir Ottoman, dans les premières minutes me fait terriblement penser a Bel ami Hermès puis, au bout d’un petit moment, il prend le chemin de Shalimar... Trop féminin à mon goût !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Struddel

par , le 15 octobre 2015 à 19:42

A la recherche d’un nouveau parfum en ce moment, je découvre le monde des cuirs avec plaisir et je respire actuellement ce Cuir Ottoman sur mon poignet depuis 3h à présent.

Je suis reparti de la boutique avec un petit échantillon avec lequel je me parfumerai samedi dès le matin pour voir s’il me convient toute une journée.

Ce que je sens actuellement doit être la note de coeur, une sorte de vanille animale sensuelle avec un fond cuiré très très léger, là où mon poignet droit imprégné de Bel Ami d’Hermès m’amène un fond lointain de zest d’orange posé sur un vieux canapé en cuir.

J’avoue que le choix est rude, comme chaque fois que j’ai voulu choisir un parfum : je lis tout ce que je peux, je me fais une petite liste de classiques à aller tester chez Nociphoriaud, j’en retiens un ou deux qui me plaisent, puis je passe à ma boutique de parfums de niches préférées, puis la vendeuse me sort des flagrances et des notes venues de nulle part qui chamboulent tout dans mon esprit.

Alors que je me décidais entre Bel Ami et Habit Rouge qui étaient les deux élus de ma petite virée avec une préférence pour l’Hermès, le Guerlain sentant un peu trop le propre pour moi (je cherche de l’animal), je demande à tester Duel de Goutal (qui ne m’a pas marqué plus que ça), lorsque j’explique ce que je cherche plus en détail à la charmante vendeuse de Passage 31 qui me fait tester 5 ou 6 parfums différents.

Tour à tour me viennent des éfluves de fond de porte-monnaie, de cuir de cheval, de vieux fauteuils, de gants délicats en daim, mais deux d’entre eux ont particulièrement retenu mon attention :

Celui très animal de Santa Maria Novella dont j’ai malheureusement oublié le nom et ce fameux Cuir Ottoman de Parfums d’Empire, dont la note de tête pleine de cuir sauvage m’a tout de suite séduit sur la bandelette de test.

Arrivé chez moi, je sens une nouvelle fois Bel ami sur mon poignet droit pour voir son évolution : elle me plaît mais ce parfum ne semble pas tenir tellement longtemps, les notes sont très lointaines au bout d’à peine 2h...

Je relève la manche de ma chemise, et je vais un peu plus haut sur mon bras qu’Habit Rouge pour tester Cuir Ottoman : à nouveau cette explosion de cuir sauvage. Vais-je assumer une note de tête de cuir si forte en arrivant au travail le matin à 8h30, je ne sais pas.

J’adore, pour ma part, mais je ne sais pas comment elle pourrait être accueillie, l’attaque de Bel Ami est clairement plus facile.

Mais au bout d’une heure à peine, le cuir violent s’estompe, c’est presque dommage car même si j’ai peur qu’il importune au petit matin, je l’aime, ce cuir, mais laisse place à ces notes douces vanillées, avec un cuir plus animal mais plus lointain en fond, qui me rend complètement accroc, et qui correspond exactement au sillage que je veux coller à mon identité.

Difficile, qu’est-ce qui aura raison de mon choix ? L’attaque ottomane imposée à mes collègues au petit matin mais qui néanmoins me plaît, ou la fugacité maupassante d’un parfum qui me plaît mais qui semble ne pas vouloir rester avec moi...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 16 octobre 2015 à 14:14

J’ai testé ce matin en me parfumant avec l’échantillon : l’odeur de platique brûlé/cuir artificiel/caoutchouc m’a un peu donné la nausée au final, donc ça ne sera pas celui-ci.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 25 janvier 2016 à 20:39

Bonjour Struddel ,

de l’eau a coulé sous les ponts depuis votre dernière intervention concernant votre comparaison entre Bel Ami et Cuir Ottoman ; ainsi vous devez avoir fait votre choix et peut être n’avez vous opté pour aucun des deux.
Votre analyse sur ces parfums et vos critères m’interpellent car à la lecture de ce qui vous plait et de ce qui vous déplait chez ces deux parfums , je ne peux que penser à un parfum qui réuni le meilleur des deux, à savoir le sublime "Colonia Leather de chez Aqua Di Parma. C’est un cuir très subtile , car il propose une multitude de notes olfactives qui soulignent élégamment le cuir . Et gros gros point fort , la tenue est tout bonnement exceptionnelle , ; lors de mon premier test sur poignet effectué a 16h , je me trouvais encore le soir à 23h avec le poignet porté au nez sans être lassé par cette odeur des plus agréable. C’est devenu un de mes préférés , une valeur sûr. Certains disent le confondre avec Tuscan Leather de Tom Ford.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 11 novembre 2015 à 01:53

Bonjour Struddel,

Je retrouve mes propres interrogations sur Cuir Ottoman dans votre message. Le même attrait pour "l’ouverture" qi me hurle "voilà pourquoi tu recherches à tout prix un cuir !" et...la même petite frustration lors de son évolution. J’aurais aussi aimé que ses notes plus sauvages perdurent. Mais...en même temps, cette petite dérobade ne me le rend que plus attachant.

Si Cuir Ottoman répondait a tous mes désirs, il me lasserait peut-être aussi rapidement qu’il m’a séduit. En évoluant comme il le fait, il me surprend, me résiste...et me fascine, même si le deuxième jour j’ai eu aussi ce sentiment de "too much"... C’est sûr, je ne le porterai pas tous les jours, mais chaque fois que j’ouvre mon échantillon la magie est là, intacte.

J’aime la démarche de M.A. Corticchiato, telle que je peux en juger par l’entretien que l’on peut lire sur ce site. Ses parfums sont le fruit de son histoire, et ses créations racontent cette histoire. Il y a quelque chose de très personnel, de très singulier dans sa démarche et dans ses créations, et donc de forcément peu consensuel. C’est pour cela que Cuir Ottoman ne satisfait pas totalement, c’est précisément parce que ce n’est pas le but recherché. Et c’est cela qui me le rend si attachant.

Je suis bien néophyte en parfums et je serais bien incapable de décrypter le profil de ce bien fascinant parfum. Je n’ai ni le nez ni le vocabulaire. Au départ je recherchai juste quelque chose de "différent", voilà tout. Mais quand un univers aussi sensuel que le parfum, le vin, la gastronomie et bien d’autres passeurs d’émotions, s’ouvre à nous...difficile de rester en surface. Alors je compile, je note, je "nose" (pour parler comme dans le whisky, autre sujet de fascination olfactive pour moi), j’essaie de comprendre, d’éduquer mon nez...Mais j’ai très envie de passer à l’achat de mon premier "parfum pas comme les autres". Cuir Ottoman pourrait bien être celui là. A moins qu’un autre ovni (ooni ? "objet olfactif...) ne me fasse changer d’avis. Cuir extrême de Thierry Blondeau peut-être... Il faut que j’aille me rendre compte en boutique.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Clara Muller

par , le 12 juillet 2015 à 13:33

Bonjour,
C’est drôle je ne sens pas du tout dans Cuir Ottoman ce cuir "revêtement de voiture" ou "blouson de cuir" dont parle Opium. Je le trouve au contraire très doux et velouté. Je ne le perçois pas comme un cuir tanné mais comme une peau vivante, très équestre, mais aussi, dès le début, très poudrée. Une idée bizarre m’est venue au sujet de cette jolie ambivalence cuir/iris : Cuir Ottoman me semble être un croisement entre la Cologne pour le soir de F. Kurkdjian et Après l’Ondée de Guerlain. Au bout de quelques heures, j’imagine que c’est l’effet fève tonka, il m’a même évoquées les pralines aux amandes, ces "chouchous" que l’on vend dans les fêtes foraines ou sur les plages. Autant dire que je le trouve merveilleux, mais certainement pas "cinglant" !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Farnesiano

Farnesiano

a porté Cuir Ottoman le 30 mars 2020

Passionné par le monde des odeurs, je sens mon amour du parfum grandir de jour en jour. Des grands classiques aux parfums de niche ou plus exactement parfums d’auteurs, sans négliger certains (...)
Sa note :
Farnesiano

Farnesiano

a porté Cuir Ottoman le 10 mars 2020

Passionné par le monde des odeurs, je sens mon amour du parfum grandir de jour en jour. Des grands classiques aux parfums de niche ou plus exactement parfums d’auteurs, sans négliger certains (...)
Sa note :
Farnesiano

Farnesiano

a porté Cuir Ottoman le 2 décembre 2019

Passionné par le monde des odeurs, je sens mon amour du parfum grandir de jour en jour. Des grands classiques aux parfums de niche ou plus exactement parfums d’auteurs, sans négliger certains (...)
Sa note :
ana

ana

a porté Cuir Ottoman le 20 octobre 2019

Sa note :

Stéphan Cynop

a porté Cuir Ottoman le 11 juin 2019

Sa note :
ana

ana

a porté Cuir Ottoman le 23 avril 2019

Sa note :

SwannCamille

a porté Cuir Ottoman le 20 mars 2019

Sa note :
ana

ana

a porté Cuir Ottoman le 4 février 2019

Sa note :
Loblue

Loblue

a porté Cuir Ottoman le 4 novembre 2018

Sa note :
ana

ana

a porté Cuir Ottoman le 6 septembre 2018

Sa note :

Victorien S

a porté Cuir Ottoman le 20 janvier 2018

Sa note :
AdRem

AdRem

a porté Cuir Ottoman le 23 décembre 2017

" Nous recherchons tous le bonheur, mais sans savoir où, comme des ivrognes qui cherchent leur maison, sachant confusément qu’ils en ont une." -Voltaire- "Certains mots sont probablement aptes à (...)
Sa note :
Fille d'Avril

Fille d’Avril

a porté Cuir Ottoman le 5 décembre 2017

Sa note :
simba

simba

a porté Cuir Ottoman le 20 novembre 2017

Sa note :
Fille d'Avril

Fille d’Avril

a porté Cuir Ottoman le 15 novembre 2017

Sa note :

StéphaneLyon

a porté Cuir Ottoman le 2 juillet 2017

Sa note :
Farnesiano

Farnesiano

a porté Cuir Ottoman le 30 juin 2017

Passionné par le monde des odeurs, je sens mon amour du parfum grandir de jour en jour. Des grands classiques aux parfums de niche ou plus exactement parfums d’auteurs, sans négliger certains (...)
Sa note :
Solance

Solance

a porté Cuir Ottoman le 27 décembre 2016

A la recherche d’un remplacant pour mon disparu et regretté Fragile de JP Gaultier fin 2013, ma quete m’a fait tomber dans le chaudron magique du monde de la parfumerie... et j’ai découvert avec (...)
Sa note :
Farnesiano

Farnesiano

a porté Cuir Ottoman le 25 décembre 2016

Passionné par le monde des odeurs, je sens mon amour du parfum grandir de jour en jour. Des grands classiques aux parfums de niche ou plus exactement parfums d’auteurs, sans négliger certains (...)
Sa note :
Solance

Solance

a porté Cuir Ottoman le 7 décembre 2016

A la recherche d’un remplacant pour mon disparu et regretté Fragile de JP Gaultier fin 2013, ma quete m’a fait tomber dans le chaudron magique du monde de la parfumerie... et j’ai découvert avec (...)
Sa note :
Solance

Solance

a porté Cuir Ottoman le 6 décembre 2016

A la recherche d’un remplacant pour mon disparu et regretté Fragile de JP Gaultier fin 2013, ma quete m’a fait tomber dans le chaudron magique du monde de la parfumerie... et j’ai découvert avec (...)
Sa note :
Masque rouge

Masque rouge

a porté Cuir Ottoman le 23 novembre 2016

Sa note :
ghost7sam

ghost7sam

a porté Cuir Ottoman le 13 novembre 2016

Passionné (nez ?) par les histoires que le parfum peut raconter
Masque rouge

Masque rouge

a porté Cuir Ottoman le 5 novembre 2016

Sa note :
Solance

Solance

a porté Cuir Ottoman le 26 septembre 2016

A la recherche d’un remplacant pour mon disparu et regretté Fragile de JP Gaultier fin 2013, ma quete m’a fait tomber dans le chaudron magique du monde de la parfumerie... et j’ai découvert avec (...)
Sa note :
nathmylène

nathmylène

a porté Cuir Ottoman le 15 juillet 2016

J’aime que mon nez soit aussi à l’origine de mes souvenirs
Sa note :

Sylv163

a porté Cuir Ottoman le 6 juillet 2016

Sa note :

Sylv163

a porté Cuir Ottoman le 2 juillet 2016

Sa note :

Sylv163

a porté Cuir Ottoman le 29 juin 2016

Sa note :
Passacaille

Passacaille

a porté Cuir Ottoman le 3 avril 2016

Enseignant-chercheur en chimie organique à l’Université de Versailles SQY
Sa note :
Joseph Hamilton-Adamowicz

Joseph Hamilton-Adamowicz

a porté Cuir Ottoman le 15 décembre 2015

Ma signature : Serge Noire de Serge Lutens.
Sa note :
Lorema

Lorema

a porté Cuir Ottoman le 8 décembre 2015

Walkyrie

a porté Cuir Ottoman le 6 octobre 2015

Sehnsucht nach dem Duft...

Sehnsucht nach dem Duft...

a porté Cuir Ottoman le 1er septembre 2015

Sa note :
Sehnsucht nach dem Duft...

Sehnsucht nach dem Duft...

a porté Cuir Ottoman le 28 août 2015

Sa note :
Farnesiano

Farnesiano

a porté Cuir Ottoman le 17 août 2015

Passionné par le monde des odeurs, je sens mon amour du parfum grandir de jour en jour. Des grands classiques aux parfums de niche ou plus exactement parfums d’auteurs, sans négliger certains (...)
Sa note :
Clara Muller

Clara Muller

a porté Cuir Ottoman le 24 juillet 2015

Titulaire de plusieurs diplômes en littérature, histoire de l’art et commissariat d’exposition, spécialisée en art moderne et contemporain, critique indépendante et rédactrice pour la revue olfactive (...)
Sa note :
Clara Muller

Clara Muller

a porté Cuir Ottoman le 11 juillet 2015

Titulaire de plusieurs diplômes en littérature, histoire de l’art et commissariat d’exposition, spécialisée en art moderne et contemporain, critique indépendante et rédactrice pour la revue olfactive (...)
Sa note :
billieH

billieH

a porté Cuir Ottoman le 27 juin 2015

sandracha

a porté Cuir Ottoman le 7 mai 2015

Belle du seigneur

a porté Cuir Ottoman le 1er mars 2015

a porté Cuir Ottoman le 17 février 2015

Sa note :
Lanou

Lanou

a porté Cuir Ottoman le 29 janvier 2015

Kareldestoute

a porté Cuir Ottoman le 14 janvier 2015

Sa note :

Kareldestoute

a porté Cuir Ottoman le 5 janvier 2015

Sa note :
Farnesiano

Farnesiano

a porté Cuir Ottoman le 18 décembre 2014

Passionné par le monde des odeurs, je sens mon amour du parfum grandir de jour en jour. Des grands classiques aux parfums de niche ou plus exactement parfums d’auteurs, sans négliger certains (...)
Sa note :

a porté Cuir Ottoman le 3 novembre 2014

Sa note :
cuiretmusc

cuiretmusc

a porté Cuir Ottoman le 30 octobre 2014

Sa note :
cuiretmusc

cuiretmusc

a porté Cuir Ottoman le 12 octobre 2014

Sa note :

a porté Cuir Ottoman le 2 octobre 2014

Sa note :
Farnesiano

Farnesiano

a porté Cuir Ottoman le 2 octobre 2014

Passionné par le monde des odeurs, je sens mon amour du parfum grandir de jour en jour. Des grands classiques aux parfums de niche ou plus exactement parfums d’auteurs, sans négliger certains (...)
Sa note :
Poupoune1607

Poupoune1607

a porté Cuir Ottoman le 24 septembre 2014

Véto, blogueuse, accro aux bougies parfumées et aux parfums, je poursuis mon éducation olfactive ici et là.
Sa note :
Poupoune1607

Poupoune1607

a porté Cuir Ottoman le 27 août 2014

Véto, blogueuse, accro aux bougies parfumées et aux parfums, je poursuis mon éducation olfactive ici et là.
Sa note :
Poupoune1607

Poupoune1607

a porté Cuir Ottoman le 29 juillet 2014

Véto, blogueuse, accro aux bougies parfumées et aux parfums, je poursuis mon éducation olfactive ici et là.
Sa note :
Emeline

Emeline

a porté Cuir Ottoman le 23 juillet 2014

Sa note :
cuiretmusc

cuiretmusc

a porté Cuir Ottoman le 7 juillet 2014

Sa note :

à la une

Le nouveau Lutens vaut-il plus que des clous ?

Le nouveau Lutens vaut-il plus que des clous ?

La collection des Eaux de politesse chez Serge Lutens s'enrichit d'une eau de parfum au nom pas si poli...

en ce moment

Helianthe a commenté Chanel N°22

il y a 14 minutes

Ça fait déjà un petit moment qu’il a intégré les Exclusifs de Chanel. Il y eu l’EDT que j’aimais(…)

il y a 28 minutes

22 n’est à présent disponible que dans la collection "exclusive". Quelqu’un d’éclairé pourrait-il(…)

il y a 4 heures

Bonjour, Bon rétablissement à vous et votre ami Sensucht nach dem duft. Entre mon obsession(…)

Dernières critiques

Nouveau genre - Yves Rocher

Blague à patchouli

Nuit de sable - BDK parfums

Bastani sonatine

Jasmins Marzipane - Lancôme

Récital de pétales

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Trouver Nez

Divine Saint-Malo

Divine Saint-Malo

Saint-Malo (35)

Parfumerie Ambre

Parfumerie Ambre

Boulogne-Billancourt (92)

Divine Paris

Divine Paris

Paris (75)

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019