Auparfum

Cuir Venenum

Pierre Guillaume Paris

Flacon de Cuir Venenum - Pierre Guillaume Paris
Note des visiteurs : (6 votes)
Connectez-vous pour noter ce parfum
Connectez-vous pour indiquer si vous portez ce parfum

Horreur délicieuse

par , le 11 avril 2017

Cuir Venenum est, à la première olfaction et toutes celles qui suivent, une rencontre avec l’étrangeté, chaque fois renouvelée. « Il y a des laideurs qui sont hypnotiques » déclarait d’ailleurs Pierre Guillaume interrogé en 2015 sur la singularité de ce parfum.

Deux ans après Cozé, il réutilise le schéma contrasté de son premier parfum, mais pousse cette fois le curseur de la gourmandise au maximum, quitte à en rebuter certains. Et le moins que l’on puisse dire c’est que Cuir Venenum ne crée pas le consensus. Comme son prédécesseur il semble faire fi de toute convention, de toute tradition, de toute règle, créant un objet bizarre, troublant, dont on se demande sans cesse s’il est beau ou laid, tenant à la fois de l’idée de l’inquiétante étrangeté freudienne et de l’horreur délicieuse de Burke.

Cuir Venenum convoque pour moi un imaginaire mythologique plein d’histoires d’envoutements. Le terme latin venenum désigne une drogue, une substance médicamenteuse mais aussi un breuvage magique ou un poison. Avec la luisance fascinante de son jus vert, Cuir Venenum m’évoque, plus encore que L’Eau de Circé de la même marque, la magicienne qui retint Ulysse dans L’Odyssée, telle que la représente Waterhouse en 1892 dans Circé Invidiosa (Circé envieuse), laissant s’écouler de ses paumes une potion émeraude qui empoisonne la mer...

Et drôle de potion que ce philtre sirupeux qui semble né de l’union d’un cuir souple, un peu daim, et d’une confiture de fleur d’oranger, amalgame de sucre cuit et d’anthranilate de méthyle. Proche d’un sirop d’orge malté (malt malt maltol ?), Cuir Venenum a ainsi à la fois des relents de bière et de pâte à gâteau crue pleine de miel et d’oranges confites.

L’amertume de la myrrhe, peu familière, accompagnée par les accents non moins amers et soufrés du tamanol, injecte encore de l’étrange dans ce nectar baumé contemporain. Il y a en outre au coeur de la création comme un je-ne-sais-quoi de fondu, une déconcertante note fruitée légèrement plastique. Le parfumeur revendique l’utilisation des polyalcools de noix de coco—utilisés comme émollient en cosmétique—alliés aux muscs pour rappeler l’odeur de la peau humaine et y fondre la note cuirée. Si cette dernière reste peu discernable, Cuir Venenum semble pourtant effectivement pénétrer l’épiderme et former autour de la peau une sorte de halo épais et collant, un paradoxe de textures assez typique des créations de Pierre Guillaume.

Sait-on encore où on se situe ? Volontairement déconcertant, comme le laissait supposer son nom, Cuir Venenum égare. Complexe ou simpliste ? Comestible ou cosmétique ? Délicieux ou indigeste ? Erotique ou enfantin ? Attirant ou repoussant ? Les ressentis se confrontent depuis plus de dix ans, sans jamais démêler les pistes. J’ai parfois décrit ce parfum comme un rideau de velours ou de fumée dense, opaque, impossible à traverser, impossible à percer. Si bien que depuis des années je suis incapable de décider s’il me plaît ou non. Au fond je crois que j’aime assez, justement parce que je me poserai toujours un peu la question.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

AdRem

par , le 12 mai 2017 à 20:37

"Il y a des laideurs qui sont hypnothiques"....

Oscar Wilde clamait lui qu "Il est deux choses des plus émouvantes dans la vie : la laideur qui se sait, et la beauté qui s’ignore."

Laideur émouvante serait ce parfum...pour moi.
2 parfums ont à mon nez cette sale gueule des petits matins tristes après une nuit alcoolisée : "Ambre Russe" chez Parfum d’Empire en marin fatigué bourré de Gin et Vodka dans un rade de Kaliningrad et ce "Cuir Venenum" en biker imbibé de Bière allongé comateux dans un cageot d’Orange pourrissante...Vision romantique non ?

Oscar Wilde a dit aussi "La mode est une forme de laideur si fatiguante qu’il faut en changer tous les trois mois".....Alors j’avoue quand je suis fatigué de porter des parfums aimables et formatés, quand le ciel est clair et le spleen éloigné, quand je suis prêt à croire au réveil le matin que je suis Superman, que je murmure "même pas mal" (male ?) je reviens régulièrement m’encanaillé avec Cozé ou Cuir Venenum...

A tenir hors de portée des enfants...Merci PG !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

yoda

par , le 8 mai 2017 à 12:49

C’est décidé, j’en remets une couche après être allé rendre une visite au magasin parisien et avoir craqué pour une bougie "Mojito" qui embaume notre salon Héraultais en ce chaud printemps !!!
Je ne peux que vous conseiller une visite rue Jean Jacques ROUSSEAU (13 ?) où l’accueil du responsable des lieux fût juste exemplaire de gentillesse, de simplicité, de conseil, de patience et, autant que je puisse en juger, de professionnalisme !
Les Montpelliérains étaient pourtant cinq et avides de découvertes …..
Alors même si je porte très souvent cet élixir et même si je considère ce Monsieur GUILLAUME comme un grand nom de la parfumerie, je tenais à rajouter ces quelques lignes afin, entre autre, de remercier le travail accompli … Merci de continuer encore et encore !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 25 mai 2017 à 03:35

Bonjour Yoda,

Pour info j’ai 1 Cuir Venenum edp 30 ML NEUF SOUS BOITE de disponible à un prix intéressant. Contact via Facebook Cédric Masline ou cedricmasline@free.fr bon congé de fin de semaine.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

yoda

par , le 16 avril 2017 à 17:40

Depuis le 12, je "vais et reviens" sur ce post afin de lire d’autres avis et émotions ..... il n’y aura donc personne pour confirmer, infirmer ou commenter ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 16 avril 2017 à 17:49

Si tu veux parler parfum et partager avec des gens je te conseil plutôt Fragrantica et Basenotes. En plus le nombre de parfums y est infiniment plus grand qu’ici.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

yoda

par , le 12 avril 2017 à 05:28

Très jolie texte !
merci de rendre hommage à celui que je considère comme LE parfum ..... je ne suis, sans fausse modestie, qu’un amateur d’odeur et des sensations que ces dernières peuvent procurer et CUIR VENENUM est le seul parfum pour lequel je peux accélérer ma douche matinale et dont j’aime me re-pschiter (et alors ...) le soir après une journée de travail .... je le trouve particulièrement addictif et, pour être tout à fait honnête, assez fascinant ..... Sans notion particulière ni jugement de "bon" ou "mauvais", juste un fluide odorant qui, effectivement, ne laisse personne indifférent ....
Oui pour ce départ de "Bière" que tous ne ressentent pas comme tel .....
Mon Best One devant VIERGES et TORÉROS de ELO, AZIYADE de Parfum d’empire et PANORAMA d’Olfactive Studio !
Soyez sympa de ne pas tous succomber, j’aime tellement que l’on me demande ce que je porte

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

ana

ana

a porté Cuir Venenum le 12 mai 2020

Sa note :
ana

ana

a porté Cuir Venenum le 29 septembre 2019

Sa note :
ana

ana

a porté Cuir Venenum le 19 juillet 2019

Sa note :
ana

ana

a porté Cuir Venenum le 1er juillet 2019

Sa note :
yoda

yoda

a porté Cuir Venenum le 8 mai 2017

amateur curieux ....

à la une

Sel de vétiver

Sel de vétiver - The Different Company

Comme l’argent, le sel n’a pas d’odeur. Céline Ellena en a pourtant retranscrit la saveur pour The Different Company.

en ce moment

il y a 7 heures

Lui : un Caron trempé dans Myrrhe Ardente ! Joli Guerlain, très agréable à porter. Pour le(…)

il y a 11 heures

...je n’arrivaiS ... (rhooo)

il y a 12 heures

Ah ben voilà le parfum qui m’a fait coller le nez sur mon écran et dont je n’arrivait pas à(…)

Dernières critiques

Splendiris - Dusita

Lueur poudrée

Fleur d’oranger & Lilas délicieux - 100Bon

Comme une fleur d’oranger bleu clair et crue

Bois d’Ombrie - Eau d’Italie

Fin d’après-midi d’un faune

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Trouver Nez

Marie Jeanne

Marie Jeanne

Paris (75)

La Parfumerie bordelaise

La Parfumerie bordelaise

Bordeaux (33)

Smell Stories

Smell Stories

Bruxelles (01)

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019