Auparfum
Flacon de Dans tes Bras - Éditions de parfums Frédéric Malle
Coup de cœur
Note des visiteurs : (45 votes)
Connectez-vous pour noter ce parfum
Connectez-vous pour indiquer si vous portez ce parfum

Etreinte lyrique

par , le 26 juillet 2008

Il y a des parfums dont on sait dès le premier pschitt que le coup de foudre sera immédiat. Dans tes bras en fait partie, et il ne pouvait pas avoir de nom plus approprié. Ce parfum est une caresse, une étreinte, un souffle d’air chaud dans le cou. Une histoire d’amour parfaite entre l’onctuosité lancinante d’une violette veloutée et l’ardeur d’un encens enfumé.
Quelques notes aromatiques et résineuses s’évaporent rapidement sur la peau en guise d’ouverture, pour laisser apparaître, telle l’héroïne d’une opérette, une violette, timide, poudrée et crémeuse, qui semble immédiatement succomber au charme dangereux d’un encens brutal et ensorceleur. Spectateurs de cette étreinte olfactive, le Cashmeran (bois synthétique à l’odeur épicée, poudrée et veloutée), le santal, et les muscs les entourent comme de grands rideaux de velours pour préserver leur intimité. L’acte I se termine, et laisse place à une idylle amoureuse et paisible qui se prolonge tout en douceur, dans un équilibre divin.
Mais la fin est proche, bientôt tout semble se volatiliser, et on aurait très envie de demander un rappel. Les meilleurs plaisirs sont toujours trop courts. Celui-ci aurait pu durer un peu plus longtemps...
Maurice Roucel maîtrise avec talent les mariages improbables et heureux, comme celui, au hasard, d’une Insolence malmenée par les fumées envoûtantes de résines et de bois charnels et voluptueux.
Sortie rentrée 2008

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Thelittlebox

par , le 7 avril 2014 à 11:03

Coucou,

Auriez-vous la gentillesse de m’indiquer où sentir ce parfum, uniquement dans la boutique Frédéric Malle ? Peut-on le trouver ailleurs ? (Sur Paris).

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 7 avril 2014 à 11:58

Thelittlebox,
Il existe 4 points de vente dans Paris, où des conseillers pourront te renseigner.
Au rez-de-chaussée du Printemps Haussmann, Scent Room Beauté, où Jean-Charles et Julie te recevront.
La boutique au 37 rue de Grenelle dans le 7ème est la boutique historique.
Enfin, les boutiques au 140 avenue Victor Hugo (75116) et au 21 rue Mont Thador (75001) t’accueilleront toujours avec plaisir.
Au passage, profites-en pour sentir Une Rose et Musc Ravageur, ce sont de petits bijoux !

Bonne découverte !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 7 avril 2014 à 13:00

Super, merci

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 30 novembre 2014 à 11:29

Bonjour,
Pour information, les Editions de parfums Frédéric Malle sont arrivés au Bon Marché à Paris également. Ils ont maintenant un petit corner au rez-de-chaussée, à coté de celui d’Hermès.

Et pour en revenir à Dans tes Bras, pour moi aussi ça a été le coup de foudre immédiat. Le parfum correspond tout à fait au titre. Et même si on est très loin en terme d’intensité et de notes, je le comparerais avec Eau d’Hermès pour son coté parfum de peau.
C’est un parfum fugace et tenace à la fois. Si, il tient, mais il n’est pas expansif. Il sait rester discret et de bon ton.
Il ne sort pas l’artillerie lourde, il sait juste rester... dans tes bras.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 7 octobre 2013 à 23:39

bonsoir amis parfumés :)

J’ai comme un petit doute...cela vient-il de moi ou la tenue des parfums F. Malle, en général, est assez faible (et le sillage peu présent également) ? ou plus justement, sont-ils des parfums essentiellement de "peau" ? que l’on ne peut détecter sans être (très) proche ?..J’ai testé vétiver extraordinaire, dans tes bras...la bigarade concentrée me fait de l’oeil mais la tenue m’inquiète..dans le même registre, j’aime sycomore..ou alors je rechercherais un parfum que l’on puisse sentir mais pas trop non plus, sans que l’on soit collé à moi ?..difficile cet équilibre :)
...à moins qu’il faille "oser" plus de pulvérisation ?? j’en mets une de chaque côté de la nuque.
Merci de vos lumières

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 8 octobre 2013 à 00:37

Coucou Corto Maltese !

 

Honnêtement, non, la tenue n’est globalement pas un problème chez Malle. Hormis les Ellena, le Giacobetti et à la limite le Noir Épices, tous ont une tenue et un volume décent. Quant à Dans Tes Bras j’ai jamais trop compris, sur moi il a une projection de dingue et une tenue incroyable (il imprègne même mes pulls plusieurs jours, ce que Carnal Flower a du mal à faire...). Pas de soucis chez moi non plus pour leur Vétiver, mais son côté plus scintillant et aérien, moins sombre que les vétivers usuels et peut être à l’origine de cette impression...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 8 octobre 2013 à 18:30

Euhhhhh... Pour Carnal, je viens de ressortir une chemise lavée et repassée s’il y a quelques semaines... Elle sentait encore les salicylates et la tubéreuse !
Sinon, il y a un vrai travail de fond en comble dans les parfums Malle. RIEN n’est laissé au hasard, et surtout pas la tenue et la diffusion. SAUF quand ce n’est pas là dessus que dois jouer le parfum où bien que techniquement c’est impossible ( exemples : la bigarade, En Passant, Angéliques )

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 8 octobre 2013 à 10:38

Bonjour Corto Maltese.
Bon, je ne vais pas revenir trop longuement sur tout ce que peut évoquer Dans Tes Bras, telle n’est pas la question. Je ne vais pas revenir sur le fait que ce parfum est probablement l’un des plus expérimentaux et osés de la parfumerie contemporaine en osant transformer une feuille de violette verte et assez poudrée qui rappelerait presque 1000 de Jean Patou mixée avec de l’insecticide Baygon Vert âcre en odeur de peau charnelle et intimiste. Non, je ne vais pas le faire. Ah, si, je l’ai fait. Bon, bah, il m’a fallu près de deux ans et demi pour à peu près "comprendre" Dant Tes Bras, et si le langage corporel qui s’apparenterait à un jeu de corps enlacés dans un mouvement de danse contemporaine me laisse toujours, non pas dubitatif - je ne "dubite" plus du tout, il m’a convaincu -, mais froid, pour autant, je suis admiratif pour la performance mise en scène. Bref. Revenons à nos moutons, la tenue et le sillage des parfums des Editions de Parfums Frédéric Malle.

 

Corto Maltese, soit vous n’avez pas testé les "bons", soit l’alchimie avec votre peau ne fonctionne pas. Comme le disait Jicky, si les créations d’Olivia Giacobetti, de Michel Roudnitska et de Jean-Claude Ellena ne sont pas parmi les warriors de la projection ni de la ténacité, beaucoup d’autres assurent le SAV.
Nous en avons discuté avec certain(e)s intervenant(e)s ici. J’en suis arrivé à la conclusion qu’on voit les parfums Frédéric Malle évoluer depuis treize ans. Les premiers étaient davantage des transcriptions des seuls parfumeurs ai-je l’impression ; pour les suivants, Malle semble savoir où il veut aller et s’affirmer. En effet, si les premiers parfums semblent beaux mais plus timides, les suivants le sont de moins en moins (toujours beaux, mais s’exprimant plus haut et fort) : d’une part, car ainsi "ils donnent davantage le change" en offrant des parfums puissants et qui tiennent et en "donnent pour leur argent" aux acheteurs/euses ; d’autre part, ils révèlent un éditeur de parfums qui gagne en confiance et impose des parfums qui s’affirment de manière plus affirmée.
En Passant, Cologne Bigarade, Angéliques sous la Pluie, Noir Epices et quelques autres semblent plus en retrait, dans une imagerie translucide poétique plus évanescente. Pas quelques autres.
Dries Van Noten dispense ses notes lactées gourmandes généreusement, Lipstick Rose est assez présent, Une Rose se pare de tous ses atours d’épines et pétales sans honte, d’Une Fleur de Cassie émane sa beauté froide sans envahir tout ce qui l’entoure mais durant très longtemps, Carnal Flower irradie de son sillage vert, lacté et solaire avec conviction, Géranium pour Monsieur affiche une menthe vraiment sauvage (clin d’œil ^^) plus vraie que nature, et Portrait of a Lady est plutôt un film en 3D qu’une série en noir et blanc et écrase tout de son gigantesque sillage monstre. ;-)
Dans Tes Bras et Vétiver Extraordinaire piétinent moins tout ce qui se trouve sur leur passage. Mais, malgré tout, ils ont une belle présence, au point d’en être incommodante pour certains. Avec Dans Tes Bras, on a l’impression d’un dégazage à certaines doses, mais, il est vrai que son sillage se réduit, à vitesse variable selon les personnes, pour se faire parfum de peau et exprimer cette odeur de l’intime qui est déclarée nous être contée. Quant à Vétiver Extraordinaire, comme le dit Jicky, c’est peut-être sa luminosité qui le rend moins présent dans l’esprit, car moins envahissant, que d’autres vétivers plus terreux, compacts, denses, sombres et racinaires. Pourtant, il est bien là, un peu comme Dries, il part pour mieux venir chatouiller les narines dès qu’on l’a oublié.

 

Voici mes impressions à partir de ces quelques exemples.
Et puis "quelques" étoiles bien méritées pour ce parfum auquel on ne peut renier la créativité...
Bonne journée.
Opium

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 9 octobre 2013 à 13:11

Les parfums Malle sont ondulatoires pour certains : un coup je te sens, un coup je ne te sens plus...Ils fonctionnent en discontinu .... Sauf effectivement Portrait of a lady, ouahh..quel sillage. Je suis une grosse fan !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 9 octobre 2013 à 14:02

Boujour Corto

Pour ma part, toujours exigeant sur les longues tenues des parfums que je teste ou achète, Une Rose et Carnal Flower me comblent. Ils durent sur moi la journée entière avec vaporisation raisonnable (un échantillon entier quoi !, voire un demi pour Une rose.) Pas encore achetés, mais testés et retestés. Je me range donc aux commentaires d’Opium que je partage, pour ces deux monstres adorés, et pour les autres créations de la marque.
Cordialement
Eric

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 9 octobre 2013 à 16:18

Un grand merci à tous pour vos retours ! Merci Opium pour cette belle prose :)
Peut-être est-ce dû au côté "aérien" du vétiver, comme le souligne Jicky, mais il est vrai que j’ai du mal à le sentir moi-même.. ou alors je n’en mets pas assez ?! Eric parle d’un (demi) échantillon, j’en suis loin avec une petite pulvérisation de chaque côté de la nuque. Je ne parfume pas les vêtements.

une question (toute) bête : Où vous parfumez vous ? nuque, torse, poignets ? sans "cocotter"..ou juste l’un des trois ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 9 octobre 2013 à 17:07

Cher Corto,

Les trois mon capitaine. Sauf avec Carnal qui, sur une chemise blanche, décore de belles taches tout tissu un peu clair. J’ai la main lourde. Question de peau, séche, et qui absorbe tout.
Cordialement
Eric

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 9 octobre 2013 à 17:50

Idem...même réponse qu’Eric...Il faut choisir les zones de passages des gros axes veineux : le creux sus sternal à privilégier surtout si chemise col ouvert ou tee shirt...et mieux répartir sur plusieurs zones plustôt que 2 gros pschitts sur le cou...
Tout aussi important est quand ? Moi sur peau encore légèrement humide juste après douche...(froide le top ^^ mais bon ! je comprends que l’eau glacée même quand on a l’habitude comme moi c’est pas toujours top le matin ^^ )

P.S : à nuancer cependant avec les bombes tenaces à haute concentration et/ou à énorme sillage (comme des Profumum Roma ou certains Labo que j’aime également...) 2 pschittts sont largement suffisant....sauf si je veux m’assurer un large espace libre rien que pour moi dans le métro parisien ^^

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 9 octobre 2013 à 18:55

Perso, je déconseille de se parfumer les poignets quand on est un testeur intensif comme moi, comme ça, on a toujours des poignets de libre pour tester des parfums (j’ai toujours trouvé qu’on avait jamais assez de poignets... La nature est mal faite là dessus ^^ ===> bon après on a dix doigts, un parfum sur chaque doigt, mais le test est plus délicat :p)

 

Sinon moi je me fais un rond autour du cour, avec (gros cliché tension) derrière les oreilles, mais comme ça ça parfume mes branches de lunettes et ça sent trop bon <3. Et les cheveux quand je suis en mode Opium.

 

Et les paupières aussi. Vous retournez votre paupière et vous vous parfumez l’intérieur de l’oeil. Ca fait un peu mal au début, mais après vos yeux sentent trop bon :D !

oh... wait...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 9 octobre 2013 à 19:22

"En période "sniffathon " poignets libres tu auras..." En période "pschittt " à la russe dans le yeux tu auras et rouge lapin tu seras..." (les 2 premiers commandement de Jicky....parfaits ^^....j’adore ^^)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 9 octobre 2013 à 20:00

Je viens de hurler de rire en lisant le conseil de Jicky pour le parfumage. Moi je lisais bien serieusement et voilà... Merci pour cette bonne crise de rire, ca fait du bien !

Avec un roll on ! On applique sur tout le pourtour de l’oeil et on n’oublie pas le conseil : Messieurs on se parfume partout ou on veut etre embrasse.....

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 9 octobre 2013 à 20:07

*se parfume l’intérieur de la paupière encore plus vigoureusement*

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 9 octobre 2013 à 20:23

Coquin !

Je vais me faire une crepe au sirop d’erable !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 9 octobre 2013 à 20:27

Serait-ce là une tentative de drague ?

Parce que, malgré tout le respect que j’ai pour le sirop d’érable, perso ça manque de riz, de roquette et de tisanes hein !

 

 

(pirouette stylistique pour recentrer le sujet)

 

 

Dans Tes Bras a le réconfort de la tisane. Mais bien plus encore... (pathétique Jicky, pathétique...)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 9 octobre 2013 à 20:51

Mon cher, j’ai 26 ans de + que toi...

Helas, 3 fois helas, C’est moi qui bois de la tisane et je mets mon dentier dans mon verre a dents sur ma table de chevet, tous les soirs...

Arf ! (Se verse du sirop d’erable sur sa roquette et sa galette de riz)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 10 octobre 2013 à 08:55

Petit drôle...en fait il faut se parfumer aux endroits stratégiques...a vous de voir lesquels sont stratégiques. Le nombril, c’est pas mal ! ( ouaf, ouaf). Laissez aller votre imagination !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 10 octobre 2013 à 13:25

Bonjour, Corto. Rien ne me paraît plus difficile que de bien se parfumer. On aimerait profiter de son parfum en se sentant soi-même, on aimerait que nos vêtements dégagent un merveilleux sillage et, en même temps, on ne veut pas jouer les insecticides avec des trucs plus difficiles à porter tels que Bandit et Tabac Blond récemment évoqués sur ce site ou d’autres merveilles telles que Mon Parfum chéri, Sables, L’Eau du fier, Fougère Bengale, Chypre Rouge, Spellbound, Peau d’Espagne, Bel Ami, Equipage, Lagerfeld pour homme l’original, Serge Noire, Farnesiana ( ;-)) et bien d’autres qui suscitent souvent réprobations ou commentaires moqueurs autour de soi. Bref, j’en viens à ne me parfumer que très légèrement, un pschitt derrière les oreilles en direction de la nuque et un au poignet (Toujours garder un poignet libre pour la découverte ! Comme Jicky, que ne donnerai-je pour avoir 20 poignets ! Faisons un rêve : je voudrais être une statue indienne vivante et danser avec mes mille bras autour de moi propager dans l’univers les plus belles odeurs...) Sérieusement, sur le torse, ça me fait suffoquer, sauf les colognes qui s’évanouissent si vite. Les livres nous conseillent souvent nuque, poignets, plis du genou et pour les dames en jupe ou robe, vaporiser le tour de l’ourlet. Donc, Messieurs, à vos kilts !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 10 octobre 2013 à 13:36

Corto, j’oubliais l’essentiel, surtout avec le retour des saisons froides, fraîches qu’elles soient sèches ou humides : parfumez vos écharpes, vos châles, vos bonnets, l’intérieur de vos gants et toujours, toujours, toujours, vos mouchoirs ! Sortir de sa poche un mouchoir parfumé est pour moi un de mes grands plaisirs quotidiens, au travail, en sortie, dans les transports, etc. Et en cas de fatigue ou de vague déprime, c’est une délicieuse consolation qu’on peut renouveler à discrétion... Farnesiano

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 10 octobre 2013 à 23:14

Ah ah ! Dans le même genre, j’ai toujours sur moi mon petit chiffon à lunettes.

Mais parfumé à Géranium pour Monsieur sivouplé.

 

(je le sors dans le métro ou dans le train dans les... "moments gênants").

Indispensable !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 11 octobre 2013 à 08:32

merci de vos témoignages :)
je retiens les grands axes veineux ! et peut-être un foulard (les cheveux je préfère éviter quand même, et je n’ai pas de lunettes ! ).

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 30 juillet 2013 à 16:19

Dans quelques jours, je serai de passage à Barcelone.

Quelqu’un(e) parmi vous peut, peut-être, me dire si je peux y trouver les produits Editions de Parfums Frédéric Malle et/ou partager d’éventuelles bonnes adresses.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 18 août 2012 à 11:52

Rarement un parfum ne m’a autant touché.
Comme une évidence (et pourtant je l’ai découvert très récemment).
Il est en revanche difficile à décrire de manière précise. Moi qui travaille dans le tourisme de luxe, j’aurai tendance à dire qu’il me rappelle le service de la nouvelle hôtellerie de luxe : charme, spontanéité, amical, élégant, anti-show-off, toujours présent mais jamais envahissant. Beau.
C’est aussi un parfum qui me donne une sensation presque physique de bien-être.
.
Bref on approche la perfection (oui oui :)), c’est mon parfum (bon ok Ninfeo mio, Chêne, L’Antimatière, Iris Silver Mist et Vierge et Toreros aussi :p :p, mais Dans Tes Bras is very special, indeed).
.
(allez je commence la lecture de tous vos commentaires sur ce parfum - cela va être passionnant - je n’ai pour l’instant lu que la superbe critique de Jeanne).

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 18 août 2012 à 11:56

OH MON DIEU mais nous avons les mêmes goûts c’est pas possible ! On dirait moi à ton âge !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 18 août 2012 à 22:27

Je viens de lire certains avis, je suis presque content de savoir que Dans tes Bras semble terriblement polarisant.
J’ai lu tes avis aussi Jicky (Trèèèèèèèèèèèès intéressants comme toujours) et je suis assez d’accord ce n’est pas un parfum que l’on peut apprivoiser tout de suite.
.
Et très content de savoir que tu aimes bien les parfums que j’ai cité qui sont vraiment dans mon top 10 !!
.
Maintenant faut juste que j’aille sentir un peu plus de Guerlain (j’ai tenté aujourd’hui en passant au Bon Marché mais aucun des vendeurs ne connaissait la composition de Jicky - parfum que je n’avais pas encore senti - ni l’année de création et refusait de me croire quand je leur ai dit qu’il avait été adopté par les Dandys à sa sortie...Mm donc j’ai été refroidi. Ils feraient mieux de lire Elisabeth De Feydeau :p). Et il faudrait que je sente un peu plus de Cartier et j’aurais bien commencé ma première année de perfumista en herbe !
.
Je digresse totalement mais aujourd’hui j’ai fait un petit tour chez Dior, je suis tombé sur une vendeuse très compétente au Bon Marché qui m’a en plus refiler 3 ou 4 miniatures... Je vais étudier tranquillement ces échantillons de la Collection Privée (bon Bois D’Argent on le sent tellement partout à Paris, dans la rue, les restau branchés et dans mon terrible milieu bobo, que celui là ne sera pas une découverte !)
.
Bref, Vive Dans Tes Bras. :p

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 18 août 2012 à 23:46

J’avoue beaucoup aimer les Guerlain. Mon préféré est - je pense car je suis pas sûr - Vol de Nuit.
Jaime beaucoup Jicky (nooooooooon vous vous en doutiez pas ?) mais que je redécouvre à chaque fois tellement il est double
Nan mais c’est vrai, on a énormément de goûts en commun. Je le dis souvent mais mon top 3 ça reste Dans Tes Bras, Iris Silver Mist et Ninfeo Mio (avec Vol de Nuit et Jicky mais ils sont hors compétition) et voilà que ces trois là sont parmi tes préférés !
Puisque tu es sur Paris tu peux profiter et essayer presque tout sur terre (hormis LesNez tabernacle !). Prend ton temps, tous les parfums ont l’avenir devant eux (enfin, si on omet la parenthèse IFRA)
C’est vraiment trop cool :D

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 18 août 2012 à 23:47

Et pour les Cartier, une seule consigne ===> JOSIANE, elle sera parfaite pour t’aider !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 19 août 2012 à 11:36

Bonjour Jicky :)
Tu habites Paris aussi ? :) Si un jour tu es en méga grave pénurie d’un de tes parfums, je peux donc venir à ta rescousse XD. Sinon donc ok je vais tenter une approche avec Josiane. Elle travaille à la boutique Cartier Avenue Montaigne ?
En tout cas déception absolue de rencontrer des vendeurs Guerlain aussi peu compétents (et se baladant dans la boutique avec en main un flacon de ’la petite robe noire’ qu’ils essayent d’asperger sur tout le monde ! J’ai eu peuuur.) et inversement surpris du professionnalisme/gentillesse des vendeurs Dior.
.
Allez aujourd’hui avec cette canicule un petit peu de Ninfeo Mio après la piscine (et retour à ’Dans Tes Bras’ après l’orage de Mardi !).

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 19 août 2012 à 12:15

Oui oui je suis sur Paris aussi (bon là je suis en vacances mais bon...)
D’ailleurs on fait souvent des balades parfumées avec d’autres (Opium, Thierry, etc) donc si un jour tu veux te joindre à nous tu es le bienvenu !
 
Non Josiane elle est aux Galeries Lafayette près de Saint Lazare. Les boutiques Cartier pour essayer les Heures tu peux essayer mais... Bonne chance ^^

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Yohan Cervi (Newyorker)

par , le 18 novembre 2011 à 20:30

J’ai longtemps voulu écrire sur ce parfum mais je n’ai jamais osé. Je ne savais pas comment en parler et à vrai dire, je ne le supportais pas, il me faisait horreur alors que j’étais tout à fait capable de lui reconnaître son immense beauté. J’avais envie de l’aimer, qu’il me fasse vibrer mais je n’y parvenais pas. A chaque essai, la même effet de fascination/répulsion. Puis, bizarrement, depuis un mois, mes échantillons se vident à vitesse grand V. Je ne sais l’expliquer , mais j’ai réussi à le comprendre et à l’aimer tout simplement. Je ne peux m’empêcher de le sentir sans cesse sur mon poignet. Ca ne m’était encore jamais arrivé de détester puis d’adorer un parfum. Je le trouve finalement charnel, rassurant avec un fort pouvoir érotisant. C’est en tout cas une des créations les plus originales que je connaisse, une odeur de peau à la fois chaude, salée, terreuse et fleurie. Puis bon, rien que le nom, c’est une tuerie.
Je porte actuellement Cuir de Lancôme et je sens une petite ressemblance avec Dans tes Bras. Je ne sais pas à quoi cela est dû, ils n’ont rien en commun au niveau de leur composition officielle. Si quelqu’un a une petite idée...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Jicky

par , le 3 juin 2011 à 20:26

Zettina ! C’était donc vous le mail ! :D !

 

Dans Tes Bras, c’est vraiment THE parfum ! Pour la peine, je m’en pschitte un peu ! Vous m’avez donné envie !

Pour la tenue, sur moi, c’est génial, parce que je le porte assez boisé en fond, et c’est ce qui assure la tenue. Il fait 7 - 20h00 trnaquille avec 3 pschit bien faits. Avec une perte de vitesse de 14 à 16h et une relancée de 17h jusqu’à la douche !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 5 juin 2011 à 14:45

Hélàs non, cher Jicky fiancé... Quelle belle inconnue a donc pu vous écrire ? Ce n’est pas moi, malheureusement qui vous ai écrit ce mail mystérieux. Notre rencontre est trop récente ^_^

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 18 mai 2011 à 01:31

Le lait parfumé Dans tes bras bientôt dans les bacs ;)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 31 mai 2011 à 18:30

Quand quand quand ????

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 31 mai 2011 à 18:32

Sur le site il est annoncé pour "printemps 2011". Faut qu’ils se dépêchent de le sortir alors !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 31 mai 2011 à 19:03

Merci Yuggo, je crois que je vais avoir l’audace d’écrire au site de l’empereur Frédéric pour demander si une date précise est arrêtée.
Car, je ne sais pas pour vous, mais je n’arrive à trouver aucun lait pour le corps qui puisse faire "camaïeu" avec le beau, l’époustouflant, le merveilleux, l’incroyable (euh, je me laisse aller, là) Dans Tes Bras. Or ma peau de croco proteste...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 31 mai 2011 à 19:54

C’était pas une blague ?! Oh my God !!!Je l’attends avec impatience !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 31 mai 2011 à 23:13

Il y pas mal d’autres nouveautés à venir également (notamment un gel douche et un lait pour le corps qui viendront compléter la gamme Geranium Pour Monsieur).
Et un vrai nouveau parfum, c’est pour quand ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 31 mai 2011 à 23:26

Vu que Portrait of a Lady n’est sortie qu’il y a quelques mois à peine, ils ne risquent pas de sortir un nouveau parfum avant quelques temps.... (Mais la gamme est déjà tellement...complète, qu’ils pourraient limite s’arrêter là. J’ai du mal à imaginer dans quel registre pourrait jouer leur prochaine nouveauté...).

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 1er juin 2011 à 07:58

Un flanker Lipsrick Rouge ? Non ? Bon, ok c’était pour faire la blague, mais sans rire, il reste encore plein de possibilités. Un vert avec une surdose de galbanum pour reprendre le flambeau de Vent Vert, par exemple, moi, j’en rêve et ça manque dans le paysage en dehors de la bouteille verte...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 1er juin 2011 à 08:53

Oh oui, il manque encore beaucoup de choses dans leur gamme quand même !
Un bon gros masculin boisé sombre, fumé et épicé pour l’hiver ? Un beau santal tropical ?
Mais c’est vrai qu’en y réfléchissant, ils ont réussi en quelques lancements à faire le tour des différentes catégories de parfums possible (chacun de leurs parfums pouvant entrer dans plusieurs catégories).
Le prochain n’en sera que plus intéressant car il devra se démarquer de ses ainés et proposer quelque chose de nouveau et d’inattendu.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 2 juin 2011 à 23:42

J’aimerais bien une vraie nouveauté chez eux !

 

J’entends par là pas un soliflore, aussi beau soit il comme Une Rose, mais un vrai jamais-senti, comme Dans Tes Bras.

En un mot : Maurice, au boulot !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 3 juin 2011 à 15:19

Juste pour info, je viens de recevoir une réponse d’un monsieur des Editions de Parfums.
Tous les produits annoncés sur le site (gel douche et lait Géranium pour Monsieur, gel douche French Lover...) sont déjà disponibles en boutique. Tous sauf... le lait Dans Tes Bras. Aucune date de sortie définie, il faudra attendre encore un peu.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 3 juin 2011 à 18:45

Ah Ah, j’en sais un peu plus, chers Dans-Tes-Bras-philes !
Je viens d’appeler la boutique de Grenelle. Un monsieur très accueillant et d’une politesse exquise m’a autorisée à vous délivrer la THE information : la merveille sera proposée en boutiques et sur le site vers le 20 juin prochain (ric rac la fin du printemps, dirais-je...)
Chic, ce sera bon pour mon anniversaire, le 30 juin. (j’accepte les félicitations pour mon année supplémentaire, snif)
J’ai supplié mon interlocuteur de bien vouloir transmettre le message suivant au Grand Frédéric : les savons et la base lavante, ce serait formidable aussi (quand on aime, etc.)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 3 juin 2011 à 18:55

Zettina, pour votre anniversaire, vous avez ma demande en mariage virtuelle ^^

 

Plus sérieusement, merci mille fois pour l’infos, je crois que je vais mourir d’imaptience d’ici là !!!!

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 3 juin 2011 à 19:02

Cher Jicky,
Je suis flattée d’entrer dans votre harem virtuel ! Surtout aux côtés de beautés comme Olivia Giacobetti...
Je dois dire que, moi aussi, je vais compter les jours.
Compte à rebours : nous sommes au J moins... euh 17 ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 3 juin 2011 à 19:10

Je suis d’autant plus flattée, cher fiancé, que c’est grâce à vous - ou devrais-je dire "à cause" puisque je suis droguée désormais - que j’ai osé faire le premier pas...Dans tes Bras.
Je n’ai pas eu besoin de procéder à l’opération mouillette-livre de chevet -voyez comme je vous lis attentivement- car la magie a opéré en un quart d’heure à peu près. C’était exactement comme vous le dites : des composants étranges, pas très agréables dans les trois premières minutes, se sont assemblés, se sont fondus les uns dans les autres et ont abouti à une fragrance absolument éblouissante... Jamais rien connu de tel depuis très longtemps.
Je le remets jour après jour, encore et encore, et je ne m’en lasse pas.
Mais : problème de tenue. Ou bien je me fonds moi aussi dans la fragrance ? D’où mon impatience pour le lait...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 3 juin 2011 à 19:08

Et meeerdeu ! Je serais à Paris le 11, et après je n’y retourne pas avant un moment. :(

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 3 juin 2011 à 19:12

Pas grave, Youggo, il sera sur le site.
Mais c’est vrai que c’est bien mieux d’aller en boutique, plus convivial.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 3 juin 2011 à 21:43

Alors prions que pour la suite arrive vite...en Septembre j’étais passée rue de Grenelle pour faire une infidélité à Dans tes bras avec Une Fleur de Cassie et après que le gentil monsieur m’ait offert un échantillon du beurre d’UFDC je lui ai dit comme j’étais bien triste de ne pas avoir de lait ou beurre pour DTB et il m’avait répondu que ça viendrait, que la maison y travaillait mais qu’il fallait trouver le parfait équilibre...Il fallait donc patienter...Maurice, Fréderic, si vous m’ (euh...nous)entendez...le gel, l’huile, le beurre bref...il nous faut la totale ! Tiens moi aussi, Jicky, je vais aller me pschitter de DTB !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 5 juin 2011 à 14:53

C’est vrai que c’est terrible d’attendre. Mais je comprends les Editions de Parfums. Un produit corps loupé, c’est vraiment dommage. J’ai le souvenir d’une très belle fragrance chez Annik Goutal qui avait donné un lait corps vraiment navrant.
A ce propos, je ne sais pas si vous avez remarqué mais chez AG, on a plutôt tendance à "pousser" les créations Camille/Isabelle plutôt que les créations Annick/Isabelle. A part pour Hadrien, la plupart des lignes corps des créations jusqu’à 99, date du décès de la belle Annick, ont disparu...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Youggo

par , le 7 mai 2011 à 23:19

J’ai aussi eu le déclic pour ce parfum cette semaine. Je l’avais testé sur papier, sur une main, sur un bras, puis sur l’autre. En fait il suffisait juste d’en mettre deux vaporisation sur une chemise propre en coton bleu clair.
Grandiose. Un parfum frais, vibrant, doux, lumineux.
Bizarrement, en le portant j’ai rapidement eu l’image d’un trio de mousses :
une mousse lessivielle, musquée, propre et un peu synthétique,
une mousse végétale, verte, tendre et humide,
et une mousse culinaire, onctueuse, sucrée, parfumée à la vanille.
Et tout ça se superpose à merveille.

 
Pour la tenue (et le sillage) c’est un sans faute pour moi. 2 pulvérisations, et c’est parti pour la journée. Juste une petite retouche en fin de journée pour faire sentir à ma douce.
Et j’ai rangé ma chemise dans un placard en attendant la prochaine machine, mais l’odeur à embaumé tout le placard et je n’ose pas la laver maintenant. ^^

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 7 mai 2011 à 23:35

Ah, mais pour ça il est horrible, Dans tes Bras. Il m’arrive très souvent, moi aussi, de mettre, à mes grands regrets, des vêtement dans le sac à linge sale alors qu’ils embaument Dans Tes Bras. Dans Tes Bras fait économiser l’eau utilisée pour les lessives, et, accessoirement, c’est un sublime parfum.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 7 mai 2011 à 23:41

C’est pourquoi les "quelques" euros donnés en plus s’équilibrent avec les économies de lessive, de douche, de vêtements, et il permet en plus d’être élégant en toute situation (la dernière j’avais trop la classe en Dans Tes Bras en train de danser tout seul gare Saint Lazare en attendant quelqu’un. Véridique...)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Jicky

par , le 7 mai 2011 à 19:33

Grand’ourse, vous avez trouvé LA phrase : "Là, j’ai arrêté de sniffer mon poignet, pour reprendre une vie normale"

 

C’est tout simplement ça ;)

 

Sinon sur moi la tenue est génialissime. Jeanne aussi dit qu’elle est bof, mais je comprend pas. Sur moi, avec trois pschit, je fais 7h - 20h tranquille ! Et réellement !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 7 mai 2011 à 20:00

Peut-être que la tête des échantillons diffuse moins de parfum pour un pschitt ? Quand on fera notre tournée on pourra essayer de constater ça, c’est peut-être juste qu’il devient invisible pour moi..
Parce que le seul hic que je lui trouve c’est la tenue et c’est vraiment dommage que ce soit ce genre de détail qui bloque notre choix.
Mais le hic c’est que c’est même pas ma peau, j’ai essayé d’en mettre sur mon t-shirt et je le sentais plus aussi après, c’est peut-être un problème avec mon échantillon ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 7 mai 2011 à 20:15

J’ai passé deux jours avec Dans tes Bras la semaine dernière (je me commande un lot d’échantillon de temps en temps pour avoir ma dose en attendant de pouvoir casser ma tirelire !).
Ce fut deux jours d’un absolu délice. Un pschitt derrière chaque oreille, un autre dans le décolleté, et un sur le poignet pour pouvoir humer à loisir sans avoir l’air de me regarder les seins. Cette sensation d’humidité légèrement terreuse, cette violette si délicate... je trouve que ce parfum est magnifié par les temps moites, lourds.
La tenue sur moi est très bonne, même si un re-pschitt en fin de journée me permet d’aborder la soirée avec plus d’aplomb !
Etre MR et Dans tes bras, moi je dis merci Maurice, Maurice je t’aime, tu peux même garder ta moustache.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 7 mai 2011 à 21:00

Pour la tenue, c’est peut-être parce que mon échantillon était exposé au soleil maintenant que j’y pense.. Cela doit affecter le parfum non ?

Sinon... sa moustache lui donne un genre (même si perso je ne suis pas un adepte de la moustache)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 7 mai 2011 à 21:30

Même. La moustache de Maurice Roucel, c’est LA moustache de Maurice Roucel

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 7 mai 2011 à 22:35

Bizarre. J’ai aussi l’échantillon (en attendant !), et deux pshitts me font généreusement ma journée. Il pulse sublimement sur ma peau jusqu’à mon coucher, aussi tardif soit-il. Il faut peut-être essayer un échantillon bien conservé.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 7 mai 2011 à 23:12

ON NE CRITIQUE PAS LA MOUSTACHE DE MAURICE ROUCEL !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 8 mai 2011 à 10:00

Je propose la création d’une nouvelle interjection : "Par les saintes moustaches de Maurice Roucel".

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 8 mai 2011 à 10:20

D’accord avec Rebel. Et puis d’abord elles sont sexy ses moustaches !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 8 mai 2011 à 10:32

Ben oui, elles est sexy sa moustache !

 

C’est même une des moustaches célèbres qui me semble des plus réussies.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 8 mai 2011 à 10:35

Maurice Roucel sans ses moustaches, ça serait encore une reformulation honteuse, ça serait Iris Silver Myst sans Iris, Ambre Sultan sans sultan et Jicky sans pipi de chat ! ;-)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 8 mai 2011 à 11:01

A la conférence Osmothèque sur le muguet, hier, on a parlé de Maurice. En bien. Il est non seulement talentueux, mais aussi super adorable. La groupie qui vit cachée à l’intérieur de moi n’a pas pu s’empêcher de crier un grand "gnnnnnnnnnnnnnnniiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii".

 

Maurice, avec ou sans moustache, on t’aime !!

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 8 mai 2011 à 11:04

Je faisais bien sûr référence aux moustaches de visage.

 

Tout le monde sait que Maurice est moustachu à l’intérieur, indépendamment de son apparence actuelle. http://www.cosmetiquemagazine.fr/partage/imprimer.asp?id_article=13837
Le talent, ça ne part pas en se rasant !!! (C’est pour rassurer Géraldine)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 8 mai 2011 à 16:58

Jicky, c’est retour au "vous" alors ?
Perso, j’aime bien le côté informel du "tu", mais si c’est mon côté néo-vintage qui vous traumatise, je comprends... ;D

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 8 mai 2011 à 18:03

J’ai plus entendu de Maurice Roucel comme d’un mec légérement imbuvable, mais bon, vénération quand même :D !

 

Et désolé grand(ourse, mais je fais pas trop gaffe des fois au tutoiement et tout, le prend pas mal =)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

grand'ourse

par , le 7 mai 2011 à 16:40

Bonjour !
Après plus d’une semaine, je récupère mon nez. Donc mission Dans tes bras.
A vrai dire, c’est déjà prête à camper sur ma première impression que j’ai testé sur peau. Prête à me dire "Jicky, sur ce coup là, je ne vois vraiment pas où tu es parti chercher tout ça, etc" (t’inquiète, je me repens juste après ;)).
Mais, en fait, ENORME différence entre le support papier et la peau.
Pas du tout d’ammoniac. Du sel en vrac, de la violette, puis un effet "petit daim", puis de nouveau le sel. Puis le retour du petit daim, la revanche de la violette, etc. Très fragmentaire.
Là, j’ai arrêté de sniffer mon poignet, pour reprendre une vie normale.
Et au bout de quelques instants, j’ai compris.
J’ai senti une vibration charnelle, plus qu’un parfum, remponter le long de mon cou.
C’est donc un parfum moiré, merveilleux quand on ne l’attend pas, mais insaisissable : dès qu’on essaie de l’approcher de trop près, c’est seulement sel-petit daim-violette.
Respect total.
Après, ma peau étant à la base crémeuse-sucrée-musquée, la pointe de sel ne l’a pas vraiment sublimée. Je louche plutôt vers Une fleur de cassie, merveilleux hydride d’un mimosa délicat et d’une fleur de laurier-tin âcre, qui aurait pétale, nectar et pollen au vent.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 7 mai 2011 à 18:46

Je l’aime beaucoup, mais il n’a vraiment pas de tenue sur moi... Au bout de moins de deux heures, je ne le sens plus, pas la moindre petit effluve qui vient pointer son nez, rien.
Payer ce prix la pour un parfum qui tient si peu sur moi... j’ai beau l’aimer il y a des limites non ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 7 mai 2011 à 20:42

Tu as testé Serge Noire du coup ???

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 7 mai 2011 à 20:44

Non Patrice toujours pas testé ! Il faut que je le fasse d’ailleurs !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 7 mai 2011 à 20:45

Tu nous en diras des nouvelles hein ! ^^

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 7 mai 2011 à 20:57

Oui je viens de relire tout les avis de ce site sur serge noire, et je me lèche les babines d’avance de tester ce petit bijoux ;) (et le flacon est de toute beauté je trouve)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 8 mai 2011 à 14:47

Contente que tu ais retrouvé ton nez Grand’Ourse !
Je ne peux que t’encourager pour Une Fleur de Cassie.
Lorsque je cesse de le porter je me dis que c’est pour mieux le retrouver.
Je n’ai pas envie de m’y habituer, je veux l’émotion permanente.
Je ne peux pas m’en passer plus de 2 jours quoi qu’il en soit.
L’effet odeur de peau que j’espérais avec Dans Tes Bras, c’est avec uFdC que je l’ai obtenu.
Il est à la fois complexe et facile à porter tant il se fond sur la peau. A la fois retro et original.
Concernant Dans tes Bras, je regrette de l’avoir connu après avoir lu l’engouement qu’il suscitait, je me l’étais trop imaginé. Il faut que je patiente et le laisse venir à moi.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Demian

Demian

a porté Dans tes Bras le 10 mars 2019

Mon préféré, Vol de nuit de Guerlain et la magnifique bouteille à hélices de l’extrait et viennent ensuite Après l’Ondée, Mitsouko, Habit rouge, chez Annick Goutal, Un matin d’orage, Nuit étoilée, chez (...)
Sa note :

nordine

a porté Dans tes Bras le 19 décembre 2018

Sa note :

Diwiwi

a porté Dans tes Bras le 1er novembre 2017

Sa note :
Emma Bovary

Emma Bovary

a porté Dans tes Bras le 22 juillet 2017

Sa note :
Emma Bovary

Emma Bovary

a porté Dans tes Bras le 28 juin 2017

Sa note :

Pausanias

a porté Dans tes Bras le 11 février 2017

Sa note :
Alafolie

Alafolie

a porté Dans tes Bras le 5 février 2017

Ma famille, mes parfums, ma vie....
Sa note :

mina

a porté Dans tes Bras le 28 janvier 2017

Naty

Naty

a porté Dans tes Bras le 14 janvier 2017

Sa note :
Demian

Demian

a porté Dans tes Bras le 28 décembre 2016

Mon préféré, Vol de nuit de Guerlain et la magnifique bouteille à hélices de l’extrait et viennent ensuite Après l’Ondée, Mitsouko, Habit rouge, chez Annick Goutal, Un matin d’orage, Nuit étoilée, chez (...)
Sa note :
Demian

Demian

a porté Dans tes Bras le 21 décembre 2016

Mon préféré, Vol de nuit de Guerlain et la magnifique bouteille à hélices de l’extrait et viennent ensuite Après l’Ondée, Mitsouko, Habit rouge, chez Annick Goutal, Un matin d’orage, Nuit étoilée, chez (...)
Sa note :
laurenz

laurenz

a porté Dans tes Bras le 29 novembre 2016

Partiellement en charge de la rubrique "Actualité" sur Auparfum depuis septembre 2015, l’univers du parfum et des odeurs me passionne.
Sa note :
Demian

Demian

a porté Dans tes Bras le 31 octobre 2016

Mon préféré, Vol de nuit de Guerlain et la magnifique bouteille à hélices de l’extrait et viennent ensuite Après l’Ondée, Mitsouko, Habit rouge, chez Annick Goutal, Un matin d’orage, Nuit étoilée, chez (...)
Sa note :
Demian

Demian

a porté Dans tes Bras le 31 octobre 2016

Mon préféré, Vol de nuit de Guerlain et la magnifique bouteille à hélices de l’extrait et viennent ensuite Après l’Ondée, Mitsouko, Habit rouge, chez Annick Goutal, Un matin d’orage, Nuit étoilée, chez (...)
Sa note :
Anna Fleuve

Anna Fleuve

a porté Dans tes Bras le 18 août 2016

Paris, 37 ans
Marco

Marco

a porté Dans tes Bras le 21 avril 2016

Sa note :
Marco

Marco

a porté Dans tes Bras le 7 avril 2016

Sa note :
Lieul

Lieul

a porté Dans tes Bras le 19 mars 2016

Sa note :
Marco

Marco

a porté Dans tes Bras le 12 mars 2016

Sa note :
Marco

Marco

a porté Dans tes Bras le 5 mars 2016

Sa note :
Marco

Marco

a porté Dans tes Bras le 4 mars 2016

Sa note :

lorelei

a porté Dans tes Bras le 17 février 2016

Sa note :
Marco

Marco

a porté Dans tes Bras le 9 janvier 2016

Sa note :
Passacaille

Passacaille

a porté Dans tes Bras le 23 novembre 2015

Enseignant-chercheur en chimie organique à l’Université de Versailles SQY
Sa note :
Passacaille

Passacaille

a porté Dans tes Bras le 2 novembre 2015

Enseignant-chercheur en chimie organique à l’Université de Versailles SQY
Sa note :
Passacaille

Passacaille

a porté Dans tes Bras le 19 octobre 2015

Enseignant-chercheur en chimie organique à l’Université de Versailles SQY
Sa note :
laurenz

laurenz

a porté Dans tes Bras le 22 septembre 2015

Partiellement en charge de la rubrique "Actualité" sur Auparfum depuis septembre 2015, l’univers du parfum et des odeurs me passionne.
Sa note :
Demian

Demian

a porté Dans tes Bras le 19 septembre 2015

Mon préféré, Vol de nuit de Guerlain et la magnifique bouteille à hélices de l’extrait et viennent ensuite Après l’Ondée, Mitsouko, Habit rouge, chez Annick Goutal, Un matin d’orage, Nuit étoilée, chez (...)
Sa note :
Passacaille

Passacaille

a porté Dans tes Bras le 6 septembre 2015

Enseignant-chercheur en chimie organique à l’Université de Versailles SQY
Sa note :

Géraldine

a porté Dans tes Bras le 24 août 2015

Amateur de parfums et de saveurs. Longtemps monogame, j’ai découvert, ici et ailleurs, que la diversité était possible. Adieu la signature olfactive, aujourd’hui je picore avec délices. Les orientaux (...)
Sa note :
Passacaille

Passacaille

a porté Dans tes Bras le 23 août 2015

Enseignant-chercheur en chimie organique à l’Université de Versailles SQY
Sa note :
Passacaille

Passacaille

a porté Dans tes Bras le 5 août 2015

Enseignant-chercheur en chimie organique à l’Université de Versailles SQY
Sa note :
Demian

Demian

a porté Dans tes Bras le 28 juillet 2015

Mon préféré, Vol de nuit de Guerlain et la magnifique bouteille à hélices de l’extrait et viennent ensuite Après l’Ondée, Mitsouko, Habit rouge, chez Annick Goutal, Un matin d’orage, Nuit étoilée, chez (...)
Sa note :

atlas

a porté Dans tes Bras le 23 juillet 2015

Passacaille

Passacaille

a porté Dans tes Bras le 8 juillet 2015

Enseignant-chercheur en chimie organique à l’Université de Versailles SQY
Sa note :
ROBERTO

ROBERTO

a porté Dans tes Bras le 3 juillet 2015

Sa note :
Demian

Demian

a porté Dans tes Bras le 27 juin 2015

Mon préféré, Vol de nuit de Guerlain et la magnifique bouteille à hélices de l’extrait et viennent ensuite Après l’Ondée, Mitsouko, Habit rouge, chez Annick Goutal, Un matin d’orage, Nuit étoilée, chez (...)
Sa note :
Youggo

Youggo

a porté Dans tes Bras le 8 mai 2015

Passionné de musique, de photographie, d’art, et récemment tombé amoureux du monde la parfumerie. Mon parfum signature : Eau Sento de IUNX. Mes autres petits plaisirs : Fille en Aiguilles, Serge (...)
Sa note :

Luna

a porté Dans tes Bras le 21 avril 2015

Jicky

Jicky

a porté Dans tes Bras le 1er avril 2015

Avait-elle des raisons de penser que vous viviez mal votre dualité ? Voyez-vous... si je vous dis oui alors vous allez tout de suite penser à un dédoublement. A Mr Hyde et au Dr Jekyll. Du coup je (...)
Nymphomaniac

Nymphomaniac

a porté Dans tes Bras le 30 mars 2015

Sa note :
Demian

Demian

a porté Dans tes Bras le 25 mars 2015

Mon préféré, Vol de nuit de Guerlain et la magnifique bouteille à hélices de l’extrait et viennent ensuite Après l’Ondée, Mitsouko, Habit rouge, chez Annick Goutal, Un matin d’orage, Nuit étoilée, chez (...)
Sa note :
billieH

billieH

a porté Dans tes Bras le 11 mars 2015

PoisonFlower

PoisonFlower

a porté Dans tes Bras le 1er mars 2015

Pas comme tout le monde... pour le meilleur ou pour le pire, ça dépend des jours !
Youggo

Youggo

a porté Dans tes Bras le 1er mars 2015

Passionné de musique, de photographie, d’art, et récemment tombé amoureux du monde la parfumerie. Mon parfum signature : Eau Sento de IUNX. Mes autres petits plaisirs : Fille en Aiguilles, Serge (...)
Sa note :
Nymphomaniac

Nymphomaniac

a porté Dans tes Bras le 15 février 2015

Sa note :

Belle du seigneur

a porté Dans tes Bras le 14 février 2015

Patrice

Patrice

a porté Dans tes Bras le 2 février 2015

Le nez aux aguets, toujours ! Passionné d’odeurs et de botanique. En grandissant à la campagne, j’ai développé depuis tout jeune une certaine sensibilité aux odeurs évoquant la nature et les fleurs. (...)
ROBERTO

ROBERTO

a porté Dans tes Bras le 9 janvier 2015

Sa note :
Jicky

Jicky

a porté Dans tes Bras le 5 janvier 2015

Avait-elle des raisons de penser que vous viviez mal votre dualité ? Voyez-vous... si je vous dis oui alors vous allez tout de suite penser à un dédoublement. A Mr Hyde et au Dr Jekyll. Du coup je (...)
Myl&une

Myl&une

a porté Dans tes Bras le 29 décembre 2014

Florestan

Florestan

a porté Dans tes Bras le 24 décembre 2014

Sa note :
Florestan

Florestan

a porté Dans tes Bras le 18 décembre 2014

Sa note :
Nymphomaniac

Nymphomaniac

a porté Dans tes Bras le 16 décembre 2014

Sa note :
habanita

habanita

a porté Dans tes Bras le 15 décembre 2014

Sa note :
Nymphomaniac

Nymphomaniac

a porté Dans tes Bras le 19 novembre 2014

Sa note :
Youggo

Youggo

a porté Dans tes Bras le 8 novembre 2014

Passionné de musique, de photographie, d’art, et récemment tombé amoureux du monde la parfumerie. Mon parfum signature : Eau Sento de IUNX. Mes autres petits plaisirs : Fille en Aiguilles, Serge (...)
Sa note :
Jicky

Jicky

a porté Dans tes Bras le 3 novembre 2014

Avait-elle des raisons de penser que vous viviez mal votre dualité ? Voyez-vous... si je vous dis oui alors vous allez tout de suite penser à un dédoublement. A Mr Hyde et au Dr Jekyll. Du coup je (...)
Jicky

Jicky

a porté Dans tes Bras le 31 octobre 2014

Avait-elle des raisons de penser que vous viviez mal votre dualité ? Voyez-vous... si je vous dis oui alors vous allez tout de suite penser à un dédoublement. A Mr Hyde et au Dr Jekyll. Du coup je (...)
Quelques fleurs

Quelques fleurs

a porté Dans tes Bras le 29 octobre 2014

Adoratrice de parfum mais pas une parfumista. Petite culture olfactive qui ne demande qu’à grandir. Lectrice de la blogosphère parfumée mais peu disserte car n’ayant pas grand chose à dire mais (...)
Jicky

Jicky

a porté Dans tes Bras le 20 octobre 2014

Avait-elle des raisons de penser que vous viviez mal votre dualité ? Voyez-vous... si je vous dis oui alors vous allez tout de suite penser à un dédoublement. A Mr Hyde et au Dr Jekyll. Du coup je (...)
Jicky

Jicky

a porté Dans tes Bras le 30 septembre 2014

Avait-elle des raisons de penser que vous viviez mal votre dualité ? Voyez-vous... si je vous dis oui alors vous allez tout de suite penser à un dédoublement. A Mr Hyde et au Dr Jekyll. Du coup je (...)
ROBERTO

ROBERTO

a porté Dans tes Bras le 26 septembre 2014

Sa note :
Jicky

Jicky

a porté Dans tes Bras le 4 septembre 2014

Avait-elle des raisons de penser que vous viviez mal votre dualité ? Voyez-vous... si je vous dis oui alors vous allez tout de suite penser à un dédoublement. A Mr Hyde et au Dr Jekyll. Du coup je (...)

ancien membre

a porté Dans tes Bras le 28 août 2014

Jicky

Jicky

a porté Dans tes Bras le 27 août 2014

Avait-elle des raisons de penser que vous viviez mal votre dualité ? Voyez-vous... si je vous dis oui alors vous allez tout de suite penser à un dédoublement. A Mr Hyde et au Dr Jekyll. Du coup je (...)
Jicky

Jicky

a porté Dans tes Bras le 23 août 2014

Avait-elle des raisons de penser que vous viviez mal votre dualité ? Voyez-vous... si je vous dis oui alors vous allez tout de suite penser à un dédoublement. A Mr Hyde et au Dr Jekyll. Du coup je (...)
Lanou

Lanou

a porté Dans tes Bras le 15 août 2014

doudou

doudou

a porté Dans tes Bras le 3 août 2014

Cécile est passionnée d’odeurs depuis l’enfance. Des précieux flacons de sa maman et de sa grand-mère humés avec délice aux rayons des parfumeries sillonnés avec assiduité, elle s’est formée (...)

Woody

a porté Dans tes Bras le 4 juillet 2014

Sa note :
Youggo

Youggo

a porté Dans tes Bras le 2 juillet 2014

Passionné de musique, de photographie, d’art, et récemment tombé amoureux du monde la parfumerie. Mon parfum signature : Eau Sento de IUNX. Mes autres petits plaisirs : Fille en Aiguilles, Serge (...)
Sa note :

à la une

Chapitre 4 - Le nez dans la formule : la tige verte

Chapitre 4 - Le nez dans la formule : la tige verte

Auparfum vous propose un dossier qui présente la genèse, le développement et les rouages d’une création olfactive hors normes, Nuit de bakélite d’Isabelle Doyen pour Naomi Goodsir. Aujourd’hui, plongeon dans toutes les facettes du cœur vert de ce parfum.

en ce moment

il y a 6 heures

Quel casse tête ça doit être par moment de faire un parfum ! On est loin des quelques notes qui(…)

kinou a commenté Ganymede

il y a 19 heures

bonsoir est ce que vos 2 parfums sont mixtes ?

kismi a commenté Eau capitale

il y a 2 jours

Superbe rose, pour moi la filiation avec Portrait of à Lady est évidente, mais sa diffusion se(…)

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019