Auparfum

Dior offre une boutique à sa Collection Privée

par , le 19 mars 2016

Après Chanel dans le Marais, et Guerlain qui a ouvert récemment une nouvelle adresse dédiée à ses parfums, c’est au tour de Dior d’inaugurer une boutique parisienne - celle-ci éphémère - entièrement réservée aux parfums de sa Collection Privée Christian Dior. La date de fermeture n’a pas été communiquée...

Pas très loin de Guerlain, elle a elle aussi pris sa place sur la très prisée rue Saint-Honoré dans le 1er arrondissement.

On pourra retrouver dans la boutique, décorée de laque noire et blanche, les 16 parfums qui constituent la gamme exclusive des parfums Dior - habituellement distribuée dans les boutiques de la marque ou dans certains grands magasins - ainsi que les Élixirs Précieux et les bougies.

Les tout premiers parfums de cette collection avaient été lancés en 2004, sous la direction artistique d’Hedi Slimane : Bois d’Argent signé Annick Menardo, Eau Noire et Cologne Blanche (aujourd’hui disparue de la ligne) créés par Francis Kurkdjian.

Puis Ambre Nuit, composé par François Demachy, les a rejoints en 2009, suivi en 2010 par une grande série inspirée par l’héritage couture de la maison Dior : Cologne Royale, Granville, Leather Oud, Milly-la-Foret, Mitzah, New Look 1947, Patchouli Imperial et Vetiver.

Les derniers lancements, Cuir Cannage en 2014, et Fève Délicieuse en 2015, viennent compléter cette collection haut de gamme, qui, même si elle est un peu inégale et recycle parfois des idées déjà vues, comporte toujours de belles pièces, comme Bois d’Argent et Eau Noire.

— 
La Collection Privée Christian Dior : 210 € / 125ml, 300 € / 250ml
Boutique éphémère Dior parfums : 326, rue Saint-Honoré, Paris 1er

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Doblis

par , le 30 avril 2016 à 22:08

Aujourd’hui je suis allé faire un tour dans cette nouvelle boutique. Mon Dieu qu’elle est froide !!!
Heureusement que la vendeuse était extrêmement sympathique, divinement jolie et très professionnelle pour sauver l’atmosphère de ce lieu que je n’ai pas du tout aimé !

Je comprends qu’elle soit éphémère : ils n’ont même pas fini le sol...
Et oui, vous vous retrouvez sur un béton brut qui pourrait faire très modern et à la mode dans certains lieux branchés (et surtout face à Colette qui s’est associé à la marque Vilhelm pour lancer "Colette x Vilhelm"), mais là ça ne marche pas ! Et oui, on voit bien qu’il y a une "petite marche" entre le béton brut et le marbre de l’entrée ou des fenêtres qui semble dire "désolé, on n’a pas eu le temps de finir mais ce n’est pas grave vu que c’est éphémère..."
Même les meubles sont moches : trop blanc, ou trop noir, trop brillant, trop lisse. Pas classe du tout.
C’est dommage d’avoir fermé l’autre boutique éphémères située un peu plus loin qui était magnifique mais où le loyer devait être beaucoup plus cher.

Je ne sais pas si ça a déjà été signalé mais à l’arrivée de La Colle Noire dès lundi, c’est Granville qui disparaît.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Doblis

par , le 30 avril 2016 à 11:57

Hier j’ai senti La Colle Noire.
Bon, sympathique petite rose assez discrète (presque trop) avec quelques épices (clou de girofle) qui vient réchauffer le tout. Le départ sur la bergamote est lui aussi très léger.
La tenue a été assez médiocre sur ma peau mais mon nez était peut-être déjà en vacances (à les allergies...)
Sur carton, ce matin, il est encore très présent.
Tout ça est très élégant, propret, sans grande originalité. En intensité et en impression, je dirais que c’est un peu dans l’esprit de Gris Montaigne.
Est-ce que ça en vaut le prix ? Bof... Je pense qu’on peut trouver mieux.

J’ai aussi testé le Fahrenheit Cologne. Jolie création estivale avec grosse note de mandarine. Ca n’a pas l’originalité du Fahrenheit d’origine forcément.

Pour info, cette Cologne va entrainer la disparition de Fahrenheit 32 et d’Aqua Fahrenheit.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Jeanne Doré

par , le 31 mars 2016 à 13:41

Bonjour à tous, voici la réponse du service de presse Dior concernant la disponibilité d’Eau noire, Mitzah et Vétiver, qui apparaissaient comme "momentanément indisponibles" sur le site internet :

« Elles sont disponibles en offre de service sur la boutique, comme dans l’ensemble des Grands Magasins distribuant la Collection Privée Christian Dior.
Cela signifie que ces 3 référence ne sont pas exposées mais disponibles sur demande (en tiroir). »

A vous d’en déduire la réelle signification !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

euskalpyth

par , le 21 mars 2016 à 13:24

Je ne sais pas trop où mettre l’info, mais deux autres nouvelles boutiques sont apparues pas loin :
- Le labo : nouvelle boutique de la marque sur l’autre trottoir, au 203, entre Roger et Gallet et Fragonard
- Mémo : 1ère boutique au 24, rue Cambon, en face de Chanel et entre Kilian et les Parfums de Marly

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 21 mars 2016 à 11:42

Bonjour à tous et merci pour l’information, à visiter donc lors d’un prochain passage à Paris.
Attention cependant, information de taille : l’Eau Noire que j’aime particulièrement m’a été annoncée comme étant en fin de vie quand je suis allée au Bon Marché fin janvier. Je trouve cela franchement dommage.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 21 mars 2016 à 12:41

Bonjour Papillon des senteurs, c’est ce que j’ai cru comprendre également, mais j’ai demandé confirmation à la marque Dior directement pour tenter d’obtenir une info officielle... J’attends leur réponse. Ce serait en effet fort dommage qu’elle disparaisse.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 21 mars 2016 à 13:20

J’attends avec impatience de voir ce que Dior va vous répondre, Jeanne, mais je pense que l’Eau Noire va effectivement disparaître et je crains que Mitzah et Véviter ne subissent le même sort : Dior a beau dire que ces parfums restent en production et sont toujours disponibles en 250 ml en boutique, je ne vois pas bien comment ça peut être rentable, car si le produit n’est plus sur les présentoirs, les clients ne savent plus qu’il existe et donc, ne le demandent plus, et donc si pas de demande, pas de production et adieu...

Du coup, tôt ou tard, quoi qu’en dise la marque, ils ont programmé la disparition de ces parfums en les retirant des présentoirs...
Chuis dégoûté pour Mitzah qui est, pour moi, la plus belle réalisation de Demachy :-((((((((

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 29 mars 2016 à 15:33

Je pense aussi qu’Eau Noire est vouée à disparaitre, à ma dernière visite au Printemps j’ai demandé après elle et on me l’a sortie d’un placard... C’est regrettable c’est l’un de rare que j’aime dans cette collection.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

à la une

Byzance

Byzance - Rochas

Aliénor Massenet et Maurice Roucel réinventent le classique de Rochas à travers une toute nouvelle formule, qui ne manque pas d’intérêt ni d’originalité.

en ce moment

Oriande a commenté Parfum de Peau

il y a 1 heure

Merci pour cette critique inspirante, Opium ! Quand je suis d’humeur nostalgique, il m’arrive(…)

Garance a commenté Byzance

il y a 6 heures

En 2017, quand Byzance a été relancé, j’ai été très curieuse de voir si mes goûts avaient évolué.(…)

il y a 8 heures

Tres joli parfum boisé que je ne trouve pas du tout gourmand. L’étui s’ouvre et se déplie, à(…)

Dernières critiques

Summer 69 - Gas

Sous le soleil exactement

Eau capitale - Diptyque

Paris en bouteille

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019