Auparfum

Diorissimo

Dior

Flacon de Diorissimo - Dior
Les Classiques
Note des visiteurs : (30 votes)
Connectez-vous pour noter ce parfum
Connectez-vous pour indiquer si vous portez ce parfum

Parfum de bonheur

par , le 18 mars 2009

Décrit comme « un parfum à l’architecture moderne » par Edmond Roudnitska , Diorissimo est né de l’envie de son créateur de créer une parfumerie « simplifiée, concentrée ».

En effet, Roudnitska s’offusquait déjà d’une certaine tournure “confiserie” que prenait alors la parfumerie d’après-guerre, liée à la prolifération des synthétiques sucrés et fruités (que dirait-il aujourd’hui !?!) ce qui l’encouragea à vouloir faire des parfums plus simples, plus proches de la nature. Tout en sélectionnant les matières évoquant le plus la nature et les plus éloignées de la cuisine, il se concentra sur l’idée du muguet, qu’il travaillait déjà depuis quelques années. Lorsqu’il présenta son accord final à Christian Dior lors d’un dîner, ce dernier décida immédiatement que ce serait le prochain parfum de sa marque, car c’était était sa fleur fétiche, et par ailleurs le nom d’une ligne de vêtements qu’il avait lancée en 1954.

Diorissimo n’est pas un muguet réaliste, mais stylisé, exprimant davantage une odeur de cueillette de muguet au printemps que la fleur elle-même, et utilisant les synthétiques pour rendre le meilleur de la nature (il n’existe pas d’huile essentielle de muguet). Cette approche n’est pas sans rappeler celle de Jean-Claude Ellena, qui bien qu’ayant eu parfois quelques divergences artistiques avec Roudnitska, fut un de ses admirateurs et amis proches.

On reconnaît dans la première envolée l’effluve éthérée de l’ylang-ylang, qui donne cette impression si aérienne et volatile, comme un courant d’air parfumé. Puis ce sont les notes vertes, proches de la jacinthe qui prennent place, avec cette petite facette légèrement fruitée et désaltérante comme une poire pas mûre, ce qui rend presque perceptible l’aspect croquant de la texture des fleurs de muguet. La verdure devient ensuite plus poudrée, à la manière d’un lilas en fleurs, sans pour autant perdre cette incroyable fraîcheur humide particulièrement naturelle et persistante. Une petite note animale très subtile me rappelle l’odeur caractéristique un peu fécale des pâquerettes dans un champ. Enfin, des notes boisées, en sourdine, prennent le relais pour conclure en douceur cette balade dans les sous-bois printanière et stylisée, dont la “verdeur” reste plus que jamais d’actualité aujourd’hui.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Solance

par , le 16 avril 2020 à 21:28

Je porte pour la 2e fois ce parfum acquis en gros décant.
Et pour la 2e fois, je suis déçue car je le trouve extrêmement évanescent. Au bout de moins de 2h, on a du mal à le sentir encore sur la peau. Pourtant, c’est une version qui date d’il y a presque 20 ans que j’ai achetée, je doute donc que les reformulations massacreuses aient déjà frappé à cette époque....
Heureusement, il tient un peu plus sur textile mais ce n’est tout de même pas à la hauteur de la légende qu’il suscite....
Bref, je finis mes 30 ml et ce sera assez pour moi...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 17 avril 2020 à 08:07

Bonjour Solance,
Votre expérience me laisse perplexe. Je n’ai jamais eu le moindre problème de tenue avec Diorissimo. Je ne l’ai pas acheté tout récemment mais mon dernier flacon n’est pas non plus si vieux que cela. Plusieurs possibilités : soit il s’accorde mal à votre peau, soit il y a eu des millésimes peu heureux et vous êtes tombée sur l’un d’eux. Soit et c’est peut-être le plus probable, le flacon dont est issu votre décan a très mal vieilli. Ce serait vraiment dommage de vous détourner de ce bijou printanier. Un des plus grands parfums qui soient !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 2 mai 2020 à 07:40

Bonjour Adina76,

Il y a peut-être un peu des 3 dans ce "non coup de foudre" qui dure bien plus que la tenue de ce parfum sur moi.

Déjà, il y a une note presque crissante et désagréable qui se dégage rapidement sur ma peau, quelques instants après la pulvérisation, la même que quand j’avais essayé "En passant" des EDPFM... Sa fameuse note de lila n’était pas du tout heureuse sur ma peau... Y aurait-il des similitudes dans la compo de ces 2 parfums ?

Sinon peut-être un millésime pas très heureux ou un flacon éventé pourquoi pas aussi....

Cela dit, vu le prix au ml qui est loin d’être donné et le nombre de parfums que je vénère et dont il ne me reste plus une goutte, je pense sincèrement que mon prochain achat ira vers un coup de coeur avéré plutôt que vers un parfum culte qui ne m’a pas enchantée....

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 24 avril 2020 à 14:10

Oui c’est bizarre, pour un Diorissimo d’il y a 20 ans.
Votre décant a peut-être été rempli à partir d’une veille contrefaçon ? Je me suis rarement fait refilé du faux, mais c’est arrivé une fois avec du Diorissimo. On raconte qu’il était très contrefait en Europe de l’est, pendant la guerre froide. C’était le "j’adore" de l’époque, en quelque sorte.
(Ma contrefaçon était très réussie, mais le carton de la boite n’était pas gaufré, le capuchon bleu faisait plastique refondu, et le verre n’était pas assez lisse)

Un vrai Diorissimo a un regain d’intensité et de lisibilité 10mn après l’application. (On passe d’un rendu neigeux à l’accord muguet tant attendu.) Si rien ne ressort après 10mn sur les tissus, malgré vos tentatives, il faudra vous rendre à l’évidence. Moi j’ai jeté mon flacon.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Pénélope

par , le 22 janvier 2019 à 16:05

Je tourne autour de ce parfum depuis très longtemps, depuis mon enfance en fait.
J’aimerai sauter le pas et l’adopter mais j’ai peur que la version actuelle soit, pour parler franchement en ces temps de reformulations sauvages, une arnaque. C’est ainsi que je qualifie le Miss Dior actuel de la même maison.

J’avais déjà posé la question il y a un an ou deux et NewYorker m’avait très gentiment rassuré mais la version de 2019 est peu être différente. Qu’en pensez vous ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 18 avril 2020 à 11:11

Je ne peux comparer Diorissimo actuel à celui dont vous parlez, ne connaissant que la version moderne.
A mon sens c’est un très beau parfum, qui donne le sourire et beaucoup de fraîcheur et légèreté. Quoi que l’on pense de sa reformulation, il n’a pas été affublé des "attributs" modernes, fruité, sucré... il est vert mais doux. Fleuri mais pas fifille.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Diorissimo

par , le 29 août 2018 à 18:19

Tout y est dit dans l’article de Jeanne, ce Diorissimo est une merveille. Il peut paraître daté, voire simple car soliflore, mais pour moi il représente la complexité que représente la création d’un parfum.

Arriver à recréer l’odeur du muguet avec des molécules d’autres fleurs, c’est une prouesse à mes yeux.

5 étoiles pour ce sublime parfum que je n’ai découvert que trop tard !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 29 août 2018 à 18:19

Enfin, 4 étoiles plutôt (5 étoiles si cela avait été possible !)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Joanne

par , le 10 novembre 2017 à 18:55

Raffiné, doux, discret.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

tereliana

par , le 6 juin 2016 à 14:39

Une pépite que je découvre bien tard !!!! A la recherche d’un floral frais, mais plutôt partie pour découvrir le n° 19 de Chanel dont les critiques sont élogieuses sur ce site, me voilà dans ma parfumerie de province :) Je dis à la vendeuse que je cherche une senteur florale fraîche, élégante et "intemporelle", sous entendu pas de trucs insipides et sucrés à la mode.... première réaction de la dame : c’est pas pour vous ! :( si si madame, c’est bien pour moi, j’assume ! :) et j’essaye sur un poignet le 19 de Chanel (EDP mais pas version poudré). En bas de l’étagère mon oeil est attiré par ce flacon tout simple mais joli, élégant... Diorissimo. Je teste. Les premières notes me plaisent beaucoup, Ce muguet est frais, vif, respire le bonheur d’un matin de printemps où la rosée laisse la place aux premiers rayons de soleil encore tièdes.... ouh la ! ça me plait vraiment !! Mais je traîne dans la parfumerie et bientôt, si je sens toujours le n° 19, Diorissimo s’efface. Alors je sors prendre l’air et un petit moment après le nez collé à mon poignet, je sens les effluves du muguet la vivacité a laissé place à la douceur, même si la fraîcheur demeure. Mais pas de sillage. la senteur m’a conquise mais je doute de la tenue sur ma peau. Je reviens dans ma parfumerie et craque pour le 19 (merci auparfum !) mais la vendeuse voit mes regrets avec mon petit muguet....et avec une extrême gentillesse me remplit un vapo de sac de cette essence :) Ô joie ! merci gentille vendeuse, et merci les critiques d’auparfum, parce que cela fait deux jours que je porte Diorissimo, et vraiment, c’est un souffle de printemps et de fraîcheur, et de "propre" tout en élégance, j’en profite, et n’ai que des compliments donc je suis ravie :) !!! c’est vraiment un choix auquel je n’aurais jamais pensé sans ce site, et une bien jolie surprise que cette senteur là !!!

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

billieH

par , le 9 mai 2015 à 15:01

Bonjour, j’ai enfin trouvé le cadeau pour la fête des mères, à savoir Diorissimo mais dois-je plutôt prendre l’edt ou l’eau de parfum (ma sœur ne sait pas sur lequel maman a craqué). D’avance merci

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 9 mai 2015 à 15:49

Salut billieH. Ta maman a craqué pour celui qui était disponible en tester au magasin. Et si tu demandes à ta sœur dans quel magasin elle l’a essayé ?
Personnellement, je préfère edt. il me semble plus frisquet, plus vert. Il parait que edp a une légèrement meilleure tenue en plus d’etre plus arrondie que edt. Le parfumeries qui vendent les deux versions sont rares.
Si t’as les deux devant ton nez, acheté celle qui te plait le plus, je ne pense pas que ta maman a le nez aussi subtil que ses filles ;-)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 9 mai 2015 à 15:56

Bonjour BillieH,

A titre personnel, je préfère l’EDP pour sa tenue et surtout son sillage si enjoué mais aussi parce que l’EDT évolue d’une telle façon sur ma peau qu’elle m’a déjà valu des réflexions comme : " ça sent l’Air Wick ! " " qui s’est parfumé avec du désodorisant ? " etc... Sachant que ces remarques viennent de personnes qui ne se parfument même pas, je n’en n’ai pas été vexée mais elles m’ont permis d’orienter définitivement mon choix vers l’EDP qui, elle, ne me vaut aucune observation désobligeante.
Bonne journée parfumée et au plaisir de vous lire !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 9 mai 2015 à 18:02

Bonjour les filles, merci pour vos conseils. Ma maman a senti et adoré ce parfum grâce à ma jeune soeur à 800 km de chez moi, lors de leurs vacances la semaine dernière, donc Anna, impossible d’aller voir, tu penses bien que j’y avais pensé.
De fait, je viens de faire un saut au Noc....chez moi pour sentir les deux versions qui étaient disponibles, une chance. Mon coeur penche pour l’edt, mais là n’est pas la question. Je tranche pour 50 ml en edp et passe en caisse lorsque que la conseillère me dit "c’est drôle votre maman est venue l’acheter cet matin, avec Herba Fresca !" J’ai donc reposé le parfum (elle avait choisi l’edp aussi !)...Je suis donc à la recherche d’un autre cadeau. Désolée de vous avoir embêté pour rien. C’est cela les petites villes de province, tout le monde se connaît...
Sinon je suis passée juste avant dans une boutique de thé et café qui suit L’Occitane pour ressentir leur Verveine j’ai réussi à m’engueuler avec la vendeuse qui a fini par me dire que je n’y connaissait rien (elle m’accusait de polluer l’air de son magasin en pschittant trop de testeurs à savoir...deux, que mon nez saturait...de là elle me propose du café) J’ai eu droit à trois minutes de sermon et de cours sur les bons usages du parfum (pas au restaurant, tatati et tatata...j’avoue m’être amusée à la laisser parler, je suis vilaine mais je n’ai pas commencé hein). Et en conclusion elle m’a dit que si je n’étais pas chimiste je n’y connaissais rien. Et que j’étais trop vieille pour commencer des études pour être nez. Ubuesque je vous dis !! D’autant que j’ai 31 ans et que je ne souhaites pas changer mon métier que j’adore. Ah oui et que c’était ridicule d’avoir plusieurs parfums et que cela devait me coûter une fortune, qu’elle ne comprenait pas le prix des Lutens...des Malle...et pour elle le plus belle iris est l’heure bleue qu’elle porte. J’ai vécu un moment surréaliste, et je ne demandais rien du tout. Mais rien de rien. Je suis partie après avoir acheté du thé blanc à la fleur d’oranger, on ne se refait pas...je vous embrasse, bon week end à tous.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 9 mai 2015 à 18:04

Désolée pour les coquilles, ce n’est mas toujours facile d’écrire sur une tablette en faisant ses courses, j’espère que vous me pardonnerez...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 9 mai 2015 à 18:09

Achète lui Un Lys !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 9 mai 2015 à 18:55

Pas le même budget, d’autant que j’avais une réduction chez Noc...mais oui l’idée est bonne ! Merci.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 9 mai 2015 à 20:43

Un de ces quatre on dois faire The Best Off des niaiseries qu’elles essayent nous faire gober.
Un des plus récent, j’ai dit que Mr Reformulator a massacré tout les classiques, elle me réponde outrée que l’énième flanquer de Miss Dior (au Addict, quelle différence ?) C’est un Dior, enfin !.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

billieH

par , le 1er mai 2015 à 11:44

Calygo, oui il me reste Un lys, je le garde pour une grande occasion. Ou un jour qui appelera le lys. Aujourd’hui je suis en Instant de Guerlain, enveloppant, réconfortant, pour une journée à ne rien faire (si de la tarte à la rhubarbe).

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

billieH

par , le 1er mai 2015 à 10:15

Joli clin d’oeil que de le porter aujourd’hui..

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 1er mai 2015 à 10:39

Vous avez raison Eckbo et BillieH , moi aussi aujourd’hui je porte Diorissimo en EDP !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 1er mai 2015 à 10:49

Bonjour Tamango, je ne le porte malheureusement pas et je ne l’ai même jamais croisé. Mais comme il pleut des cordes et que le muguet ne sort pas encore, j’aurais eu envie de le porter aujourd’hui...Bonne journée

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 1er mai 2015 à 11:27

S’il te reste du Un Lys ça pourra faire illusion, au moins au départ. ;)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 1er mai 2015 à 16:07

Oui, joli clin d’œil pour ce premier jour du "joli joli jo-li mois de mai qui s’arrose" ’,’,’,’,’,’ comme dirait Bourvil...
J’ai la joie de porter aujourd’hui la sublime EdT en version flacon de plus de vingt ans qu’une amie m’a donnée il y a quelques semaines (avec le bouchon et l’étui tous deux ornés du motif pied-de-poule et de l’ovale rose emblématiques de la Maison)... Hum bonheur
"Joli, joli, jo-li mois de mai
Avec mon bouquet
j’ai l’air drô-le [...]

Arrosons le muguet
Je veux être gai
et vaille que vaille
Je veux être pompette
ce n’est pas ma fête
C’est celle du travail !"
Un bon 1er mai à toutes et tous !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Tamango

par , le 25 avril 2015 à 09:54

En version EDP, Diorissimo agit sur moi comme un booster. Je ne sais comment l’expliquer mais il m’apporte énergie , c’est un véritable coup de fouet (comme une cure de Berocca).

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 26 avril 2015 à 12:19

Je l’ai senti et testé sur peau hier, j’ai été frappé par la ressemblance de Un Lys avec Diorissimo. C’est d’ailleurs pour ça que je ne me vois pas le porter, j’aurais une impression de redite avec Un Lys que je possède déjà et que je préfère, plus croquant et épuré.

C’est une sorte de mélange de fleurs blanches qui forment un muguet kaléidoscopique.Et elles sont distinctements identifiables mais tournent les unes avec les autres (lys, lilas, ylang ylang, muguet, jasmin...).

C’est l’EDP que j’ai testé, tenue assez faible sur moi, mais jolie projection le temps qu’il a duré !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

ana

par , le 8 octobre 2014 à 23:36

Apres avoir testé un bijou comme celui-ci, je regrette de snober Dior depuis un moment déjà. Dans le temps, quand j’étais plus clémente avec cette maison et elle avec nous, j’étais trop jeune pour apprécier la simplicité et la pureté. Avoir une grande tante adepte à la savonnette au muguet n’arrange pas des choses.
C’est n’est pas seulement un muguet, c’est un muguet à l’aube d’un matin particulièrement frisquet pour la saison couvert de rosée dans les sous bois pendant une promenade contemplative. Un moment de solitude volontaire.
Il est tellement adorable ce petit muguet, comme un chaton au un enfant endormi. Il est parfait tel quel.
C’était edt.
Si je ne me trompe pas edt reste assez fidèle à la composition originale de Roudnitska. Mais comme c’est une réédition M Demarchy est forcement passé par la.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Samsara

a porté Diorissimo le 24 mai 2020

Sa note :
Solance

Solance

a porté Diorissimo le 1er mai 2020

A la recherche d’un remplacant pour mon disparu et regretté Fragile de JP Gaultier fin 2013, ma quete m’a fait tomber dans le chaudron magique du monde de la parfumerie... et j’ai découvert avec (...)
Sa note :
Adina76

Adina76

a porté Diorissimo le 1er mai 2020

Nectars favoris : Ysatis, Calèche, Chamade, Miss Dior (l’originale), Misia, Arpège, Cabochard, Paloma Picasso, Mon Parfum chéri, Fidji, l’Air du Temps Mes regrets : Nina (1986), Fleurs de fleurs, l’Or (...)
Sa note :
Solance

Solance

a porté Diorissimo le 16 avril 2020

A la recherche d’un remplacant pour mon disparu et regretté Fragile de JP Gaultier fin 2013, ma quete m’a fait tomber dans le chaudron magique du monde de la parfumerie... et j’ai découvert avec (...)
Sa note :

Maskedball

a porté Diorissimo le 6 décembre 2019

ana

ana

a porté Diorissimo le 16 mars 2019

Sa note :
ana

ana

a porté Diorissimo le 31 janvier 2019

Sa note :
ana

ana

a porté Diorissimo le 1er décembre 2018

Sa note :

Nobriga

a porté Diorissimo le 18 octobre 2018

Diorissimo

Diorissimo

a porté Diorissimo le 29 août 2018

Sa note :
ana

ana

a porté Diorissimo le 12 août 2018

Sa note :
ana

ana

a porté Diorissimo le 28 mai 2018

Sa note :
ana

ana

a porté Diorissimo le 6 mai 2018

Sa note :
Tamango

Tamango

a porté Diorissimo le 1er mai 2018

Sa note :
zapakh

zapakh

a porté Diorissimo le 1er mai 2018

Sa note :
zapakh

zapakh

a porté Diorissimo le 30 avril 2018

Sa note :
zapakh

zapakh

a porté Diorissimo le 19 avril 2018

Sa note :
zapakh

zapakh

a porté Diorissimo le 18 avril 2018

Sa note :
zapakh

zapakh

a porté Diorissimo le 17 avril 2018

Sa note :
zapakh

zapakh

a porté Diorissimo le 16 avril 2018

Sa note :
zapakh

zapakh

a porté Diorissimo le 15 avril 2018

Sa note :
zapakh

zapakh

a porté Diorissimo le 14 avril 2018

Sa note :
ana

ana

a porté Diorissimo le 13 avril 2018

Sa note :
zapakh

zapakh

a porté Diorissimo le 14 mars 2018

Sa note :
ana

ana

a porté Diorissimo le 4 mars 2018

Sa note :
ana

ana

a porté Diorissimo le 29 janvier 2018

Sa note :
Joanne

Joanne

a porté Diorissimo le 10 novembre 2017

Auteure de 27 ans, vivant à Grenoble. Les odeurs me fascinent depuis toujours...
Sa note :
ana

ana

a porté Diorissimo le 24 août 2017

Sa note :
ana

ana

a porté Diorissimo le 30 mai 2017

Sa note :
tereliana

tereliana

a porté Diorissimo le 10 mai 2017

Sa note :
Demian

Demian

a porté Diorissimo le 3 mai 2017

Mon préféré, Vol de nuit de Guerlain et la magnifique bouteille à hélices de l’extrait et viennent ensuite Après l’Ondée, Mitsouko, Habit rouge, chez Annick Goutal, Un matin d’orage, Nuit étoilée, chez (...)
Sa note :
Adina76

Adina76

a porté Diorissimo le 1er mai 2017

Nectars favoris : Ysatis, Calèche, Chamade, Miss Dior (l’originale), Misia, Arpège, Cabochard, Paloma Picasso, Mon Parfum chéri, Fidji, l’Air du Temps Mes regrets : Nina (1986), Fleurs de fleurs, l’Or (...)
Sa note :
Tamango

Tamango

a porté Diorissimo le 1er mai 2017

Sa note :
ana

ana

a porté Diorissimo le 23 avril 2017

Sa note :
zapakh

zapakh

a porté Diorissimo le 23 mars 2017

Sa note :
ana

ana

a porté Diorissimo le 10 mars 2017

Sa note :
zapakh

zapakh

a porté Diorissimo le 7 mars 2017

Sa note :
ana

ana

a porté Diorissimo le 4 mars 2017

Sa note :
cabochabanita

cabochabanita

a porté Diorissimo le 27 février 2017

ana

ana

a porté Diorissimo le 4 février 2017

Sa note :
tereliana

tereliana

a porté Diorissimo le 6 juin 2016

Sa note :
tereliana

tereliana

a porté Diorissimo le 2 juin 2016

Sa note :
Tamango

Tamango

a porté Diorissimo le 1er mai 2016

Sa note :
Tamango

Tamango

a porté Diorissimo le 18 avril 2016

Sa note :
Tamango

Tamango

a porté Diorissimo le 18 avril 2016

Sa note :
Tamango

Tamango

a porté Diorissimo le 17 avril 2016

Sa note :
zapakh

zapakh

a porté Diorissimo le 29 mars 2016

Sa note :
zapakh

zapakh

a porté Diorissimo le 1er janvier 2016

Sa note :
Yohan Cervi (Newyorker)

Yohan Cervi (Newyorker)

a porté Diorissimo le 6 septembre 2015

Yohan Cervi est expert en histoire de la parfumerie moderne. Rédacteur pour Auparfum et pour Nez, la revue olfactive, il est le co-fondateur de Maelstrom Paris, laboratoire indépendant de création (...)
Sa note :
Yohan Cervi (Newyorker)

Yohan Cervi (Newyorker)

a porté Diorissimo le 5 septembre 2015

Yohan Cervi est expert en histoire de la parfumerie moderne. Rédacteur pour Auparfum et pour Nez, la revue olfactive, il est le co-fondateur de Maelstrom Paris, laboratoire indépendant de création (...)
Sa note :

muriellinet

a porté Diorissimo le 19 juin 2015

zapakh

zapakh

a porté Diorissimo le 3 mai 2015

Sa note :
Tamango

Tamango

a porté Diorissimo le 1er mai 2015

Sa note :

invité

a porté Diorissimo le 1er mai 2015

Sa note :
Tamango

Tamango

a porté Diorissimo le 28 avril 2015

Sa note :
Tamango

Tamango

a porté Diorissimo le 26 avril 2015

Sa note :
Tamango

Tamango

a porté Diorissimo le 25 avril 2015

Sa note :
zapakh

zapakh

a porté Diorissimo le 20 avril 2015

Sa note :
zapakh

zapakh

a porté Diorissimo le 19 avril 2015

Sa note :
zapakh

zapakh

a porté Diorissimo le 17 avril 2015

Sa note :
Vesper

Vesper

a porté Diorissimo le 11 novembre 2014

Je dois admettre que j’apprécie peu de choses. Mais ce que j’aime, je l’aime passionnément. Cette biographie tiendra donc en quelques noms... Michael Nyman, Stephen Fry, Andrée Putman, Neil Tennant (...)
Sa note :
Yohan Cervi (Newyorker)

Yohan Cervi (Newyorker)

a porté Diorissimo le 1er juillet 2014

Yohan Cervi est expert en histoire de la parfumerie moderne. Rédacteur pour Auparfum et pour Nez, la revue olfactive, il est le co-fondateur de Maelstrom Paris, laboratoire indépendant de création (...)
Sa note :

à la une

Aimez-moi comme je suis, l'homme de 2020 par Caron

Aimez-moi comme je suis, l’homme de 2020 par Caron

Plus de 85 ans après l'emblématique Pour un homme, la maison française présente son nouveau grand masculin

en ce moment

neovand a commenté Essence

il y a 7 heures

Merci pour cette info Ana. En plus, le prix reste intéressant. Je suis toujours surprise de(…)

il y a 7 heures

Merci Jicky pour toutes ces précisions étonnantes, je m’en vais de ce pas re-sentir toutes ces(…)

truite974 a commenté Kenzo Amour

il y a 7 heures

Je suis tombee amoureuse de de ce parfum des que je l ai senti... pour moi c est l,odeur de la(…)

Dernières critiques

Summer 69 - Gas

Sous le soleil exactement

Eau capitale - Diptyque

Paris en bouteille

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Trouver Nez

Paris Parfums

Paris Parfums

Toulon (83)

Passage 31 - Nantes

Passage 31 - Nantes

Nantes (44)

Philippe K.

Philippe K.

Lausanne (01)

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019