Auparfum

Dune

Dior

Flacon de Dune - Dior
Les Classiques
Note des visiteurs : (21 votes)
Connectez-vous pour noter ce parfum
Connectez-vous pour indiquer si vous portez ce parfum

La Crème de la Mer

par , le 24 janvier 2013

Au sortir des tonitruantes années 80, Dior a dû trouver un digne successeur au toxique et capiteux Poison, en imposant un changement de style.

Oubliée la vitupérance des tubéreuses et florientaux étouffants, le besoin de calme et de sérénité des années 90 balbutiantes, marquées par la conscience de soi, un individualisme plus responsable, la pratique du yoga, seront autant d’empreintes qui marqueront Dune. Le maquillage se fait moins voyant, les épaulettes plus ajustées, les couleurs plus discrètes et moins criardes. Le parfum, en dehors de certains délires régressifs, innovants et gourmands, suivra ce chemin.

Toutefois, semblant hésiter entre une tradition (passée) de l’empilement et un besoin (futur) de limpidité du trait, Dune me paraissait, à sa sortie, à la fois "trop et pas assez", me laissant sur ma faim. Ni extraverti, mais, pas assez épuré, je ne savais qu’en penser. Aujourd’hui, je me fais une idée plus précise de ce "parfum - trait d’union".

Des aldéhydes associés à de la mandarine pêchue et grasse, de la bergamote, de l’ylang et de la rose, tendent la main vers la parfumerie classique, mais, pétillent joyeusement comme des parfums modernes.

Des notes vertes, végétales, associées à un bouquet floral dense rappellent, elles, que les années 80, Ysatis, Must et Alliage en tête, ont précédé ce parfum.

Des embruns marins, eux, justifient l’intitulé et répondent au besoin de proximité avec la nature. Mais, pas encore caricaturaux comme le seront les nombreux calonés de la décennie suivante, plutôt que donner l’impression de surfer en pleine mer ou de s’attabler devant un plateau d’huîtres à Cancale, la sensation ozonique des d’embruns offre le sentiment de se promener en fin de journée en bord de mer, lorsque les ajoncs et la végétation des dunes est balayée par l’air océanique. Genêt, mousse et patchouli assoient cet air de brise marine dans une végétation verdoyante et un peu poussiéreuse, en début de soirée, lorsque la peau échauffée par le soleil exprime la chaleur accumulée sous la crème solaire. Durant une balade rassérénante entre les monticules de sable, ylang et pivoine à odeur de rose humide, posés sur un lit de benjoin, de vanille crémeuse et de santal lacté, renforcent encore cette impression.

A la lecture de ce qui précède, Dune pourrait sembler cacophonique. Pourtant, ce parfum qui ne me semblait être ni un "grand" parfum, ni, en même temps, assez extraverti, me paraît, aujourd’hui, harmonieux et équilibré bien que riche et foisonnant.
Annonçant le consensuel (mollasson ?) J’adore, il évite l’écueil de la fadeur et du quelconque et reste, à ce jour, particulièrement moderne. Tous ses codes pourraient être ceux d’aujourd’hui. Ce parfum, toujours trop méconnu, me semble marquer une transition dans la lignée des parfums Dior. L’accord floral vert moussu rappelle l’histoire passée. Alors que les notes florales transparentes humides posées sur un matelas de patchouli ambré moelleux deviendront la signature à venir de la marque.
En dehors de Dolce Vita, déjà en cours de création, Dune montrera les signes des futures compositions pour Dior. Hypnotic Poison et son bouquet floral opulent posé sur des amandes, mais, aussi, du santal et de la vanille. Dior Addict et ses notes vertes sur vanille épaisse. Les "Poison", Pure et Midnight, floraux sur lit balsamique d’ambre, vanille et patchouli.

Si J’adore et Miss Dior (ex-"Chérie") semblent des exceptions, les "demachysations" J’adore L’Or et Miss Dior (ex-"Chérie") Le Parfum, posent, respectivement, des notes florales et gourmandes sur une même sorte de paillasse composée de patchouli ambré et vanillé aux accents florientaux très 80’s. Traçant, ainsi, à coups forcés, une continuité et une cohérence dans les parfums "post-chypres" de la gamme Dior.

Dune me paraissait artificiel, comme certains floraux de cette époque, à l’image de Trésor, d’Amarige ou de Poème, qui me semblaient factices, étouffés, brimés, assourdis, ce que je nomme des "floraux sous plastique". Actuellement, il m’apparaît naturel et lumineux.
Pour moi cette évocation des bords de mer était ténue (mais, tout n’est-il pas ténu en comparaison d’Opium et de Poison ?). A la vue de la "minceur" des parfums actuels, épais seulement par les calories ingérées à chaque vaporisation, il serait presque opulent.
Parvenant à tracer un trait d’union entre le passé et ce qui deviendra le futur, Dune révèle, rétrospectivement, une belle "personnalité". Celle d’une femme sereine, tranquille, apaisée, mais pas niaise pour autant. Sans l’esbroufe ni l’étalage qui succèderont plus tard.

En somme, il parvient à être complexe sans être trop compliqué, à l’image de son époque, parvenant à tisser un lien qui unit plusieurs générations (de parfums).

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

par , le 12 mars 2013 à 22:52

Toutes mes excuses ... Pas 40 ans depuis mais 22 ans ... Pas très grave, ce qui compte c’est que la photo de ce monsieur était sublime, je mesouviens des cils ??? Allez faut la trouver ?
Bonsoir

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 12 mars 2013 à 22:47

DUNE .... Des années tous les matins et encore de temps en temps !

Un souvenir insolite sur ce parfum : je marchais dans la forêt à la chasse ( normalement parfum pas recommandé mais ...) avec un ami de mon père et au bout d’un moment il me dit : vous portez Dune ! Ah bon et comment l’avez vous reconnu ?
Il m’a expliqué étre photographe et avoir travaillé très longtemps sur la fameuse photo très belle de la femme sur la dune ...avec des noms de code pour protéger le nom de Dune .... Je m’en souviens encore au moins 40 ans plus tard ... Les parfums nous marquent !
Bonsoir !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

S9

par , le 15 février 2013 à 16:50

Ah Dune...Autant le dire de suite : je l’’ai porté dès sa sortie, en 1991, et c’est un parfum que j’adore.
Je le porte de temps à autre, mais il fait partie de ceux que je renouvelle dans mon osmothèque dès qu’un flacon est terminé.
Pour moi Dune ce sont mes années fac, l’année de mes 20 ans précisément !
Je me souviens aussi d’un article dans Paris Match sur le lancement en grande pompe sur ce dernier Dior , avec du beau monde mais surtout sa marraine, sa muse : Isabelle Adjani.
J’avais dû acheter ce magazine juste pour ce reportage photo, car depuis mes 12 ans j’étais fascinée par cette actrice à la beauté diaphane et aux rôles marquants (voire traumatisants !).
Bref, à l’époque, Dune était incarné par la belle Isabelle, qui portait ce soir-là , si je me souviens bien, une robe bustier couleur chair qui rappelait bien evidemment la couleur du flacon et son emballage, un soleil couchant sur les dunes, des tons ocres et le sable teinté de cette couleur d’or.
J’ai toujours trouvé Dune fascinant à plusieurs niveaux.
Tout d’abord, son odeur si particulière, immédiatement identifiable (ce qui est en général une qualité en parfumerie je pense) mais que j’ai toujours eu un mal fou à définir, je m’explique : lorsque je porte Dune, j’ai l’impression de porter quelque chose de frais, aérien, aux notes marines... et pourtant : il me paraît tout aussi « oriental », chaud et enveloppant.
Opposition du côté froid / chaud, dune / mer .
Dune c’est à la fois l’ozone, le marin, et le sable chaud, la peau gorgée de soleil et enduite de crème solaire.
Cela est assez déroutant et fait de Dune une création que j’ai toujours trouvée étonnante, presque dissonante.
Dune évolue peu dans le temps je trouve. C’est sans doute pour cela qu’il peut me lasser autant qu’il me fascine. J’ai besoin de le porter de temps à autre pour mieux le redécouvrir et l’apprécier (ceci dit je tends de plus en plus à ça avec tous mes parfums).
Ce que j’aime chez Dune, c’est qu’il tient extrêmement bien pour une eau de toilette. Il me donne de l’énergie et le sourire !
Il reste pour moi, avec Poison, les deux créations Dior les plus osées et originales.
Mention spéciale pour son flacon poli comme un galet et à l’orangé du packaging, en harmonie totale avec son nom et la fragrance.
Un concept abouti, contrairement aux flankers dont on nous inonde.
Il vaut largement ses 4 étoiles.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 25 février 2013 à 20:15

Bonsoir S9.

 

Merci beaucoup pour cette très belle évocation d’une histoire personnelle, presque intime, avec Dune, dont on lit facilement dans les termes à quel point il a été marquant !
La description de ce parfum paradoxal et fascinant est très proche, finalement, de mon ressenti.
A l’époque de ce lancement, il y avait encore cohérence entre "fragrance" et "parfum". Cet incompris pour beaucoup lors de son lancement se révèle bien mieux résister à l’usure du temps qu’on aurait pu l’imaginer à l’époque.
Merci encore.

 

Bonne soirée.
Opium

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 4 mars 2013 à 14:41

C’est à moi de remercier le fidèle auparfumiste que tu es Opium, pour ta poésie, tes beaux textes, tes mots attentionnés à l’attention de chacun !
Je n’ai fait que révéler ma passion pour Adjani quand j’étais à peine ado ^^
Cela s’est calmé depuis lol
Mais il est vrai qu’ Isabelle Adjani est une femme Dior, et il n’est pas étonnant qu’elle ait incarné une de leurs créations.
Cela m’étonne d’ailleurs qu’elle n’ait pas plutôt été l’image de Poison, plus sulfureux, plus excessif, tout à son image !
Moi qui ai grandi avec ses films, que je regardais presque en boucle alors que je n’avais pas 15 ans ( ! ), fallait quand même sacrément l’aimer cette actrice pour visionner Possession, l’Eté Meurtrier, Nosferatu ou bien Mortelle Randonnée (l’E.M et M.R étant parmi mes films préférés)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 7 mars 2013 à 21:03

Bonsoir S9.

 

Pour une fois, je vais être concis : merci pour tes mots à propos de mes attentions et des qualités quant à mon style que tu veux bien m’octroyer, mais qui me semblent exagérées. Je suis sincèrement touché. ;-)

 

A propos d’Isabelle Adjani, moi aussi j’ai été, par le passé, très fan de son style assez baroque, de son éthéré un peu décadent. Aaaah, L’Eté Meurtrier ! En revanche, je ne me souviens pas bien de Mortelle Randonnée. Il faudra que je trouve ça à visionner.
Je te rejoins totalement, c’est dans un rôle bien plus emPoisonnant que je la vois également, plutôt que dans l’océanique Dune... ^^

 

Encore merci. ;)
A bientôt.
Opium

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 19 septembre 2014 à 22:02

Soit dit en passant, Isabelle Adjani a, aussi, été la marraine de Poison.
J’étais encore petit et je n’ai jamais oublié son somptueux maquillage de voiture volée : http://morganea.free.fr/Pub/mode.html

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Arwen

par , le 26 janvier 2013 à 23:56

En parlant de parfum oceanique, marin, quelle fragrance pourriez vous me conseiller qui sente l’ocean, la mer ? Je connais Rem de Reminiscence et l’Eau d’Issey. Merci a tous pour vos reponses !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 27 janvier 2013 à 00:38

Il y a peut être 20 ans, il existait un parfum assez spécial ( discontinued ) appelé "Ocean Dream".. Mais là aujourd’hui, je ne sais pas. " Sel marin " de Heeley peut être ? Jamais senti, c’est juste par rapport au nom. Et puis ce magnifique galet d’AQVA que je trouve extrêmement pur, la fragrance elle même étant pas mal du tout, enfin je trouve. Acqua di Gio est sans doute trop formatée mais il y a des notes de ce type, à l’époque c’était la très grande tendance.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 27 janvier 2013 à 01:02

Bonsoir Arwen,
Je te fais passer ce lien pour ta recherche de notes marines dans les parfums, ça sera bien plus simple pour toi de les retrouver. Bonne chance :)
http://olfatheque.com/fiche-matiere-134-Note-marine.html

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 27 janvier 2013 à 10:15

Un grand merci Mado et Francois !

Votre aide m’est precieuse. Je cherche un parfum pr l’ete prochain. J’ai Ninfeo Moi que j’adore mais je cherche une fragrance marine.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 27 janvier 2013 à 10:17

n grand merci Mado et Francois !

Votre aide m’est precieuse. Je cherche un parfum pr l’ete prochain. J’ai Ninfeo Mio que j’adore mais je cherche une fragrance marine.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 27 janvier 2013 à 17:25

On n’est pas complètement dans le sujet, mais Lostmarc’h fait une rose fortement teintée d’eau de mer : Iroaz, et un parfum très doux, mélange de lande et d’un peu de mer : Ael-Mat. Les parfums Lostmarc’h sont tous très bien, mais la tenue a tendance à être assez évanescente. Je vous conseille d’aller faire un tour sur leur site, avec votre pseudo, ils devraient vous plaire…
Sinon, les Parfums de Rosine font aussi Ecume de Rose (qui sent la mer, et la rose. Comme le nom l’indique, donc).

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 28 janvier 2013 à 10:18

Bonjour Arwen !
Dans les très récents, il y a le Prada Luna Rossa, qui est une très belle lavande très rapidement marine. C’est d’ailleurs ce côté très marin qui me déplait dans ce parfum, mais si tu aimes, fonce !!!

Sinon dans les "anciens", va faire un tour du côté de Kenzo Homme, Acqua di Gio...

Enfin, une magnifique brise marine est cachée derrière le Lys Mediterrannée de Frédéric Malle. Somptueux, mais ce n’est pas le plateau d’huitres à cancales ! ;-)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 28 janvier 2013 à 10:23

Merci Tangerine et Incense !

J’avoue etre tres tentee par Lys Mediterranee. Je vais lire toutes les critiques de ce dernier. J’ai senti l’Eau d’issey sur une amie qui le porte, ce n’est pas tant le lys qui m’interesse que la note marine ! Mais je suis assez curieuse de les comparer.

Merci pr toutes ces pistes precieuses !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 28 janvier 2013 à 15:27

Re-Bonjour Arwen.
Bonjour Mado33, François, Tangerine et Incense.

 

Ces 4 "personal shoppers" de choc ont très bien œuvré, leurs conseils sont excellents.
Je "plussoie" à tout :
- "Le galet Aqua" de Bulgari (je pense qu’avec ce nom, on ne peut pas être mieux dans le truc).
- Les "Acquas" d’Armani, Acqua Di Gio pour homme étant plus océanique, me semble-t-il, que la version Acqua Di Gio pour femme qui, elle, est assez florale aquatique. Acqua Di Gioia de 2010 est dans cette tendance également.
- Kenzo Homme, qui date de la même période que les Eaux d’Issey, est aussi cliché et jusqu’au-boutiste (que Rem aussi) dans la sensation iodée (le plateau d’huîtres n’est pas loin, moi, je les aime bien, mais, il y en a que cela révulse ! ^^). Les "marins" et "océaniques" sont, clairement, une signature des années 90. Peu ont survécu tant ils ont écœuré leurs contemporains. ^^
- Datant, ainsi, de la même période, Escape for men est assez marin me semble-t-il.
- Ecume de Rose, Iroaz et son odeur de rose marine des ajoncs et des dunes, Ael-Mat et son impression de bord de mer sont à tester.
- Je vais proposer à une amie qui aime les floraux et les odeurs marines Lys Méditerranée, c’est très romantique, ravissant et poétique.
- Aqua Fahrenheit possède une sensation "melonique", "fruits d’eau" très typée. Presque concombre, cela pourrait plaire...
- REPLICA Beach Walk de Martin Margiela, sorti l’an passé, lui, est bien dans l’idée d’une fête sous la lune sur la plage dans une île éloignée...
- Enfin, oserai-je proposer Womanity en EdP ? Moi, je l’adore et le porte avec parcimonie avec plaisir, sans que ce soit une sorte "d’acte de transgression parfumé", mais, simplement, car il me "va bien" selon mes proches et que je le trouve confortable, chaud, et presque "doudou". Sur moi, l’accord iodé va bien avec la figue sirupeuse et boisée, mais, sur d’autres, c’est l’hécatombe ! ;-)

 

Je pense que le lien de l’Olfathèque fourni par François ets une mine précieuse d’informations utiles.
Bonne pêche !
Opium

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 25 février 2013 à 17:09

Bonjour Arwen,

Il y aussi Rem de Réminiscence qui a une note marine. ;)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 25 février 2013 à 20:09

Bonsoir In The Ere.
Bienvenue sur auparfum.

 

Merci de jouer les guides et conseils auprès de l’une de nos lectrices.
Rem est, effectivement, une option tout à fait jouable ; ainsi que ses déclinaisons annuelles. Pour avoir senti Rem & Bow qui sortira pour le printemps et l’été prochains, l’ajout de fruits à la note iodée, si elle fait peur sur le papier, n’est pas aussi épouvantable qu’on pouvait le supposer (salade de fruits + huîtres au même moment = blurp !). Mais, pour la note iodée d’origine, rien de tel, finalement, je pense, que l’Eau d’Issey et Rem dans leurs versions originales.

 

In The Ere : Encore bienvenue.
Opium

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 16 juillet 2016 à 12:12

Comme odeur océanique, il existe une eau de toilette "vagues d embrums" de Mes petits plaisirs, fabriqué a Grasse, vendu chez monoprix, 15€ les 100ml, aux sels marins et algues de velours. Note de tête : bergamote ,fleur d oranger Note de coeur : embrums, monoï, bois. Note de fond : sable chaud, musc, fleur de sel. Pas un haut de gamme mais correct !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Arwen

par , le 25 janvier 2013 à 22:18

Merci Opium, pour cette belle presentation de DUNE.

C’est exactement cela.

Je l’ai senti ce matin et teste sur ma peau pour la premiere fois.

Oui ce parfum evoque vraiment la serenite et on ressent l’effet tactile du sable chaud chauffe par le soleil. J’ai ete surprise car je m’attendais effectivement a une note iodee comme dans l’eau d’issey, senti aussi en même temps que DUNE ou REM de Reminiscence par exemple (comparaison faite grace a la vendeuse tres sympa de la parfumerie.)

Mais ce n’est pas la mer, l’ocean, l’iode, qui sont evoques ici mais le bord de mer et le sable, les joncs de la Dune. Le cote vegetal et ce sable fossile.
Une vanille vegetale mais sans verdeur ni acidite, evoquant des ajoncs (genets).

De nos jours nous aspirons a la fois a la creation originale, au chic imperissable, aux chefs d’oeuvre de la parfumerie et nous sommes attires par les "fondamentaux", les grands classiques du temps jadis (Guerlain, Lanvin, Caron, etc) mais aussi les marques qui se "demarquent" par leur originalite et/ou leur confidentialite (Lutens, Malle, Mugler, etc).

Au milieu de la vague gourmande et de la sucrerie actuelle (la vie est belle, tresor midnight Rose par exemple), DUNE m’apporte une impression rassurante et sereine.
Une sensation de bien etre, de protection. Le parfum du souvenir heureux, La petite madeleine de Proust, un coin de ciel bleu, de soleil et de sable. Les elements, la Nature qui demeure inchangee et familiere.
Le temps des vacances. Le calme. Le "lacher prise".

Il est vanille mais avec une note vegetale sans aucune acidite.

DUNE est un parfum de la memoire. Et il se revele tres tenace et stable dans le temps.
Oui il est opulent (j’ai teste l’eau de toilette uniquement et le sillage est excellent) l’extrait existe - t’il encore ? ). Et vraiment remarquable par sa tenue et sa fragrance au charme un peu suranne.
Mais je pense aussi qu’il a la qualite d’etre toujours "dans le vent", Opium a raison.

S’il etait un bouquet de fleurs, ca serait une brassee de fleurs sechees.

J’ai un vrai coup de coeur pour ce parfum enchanteur habite d’une Presence paisible et immuable, comme le sable et la Mer...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 26 janvier 2013 à 10:27

Comme souvent chez Dior/LVMH, il ne reste rien...
J’ai porté Dune à sa sortie et de nombreuses années. C’était mon doudou, ma "bulle" hors du temps. J’en vaporisais au gré des saisons ou mes écharpes ou mon pijama et quasi toujours un poignet.
On avait une gamme de bain très complète dont une crème corps fabuleuse.
La version estivale, sans alcool, était aussi très agréable.
Depuis, il y a eu des modifications de formule et il m’écoeure, hélas. La magie s’est envolée et ne demeurent que d’excellents souvenirs.
Je suis certain que pour ceux et celles qui le découvrent maintenant il a beaucoup de charme et offre une halte dans la ronde du clinquant et des niaiseries.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 26 janvier 2013 à 11:24

Evidemment je me doutais que Dune a ete reformule, merci de me le confirmer, Dominique ... Comme j’aimerais pouvoir le ressentir tel qu’a sa sortie ! Et pouvoir remonter le temps, decouvrir sa ligne de bain.
L’extrait et l’esprit de parfum !

Ma grand mere (102 ans) -qui marche sans canne et lit son journal sans lunettes - (!) porte Mitsouko de Guerlain et se souvient des lignes de bain dont un flacon huile pr le corps qui avait parait il une tenue incroyable et un sillage parfume du tonnerre ! On ne trouve même plus le gel douche !

Shalimar a encore une ligne de bain tres belle. Je sais bien qu’il y a la crise mais ces produits etaient magiques ! Ma mamie a garde les flacons vides, ils furent vert celadon puis "remanies" en jaune il y a quelques années.

J’adore les lignes de bain, c’est une facon de faire connaissance avec un parfum, sensuelle, sous la douche ou dans le bain. En attendant mon Iris Silver Mist qui n’est toujours pas la... Ca va faire 10 jours que j’ai commande ! Dommage qu’il n’existe pas la ligne de bain.

J’ai teste le gel douche et huile corps Angel de Mugler !
Une folie parfumee ! Juste dommage que sur moi le chocolat soit absent. Je sens la mangue caramelisee ! Arf !

Je trouve que c’est une facon ideale de decouvrir un parfum, un peu a la maniere d’une concrete/concreta, le gel douche est un support "hydratant gras" qui permet la fusion et l’accord entre la peau et le parfum encapsule.

Je suis heureuse de voir que Frederic Malle propose des lait et gel douche... Je suis attiree par le nom de "Lys Mediterranee" et je veux absolument tester Dans tes bras.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 26 janvier 2013 à 12:24

En effet, tout change. Pas forcément en mieux.
J’ai découvert Mitsouko plus tard que votre grand-mère, en 1989. Mais je déplore également la disparition des savons, de la crème, bref de tout ce qui nous permet de céder à la gourmandise d’un sillage intense et d’un enveloppement complet dans la fragrance qui nous émeut.
Je le portais très souvent du matin au soir, en Parfum de toilette à l’époque même si l’EDT était bien équilibrée et tenace. Et le soir au coucher je cédais à Dune, qui remontait sous ma couette en vagues de douceur.
Actuellement, je considère la gamme Angel comme une des meilleures du marché "mainstream". Il n’y a que le gel Frisson Céleste que je regrette car il était parfait pour l’été.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 26 janvier 2013 à 23:53

Je ne connais pas le gel frisson celeste (rafraichissant je suppose, comme son nom le laisse supposer) mais la ligne Angel comme vous le dites est excellentissime en terme de diffusion parfumee. J’utilise gel douche et huile corps. Je viens d’acheter la crème corps (pot sublime argent paillete). La gamme (flacons) est encore plus belle qu’auparavant. Leur procede de diffusion par micro encapsulage est vraiment au point. Ma chemise de nuit a le parfum d’Angel (eau de parfum) 4 jours après ! Et c’est le gel douche + huile qui a parfume. Pas l’eau de parfum.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 28 janvier 2013 à 15:01

Bonjour Dominique.

 

Qu’il ait douloureux de voir un objet chéri "transformé et amoindri"...
Vos mots font envie de découvrir le Dune "passé" même si l’actuel reste, comme vous l’exprimez si bien, "une halte dans la ronde du clinquant et des niaiseries". J’adore l’image, si vraie. ;-)
La gamme Angel fait envie aussi... #tentation

 

A bientôt.
Opium

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 28 janvier 2013 à 18:09

Bonjour Opium,
Au risque de radoter pour la énième fois, c’est en effet fréquemment mon souci avec la parfumerie actuelle et les groupes dictateurs de normes et formateurs du goût des hordes de clientes.
Il fut un temps où le slogan de la maison était "Dior pour toujours et surtout pour tout de suite."
Certes, le monde "avance", mais c’était bien agréable de pouvoir se doucher, se crèmer, se talquer, se savonner... aux accords qu’on s’était choisis. Pensez que Poison avait même sa version eau de cologne, flacon ET vaporisateur.
A force de dénaturer leurs parfums, de prétendre ne pas y toucher ou être victimes des diktats européens... J’en suis arrivé à boycotter complètement Dior, Guerlain (et Vuitton dans la foulée) tant pour ma consommation que pour les cadeaux que je fais.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 8 février 2013 à 20:43

Bonsoir Dominique.

 

Je crains que, dès lors que l’on a connu des choses meilleures par le passé on ne soit amené à devenir radoteur.
Dior, Guerlain, et la plupart des marques du groupe LVMH en exaspèrent certains, vous n’êtes pas le seul à les "boycotter". Mais, tant qu’un plus grand nombre se satisfait de ce qui est prétendument du "luxe"... Le galvaudage est une notion qui n’est entendue que par certains. Bref.

 

Je vous souhaite, malgré tout, quel qu’en soit le moyen, de belles découvertes à venir. ;)
Bonne soirée.
Opium

 

Ps : Une gamme complète emPoisonnée !! !! !!!!! !!! #lerêvepourmoi #lecauchemarpourlesautres

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 28 janvier 2013 à 14:58

Bonjour Arwen.

 

Merci pour vos gentils mots.
Je suis ravi que ce parfum ait déclenché le même type d’évocations que les miennes.
Effectivement, ce parfum "entre sable et mer", des dunes en somme, est fort évocateur de moments de joie, d’apaisement.
Je suis convaincu qu’il fait partie de cette catégorie de parfums qui n’ont pas pris tant de rides que cela (bien qu’on ait fait le choix, comme tant d’autres, de lui tirer "un peu" les traits malgré tout).
Quand on ne l’a pas connu dans le passé, quand on n’a pas eu l’occasion de vivre sa propre histoire avec lui, je suis convaincu qu’il peut séduire nombre de personnes qui ont envie de se payer quelques congés avec un flacon. Au moins, avec ce type de "billet de train ou d’avion", pas d’encombrement avec d’autres passagers, pas de retards. Il suffit de vaporiser pour partir en voyage. ;-)

 

L’extrait de Dune n’est pas disponible sur le site de Dior. Il faut se contenter de l’eau de toilette qui, datant d’une époque où les parfums n’étaient pas trop chétifs, est suffisante, plus que pas mal "d’eaux de parfums concentrées-extrêmes-intenses-trop-fortes-soi-disant" actuelles ou récentes.

 

Encore une fois, je suis content de ce coup de cœur.
Bonne journée.
Opium

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Clarita

par , le 25 janvier 2013 à 16:38

J’avais eu la même impression à sa sortie. Cette critique me donne vraiment envie d’aller le sentir de nouveau.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 28 janvier 2013 à 14:47

Bonjour Clarita.

 

Je pense que nous sommes quelques-uns à avoir trouvé Dune trop "entre-deux" lors de sa sortie, "mi-figue mi-raisin", "le c*l entre deux chaises" pour exprimer les choses de manière plus triviale.
Puis, finalement, il ne m’a semblé, depuis un an, plus si mal que cela... En tous les cas, aujourd’hui, comparé "au reste"...
D’ailleurs, ce n’est pas un "chef d’œuvre", mais, ile me paraît suffisamment intéressant pour récolter quelques étoiles. Allez, zou !

 

Si, comme moi, vous ne vous souvenez plus trop bien de "l’ancien" Dune, celui-ci pourrait vous plaire, qui sait... ;-)

 

Bonne journée.
Opium

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

S9

S9

a porté Dune le 23 novembre 2019

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
Nez inexpert

Nez inexpert

a porté Dune le 29 août 2019

Adjoint au politicien Jean-Paul Martoni dans les années 90. Quelques années à l’ombre suite à un malentendu. Président du Comité pour rebaptiser toutes les rues. Membre fondateur de la Société de (...)
Sa note :
Nez inexpert

Nez inexpert

a porté Dune le 24 août 2019

Adjoint au politicien Jean-Paul Martoni dans les années 90. Quelques années à l’ombre suite à un malentendu. Président du Comité pour rebaptiser toutes les rues. Membre fondateur de la Société de (...)
Sa note :
Nez inexpert

Nez inexpert

a porté Dune le 19 août 2019

Adjoint au politicien Jean-Paul Martoni dans les années 90. Quelques années à l’ombre suite à un malentendu. Président du Comité pour rebaptiser toutes les rues. Membre fondateur de la Société de (...)
Sa note :
Nez inexpert

Nez inexpert

a porté Dune le 14 août 2019

Adjoint au politicien Jean-Paul Martoni dans les années 90. Quelques années à l’ombre suite à un malentendu. Président du Comité pour rebaptiser toutes les rues. Membre fondateur de la Société de (...)
Sa note :
Nez inexpert

Nez inexpert

a porté Dune le 8 août 2019

Adjoint au politicien Jean-Paul Martoni dans les années 90. Quelques années à l’ombre suite à un malentendu. Président du Comité pour rebaptiser toutes les rues. Membre fondateur de la Société de (...)
Sa note :
Nez inexpert

Nez inexpert

a porté Dune le 6 août 2019

Adjoint au politicien Jean-Paul Martoni dans les années 90. Quelques années à l’ombre suite à un malentendu. Président du Comité pour rebaptiser toutes les rues. Membre fondateur de la Société de (...)
Sa note :
Nez inexpert

Nez inexpert

a porté Dune le 3 août 2019

Adjoint au politicien Jean-Paul Martoni dans les années 90. Quelques années à l’ombre suite à un malentendu. Président du Comité pour rebaptiser toutes les rues. Membre fondateur de la Société de (...)
Sa note :
Nez inexpert

Nez inexpert

a porté Dune le 1er août 2019

Adjoint au politicien Jean-Paul Martoni dans les années 90. Quelques années à l’ombre suite à un malentendu. Président du Comité pour rebaptiser toutes les rues. Membre fondateur de la Société de (...)
Sa note :
Nez inexpert

Nez inexpert

a porté Dune le 24 juillet 2019

Adjoint au politicien Jean-Paul Martoni dans les années 90. Quelques années à l’ombre suite à un malentendu. Président du Comité pour rebaptiser toutes les rues. Membre fondateur de la Société de (...)
Sa note :
Nez inexpert

Nez inexpert

a porté Dune le 21 juillet 2019

Adjoint au politicien Jean-Paul Martoni dans les années 90. Quelques années à l’ombre suite à un malentendu. Président du Comité pour rebaptiser toutes les rues. Membre fondateur de la Société de (...)
Sa note :
Nez inexpert

Nez inexpert

a porté Dune le 20 juillet 2019

Adjoint au politicien Jean-Paul Martoni dans les années 90. Quelques années à l’ombre suite à un malentendu. Président du Comité pour rebaptiser toutes les rues. Membre fondateur de la Société de (...)
Sa note :
Nez inexpert

Nez inexpert

a porté Dune le 18 juillet 2019

Adjoint au politicien Jean-Paul Martoni dans les années 90. Quelques années à l’ombre suite à un malentendu. Président du Comité pour rebaptiser toutes les rues. Membre fondateur de la Société de (...)
Sa note :
Nez inexpert

Nez inexpert

a porté Dune le 11 juillet 2019

Adjoint au politicien Jean-Paul Martoni dans les années 90. Quelques années à l’ombre suite à un malentendu. Président du Comité pour rebaptiser toutes les rues. Membre fondateur de la Société de (...)
Sa note :
Nez inexpert

Nez inexpert

a porté Dune le 3 juillet 2019

Adjoint au politicien Jean-Paul Martoni dans les années 90. Quelques années à l’ombre suite à un malentendu. Président du Comité pour rebaptiser toutes les rues. Membre fondateur de la Société de (...)
Sa note :
Nez inexpert

Nez inexpert

a porté Dune le 1er juillet 2019

Adjoint au politicien Jean-Paul Martoni dans les années 90. Quelques années à l’ombre suite à un malentendu. Président du Comité pour rebaptiser toutes les rues. Membre fondateur de la Société de (...)
Sa note :
S9

S9

a porté Dune le 22 février 2019

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
Nez inexpert

Nez inexpert

a porté Dune le 2 décembre 2018

Adjoint au politicien Jean-Paul Martoni dans les années 90. Quelques années à l’ombre suite à un malentendu. Président du Comité pour rebaptiser toutes les rues. Membre fondateur de la Société de (...)
Sa note :
Nez inexpert

Nez inexpert

a porté Dune le 17 novembre 2018

Adjoint au politicien Jean-Paul Martoni dans les années 90. Quelques années à l’ombre suite à un malentendu. Président du Comité pour rebaptiser toutes les rues. Membre fondateur de la Société de (...)
Sa note :
Nez inexpert

Nez inexpert

a porté Dune le 27 mars 2018

Adjoint au politicien Jean-Paul Martoni dans les années 90. Quelques années à l’ombre suite à un malentendu. Président du Comité pour rebaptiser toutes les rues. Membre fondateur de la Société de (...)
Sa note :
Nez inexpert

Nez inexpert

a porté Dune le 26 mars 2018

Adjoint au politicien Jean-Paul Martoni dans les années 90. Quelques années à l’ombre suite à un malentendu. Président du Comité pour rebaptiser toutes les rues. Membre fondateur de la Société de (...)
Sa note :
S9

S9

a porté Dune le 14 décembre 2017

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
S9

S9

a porté Dune le 10 novembre 2017

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
S9

S9

a porté Dune le 26 octobre 2017

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
S9

S9

a porté Dune le 15 septembre 2017

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
S9

S9

a porté Dune le 19 juillet 2017

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
S9

S9

a porté Dune le 27 mars 2017

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
S9

S9

a porté Dune le 11 mars 2017

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
S9

S9

a porté Dune le 26 février 2017

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
S9

S9

a porté Dune le 4 février 2017

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
S9

S9

a porté Dune le 23 décembre 2016

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
S9

S9

a porté Dune le 23 décembre 2016

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
S9

S9

a porté Dune le 21 septembre 2016

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
S9

S9

a porté Dune le 18 septembre 2016

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
S9

S9

a porté Dune le 12 mai 2016

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
S9

S9

a porté Dune le 12 mai 2016

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
S9

S9

a porté Dune le 24 avril 2016

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
S9

S9

a porté Dune le 6 avril 2016

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
S9

S9

a porté Dune le 22 mars 2016

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
S9

S9

a porté Dune le 10 janvier 2016

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
S9

S9

a porté Dune le 9 novembre 2015

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
S9

S9

a porté Dune le 29 octobre 2015

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
Bella

Bella

a porté Dune le 25 octobre 2015

Sa note :
S9

S9

a porté Dune le 14 octobre 2015

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
S9

S9

a porté Dune le 1er septembre 2015

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
S9

S9

a porté Dune le 22 mai 2015

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
S9

S9

a porté Dune le 30 avril 2015

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
Bella

Bella

a porté Dune le 3 avril 2015

Sa note :
S9

S9

a porté Dune le 3 avril 2015

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
S9

S9

a porté Dune le 19 mars 2015

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
Bella

Bella

a porté Dune le 16 mars 2015

Sa note :
S9

S9

a porté Dune le 13 mars 2015

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
Bella

Bella

a porté Dune le 12 mars 2015

Sa note :
S9

S9

a porté Dune le 7 mars 2015

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
S9

S9

a porté Dune le 13 janvier 2015

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
S9

S9

a porté Dune le 25 décembre 2014

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
Poule Mouillette

Poule Mouillette

a porté Dune le 1er octobre 2014

Sa note :

Nouchka

a porté Dune le 24 septembre 2014

Hermeline

Hermeline

a porté Dune le 5 août 2014

Néophyte mais curieuse, un peu boulimique olfactivement parlant mais cela passera (mon compte en banque l’espère !), j’aime le monde de la parfumerie. Vivant cependant à Montréal, beaucoup de trésors (...)

Aria

a porté Dune le 1er juillet 2014

A défaut d’une bio, quelques parfums que j’ai porté et pour certains porte encore. Air du temps (mon premier : il garde une valeur très affective), n°19, n°5 (ce n’est que très récemment que j’ose le (...)

à la une

Folie bleue

Folie bleue - Godet

Une réédition qui semble avoir ramené de 1925 tout son charme bucolique et poétique.

en ce moment

hier

Bonjour à tous, Vous pouvez retrouver Mathilde Laurent dans cette interview(…)

sigisbée a commenté Loulou

il y a 3 jours

Bonjour Chloé, C’est avec bonheur que je lis votre poste. En France, nous avons la chance(…)

Jicky a commenté Folie bleue

il y a 4 jours

Bonjour Absinthe, j’imagine que vous le connaissez déjà et que vous avez déjà une opinion à son(…)

Dernières critiques

Philosykos - Diptyque

Abstraction figurative

Cardinal - Heeley

Encens dansant

La Peau nue - Celine

Tendre épiderme

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Trouver Nez

Divine Nantes

Divine Nantes

Nantes (44)

Parfum d'ambre

Parfum d’ambre

Bruxelles (01)

Passage 31 - Nantes

Passage 31 - Nantes

Nantes (44)

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019