Auparfum

Eau Blanche

Iunx

Flacon de Eau Blanche - Iunx
Note des visiteurs : (14 votes)
Connectez-vous pour noter ce parfum
Connectez-vous pour indiquer si vous portez ce parfum

Vapeurs de musc

par , le 15 septembre 2015

La marque Iunx n’est jamais très bavarde quand il s’agit de fournir une « pyramide olfactive », et entre nous, tant mieux.
L’Eau Blanche est ainsi décrite officiellement comme un assemblage d’absolue lin, d’iris blanc et de teck, mais la résumer à ces trois accord serait dommage, car l’Eau Blanche traduit surtout une atmosphère, un instant et des sensations.
Je ne sais pas ce que sent le lin exactement, mais si on imagine des draps de lin blanc encore humides en train de sécher sur un fil au soleil, balayés par un vent d’été un peu chaud, on a alors déjà une bonne idée de ce que sent l’Eau Blanche.
Et si on rajoute à ce décor un tilleul en fleurs, non loin, un par-terre d’iris verts et poudrés, et un mur recouvert d’un chèvrefeuille grimpant, avec des intonations fraîches de bergamote, alors on obtient un tableau encore plus précis. Il ne reste plus qu’à imaginer l’odeur de la lessive persistant sur les draps blancs, un parfum musqué, boisé, à peine aldéhydé, et surtout d’une consistance vaporeuse, brumeuse, telle un nuage invisible de propreté se développant autour du linge.

L’Eau Blanche peut paraître impalpable, voire inconsistante pour certains. Mais elle joue avec notre perception, en fonction de l’heure, de la température, de la pression atmosphérique, peut-être ? Un moment discrète comme un voile, l’autre papillonnant à notre nez, elle est mouvante et multi-dimensionnelle, s’oublie pour mieux se faire remarquer l’instant d’après.
On peut y voir un hommage à White Linen, d’Estée Lauder qui avait pour ainsi dire créé l’accord lin à la fin des années 70 avec ses aldéhydes métalliques, et ses muscs chauds, mais l’Eau Blanche est surtout une parfaite incarnation du style « Giacobetti », une parfumerie naturaliste, épurée, toute en nuances et en images, procurant ce même effet de téléportation sensorielle qu’En passant, ou Le Tilleul des Parfums d’Orsay.
Ce n’est sans doute pas par hasard si c’est ce parfum que la parfumeuse déclare porter au quotidien…

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

poivre rose

par , le 5 novembre 2017 à 10:51

Bonjour chers auparfumistes !
C’est la première fois que je prends mon clavier pour m’exprimer à mon tour, mais je passe des heures à vous lire et j’en profite pour remercier les auteurs de ce site pour avoir su le rendre si vivant et à la hauteur de cet univers extraordinaire qu’est le monde mystérieux du parfum..
Je prends donc mon clavier car l’Eau Blanche a été pour moi une découverte magnifique, un coup de cœur ravageur et, en même temps...la plus grande frustration de ma vie de passionnée de parfums !
Je l’ai découverte à la boutique IUNX il y a quelques semaines, c’est la première que la vendeuse m’a fait découvrir sur touche. Elle avait les yeux pétillants en évoquant les qualités de ce parfum, mais hélas je n’ai senti que l’alcool pendant les premières minutes...impossible de percevoir l’Eau Blanche, de la saisir un tant soit peu.
J’ai poursuivi l’exploration avec l’Ether et l’Eau d’Aztèque, très très belles découvertes, subtiles, originales.. Puis je suis revenue à l’Eau Blanche, et j’ai commencé à entrer en contact avec elle, ou plutôt elle a fini par se dévoiler à moi, avec toute sa finesse, sa beauté... pour hélas mieux repartir se cacher, avant de venir à nouveau se montrer furtivement.
L’enchantement avait démarré et je suis finalement repartie avec un flacon (de voyage pour commencer). Pendant tout le trajet je n’ai cessé de renifler la touche et, en étant sortie de la boutique, elle ne jouait plus tant à cache-cache et j’ai pu prendre toute la mesure de sa beauté. Quelle merveille !!!!!
C’est pour moi l’un des plus beaux parfums jamais sentis, un mélange fou de raffinement, d’élégance et de sensualité, un parfum qui me fait fermer les yeux et dire à voix haute ’mais que c’est beau !!’ à chaque fois que je mets......
Hélas, trois fois hélas, j’ai eu beau vider mon flacon en une semaine (à 65 euros, ça ne va pas être possible continuer comme ça :) ), l’Eau Blanche reste quasiment imperceptible, elle surgit de temps en temps, quelques secondes de bonheur par-ci par-là, et rien le reste du temps.... Mon compagnon n’a même pas pu me donner son avis, il a vraiment des efforts voyant mon enthousiasme (et mon désespoir), mais il a été obligé de m’avouer qu’il...ne sentait rien, même 5 minutes après que je m’en sois aspergée. Arg !!!!
Je cherche donc depuis un équivalent de ce parfum superbe mais inaccessible. Je suis prenante si vous avez des suggestions !
Mais peut-être devrais-je simplement tourner la page et l’oublier... même je ne suis pas prête pour le moment.
J’ai récemment découvert Hiris d’Hermès et j’ai été frappée par sa ressemblance avec l’Eau Blanche, avant d’apprendre qu’il est aussi d’Olivia Giacobetti ! Il est superbe et je pense l’acheter prochainement, sa tenue m’a semblé bonne pour le coup, mais il n’a pas toute la finesse de l’Eau Blanche à mon avis.
En attendant je rêve qu’Olivia Giacobetti (puisse t-elle lire les commentaires sur Au Parfum !) sorte une version plus concentrée de son chez d’œuvre...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Neigedeprintemps

par , le 19 août 2016 à 20:41

Bonjour à tous,
C’est vraiment dommage que les parfums de la marque Iunx ne soient disponibles qu’à Paris. Par hasard, j’’ai pu me procurer un decant de l’Eau Blanche. Je ne sais pas comment elle se vend en France, mais je peux vous dire qu’elle serait un succès de ventes en Amérique du Nord (attention, il ne faut surtout pas lire cette phrase avec une connotation péjorative). C’est un parfum propre, comme la plupart des parfums chéris en Amérique du Nord, mais sans aucune référence aux lessives. Il peut être porté à l’année, il est assez frais pour les journées de canicule (comme aujourd’hui) et comme il n’est pas trop hespéridé je le trouve aussi très agréable pendant les journées d’hiver. De même que d’autres parfums d’Olivia Giacobetti il est discret, mais présent et, en hiver, j’aime bien comment il se cache dans les fibres de mes vêtements. Par contre, l’idée d’être obligée de l’acheter dans une seule place au monde, m’ennuie au point de ne pas vouloir le porter. Dommage.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 19 août 2016 à 21:28

Bonsoir Neigedeprintemps,

merci beaucoup pour ce point de vue très intéressant et éclairant sur la perception de ce très beau parfum outre atlantique, nous en discutions avec la vendeuse de la boutique justement, et c’est merveilleux que vous puissiez confirmer cela par une observation in situ.

Pour la possibilité de se le procurer, et sans vouloir vous donner une fausse joie prématurée, cette situation de "monopole" devrait changer ! En effet, si j’ai bien compris, IUNX prépare la vente en ligne ! Justement pour la clientèle des États-Unis. Je n’ai pas de date précise mais cela semble être quasiment en place.... affaire à suivre... si d’autres infos font surface prochainement :-)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 19 août 2016 à 23:51

Je me retiens pour ne pas être trop heureuse, mais je croise les doigts !!! :-)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 25 septembre 2016 à 04:27

Coucou Neigedeprintemps,

après un petit passage hier à la boutique IUNX, cela se confirme bien !
La vente en ligne est presque complètement organisée, et si tout se passe bien le site sera opérationnel pour fin octobre. Vous aurez donc facilement accès aux Eaux d’Olivia où que vous soyez :-)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

nnis

par , le 15 septembre 2015 à 23:46

Merci Jeanne. Je suis toujours ravi de découvrir un nouveau papier sur IUNX. Et avec quelle justesse ! L’Eau blanche est l’indétrônable parfum de ma compagne et je confirme qu’il joue à cache-cache. Parfois je ne sens que de l’alcool pur, d’autre fois je perçois un lointain boisé, un peu comme un cèdre ultra dilué, en hiver c’est une brume lourde sur un sentier forestier, et en été, en fin de journée, c’est un beurre d’iris chauffé, puissant. C’est un parfum qui demande du temps pour se laisser saisir. Et une certaine foi aussi (si, si, ça doit sentir bon quelque part, même si je ne sens rien du tout). Plus qu’un parfum de linge, de cordes, de soleil et de lessive, je parlerais carrément de parfum méditatif et spirituel.

Je n’ai pas eu cette patience. Je l’ai essayé une seule fois et je ne pensais qu’à retrouver mon temple zen habituel (L’Eau Sento).

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

anece

a porté Eau Blanche le 2 août 2019

Sa note :

anece

a porté Eau Blanche le 24 mai 2019

Sa note :
doudou

doudou

a porté Eau Blanche le 31 octobre 2016

Cécile est passionnée d’odeurs depuis l’enfance. Des précieux flacons de sa maman et de sa grand-mère humés avec délice aux rayons des parfumeries sillonnés avec assiduité, elle s’est formée (...)
Sa note :
Passacaille

Passacaille

a porté Eau Blanche le 28 janvier 2016

Enseignant-chercheur en chimie organique à l’Université de Versailles SQY
Sa note :
Passacaille

Passacaille

a porté Eau Blanche le 11 janvier 2016

Enseignant-chercheur en chimie organique à l’Université de Versailles SQY
Sa note :
Passacaille

Passacaille

a porté Eau Blanche le 3 décembre 2015

Enseignant-chercheur en chimie organique à l’Université de Versailles SQY
Sa note :

à la une

Wanted girl

Wanted girl - Azzaro

Une fleur d’oranger sucrée caramélisée arrosée de muscs propres, à la créativité proche d'un pétard mouillé.

en ce moment

il y a 11 heures

Oui, La Cologne Mugler en vaporisateur

hier

« #memeespoirdecu » A ne pas lire trop vite.

il y a 2 jours

Quoique je préfère de loin les fesses des Kardashians que celles des mannequins anorexiques(…)

Dernières critiques

Jasmin de pays - Perris Monte Carlo

Ceci n’est pas une fleur

Nouveau genre - Yves Rocher

Blague à patchouli

Nuit de sable - BDK parfums

Bastani sonatine

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019