Auparfum

Eau de Cologne du Coq

Guerlain

Flacon de Eau de Cologne du Coq - Guerlain
Les Classiques
Note des visiteurs : (6 votes)
Connectez-vous pour noter ce parfum
Connectez-vous pour indiquer si vous portez ce parfum

Aimé d’amour

par Jeanne Doré, le 5 octobre 2016

Tous les parfumeurs en titre de la maison Guerlain on chacun composé leur propre eau de Cologne, laissant ainsi une empreinte indélébile dans le patrimoine de la marque : Pierre-François-Pascal Guerlain et sa célèbre Eau de Cologne Impériale dédiée à l’Impératrice Eugénie, Jacques Guerlain et son Eau de Fleurs de Cédrat, jusqu’à l’Eau de Guerlain de Jean-Paul Guerlain et la Cologne du Parfumeur de Thierry Wasser.

S’il ne reste aujourd’hui plus beaucoup de traces de la production d’Aimé Guerlain, le fils du fondateur Pierre-François-Pascal, qui reprit les rênes de la maison en 1884, son influence reste inestimable, et les parfums qui lui ont survécu sont loin d’être des ratés : le mythique et précurseur Jicky qu’on ne présente plus, et, cachée dans son ombre, la discrète et modeste Eau de Cologne du Coq.

Créée en 1894, cette dernière doit son nom à l’acteur français Benoît-Constant Coquelin, qui créa notamment le rôle de Cyrano de Bergerac au théâtre, et pour qui elle fut composée.

En ouverture, un geyser vivifiant de lavande, néroli, citron et orange nous accueille avec gaieté et entrain. Puis quelques pétales charnus de jasmin prennent le relais, avec un effet solaire, juteux, légèrement sucré (serait-ce une pointe de vanille ?).

Mais surtout, comment passer à côté de cette facette animale qui nous rappelle qu’à cette époque où l’on ne se lavait pas encore tous les jours, une pointe d’animalité était toujours bienvenue et n’était pas incompatible avec la fraîcheur d’une eau de Cologne. Bien au contraire, elle signait la composition d’une certaine noblesse, d’une élégance discrète mais tenace, qui lui permet encore aujourd’hui de durer quelques heures sur la peau, en nous chuchotant que le fantôme de son grand frère Jicky, né cinq années auparavant, n’est jamais bien loin…

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

PetitMusk

par PetitMusk, le 22 juin 2019 à 08:59

Cologne merveilleuse, sans âge, complexe, fraîche et effectivement avec une note un peu plus sale qui lui donne un côté intéressant, du pur Guerlain.
Un bémol cependant, on sait que la tenue d’une cologne est relativement faible, mais là, en général, 30 minutes après l’avoir mise, on ne sent plus grand chose, c’est un peu dommage car, pour le reste, c’est vraiment de la haute couture.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Alchimie, le 6 octobre 2016 à 10:55

J’adore l’Eau du coq ! Les Fleurs de Cédrat avaient ma préférence quand j’étais plus jeune : a-t-on jamais senti odeur plus délicate, plus espiègle, bref plus enfantine ? Mais avec le temps, j’apprécie plus de porter l’Eau du coq. Déjà elle ne s’évanouit pas aussi rapidement que les Fleurs de Cédrat, on en garde la trace une bonne partie de la journée. Ensuite, elle cache bien son jeu. Avec ses faux airs d’eau de Cologne, le nez la tolère même les jours où l’on est rebuté par la plupart des parfums. Pourtant, elle a un petit côté un peu canaille, si ténu qu’on croirait l’avoir rêvé mais non ! Jicky est bien là, en transparence.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par xenia, le 16 octobre 2016 à 17:55

Bonjour Alchimie,

Moi aussi j’adore l’Eau du Coq et j’aime bien ce que vous dites "avec ses faux airs d’eau de Cologne...".
C’est de la fraîcheur à la mode Guerlain. Une référence en matière d’eau de cologne. Pour moi, à avoir toujours dans sa panoplie de senteurs. Parfois, même si je ne la porte pas, je la hume directement dans le flacon pour le bien-être qu’elle procure.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Alchimie, le 18 octobre 2016 à 11:11

Oui, tout à fait d’accord avec vous. Avec ses notes vives, rafraîchissantes et stimulantes, il y a plaisir à la humer au flacon... Ça revigore ! Sans doute comme pour ces Dames avec leurs "sels" il y a déjà fort longtemps.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Farnesiano

Farnesiano

a porté Eau de Cologne du Coq le 25 juillet 2019

Passionné par le monde des odeurs, je sens mon amour du parfum grandir de jour en jour. Des grands classiques aux parfums de niche ou plus exactement parfums d’auteurs, sans négliger certains (...)
Sa note :
PetitMusk

PetitMusk

a porté Eau de Cologne du Coq le 11 juillet 2019

Sa note :
PetitMusk

PetitMusk

a porté Eau de Cologne du Coq le 22 juin 2019

Sa note :

à la une

La fleur d'oranger dans tous ses états, par Sylvaine Delacourte

La fleur d’oranger dans tous ses états, par Sylvaine Delacourte

Après les muscs et la vanille, l’ex-directrice du développement parfums chez Guerlain poursuit l’exploration de ses matières premières favorites.

en ce moment

il y a 7 minutes

Oui. C’est un des plus beaux parfums de Gucci et de la parfumerie des années 2000. Son flacon(…)

il y a 1 heure

Merci. Je dois le finir j’en ai encore mais .....nostalgique de cette odeur que je ne retrouve(…)

il y a 2 heures

Bonjour, Sa production est arrêtée depuis longtemps. Il vous reste les sites de vente(…)

Dernières critiques

Oriental Leather - Memo Paris

Frissons d’ambre

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Trouver Nez

Le Nez Insurgé

Le Nez Insurgé

Bordeaux (33)

Jovoy Paris

Jovoy Paris

Paris (75)

Divine Paris

Divine Paris

Paris (75)

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019