Auparfum

Eau Sauvage

Dior

Flacon de Eau Sauvage - Dior
Coup de cœur - Les Classiques
Note des visiteurs : (53 votes)
Connectez-vous pour noter ce parfum
Connectez-vous pour indiquer si vous portez ce parfum

L’eau virile

par , le 8 mars 2006

Eau Sauvage a 40 ans, c’est le deuxième parfum le plus acheté par les hommes -et certaines femmes- en France, et bizarrement je n’ai pas l’impression de le croiser si souvent dans la rue. Peut-être à cause de sa discrétion, de son "sillage" pudique et bien élevé, qui implique qu’on ne le repère que lorsqu’on se retrouve à quelques centimètres de son voisin. Et lorsqu’on le découvre, il n’y a aucun doute, aucune confusion possible, ça ne peut être qu’elle, cette Eau qui sent le papy rasé de près, la savonnette d’hôtel, l’eau de Cologne bien tradi, qui inspire une sorte de confiance et de réconfort qua-immédiats.

J’ai toujours eu l’impression que les hommes qui la portaient avaient toujours ce côté "garçon bien comme il faut ", de bonne famille, ou du moins bien élevé, sage et poli. Comme si l’élégance du parfum imprégnait la personnalité de celui qui la porte. Ou peut être est-ce cette élégance, évidente et simple, qui attire ceux qui s’y reconnaissent ? Pourquoi cette Eau Sauvage est-elle à la fois si vieille, si actuelle, si simple et si attirante ?

Tout d’abord, c’est une cologne, avec son lourd héritage culturel francais, associée depuis qu’elle existe à la proporeté, l’hygiène et la fraîcheur, et qui se présente ici sous la forme de bergamote, de petit grain, de citron dans les notes de tête. Mais Eau Sauvage est une cologne masculine, elle contient donc aussi des notes aromatiques, du basilic, avec sa note anisée caractéristique, du romarin, de la lavande.. elle ne serait pourtant pas aussi sensuelle sans son fond chypré, composé de patchouli, de mousse de chêne, et sa note boisée vétiver, qui rappelle un peu les sous bois humides.

Tout ce mélange finit par donner cette impression complexe et évidente à la fois de : « ça m’est familier et c’est propre (la cologne aromatique), c’est élégant et sensuel (l’accord chypré boisé) et ça a un petit côté vintage chic comme une veste en velours qui daterait de 1966, et qui n’aurait pas pris une ride en 2006. Bien au contraire. »

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

heyyouemily

par , le 18 février 2016 à 09:15

Je ne sais pas trop si l’endroit est bien approprié mais je me lance :

Tout d’abord je voulais savoir si de réelles améliorations ont été apportées depuis la reformulation d’Eau Sauvage... Je n’ai malheureusement pas connu le parfum d’origine et croyez-moi que j’en suis attristé car j’ai voulu sentir ce parfum mythique et... Déception. Je m’attendais vraiment à beaucoup et j’ai été surpris. Je ne l’ai testé que sur mouillette et je sais qu’il aurait fallu que je l’essaye sur ma peau pour en avoir un réel aperçu. Alors je me dis que, peut-être, je suis tombé sur un flacon datant de la reformulation sauvage - oh cela colle si bien ici - de ce parfum et c’est pourquoi j’aurais voulu savoir si de "bonnes" améliorations ont été faites depuis... Je suis bien conscient que je ne sentirai jamais le parfum d’origine et c’en est dommage, je pense.

Ensuite j’ai essayé Eau Sauvage Parfum (celui de 2012) et... Je crois avoir été agréablement surpris. Oui c’est cela, ce parfum m’a plu. Je ne suis pas un fin expert pour expliquer le pourquoi du comment mais il m’a plu et ce bien plus que l’Eau Sauvage originelle... Alors je ne sais pas si la dénomination de flanker lui correspond car je le trouve bien loin du parfum de 1966. J’ai cherché ici un article sur ce parfum mais je n’en ai malheureusement pas trouvé. Je sais que c’est beaucoup demandé mais si vous, internautes amateurs de parfums, pourriez me donner votre avis plus aiguillé sur Eau Sauvage Parfum, ce serait avec grand plaisir que je vous lirais.

Enfin je voulais féliciter l’équipe qui fait vraiment un travail très abouti. C’est toujours un plaisir de vous lire.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 19 mars 2017 à 09:50

Eau Sauvage Parfum (2012) est en voie de reformulation. La nouvelle mouture est attendue pour avril 2017 alors si vous aimez cette version-ci, faites du stock. La nouvelle version possède une étiquette argentée (et non plus une étiquette noire).

Moi je suis comme vous j’aime beaucoup Eau Sauvage Parfum (2012). C’est une version étoffée et très éloignée du parfum original (qu’on peut cependant parfois percevoir durant la première heure après vaporisation). Il s’agit de la combinaison de notes ultra-fraîches et persistantes (agrumes, jasmin, basilic, romarin), de Vétiver (qui participe à la fraîcheur, à la puissance et sans doute aussi à la note fumée), sur une finale de myrrhe et tonka. La myrrhe est un encens donnant une note d’anis tirant sur le minéral, et de fumée. (Je pense qu’il y a aussi une quantité légère de patchouli). La note dominante est souvent décrite comme étant la myrrhe associée à la fève tonka, qui donne un effet anis-minéral-fumé (myrrhe) + crémeux-étoffé-poudré (tonka).

Certains le décrivent comme "sirupeux", voire "finissant sur une note fumée banale". Moi personnellement je l’aime beaucoup et ce qui m’impressionne c’est la combinaison inhabituelle de "massif", "puissant" et "frais". La note finale de myrrhe fumée et poudrée reste ultra-fraîche jusqu’à la fin, et c’est ça que j’aime.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 19 mai 2017 à 08:26

Merci de votre retour !

Que savez-vous de cette reformulation ? Je suis peut-être naïf de croire que ce n’est pas forcément synonyme de raté... Quels changements notables il y a-t-il ?
Je n’ai pas l’occasion en ce moment d’aller renifler le nouveau jus...

Je me souviens cependant que ce parfum était assez puissant et qu’il pouvait me donner mal à la tête si j’en mettais de trop. À utiliser avec parcimonie donc.

Comme vous le dites si bien, peu importe ce que les gens peuvent penser de tel ou tel parfum du moment qu’il nous plaît.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 7 octobre 2017 à 08:10

Bonjour heyyouemily
Au sujet de la reformulation de l’Eau Sauvage Parfum (2017), voici mes impressions :
Pour moi il s’agit d’une "éviscération", le même effet que lorsqu’on retire la mousse de chêne à un parfum des années 80. Le nouveau parfum est très semblable à ce qu’il était, mais a perdu de son épaisseur, de son velouté, de sa complexité. La finale me semble "plate". Bref, c’était mieux avant.

Selon le discours marketing, ils auraient rendu le parfum plus proche de l’original et plus facile à porter en remplaçant la myrrhe par de l’élémi. Je n’en crois rien. Je perçois la myrrhe tout à fait inchangée par rapport à la version 2012. Je pense que le changement porte sur une mousse de chêne reconstituée n’apparaissant pas dans les ingrédients (et qui parait à mon nez être aussi utilisée en grande quantité dans "Dior Homme"). Cet élément contribuait à donner le "corps" du parfum de 2012 et a disparu dans celui de 2017.

Maintenant, je vous conseille de le tester. je sais que la nouvelle mouture a aussi ses fans, et je peux vous dire que la tenue est toujours aussi "atomique" :) ça tient toujours très, très, longtemps. De plus il est possible que ça passe mieux par temps chaud (je n’ai pas testé ça). Bref, moi je suis déçu mais vous pourriez y trouver votre compte, le mieux étant de juger par vous-même.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 25 novembre 2015 à 01:21

J’etais une fidele d’eau sauvage extrěme, après eau sauvage. Pendant plusieurs années je l’ai porté, un peu l’hiver et toujours l’été. Mais il a 3 ou 4 ans sa composition a changé. A la 1ere vaporisation du nouveau flacon que je venais d’acheter, je ne l’ai pas reconnu.J’ai d’abord cru que celui-ci était éventé. Pendant plusieurs mois, à chacun de mes deplacements dans une nouvelle ville, je me rendais dans des parfumeries pour humer les flacons de mon eau de parfum préférée. J’ai enfin compris que celle-ci avait été changée et que ce nouveau parfum m’insupportait car rien à voir avec le précédent.J’ai écrit à Diors que m’a confirmé ce changement.Comment peut on transformer un parfum aussi renommé ? C’est scandaleux ! Je suis trés peinée. En exagérant c’est comme un deuil. Je rêve du jour oú l’on reviendra à l’ancienne formule tant aimée. Rendez-moi mon parfum, je vous supplie !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 25 novembre 2015 à 10:39

Bonjour et merci Martine !
Il m’est arrivé très exactement la même histoire.
Grand voyageur, j’ai passé ma vie dans les duty free des 4 coins du monde pour retrouver mon Eau Sauvage extrême que j’adorais ...
Comme vous, je ne voulais pas y croire.
J’ai compris qu’un composant naturel du parfum a été remplacé par un produit de synthèse et tout est changé ...
J’ai essayé Eau Sauvage - le Parfum, mais c’est vraiment différent, je suis revenu à Eau Sauvage mais cela ne tient pas ...
Que faire ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 7 octobre 2017 à 07:47

Martine F,
En effet Eau Sauvage Extrême a été largement reformulé, autour de 2011 je pense. La version originale datait de Roudnitska, et consistait en une version de l’eau sauvage EdT renforcée en lavande, finissant comme elle sur une note dicrètement chyprée.

La nouvelle formulation de l’extrême semble avoir principalement visé ces notes de fonds, le reste n’a pas trop changé. Les notes chyprées ont été remplacées par un fonds vaguement ozonique marin, assez discret lui aussi mais très banal. Au final, ce parfum a pas mal perdu suite à cette reformulation. Si les premières heures sont assez proches de ce qu’il était initialement, par après , ça devient tout à fait banal. Ca n’est cependant pas totalement inintéressant, ça reste portable je dirais. (par contre l’ ES "cologne" est atroce et possède des notes ozoniques très puissantes)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

KeithRichards

par , le 3 mai 2015 à 21:12

Quelqu’un a reniflé le nouveau flanker Eau Sauvage Cologne  ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 14 mai 2015 à 19:56

En voici un avis sur Eau Sauvage Cologne

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Ankalogon

par , le 30 avril 2015 à 14:59

Une eau standard, à offrir aux fayots dans le style Roger Gicquel, et dont je viens de découvrir un énième avatar : Eau Sauvage Cologne !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

KeithRichards

par , le 21 avril 2015 à 20:44

Je ne sais pas trop où poster ce message.. Je suis tombé sous le charme d’un parfum, un vrai coup de foudre.. Mais je ne sais pas quel est ce parfum..
J’ai senti ce parfum sur un homme assez âgé (65 ans / 70 ans ) , il y avait des notes de citron et aussi quelque chose de lourd derrière. J’ai été stupéfait de la tenue mais surtout du sillage : je le sentais à 6m !
Au moment où je me décide à lui demander son parfum, il était déjà partit... Mais pas son odeur, elle était encore présente..

J’ai donc fait tous les parfums contenant de près ou de loin des notes de citron (et les dérivés) , je n’ai rien trouvé...
Si une âme charitable pouvait m’aider... Merci !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 22 avril 2015 à 21:53

Bonjour !

Deux noms me viennent, spontanement :

- Dior Homme "Parfum" (pas l’eau de toilette) ou l’ eau de toilette concentree)

Bel Ami d’Hermes.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 22 avril 2015 à 22:16

Et Allure Homme CHANEL Edition blanche ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 24 avril 2015 à 18:41

Bonjour et merci de ta réponse !

Malheureusement ce n’est ni Dior Homme Parfum, ni Bel Ami...

J’ai aussi essayé Dior Homme Cologne, toute les déclinaisons de Eau sauvage, ce n’est pas Habit Rouge, ni Allure Homme édition blanche...

Le seul qui pourrait se rapprocher c’est Pour Monsieur en eau de parfum (eau concentrée) , il faudrait que je le réeesaye car ca pourrait être lui...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 9 février 2019 à 20:04

Eau d’Hadrien en Eau de parfum d’Annick Goutal ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Doblis

par , le 1er mars 2015 à 15:34

Eau Sauvage est pour moi le plus Classique des Classique, l’Intemporel, l’Indispensable.
Ouf, j’ai dû éviter de le sentir pendant sa période "limonade" décrits par certains.
Eau Sauvage est vraiment le parfum sans aucun défaut, celui qu’on peut offrir en étant certain qu’il ne déplaira pas. Aucune fausse note, la perfection.
Normal avec un papa comme Edmond Roudnitska !
Sans doute le plus beau masculin pour moi, celui vers lequel on aime revenir de temps en temps pour se "laver les narines" de toutes les vilaines créations actuelles.
C’est un retour aux sources, un refuge, un coin de ciel bleu.
Beaucoup on fait la comparaison avec le magnifique Eau du Sud de Goutal également.
Je dirais qu’Eau Sauvage est plus urbain, citadin, Eau du Sud est plus campagne, loisirs plus généreux en basilic.
Mais il y a peu, j’ai testé quelque chose d’extrêmement proche d’Eau Sauvage : Lin Sauvage de Daniel Hechter en grandes surfaces. Troublant de ressemblance... et tenue excellente.
Est-ce que certain(e)s ont également testé ce parfum ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 5 décembre 2014 à 11:53

Bonjour
J’étais un fidele usager du parfum eau sauvage extrême concentré de Dior , quel fut ma deception l’année derniere en utilisant celui-ci recemment acheté ,rien a voir avec celui acheté en 2001 " De l’arnaque pure et simple" Si la formule a changé il faut le preciser ......Quelques ingredients qui faisaient la nature de ce parfum de luxe l’a changé en un produit bas de gamme !!! En outre le prix n’a pas baissé ....

Amicalement JP

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 15 décembre 2014 à 15:10

bonjour

"EAU SAUVAGE EXTREME" attention aux grandes déceptions de noël

j’ai eu la désagréable surprise de constater que la senteur n’avait plus rien à voir avec l’original. J’ai signalé mon mécontentement à Dior et le jus a été effectivement changé en 2010, pour soit disant le rajeunir et être dans la tendance actuelle.. si bien qu’il ressemble à beaucoup d’autres car ayant totalement perdu son âme. Je ne comprends pas en ce cas de n’avoir pas changé de nom ou signaler la variante. A peine pensable comme idée pour les grands classiques N°5, Shalimar et autres intemporels..

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 1er mars 2015 à 12:43

Et oui, quelle n’a pas été ma déception, aussi, en le ressentant lors de son changement de packaging. Je pensais qu’ils n’avaient pas changé la formule... Erreur !
Quel horreur ce nouveau jus alors que l’ancien était si beau.
Du coup, je fais attention à ne pas vider trop vite le reste de mon vapo.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Farnesiano

par , le 25 novembre 2014 à 14:50

Lors d’un entretien donné au supplément " Week-End " du magazine belge Le Vif-L’Express, Frédéric Malle citait sa mère comme l’auteur de l’Eau sauvage. Quid ?"

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 12 septembre 2014 à 11:44

Bonjour à tous !
Après plusieurs heures passées à parcourir cet incroyable site en tant qu’invité, je me suis enfin décidé à m’inscrire en tant que membre. Bienvenu à moi, oui, merci. Pour autant, je n’ai aucunement la prétention de penser que je puisse être un membre intéressant si l’on en juge à la pertinence des analyses olfactives dont je me délecte ici.

En effet, je ne suis qu’un amateur à la recherche de son sillage depuis toujours !
Je l’ai trouvé il y a une quinzaine d’années mais n’ayant pas demandé le nom au porteur je le cherche désespérément depuis. J’ai laissé un message d’au secours dans la section recherche mais ne le vois pas apparaître.

A ce jour et pour rester un peu cohérent avec l’endroit d’où je poste ce message, je porte avec grande satisfaction EAU SAUVAGE (version bouchon aimanté) après avoir longuement porté COLOGNE de Thierry Mugler dont je retrouve dans l’EAU SAUVAGE aujourd’hui, le côté frais, propre et sensuel.

Je ne désespère pas de trouver un jour ce parfum senti il y a 15ans avec l’aide de la communauté d’auparfum.com

Une excellente journée à tous !!

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 12 septembre 2014 à 14:52

Bienvenu, Sam.
Il ne faut pas avoir peur, personne morde ici, et oser demander aux gents ce qu’ils portent quand ils sentent si bon ! C’est un compliment. Et certains ici ont même suivi des gents dans le metro ;-) Un sourire et en peu de politesse peut vous amener loin.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 18 septembre 2014 à 11:39

Merci Anna,

J’aurais bien répondu plus tôt mais n’ai pas pensé à suivre le fil de discussion et n’ai pas été prévenu de ta réponse par mail (l’option n’existe peut-être pas ou le paramètre n’est pas actif).

Crois bien que je regrette aujourd’hui de ne pas avoir demandé à cet homme son parfum, j’aurais gagné 16ans et je cherche encore !!

Allez si quelqu’un à une idée :
Parfum sortie il y a plus de 15ans, note de fond menthol (camphre ou eucalyptus) à connotation pharmaceutique.
J’imagine un parfum de niche voir exclusivement créé pour la personne (milliardaire suisse....) ;
A vous !!

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 18 septembre 2014 à 21:59

Bonsoir, Sam.
Je compatis avec votre quête, quoi que je ne sais pas à quel point je peux vous être utile. Je suis loin d’être une connaisseuse, seulement olfactivement curieuse st j’ai une bonne mémoire.
En attendent que votre quête soit publié et que tout le monde ici s’y met passionnément comme chaque fois, peut être vous pouvez déjà éliminer certains parfums qui me viennent à l’esprit.
C’est peu d’informations sur le parfum en question ; menthe, camphre au eucalyptus. Je suppose , par rapport à vos goûts, qu’il est également vert et probablement aromatique.
Comme ça, en vrac :
Ultraviolet de Paco Rabanne, Cool Water de Davidoff, tout les déclinaisons de Mâle de Gaultier, Verdon d’Occitane...

En fait, vos goûts ressemblent beaucoup à ceux de tchouraï au Un premier vrai parfum qui me ressemble. Lisez ce que lui était suggéré et fait un tour au magasins, comme ça vous perdez pas votre temps. Après 16 ans, comme même...
A votre place je irais absolument chez Comme des Garçons, leur collection est incroyable,...
Chez Heeley, à part de Menthe Fraîche, il y a aussi un parfum bien camphré inspiré de la fameuse pommade de tigre, si vous vous souvenez l’époque avant des Vicks. Je me souvienne d’avoir eue des larmes au yeux...

Bonne chance, Sam.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 16 octobre 2014 à 17:41

Bonjour Sam et Bienvenue sur AuParfum.
Merci pour vos compliments, ils nous font très plaisir.

Votre quête correspondant plutôt à un objet déjà senti, elle ne correspond pas aux critères des "en quêtes" publiées une fois par semaine.
Toutefois, cela ne nous empêche pas de vous venir un peu en aide, dans la mesure de nos maigres moyens.

Vous précisez qu’il s’agit d’un parfum avec une note menthol/camphre/eucalyptus/pharmaceutique présente jusqu’en fin d’évolution.
Si l’on met de côté un Baume du Tigre appliqué tous les jours par la personne, ce genre d’usages existant parfois dans divers milieux sociaux, on peut alors fouiller dans les parfums qui ne doivent pas être si nombreux avec ce type de notes.

Un me vient à l’esprit, c’est Yatagan de Caron qui possède un accord atypique assez résineux, boisé et eucalyptus. Sinon, j’avoue sécher un peu...
Je me permets donc un appel à nos lectrices et lecteurs, si quelqu’un a une idée, qu’elle/il l’exprime pour Sam. :-)

Une dernière chose Sam : Testez Tubéreuse Criminelle de Serge Lutens, vous aurez du camphre à ne plus savoir qu’en faire jusqu’à plus soif, mais en tête uniquement.
Enfin, suivez l’excellent conseil d’Anna, L’Esprit du Tigre, avec son "esprit inspiré du Baume eu Tigre" pourrait vous séduire... :-)
Dans le pire des cas, je dirais qu’il y a pire que Eau Sauvage et Cologne de Mugler comme "Plan B parfums". :-)

J’espère que vous aurez bien ce message, effectivement, il n’y a a pas d’alerte pour suivre une conversation initiée. AuParfum a quelques fonctionnalités facebookiennes, mais le site n’a pas vocation à devenir un "Facebook Parfum". Eh puis, ça oblige à revenir souvent... :-)
Puis, vous plaignez pas, c’est plus compliqué pour Jeanne, Domik ou moi que pour les lecteurs, nous devons tenter de tout suivre au mieux et, parfois, il y a tant d’activité que c’est un peu rude ; tant mieux ! ^^
Bonnes découvertes à vous.
Encore merci pour vos gentils mots.
Opium

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 16 octobre 2014 à 17:52

Bonjour Opium,

Je vous remercie pour votre message que j’ai bien reçu.
Je vais dans l’heure aller sentir Yatagan et vous tiens informé rapidement.

Merci de votre aide et de votre réponse pour l’en quête que j’avais interprété enquête ;)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 17 octobre 2014 à 18:04

Bonjour Sam.
À défaut d’en quête, tenez-nous au courant de votre "enquête" personnelle... ^^
Encore une fois, si quelqu’un a, ne serait-ce qu’une vague idée qui pourrait aider Sam dans sa recherche de ce parfum mystérieux du passé qui sent le menthol/camphre/eucalyptus, qu’il n’hésite pas à l’exprimer. :-)
À bientôt.
Opium

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 20 octobre 2014 à 11:46

Bonjour Opium,
Je vais aller dans l’après-midi chez Caron Bd St-Germain afin de sentir YATAGAN et me rendre compte par moi même.
Les effluves de Gentleman de Givenchy et de Kouros d’YSL se rapproche assez de ma recherche sans le côté mentholé.
Probablement que ma perception d’il y a 15ans se perd avec le temps mais ne désespère pas pour autant...

En gros, dans ma mémoire ça sent quasiment le VICK VAPORUB en note de fond et effluves...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 20 octobre 2014 à 21:25

Bonsoir Sam.

Tenez-nous au courant de ce mystère. J’espère que vous le résoudrez, mais, je crains que ce soit un peu une bouteille (de parfum) à la mer...

Bonne chance ! ;-)
Bonne soirée.
Opium

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Opium

par , le 16 juin 2014 à 21:52

Bonsoir à tou(te)s.

Cela fait longtemps que je me dis que je veux écrire un commentaire à propos d’Eau Sauvage. Mais, son récent état de forme m’en avait dissuadé.
C’est que remplacer, pendant plusieurs mois/années, les notes aromatiques qui se voulaient "sauvages" de cette eau fraîche par un effet de limonade entre citron et eau sucrée ne m’emballait plus vraiment.
Nous nous sommes retrouvés avec quelques membres d’ici samedi après-midi. (Coucou à tou(te)s ! ^^)
Et, nous avons constaté que dans certains flacons récents (avec capuchon aimanté, donc, vraiment récents), il y a du bien mieux. Mais, pas dans tous ces formats de flacons. Donc, avant de se lancer dans un achat, le testeur pouvant ne pas être du même batch que ce qui est acheté mais scellé par le plastique, je conseillerais d’attendre un peu. Bref, je ne viens pas pour tenter de donner des conseils d’achats, mais plutôt pour échanger sur mon ressenti à propos de ce parfum. Cela fait longtemps que cela n’a pas été fait.

J’ai porté ce parfum il y a trois ou quatre ans durant un été. Et, j’ai retrouvé l’esprit de ce parfum samedi lors de l’un de nos tests. (Mais, le testeur du Printemps, lui, est toujours au stade limonade constaté depuis quelques temps, c’était flagrant entre la touche de la version à problème et les sprays de la version à peu près intègre...)

Ce parfum me touche car il parvient à parfaitement démontrer et établir un équilibre que, selon moi, Bleu ne parvient pas a réaliser. Quand on n’apprécie pas les parfums en retrait, que l’on aime que les tonitruants et tapageurs, on a souvent tendance à mettre ensemble tous les parfums discrets.
J’ai eu cette tendance par le passé.
Et, j’ai été surpris de me trouver si séduit par cette "eau" il y a quelques années.
C’est qu’elle possède quelques avantages pour elle.
Contrairement à Bleu dont ceux qui le défendent déclarent toujours ses belles matières qui ont un rendu bien trop fonctionnel pour moi, entre mousse à raser et déodorant, Eau Sauvage se vante de l’Hédione, donc de la chimie, pour un rendu bien plus naturel. Et, c’est bien là la magie du parfum que de transformer le plomb en or (donc, la synthèse peu chère en sensation naturelle bien plus riche) et non l’inverse.
Eau Sauvage est vraiment l’évocation d’une eau fraîche qui se réchauffe en coulant entre des herbes folles et qui se fait plus minérale à l’évolution, assez silex, comme si elle se chargeait de la minéralité des roches.
En fait, il y a un effet salin et minéral dans la version que nous avons sentie samedi, un effet presque ambre gris si j’osais y croire. Cela semble dingue tant les formules ont été maltraitées chez Dior ces dernières années. Mais, comme chez Guerlain, sans que cela soit généralisé, il semble que certaines formules "descendent" en qualité pendant que d’autres "grimpent". C’est difficile à suivre. Mais, plaisant quand on re-découvre un parfum comme Eau Sauvage et qu’on se dit : "C’est ça Eau Sauvage, là, je le reconnais ce parfum !"
Bien entendu, le fond, allégé de sa treille de mousse de chêne, est malgré tout plus dilué et transparent. Mais, au moins, le parfum dans sa nouvelle incarnation est enfin reconnaissable à nouveau, dès le début, sans l’effet d’avoir raté la touche à la vaporisation car cela ne sentait rien durant quelques secondes ! Maintenant, ça sent Eau Sauvage, immédiatement, assez durablement, fermement et sans qu’une étape ne paraisse étrange. Donc, si cela se confirmait, on pourrait s’estimer plutôt contents. ;-)
Et, dans cet état, cette eau qui paraît simple mais est assez facettée au final, est d’une joliesse qui mérite bien d’en faire le mythe que l’on connaît.
(J’espère que ces parfums offerts par milliers hier font partie du lot de ceux qui ont repris un chouilla de poil de la bête...)

Eau Sauvage ou Guerlain Homme sont à Bleu ce que Chance est à J’adore selon moi : la démonstration que simplicité et équilibre peuvent permettre de parvenir à donner un semblant de personnalité à quelque chose qui, de prime abord, semble si simple mais n’est pas juste cela. Et, qu’un parfum peut avoir une vraie personnalité toute en tempérance, discrétion, retenue et réserve sans que cela soit de l’inexistence. ;-)

Eau Sauvage est la démonstration que "sobriété" n’est ni synonyme "d’ennui" ni de "banalité". ;-)
Allez, zou, aux étoiles. Soyons fou(s) !
J’en attribue quatre, en espérant que l’amélioration constatée samedi ne soit pas une "erreur" de batch mais qu’elle devienne la généralité appliquée à nouveau, le standard que ce beau parfum n’aurait jamais dû cesser d’être.
Bonne soirée.
Opium

Ps : Ce n’est pas car on apprécie les parfums vitupérants caractériels comme Opium que, parfois, on n’est pas capable(s) de reconnaître de la beauté toute simple. Nânméoh ! Sinon, on pourrait croire que parfois il m’arriverait de porter des dizaines de pshitts de Portrait of a Lady ou Carnal Flower ! TSssss... ;-)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 16 juin 2014 à 22:39

Alléluia !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 7 août 2014 à 18:08

Je n’avais pas vu ce beau commentaire ! Y aurait-il un semblant d’espoir ? (certains avaient déjà constaté un mieux chez Dior avec la dernière cologne), j’espère que l’Eau du Sud, apparemment son grand concurrent, aura la même chance.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 12 août 2014 à 20:11

Bonsoir Corto Maltese. (Coucou et merci Anna ! ^^)
Corto, merci pour cet adorable message. ;-)

Eh oui, il semble bien que l’une des dernières moutures d’Eau Sauvage lui ait redonné pas mal de son peps et de sa salinité. Qui l’eut crû ? ^^
Et, en l’état actuel de chacun des deux parfums, il apparaît bien qu’en ce moment Eau Sauvage serait une meilleure pioche que l’Eau du Sud, alors qu’il y a quelques mois à peine, l’inverse était plus juste.

En fait, le souci avec les reformulations dans tous les sens de presque toutes les marques, est que ce qui est vrai un jour peut être totalement inversé et faux le lendemain. Par exemple, il faut bien tester Eau Sauvage car l’amélioration avait lieu sur un batch très récent alors que le testeur, du Printemps Haussmann qui pourtant n’est pas vraiment le magasin le moins actif du monde, conservait les effets flotteux d’eau gazéifiée virant limonade que l’on pouvait observer / sentir depuis quelques années. Donc, le testeur n’ayant pas été renouvelé, le test pouvait donner l’impression que le souci subsistait alors que la situation s’était améliorée pour certains des produits en vente plus récents. (Et, souvent, c’est exactement l’inverse : des produits proposés à la vente reformulés alors que les testeurs non modifiés encore sont ceux de formules plus intègres faisant espérer un produits qui ne sera pas celui acheté finalement. Autrement dit, il y a toujours une part de (mal)chance dans tout cela...) :-)

Si Dior connaît des améliorations, on peut y croire également dans le cas d’Annick Goutal, la niche se permettant moins malgré tout les écarts connus et constatés trop souvent en parfumerie grand public. #touchedel’œillet

Encore merci pour le message, il ne nous reste plus qu’à être attentifs. ;-)
Bonne soirée
Opium

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Nez inexpert

Nez inexpert

a porté Eau Sauvage le 11 septembre 2020

Adjoint au politicien Jean-Paul Martoni dans les années 90. Quelques années à l’ombre suite à un malentendu. Président du Comité pour rebaptiser toutes les rues. Membre fondateur de la Société de (...)
Sa note :
héspéridés

héspéridés

a porté Eau Sauvage le 30 août 2020

Bonsoir à toutes et à tous, Bonsoir et pas bonjour car c’est le soir que je préfère porter un parfum. Seul ou accompagné, au repos, après un pschit sur le dessus de ma main, que je hume jusqu’à mon (...)
Sa note :
Nez inexpert

Nez inexpert

a porté Eau Sauvage le 5 août 2020

Adjoint au politicien Jean-Paul Martoni dans les années 90. Quelques années à l’ombre suite à un malentendu. Président du Comité pour rebaptiser toutes les rues. Membre fondateur de la Société de (...)
Sa note :
Nez inexpert

Nez inexpert

a porté Eau Sauvage le 22 juillet 2020

Adjoint au politicien Jean-Paul Martoni dans les années 90. Quelques années à l’ombre suite à un malentendu. Président du Comité pour rebaptiser toutes les rues. Membre fondateur de la Société de (...)
Sa note :
Nez inexpert

Nez inexpert

a porté Eau Sauvage le 21 juillet 2020

Adjoint au politicien Jean-Paul Martoni dans les années 90. Quelques années à l’ombre suite à un malentendu. Président du Comité pour rebaptiser toutes les rues. Membre fondateur de la Société de (...)
Sa note :
Nez inexpert

Nez inexpert

a porté Eau Sauvage le 19 juillet 2020

Adjoint au politicien Jean-Paul Martoni dans les années 90. Quelques années à l’ombre suite à un malentendu. Président du Comité pour rebaptiser toutes les rues. Membre fondateur de la Société de (...)
Sa note :
Nez inexpert

Nez inexpert

a porté Eau Sauvage le 8 juillet 2020

Adjoint au politicien Jean-Paul Martoni dans les années 90. Quelques années à l’ombre suite à un malentendu. Président du Comité pour rebaptiser toutes les rues. Membre fondateur de la Société de (...)
Sa note :
Nez inexpert

Nez inexpert

a porté Eau Sauvage le 3 juin 2020

Adjoint au politicien Jean-Paul Martoni dans les années 90. Quelques années à l’ombre suite à un malentendu. Président du Comité pour rebaptiser toutes les rues. Membre fondateur de la Société de (...)
Sa note :
Nez inexpert

Nez inexpert

a porté Eau Sauvage le 30 mai 2020

Adjoint au politicien Jean-Paul Martoni dans les années 90. Quelques années à l’ombre suite à un malentendu. Président du Comité pour rebaptiser toutes les rues. Membre fondateur de la Société de (...)
Sa note :
Nez inexpert

Nez inexpert

a porté Eau Sauvage le 25 mai 2020

Adjoint au politicien Jean-Paul Martoni dans les années 90. Quelques années à l’ombre suite à un malentendu. Président du Comité pour rebaptiser toutes les rues. Membre fondateur de la Société de (...)
Sa note :
Nez inexpert

Nez inexpert

a porté Eau Sauvage le 22 mai 2020

Adjoint au politicien Jean-Paul Martoni dans les années 90. Quelques années à l’ombre suite à un malentendu. Président du Comité pour rebaptiser toutes les rues. Membre fondateur de la Société de (...)
Sa note :
Nez inexpert

Nez inexpert

a porté Eau Sauvage le 20 mai 2020

Adjoint au politicien Jean-Paul Martoni dans les années 90. Quelques années à l’ombre suite à un malentendu. Président du Comité pour rebaptiser toutes les rues. Membre fondateur de la Société de (...)
Sa note :
Nez inexpert

Nez inexpert

a porté Eau Sauvage le 18 mai 2020

Adjoint au politicien Jean-Paul Martoni dans les années 90. Quelques années à l’ombre suite à un malentendu. Président du Comité pour rebaptiser toutes les rues. Membre fondateur de la Société de (...)
Sa note :
Nez inexpert

Nez inexpert

a porté Eau Sauvage le 15 mai 2020

Adjoint au politicien Jean-Paul Martoni dans les années 90. Quelques années à l’ombre suite à un malentendu. Président du Comité pour rebaptiser toutes les rues. Membre fondateur de la Société de (...)
Sa note :
Nez inexpert

Nez inexpert

a porté Eau Sauvage le 12 mai 2020

Adjoint au politicien Jean-Paul Martoni dans les années 90. Quelques années à l’ombre suite à un malentendu. Président du Comité pour rebaptiser toutes les rues. Membre fondateur de la Société de (...)
Sa note :
Nez inexpert

Nez inexpert

a porté Eau Sauvage le 8 mai 2020

Adjoint au politicien Jean-Paul Martoni dans les années 90. Quelques années à l’ombre suite à un malentendu. Président du Comité pour rebaptiser toutes les rues. Membre fondateur de la Société de (...)
Sa note :
Nez inexpert

Nez inexpert

a porté Eau Sauvage le 6 mai 2020

Adjoint au politicien Jean-Paul Martoni dans les années 90. Quelques années à l’ombre suite à un malentendu. Président du Comité pour rebaptiser toutes les rues. Membre fondateur de la Société de (...)
Sa note :
Nez inexpert

Nez inexpert

a porté Eau Sauvage le 4 mai 2020

Adjoint au politicien Jean-Paul Martoni dans les années 90. Quelques années à l’ombre suite à un malentendu. Président du Comité pour rebaptiser toutes les rues. Membre fondateur de la Société de (...)
Sa note :
Nez inexpert

Nez inexpert

a porté Eau Sauvage le 2 avril 2020

Adjoint au politicien Jean-Paul Martoni dans les années 90. Quelques années à l’ombre suite à un malentendu. Président du Comité pour rebaptiser toutes les rues. Membre fondateur de la Société de (...)
Sa note :
Nez inexpert

Nez inexpert

a porté Eau Sauvage le 16 novembre 2019

Adjoint au politicien Jean-Paul Martoni dans les années 90. Quelques années à l’ombre suite à un malentendu. Président du Comité pour rebaptiser toutes les rues. Membre fondateur de la Société de (...)
Sa note :
Nez inexpert

Nez inexpert

a porté Eau Sauvage le 13 novembre 2019

Adjoint au politicien Jean-Paul Martoni dans les années 90. Quelques années à l’ombre suite à un malentendu. Président du Comité pour rebaptiser toutes les rues. Membre fondateur de la Société de (...)
Sa note :
Nez inexpert

Nez inexpert

a porté Eau Sauvage le 28 octobre 2019

Adjoint au politicien Jean-Paul Martoni dans les années 90. Quelques années à l’ombre suite à un malentendu. Président du Comité pour rebaptiser toutes les rues. Membre fondateur de la Société de (...)
Sa note :
Nez inexpert

Nez inexpert

a porté Eau Sauvage le 23 septembre 2019

Adjoint au politicien Jean-Paul Martoni dans les années 90. Quelques années à l’ombre suite à un malentendu. Président du Comité pour rebaptiser toutes les rues. Membre fondateur de la Société de (...)
Sa note :
Nez inexpert

Nez inexpert

a porté Eau Sauvage le 25 août 2019

Adjoint au politicien Jean-Paul Martoni dans les années 90. Quelques années à l’ombre suite à un malentendu. Président du Comité pour rebaptiser toutes les rues. Membre fondateur de la Société de (...)
Sa note :
Philippe C.

Philippe C.

a porté Eau Sauvage le 16 octobre 2018

Sa note :
Cistus creticus

Cistus creticus

a porté Eau Sauvage le 21 juillet 2018

largo

a porté Eau Sauvage le 14 février 2018

Sa note :
Mateo Relief

Mateo Relief

a porté Eau Sauvage le 4 janvier 2018

Sa note :

cr06100

a porté Eau Sauvage le 18 novembre 2017

Sa note :

largo

a porté Eau Sauvage le 22 avril 2017

Sa note :

largo

a porté Eau Sauvage le 22 avril 2017

Sa note :
Mateo Relief

Mateo Relief

a porté Eau Sauvage le 22 décembre 2016

Sa note :
Bel-ami

Bel-ami

a porté Eau Sauvage le 8 février 2016

Sa note :

Mirak

a porté Eau Sauvage le 31 octobre 2015

LindoHorizonte

LindoHorizonte

a porté Eau Sauvage le 7 août 2015

Sa note :
Renaud

Renaud

a porté Eau Sauvage le 1er juin 2015

Sa note :
ROBERTO

ROBERTO

a porté Eau Sauvage le 10 mai 2015

Sa note :
ROBERTO

ROBERTO

a porté Eau Sauvage le 28 septembre 2014

Sa note :

Sam

a porté Eau Sauvage le 10 septembre 2014

Sa note :
KeithRichards

KeithRichards

a porté Eau Sauvage le 21 août 2014

Sa note :
ROBERTO

ROBERTO

a porté Eau Sauvage le 10 août 2014

Sa note :
Yohan Cervi (Newyorker)

Yohan Cervi (Newyorker)

a porté Eau Sauvage le 6 juillet 2014

Yohan Cervi est expert en histoire de la parfumerie moderne. Rédacteur pour Auparfum et pour Nez, la revue olfactive, il est le co-fondateur de Maelstrom Paris, laboratoire indépendant de création (...)

à la une

Summer 69

Summer 69 - Gas

Voici le soleil, la plage et le parfum addictif d’une peau hâlée réunis dans un flacon.

en ce moment

il y a 21 heures

Je suis bien d’accord. Le langage, c’est une production sociale, et en tant que le parfum et les(…)

il y a 22 heures

"même si l’odorat est dénué d’un langage qui lui est propre" Ce n’est pas parce qu’on a de la(…)

il y a 2 jours

Un petit bijou ce parfum, d’une profondeur et d’une très bonne tenue. En effet il fait penser à(…)

Dernières critiques

Eau capitale - Diptyque

Paris en bouteille

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Trouver Nez

Divine Bordeaux

Divine Bordeaux

Bordeaux (33)

Smell Stories

Smell Stories

Bruxelles (01)

Divine Caen

Divine Caen

Caen (14)

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019