Auparfum

Effluves influentes

par , le 29 octobre 2010

Suite à une suggestion de Clochette, voici un nouveau sujet de discussion dans lequel je vous invite à nous confier quels sont les parfums que vous avez essayés, aimés et achetés suite à la lecture d’une critique, d’un avis ou d’un conseil sur auparfum.

Ou encore, quels sont ceux que vous avez re-découvert alors que vous aviez un à priori négatif, et que vous aimez désormais ?

Mais vous pouvez également bien sûr nous raconter vos déceptions et vos ratés !

 

image : bianca-and-family.com

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

par , le 23 octobre 2013 à 17:18

Bonjour à tous

novice, à la recherche d un nouveau parfum, j ai découvert ce site il y a quelques mois. Je ne m’intéressais pas plus que ça aux parfums mais à présent ma quête d une nouvelle odeur tourne à l obsession.
Je teste, sens, re-sens, lis (toujours avec plaisir) vos commentaires sans arriver à me décider.
C’est pourquoi je lance ici une bouteille à la mer : je cherche un parfum plutôt boisé,poudré,ou lacté ; une odeur "chaude", quelque chose de sensuel. J’ai porté longtemps "Hypnotique Poison" mais à présent je suis un peu lassée du trop plein de vanille . J ai également porté "Nina" au printemps (sur ma peau il ne devient pas trop sucré,je n aime pas l’odeur de bonbon)et "White Musk".

J’ai récemment testé "Essence de bois" de Cartier (vous connaissez ?). Il sens bien la poudre et le bois comme j aime mais il a un petit côté masculin et froid, ce qui me fait hésiter...

Si vous aviez des suggestions, ça m’aiderait beaucoup.

Merci d’avance.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 23 octobre 2013 à 17:43

J’adore Hypnotic Poison. J’imagine que vous connaissez son jumeau angélique Kenzo Amour (http://www.auparfum.com/?Kenzo-Amour) ? En vous lisant je pense tout de suite à Bois Farine chez l’Artisan Parfumeur (http://www.auparfum.com/?Bois-Farine) ou Amande Persane chez Roger & Gallet (http://www.auparfum.com/?amande-persane) pour le côté poudré sensuel, gourmand mais sans vanille. Je ne peux que vous conseiller également d’aller sniffer 28 La Pausa chez les Exclusifs de Chanel, iris pour le poudré et vetiver pour le boisé, personnellement je le trouve merveilleux.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 23 octobre 2013 à 20:07

Merci pour votre réponse !
J ai senti Kenzo Amour mais il ne m a pas "flashé". J’habite en Belgique et je ne pense pas pouvoir trouver des parfums "l’Artisan Parfumeur". C’est dommage car après avoir lu l’avis, "Bois Farine" me fait vraiment envie...
Je pense aller sentir "Amande Persane" dès demain car, vu le prix, je pourrais l’acheter en complément d un autre parfum ;-)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 23 octobre 2013 à 22:26

Bonsoir,

Connaissez-vous Sensuous d Estée Lauder ? Il est boisé, il a une tonalité plutôt chaude et un aspect crémeux je trouve. Il en existe 2 déclinaisons (noir et nude) toujours dans un registre boisé enveloppant, peut-être que l’un des 3 vous plaira !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 23 octobre 2013 à 23:55

Bonsoir
oui j ai testé Sensuous le classique et le nude mais malheureusement au bout de quelques heures sur ma peau il ne reste qu une odeur de vanille pas terrible...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 24 octobre 2013 à 00:03

Mais merci pour l’idée !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 24 octobre 2013 à 00:05

Je vais tester "Santal Blanc" qui a l air de ressembler à "Bois Farine" en tous cas au niveau de la composition.
Quelqu’un l a déjà essayé ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 24 octobre 2013 à 09:14

- Bonjour, Jane. Vivant aussi en Belgique, je peux vous assurer que vous trouverez très facilement L’Artisan Parfumeur. A Bruxelles, chez Senteurs d’Ailleurs, avenue Louise et dans bon nombre de villes wallonnes ou flamandes. Certaines boutiques de mode, certains salons de coiffure ou de beauté proposent des parfums tels que L’Artisan, Etat Libre d’Orange et surtout les magnifiques parfums Annick Goutal, cette autre grande marque fera, j’en suis sûr, votre bonheur.

Je recommande l’excellent site réalisé par deux perfumistas bruxellois baptisé :

www.munumu.com (perfumes, cities, people).

qui dresse la liste de la majorité des parfumeries de niche de cinq
grandes villes européennes plus ou moins proches. Sont ainsi
répertoriées plus de 80 parfumeries situées à Anvers, Bruxelles,
Londres, Paris et Milan, cette dernière où se tient tous les deux ans,
je crois, le Salon du Parfum, étant régulièrement visitée par nos deux
spécialistes. Les liens vous renvoient aux sites respectifs de tous
ces temples dédiés au parfum.
- A Bruxelles, en plus de Senteurs d’Ailleurs, je vous recommande juste en face, la petite boutique Annick Goutal, avenue Louise, carrefour Place Stéphanie. Et aussi, Kroonen & Brown, rue Lebeau, vous trouverez aussi votre bonheur. Outre Neela Vermeire, que j’ai évoqué dans un autre poste, vous picorerez dans de jolies marques de niche telles que Aedes de Venustas, Agonist, Amouage, Atelier Cologne, Byredo, Carner Barcelona, Juliette has a gun, Miller Harris, Naomi Goodsir,
Nasomatto, Humiecki & Graef, Odeur de Sainteté, Odin, Olfactive Studio, Parfums d’Empire, Romea d’Armor... Les prix vont du correct au très cher. Mais sentir demeure le plaisir le plus gratuit au monde ! Bonnes découvertes

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 24 octobre 2013 à 13:48

Merci !
Je passerai chez "Senteurs d’ ailleurs" dès mon retour à Bruxelles !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 24 octobre 2013 à 22:43

Je ne peux que plussoier à vos références en shopping parfumesque. Je passe aussi régulièrement dans les boutiques en question, ce sont des best of.je serais curieuse par contre de ce qui est trouvable en brabant wallon ou sur namur, si vous en avez connaissance...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Elixir

par , le 21 octobre 2013 à 23:04

Bonsoir à tous,

Pour mon premier message sur ce site découvert par hasard il y a plusieurs mois (et j’avoue ne plus pouvoir m’en passer...) j’ai choisi ce sujet des plus appropriés dans mon cas ! Faible que je suis... et quand il s’agit de (beaux) parfums, j’oppose généralement peu de résistance !
Alors, oui j’ai été influencé : l’objet du délit (du désir) ------> Nahéma.
Résistance sur une échelle de 0 à 10 -----> 0,5.

Ce Guerlain que je ne connais que de nom et dont je sais qu’il est, pour faire court, une rose, s’est mis à me faire de l’oeil. C’est donc tout naturellement que j’ai consulté Auparfum, pour me faire une idée car après avoir arpenté les chaînes, pas un seul testeur en vue ! C’est donc les yeux fermés que je l’ai commandé ! Ah ben bravo :D

Je reviendrai vous livrer mes impressions, avec mes mots de "profane" , ou tout du moins vous dire si j’ai bien fait de craquer sous influence, quand le précieux sera mien !

Par ailleurs je profite de ce post pour remercier sincérement la créatrice du site (Jeanne, si j’ai bien compris) ainsi que tous les passionnés présents ici, qui par leurs échanges (me font sentir moins seule dans mes crises de "sniffage compulsif") veulent bien partager leurs impressionnantes connaissances, des expériences mais surtout de belles émotions. Merci.

Bonne fin de soirée.
Elixir

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 21 octobre 2013 à 23:17

Bienvenue sur auparfum Elixir :D !!!

 

Avec Nahéma, je pense que vous ne pouvez pas vous tromper ! (Personnellement, elle fait partie de mon top 2 des plus belles roses du marché, juste après Une Rose de Frédéric Malle ^^)

 

Au plaisir de vous lire !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 22 octobre 2013 à 14:00

- Bonjour, Jicky, Jeanne, Opium et Newyorker (que je remercie au passage pour sa belle évocation de Chaldée, très impatient de sentir ce Patou, maison dont je suis fan depuis longtemps). Je ne sais dans quelle rubrique placer mon intervention qui concerne la sortie de quatre nouveautés chez NEELA VERMEIRE, que j’ai pu sentir à Bruxelles récemment. Toutes les quatre sont des créations de Duchaufour et ont un rapport avec l’Inde. Senties chez Kroonen & Brown, jolie boutique bruxelloise extrêmement attachante où travaillent deux jeunes femmes hyper compétentes et d’une infinie douceur. (Amis belges, faites un détour à la rue Lebeau, à deux pas du beau quartier du Sablon où par ailleurs les amateurs d’antiquités et d’art en général trouveront de quoi se rassasier une journée.) Quatre parfums donc, quatre époques de l’histoire de l’Inde. Beau concept, pari difficile à tenir mais qui me semble ici gagné pour trois des fragrances au moins. Les matières sont belles, les textures raffinées et complexes, et le résultat est chatoyant à l’image de l’Inde. Quelqu’un d’AP les a-t-il sentis chez Jovoy ? En bref, TRAYEE évoque l’ère védique : mysticisme enivrant et sensualité crémeuse sont au rendez-vous pour une superbe plongée dans la plus noble et troublante antiquité, mon coup de coeur dans la série. ASHOKA, plutôt masculin, se veut bouddhiste et impérial, il accroche dès le départ, puis s’épanouit dans une lumière boisée et vibrante mais sur ma peau étrangement, le fond s’applatit. MOHUR, sensé évoquer l’ère anglaise, décline une jolie rose avec moult épices et bois.Pas assez senti. BOMBAY BLING, lui, reflète l’Inde contemporaine, animée, joyeuse, colorée. Un fleuri-fruité exotique très réussi ! A conseiller aux amateurs de ce style, ici tellement plus abouti que bon nombre de créations qui envahissent nos Séphora et autres Marionnaud. Mais à 190 euros les 60 ml... Pur luxe !
- Deuxième question : Bertrand Duchaufour ne se fatigue-t-il jamais ? Travaille-t-il si vite ? Réalise-t-il rapidement des parfums à la demande ou possède-t-il un stock de créations à moduler selon les commandes ? Cette prolifération de nouveautés m’intrigue, quand on songe aux créations compte-gouttes de chez Guerlain, Chanel, Caron et Patou à une époque en tout cas. Le public a-t-il constamment besoin de nouveautés détonnantes ? Perso, je me contenterais de quelques beaux classiques mais je ne peux m’empêcher cependant d’aller courir sentir, respirer, et parfois d’acheter, telle nouveauté qui m’enchante ! Sagesse, luxe et paradoxe. farnesiano

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 22 octobre 2013 à 18:51

Bienvenue Elixir !

Quel bel achat "en aveugle" que Nahema. Cette rose si feminine et si differente des autres avec son petit gout de noyau d’abricot a l’interieur. Dans ma parfumerie ils ont les extraits en vapo testeurs !

J’etais tellement heureuse que je me suis pschitte trop vite (pour avoir une belle dose, loin de la conseillere) et j’ai tout recu dans la figure !!! Mauvaise orientation de la tete du vapo.

C’est tout moi, ca ! Malgre cela, c’est a tomber tellement c’est beau !

Comme Samsara dans un autre style. Des parfums de Femmes, de Mamans. Moi ca me fait penser a ce cote maternel.

Dites nous vos impressions et bravo pour cet achat "yeux fermes" en confiance avec les Auparfumistes.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 23 octobre 2013 à 22:31

Bonsoir Arpège (que j’adore au passage) et merci ! Colis pas encore reçu mais aujourd’hui j’ai mis la main sur un testeur et les premières impressions sont plutôt bonnes... j’y reviendrai... ;)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 21 octobre 2013 à 23:20

Bonsoir, Elixir. Vous démarrez fort, avec Nahéma. Une perle Guerlain, heureusement toujours au catalogue. Connaissez-vous le parfum ? L’ivresse et l’addiction assurées ! Nahéma m’ensorcèle, comme beaucoup sur ce site qui le-la citent régulièrement. Cette rose verte au départ (exquise note de jacinthe) se colore de pêches bien juteuses pour ensuite se fondre dans les sortilèges de l’ambre, de la vanille et de la fève tonka soutenus par quelques notes boisées ou épicées. Un des plus beaux Jean-Paul Guerlain de cette époque et tellement moderne dans sa sensualité si éloignée des fruités-sucrés mal vanillés d’aujourd’hui... A bientôt ! Farnesiano

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 22 octobre 2013 à 10:03

Nahéma est un parfum magnifique, généreux et moelleux. Au départ, il a eu pour moi des connotations maternelles, car ma mère l’a porté longtemps, et j’adorais le sentir sur elle. Et puis, l’autre jour, je l’ai senti en essayant de faire abstraction du côté marternel, et j’ai trouvé qu’il était infiniment sensuel.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 22 octobre 2013 à 10:45

Bonjour Garance, Farnesiano et Jicky,

Merci pour vos retours, ils me confortent dans mon choix ! En effet, je pense ne pas avoir pris trop de risques, même si je sais par expérience qu’il arrive d’être déçue par une découverte là où d’autres s’enthousiasment. Car pour vous répondre Farnesiano, non je ne connais absolument pas ce parfum ! Et c’est la lecture d’un joli commentaire de Jicky, je crois, qui m’a fait basculer !
J’espère, tout comme vous Garance, me construire d’agréables souvenir au contact de Nahéma. Vous m’avez mis l’eau à la bouche et je trépigne d’impatience de le sentir !

Belle journée à tous !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 22 octobre 2013 à 17:57

Eh bien, moi, je préfère Nahéma à Une Rose ...ce dernier est certes plus brut, plus entier, mais je préfère la richesse presque gustative de Nahéma, moi qui ne suis pourtant pas un bec sucré.Tout cela est bien paradoxal, je l’avoue.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Cricri

par , le 20 octobre 2013 à 21:25

Bonjour (ou bonsoir, selon ^^)

Cela fait maintenant quelques temps que je scrute quotidiennement le site.
Désireux de changer de parfum (marre du black xs de l’adolescence tout comme le "only de brave"), je me suis mi en quête d’un parfum plus personnel, moins rependu.

Aimant les notes boisées, je me suis vite rapproché d’un parfum en particulier : Encre Noire de Lalique. Assez bien coté et apprécié, je me suis décidé la semaine passée à me le procurer.

Ceci étant, cela fait maintenant quelques jours que je le porte et j’ai du mal à m’y faire, je sais pas si c’est le vetyvier qui joue sa part belle, mais j’ai l’imrpession qu’il fait "mature" (pour ne pas dire vieux :p ). Il sent bon, c’est indéniable (à mes yeux du moins). Mais... voilàa quoi,peut etre pas en phase avec mon age (23 ans).

De la une première question : Est-il "réservé" à un age plus mur ? Peut-il se porter sur une personne plus jeune ?

Ensuite, j’aimerais savoir s’il y a d’autres boisés qui pourrait me séduire (tout en gardant un esprit plus jeune ?). J’aime le coté chic, classe tout en gardant un coté sensuel.

Donc voilà :)
Merci d’avance pour l’aide qui me sera apportée !
_

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 20 octobre 2013 à 21:53

Bonsoir criichou !

 

Bienvenue sur auparfum !

J’ai une bonne nouvelle pour vous :D ! Les parfums, à la différences de certains sites bizarres avec des madames et des monsieurs tous nus, c’est pour tous les âges ;) ainsi, on peut avoir 93 ans et porter un parfum qui cible les personnes de 20 ans tout comme on peut avoir 14 ans et porter un parfum vieux de 100 ans.

Et même plus, beaucoup des passionnés sur ce site ont compris que les parfums n’avaient pas forcément de sexe, que l’étiquette "parfum homme / parfum femme" était surtout un bon truc marketing. Après, culturellement il y a quelques factures olfactives qu’on trouvera plus masculines ou féminines, c’est selon.

 

Par exemple, la famille des boisés est culturellement associé à quelque de plus masculin. Mais ça n’empêche pas les femmes de porter des boisés. Il y a même de très beaux boisés plus féminins (Féminité du Bois de Serge Lutens par exemple). Vous me suivez toujours ? ;)

 

Voilà pour le préambule ^^

 

Encre Noire est un très très beau parfum. Un vétiver boisé très noble et très chic, à la fois très classique dans son aura mais qui se différencie beaucoup des autres parfums masculins best seller. J’ai commencé à le porter quand j’avais 16 ans, et si ça peut vous rassurer, je n’ai jamais choqué personne avec ^^ (bien au contraire !). Après, son traitement un peu sombre (typique du travail de Nathalie Lorson, la parfumeuse derrière Encre Noire) peut vous donner cette impression de maturité.

 

Pour des boisés un peu plus fun, mais qui restent assez confidentiels, beaux et raffinés, je vous conseillerais d’aller sentir :

- Vétiver Extraordinaire de Frédéric Malle, pour que vous puissiez sentir un vétiver très lumineux, afin de voir que la matière peut aussi être plus rayonnante.

- Roadster de Cartier : c’est une très belle menthe, très puissante, avec une ossature boisée qui lui donne une belle texture.

- Fou d’absinthe chez L’Artisan Parfumeur : un boisé aromatique à la fois frais mais assez rigolo, tout en gardant une belle identité.

- et surtout, je vous conseille vraiment d’aller sentir Flash Back d’Olfactive Studio : c’est un vétiver aussi, mais qui est hyper original en tête avec un pamplemousse hyper fusant et surtout une note de pomme verte, qui vous plaira à coup sûr puisque vous y retrouverez un peu la patte de Black XS (Flash Back et Black XS ont le même papa comme parfumeur, Olivier Cresp, qui réussit ses notes de pomme avec une belle virtuosité !). C’est un grand boisé à la fois très frais mais très classique, avec un départ original et assez foudroyant. Je pense qu’il vous plaira vraiment...

 

Bonne chance ! Et tenez nous au courant !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 20 octobre 2013 à 22:13

Merci pour cette réponse rapide !

Ne les connaissant pas, j’irai faire quelques recherches sur ceux-ci.
J’en prend également note pour m’en faire une idée olfactive la prochaine fois que j’irai au magasin :)

En parlant boisé, je ne me cramponne pas forcément au vétiver uniquement. Mais vous semblez proposer quelques alternatives plutot sympa à découvrir... En espérant y trouver pourquoi pas un parfum avec lequel je suis plus à l’aise :)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 20 octobre 2013 à 21:58

Bonsoir Criichou,

Encre Noire est un parfum principalement dédié au vetiver. Cette très belle matière peut parfois être utilisée de manière très brute ou très sombre et c’est un peu le cas dans ce jus de Lalique.
Je ne pense que ce soit une question d’âge mais plus de caractère, peut-être qu’il ne vous ressemble pas tout simplement (du moins à cette période de votre vie, tout n’est pas immuable).
A titre d’exemple, j’ai de l’admiration pour d’innombrables fragrances mais elles me dérangent, comme celles axées principalement vers l’ambre ou la tubéreuse.
Pour vous conseiller vers de beaux parfums, êtres-vous encore à cheval sur le principe de démarcation homme/femme ou êtes-vous ouvert à d’autres chemins ?
Je penserai tout d’abord à Fahrenheit de Dior. Il possède du vetiver mais le cuir reste la note dominante.
Emeline

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 20 octobre 2013 à 22:17

Je ne suis pas spécialement à cheval sur les étiquettes, non. Si l’odeur me plait pourquoi pas ! Ceci étant j’aurais probablement un a priori sur le parfum.
(Disons que je ne souhaite pas spécialement obtenir un parfum qui fasse penser aux courbes d’une femme :p) Maintenant si au moment de sentir, et de ’lavoir sur moi,l’odeur ne me parait pas trop féminine, pourquoi pas !

En ce qui concerne Farhenheit, j’ai eu le même "soucis" : Je lui trouve un coté un peu mature (et pourtant je suis un grand fan de l’odeur fumé, cuireux qu’il apporte).

Merci pour l’aide ! :)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 20 octobre 2013 à 22:19

Vous aimez donc les odeurs fumées et cuirées ? Mes trois dernières propositions devraient donc plus vous intéresser ^^

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 20 octobre 2013 à 22:18

J’ai oublié de rajouter trois propositions qui m’ont traversées l’esprit :
- Noir de Reminiscence (très différent, c’est un encens boisé et ambré avec un sillage de dingue !)
- Eau des Baux de l’Occitane ( Un cyprès oriental avec de l’encens et beaucoup de vanille, selon moi un petit bijou un peu trop négligé)
- Filles en Aiguilles de Serge Lutens ( Une magnifique note de pins brulés par l’encens accompagnée d’un effet confit)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 20 octobre 2013 à 22:30

J’en prend note ! :D (en espérant ne pas avoir l’air d’un ovni avec ma liste de parfums a sentir XD)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 21 octobre 2013 à 00:39

Je rajoute mon grain de sel aux listes proposées :
* Jicky vous a proposé Flash Back, moi je vous propose "Still Life" des mêmes Olfactive Studio : YuzuPoivreCèdre pour faire court....une de très bonne surprise de cette belle marque : simple, harmonieux, identifiable, et d’une très bonne tenue...tout au long d’une journée du travail...
* Cuir Félidé vous propose "Filles en Aiguilles", si votre budget le permet allez sentir "Arso" de Profumum Roma ( en lisant la belle critique faite ici sur "au parfum" ^^)
* Une valeur sure en ces temps compliqués : " Blenheim Bouquet" chez Penhaligon’s...pour costume ou denim...^^ Chic et pas exécivement cher...so British ^^
* Enfin 2 Parfum d’Empire (pas cher...et que j’achète donc à ceux que j’aime ^^)...si vous n’avez pas peur de senteurs très "historiques" : un Aromatique Cuiré détonnant "Eau de Gloire" et un Chypre Hespéridé brillant "Iskander"
* Mon chouchou pour finir, un de mes parfums favoris en grande distribution, une menthe douce qui se transforme en un cuir doux : Roadster de Cartier....Indispensable...!!!! Inoubliable !!!!! Remarquable !!!!!!!!

Voilà...choix proposé à mon neveu de 20 ans !!!

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 21 octobre 2013 à 22:28

Ma prochaine question sera peut etre bete mais... comment faire lorsqu’on a une telle liste ?

Comment s’y prendre pour se faire un avis sur chacun d’entre eux et de choisir les préférés apr la suite ? Pas tout en une fois j’imagine

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 21 octobre 2013 à 22:37

Une question pas si bête...

Il y a une technique hyper efficace mais compliquée à expliquer comme ça. Il faudra faire un tuto bientôt (avec un guest que vous connaissez bien...). En attendant, je vous conseille la technique de la pochette plastique de classeur : vous mettez la mouillette dedans comme ça elle sera mieux conservée plus longtemps.

 

Bien évidemment, il est vraiment hyper conseillé de tester sur peau tous ces parfums. Et c’est là qu’on regrette de ne pas avoir un troisième voire un quatrième bras... (Mais les parfums conseillés ne se trouvent pas tous dans les mêmes points de vente, il y a beaucoup de niche. Si vous habitez Paris, c’est pratique car tous ces parfums sont disponibles. Si vous n’habitent pas Paris ou sa banlieue c’est déjà plus compliqué...)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 26 octobre 2013 à 18:37

Petite dérive a vos propositions, en allant dans la Galeria Inno (à Bruxelles), j’ai découvert lors des tests de parfums cités plus haut, la marque Bvlgari.

Premier senti, tout de suite apprécié : le Bvlgari Man (et non pas "homme", le flacon est long, rectiligne avec un gros bouchon ... précision car sur le site ici-présent, le "homme" n’a pas le meme flacon et la meme odeur d’apres les notes)

J’en ai essayé d’autres de la marque, qui me plaisait aussi.. mais moins. Je l’ai trouvé très aérien, léger.

Sur cette bonne impression, je me suis rendu par la suite de nouveau pour voir un peu les différents parfums ayant une "critique".
De la j’ai découvert "Black". Ses avis et ses notes décrites me semblaient très particulières... odeur de bitume, de pluie, etc.

Intriguant, je me suis rendu le jour suivant a deux parfumeries connue en belgique : Planet parfum et Ici paris xl.
Malheureusement ces deux enseignes n’en vendent pas. Petite frustration, curieux de nature j’aurais voulu sentir ce mystérieux parfum... EN demandant où cela pouvait se trouver, la vendeuse de "planet parfum", celle-ci me répond qu’il y a une boutique Bvlgari en ville à la fameuse avenue Louise. (Avenue réputée pour ses magasins de luxe)

Me voila finalement devant la boutique... OUille ca surprend (je ne connaissait pas la marque). deventure de luxe, ouverture uniquement de l’intérieur par bagde magnétique qu’a un vendeur, vigile a l’entrée.
Un peu "perdu" par ce type de magasin où je n’avais pas mis les pieds, je demande au vendeur s’il vendait des parfums de la marque (Bagues et montres de luxes en expositions).

La réponse fu positive et j’ai donc pu ENFIN sentir ce fameux parfum... Et ?

Bizarrement je ne lui ai pas trouvé ces notes si "bitumeuse" dont certains le caractérise. Il sent néanmoins très bon ! Petit hésitation entre les deux que je préfère : "Man" et "Black".

Souhaitant un aprfum hors du commun, je me suis plutot dirigé vers le black, qui en plus d’etre un ovni en quelque sorte, reste également difficile a se procurer et donc peu porté.
Malheur... il n’en restait plus, si ce n’est le testeur lui même. Je l’ai donc commandé.

Petite anecdote : En attendant que sa collegue cherche s’il en restait en stock, celui-ci me demande si je connais la marque.

Ce a quoi je répond non.

Il s’emrpesse alors de me montrer la gamme de montre toutes plus honnereuses les unes que les autres. La premiere qu’il sort pour me montrer de pres n’affiche qu’un prix "minime" de 5500euros. (OUille ! j’ai des tremblements rien qu’a la vue du chiffre)...
Il me propose de l’essayer (j’ai du mal a dire non) et j’accepte.

Très belle ! mais bon ... voila quoi.

Un peu a coté, une autre qui m’intrigue, une montre couleur brun mat. Je lui dit qu’elle est sympa celle-ci avec son colori différent des autres. En bronze, elle est apparemment destiné au "Safari", pour éviter d’effrayer les animaux avec les reflets... Ha... Ok, s’acheter une montre uniquement pour faire un safari... XD Donc rebelotte, il me fait essayer (A ce moment je fais attention au prix ... 14.500euros !! Limite le vertige, j’ose a peine bouger quand il me la pose sur le bras lol)

Finalement parfum pas de stock il rpend mes coordonnées pour me prévenir lorsque le parfum sera rentré.

Petite intérrogation depuis, n’ayant pas osé demandé le prix du parfum, je me demande s’il sera au meme prix que les parfums en parfumeries type sephora ou s’il aura un "packaging" plus distingué le rendant du coup bcp plus cher ?

Niveau choix, que choisiriez vous entre "Man" et "Black" ? :)

Fin voila pour mon périple :p ...Essayé une montre de luxe a 14.500 euros, ca n’a pas de prix XD

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 26 octobre 2013 à 19:19

Perso, je préfère Black, et pour ce qui est de la montre, choisissez Greubel Forsey, celle qui n’indique même pas l’heure, pour plus de 500 000 €. Au diable l’avarice et vive la dérision !!

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 26 octobre 2013 à 20:08

Bonsoir Criichou,

C’est un plaisir de lire votre découverte (onéreuse) de la maison Bulagri.
Heureusement que l’essayage ne se monnaye pas ^^
J’aurai du mal à trancher entre les deux parfums mais à choisir, Black à quelque chose de plus singulier même si, sur moi, la vanille ressort trop à mon goût.
Si la marque le commercialise encore, testez absolument le premier Omnia qui, pour le coup, est vraiment surprenant ! Je ne le vois plus sur leur site et j’ai bien peur qu’il finisse par être discontinué car ses notes de café, de santal et de cannelle sont vraiment hors des sentiers battus. Elles peuvent d’ailleurs se révéler très écoeurante, j’ai éloigné la touche quand je l’ai senti pour la première fois. Si il est commercialisé dans votre boutique et si vous êtes plus aventureux que moi, testez-le !

Emeline

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 26 octobre 2013 à 20:09

écoeurantes*

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 26 octobre 2013 à 20:39

Je n’y manquerai pas ! :)

Pour ce qui est du black (ce qui me semble etre mon choix définitif) je donnerais un avis dessus, histoire de donner un avis plus récent ^^

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 3 octobre 2013 à 00:38

Bonjour,

Je suis à la recherche d’un parfum et j’espère que vous pourrez m’aider.
Alors voilà, j’ai à peine 18ans, mais je suis totalement fascinée par les odeurs cuirées, elles me transportent dans un ancien temps, ainsi que par le côté lourd, voire capiteux de certains parfums. Je recherche une certaine violence, une Histoire avec un "H" majuscule, un côté sauvage, bestial (Que j’ai trouvé dans Montana, Parfum de Peau, mais pas totalement.), une odeur écorchée vive mais sensuelle et chaude.

Pardonnez mes erreurs en tant qu’apprentie perfumista, et mes fautes de goûts, mais je suis nouvelle dans ce monde si magique.
Alors voilà, j’ai longtemps porté Balenciaga Paris L’Essence, j’en aime beaucoup la note cuirée qui se dégage après un temps de pose, mais plus le temps passe, plus je suis gênée par les notes trop fraîches, vertes peut-être (?), même si j’apprécie son côté raffiné, il est à mon goût trop froid.
On m’a conseillé le nouveau Bottega Veneta, sur lequel j’ai particulièrement aimé la note chyprée, boisée, ainsi que le côté cuir, j’y suis fidèle à cette note. Cependant, je lui trouve un effet encens, et je sens une note fruitée, sucrée d’abricot qui me fait penser qu’il est trop doux, trop léger, presque enfantin.
Ensuite, puisque j’ai aimé le chypré dans ce parfum, j’ai été orientée vers Montana, Parfum de peau. Au début, ça a été le coup de foudre. Une telle violence, une telle force dans ce parfum, j’ai craqué pour ce côté bestial, sauvage, il était parfait. Mais avec le temps, j’ai été mal à l’aise par le coeur, trop floral à mon goût, et je n’y ai pas retrouvé la note cuirée que j’affectionne tant.
J’ai été guidée par Samsara de Guerlain et Paloma Picasso. Concernant Samsara, je lui ai trouvé un indéniable caractère, une odeur agréable, mais je n’accroche pas. Je lui trouve une certaine froideur, je ne saurais l’expliquer puisque c’est tout l’inverse de ce que je peux lire à son sujet, mais c’est ainsi.
Paloma Picasso. Mon petit coup de coeur. Au début, je l’ai trouvé trop vert, glacial pour ainsi dire, puis petit à petit, on a appris à se connaître. Je reconnais une certaine note cuirée, j’ai parfois l’impression qu’il sent le tabac, il est en quelque sorte ma Madeleine de Proust, lorsque je le porte, je retourne dans des lieux que j’affectionnais autrefois. Cependant, je ne le trouve pas assez lourd, il manque de tenue sur ma peau. J’apprécie les parfums qui s’imposent, ceux que l’on sent par dessus tous les autres parfums. Je crois que je le trouve trop léger.
Et enfin, le dernier en date conseillé, Soir de Lune, Sisley. La 1ère odeur m’a littéralement envahie de chaleur, j’ai eu cette sensation que je recherchais, celle d’avoir l’impression d’être au coin d’un feu, lovée dans un plaid. Cependant, les odeurs suivantes m’ont laissée de marbre, je n’ai pas été séduite à proprement parler. Il manquait cette satanée note cuirée.

Je ne sais plus à quel parfum me vouer, ma conseillère m’oriente de plus en plus vers des chyprés floraux, alors que le floral me donne une mauvaise impression, de même qu’elle m’a conseillé de tester Cuir de Russie, mais habitant dans la campagne du sud de la France, je suis loin, très loin de pouvoir faire sa connaissance.
Si vous pouviez m’aider, je vous en serais très reconnaissante.
Merci à ceux/celles qui auront la patience de me lire, cela fait des années que je consulte ce site, mais je n’ai jamais osé y écrire auparavant, mon vocabulaire novice concernant les parfums, mon manque de discernement entre les différentes notes, constituent pour moi un réel complexe, lorsque je vois les fabuleuses critiques que certains d’entre vous sont capables de faire.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 3 octobre 2013 à 01:49

Bonsoir Angie123,

je trouve que vous vous en sortez très bien ;)
Vous citez d’ailleurs de très beaux parfums, le caractère et la présence de chacun n’étant plus à prouver.
Navrée de fournir une réponse aussi courte, il est tard mais si vous aimez les cuirés, je ne peux que vous conseiller mon fétiche "Cuir Ottoman" de Parfum d’Empire. Des échantillons peuvent être achetés sur le site de la marque pour que vous vous en fassiez une idée. Il devrait vous plaire au vue de vos souhaits.
J’aimerai vous en nommer d’autres mais je sais que votre lieu de résidence ne vous permet de les avoir à disposition.
En revanche, dans certaines parfumeries classiques vous pouvez, avec un peu de chance, tomber sur Cabochard de Grès ainsi que Calèche d’Hermes.
Si vous n’avez pas encore testé l’Habit Rouge de Guerlain, ruez-vous dessus !
Et de cette maison, vous avez bien entendu Shalimar, un oriental qui possède pourtant une note cuirée bien présente.

Emeline

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 3 octobre 2013 à 02:12

Wow eh bien, je ne pensais pas avoir une réponse aussi tard, je te remercie et en prends note.
Au passage, quels sont les noms que tu m’aurais conseillé ? Je me rendrais probablement dans la capitale, je pourrais jeter un oeil aux exclusifs de cette façon.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 3 octobre 2013 à 08:53

Bonjour Angie....Je pense à Alien Cuir..l’avez-vous essayé ? Je le trouve très bien.
Kelly Calèche ??? Peut-être ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 3 octobre 2013 à 10:51

A CuirFélidé, veuillez m’excuser, l’heure tardive m’a fait vous tutoyer, ce n’est qu’en me relisant que je me suis aperçue de mon erreur, et je ne sais si on peut éditer son message.

A lolo, j’ai déjà essayé Kelly Calèche il y a longtemps, j’avais été séduite par l’aspect cuiré, mais si mes souvenirs sont bons, je lui avais trouvé une note trop florale. J’irai le tester à nouveau à l’occasion, qui sait ? Et concernant Alien Cuir, je ne le connais pas, je prends note.
Je vous remercie !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 3 octobre 2013 à 13:02

Bonjour Angie 123 ! Bienvenue et vous ecrivez et decrivez super bien ce que vous recherchez.

Il y a Cuir de Russie de Chanel (a Paris) mais j’aimerais vous conseiller un de ses descendants : Boxeuses de Serge Lutens. Il a la secheresse du cuir de Russie et une prune fruitee juteuse en son centre (prune because...quand on boxe, on s’en prend pas mal, des prunes).
C’est un cuir magnifique et sensuel.
Vous pouvez demander le livre des parfums gratuits chez Serge Lutens 0149270909 et vous recevrez des echantillons sous forme de cires parfumees.

Rayon Hommes : Bel Ami d’Hermes. L’artisan parfumeur : Traversee du bosphore, un cuir aux senteurs de loukoum et sucre glace.

Essayez M/Mink de Byredo. Alien Cuir Mugler.
On a hate de lire ce que vous en pensez.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 3 octobre 2013 à 13:36

Je suis très heureuse de lire toutes vos réponses, je note sur un papier tous ces noms donnés, et j’espère pouvoir en tester quelques uns dans l’après-midi. Je vous tiendrai au courant. Merci encore !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 3 octobre 2013 à 14:25

Angie123, je ne vois aucun problème à être tutoyée ;)
Je vais d’ailleurs me le permettre te concernant pour dissiper tout malaise.
Je souhaitais te proposer de sentir 1740 Marquis de Sade de la marque Histoires de Parfums, que l’on peut également commander en échantillons via le site. C’est un cuir très fumé du à la présence d’immortelle. Je décèle une très agréable note de prune mais il semblerait que se soit un patchouli un peu gras qui confère cet aspect.

Ensuite il y a Parfum d’Habit de Maitre Parfumeur et Gantier. C’est un magnifique boisé avec beaucoup de patchouli et une note cuirée très dominante. Cette marque compte de très belles fragrances. Je trouve parfois qu’on en parle peu.

Pour finir, Cuir Mauresque de Serge Lutens que l’on trouve au Salons du Palais et Royal et au stand de la marque au Printemps Haussmann. Un chef d’œuvre !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 3 octobre 2013 à 17:26

C’est gentil à *toi alors !
Pour en revenir à tous ces parfums, je note également ceux que tu viens de me conseiller, je commanderai des échantillons avec un grand plaisir.
J’en ai testé quelques uns parmi ceux disponibles, malheureusement les parfums de Serge Lutens n’en font pas partie, pourtant je pense qu’ils me plairaient.
J’ai donc senti Habit Rouge de Guerlain, Black de Bvlgari, ces deux parfums m’ont rappelé des garçons que j’ai connus, malgré une odeur agréable, je les ai donc trouvés trop masculins. En revanche, j’ai beaucoup aimé Midnight in Paris de Van Cleef & Arpels, mais sur la peau, je trouve qu’il n’est pas assez présent. Calèche d’Hermès m’a paru trop fleuri, même après évolution. Concernant Kelly Calèche de la même maison, je l’avais déjà senti auparavant, et je le trouve toujours trop sucré, ou floral peut-être. Les autres proposés n’étaient pas présents, excepté le meilleur pour la fin, Cabochard de Grès. J’ai eu un véritable coup de foudre, que ce soit les 1ères notes, ou encore la note de cuir qui s’est dévoilée, j’en suis réellement tombée amoureuse, et je suis repartie avec ce nouveau compagnon.
Quoiqu’il en soit, je commanderai des échantillons auprès des autres parfums que vous m’avez conseillé, et un jour, je me rendrai sur Paris pour tester Cuir de Russie, tout ce que j’ai pu lire de ce parfum me font presque penser qu’il est parfait (la perfection, tout est relatif, je sais bien..), j’espère ne pas l’idéaliser.

Je remercie tout le monde pour ces précieux conseils, sans vous je n’aurais jamais osé tester Cabochard, et j’espère pouvoir essayer au plus vite tous ces "cuirs" que vous m’avez proposé. A bientôt !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 3 octobre 2013 à 19:37

Bonjour Angie !

 

Bienvenue sur auparfum !

 

Whoa ! Vous m’avez fait rire : "pardonnez mes fautes de goûts" ==> déjà sachez qu’on est pas comme ça sur auparfum, on essayera toujours d’orienter au mieux vers des parfums qui nous ont marqué ou qu’on trouve beaux, mais on va pas ostraciser par non tolérance et jugement hautain du goût des autres. Mais c’est pas ça qui m’a fait rire c’est qu’en fait euh... vous n’avez strictement aucun "parfum de la honte" !

Donc vraiment, bievenue :D !

 

En fait, plus que la famille cuir - que vous appréciez indubitablement - je pense que vous avez un véritable amour de ce qu’on appelle les "gifoutou" (au sens mélioratif du terme) typiques des années 80.

Alors sachez que ce n’est pas du tout ma spécialité, mais je pense qu’Opium pourra vraiment vous aider ! (je vous l’appelle !)

 

Mais sachez que vous avez été très bien conseillée déjà ! Cuir Ottoman, Bel Ami, Boxeuses, Cuir Mauresque... Vous pouvez remercier CuirFélidé, Vol de Nuit et lolo !

 

Pour ma part, je vous conseillerais bien Chambre Noire d’Olfactive Studio ou George de Jardins d’écrivains. Ce sont des parfums de niche, mais je peux vous en faire parvenir des échantillons je pense.

En grand public, je vous aurais conseillé Midnight In Paris, mais vous l’avez déjà testé, c’est parfait !

 

Après, dans un registre moins cuiré mais plus années 80, je vous conseille d’aller découvrir 24 Faubourg D’Hermès, vous le trouverez sûrement trop fleuri, mais il est magnifique de rayonnement, de confort et de texture (et il date... de la fin des années 90 ^^). Vous pouvez aussi aimer Youth Dew d’Estée Lauder (voire Cinnabar. Et dernier petit conseil : Aromatics Elixir de Clinique, une rose patchouli d’une architecture et d’une grandeur somptueuse, je pense qu’elle vous plaira.

Promis je vous appelle Opium qui vous aidera je pense, vous êtes clairement dans le genre de parfum dont il est le spécialiste ;)

 

Bonne chance !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 16 octobre 2013 à 18:46

Bonjour Angie123.
Bienvenue sur auparfum.
Ne vous excusez surtout en aucun cas pour votre vocabulaire, il est parfaitement imagé et expressif.
Je vais tenter de compléter les idées intéressantes qui vous ont été déjà apportées.

 

Je "plussoie" à fond les manivelles pour les propositions d’Emeline (CuirFélidé), qui maîtrise parfaitement ce sujet, ainsi que celles de Vol de Nuit. Cuir Ottoman, Cabochard, Shalimar (bien que moins que par le passé), Habit Rouge, Bel Ami (une tuerie !), Boxeuses, Cuir de Russie et quelques autres sont de très bonnes pistes de recherches. Avec cela, vous avez déjà de quoi faire.

 

Afin de vous aider un peu, n’hésitez pas à utiliser le glossaire créé par Jeanne, il peut se révéler un moyen bien utile pour trier les différentes options intéressantes.
J’ajouterai, compte-tenu de ce que vous portez ou avez porté comme Parfum de Peau, Paloma Picasso et quelques autres :
- Antaeus - Chanel => Le frère de sang charnel et aromatique de Paloma Picasso ; on trouve les mêmes impressions dans chacun. Un peu daté (il sent les années 80 !), mais très original, et à peu près préservé par rapport à sa version originale (fait extrêmement rare !).
- Cuir Mauresque - Serge Lutens : Une visite dans les souks entre les babouches, les chèvres et les épices. Sublime, mais, encore faut-il l’apprécier...
- Arsène Lupin (ex- Dandy) - Guerlain => Un accord très classique de cuir arrondi par de la violette relevé par une facette aromatique. Est situé proche du clan de Madame Rochas par l’accord entre violette et cuir, mais, les facettes boisées et aromatiques en font quelque chose d’un peu plus "viril".
- Bottega Veneta pour Homme - Bottega Veneta => Si la version féminine est trop ronde et fruitée, peut-être la version masculine conviendra-t-elle mieux avec, à nouveau (comme la proposition précédente), son accord savonneux de barbier posé entre cuir et violette. Old-school et fort joli.
- Balenciaga Paris - Balenciaga => Cuire bien moins que la version "Essence", mais, malgré tout, pourrait se révéler intéressante à tester avec sa poudre et son glamour rétro.
- Il pourrait être intéressant aussi de tester des cuirs plus sombres, plus fumés, à l’image de la XVIIIème Heure de Cartier, Patchouli 24 de Le Labo qui se finissent tous deux sur un lit vanillé, ou Bois d’Ascèse de Naomi Goodsir. Il en a été discuté récemment sur le forum, peu de temps avant que le message auquel il est répondu ici ait été posté. Mais, dans ces derniers cas, le changement d’ambiance est radical. Ces cuirs fumés peuvent sembler très masculins. Ils sont très sombres, dans la lignée d’un Bulgari Black qui a été proposé également, mais, qui est discontinué et est presque introuvable aujourd’hui. Ils sont, de plus, probablement plus difficiles à trouver que les propositions issues de la parfumerie grand public. Mais, sait-on jamais.

 

Voici quelques idées.
A propos de Paloma Picasso, quelle version connaissez-vous ? Je vous pose cette question car il y a d’importantes différences entre les concentrations : l’EdT est plus verte alors que l’EdP est plus cuirée. La seconde devrait mieux tenir que la première.
Bonnes recherches.
Opium

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 19 octobre 2013 à 22:51

Bonsoir Angie,

Navrée de ne pas avoir vu ton message bien plus tôt.
Quelle bonne nouvelle que tu aies pris Cabochard. C’est un très beau parfum avec beaucoup de trempe. D’ailleurs, les conseils pour te diriger vers d’autres cuirs s’enchainent ^^
Si tu repasses par là, je t’invites à sentir, à l’occasion d’une escapade parisienne, Bandit de Robert Piguet, similaire mais plus hautain encore.
En attendant, je suis ravie de savoir que ce parfum fait ton bonheur !
Emeline

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 22 août 2013 à 21:54

Bonjour,
suite à mon précédent post,je suis à la recherche d’un parfum "sombre", fumé,
Ai pu tester le nombre d’or Cuir,la XIII heure, Tuscan leather,et Black de bulgari
comme je le disais j’aime Tuscan leather mon prochain achat, mais je recherche en plus quelque chose comme le nombre d’or Cuir,animal, fumé,très sombre mais sans être musc comme Musc ravageur avec un sillage et une tenue "éléphantesque".
si par hasard il y avait de la vanille en prime ce serait le saint graal
en résumé quelque chose de "leather smoky" vanillé
le nombre d’or me plait mais j’aimerai savoir si d’autres maisons proposent ce type de fragrance
la XIII heure m’apaise avec son côté thé noir mais je m’habitue trop vite a son odeur je ne le sens plus après 2h...
voilà, je ne sais pas si j’ai réussi à me faire comprendre...
merci

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 27 août 2013 à 09:54

Bonjour Sutefuan.
Bienvenue sur auparfum après ces quelques mois passés ici sans avoir osé encore rédiger et bravo pour avoir osé sauter ce (petit) pas qui peut être un peu angoissant (alors qu’il ne faut surtout pas être intimidé, mais, je comprends bien qu’on le soit, je l’ai été pendant assez longtemps avant d’oser moi-même écrire sur ce site).

 

Dans votre premier message vous félicitez Josiane et son fils, qui, effectivement sont tops pour leur toujours charmant accueil. La collègue de Josiane chez Cartier est parfaite également. C’est que Josiane serait presque une "célébrité" chez les perfumistas d’auparfum. ^^
L’accueil est toujours, lui aussi, excellent au premier étage des Galeries Lafayette chez Chanel.
Dans l’une et l’autre marque on trouve de beaux produits, voire excellents même, et un accueil jamais hautain, ni prétentieux, ni qui vous donne l’impression de vous forcer la main. Et, cela est bien agréable. ;-)

 

Vous nous avez indiqué, dans votre second message, rechercher un parfum "animal, fumé, très sombre mais sans être musc comme Musc Ravageur avec un sillage et une tenue éléphantesque". Cela devrait être trouvable... Si ce n’est que...
D’une part, les parfums fumés cuirés, s’ils ont une très belle tenue ne sont pas tout à fait des warriors du sillage, ils diffusent, mais pas forcément comme des paquebots.
D’autre part, vous nous indiquez déjà avoir testé le Cuir de Mona di Orio, Tuscan Leather de Tom Ford, la XIIIème Heure chez Cartier justement et Bulgari Black : or, chacun dans leur genre, ces parfums représentent un excellent choix en termes de parti pris de notes fumées et de puissance, vous avez déjà testé la plupart des meilleurs "leathers smoky vanillés" qui existent ou en tous les cas que je connais.
Je ne vois que très peu de choses à ajouter à cela.
La XIIIème Heure est l’un des meilleurs parfums dans son genre. On trouve souvent que le parfum qu’on apprécie le plus ne sent plus (trop) rapidement. Pourtant, cette fragrance de Cartier fait plutôt partie de ces parfums qui allient tenue et sillage. Dommage qu’il ne fonctionne pas dans le temps avec vous.
Bois d’Ascèse de Naomi Goodsir pourrait s’inscrire dans ce que vous recherchez bien que des notes moussues et salines de type ambre gris remplacent une bonne part de la vanille habituellement utilisée pour arrondir les angles fumés.
Fumidus, dont la critique est ici, est un vétiver - et bien plus que cela encore - dont la combustion pourrait vous plaire. Il en est de même avec Arso, critiqué ici lui, qui est davantage un gant de cuir trempé dans un verre épais de whisky.
Leather Oud est davantage un cuir oudé animal qu’un parfum fumé vanillé, mais, sait-on jamais.
Le tout récent Black de Comme des Garçons pourrait être une option lui également, mais, là encore, vous n’obtiendrez pas de sillage tonitruant.
En fait, il va être difficile de vous satisfaire je crains.

 

Profitez bien de Tobacco Vanille et des possibles futurs Tuscan Leather et Jersey (moi, ze l’aime bien çui-ci).
Merci pour les mots que vous avez bien voulu nous attribuer.
Bonne journée.
Opium

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 22 août 2013 à 21:41

Bonjour, cela fait quelques mois que j’arpente ce blog avec toujours autant de plaisir :)
aujourd’hui j’ai décidé de sauter le pas d’un petit mot
suite à mes recherches acharnées pour un parfum vanille, au départ je le voulais gourmand mais pas sucré et au détour d’une lecture je tombe sur le Tobacco vanille de tom Ford
profitant d’une incartade a Paris, un petit tour au Printemps Haussmann et paf le coup de foudre un pschit et dans la foulée je resortais avec mon flacon...
Par la même occasion, ai testé la gamme de la collection privée et repaf pour le Tuscan leather que j’avais pu "étudier" sur ce site...
il m’est addictif ai pas decollé le nez de mon bras de la journée et le lendemain matin au réveil...
ca sera ma prochaine acquisition de cet automne,accompagné de Jersey de Chanel en attendant je m’essaie au Black de Bulgari également découvert sur ce site^^
enfin je finis par un remerciement au jeune représentant de la maison Cartier des Galeries Lafayette du bvd hausmann dont la patience et la gentillesse m’ont fait passer un agréable et instructif moment à son stand ;
Je souhaite également avoir l’occasion de rencontrer sa mère qui est la responsable et qui connait bien ce blog.
et pour terminer, merci à la maison Chanel du 1er étage.
Avec tous mes remerciements et encore une longue continuation.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Sun Jae

par , le 1er août 2013 à 11:27

Bien le bonjour en ce jour de canicule bruxelloise (beurk, je déteste la chaleur). Je me permet d’apporter ma petite pierre à ce sujet car j’ai appris beaucoup en surfant sur Au Parfum (c’est calme au boulot, autant en profiter n’est-ce pas !). J’ai découvert grâce à vous tous des marques et des collections dont j’ignorais l’existence, et quel dommage cela aurait été !
.
Grâce (ou à cause de, je ne sais ^_^) à vous, j’ai craqué pour Coromandel de Chanel qui m’a plu sur touche mais encore plus sur ma peau. Une merveille ! J’ai bien envie de tester le N°22 et Bois des Îles, mais comme j’ai du mal avec les aldéhydes, je crains de ne pas les apprécier à leur juste valeur.
.
J’ai aussi décidé d’explorer plus avant les F. Malle et Lutens. J’ai testé les deux collections entière avant de repartir avec En Passant, Vétiver Extraordinaire et Chergui sous le bras.
.
J’ai aussi eu un coup de foudre pour Annick Goutal et la majorité de la collection de cette belle maison.
.
Mais ce que j’ai vraiment appris ici, c’est de partir à la redécouverte des "anciens" parfums, tel que L’Heure Bleue ou Mitsuko, et de sortir de ma zone de confort pour tester sur moi des fragrances qui m’impressionnent telles que Shalimar ou Opium, même si elles ont été reformulées.
.
Je dois avouer m’amuser comme une petite folle. La gérante du magasin Annick Goutal me voit quasi deux fois par semaine, chez Senteurs d’Ailleurs j’ai ma conseillière attitrée qui aime m’aider car "on voit que vous êtes passionnée" (quel beau compliment !) et les gardes des centres commerciaux ne me surveillent même plus (ils doivent se dire : "ha tiens, c’est la folle qui sent tout, se flanque 6 parfums sur les bras et fout toutes les touches dans des pochettes en plastique" - merci Jicky pour l’idée via le blog ! ^_^). J’ai encore tant et tant à découvrir que ça me donne envie de me rouler par terre en faisant gniiiii en battant mes petits poings inutiles en l’air.
.
PS : un à qui ma passion ne plait pas par contre, c’est mon compte en banque...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 1er août 2013 à 19:01

Avec plaisir !

Continuez à découvrir avec passion et méthode =) c’est super bien que l’univers du parfum vous parle. N’hésitez pas à partager vos découvertes, vos impressions ou vos questionnements sur auparfum ;) (et continuez à sentir et à lire auparfum et les blogs, c’est comme ça qu’on apprend encore et encore !)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 1er août 2013 à 19:16

Bienvenue sur Auparfum Sun Jae !
Et bienvenue dans ce monde fantastique qu’est l’univers du parfum !!
.
Nous sommes tous ici réunis pour échanger, se conseiller et apprendre les uns des autres...
.
Plus vous dégusterez des parfums d’exception, plus vous apprendrez à les aimer et à les décrire !
.
Profitez de vos pochettes en plastique pour ressentir vos touches quelques jours après : vous pourrez alors découvrir les notes de fond qui font toute l’essence, le caractère et la signature d’un parfum !
.
A très bientôt !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 1er août 2013 à 19:29

Bienvenue Sun Jae !
En lisant le récit passionné de tes découvertes, en voyant en exaltation, j’en ai presque une petite larme nostalgique en repensant à ma propre introduction au monde de la parfumerie, très similaire à la tienne, grâce à ce beau site qu’est Au Parfum. J’espère pouvoir bientôt lire tes ressentis sur les parfums chroniqués ici, espérant y retrouver cette même fougue et cet enthousiasme communicatif.
Et puis tu utilisée le petit "gniiiiiii", cri d’extase distinctif des perfumistas en pâmoison, c’est donc un excellent début !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 2 août 2013 à 11:43

Un grand merci pour ce chaleureux accueil ^_^
.
Youggo, c’est assez comique, la gérante du magasin Goutal m’a dit quasi la même chose que toi : dingue de parfums aussi, elle est nostalgique des premiers émois procurés par la découverte de 1.000 parfums différents qu’une novice comme moi éprouve en ce moment. Elle m’a expliqué que c’était la première phase : courir partout comme une poule sans tête et avoir envie de tout tester. Ensuite, d’après elle, viendra la phase de maturité où je deviendrai plus critique et plus difficle. En tout cas, pour le moment, cela m’amuse et me passionne !
.
PS : peut-on tous se tutoyer ici ? Je trouve l’utilisation du "vous" un peu suranné sur internet, et j’ai l’impression d’avoir 80 ans.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 2 août 2013 à 13:49

Sun Jae,
Je compatis pour ton compte en banque...
Je fais donc repasser l’idée, après l’avoir reçue ici moi-même, de faire un tour sur "beauté-test" : sur le forum, partie troc/vente, il y a des myriades de gens sympas qui proposent des décants(= gros échantillons) de leurs parfums pour des prix somme toute modestes, au regard de l’achat de 200 mL de Coromandel.
J’y ai déjà trouvé "Iris silver mist" et "Bois farine", et je pense que ça va continuer...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 2 août 2013 à 14:14

Merci Aaricia (fan de Thorgal ?), j’irai y faire un petit tour ! :)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 24 avril 2013 à 15:25

Bonjour à toutes et tous...

Je souhaiterai votre aide, ou vos avis concernant une eau de toilette, BALADIN de chez NICOLAI, j’ai simplement senti une "mouillette", et je la trouve très agréable.
Est ce que quelqu’un ou quelqu’une connait et peux me donner son avis ?
d’avance merci....

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 30 avril 2013 à 01:00

Bonjour phiphi !

Mon avis ne va pas vous être d’une grande utilité puisque je ne l’ai pas senti mais si j’ai l’occasion, promis je reviens vers vous ;)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 30 avril 2013 à 11:48

Baladin c’est du très beau travail, c’est très très déjà-vu (comme disent les anglais) mais comme pour N-Y madame de Nicolaï utilise les choses les plus convenues et les agence tellement bien que ça en devient un classique élégant intemporel. A ce prix la c’est immanquable si vous aimez.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

François

par , le 10 décembre 2012 à 23:03

Bonsoir à tous, je me permets de re-soumettre à nouveau mon problème de recherche du parfum Panthère de Cartier (excusez moi d’avance d’insister :) ).
.
Je n’arrive pas ou plus à le trouver sur internet en ce moment or comme les fêtes de Noël approchent, je ne voudrais pas trop trainer au cas où : Connaissez-vous un parfum similaire ?
.
Après quelques recherches sur le net, j’ai pu retrouver quels étaient les ingrédients utilisés pour ce parfum là :
- Tête : gingembre, pamplemousse
- Cœur : fleur d’oranger, jasmin, noix de muscade, poivre
- Fond : civette, fève tonka, iris, musc tonkin, patchouli, santal, vanille
.
Merci beaucoup pour vos retours, cette "quête" me tient à cœur !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 11 décembre 2012 à 14:33

Le 24 faubourg était dans le même esprit...

Sinon Fragile pourrait vous plaire, mais il est plus doux, plus léger.

Après il y a bien deux trois powerhouse des années 80 qui ressembleraient éventuellement... Van Cleef & Arpels (le flacon en forme de pierre à moitié, assez bizarre là, qui s’appelle Van Cleef. Paloma Picasso peut être ? J’ai plus trop panthère dans le nez mais dans l’esprit c’est ce type de parfum là... Vous trouverez pas de parfum identique. Je vous conseille soit de changer radicalement soit de prendre un genre de parfum dans ce style là ;)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 25 décembre 2012 à 20:16

Bonsoir Jicky et joyeux Noël avant tout.

J’ai pu trouver un testeur intact de Panthère de Cartier acheté auprès d’un professionnel de parfumerie indépendante. J’ai ainsi pu l’offrir à Noël comme prévu.
L’odeur de départ se rapproche effectivement de 24, Faubourg, mais le fond n’a rien à voir.
Lorsque 24, Faubourg s’adoucit au fil des heures, Panthère continue à dégager toute son animalité autour d’un bouquet floral qui s’évapore. C’est tellement meilleur dans le genre.

Merci en tout cas pour tes conseils, ils étaient très avisés :)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 26 décembre 2012 à 02:06

Ah bravo si tu as pu le trouver !

J’avais juste senti Panthère à l’osmothèque lors d’une conférence sur l’iris et la tubéreuse. Et ils nous avaient présenté Panthère et 24 Faubourg dans la partie "j’ai mis une tubéreuse autour de plein d’autres choses".

 

J’ai plus trop Panhtère dans le nez mais effectivement, le 24 se tient bien de la tête au fond, alors que la Panthère doit être bien plus dévergondée... Merci pour votre retour en tout cas :D !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 26 décembre 2012 à 02:14

D’ailleurs j’en profite pour rebondir sur mes essais de trouver Shalimar version "homme".
Je commence à avoir une petite idée des parfums musqués qui me plaisent :
- Musc Ravageur de Frédéric Malle
- MKK de Serge Lutens (à ressentir car j’étais un peu enrhumé, ça aurait pu altérer le résultat)
- Musc Tonkin de Parfum d’Empire (idem que pour MKK)
- Musc de Mona di Orio (plutôt féminin avec une odeur de rose très présente ; je ne sais plus si c’est toi qui aime la rose)
- Ambre Fétiche de AG (même si je ne pense pas qu’il y ait de musc là dedans)

Or si j’avais de suite fait le parallèle entre MR et Shalimar la 1ère fois, je ne retrouve plus la filiation maintenant, aussi je suis un pas mal décontenancé.
Est-ce un peu idéaliste que de vouloir masculiniser Shalimar sent trop le modifier ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 26 décembre 2012 à 13:28

(non c’est Phoebus qui est Team Rose ! La rose et moi sommes très brouillés... Mais je suis d’accord : le musc de Mona est assez rose ouais :D)

Non pas vraiment. Masculiniser Shalimar c’est envisageable. Musc Ravageur le fait très bien... Ce n’est pas vraiment un musc en tant que tel d’ailleurs (c’est ce qu’explique Jeanne dans son billet sur MR)

Je porte souvent Shalimar... (c’est un des rares vanillés que je met)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 26 décembre 2012 à 15:21

Ce qui me retient pour le moment, c’est que j’ai peur que Shalimar soit reconnu sur moi et que les gens devinent de suite que c’est un parfum pour femme (non pas que je sois strict là dessus, mais les gens en général le sont tant).
As-tu déjà eu des critiques ? Quelles remarques fait-on lorsque tu le portes ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 26 décembre 2012 à 15:53

Bonjour François et Jicky,
A votre liste de découvertes, je vous suggère François d’ajouter Bijou Romantique, d’Etat libre d’orange. Ce n’est pas un musc, mais une interprétation moderne de Shalimar. Son avantage, en plus d’être ravissant, est de ne pas être relié à une sexe en particulier (hum ok, expression malheureuse). Son inconvénient : un nom tarte, mais tarte !
Avez-vous testé Jicky de Guerlain ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 26 décembre 2012 à 16:09

Oui j’ai essayé Jicky, y compris sur peau, que ce soit avec un testeur chez Sephora ou avec un mini flacon qui est dans la famille depuis très longtemps ; résultat :
- Départ agréable même si je n’aime pas beaucoup la lavande
- Au bout de 30mn, plus rien, toute l’odeur est retombée et ça ne sent que vaguement des restes de lavande et de camphre (?)
Bref, ça ne marche pas sur moi et je sais que je ne suis pas le premier à faire ce constat là.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 26 décembre 2012 à 17:50

Bonjour François,
Dommage pour Jicky, ça aurait pu être un beau compromis. Peut-être pouvez-vous l’essayer en extrait ?
Musc ravageur est sublime, mais je ne lui trouve pas grand chose en commun avec le Shalimar actuel...
Dans les ambrés, l’ambre précieux de Maître Parfumeur et Gantier est vraiment très beau. Il y a aussi Manoa de Memo, ambre et opoponax à profusion ! Il est assez monolithique et linéaire mais efficace dans son genre, et la tenue est impeccable.
Bonne quête ! Et je connais pas mal d’hommes qui portent des féminins, faites-vous plaisir !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 26 décembre 2012 à 18:34

Bonjour Habanita,
Je ne connais pas Ambre Précieux ni Manoa, mais j’avais prévu d’aller les sentir dès mon retour à Paris (à Montpellier actuellement).
Je te tiendrai au courant de mes retours sur ces deux là. Quant à Shalimar, nous verrons bien, j’ai l’idée de faire un test auprès d’amis.
Je m’en pulvériserai le poignet (par exemple) puis je leur demanderai s’ils aiment ma nouvelle découverte en fragrance masculine. On verra bien s’ils reconnaitront le monument qu’est Shalimar ou pas.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 26 décembre 2012 à 19:51

Parfois avec Shalimar on me dit que "je sens la grand mère" mais c’est rare. Et pis tu sais que t’es perfumista quand tu rougis comme un packaging Frédéric Malle quand on te dit que tu sens la vieille ^^

 

Je vous conseille vraiment le Bijou Romantique de ELO comme l’a conseillé Géraldine effectivement !! Il est super et a vraiment l’esprit d’un Shalimar.

Pour les ambrés je vous déconseille cette piste : on a souvent des parfums bien linéaires, chiants à mourir et pour le coup bien ternes et plats. Shalimar rayonne, virevolte, interpelle. Le parfum ambré endort

(mais le Mémo est intéressant si vous cherchez du coté Shalimar !!)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 26 décembre 2012 à 20:49

Ok, j’irai tester tout ça encore puis je te ferai un retour. Merci beaucoup !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 26 décembre 2012 à 19:47

"Si Shalimar était un garçon, il s’appellerait Habit Rouge" (Jeanne Doré)
Vous savez ce qui vous reste à faire François :D
Mais bon vous le connaissez surement déjà !
Je ne sais pas si vous avez eu l’occasion de sentir Oriental Lounge - The Different Cie. C’est une réinterprétation de genre oriental, délesté de sa composante emblématique, la vanille. Celine Elena nous livre donc un parfum crypto ou néo-oriental, et ma foi le jus est original et à mon humble avis, plutôt bien réussi !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 26 décembre 2012 à 20:47

J’ai déjà testé Habit Rouge de Guerlain, mais je n’aime pas du tout son départ hespéridé qui dure trop trop longtemps à mon goût avant de percevoir le fond vanillé.
De façon générale, je n’aime pas le côté citrus des parfums ou bien je les tolère du moment qu’ils ne durent que les notes de tête.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 26 décembre 2012 à 23:59

Peut être que vous aimerez l’eau de parfum de HR alors ? Ils ont enlevé les notes hesperidées qui faisaient contraste (ce contraste que personnellement j’aime beaucoup) pour rester dans les notes vanillées cuirées... Peut être que ça marcherait ça ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 27 décembre 2012 à 00:15

Pour Habit Rouge, je savais qu’il y avait une eau de parfum, mais je n’ai jamais trouvé de testeur autre que l’eau de toilette en parfumerie (Sephora, Marionnaud et Nocibé) ; et pourtant j’ai pas mal vadrouillé dans Paris et à Montpellier :)
Je pensais que l’EDP n’apportait rien de plus qu’une EDT plus concentrée.
En tout cas Jicky, tu sais désormais que je n’aime pas le citrus ainsi que la rose, que je regarde les boisés mais de loin, très loin, et que les aromatiques ne m’enchantent pas du tout. Quant aux floraux... difficile à dire.
En fait, j’étais fait pour n’apprécier que les orientaux et quelques fougères (je porte Jaïpur en ce moment et il me plait beaucoup bien qu’il manque justement de cet aspect animal qui me séduit tant dans un parfum).

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 27 décembre 2012 à 14:27

Petite précision au sujet d’Oriental Lounge, suggéré plus haut : la facette vanillée est bel et bien présente, mais comme le fait combiné des matières utilisées. Alors même s’il n y a pas de vanille à proprement parler, "l’idée" ou l’esprit vanille est bien là... au point qu’on a du mal à croire que la matière est absente de la composition. Au départ il y a bien de la bergamote mais la facette hespéridé/citronné ne domine pas. La fragrance est enrobée de verdeur, un brin métallique, avec l’utilisation de la feuille de curry (caloupilé). Et il est vrai ça change bien des agrumes habituels... Le fond reste chaleureux, ambré vanillé, avec toujours la note verte qui vient en tempérer les facettes gourmandes. Par contre, je n’y perçois aucune "animalité"... De mon point de vue, ce jus vaut le snif.
Habit Rouge EDP est excellent, comme le souligne Jicky. Le hic : il n’est pas facile à trouver. La dernière fois que je l’ai repéré, c’était aux galeries Lafayette ! Essayez de voir sur les sites des nocisephorionnaudouglas, ils indiquent parfois leurs boutiques qui disposent de stocks.
Bon aprèm !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 28 décembre 2012 à 09:51

Bonjour François !
J’avais le même ressenti que toi avec les premières notes de Habit Rouge, jusqu’à ce que les bonnes âmes du site me conseillent d’insister. Désormais, j’adore ce moment, ce "twist" entre les notes hespéridées et les notes cuirée et vanillées. C’est d’ailleurs précisément ce qui de mon point de vue donne vie à cette eau, alors qu’on n’en peut plus des machins monolithiques du moment, sans évolution réelle...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 27 décembre 2012 à 20:43

Bonsoir François.

 

Je repars presque de la gauche car ma réponse va prendre "un tout petit peu de place"... Une "petite" insomnie m’a permis d’élaborer "une toute petite" réponse...
Bienvenue à Panthère (flacon superbe) ! Je l’ai senti à l’osmothèque, mais, dans la série des tubéreuses, je ne m’en souviens pas bien. Il faut dire qu’on a retenu surtout Poison, mais, durant une décennie couvrant les années 80, un parfum sur deux était une bonne grosse et grasse tubéreuse un peu métallique, épaisse et plus ou moins digeste ! On en aurait oublié Giorgio, Ysatis (qui est bien plus que cela !), Loulou (idem), sa "jumelle maléfique" Amarige, 24 Faubourg ET Panthère donc... ;)
Revenons au deuxième sujet abordé.
Il y a un peu plus d’un an, j’ai, également, cherché un "Shalimar bis", puis, ai abandonné, pour me consacrer pleinement à Shalimar. Je vais, donc, me permettre de vous apporter quelques conseils, comme je l’avais fait dans un post consacré à L’Heure Bleue il y a quelques mois.

 

Vous vous lancez dans une quête à la fois difficile et plutôt simple. Difficile car lorsque l’on cherche la copie ou le fac similé d’un objet aimé, focalisé sur la comparaison, on valorise à ce point l’objet convoité que l’on cherche à remplacer que rien ne semble convenir en remplacement ; mais, quête facilitée, toutefois, car Shalimar (mais, également, Emeraude, son double à l’époque) est probablement la matrice qui, avec Chanel Numéro 5, a incité au plus grand nombre de répliques. Il y en a tant que je vais les classer selon un mode de "rangement" tout personnel.

 
- Les "Contrées Lointaines"
- Phul-Nana de Grossmith : Se situe entre Jicky et Shalimar, pas une copie conforme, mais, dans l’état d’esprit, on est très proche. Chargé, dense, les notes sont serrées, le parfum est un bloc massif. Très beau. Très cher. Mais, très beau.*
- Cornubia de Penhaligon’s : Entre Jicky et Shalimar à nouveau, pas un parfait copycat, mais, intéressant, et, moins cher que le précédent, mais, on s’éloigne du sujet malgré tout selon moi.**
- Or des Indes de Maître Parfumeur et Gantier : Se place, lui, plutôt entre Shalimar, L’Heure Bleue et Habanita, rien que ça ! A découvrir si possible quoi qu’il en soit (juste pour se faire du mal !)...
- Fleur Oriental de Miller Harris : Encore un "inspiré de" Shalimar. plus floriental que proprement vanillé, mais, l’esprit est bien là avec ses baumes, pas trop lourds, ses onguents un peu salins. Paraît, peut-être, plus masculin que Shalimar...
- L’Air de Rien de Miller Harris : Plus éloigné que le précédent, très musqué, confit sur les un(e)s, il est très "sale" sur d’autres, et, dans ce cas, possède un peu de l’aura d’un Shalimar vintage avec ses notes animales (comme celles qui rendent Panthère si intéressant(e)...
- Pi de Givenchy : Même si les masculins boisés et épicés se font ambrés, on a rarement atteint un tel niveau de vanille dans un parfum dit "masculin" en mainstream ! Je ne le propose que pour cette raison, il est bien "rangé à gauche dans les Sephoras", aux côtés des lavandes métalliques de mousses à raser ; chez les hommes quoi... Dans la même série, Gaultier2 pourrait être à tenter car "mixte", mais, il me paraît bien trop éloigné et futuriste par rapport à Shalimar.
- Obsession de Calvin Klein : Proposition la plus éloignée, mais, qui s’est inspirée d’un twist mixant Alliage et Shalimar. La version masculine est proche de la féminine, assez vertes toutes deux ; un peu "délavées" par rapport aux versions passées. Mais, parfois, c’est hors des sentiers battus que l’on trouve des perles.

 

- Les "Vanilles de Roucel"
- Tocade de Rochas : Comme Obsession, parfum qui n’est pas sur le modèle exact de Shalimar avec sa rose vanillée caractéristique. Très signé, d’une originalité de dingue, immédiatement reconnaissable. Féminin, mais, beaucoup moins porté que le Guerlain, donc, il pourrait, peut-être, passer plus facilement "incognito"... ^^
- L de Lolita Lempicka : Un féminin, mais, pas trop connu celui-ci, face au "Premier Parfum" de la même marque. Un peu plus floral que Shalimar, assez sucré, mais, ceux et celles qui aiment celui-ci, détestent rarement celui-là, qui s’en est inspiré (encore un !).
- Musc Ravageur des Editions de Parfums Frédéric Malle : Certain(e)s le trouvent très différent du modèle original ; l’usage du "très" me semble en trop, mais, il est "un peu" différent. Ce parfum revendiqué comme un "Shalimar masculin", même s’il a moins de sillage, une bergamote moins vibrante, un effet plus tonka à odeur grillée, presque du cacao en plus de la vanille, malgré tout cela, est proche de son ancêtre. A "l’avantage" (tout relatif de mon point de vue, mais, "avantageux", au sens de répondant à la demande ici,) d’être classé comme "à partager" entre hommes et femmes, quoique, plutôt "masculin".
- Labdanum 18 de Le Labo : En sillage, fac similé du précédent. Avec, malgré tout, quelques subtilités qui l’en séparent ; davantage de vanille, moins de cacao, plus de sillage... Eléments qui sont autant de critères qui traceraient un trait d’union avec Shalimar. *

- Les "Opopanax et Apparentés"
Là, on aborde une catégorie particulièrement intéressante. Shalimar, aujourd’hui, c’est, en gros, un trio joué entre bergamote, vanille ET opopanax. D’autres parfums utilisent ce matériau, ou un autre "onguent", pour renforcer la sensation baumée, caractéristique qui fait l’identité de Shalimar ; ce qui lui donne son "gras", son onctuosité, sa densité, et son épaisseur, en lui évitant de n’être qu’une simple vanille ; l’ensemble de ces éléments participe, sans doute, du mythe intemporel qu’il est devenu...
- Manoa de Memo : Proposé par Jicky, qui a raison, mais a le défaut qu’il précise. J’aimais beaucoup l’opopanax, jusqu’à ce que je découvre la manière dont cette matière se fait souvent "autoritaire". Il "impose sa loi", face à lui, nul concurrent. Si on aime, tant mieux, car, figé, il stagne des heures, monolithique, sans bouger. Un sillage lourd, épais, avec une projection réduite, mais, qui peut se révéler étouffante. J’aime bien ce parfum-ci, mais, il est monobloc, sans réelle évolution. A pshitter (très) précautionneusement. Jubilatoire à (très) faibles doses. *
- Ligea - La Sirena de Carthusia : Structure "à la Shalimar, mais, la verte et un poil amère bergamote laisse la place à une douce mandarine. Comme Shalimar, la partition se joue en deux mouvements, agrumes (mandarine ici donc) d’abord, puis, opopanax vanillé ensuite. J’aime beaucoup celui-ci, qui n’est que rondeur et douceur sans être (trop) monocorde.** ["Ligea" (à prononcer "Ligé-a", sans mention à "La Sirena", peut "noyer le poisson"...]
- Eau Lente de Diptyque : Agencement classique de la "grande parfumerie française", donc, en trois temps. Une ouverture très épicée, avec beaucoup de girofle et de cannelle, qui se poursuit sur un effet de bouquet floral en pot pourri à l’anglaise avec roses et œillets à profusion (là, s’apparente à une cousine de Opium ^^) pour s’achever dans la langueur de l’opopanax, sans vanille, simplement toujours très épicé et presque fumé. Des trois précédemment cités, c’est le parfum le plus éloigné de Shalimar, il paraît bien plus complexe et cadencé. Les différentes séquences dans l’évolution ont des profils olfactifs très différents (épices > fleurs > baumes). Mais, il est (a été) superbe pour celles et ceux qui aiment et supportent chaque chapitre de l’histoire (ce qui est mon cas). Attention : Deux éléments de la composition, au moins, ont nécessité une reformulation : la cannelle et la girofle, utilisées en grandes quantités. De retour depuis seulement deux semaines à la vente après des mois d’absence, je n’ai pas eu l’occasion, ou n’ai pas osé, (de) m’approcher par peur de le trouver défiguré. (Je l’ai porté durant 5ans en hiver, donc, je le connais bien ; je préfère être bien accroché et psychologiquement prêt avant de le re-découvrir pour éviter le "syndrome Opium"... [=> Envie de pleurer ET de tuer la Terre entière !] )
- Bijou Romantique de Etat Libre d’Orange : Proposé par Géraldine, c’est l’une des meilleures options, le benjoin, moins "lourd" que l’opopanax, le remplace et apporte, avec des épices, un souffle d’air, comme si Shalimar avait subi un lifting, mais, pour une fois, réussi, et, en sus, un régime ; avec tout cela, il gagne en jeunesse, peps, harmonie, et légèreté de la diffusion, développant une vraie aura vivante qui se déplace avec soi, formant un halo ou une ombre, comme avec certains anciens parfums, dont Shalimar. La facette épicée, qui ondoie, part et revient, évite l’endormissement et la platitude de ce genre d’exercice. Très beau ! * [Même si, on s’en doute avec ce nom "pas du tout" ridicule, ce "bijou" est destiné, plutôt, aux femmes... Mais, quelques hommes le portent...]

- Les "Guerlain"
Quand les copies ne fonctionnent pas, parfois, il faut s’en retourner vers la maison-mère...
- La collection "L’Art et La Matière", assez pâtissière, pourrait être une option. Mais, surtout...
- Habit Rouge EdP : Jicky m’a précédé. On est connecté et je partage son opinion. Le problème quand on recherche un "inspiré de", un "très proche de", c’est que l’on est surtout proche des désillusions et déceptions face à une quête vaine. Habit Rougea été créé pour la clientèle masculine qui voulait "son" Shalimar. Mais, l’ajout de bergamote, seul élément du trio avec vanille et opopanax qui soit sensiblement "mixte", ne vous satisfait pas François. Je ne peux que vous conseiller detester la version en "EdP. Elle n’est pas, comme c’est souvent le cas chez Guerlain, une variation de concentration, mais, bien, une réorchestration des notes. Cette version a été composée récemment pour ceux qui trouvaient que "l’EdT" n’était encore pas assez proche de Shalimar, mais, ne se sent(ai)ent pas capables d’assumer de porter un parfum féminin. Je crois que ce sont bien là les termes du problème tels que vous nous les avez exposés... ;) Pour avoir testé mardi cette version, je la trouve un peu "faux-c*l" : "C’est presque Shalimar, pour ceux qui veulent le flacon de Habit Rouge !", voilà ce que, justement, j’ai déclaré mardi à des ami(e)s... Mais, ce qui me plaît moyen à moi, peut être une solution satisfaisante pour une personne avec d’autres problématiques... Je pense que c’est LA solution.

 

Si on ne peut pas assumer de porter un parfum que le marketing n’a pas placé là où cela nous arrangerait, il ne faut pas avoir peur de mentir, deux ami(e)s le font : une copine pour ne pas passer son temps à se faire piquer "son" parfum, alors qu’elle a déjà vu une collègue reprendre d’autres idées par le passé, et un ami, qui, comme François, n’assume pas de porter un parfum destiné aux femmes. J’espère que cette recherche ne se révèlera pas une quête utopique d’un équivalent qui, souvent, est vouée à l’échec...
Et puis, malgré tout, et malgré les préjugés qui nous entourent, comme on le disait tout récemment avec Joshua88, qui a eu la bonne idée de dépasser ses préjugés, les flacons à godrons et les nœuds-nœuds ringards de Annick Goutal (et, pourtant, ce que cet univers fait "vieille fille"), pour succomber au plaisir magnifique et serein de l’Eau du Ciel : La beauté ne devrait avoir ni genre ni années...
Diaghilev et Charlie Chaplin, qui portaient Mitsouko, l’avaient bien compris. Lipstick Rose est porté par un rappeur anglais à quincaillerie lourde. Et, Michael Jackson est connu pour avoir porté... Eh bien, Shalimar justement.

 

En espérant que tout cela soit un peu utile.
Bonnes recherches du Saint Graal. ;)
A bientôt.
Opium

 
* : Pas de gendrification par la marque.
** : Classé dans les féminins, mais, suffisamment peu connu pour qu’à l’énoncé, cela ne "choque" pas.

 

Ps : On ne me fait aucune réflexion à propos de mes "parfums de mémé", mes "fougères de papi", mes fragrances tonitruantes "p*tassières" un poil surdosées (overdosées) etc ; avec un sourire, un air taquin et sûr de soi, tout passe ; ou alors, quand quelqu’un se risque à un commentaire, face à un froncement de sourcils et un regard au ciel (un poil méprisant), on a bien trop peur en sus de mes commentaires vachards face à Bleu le "sent-bon banal commun sans aucune personnalité" ou J’adore la "facile consensuelle insipide et sans saveur"... ^^

 

Nb : En fait, ce qu’il faut (absolument) tester quand on aime Shalimar, c’est Angélique Encens de Creed. Shalimar + encens + aromates + épices = Shalimar, en mieux. #tentateur Bien entendu, a été discontinué, sinon, ce ne serait pas drôle. *part pleurer*

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 27 décembre 2012 à 23:26

Merci beaucoup Opium pour cette très longue réponse.
J’étudierai tous les parfums cités en temps utile et je ne manquerai pas d’en faire part. À ce propos, j’ai constitué une base excel qui serait intéressante à étudier si tu le veux (j’y recense tous les parfums sentis depuis que je m’intéresse au sujet).
.
Pour mon problème de sexe du parfum, j’ai du mal m’exprimer. Je l’avais précisé dans un post plus ancien, je ne l’ai pas fait ici.
Shalimar est porté dans ma famille par ma mère tout simplement (en variant avec Opium justement). Ce qui me gène n’est donc pas la case marketing où il a été rangé mais bien le fait d’accaparer ce parfum (tu parlais d’une amie qui mentais sur le véritable nom de ses parfums pour les protéger, n’est-ce pas ?).
.
Tu termines ton messages par un parfum "discontinué", qu’est-ce que cela veut dire ? Qu’il était fabriqué mais qu’aujourd’hui il n’est plus vendu ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 28 décembre 2012 à 10:12

Bonjour François,
Pour ma part, je porte très régulièrement Shalimar, version Eau de Parfum... Et bien je peux t’assurer que le résultat sur une peau d’homme est absolument bluffant. En "blind test", 90% des personnes qui me sentent pensent que c’est un parfum masculin, plutôt ambré/cuiré. Quel que soit le temps, c’est un vrai délice.
Donc un conseil, ne pense surtout pas à ce que les gens vont pouvoirt ou non deviner, c’est très très difficile quand on casse les codes (sans en connaitre le nom, on a toujours tendance à associer une odeur à l’environnement dans lequel on la sent).
Le but, le jeu, c’est d’y aller de manière totalement décomplexée, et de se sentir bien avec son parfum. A partir de là, tout est possible.
Autre exemple, je porte aujourd’hui "A la Nuit", de Serge Lutens, un fabuleux jasmin bombe atomique. Et bien a aucun moment je n’ai l’impression de sentir la femme, et je n’ai jamais eu la moindre remarque de mes collègues ou amis !
Ca marche aussi avec Angel, Boucheron, Habanita, L’Heure Bleue, Alien, N°19, etc, etc...
Enfin, à mon nez, le Guerlain qui serait le plus "Shalimar Homme", c’est pas Habit Rouge, mais Mouchoir de Monsieur !
Et dans les récents, NOIR de Tom Ford a ce côté très Shalimar qui ne passe pas innaperçu !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 28 décembre 2012 à 10:24

Ah oui j’oubliai !
Si tu n’aimes pas l’ouverture très agrumes d’Habit Rouge, alors teste sans tarder Habit Rouge... en EAU DE PARFUM !!! Là pour le coup l’effet "Shalimar" est bien plus impressionant, avec un accès bien plus rapide aux coeur et fond du parfum...
C’est une version plus féminine d’Habit Rouge EdT, avec presque une facette rouge à lèvre ou cosmétique, mais c’est un vrai régal !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 28 décembre 2012 à 14:30

Je vais porter un échantillon de Shalimar EDP cet aprèm, on verra bien.
J’ai déjà testé Noir de Tom Ford, mais si j’avais eu un petit coup de coeur la première fois, la deuxième fois et les suivantes m’ont déçu, sans trop savoir pourquoi. Je crois que je trouve le fond un peu trop monolithique justement. Pourtant jouer en ouverture sur l’impression terreuse et chair du patchouli était original. Merci pour les conseils.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 28 décembre 2012 à 22:31

Bonsoir François.

 

J’avais lu ton intervention concernant la "propriété" par ta maman de Shalimar. J’aurais pu garder davantage cela à l’esprit.
D’une part, peut-être cela ne la dérangerait-t-elle pas...
D’autre part, il est possible, comme l’a précisé Incense, que ton PH fasse autre chose de ce parfum. Ce qui ne serait pas vrai avec un décalque synthétique de chez P&G pourrait être vrai ici, la part des naturels permettant quelques variations qui font que le parfum d’un(e) autre pourrait sembler différent sur elle/lui. Sur ma peau, par exemple, ce sont les facettes cuirées et animalisées qui se trouvent augmentées dans Shalimar, attribuant une aura que l’on pourrait qualifier de plus "masculine" et un peu "vintage" à ce parfum. D’autres, eux, "pâtissent" ou "sucrent". C’est selon. Là, pour le coup, je suis content ! ^^

 

A propos de l’appropriation, je comprends que cela soit un peu compliqué. J’ai adopté, il y a un peu plus d’un an, Coco. Lors du premier pshitt sur peau, tranquillement chez moi en soirée, je me suis brutalement souvenu qu’il avait appartenu à ma mère. Ce que mes yeux avaient oublié, mon nez s’est empressé de me le remettre en mémoire.
Bref, tout cela pour exprimer que je comprends qu’il soit difficile de "partager" un objet aussi intime qu’un parfum avec une personne aussi intime qu’un parent, avec le sentiment de ne pas être à sa place ou d’ôter quelque chose à cette personne. Ah, si ta mère avait la bonne idée de porter des parfums médiocres, tu serais mieux aidé. Pourquoi ne porte-t-elle pas Lady Million, Hypnôse et Trésor (mais la version) Midnight Rose ? !

 

Une proposition est revenue plusieurs fois dans les échanges dernièrement, peut-être est-ce un signe : Je "touche de l’œillet" pour que tu trouves ton bonheur avec ce faux-jumeau qu’est Habit Rouge EdP, cela serait la solution parfaite ! ;)

 

Tiens-nous au courant.
A bientôt.
Opium

 

Ps : On re-discute de ta proposition de fichier Excel par mail si tu veux, je l’ai glissé dans une conversation à propos de Fleur d’Oranger cette semaine, sinon, je te l’envoie.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 28 décembre 2012 à 23:21

Bonsoir Opium,
J’ai porté Shalimar tout cet après midi et personne ne m’a dit que ça sentait la "fille". Tous disent que ça sent bon, après je suis entouré de néophytes, aussi je ne peux pas t’en dire beaucoup quant au ressenti.
.
Néanmoins selon ma soeur, cela sentirait plutôt le cuir que la vanille (j’ai du lui demander de choisir entre les deux pour la forcer à utiliser son nez).
De mon propre ressenti (j’ai pas mis la dose ^^), je sens encore le côté bergamote et le parfum qui chauffe seul que la vanille.
Il faudrait essayer avec un vrai flacon maintenant.
J’irai sentir Habit Rouge EDP dans tous les cas.
.
Pour ton adresse mél, je n’ai pas su la retrouver sous le sujet "Fleur d’Oranger". Peux-tu me la redonner ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 29 décembre 2012 à 01:52

Anecdote amusante : alors que je portais Shalimar et que j’étais au cinéma, j’avais pour voisin un homme qui portait (ou s’était aspergé de) Boss Bottled.
Du coup pendant tout le film, s’est engagé un combat entre mon côté gauche qui sentait Hugo Boss, et le droit qui sentait Shalimar.
Résultat : je déteste Hugo Boss qui me donnerait presque envie de vomir mais il m’a permis de mieux apprécier encore la finesse et la beauté de Shalimar. L’ironie m’aurait poussé jusqu’à remercier mon voisin pour son "agréable parfum" :)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 29 décembre 2012 à 02:50

Un Shalimar pour les gouverner tous ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 29 décembre 2012 à 12:23

Shalimar mon présssiieeuuux ;)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 30 décembre 2012 à 21:37

Bonsoir François.

 

Merci pour ton retour.
Etonnamment, en dehors des porteuses de Shalimar, qui le reconnaîtront, pour la plupart des gens, cela sera transparent et insensible.
Une personne me disait un jour, assise en face de moi à 3 mètres, qu’elle aimait mon parfum mais n’aimait pas les parfums "trop forts", comme Poison. Or, que portais-je ce soir-là ? Dans le mille, Poison justement...
Bergamote (qui semble, parfois, "collée" par l’opopanax durant looognteeeemps), patchouli et notes cuirées de la vanille (à défaut des notes animales d’origine) font sans doute illusion.
En outre, les parfums masculins se faisant de plus en plus androgynes (même s’ils jouent la carte de la virilité dans les supports publicitaires), avec des doses de notes fruitées et/ou ambrées/vanillées de plus en plus importantes, tout cela joue en faveur de la perception plus "acceptée" de Shalimar même pour un homme. Avec l’évolution des goûts actuelle, ce sera peut-être un jour l’équivalent de la fougère virile "à la papa"... Ouais, faut peut-être pas non plus rêver...
Avantage avec Shalimar : Presque personne ne le déteste, la plupart des personnes qui le sentent l’aiment. La vanille, matière adorée en parfumerie aujourd’hui, doit aider. Et puis, il est tellement beau et équilibré, massif ! Donc, même s’il était détecté, "repéré" à plus fortes doses, il ne devrait pas y avoir de rejet. Surprise, oui, mais, rejet, probablement pas.

 

J’avoue que, justement, en parlant de parfums "ambrés-boisés modernes", j’aime bien Armani Code pour Homme, Allure Homme et... Boss Bottled. J’aime bien ceux-ci. Mais, j’admire Shalimar. Face à ce "monstre" (beau le monstre), le Hugo Boss devait être toutipitit riquiqui... ^^

 

Teste absolument Habit Rouge en EdP... ;)
A bientôt pour la suite de tes "expériences"...
Opium

 

#MyPrecHhHHHHHIIiiiiIIIOooUUuuuuUussss

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 7 janvier 2013 à 17:55

Bonsoir à tous, voici la suite de mes aventures parfumées cet après midi au Printemps.
.
Tout d’abord je suis parti me dérouiller le nez avec Muscs Koublaï Khan de Serge Lutens : je dois commencer à avoir le nez costaud, car si oui ça sent le fauve, ça m’évoque toujours un fauve propre sur lui, rien de repoussant (Musc Tonkin de Parfum d’Empire, lui c’est du fauve enragé et j’aime tout autant). Pour le moment je ne sens pas beaucoup la rose même si je la devine sous le musc. Je peux d’ores et déjà dire que c’est un très beau parfum.
.
Je suis parti chez Creed pour me faire confirmer qu’Angélique Encens ne se faisait plus (mais on ne peut pas regretter ce que l’on a pas connu), puis chez Penhaligon’s pour découvrir Cornubia : bof bof, je n’y reviendrai pas.
.
Ensuite un petit détour chez Francis Kurkdjian pour le plaisir de la découverte. J’ai voulu redécouvrir Absolue pour le soir qui m’avait un peu choqué la 1ère fois. La 2ème a été la bonne, je le trouve fabuleux et j’ai même fait les yeux doux pour me faire offrir un échantillon (^^).
.
Je suis allé visiter le stand Guerlain pour sentir le fameux Habit Rouge EDP que l’on ne trouve pas en parfumerie sélective. Alors oui l’ouverture hespéridée est plus courte, mais non, je n’ai pas constaté d’évolution particulièrement cuirée sur ma peau, je garde la même impression que l’EDT. À porter du Guerlain, autant que ce soit Shalimar (je crois que ma peau le porte bien en plus) !
.
Nouveau détour ensuite chez Frédéric Malle cette fois-ci pour me remémorer Musc Ravageur (pour la 3ème fois ; la vendeuse commence à bien me connaître). Elle a voulu me montrer Dans tes bras (mais patchouli terreux trop odeur de chair humaine encore) et m’a prévenu contre les premiers rejets qu’elle avait eu elle aussi (selon les dires de M. Roucel himself, c’est le meilleur parfum qu’il ait jamais composé à ce jour). Elle m’a montré Portrait of a Lady mais là je n’ai pas trop adhéré, je n’y reviendrai probablement pas. Pas de solde en vue chez Malle, c’est bien dommage, ils sont chers pourtant...
.
Enfin, un grand détour chez Annick Goutal pour ressentir Songes (ah les vacances...), découvrir Eau du Ciel (mais je ne suis pas convaincu pour le moment) ainsi que le nouveau Nuit Étoilée (parfum amusant autour du pin mentholé et anisé ; il me rappelle l’odeur de la salle d’attente de mon ancien orthodontiste, heureusement aucun mauvais souvenir à déplorer là-bas).
.
Fin de l’aventure, mais elle reprendra rapidement dans le courant de la semaine (pour ceux que ça intéresse bien sûr).

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 9 janvier 2013 à 02:21

Ah c’est dommage on était au printemps lundi ! On aurait pu se croiser

 

Wahou... Vous avez fait de supers test !

 

Je suis content de voir que finalement... c’est Shalimar qu’il vous faut ^^. Il est vraiment très beau et élégant sur un homme.

 

Chez Malle, le MRavageur serait en effet plus dans vos cordes olfactives. Mais j’avoue préférer Dans Tes Bras, plus fin, plus ambigü.

La vendeuse Malle... hum je crois savoir qui c’est ;) elle est plutôt connue dans la blogosphère parfum ;)

 

Alors... ce sera Shalimar donc ? =)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 9 janvier 2013 à 02:38

Cher Jicky,

Je n’ai pas encore pu tester tous les parfums de la longue liste d’Opium (il était en forme ce soir là ^^).
Comme tu l’auras remarqué j’ai un faible pour Shalimar depuis longtemps maintenant, et quoiqu’il arrive, je suis sûr de m’en offrir un flacon très rapidement.
.
La vendeuse au Printemps chez Frédéric Malle est connue ? Je n’ai pas trouvé trace d’elle dans les commentaires contrairement à une fameuse Josiane chez Cartier aux Galeries.
Elle est d’origine asiatique et tout à fait charmante je dois dire ;)
.
Je pense retourner au Printemps et Galeries jeudi après-midi car je serai presque sur place dans la matinée. Sait-on jamais si tu ou "on" (qui ça "on" d’ailleurs ?) y seras/serez ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 9 janvier 2013 à 02:48

Je crois que le doute n’est plus trop permis pour votre Shalimar. Quand vous commencez à défendre quelque chose l’air de rien c’est que votre choix est fait ;)

 

Ah nooon c’était pas cette vendeuse là alors (mais je vois quand même de qui vous parlez, cette vendeuse ci étant aussi tout à fait charmante !).

 

Josiane <3

 

Quant au "on", je ne suis pas tout le temps dans un trip Dr Jekyll & Mister Hyde (oh... wait Oo) : nous étions avec Opium. (enfin je crois) ;)

Jeudi après midi... ma foi pourquoi pas !

(envoyez un petit mail)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 9 janvier 2013 à 02:52

Juste pour savoir : un petit mél ok, mais à quelle adresse ??
Celle donnée sur ton blog j’imagine, non ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 9 janvier 2013 à 02:56

Tout à fait ! ==> drjicky@hotmail.fr

(sinon ça va... faut dormir la nuit aussi !)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

François

par , le 1er décembre 2012 à 02:41

Bonjour à tous,
.
Je suis le site depuis quelques semaines maintenant et j’aime beaucoup lire les avis, commentaires et autres pour m’initier dans ma nouvelle petite passion qu’est le parfum.
.
Hier, en passant chez Marionnaud j’ai réussi à poser une colle aux vendeuses :
J’aime énormément Shalimar de Guerlain que je considère comme étant un des meilleurs parfums pour femme existant sur le marché. Ce qui m’attire précisément dans ce parfum sont d’une part, la présence marquée de la vanille en fond, d’autre part, la facette animale du parfum (comme une sorte de boule de poils - un félin ? - chaude dans laquelle on voudrait passer ses doigts).
J’ai donc demandé si l’on pouvait trouver ces deux aspects dans un parfum pour homme.
Pouvez-vous me conseiller ? Est-ce réalisable ?
.
Pour vous orienter, je n’ai porté que deux parfums jusqu’à présent :
- Instant de Guerlain pour Homme
- Jaïpur pour Homme de Boucheron
.
Merci beaucoup pour vos réponses !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 1er décembre 2012 à 10:41

et bien Shalimar pour homme...c’est le même flacon mais c’est vous qui le porté.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 1er décembre 2012 à 13:13

Oui : Shalimar ;)

(je le porte, ça a été le premier parfum que j’ai vraiment porté et ça n’a jamais choqué personne)

Sinon : essayez Jicky ! ;)

 

Bienvenu chez nous !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 1er décembre 2012 à 14:28

C’est bien ce que m’avait proposé la vendeuse, mais Shalimar a été porté pendant très longtemps, continue de l’être dans la famille et cela ne passerait absolument pas auprès de mon entourage.
Merci quand même :)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 1er décembre 2012 à 15:59

Je suis d’accord avec vous François, Shalimar a beau être magnifique sur peau d’homme et n’avoir rien de plus (je dirais même moins) de féminin qu’un Habit Rouge par exemple, il reste un "monument" facilement identifiable par un nombre plus que considérable de personnes et donc pas si facilement appropriable que cela, malheureusement. Aimez-vous Habit rouge, d’ailleurs ?
Sinon, pour faire assez proche de Shalimar en version moins vanillée et plus épicée il y a eau lente de chez diptyque. Proche de Shalimar avec un peu moins de sillage et aussi moins d’agrumes mais tout autant de chaleur il y a Manoa de chez Memo (distribution un peu rare). Je crois que Fleuroriental de Miller Harris peut etre intéressant aussi, Shaal Nur d’Etro, pour faire dans l’inspiration Shalimar.
Pour plus simplement une vanille animalisée, ça dépend ce qu’on entend par animal mais il me semble qu’Habit rouge est intéressant, Vanille absolument de l’artisan.
Bonne quête !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 1er décembre 2012 à 16:01

Ah, et Ambre Fétiche de Goutal peut être intéressant aussi, si vous n’excluez pas qu’il y ait en plus de la vanille et de la dimension animale, d’autres notes .. comme l’ambre ^^

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 1er décembre 2012 à 16:12

Merci beaucoup pour la réponse,
.
Je n’aime pas beaucoup Habit Rouge, car si la vanille est présente, je trouve le départ et la suite trop hespéridé à mon goût. En fait, je fuis tous les hespéridés (sauf si on ne le sent qu’en tête, ce qui est très souvent le cas pour les parfums), les floraux pour femme (je n’arrive pas du tout à me persuader que le N°5 de Chanel sent bon par exemple), et la majorité des boisés (je les trouve agréables, mais sur les autres).
.
J’ai découvert aujourd’hui Héritage de G. qui me plait bien, et l’on ma conseillé Burberry Brit pour Homme "effet Habit Rouge sans citrus et effet un peu plus épicé en tête et boisé ambre moderne".
.
J’irai sentir tout ça très rapidement.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 1er décembre 2012 à 17:40

Héritage est joli en effet ! Pas vraiment une vanille animale du coup par contre, mais peu importe ! Tant qu’à faire il faut aussi tenter le Mouchoir de Monsieur de Guerlain, tant qu’on est dans Guerlain ! De l’animal il y en a là-dedans, mais tout doux.
Quant à Burberry Brit chacun ses goûts bien sûr, en ce qui me concerne je le trouve très vilain je ne vous le conseille donc pas !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 1er décembre 2012 à 17:41

Je trouve son effet poudre de bébé en tête + fond ambré chimique sauce masculine très bizarre, comme mélange, mais ça n’engage que moi. Avez vous accès aux parfums dits de "niche" ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 1er décembre 2012 à 18:15

Héritage est bien c’est certain. Je n’ai pas eu l’occasion de tester Mouchoir de Monsieur en revanche.
Je viens de tester Burberry Brit et effectivement, je le trouve quelconque.
Qu’est-ce que vous appelez les parfums de niche ? Si ce sont ceux que l’on trouve que dans des parfumeries spécialisées, alors oui car j’habite à Paris.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 1er décembre 2012 à 18:27

Oui, c’est cela que je voulais dire. Du coup tous les parfums que je vous ai cités et bien d’autres encore sont par exemple tous réunis au Bon Marché, ou au Printemps, par exemple, selon votre localisation. Je ne sais pas non plus quel est votre budget, car on y trouve de tous les prix et toutes les qualités là-bas !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 3 décembre 2012 à 21:18

bon et bien en vous lisant moi ce qui me vient directement au nez c’est le Musc Ravageur (Frederic Malle). C’est de la pure vanille animalisée...vous allez succomber directement.
Si éventuellement vous trouvez la marque essayez aussi la Cologne pour le soir (ou l’Absolu pour le soir) de Kurkdjian.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 3 décembre 2012 à 23:25

Merci pour l’avis, je ne connais ni l’un ni l’autre et il me tarde d’aller les tester tous les deux. Je dois aller faire un tour au Printemps jeudi après midi pour tester les parfums cités plus haut ; est-ce que les deux y sont présentés ?
.
Je passe spécialement au Printemps car je suis en recherche du parfum Panthère de Cartier et une vendeuse d’un certain âge chez Marionnaud m’a assuré cet après midi qu’ils en avaient au Printemps. Si Panthère ressemble à Must en encore plus animal et caractériel, je sens que je vais l’offrir illico pour Noël. Et puis rien que le design du flacon, cela donne envie de l’offrir au moins pour sa fonction décorative (s’il ne plait pas) :)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 4 décembre 2012 à 10:46

 :) google => printemps frederic Malle = http://www.printemps.com/magasins/marques/b/EDITIONS%20DE%20PARFUMS%20FREDERIC%20MALLE/fiche.aspx
vous faites la même chose avec Kurkdjian et il est présent aussi
internet c’est bien je trouve :)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 4 décembre 2012 à 11:59

Mettons cela sur le compte de l’enthousiasme : je réponds au message avant d’aller me renseigner sur internet. D’où la question. Il se passerait la même chose dans une conversation orale, donc rien d’anormal !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 4 décembre 2012 à 14:05

Et au risque de décevoir... On ne trouve plus Panthère du tout :(

Même au Printemps ou aux Galeries Lafayette !

 

C’etait une tubéreuse assez chargée, une sorte de 24 Faubourg un peu moins sage... Je ne puis que vous conseiller d’aller sentir cet Hermès ci !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 7 décembre 2012 à 00:50

Bonsoir Jicky,

Merci beaucoup pour ton aide vis à vis de Panthère de Cartier. J’ai effectivement demandé et c’est tout simplement impossible désormais de se le procurer (sauf à l’acheter auprès des rares particuliers qui spéculeraient sur le prix du parfum). Je suis passé sentir 24, Faubourg d’Hermès et effectivement, il ressemble énormément à l’échantillon de Panthère que je possède (sans l’effet vineux et peut être plus doux également). Cela me conforte dans mon envie de tenter l’achat d’un flacon sur internet. Merci encore.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 7 décembre 2012 à 00:45

Bonsoir Frédéric,

Merci beaucoup pour tes deux suggestion : si j’adhère moyennement à Absolue pour le soir de FK, j’ai été bouleversé par Musc Ravageur de FM ! Comme tu disais de la pure vanille animalisée et virilisée, tellement proche de Shalimar et pourtant si différente. Je suis si charmé que je vais retourner au Printemps dès demain pour le tester sur ma peau cette fois ci. Encore merci !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

à la une

Do not drink ! Le naturel low-cost par Sephora

Do not drink ! Le naturel low-cost par Sephora

L'enseigne du groupe LVMH dévoile une nouvelle collection d'eaux de parfum présentées comme unisexes, à petit prix.

en ce moment

il y a 2 heures

Merci pour cette précision sur le Frapin ! Curieusement les deux dernières sorties de Vilhelm(…)

il y a 3 heures

Le Frapin à dominante ananas est « 1270 », sans doute l’une des deux ou trois premières créations(…)

il y a 3 heures

Merci pour vos conseils. C’est notamment grâce à des gens comme vous que je peux développer ma(…)

Dernières critiques

Summer 69 - Gas

Sous le soleil exactement

Eau capitale - Diptyque

Paris en bouteille

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Trouver Nez

Parfumerie Ambre

Parfumerie Ambre

Boulogne-Billancourt (92)

Le boudoir de Jeanne

Le boudoir de Jeanne

Liège (04)

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019