Auparfum

Elle L’aime

Lolita Lempicka

Flacon de Elle L'aime - Lolita Lempicka
Note des visiteurs : (19 votes)
Connectez-vous pour noter ce parfum
Connectez-vous pour indiquer si vous portez ce parfum

Coco girl

par , le 4 octobre 2013

Quand on aime une marque, on devient soit trop complaisant, soit trop exigeant.
Quand ladite marque s’est montrée plutôt avare en nouveautés récemment, la tension monte, alors on place la barre très haut, et on lui demande mentalement "allez, quoi, surprends-moi, séduis-moi, j’ai envie d’aimer ton prochain parfum !"

C’est sans doute ce qui se passe pour beaucoup d’entre nous avec Lolita Lempicka, dont l’iconique et désormais dénommé "Premier parfum" n’a à ce jour pas encore été égalé en personnalité, en prise de risque, ni en succès.

Le dernier lancement, Si Lolita, que j’avais trouvé particulièrement délicat et émouvant, donc forcément confidentiel, n’a bien sûr pas atteint ses objectifs. J’imagine aisément que la marque et ses dirigeants se devaient de ne pas réitérer un tel échec avec le suivant, et ont décidé d’adopter une stratégie gagnante.

Quand on regarde le palmarès des parfums en France, on comprends vite que l’équation magique qui règne sur l’industrie peut se résumer à : fruits sucrés + notes gourmandes + pub gnangnan = jackpot.

Or, on ne peut reprocher à une marque de vouloir faire du profit, l’industrie du parfum étant justement une des plus profitables aujourd’hui dans le monde, ce serait bête de s’en priver, hein ! Alors quel verdict pour Elle L’Aime ?

Ce nouveau parfum, certes, exploite à fond le registre sucré, mais en proposant toutefois une création assez osée, originale et très personnelle. Un citron vert juteux, façon mojito sur la plage, associé à des notes de néroli, presque Cologne, se plugge sur un floral solaire en mode huile de monoï, un peu rance, avec des facettes à la fois blanches, vertes, transparentes, salicylées, épicées, presque aqueuses. Et puis la star fait son entrée : la noix de coco, plutôt rare en parfumerie mainstream, prend de l’ampleur, déploie ouvertement ses facettes fruitées, lactoniques et boisées, soutenue par un santal crémeux, de la myrrhe résineuse, et des notes vanillées qui l’enrobent avec une gourmandise lactée.

Alors oui, Elle L’Aime est sucré, à la limite de la surdose, comme une coupe de glaces géante que l’on déguste le soir en vacances après s’être enduit d’Ambre Solaire de la tête au pieds.

Oui, il reprend un peu les mêmes ficelles que le Bronze Goddess d’Estée Lauder ou du Parfum Prodigieux de Nuxe, en le gonflant de son lait de coco gourmand.
Mais il se démarque aussi avec fierté de tous ces lancements qui nous exaspèrent car il esquive le sempiternel patchouli praliné devenu insupportable, et il innove un nouveau genre de gourmandise parée d’une sorte d’espièglerie adolescente un peu naïve et fraîche.

Si après le patchoufruit, le cocobeach pouvait devenir le nouveau secret du succès en parfumerie, ça nous rendrait un grand service.

Allez, pour la peine, on leur pardonnera presque la pub dans laquelle Sasha Pivovarova tournicote sans que l’on comprenne pourquoi au milieu des chevaux au galop, des pâquerettes et des feux d’artifices...

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

BleuIrisé

par , le 21 octobre 2015 à 19:35

A priori ce n’est pas forcément le parfum pour lequel j’aurais craqué. J’ai appris que mon vanille cedre de Kielhs serait discontinué (tristesse) et j’ai commencé à chercher un nouveau coup de cœur, en vain. Vivant aux États Unis je me suis donc retrouvée en panne de parfum et le sephora de ma ville casse vraiment pas des briques (c’est un euphémisme).
Puis chez TJ Max ( une solderie où on trouve plein de marques bradées) je suis tombée sur Elle l’aime en EDP 40 ml à 19 dollars (17 euros !). J’ai donc craqué ayant toujours apprécié le travail de LLempicka ( sauf Sweet qui est une horreur absolue). Et là agréable surprise pour un achat à l’aveugle :) Je le trouve vraiment très lumineux, doux et agréable. Parfait pour ce début d’automne qui sent l’été indien ici. Je me verrais même le porter en hiver pour son côté gai et enveloppant :) une très belle découverte.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 10 mai 2016 à 18:38

Ah ExquisiteSeraphine, cela me fait plaisir de lire que je ne suis pas la seule dans ce désert...même dans une grande ville comme ici Chicago, les Sephora et autres Ulta sont décevants, difficile de faire plus restreint dans le choix (et je ne rentre pas dans les détails du choix par lui-même -soupir-).

J’adore le travail de LLempicka, Si Lolita est un de mes parfums préféré.
Elle L’aime a ce quelque chose qu’ont les parfums Lempicka. J’aimerai que les notes de tête persistent un peu plus longtamps, sur ma peau le côté chaud de la myrrhe et le crémeux du santal prennent trés vite le dessus.
Ce parfum sent la fin de l’été qui glisse vers une magnifique arrière saison.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

sophieplume

par , le 21 avril 2015 à 14:45

Découvert l’été dernier, je l’ai ressorti aujourd’hui avec l’arrivée du printemps. Il me fait du bien... il est frais et éblouissant, j’ai l’impression de bronzer à l’ombre d’un cocotier avec un citron pressé bien frais. Je le trouve pétillant, gourmand à souhait, sans fioritures, sans "gras", acidulé comme il faut. Sensuel et lumineux.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

lotus-bleu

par , le 14 octobre 2014 à 15:30

Bonjour à toutes et à tous, petite nouvelle sur ce forum que je lis depuis trois ans déjà, j’ose enfin m’y inscrire..
je trouve que le parfum Elle l’aime est une réussite, moi qui n’apprécie pas les dernières créations de Lempicka.
Solaire, fleuri, sucré mais sans devenir écoeurant, et très spécial ce que j’aime c’est qu’il est très reconnaissable. il me fait penser au nuxe prodigieux mais en moins capiteux et aussi au Rem édition limitée "CRAZY rem" il y ressemble à s’y méprendre.
J’ai actuellement l’échantillon de elle l’aime et je ne regrette absolument pas cette découverte. je pense peut-etre craquer pour un flacon prochainement, car ce parfum me rappelle les vacances, la crème solaire, le monoi, un cocktail siroté sur la plage en fin d’été. parfaitement ce qu’il me faut actuellement avec le retour du temps moins chaud et un peu pluvieux (bien que je vive dans le sud-ouest). j’économise donc mon échantillon que je mets avec parcimonie au creux du poignet, et que je sens sans m’en lasser pour le moment. voilà ma petite contribution, et au plaisir de tous vous lire car vos critiques m’enchantent à chaque fois.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 22 juillet 2014 à 13:52

Ha j’avais oublié de commenter mais en lisant la critique puis en le sentant j’ai immédiatement pensé à mon amie qui cherchait à remplacer Amor Amor. Et elle a été complètement conquise par le parfum, gros coup de coeur au premier sniff. Merci Jeanne et merci à tous les talentueux chroniqueurs qui me permettent de faire plaisir à mes proches, tout en promouvant des parfums de qualité, c’est vraiment trop chouette.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Le Nez Bavard

par , le 7 octobre 2013 à 18:41

Bonjour Jeanne, bonjour à tous,

Moi aussi j’ai eu envie de mettre une bonne note à ce parfum qui m’est apparu, comme à vous, une bonne surprise dans son genre. Je dois avouer qu’au départ, j’étais plutôt sceptique, car le départ me tombait un peu sur le bide si j’ose dire...
Mais au porté, en tout cas sur moi, il se fait plutôt doux et se fond sur la peau comme une huile (justement), le parfum devient alors plus subtil et joue dans le registre de la sensualité un peu étalée, à la limite de la vulgarité, mais ce n’est pas grave, de temps en temps, avec la bonne tenue, on aime bien ça.
Bien que moins floral et délicat que Songes par exemple, je pense qu’Elle L’aime évite l’écueil de la soupe au lait de coco par son ylang et ses notes vertes, qui ressortent tout de même assez bien sur moi.
Dans le même style, je lui trouve une petite ressemblance (de loin) avec Amaranthine et son ylang souple et boisé qui lui aussi joue sur le registre sensuel de la fleur solaire et des notes salicyllées...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 12 octobre 2013 à 12:30

Oui les notes cocobeach ça nous changerait.
Je l’avoue j’ai un petit faible pour celui-là, ainsi que pour JUST CAVALLI très chaud, moelleux et playa...Comme quoi, il arrive que des nouveautés mainstream me plaisent !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Opium

par , le 7 octobre 2013 à 10:57

Bonjour à toutes et à tous.
Je partage l’opinion de Jeanne, cette crème assez sucrée, très lactée, épaisse et presque huileuse de noix de coco, moi, j’avoue totalement adhérer malgré l’aspect gel douche Tahiti. Mais, en assumant à ce point un arôme de coco, l’association est normale.
Il y a vraiment aussi une sensation de gommage et/ou d’huile pour le corps à l’argan, une impression solaire qui fait vraiment très "vacances".
Comparativement aux autres produits de ce type, Le Parfum Prodigieux, Bronze Goddess, Songes et bien d’autres, c’est le moins naturel, le moins floral, le plus crémeux et presque "vulgaire". Mais, après tout, une coco espiègle, décomplexée, pourquoi pas ? Je trouve, en sus, cela totalement cohérent dans la gamme des féminins assez girly de Lolita Lempicka.
Pourvu que le "CocoBeach" remplae le "PatchouFruit" ! *touche de l’œillet*
Jeanne : merci pour cet article qui, comme d’habitude, pose parfaitement le problème...
Bon début de semaine à tout(e)s.
Opium

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 7 octobre 2013 à 20:15

Bonsoir a tous !

J’ai l’impression avec Bronze Goddess que j’ai decouvert (tres bon !) Et Elle l’aime, de voir le lointain fantome de mon Loulou Cacharel. L’esprit y est, a defaut des notes identiques.

C’est les iles, le monoi, tiare, la croisiere s’amuse et surtout, l’orchidee Hawaienne geante. J’ai eu le sentiment de me transformer en (grosse) bouchee Rafaello a la noix de coco. Faut pas que je pense a ca, je me fais du mal... ^^ 

Bien obligee de constater qu’au fur et a mesure des essais sur peau, mon jugement se transforme. Parfum polarisant ?

St scintillant argente (la myrrhe). Pour moi il fait partie de ses parfums qui evoquent les douceurs (gateaux) : Traversee du bosphore, Angel, la petite robe noire, Lolita Lempicka " L", l’Instant. Womanity.

C’est addictif et blanc. Intense. Et en même temps, solaire.
Autant bronze Goddess est pour moi un parfum d’ete, autant Elle l’aime me semble hivernal. La neige sera nimbee de coco.

Je vais retester sur peau et attemdre le jugement de mes proches. En essayant de pas me faire devorer. Comme pour Angel...

En tout cas le flacon est superbe. Ce parfum est polarisant je pense.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Jeanne Doré

par , le 4 octobre 2013 à 21:26

Bienvenue Liloo ! Ravie que mon avis vous plaise, moi aussi j’aime beaucoup Si Lolita....

 

Tambourine, c’est vrai que les notes solaires sont assez consensuelles, mais la marque a pris tout de même un risque en traitant le thème monoi de cette façon... j’avoue que j’ai un peu des doutes quant au succès potentiel de Elle L’Aime, mais seule l’avenir nous le dira !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 5 octobre 2013 à 09:21

Jeanne, je me suis mal exprimée, je trouve ça très sympa le registre fleurs blanches et coco, après je dis juste qu’on peut rester accessible tout en faisant quelque chose de joli. Ceci d’autant plus qu’ici le traitement de la coco est intéressante et plutot original je trouve.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 19 octobre 2013 à 13:22

Eh bien, dans ce concert d’avis positifs, je suis désolée de détonner... Mais après plusieurs essais sur touche, sur peau, eh bien je n’aime toujours pas. Oui, c’est un parfum agréable. Et, effectivement, ce n’est pas un énième sirop de grenadine. Mais bon. Il ne me parle pas, je le trouve un peu plat. Dans le genre, je préfère largement Bronze Goddess, que je trouve beaucoup plus intéressant.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 19 octobre 2013 à 14:31

Bonjour Garance !

Alors je vous rejoins car ca n’arrive pas a la cheville de NOTRE cher "Premier Parfum" Lolita Lempicka.
C’est mignon, blanc, coco. Mais pour moi c’est bof bof.
Pas le coup de foudre. Je prefere de loin un bronze goddess ou l’ancien Chloe de Chloe (pas l’actuel) je parle de celui avec les deux arums des années 80 et le jus marron.

Je pense que vous allez le sentir pas mal sur vos eleves !
Ca me donne envie de me reparfumer avec Premier Parfum LL et Minuit noir, l’eau de minuit, soleil de minuit, minuit passion. Ils ont tous a divers degres de la reglisse avec violette et iris. J’adore !

Bon dimanche !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 20 octobre 2013 à 11:04

Ah, les déclinaisons du premier parfum ! J’ai très longtemps porté Lolita Lempicka, j’ai arrêté car on le sentait vraiment trop. Et j’adore les déclinaisons hivernales, j’avais en particulier apprécié celle qui était très fortement dosée en réglisse (Minuit Noir ?)
Je ne suis pas certaine en revanche que je sentirai L L’aime sur les élèves, les sirops ont quand même la cote, j’en ai ras le bol de sentir La Vie est Belle dans les salles de classe, j’ouvre les fenêtres en grand...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 20 octobre 2013 à 11:40

Bonjour et bon dimanche !

Moi j’ai bien l’impression que la mode "noix de coco" (qui est aussi du sucre et "gourmand") va s’imposer dans les mois a venir... Je peux me tromper mais bon...

Vous nous direz car je ne cotoie aucun ado.
La vie est belle plait vraiment. J’ai même vu une conseillere qui le vendait a une mamie (pour elle !). J’en revenais pas. Beurk !

 
J’ai Minuit Noir a la maison (une overdose de reglisse et après, les notes de fond sont divines, violette, poudrees) et j’ai bien aime l’eau de minuit 2012 aussi. Ce qui me fait rire c’est que les "conseilleres" en parfumerie soutiennent mordicus que Minuit noir ou l’eau de minuit, c’est le même parfum que la pomme originale Premier Parfum (parce qu’elles sentent toujours la reglisse) mais les conseilleres ont (souvent) peu de nez.
Y’a heureusement des exceptions. Avant hier, 45 mn de papotage a Sephora avec une jeune femme qui vantait Feminite du Bois. Ca fait du bien !

Un panneau a l’entree de la salle de cours : pas de telephone portable, pas de LVEB et pas de Lady M... ^^

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 4 octobre 2013 à 20:12

Totalement d’accord !

ça fait longtemps d’ailleurs que je me demandais pourquoi une marque au lieu de verser systématiquement dans le fruits patchouli caramel n’essayait pas un floral balnc version monoi ?? Car, meme s’il est plus subtile et différent, à en juger par le succès de Songes quand je le porte, c’est beau mais c’est aussi un gage de succès ! Alors tant qu’à faire dans qq chose de consensuel (après tout, ce qui rappelle els vacances, c’est un registre facile qui plait beaucoup) autant le faire avec qq chose de joli ?

Enfin bref tot ça pour dire que moi aussi je trouve ce lancement réussi, capable de plaire à bcp de femmes tout en évitant l’écueil du sempiternel patchoufruit. Et globalement lolita lempicka est une marque que j estime car elle respecte sa clientèle ; des fragrances accessibles et plaisantes mais joliment réalisées, du gourmand avec de la violette pr Lolita, un caramel au beurre salé mais joli dans son style pour L, un parfum plus osé avec ses baies roses pour Si Lolita, une charmante violette iris musquée pour l’eau en blanc et maintenant celui ci... Ca nous change du dior, du lancome et de givenchy ! Donc ca mérite d’être salué !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 4 octobre 2013 à 19:48

Comme c est joliment dit ! C est exactement ce que j ai ressenti à propos de ce nouveau jus ,qui bien que sucré, se démarque nettement des autres nouveautés en vogue , avec sa touche boisée et sa noix de coco fraiche .
Je le trouve particulièrement intéressant en fin de journée quand ses notes de fond prennent le pouvoir .
C est un parfum gourmand certes , mais classieux , pas racoleur et surtout construit , qui n est pas un des sempiternels patchoufruits comme vous dites :)
Comme la Vie est belle (malheureusement) , il peut plaire au jeunes filles pour son coté gourmand , mais aussi aux femmes , non pas parce que l égérie est une actrice d age mur à laquelle on peut s identifier de manière décomplexée car elle donne le feu vert pour s asperger de liquide sucré à tout age ( si julia roberts le fait pourquoi pas moi ? ) , mais justement parce qu il est construit et évolue de façon mature si je puis dire , grâce au santal et à la myrrhe .
Quand à la pub , j ai vu l interview de Lolita Lempicka ou elle expliquait qu il s agissait du ressenti d une femme qui vient de tomber amoureuse , et que les images tentent de traduire les émotions qui explosent dans son petit coeur , d ou le cheval qui galope et les feux d artifices lol .
Bref une jolie création après Si Lolita que j ai beaucoup aimé , et la jolie aussi ( et très poudrée ) Eau en Blanc .
J ’ en profite également pour vous remercier pour ce site si agréable à consulter qui ouvre l univers complexe et nuancé du parfum aux néophytes .

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Alix4

Alix4

a porté Elle L’aime le 16 décembre 2019

Sa note :

Sharlen

a porté Elle L’aime le 10 mai 2016

Sa note :

isamalise

a porté Elle L’aime le 7 juillet 2015

BlueJasmine

a porté Elle L’aime le 10 mai 2015

sophieplume

sophieplume

a porté Elle L’aime le 23 avril 2015

Sa note :

BlueJasmine

a porté Elle L’aime le 22 avril 2015

BlueJasmine

a porté Elle L’aime le 21 avril 2015

sophieplume

sophieplume

a porté Elle L’aime le 21 avril 2015

Sa note :
Jicky

Jicky

a porté Elle L’aime le 18 avril 2015

Avait-elle des raisons de penser que vous viviez mal votre dualité ? Voyez-vous... si je vous dis oui alors vous allez tout de suite penser à un dédoublement. A Mr Hyde et au Dr Jekyll. Du coup je (...)
Sa note :

patty80

a porté Elle L’aime le 31 mars 2015

Sa note :
angelsdontcry

angelsdontcry

a porté Elle L’aime le 9 mars 2015

"La recherche du parfum ne suit pas d’autres voies que celles de l’obsession." Colette
Sa note :
angelsdontcry

angelsdontcry

a porté Elle L’aime le 19 février 2015

"La recherche du parfum ne suit pas d’autres voies que celles de l’obsession." Colette
Sa note :

BlueJasmine

a porté Elle L’aime le 4 novembre 2014

BlueJasmine

a porté Elle L’aime le 31 octobre 2014

lotus-bleu

lotus-bleu

a porté Elle L’aime le 14 octobre 2014

Sa note :
Arpège

Arpège

a porté Elle L’aime le 4 septembre 2014

Dans un grain de sable voir un monde Et dans chaque fleur des champs le Paradis, Faire tenir l’infini dans la plume de la main Et l’Éternité dans une heure. (Auguries of Innocence) William (...)
angelsdontcry

angelsdontcry

a porté Elle L’aime le 19 août 2014

"La recherche du parfum ne suit pas d’autres voies que celles de l’obsession." Colette
Sa note :
Arpège

Arpège

a porté Elle L’aime le 15 août 2014

Dans un grain de sable voir un monde Et dans chaque fleur des champs le Paradis, Faire tenir l’infini dans la plume de la main Et l’Éternité dans une heure. (Auguries of Innocence) William (...)
angelsdontcry

angelsdontcry

a porté Elle L’aime le 13 août 2014

"La recherche du parfum ne suit pas d’autres voies que celles de l’obsession." Colette
Sa note :

ancien membre

a porté Elle L’aime le 1er août 2014

BlueJasmine

a porté Elle L’aime le 24 juillet 2014

BlueJasmine

a porté Elle L’aime le 4 juillet 2014

à la une

Bloom Ambrosia di Fiori

Bloom Ambrosia di Fiori - Gucci

Un petit havre de paix nous baignant de sa lumière, grâce à laquelle toute notre joie se retrouve et tout notre spleen s’achève.

en ce moment

sigisbée a commenté Habanita

il y a 7 heures

Tout à fait d’accord avec vous ; avec cette précision. Bonne soirée, Sigisbée

DOMfromBE a commenté Habanita

il y a 10 heures

Dakotashka a juste dis que les notes qui l’avaient attirée ne tenaient pas, compte tenu de ses(…)

sigisbée a commenté Habanita

il y a 11 heures

Bonsoir, je suis un amoureux d’Habanita depuis ... Oula ! Je ne peux accepter qu’on dise que(…)

Dernières critiques

Le Ciel - Floratropia

Beauté céleste

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019