Auparfum

Fidèle et snob

Vous cherchez désespérément votre parfum idéal, pour vous ou pour un être cher ? Vous ne vous retrouvez pas dans les conseils donnés en magasins ou les articles dans la presse ?

Pour qui : pour moi
Âge : 45
Sexe : une femme
Budget : 200 euros
Ville : partout

par , le 17 juin 2016

Rétrospectivement, je peux dire que j’ai eu le malheur en 1994, de devenir pour quelques années une de ces nombreuses “filles d’Angel. Dans ma région et dans mon entourage, peu de femmes le portaient et très vite, tout le monde m’identifiait avec ce parfum que j’imaginais original. J’avais trouvé une signature. Ce cadeau adoré est devenu empoisonné avec le temps. Dix ans plus tard, j’avais vieilli, changé, mûri, le moment était venu de passer à autre chose, d’autant que des “filles Angel” il en pleuvait, et que, parenthèse arrogante, je ne m’identifiais pas aux femmes qui s’en aspergeaient. Commença alors mon chemin de croix dans le monde de la parfumerie.
Paradoxalement, alors que j’avais viscéralement adoré ce jus populaire, je n’aimais pas les parfums commerciaux. Ma quête du parfum qui deviendrait mon identité olfactive est encore inachevée aujourd’hui tant je ne parviens pas à dégoter le mien.

Je ne vais pas égrainer la liste aussi longue qu’un jour sans pain des fragrances testées. Ont eu grâce à mes yeux Bois Farine de L’Artisan Parfumeur et presque tous les Jean-Claude Ellena dont j’aime infiniment l’écriture. Hippie Rose et surtout L’Amandière de James Heeley me transportent depuis un petit moment. Deux autres parfums me plongent dans un état de remous émotionnels : Marrakech d’Aesop et Orange Flower de Coqui Coqui.
Partant du principe que le propre, le néroli et l’amande semblaient me toucher, j’ai cherché, sans y parvenir, celui qui parachèverait, pour un temps au moins, la fin de ce chemin.
J’ai profondément, intimement besoin de trouver un ou deux jus (hivernal et estival) qui personnaliserait artificiellement, je vous l’accorde, ma peau.
Du chic qui ne fasse pas dame, de la légèreté pas futile, de l’originalité sans tapage.

Serais-je devenue volage avec les ans à virevolter d’un parfum à un autre ou trop snob pour trouver un parfum à la hauteur de mes exigences. Snob, je peux l’accepter mais volage, je ne m’y résous pas.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

sandrineB

par , le 1er octobre 2016 à 14:16

Rive Gauche...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 6 août 2016 à 01:03

Connaissez-vous Angelique Noire dans les exclusifs de Guerlain ? En vous lisant, je n’ai pas pu m’empêcher d’y penser. Bonne recherche.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 15 juillet 2016 à 00:31

Bonsoir Sarah avez-vous déjà essayé
Extatic de Balmain et Rose couture d’ Elie Saab ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 21 juin 2016 à 09:46

Bonjour,
Je viens de m’apercevoir que votre budget permet de regarder du côté des Mémo. Parfums sublimes mais aux prix élevés. Le parfum Granada correspond à vos critères : Néroli (en accord principal avec le jasmin), musc (pour le côté propre), vanille (qui peut évoquer une touche amandée)... Plusieurs jolis parfums autour de fleurs blanches, comme Ilha do Mel, somptueux.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Farnesiano

par , le 20 juin 2016 à 22:46

Bonsoir Sarah.
J’ai évidemment tout de suite pensé à L’’Eau d’Hiver, déjà citée, qui se porte en toute saison. Me vient à l’esprit cette magnifique amande de chez Chantecaille intitulée tout simplement Frangipane, sortie il y a une dizaine d’années, mais pas très facile à trouver. On pouvait se la procurer au Bon Marché il y a encore quelques années. Avec vos deux qualificatifs, permettez-vous quelques folies chez Amouage par exemple, dans la collection Library, les opus I à X, nettement moins " dame " que les classiques de la marque ; ou encore jetez unoeil sur les créations fort attachantes de Neela Vermeire : le très ensoleillé Trayee, le mystérieux et subtil Ashoka, mais il faut aimer une pointe de rose ; Bombay Bling, joyeux, fruité mais peut-être trop exotique ? Et, je reviens toujours à elle, dans un style aux antipodes, cette création splendide, bourrée d’infinies émotions : Tabac Tabou de Parfum d’Empire. Personne ne peut passer à côté d’une telle merveille. Ni chic, ni léger, ni lourd mais... beau, tout simplement beau. Bonne recherche et belles découvertes !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

tessah1

par , le 20 juin 2016 à 11:24

Bonjour,
je vous propose Iris Silver Mist un Lutens du talentueux Maurice Roucel
ou alors
First de Van Cleef & Arpels composé par Ellena

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 20 juin 2016 à 12:03

Bonjour Tessah1,
Pour First - j’ai eu la chance, le bonheur, la joie de rencontrer plusieurs fois M. Ellena, dont une journée en tête-à-tête dans son atelier à Cabris. Il m’avait parlé de cette fragrance, de son histoire. Et Dieu sait pourquoi, je n’ai jamais franchi le pas de le tester sur ma peau. Je vais le faire. Quant à Lutens, j’en ai testé beaucoup. Et aucun, n’a trouvé grâce à mes yeux. J’ai fini par développer une théorie un peu idiote, que les Lutens seyaient mieux aux brunes ! Souvent trop forts, trop lourds sur la peau au bout de quelques heures. Mais, et vous ne le saviez pas, j’apprécie également l’iris et n’ai pas mis le nez dans ce jus. Je le note dans mon carnet. Mille mercis pour vos pistes.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 20 juin 2016 à 13:55

Quelle chance vous avez eu de rencontrer cet artiste !
Quand aux Lutens, ben j’en ai essayé beaucoup et je continue mais jusqu’ici
seul Louve a trouvé grace à mes yeux.
Me reste plus qu’a prendre un billet pour Paris et tester les flacons de table et leurs senteurs
introuvables en province.
Je précise que je suis...blonde. Peut être la raison pour laquelle moi aussi j’ai de la difficulté à me trouver
un autre Lutens. (Ou parce que je suis très très exigeante...)

Pour First, peut être que vous n’avez pas franchi le cap du test sur peau par peur d’être décue.
Un dilemme qui m’arrive souvent.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Relique d'Ossian

par , le 20 juin 2016 à 10:03

Bonjour Sarah,
Du chic, de la légèreté et de l’originalité , et puisque que vous appréciez Jean Claude Ellena, allez essayer Cuir d’ange
chez Hermès. Et dans un autre genre, je vous conseille Artemisia de Penhaligon. ( et pour ma part, avec l’âge je suis devenue et volage et snob !). Bonne découverte.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 20 juin 2016 à 11:57

Chère Relique d’Ossian,
Roo, j’y cours vers ce cuir d’ange que je n’ai pas senti. Quant à Artemisia, je le note, je le note. Et vous avez raison, je dois peut-être assumer qu’avec les ans, je sois devenue et volage et snob... Je vais méditer avec sincérité. Merci pour cette pensée....

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 18 juin 2016 à 19:42

Bonjour,
votre recherche m’a fait penser à deux parfums :
- Narciso, de Narciso Rodriguez,
- APOM, de Francis Kurkjian.
Les connaissez-vous ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 20 juin 2016 à 08:05

Merci beaucoup Walkyrie,
J’ai loupé le Narciso pour une raison toute bête, plusieurs amies se sont ruées sur lui. Comme la plupart l’ont abandonné, je vais de ce pas le ressentir. Et je confesse, honteusement, je n’ai jamais plongé dans l’univers de M. Kurkjian, maintenant que j’ai un premier nom, je ne vais pas lâcher cette affaire !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 20 juin 2016 à 21:30

J’ai aussi pensé à Escale à Portofino, de Dior : une facette hespéridées un peu Cologne et une facette amandée. Il pourrait être votre parfum d’été !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 17 juin 2016 à 19:38

Bonjour Sarah,
pour ma part, j’ai définitivement arrêté de chercher mon parfum signature, impossible.
J’aime trop les odeurs, les parfums, les découvrir, pour me contenter de la routine d’un seul parfum, quel ennnui.
Avez-vous jeté un coup d’œil du côté des parfums de Bottega Veneta ?

bonne recherche

PS : j’adore Marrakech d’Aesop

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 20 juin 2016 à 08:01

Peut-être Messapia, que c’est une illusion de penser que je LE trouverai ! Merci pour la piste Bottega Veneta, je ne les connais pas du tout. Merci.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

ghost7sam

par , le 17 juin 2016 à 14:32

Bonjour Sarah,

En vous voyant mentionner Bois Farine et L’Amandière, je ne peux que penser à L’Eau d’Hiver chez Les Editions de Parfums Frédéric Malle, et dont le papa n’est autre que Jean-Claude Ellena. C’est une cologne classique les toutes premières minutes (vous avez votre néroli), puis une douceur amandée et musquée... c’est superbe

Les Heeley me semblent être une bonne piste, mais si vous les connaissez déjà... Orange & Lemons ?
L’Infusion d’Amande chez Prada maybe ?
tenez-nous au courant

— -
peace

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 20 juin 2016 à 07:59

Bonjour,

Oh ! que c’est drôle ;), "L’eau d’hiver" je l’ai porté, le temps de vider un flacon. Je ne sais comment l’expliquer, il manque la petite touche de magie - les premières minutes elles sont là puis elle s’envolent. Mais je vais retenter. Non, je ne connais pas Orange & Lemons, merci pour la piste. Quand à l’Infusion Amande de Prada....aaaaah ! j’ai tant espéré lorsqu’elle est sortie. Hélas, alors que j’aime souvent les créations de Daniela Andrier, je trouve son sillage trop gourmand et peu subtil. En revanche, j’ai un faible pour Iris Cèdre que j’ai découvert il y a peu.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

à la une

Louis Vuitton égrène les Heures d'absence

Louis Vuitton égrène les Heures d’absence

Le sellier présente cette onzième addition à sa collection féminine comme « une invitation à se laisser aller et à profiter des moments où le temps est en suspens ».

en ce moment

il y a 11 heures

« #memeespoirdecu » A ne pas lire trop vite.

hier

Quoique je préfère de loin les fesses des Kardashians que celles des mannequins anorexiques(…)

hier

Et a ma maigre petite échelle, je boycotte ces marques ou ces groupes, a cause de leurs(…)

Dernières critiques

Jasmin de pays - Perris Monte Carlo

Ceci n’est pas une fleur

Nouveau genre - Yves Rocher

Blague à patchouli

Nuit de sable - BDK parfums

Bastani sonatine

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Trouver Nez

Le Paravent

Le Paravent

Lyon (69)

Divine Saint-Malo

Divine Saint-Malo

Saint-Malo (35)

Marie Jeanne

Marie Jeanne

Paris (75)

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019