Auparfum

Gentleman Givenchy

Givenchy

Flacon de Gentleman Givenchy - Givenchy
Note des visiteurs : (1 vote)
Connectez-vous pour noter ce parfum
Connectez-vous pour indiquer si vous portez ce parfum

Gentil homme

par , le 26 septembre 2018

Après le succès de la gamme Gentlemen Only, Givenchy réinterprète son classique Gentleman.

Après quelques années passées à capitaliser sur le succès de la prolifique gamme Gentlemen Only (Absolute, Casual Chic, Intense, Parisian Break), la maison se retourne sur l’un de ses grands classiques. À savoir Givenchy Gentleman, construit en 1974 par Paul Léger autour d’un accord chypré et cuiré. A priori toujours en vente, ce masculin au fond poudré, vanillé et boisé, dans lequel le patchouli mène la danse, se voit flanqué d’un héritier au nom inversé.
Sur la peau, le piquant tonique de la cardamome tient d’abord tête à une poire tendre avant de laisser la place à un fond boisé rafraîchi par la lavande puis adouci par l’iris. La température monte avec un accord de patchouli et de vanille, sur un socle cuiré (manquant un peu de tannage) hanté par une lavande qui ne veut pas être oubliée. Un gentleman viril mais pas grande gueule, plus prêt-à-porter que sur-mesure, plus passe-partout que dandy.
Manque un soupçon d’ambiguïté pour faire vraiment mouche.

— 

Eau de parfum 73,50 euros/50ml
Cette critique est parue initialement dans le 5e numéro de Nez, la revue olfactive

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Duolog

par , le 27 septembre 2018 à 14:49

Je ne sais pas comment ce parfum a pu être récompensé par un "Fifi d’or" cette année, je l’ai trouvé d’une banalité désespérante et sans grâce... L’ouverture est très shampouineuse et hyper convenue avec ses bois synthétiques et sa cardamome bien sèche, vient ensuite la lavande Air Wick et un petit côté poudré-iris à mille lieues de l’élégance de Dior Homme. Cela m’a rappelé l’eau de toilette Lacoste pour homme qu’on m’avait offert au début des années 2000 et dont je n’ai jamais su trop que faire... Bon, après re-sniffage, Gentleman est en fait un peu plus beau grâce à sa note fruitée légèrement poudrée mais j’ai quand même l’impression de sentir la mise en bouteille de l’effluve moyen du secteur "homme" d’un Nociphionnaud.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 27 septembre 2018 à 05:37

Au nom inversé ?????

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 13 novembre 2018 à 16:28

Bonjour,

L’original de ce parfum, vers 1974, était très très fortement ’patchouli’. Mais un truc du genre hippie ; violent même, tellement c’était "lourd". Adolescent à l’époque, je les soupçonnait de se laver/doucher avec :-(

Curieux de sentir ce qu’il était devenu, certainement après reformulation(s), je viens ces jours ci de le retrouver. L’ancien conserve son odeur patchouli, avec une fin terreuse. Ce parfum n’est pas "distingué", mais plus "pour se faire remarquer". Mais cela me plaît ainsi. Anecdote, on disait en son temps et en gros, que Givenchy Gentleman était à mettre pour draguer, puis Monsieur de Givenchy pour assurer.
Avec mes premières payes d’apprenti, j’ai préféré acheter Monsieur, dont je garde des souvenirs émus de finesse et de distinction. A mon nez naturellement.

Ainsi donc, en 2018, Givenchy sort un nouveau ""parfum""... en profitant de conserver les mots.

Le parfum actuel, si vous regardez bien l’image commence par Gentleman et, en dessous Givenchy.

Le parfum d’origine, lui, écrit les mêmes mots mais commence par Givenchy.

Pas facile à trouver. Mais un conseil, si vous voulez sentir autre chose que du banal comme cette nouvelle sortie, évitez, ne l’essayez même pas oserais-je dire.

Et moquez-vous des termes "vieux-beau". Y aurait-il un parfum jeune et un autre vieux ? Maintenant, si vous voulez sentir les jus 2018... mais je serais vous, accordez-vous du temps pour trouver l’original. Mais je préviens, il tape...
Merci de m’avoir lu.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Nez inexpert

Nez inexpert

a porté Gentleman Givenchy le 25 décembre 2018

Adjoint au politicien Jean-Paul Martoni dans les années 90. Quelques années à l’ombre suite à un malentendu. Président du Comité pour rebaptiser toutes les rues. Membre fondateur de la Société de (...)
Sa note :

à la une

Bloom Ambrosia di Fiori

Bloom Ambrosia di Fiori - Gucci

Un petit havre de paix nous baignant de sa lumière, grâce à laquelle toute notre joie se retrouve et tout notre spleen s’achève.

en ce moment

sigisbée a commenté Habanita

il y a 5 heures

Tout à fait d’accord avec vous ; avec cette précision. Bonne soirée, Sigisbée

DOMfromBE a commenté Habanita

il y a 8 heures

Dakotashka a juste dis que les notes qui l’avaient attirée ne tenaient pas, compte tenu de ses(…)

sigisbée a commenté Habanita

il y a 8 heures

Bonsoir, je suis un amoureux d’Habanita depuis ... Oula ! Je ne peux accepter qu’on dise que(…)

Dernières critiques

Le Ciel - Floratropia

Beauté céleste

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Trouver Nez

Jovoy Paris

Jovoy Paris

Paris (75)

Le boudoir de Jeanne

Le boudoir de Jeanne

Liège (04)

Divine Saint-Malo

Divine Saint-Malo

Saint-Malo (35)

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019