Auparfum

Géranium pour Monsieur

Éditions de parfums Frédéric Malle

Flacon de Géranium pour Monsieur - Éditions de parfums Frédéric Malle
Note des visiteurs : (20 votes)
Connectez-vous pour noter ce parfum
Connectez-vous pour indiquer si vous portez ce parfum

Fil du rasoir

par , le 22 avril 2009

Il fallait oser, Frédéric Malle l’a fait.

Si vous vous étiez déjà fait une petite idée de l’odeur de ce Geranium pour Monsieur d’après les premières descriptions, vous pouvez tout oublier.

Dès la première seconde, une matière s’impose, et restera le fil conducteur tout au long de l’évolution : la menthe, dans une version disons, très fraîcheur polaire, c’est-à-dire saturée de menthol. Contrairement à la menthe plutôt végétale et fugace de Roadster, celle-ci n’a pas peur de s’imposer outrageusement, comme jamais elle ne l’a été dans un parfum, du moins à ma connaissance, sauf bien sûr dans ces mousses à raser mentholées rafraîchissantes. Il faut donc attendre un petit moment avant de percevoir la note verte, aromatique et citronnée du géranium, qui revêt ici une facette plus citronnelle que rosée, renforçant au passage l’aspect produit d’hygiène. Il est accompagné d’une note florale aqueuse et ozonique, qui distille une certaine transparence et contribue encore davantage à l’effet froid créé par la menthe. Les épices, anis, girofle et cannelle, viennent peu à peu accentuer l’aspect piquant et médicinal, tandis que les muscs créent une dimension propre.

Après quelques heures, tout ce joyeux chaos semble avoir enfin repris sa place et l’on retrouve une fougère à l’ancienne, dans un genre que j’affectionne tout particulièrement, rétro, savonneuse, poudrée, très agréable, mais il vous faudra franchir toutes les étapes préliminaires pour y parvenir !

Geranium pour Monsieur n’est en effet pas une fougère banale, c’est le moins qu’on puisse dire, et sa personnalité culottée est vraiment sur le fil du rasoir : entre succédané de savon à barbe au menthol et audace créative qui ose franchir les frontières de l’extrême. A vous de trancher !

Achat en boutique

La marque Éditions de parfums Frédéric Malle est disponible dans les boutiques partenaires de notre annuaire de points de vente de parfums de niche listées ci-dessous :

Santa Rosa

Toulouse (31)

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

par , le 15 mai 2018 à 06:52

Je parlai de Bleu de Chanel en disant qu’il fallait savoir se apprécier ce qui sent simplement bon.
Voila a quel genre de parfum je préfère 1000 fois un mainstream comme Bleu. Géranium Pour Monsieur est pour moi le parfait exemple du parfum de niche chiant et ennuyeux (oui oui bien plus que bleu).
Le départ est vraiment sympa mais tout se transforme rapidement en un géranium poussiéreux et cireux qui donne au parfum un rendu vieillot... chiant !
Une femme au travail aime venir sentir ce que je porte et quand j’ai testé ce Geranium... "Ah non celui la j’aime moins que les autres".
Mais oui mais ça coute cher, ça ne se trouve pas partout et les spécialistes disent que ça sent bon... les gens s’en foutent de ça et ne comprennent pas comment on peut mettre tant d’argent dans un parfum. Donc vivent les mainstream qui sentent bon et à ce prix la chez F ;Malle faites au moins des parfums qui tiennent à défaut de sentir bon :)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 14 mai 2016 à 18:52

Je viens de recevoir un flacon aujourd’hui. C’est vrai que ca met une petite claque cette menthe qui d’entrée qui s’efface petit à petit pour laisser place à un parfum classe, doux et frais !

Apres une demi heure il me fait penser à Jazz d’YSL en plus chic, plus doux, plus pointu.

Je le porterai a certaines occasions. Il ne se porte pas n’importe ou n’importe quand. Il a trop de charisme pour ca.

J’ai par contre un peu peur pour la tenue meme si pour l’instant j’ai testé qu’un pshit sur poignet.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 18 mai 2016 à 21:45

C’est bien ce que je craignais. J’en ai mis avant d’aller au travail hier et au bout d’environ 4 heures plus rien. Alors que le collegue avec son Chrome Azzaro sent presque autant qu’en debut de journée...
A ce prix c’est dommage d’autant plus que son odeur est de plus en plus délicieuse dans le temps !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Passacaille

par , le 7 août 2015 à 12:06

Trouvé dans le très beau livre, La Fleur et son Parfum de Jean de Bosschère qui à été réédité très récemment, voici un passage qui illustre très précisément et avec grande poésie le parfum de Dominique Ropion :

"Et voici, dans sa rédaction originale, ma note sur le Géranium. Le bonheur de renter dans le laboratoire avec une belle récolte de plantes et d’insectes, surtout si ce laboratoire est souvent une chambre d’auberge ou un grenier, et qu’il n’oblige pas, ni n’engage à la science ! La joie pourtant de s’asseoir dans la paix, à coté des crayons et des plumes, de la lampe et du microscope !
Cette fois mon butin est une simple plante de Géranium, empruntée à l’aubergiste. Elle est là, sur ma table et doit servir à une expérience souvent répétée. Elle est le seul être vivant au milieu de tous ces objets faits avec des pépites qui ont passé aux fonderies, cette armoire et cette fenêtre bâties avec des arbres assassinés, cette nappe de raphia arrachée aux palmiers, ces rideaux de laine tondue à l’échine des brebis.
Je dis que l’expérience fut souvent renouvelée, parce qu’elle ne produit jamais de conclusion. Tout de suite la voilà enrayée. L’esprit est assailli par des souvenirs qui, peut être, barrent la route à ce qui aiderait à saisir l’émotion olfactive actuelle, originale. D’ailleurs, ce parfum est tellement un roi pour moi, que, palladium des parfums, il gouverne les plus grands. Si l’enfance élevait des autels, la mienne eût mis la senteur du Géranium sur un trône unique et le plus haut.

Pour l’analyse, se présentent des éléments peu appréciés, peu connus, et auxquels on n’a jamais prêté ni attention ni valeur. Il faudrait, pour imaginer ce parfum, avoir remarqué l’odeur de terreau noir et frais et, d’autre part, l’arôme de la feuille de Géranium déjà touchée par la mort. Nulle plume ne dira la nuance olfactive qui s’insère entre les deux odeurs. Or, sensoriellement tout comme scientifiquement, n’est-ce pas la nuance qui fait le parfum ?

Chaque membre de cette plante émet une senteur différente. La couverture tomenteuse de la feuille jeune répète l’odeur de l’algue d’eau douce que l’on pêche avec des têtards ; à l’odeur des pétioles s’ajoute une onde de citronnelle. M’étant penché sur les fleurs de la potée que j’ai apportée dans mon laboratoire, il arrive ce que je craignais. Je fuis d’abord l’ensorcellement, je sors et vais demander compte de leur parfum à toutes les fleurs des autres Géraniums qui sont restés à ma porte, comme d’ironiques défis. Toutes, à travers l’ardeur inouïe du Géranium, me lancent le même mot : tabac, le tabac que fumait mon jardinier avant 1931 ; toutes sont imprégnées de l’odeur du tabac que fumait Hervault, mort il y a plusieurs années. Je ne ferai donc aucune nouvelle tentative de traverser la zone impérative des associations mentales.

Le même duvet, plus serré toutefois, voile la feuille des Menthes et, je ne sais pour quelle autre raison encore, il me semble que ces plantes devraient émaner des odeurs très voisines de celles du Géranium. Elles sont toutefois très différentes. Si la Menthe semble bien avoir l’arôme qu’annonce son aspect, c’est, sans doute, encore une fois que cet aspect est depuis toujours indissoluble de son parfum. Celui-ci émane des poils, terminés par une glande odoriférante, qui s’enchevêtrent comme une chevelure d’enfant non peigné, à la surface des feuilles. Sous les jeunes limbes, la couche duveteuse, atteignant parfois un millimètre d’épaisseur, la plante parait toute vêtue d’un burnous, qui protège sa fraicheur contre les couteaux d’or du soleil d’été. Son parfum est celui de l’eau profonde qui submerge rapidement et redescend plus vivement encore les cailloux ronds d’un torrent. Il y a toujours sur l’onde quelques bonds de truite ou, devant les roseaux, la flèche bleue d’un martin-pêcheur, et plus loin, image de bonheur, quelqu’un lit dans l’ombre d’une Pluie d’or. Si l’on coupe la tige de Menthe, après quelques instants l’odeur aquatique se mue en celle des vapeurs qui émanent du métal mordu par certains acides. C’est donc une senteur de pomme sectionnée avec un couteau d’acier qui vient se combiner à un faible arôme de noisette fraîche."

Jean de Bosschère, Nohant, aout 1938

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Nymphomaniac

par , le 16 décembre 2014 à 22:07

C’est finalement une eau de cologne très rafraîchissante, très agréable (dans la version actuelle).

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

PoisonFlower

par , le 23 novembre 2012 à 21:18

Lorsque j’ai découvert cet été l’ensemble de la gamme des Editions de parfums, je n’ai pas résisté longtemps à ce Géranium pour monsieur en bon fan de menthe que je suis !

 

Au début, la menthe est bipolaire comme on aime : à la fois glaciale, tranchante comme une lame de rasoir, pas très avenante quoi et sucrée comme un morceau de sucre que l’on aurait consciencieusement imbibé de sirop de menthe.

 

Puis, sans crier gare, elle nous entraîne dans une cave humide et sombre... Indéniablement, elle a changé, son vert s’est obscurci, tirant à présent sur le gris, son odeur est désormais épicée, salée, avec des accents moisis qui (me) rappellent presque le... roquefort !

 

Une belle étude sur la menthe et surtout un exemple réussi de fougère masculine dépoussiérée, qui parvient à concilier subtilité et fort caractère.

 

Niveau tenue, je suis en revanche un peu déçu, je m’attendais à mieux, mais au vu des commentaires précédents je me dis que cela doit venir de ma peau...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 6 février 2012 à 11:12

A essayer d’urgence par ces températures polaires...
Et oui, combattre le froid par la glace, l’effet est tout à fait étonnant !!! Le côté "encens" de ce GpM ressort vraiment bien, et la diffusion "glaciale" de la menthe est un contrepoint absolument exquis a fond de l’air sec et polaire...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 6 février 2012 à 11:40

L’idée m’a traversé l’esprit l’autre jour, mais finalement, je n’ai pas osé !
Je tenterais peut être l’expérience cette semaine !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Ankalogon

par , le 28 décembre 2011 à 20:25

Quel belle description. Après la fraicheur, je me retrouve enveloppé de douceur... Avant de recraquer pour ce parfum, je dois découvrir d’autre menthe. Roadster, c’est non. Il me reste Menthe fraiche de Heeley, Métaboles de YS-UZAC, ces deux là je ne sais pas quel lieu parisien les propose. Par contre Harmattan Noir de Parfumerie Générale, chez Sens Unique Paris. Si vous avez d’autre menthe géranium ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 28 décembre 2011 à 20:48

Il y a Herba Fresca chez Guerlain aussi !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 28 décembre 2011 à 20:49

Et je parle de Métaboles un peu plus haut ! ^^

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 1er mai 2012 à 16:46

De repos à Nice, j’en ai profité pour faire un tour chez Tanagra.
Youpiii ! Trois flacons YS-UZAC, je ne me souvient plus des deux autres mais il y avait Métaboles.
Je le pshit sur mon avant bras gauche et sur le droit Geranium pour Monsieur. Sur l’instant, les deux menthes sont proches. Je demande un avis à ma soeur, qui préfère Métaboles que je trouve délicat.
Geranium pour Monsieur est plus énergique... Comme c’était l’heure de la faim, nous avons fait un break chez Keisuke Matsushima (français-japonais) pour chouchouter nos papilles mais, cela est une autre histoire. Après le déjeuner, une fois dehors, nous ressentons les parfums. Chacun reste sur ses préferences et, avec une idée plus précise sur leurs tenues :
Fragile pour Métaboles. Persévérante, en ce qui concerne Geranium pour Monsieur.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 7 mai 2012 à 18:04

J’ai dernièrement craqué pour un flacon de Géranium Pour Monsieur, mais il me faut absolument tester ce Metaboles un jour. Mais il me semble qu’on ne les trouve pas à Paris.
Dans le même genre, je conseillerai également Zephir de Rose de chez Parfums de Rosine. Un beau parfum construit autour de l’anis, du basilic (dans ses facettes les plus mentholées), et évidemment de la rose. Il y a également Diabolo Rose de la même maison, mais je le trouve moins fin et subtil. Trop sirop.
Idem pour le Menthe Fraiche de Heeley, trop simple, et qui ressemble trop à un chewing gum Hollywood à la chlorophylle pour que je l’apprécie.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 7 mai 2012 à 19:16

Mais je ne te l’avais pas envoyé ? oO

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 7 mai 2012 à 22:20

J’avais Pohadka et Lale dans mon petit paquet. Mais pas le Metaboles.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 4 septembre 2011 à 20:55

Pas de soucis.

Et oui je suis un passionÉ.

Merci pour votre accueil ça fait plaisir.
Youggo nous avons les même goût, je me sens moins seul !!

Patrice ou peut-on sentir Metabole, ta description me met l’eau
à l’eau à la bouche.

Ps : c’est mon téléphone ou les postes ne sont pas tous
dans l’ordre ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 4 septembre 2011 à 21:09

Alors pour les sentir, il y a la parfumerie Osswald à Zurich et Théodora à Genève. C’est lorsque j’ai travaillé dans cette dernière que les produits nous ont été présentés. C’est une marque toute récente et qui ne gagne qu’à être connue !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 4 septembre 2011 à 19:24

@Patrice

Addiction c’est vraiment le mot qui convient.
Je tourne quand même avec les autres, histoire
d’y revenir avec encore plus d’enthousiasme.

Je me rend compte en me relisant que j’ai un peu
raconté ma vie, désolé j’essaierai d’être plus bref
La prochaine fois , si j’y arrive -) w

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 4 septembre 2011 à 19:36

Non, c’est parfait pour le premier post, il faut un minimum de présentation. D’ailleurs, peut être ai-je mal lu, mais es-tu plutôt "passionné de parfum" ou "passionnée de parfum" ??? Juste pour préciser et que l’on ne s’y perde pas, car ici on a des Jicky masculins et des TheRebelGardener féminins ! ^^

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 4 septembre 2011 à 19:37

Ah non, je viens de m’apercevoir du "Tout nouveau sur...", je m’excuse ! =S

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 4 septembre 2011 à 18:44

ah oui, j’oubliais Serge noire et Cozé.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 4 septembre 2011 à 19:39

Roadster, Déclaration, Bulgari Man (cashmeran power !), Bois d’Argent, Sycomore, Navegar, Voleur de Rose, Noir épices, Serge Noire, et Géranium Pour Monsieur... voilà un beau sans faute ! Nous avons visiblement beaucoup de gouts en commun.
Bienvenue à toi !

 
Et j’en profite pour noter ce sublime Géranium, mentholé et crissant, mon prochain Malle. Il vaut bien ses 4 étoiles pour son originalité, sa richesse, sa fraicheur, sa tenue et sa diffusion.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 4 septembre 2011 à 19:42

J’ai récemment senti une nouvelle gamme de parfum de niche très peu répandu qui a un géranium qui se rapproche vraiment de GpM au premier abord, mais qui est infiniment plus subtil et chic que ce dernier !
Cependant, je note quand même Géranium pour Monsieur qui mérite effectivement ses 4 étoiles !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 4 septembre 2011 à 19:43

Et si tu nous donnais le nom de cette fameuse marque avec un géranium intéressant ? :)
(’tain, je kiffe le géranium en fait, c’est la folie !)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 4 septembre 2011 à 19:45

Attends je cherche leur site, c’est une marque suisse !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 4 septembre 2011 à 19:47

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 4 septembre 2011 à 20:05

> Monodie : un fruité un peu acidulé, qui me fait penser à la note que l’on retrouve dans certaines rose, dépourvue justement de cette odeur "de roses". Très "bonbon", il est un peu frais avec une note de bergamote mûre, et non verte et piquante, plus ici du type "orange sanguine". L’inspiration est l’odeur de la mirabelle !
C’est pour moi celui qui me plait le moins, mais c’est une question de goût.
.
> Lale : un cuiré tout doux, qui démarre sur les notes abricotées et fleuries de l’osmanthus. Puis arrive la facette cuirée, ondulante et soyeuse accompagnée de safran. Un parfum à fleur de peau.
.
> Pohadka : signifiant "Conte de Fée", il démarre sur des notes verte, de sous bois, on se croirait dans une forêt en automne. C’est l’image qu’il m’a renvoyé. Feuilles de Shiso, Davana, immortelle, donnent un côté aromatique et légèrement fumé, aux reflets d’absinthe. Une note étrange m’a surpris dans la composition. Très réaliste, c’est l’odeur des champignon frais ! Oui oui... mais ce n’est pas une un point négatif je trouve, elle est plutôt agréable et se fond avec le reste pour se faire sentir que par intermittence. Après un temps, j’ai l’impression que ce" "Conte de fée" laisse sur ma peau une odeur un peu salée de céleri ! L’auteur aurait voulu créer ici un "Cuir Vert", selon ses propres mots !
.
> Metaboles : voici donc le géranium dont je vous parlais. Senti seul, on le trouve vraiment très proche de Géranium pour Monsieur, mais mis l’un à côté de l’autre, on se rend compte que là où le géranium de Malle est glacial et mentholé, celui de Uzac est bien plus géranium et chic, habillé de sauge râpeuse et de feuilles de tomates aqueuses ! Le tout est rejoint par des notes de poivre très distinctes, et des bois qui vont asseoir la composition sur la peau. A découvrir absolument !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 4 septembre 2011 à 20:32

Ça a l’air chouette oui ! Faut que je sente ça, surtout le géranium et le Pohadka dont ta description me parle beaucoup (le reste m’attire moins).

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 4 septembre 2011 à 20:46

Demande des échantillons ! ^^

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

korda_san

a porté Géranium pour Monsieur le 29 décembre 2017

Sa note :
Passacaille

Passacaille

a porté Géranium pour Monsieur le 2 décembre 2015

Enseignant-chercheur en chimie organique à l’Université de Versailles SQY
Sa note :

BlueJasmine

a porté Géranium pour Monsieur le 22 novembre 2015

Passacaille

Passacaille

a porté Géranium pour Monsieur le 17 novembre 2015

Enseignant-chercheur en chimie organique à l’Université de Versailles SQY
Sa note :
Passacaille

Passacaille

a porté Géranium pour Monsieur le 5 novembre 2015

Enseignant-chercheur en chimie organique à l’Université de Versailles SQY
Sa note :

BlueJasmine

a porté Géranium pour Monsieur le 2 novembre 2015

Passacaille

Passacaille

a porté Géranium pour Monsieur le 15 octobre 2015

Enseignant-chercheur en chimie organique à l’Université de Versailles SQY
Sa note :
Youggo

Youggo

a porté Géranium pour Monsieur le 3 septembre 2015

Passionné de musique, de photographie, d’art, et récemment tombé amoureux du monde la parfumerie. Mon parfum signature : Eau Sento de IUNX. Mes autres petits plaisirs : Fille en Aiguilles, Serge (...)
Sa note :

BlueJasmine

a porté Géranium pour Monsieur le 9 août 2015

Passacaille

Passacaille

a porté Géranium pour Monsieur le 6 août 2015

Enseignant-chercheur en chimie organique à l’Université de Versailles SQY
Sa note :
billieH

billieH

a porté Géranium pour Monsieur le 5 août 2015

Passacaille

Passacaille

a porté Géranium pour Monsieur le 24 juillet 2015

Enseignant-chercheur en chimie organique à l’Université de Versailles SQY
Sa note :
Passacaille

Passacaille

a porté Géranium pour Monsieur le 16 juillet 2015

Enseignant-chercheur en chimie organique à l’Université de Versailles SQY
Sa note :

BlueJasmine

a porté Géranium pour Monsieur le 15 juillet 2015

PoisonFlower

PoisonFlower

a porté Géranium pour Monsieur le 7 juillet 2015

Pas comme tout le monde... pour le meilleur ou pour le pire, ça dépend des jours !
Sa note :
Youggo

Youggo

a porté Géranium pour Monsieur le 3 juillet 2015

Passionné de musique, de photographie, d’art, et récemment tombé amoureux du monde la parfumerie. Mon parfum signature : Eau Sento de IUNX. Mes autres petits plaisirs : Fille en Aiguilles, Serge (...)
Sa note :
Passacaille

Passacaille

a porté Géranium pour Monsieur le 2 juillet 2015

Enseignant-chercheur en chimie organique à l’Université de Versailles SQY
Sa note :
Passacaille

Passacaille

a porté Géranium pour Monsieur le 26 juin 2015

Enseignant-chercheur en chimie organique à l’Université de Versailles SQY
Sa note :
Youggo

Youggo

a porté Géranium pour Monsieur le 23 juin 2015

Passionné de musique, de photographie, d’art, et récemment tombé amoureux du monde la parfumerie. Mon parfum signature : Eau Sento de IUNX. Mes autres petits plaisirs : Fille en Aiguilles, Serge (...)
Sa note :
Youggo

Youggo

a porté Géranium pour Monsieur le 20 juin 2015

Passionné de musique, de photographie, d’art, et récemment tombé amoureux du monde la parfumerie. Mon parfum signature : Eau Sento de IUNX. Mes autres petits plaisirs : Fille en Aiguilles, Serge (...)
Sa note :
Passacaille

Passacaille

a porté Géranium pour Monsieur le 12 juin 2015

Enseignant-chercheur en chimie organique à l’Université de Versailles SQY
Sa note :
citizenkane

citizenkane

a porté Géranium pour Monsieur le 6 juin 2015

Sa note :
PoisonFlower

PoisonFlower

a porté Géranium pour Monsieur le 1er juin 2015

Pas comme tout le monde... pour le meilleur ou pour le pire, ça dépend des jours !
Sa note :
Passacaille

Passacaille

a porté Géranium pour Monsieur le 18 mai 2015

Enseignant-chercheur en chimie organique à l’Université de Versailles SQY
Sa note :
Passacaille

Passacaille

a porté Géranium pour Monsieur le 11 mai 2015

Enseignant-chercheur en chimie organique à l’Université de Versailles SQY
Sa note :
Passacaille

Passacaille

a porté Géranium pour Monsieur le 6 mai 2015

Enseignant-chercheur en chimie organique à l’Université de Versailles SQY
Sa note :
Nymphomaniac

Nymphomaniac

a porté Géranium pour Monsieur le 17 mars 2015

Sa note :

Luna

a porté Géranium pour Monsieur le 17 mars 2015

Jicky

Jicky

a porté Géranium pour Monsieur le 30 janvier 2015

Avait-elle des raisons de penser que vous viviez mal votre dualité ? Voyez-vous... si je vous dis oui alors vous allez tout de suite penser à un dédoublement. A Mr Hyde et au Dr Jekyll. Du coup je (...)
Sa note :
Jicky

Jicky

a porté Géranium pour Monsieur le 4 janvier 2015

Avait-elle des raisons de penser que vous viviez mal votre dualité ? Voyez-vous... si je vous dis oui alors vous allez tout de suite penser à un dédoublement. A Mr Hyde et au Dr Jekyll. Du coup je (...)
Sa note :
PoisonFlower

PoisonFlower

a porté Géranium pour Monsieur le 21 décembre 2014

Pas comme tout le monde... pour le meilleur ou pour le pire, ça dépend des jours !
Sa note :
Nymphomaniac

Nymphomaniac

a porté Géranium pour Monsieur le 16 décembre 2014

Sa note :
Nymphomaniac

Nymphomaniac

a porté Géranium pour Monsieur le 18 novembre 2014

Sa note :
PoisonFlower

PoisonFlower

a porté Géranium pour Monsieur le 1er novembre 2014

Pas comme tout le monde... pour le meilleur ou pour le pire, ça dépend des jours !
Sa note :
ROBERTO

ROBERTO

a porté Géranium pour Monsieur le 8 septembre 2014

Sa note :
Youggo

Youggo

a porté Géranium pour Monsieur le 3 septembre 2014

Passionné de musique, de photographie, d’art, et récemment tombé amoureux du monde la parfumerie. Mon parfum signature : Eau Sento de IUNX. Mes autres petits plaisirs : Fille en Aiguilles, Serge (...)
Sa note :
Youggo

Youggo

a porté Géranium pour Monsieur le 5 août 2014

Passionné de musique, de photographie, d’art, et récemment tombé amoureux du monde la parfumerie. Mon parfum signature : Eau Sento de IUNX. Mes autres petits plaisirs : Fille en Aiguilles, Serge (...)
Sa note :
PoisonFlower

PoisonFlower

a porté Géranium pour Monsieur le 25 juillet 2014

Pas comme tout le monde... pour le meilleur ou pour le pire, ça dépend des jours !
Sa note :
Youggo

Youggo

a porté Géranium pour Monsieur le 17 juillet 2014

Passionné de musique, de photographie, d’art, et récemment tombé amoureux du monde la parfumerie. Mon parfum signature : Eau Sento de IUNX. Mes autres petits plaisirs : Fille en Aiguilles, Serge (...)
Sa note :

à la une

Wanted girl

Wanted girl - Azzaro

Une fleur d’oranger sucrée caramélisée arrosée de muscs propres, à la créativité proche d'un pétard mouillé.

en ce moment

il y a 20 heures

Oui, La Cologne Mugler en vaporisateur

il y a 2 jours

« #memeespoirdecu » A ne pas lire trop vite.

il y a 2 jours

Quoique je préfère de loin les fesses des Kardashians que celles des mannequins anorexiques(…)

Dernières critiques

Jasmin de pays - Perris Monte Carlo

Ceci n’est pas une fleur

Nouveau genre - Yves Rocher

Blague à patchouli

Nuit de sable - BDK parfums

Bastani sonatine

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Trouver Nez

Passage 31 - Nantes

Passage 31 - Nantes

Nantes (44)

Jovoy Paris

Jovoy Paris

Paris (75)

Parfumerie Ambre

Parfumerie Ambre

Boulogne-Billancourt (92)

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019