Auparfum

Guerlain multiplie les Petites Robes Noires

par , le 24 mars 2012

"/>

La tendance en parfumerie est décidément à la confusion, à la fluctuation des odeurs au gré des noms, peut importe le contenu, pourvu qu’on ait le flacon. Je ne sais pas trop comment les consommateurs s’y retrouvent, d’ailleurs, ce n’est pas le but, mais voici ce que j’ai cru comprendre sur cette histoire :

En 2009, Guerlain lançait en édition limitée et en distribution "exclusive" une Petite Robe Noire au nom quelque peu Chanelisant, mais à l’accord amande-reglisse gourmand plutôt mainstream, et finalement assez Guerlinesque, signé un peu par accident par la jeune et inconnue Delphine Jelk. Le buzz courut très vite que victime de son succès, la Petite Robe avait été rapidement en rupture de stock. Ils auraient été bêtes de ne pas vouloir en vendre un peu plus...

En 2011, sortait une Petite Robe N°2, cette fois signée par le parfumeur maison, Thierry Wasser, pâle sœurette pas très captivante autour de la fleur d’oranger et de l’iris, qui ne semble pas avoir réitéré le succès de son ainée. Etait-ce un nouveau test en vue d’un relancement à grande échelle ?

Toujours est-il que la "nouvelle" Petite Robe Noire lancée en grandes pompes ce mois ci, a le même nom et ressemble plutôt beaucoup à la première, mais sa formule a été cette fois "remaniée" par Thierry Wasser afin de la rendre "plus Guerlain". A vrai dire, elle avait surtout besoin d’être légèrement déformée pour ne plus être signée par un parfumeur autre que l’officiel, cette petite retouche indispensable ayant permis au passage un petit lifting glissant un peu plus vers l’esthétique "patchoufruit classique", et perdant un chouïa de son charme singulier d’origine, peut-être un peu trop "niche" pour le grand public ?...

Toujours est-il que si l’édition limitée avait disparu en quelques semaines dans les boutiques Guerlain, il se pourrait bien que cette nouvelle mouture à large distribution se vende tout aussi bien, si l’on en juge l’attirail publicitaire déployé à l’occasion, affiches, TV, communication sur le net et emplacement dans les magasins...

En tout cas, je dois avouer que le spot , signé Kuntzel & Deygas reprenant le tube de Nancy Sinatra, These Boots Are Made For Walking. est drôlement bien fichu, ultra glamour, girly, parisien, et contribuera sans aucun doute à son succès !

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Farnesiano

par , le 17 octobre 2016 à 21:16

Pour me faire un avis sur ces fameuses Petites Robes Noires, je suis allé les sentir cet après-midi. Je n’en sors aucune du lot, vraiment. Trop fruité pour moi. Et pas assez noir, pas assez classe. On est loin de l’esprit Guerlain, qui avait déjà pris un vrai tournant avec les deux Instants, que j’apprécie réellement.
À quand donc la petite robe " poire " ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 17 octobre 2016 à 22:17

je n’en ai jamais senti aucune en ce qui me concerne ; je ne sais même pas à quoi ressemble la petite robe noire "initiale" (si elle existe encore) !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 18 octobre 2016 à 19:53

Disons, pour résumer, que quand ma collègue a débarqué hier matin, j’ai eu l’impression qu’un mur de fruits trop murs exhalant leurs sucs m’empêchaient de sentir son parfum qui me disait quelques chose.

Après l’avoir croisée quelques fois dans les couloirs, j’ai fini par poser une question qui me semblait presque idiote.
"C’est Guerlain ce que tu portes ?"

Maintenant je sais que La Petite Robe Noire est un vrai Guerlain, on reconnait la signature. Mais cette petite robe noire habille un troll qui se serait gavé de fraises Tagada. (du moins c’est l’image qu’il m’évoque dans sa concentration edp).

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 22 avril 2015 à 11:29

Je vous annonce (enfin peut être que vous le savez déjà) que Guerlain sort pour cet été 2015 La Petite Robe Noire Eau Fraîche aux flagrances de mandarine, de rose et de pistache ! Une fraicheur régalienne !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 23 août 2013 à 11:07

Info ou intox ? On annonce une "Petite Robe Noire L’Eau" chez Guerlain d’ici la fin de l’année... Ca commence à faire beaucoup, non ? Attention à ne pas friser l’overdose lol.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 23 août 2013 à 17:03

Pas entendu parlé mais ça m’étonnerait pas. En revanche pour la date de sortie, généralement les binouches Eau ils les sortent en février mars...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 23 août 2013 à 17:39

En février / mars il y aura aussi "L’Homme Idéal", si les fuites disent vrai ! C’est tout moi, ça ; je veux dire, l’Homme Idéal, hein, pas que j’ai des fuites.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 24 août 2013 à 13:41

Ça je crois que c’est vrai vu comment ils étaient pas content chez Guerlain ^^

En tout cas un nouveau masculin chez Guerlain pour 2014 sûr ! Nom de code ? Le petit slip jaune.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 24 août 2013 à 13:59

Si j’étais vulgaire je te demanderais si c’est justement à cause des fuites que le slip est jaune, mais comme je suis quelqu’un d’extrêmement raffiné...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 24 août 2013 à 14:13

Troudujol, je t’aime.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 24 août 2013 à 15:19

La poésie nous rapproche.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

doudou

par , le 2 octobre 2012 à 12:49

Guerlain va sortir l’extrait de La petite robe noire.....il serait plus dense et sombre....je devrais le sentir bientôt, affaire à suivre !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 2 octobre 2012 à 19:41

Senti ! C’est pas "plus sombre" je dirais, mais c’est en effet plus dense et moins pétillant lumineux que la version eau de parfum. J’avais senti fin août donc j’ai plus trop dans le nez, mais c’était pas dégueu à fond, mais loin d’un bon vieil extrait quoi ^^

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 2 octobre 2012 à 19:49

Merci Jicky ! Je vais découvrir ça prochainement, en bonne guerlinolatre que je suis !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 2 octobre 2012 à 20:03

Faut pas être trop guerlinolâtre pour le coup ^^

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 2 octobre 2012 à 20:12

Oh ben c’est sûr, j’imagine un tout petit peu ce que ça peut donner. Mais bon, j’ai de l’affection pour cette maison, et rien que le fait de perpétuer la concentration extrait je trouve ça bien....wait and see (enfin smell !!!) :-)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 2 octobre 2012 à 20:21

Oui, c’est le grand avantage de Guerlain, ils continuent les extraits, et c’est franchement très bien !
 
Après, à part les Russes et le Moyen-Orient, je sais pas si ça marche des masses ^^

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 2 octobre 2012 à 20:32

Ils ne les vendent certainement pas beaucoup...et c’est d’autant plus méritoire de continuer à les créer et produire ! Rien que pour ça on peut dire que Guerlain est une maison qui se maintient un peu plus la tête hors de l’eau que d’autres....et pis t’façon Doudou+Guerlain = <3 !!!

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 3 octobre 2012 à 21:40

J’ai senti la PNR en eau de toilette, elle sera exclusivement destinée à la Russie. La note de tête est très Fructis, ça sent la pomme verte ! L’extrait ne m’a pas trop marqué, je ne peux même pas en parler.
Avez vous senti le Bolchoï (vendu exclusivement à la boutique Champs Elysées) ? Très fleurs blanches miellées (Jasmin, fleur d’oranger, ylang). Je suis tombé sous le charme. Mais à 550 euros les 60ml évidemment ça calme.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Mado33

par , le 27 mars 2012 à 20:40

LOL je vois ça ! La civette synthétique on la retrouve dans mes chers Guerlains, les parfums à l’ancienne on ne les a pas abandonnés heureusement, il y aura toujours des créateurs et des nez !
Mais Diorissimo est un chef-d’oeuvre, en tout cas pour moi et si, si j’ai connu le flacon pied de poule et il me semble de mémoire lointaine qu’à cette époque il valait autour de 400 Francs ! C’est dire combien ces parfums aujourd’hui posés en bas ( sur 5 niveaux en tout il me semble chez Sephora ) m’ont influencée. Je n’ai pas connu Diorama ni Diorling, je suppose qu’à Paris on les trouve !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 2 octobre 2012 à 20:45

En fait, je les ai déjà vus à Lille également, sur le stand Dior des Galeries Lafayette, dans la même gamme que Diorella & Dioressence. Ils ne sont donc pas réservés à Paris, mais "reformulator" est passé par là et le dernier vrai Roudnitska est le "Parfum de Thérèse" édité par Frédéric Malle. ne demeurent chez Dior et Rochas que des ombres ...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Mado33

par , le 27 mars 2012 à 18:13

Hello,

J’aime beaucoup votre avis. Ici la Petite Robe Noire a du succès - il paraît qu’on donne un petit quelque chose avec, quoi je ne sais pas ? - le marketing est visiblement très bien orchestré.
Ce matin, dans ma boîte que vois-je ? " Avec Miss Dior j’ai voulu créer un parfum qui sente l’amour " Christian DIOR. Sauf que c’est une carte Sephora, avec encore elle, Natalie Portman d’un côté ( et en couverture ) et de l’autre entre cette très belle citation,le flacon de Miss Dior... Bref à jeter ( rageusement ) et ça me conforte encore plus dans l’idée que les 4 D mythiques : Miss Dior, Diorissimo, Diorella, Dioressence sont décidément à des années-lumière de tout cela !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 27 mars 2012 à 18:44

Y’avait aussi Diorling, je l’ai racheté à ma mère il y a quelques temps, une réédition qui l’a chavirée de bonheur et qui, si mes souvenirs sont bons, semble proche de ce que j’ai senti dès la première tétée et les années d’après avant qu’elle ne l’abandonne pour Diorissimo et son flacon en pied de poule ;0)

 

Des muscs sauvages !! Depuis j’adore les parfums à l’ancienne avec muscs, ambrette, scatol, civette & tutti quanti qui pue !!

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

jle

par , le 27 mars 2012 à 15:19

C’est drôle, j’avais reçu un échantillon de la PRN il y a quelques mois de cela par une vendeuse dans une boutique Guerlain dont je tairai la localisation, et cette dernière me l’avait glissé dans le sac en me disant qu’à défaut de ce que je lui demandais, elle me donnait celui-ci "mais vous verrez, il n’est pas très Guerlain et plaira peut être à votre fille (de 11 ans NDR) car il est très sucré !!"

 

Arrivé à la maison je l’ai testé et instantanément mis dans mon grand pot de verre pot à "je ne peux pas te jeter, c’est plus fort que moi, mais je ne te porterai jamais non plus"

 

Je le trouve assez faux, sucré, pas vulgaire ou mauvais mais quelconque et surtout ne véhiculant pas cette grâce teintée de sérieux et de classe de la maison Guerlain. Pour moi la PRN n’est pas forcément une erreur marketing car il en faut pour tous les goûts, même chez Guerlain, mais la très belle pub le positionne sur un créneau qui n’est pas le sien. Juste peut être le côté cartoon colle avec la jeunesse potentielle de la clientèle visée...

 

Je pense sincèrement qu’il faut savoir construire autour d’une histoire, de valeurs, de repères propres à une marque. La PRN ne fait rien de tout cela et rate le train de l’originalité, celui de la transgression et celui de la tradition pour se perdre bien après les autres dans un style doucereux fruité qui a sans doute vécu.

 

J’imagine que l’imparablea campagne actuelle entraînera une forte curiosité, mais rentrer dans une boutique Guerlain pour en ressortir juste habillée d’une douce robe de noyaux de cerises et d’abricots, ça risque de faire grincer des nez !!

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Jean-David

par , le 27 mars 2012 à 11:34

Pub superbe, bande-son magique, mais un parfum fruité sans grande évolution ni complexité, qui ne se situe pas au niveau de la maison Guerlain.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Mado33

par , le 25 mars 2012 à 23:58

La pub et le flacon changeront tout pour celles qui vont l’acheter... Pas digne de Guerlain sans doute, mais voilà Guerlain pour les amoureux de cette superbe maison, ce sont d’autres parfums ( L’Heure Bleue etc.. ). Pour les habitués des parfums de niche évidemment c’est une " grenadine " sans grand intérêt. Que dirait la psycho sociale à ce sujet et bien c’est simple : qu’on achète CK One ou Ambre Narguilé c’est du pareil au même, personne n’échappe au marketing. Si ce même marketing est offensif pour la Petite Robe Noire, très offensif pour Hugo Boss, et moins offensif car nettement plus caché pour Frédéric Malle, ça reste du marketing. Heureusement les nez sont des magiciens et l’oeuvre est souvent réussie, sauf évidemment pour les parfums cheap qui font croire aux acheteurs qu’ils ont des dollars plein les poches ou au choix des lingots d’or 24 carats donc ! C’est une question de statut et d’identité sociales, ni plus ni moins.
J’ose espérer que La Petite Robe Noire n’est pas aussi cheap que ça, je l’ai sentie allez disons 3 fois, elle ne m’a pas déplu mais é.v.i.d.e.m.m.e.n.t les Guerlain que j’aime n’ont rien à voir. Rien d’étonnant à ça, quand Guerlain vous ouvre ses portes, il n’est pas possible de les refermer. Un Guerlain vaut tous les parfums du monde, enfin ce n’est pas tout à fait vrai mais tout de même.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

à la une

Parfum & confinement : racontez votre quotidien

Parfum & confinement : racontez votre quotidien

Le coronavirus et le confinement qu’il induit bouleversent nos vies. Mais changent-il notre manière de nous parfumer ? À vous de nous le dire.

en ce moment

il y a 35 minutes

Pour ma part, je vais travailler (car je n’ai pas internet à la maison, donc télé-travail pas(…)

il y a 42 minutes

Ce n’est pas une île déserte, c’est un moyen de transport bondé !

il y a 2 heures

Pourquoi pas ! Non, plus simplement La Pléiade, transportée par paquebot de croisière, non confiné(…)

Dernières critiques

Nouveau genre - Yves Rocher

Blague à patchouli

Nuit de sable - BDK parfums

Bastani sonatine

Jasmins Marzipane - Lancôme

Récital de pétales

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019