Auparfum

Humeurs, baisers et voyage dans le temps : la revue de sorties parfums #3

par , le 27 décembre 2019

Parce qu’il y a de plus en plus de lancements, y compris dans les marques de niche, et que l’équipe d’Auparfum tient à vous informer de façon la plus complète possible, voici la revue de sorties : chaque mois, un tour d’horizon des flacons qui sont arrivés sur nos bureaux.

Alors que nous entrons dans l’hiver (et dans la dépression saisonnière), les dernières sorties des marques de niche nous promettent réconfort et douceur.

Liquides imaginaires tente ainsi de nous remonter le moral en relançant deux créations de la « Trilogie des humeurs » sortie en édition limitée en 2013. Lacrima, créé par Anne-Sophie Behaghel (Flair) aurait le pouvoir de « dissiper les troubles de l’âme, la douce tristesse et les tensions du coeur ». Conviant baies roses, aldéhydes, élémi, bois fumé, benjoin et mousse, il a des allures d’encens baumé mystique et réconfortant. Quant à Melancolia (Anne-Sophie Behaghel et Amélie Bourgeois), il « transcende les humeurs noires, la nostalgie, et sublime le spleen » avec des notes de menthe, bergamote, laurier, gingembre, bois et muscs. Après une ouverture pastille Vichy effervescente, il évolue dans l’esprit de Succus de la même maison, avec ses tonalités acidulées survitaminées et légèrement fruitées.

Chez d’autres, cette promesse de réconfort prend la forme d’un rapprochement des corps. Avec For Your Love, Mizensir imagine le parfum d’un baiser. Son fondateur Alberto Morillas a marié framboise, Exaltone (un musc), Cachalox (un ingrédient évoquant l’ambre gris) , benjoin et cœur de patchouli pour recréer « l’intimité de la peau, la chaleur musquée du cou à la naissance des cheveux et l’odeur fruitée-poudrée du rouge à lèvres ».

« Un sillage qui appelle le bonheur et les baisers » : c’est ainsi que Dior présente Rouge Trafalgar, le dernier-né de sa collection exclusive, qui met lui aussi en avant la note framboise, fréquemment employée pour figurer les notes de rouge à lèvres. Cette composition « vive et fruitée » de François Demachy lui associe mandarine, fraise, cassis, feuille de violette, patchouli et muscs. Le nom du parfum a été choisi en hommage aux créations de Christian Dior, qui appelait « Trafalgar » les silhouettes les plus caractéristiques et marquantes de ses collections, glissées au milieu des défilés pour « réveiller une attention qui risquait de s’être quelque peu émoussée ».

Rencontres et étreintes toujours avec BDK, qui enrichit sa collection « Parisienne » de deux nouveaux venus évoquant des lieux emblématiques de la capitale où les couples se forment. Nuit de sable retrace un tête à tête dans les jardins du Palais Royal « qui s’éternise jusque très tard dans la nuit », entre parterres fleuris et graviers qui crissent sous les pas. Marie Schnirer (Maelstrom) a habillé une rose aux facettes métalliques d’un accord sable chaud, à la fois minéral et miellé, d’épices (safran, cardamome, muscade), de santal et d’ambroxan. Gris charnel raconte quant à lui un « corps à corps » entamé sur une piste de danse près des quais de Seine, et qui se prolonge en nuit blanche. Mathilde Bijaoui (Mane) a travaillé sur l’idée d’intimité et de clair-obscur avec un cocon chaud et lacté composé de cardamome, thé, figue, iris, vétiver, santal et fève tonka.

Autre façon de nous faire oublier les jours gris et la nuit qui tombe à 16h30 : voyager dans le temps. Avec Baie 19, Le Labo s’inspire des averses salvatrices qui suivent les journées d’été lourdes et menaçantes, et leur odeur si particulière. Ce fameux petrichor serait dû à la sécrétion d’huile de certaines plantes, qui s’accumule pendant une période de sécheresse et se retrouve libérée par la pluie, à la présence d’ozone et à une combinaison avec la géosmine, la substance qui donne son odeur à la terre. L’interprétation par Le Labo est une composition minérale, camphrée et boisée où l’on retrouve des baies de genévrier, de l’ambrox, du patchouli, du bois de cade et du musc.

Ambiance plus automnale avec le Vert de chypre de Technique indiscrète. Le parfumeur indépendant belge Libertin Louison, à l’origine de la marque, cherche à restituer l’atmosphère d’un jardin en lisière de forêt, « royaume vert du vivant ». Bergamote, citron, lavande, thym, plantes du jardin, accord bouquet de fleur sauvage, accord chypre et accord bois coupé rappellent les promenades d’octobre en forêt, et le feu de cheminée qui suit la balade pour se réchauffer.

Pour conclure, depuis leur renaissance en 2015, Les Bains Guerbois continuent à remonter le temps avec leurs parfums dédiés à une année. Première étape de ce voyage à travers les époques, 1979 New Wave, signé Dominique Ropion (IFF), nous replonge dans les soirées électriques des débuts des Bains Douches, alors temple de la nuit parisienne. Menthe verte et poivrée, aldéhydes, iris, cèdre et santal font revivre les « nouveaux romantiques » qui s’y pressaient, autant sur scène que dans le public. L’autre nouveauté, 2018 Roxo Tonic, tient son nom du restaurant des Bains, ouvert l’année dernière. Fanny Bal (IFF) a puisé son inspiration dans la carte des cocktails. Telle une bartender, elle a marié citron, bergamote, gingembre, gentiane, néroli et thé à des notes de vétiver, Ambroxan et musc. En résulte un « parfum sous influences » où puiser le réconfort que l’on cherche... sans effets secondaires.

Où acheter ?

Les marques citées dans l'article (Dior, Le Labo, Technique Indiscrète, Liquides Imaginaires, Mizensir, BDK parfums, Les Bains Guerbois) sont disponibles dans les boutiques partenaires de notre annuaire des points de vente parfums de niche listées ci-dessous :

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

à la une

Louis Vuitton égrène les Heures d'absence

Louis Vuitton égrène les Heures d’absence

Le sellier présente cette onzième addition à sa collection féminine comme « une invitation à se laisser aller et à profiter des moments où le temps est en suspens ».

en ce moment

il y a 11 heures

« #memeespoirdecu » A ne pas lire trop vite.

hier

Quoique je préfère de loin les fesses des Kardashians que celles des mannequins anorexiques(…)

hier

Et a ma maigre petite échelle, je boycotte ces marques ou ces groupes, a cause de leurs(…)

Dernières critiques

Jasmin de pays - Perris Monte Carlo

Ceci n’est pas une fleur

Nouveau genre - Yves Rocher

Blague à patchouli

Nuit de sable - BDK parfums

Bastani sonatine

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019