Auparfum

Iridescente

Ses avis

Parfum & confinement : racontez votre quotidien

le 13 avril 2020 à 05:41

Je relance d’un ho-ho, surtout que c’est assez amusant aussi de voir tant de personnes en ces lieux (et d’autres) souligner à la hâte qu’il n’y a « rien de sale » dans cette Heure-ci. Je suis à peu près convaincue qu’il y a une pointe de regret (...)

Parfum & confinement : racontez votre quotidien

le 13 avril 2020 à 05:27

« Insipide », « pseudo-intellectuelle » et « qui s’écoute parler » ?! Vous me gâtez, ma chère Jane ! J’éprouve soudain quelque scrupule à ne pas donner habituellement dans le sado-masochisme, constatant que votre aimable personne n’aime que manier la cravache. Au lieu de cela, je vais devoir regretter que (...)

Parfum & confinement : racontez votre quotidien

le 12 avril 2020 à 16:12

Les odeurs n’ont pas de sexe en elles-mêmes, non, sauf à mettre en bouteille chez l’Artisan Parfumeur une Tonique Testostérone ou Œstropithèque chez État Libre d’Orange, mettons. Encore que techniquement les deux sexes produisent ces hormones, quoiqu’en quantités variables. Quant à leur genre putatif (...)

Aromatics Elixir

le 9 avril 2020 à 20:54

L’industrie de la mode, plus généralement ce que des essayistes critiques des standards sexistes occidentaux ont pu désigner sous le terme de « complexe mode-beauté », est probablement le mètre-étalon du sexisme contemporain, si elle n’en est pas le fer de lance. Nous pourrions même être un peu plus (...)

Quando_rapita_in_estasi, l’hommage à Maria Callas par Filippo Sorcinelli

le 9 février 2020 à 09:45

J’envisage un nouvel épisode du sac de Rome par les barbares, chère Adina, je vous ferai signe.

Quando_rapita_in_estasi, l’hommage à Maria Callas par Filippo Sorcinelli

le 9 février 2020 à 09:42

Chère Anne-Sophie, sachez que ce n’est pas le cas ! L’aromaphile de province peine déjà à se procurer des échantillons de la marque, même chez Nose, dont le catalogue Sorcinelli n’est pas très fourni en ligne, et même chez Luckyscent qui d’habitude a Tout (mais ne vous cède 0,7ml de parfum que pour 5 (...)

Cardinal

le 31 janvier 2020 à 22:23

Bonsoir, ô fantomatique aromaphile ! Vous avez sans doute raison de souligner l’aspect oriental de Rêve d’Ossian, mais j’ai une chance (?) en la matière qui est que la plus grosse des vanilles sur moi disparaît en un rien de temps, ou elle fait de la figuration timide derrière les baumes. Mais oui, (...)

Cardinal

le 23 janvier 2020 à 17:24

Grimoire, bien sûr ! Quoique je sois fort colère de constater une nouvelle hausse des prix chez l’ami Anatole, je chéris cet élémi contemplatif et sensuel à la fois. Et puis, chez Oriza L. Legrand, Rêve d’Ossian et Relique d’Amour. Le premier est plus oriental et boisé, le second plus minéral, un lys (...)

Pièce Unique, la nouvelle pièce couture signée Grès

le 16 décembre 2019 à 15:00

Que nenni ! Le poivre est d’un fin piquant qui vient simplement relever la composition, un peu de poudre sur un daim juste frotté d’aromates, une pointe d’encens, une goutte de jasmin et, oui, une toute petite prune confite à souhait. C’est un parfum à pulls, pour moi, gentiment musqué, poliment (...)

Eau, vin et maquis : l’héritage corse de Parfum d’empire

le 22 novembre 2019 à 05:32

Mon esprit prosaïque aura retenu l’information suivante : grâce à la nouvelle politique commerciale de Parfum d’Empire, il faudra au pig... client débourser deux fois plus d’argent pour deux fois moins de produit. C’est à se demander pourquoi la nouvelle Révolution française n’a pas déjà été lancée par (...)

Daim Blond

le 28 octobre 2019 à 22:32

Daim, abricot, iris, héliotrope, je rapprocherais Daim Blond d’Osmanthus Interdite de Parfum d’Empire et de Suede Osmanthe de Pierre Guillaume. Cuir fruité grand luxe, oui, sans aucun doute. Très élégant, discret mais pas timide, il a la douceur ronronnante d’un musc assez fourrure et un côté (...)

Parfum de Peau

le 19 octobre 2019 à 18:25

Que tout le monde recule, je viens de mélanger Parfum de Peau à White Tubereuse de Reminiscence, histoire de voir. Je ne sens plus rien, mais je suis très fière de moi.

La Couche du diable, les braises de l’enfer par Serge Lutens

le 19 octobre 2019 à 18:13

Je ne sais plus si c’était Duolog ou notre Belge favori à tous sur ce site qui m’en avait parlé la première fois, au détour d’une discussion passablement humoristique, aussi j’ai cru un moment que La Couche du Diable était une invention à lui ; j’ai mis assez longtemps à saisir, même après avoir découvert (...)

Tubéreuse Criminelle

le 4 octobre 2019 à 18:29

Il faudrait le dire à Anatole Lebreton, qui a tristement intitulé son heureuse idée d’exploration collective de la conception de sa dernière œuvre le « Perfumista Project ». Je ne me lasserai jamais de jus, qui a pour lui un côté gustatif évocateur de sensations physiques, mais je ne me suis toujours (...)

Serge Noire

le 25 septembre 2019 à 17:10

La troupe tout entière devrait aller en pèlerinage dans une belle parfumerie et se trouver une senteur commune !

Serge Noire

le 25 septembre 2019 à 11:02

C’est donc une constante du Printemps ! Je passe mon temps à me plaindre du traitement barbare que le magasin lyonnais fait subir en particulier aux Guerlain. À ceci près, j’imagine, que le débit de cette marque doit être suffisant pour que les jus n’aient pas le temps de tourner, c’est déjà ça... La (...)

Fleurs d’oranger

le 25 septembre 2019 à 10:53

Je crains bien que non, hélas ! et qu’ils aient au contraire tous bien compris leur intérêt commercial, étant donné que les ventes, paraît-il, se portent fort bien malgré le décollage avéré des prix.

Speakeasy

le 25 septembre 2019 à 10:48

1697 a été discontinué, en effet. Il est parfaitement introuvable, je cherche depuis fort longtemps. Une tragédie pour moi, dont c’était le préféré, et de loin ! Il me semble que ces Frapin très alcoolisés sont ce que la gamme récente des Lubin « légendaires » (Korrigan, Galaad, etc.) tentait d’obtenir ? (...)

Jean Patou bientôt chez LVMH ?

le 24 septembre 2019 à 14:40

Permettez que je me manifeste, moi qui justement termine une bouteille de joli petit blanc d’Ardèche en regardant tomber la pluie d’automne (au revoir, opulents floraux, à moi les fumées et les résines), mais dont la quiétude est interrompue par des clameurs fort peu propices à la mélancolie (...)

Quel parfum portez-vous ?

le 15 septembre 2019 à 15:10

Accident olfactif : crottin de brebis. Ne croyez surtout pas que ce serait un reproche, bien au contraire, ce parfum frais et herbacé si typiquement bretonnant ne m’évoque pas tant Brocéliande que les chemins poussiéreux d’Ardèche où ovins et caprins lâchent de petites boules noires fragrantes qui (...)

à la une

Le Ciel

Le Ciel - Floratropia

Un sillage d'iris, d'ambrette et de carotte en apesanteur... une bonne surprise dans l'univers des parfums 100% naturels.

en ce moment

il y a 49 minutes

Incroyable, ce pouvoir de la carotte. J’ai infiniment plus de plaisir à en manger (de bonnes)(…)

il y a 10 heures

Bonjour à tous, Sur le constat partagé que les djeuns’ ne portent rien aujourd’hui, je crains(…)

il y a 11 heures

Nous avons vécu les mêmes situations sans imaginer que nous en parlerons un jour avec nostalgie.(…)

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Trouver Nez

Jovoy - Le Mans

Jovoy - Le Mans

Le Mans (72)

Marie Jeanne

Marie Jeanne

Paris (75)

Divine Bordeaux

Divine Bordeaux

Bordeaux (33)

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019