Auparfum

Iris Nazarena

Aedes de Venustas

Flacon de Iris Nazarena - Aedes de Venustas
Note des visiteurs : (10 votes)
Connectez-vous pour noter ce parfum
Connectez-vous pour indiquer si vous portez ce parfum

Les racines du ciel

par , le 5 août 2013

Papa, tu sens bon la terre me dit ma grande de 12 ans en se collant à moi. Je vous fais grâce de la fierté d’un père constatant que le nez de sa fille commence à associer avec justesse accords et sensations. Mine de rien, elle vient de me donner d’une simple phrase, l’introduction de mon billet. Bravo Agathe.

Si N°19 est l’archétype de l’iris féminin, Iris Silver Mist celui de la vision la plus pure de cet ingrédient, Iris Nazarena peut sans difficulté gagner le prix de la création la plus forte et aboutie ayant su dynamiter les codes poudrés et évanescents propres à ce merveilleux ingrédient.

Sapide, sur, racinaire, Iris Nazarena semble venir de la terre, une idée assez nouvelle de cette terre loin des habituelles mousses de chêne ou bois feuillus plus ou moins humides qui habituellement la dépeignent. Ralf Schwieger a au contraire ôté les habits raffinés, le fard, le rouge à lèvres et tout ce qui embellit habituellement l’iris pour le ramener vers sa force et sa beauté, en l’intériorisant et laissant paraître essentiellement la racine et le rhizome aux notes fortes et terreuses. Un patchouli pour une fois sincère, du vétiver et un soupçon de oud finissent un ancrage solide et fatalement plus masculin qu’à l’accoutumée.

Mais que serait un parfum d’Aedes de Venustas sans encens, le véritable signe distinctif de cette marque new-yorkaise. Il étire littéralement les racines de ce jus vers le ciel en apportant le contrepoids des étoiles à l’absence de l’effet poudré habituel. Une touche d’anis étoilé et une rasade d’ambrette avec ses délicates notes fleuries et surtout musquées vient compléter un tableau magnifiquement ciselé dans sa force.

Iris Nazarena est le parfait pendant d’Aèdes de Venustas et son vétiver à la rhubarbe. Aussi original, déroutant et à la fois follement attachant que le premier parfum de la maison de Robert Gerstner et Karl Bradl et infiniment plus portable que le jus d’encens dû à la collaboration passée avec l’Artisan Parfumeur, il donne le cap d’une future gamme qui s’annonce passionnante.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Nymphomaniac

par , le 11 décembre 2014 à 21:54

Une révélation (même si déjà testé une fois dans le passé) !

Il débute un peu/presque/vraiment comme ISM, mais il réussit ensuite ce que l’autre ne parvient pas à faire sur ma peau : l’évolution "carotteuse" (bien présente) ne tombe jamais dans le légume, la terre est sans arrêt là ; un nuage d’encens (d’une pureté irréelle) assombrit progressivement le tout, puis le parfum devient seconde peau, avec des accents entre cuir doux et oud (très) léger, presque imperceptible, aboutissant à une odeur agréable d’outre-tombe joyeuse...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

euskalpyth

par , le 27 juin 2014 à 10:48

Pour Etat Libre d’Orange, on doit trouver les points de distribution sur leur site internet, et leur boutique parisienne est située dans le Marais, dans la même rue que la boutique des parfums Nicolaï (histoire de faire d’une pierre deux coups), précisément au 69, rue des Archives.
Leur 2ème boutique est à New York, je crois ;-)

Les parfums Scent of Departure étaient vendus aux Galeries Lafayette Haussmann jusqu’à l’an dernier, mais ils ont tout soldé à Noël et arrêté de distribuer la marque.
D’après ce que j’ai vu sur google, on trouvait également les Scent of Departure à la boutique Arty Dandy en 2012 mais je n’y ai jamais mis les pieds donc je ne sais pas s’ils y sont toujours : vous pouvez leur passer un coup de fil pour voir...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 27 juin 2014 à 10:51

Oups, j’ai posté au mauvais endroit (shame on me) : ç’aurait dû être en réponse à la question de Rose Barbare d’hier soir (son message du 26 juin 18h35 ci-dessous)...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 15 septembre 2014 à 10:29

Je viens seulement de découvrir votre réponse : honte partagée !! Merci beaucoup pour ces indications. Je pourrai en effet aller dans la boutique dans le Marais, à l’occasion. Pour New-York... cela attendra encore un peu !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 23 avril 2014 à 00:02

Bonsoir jicky,

Merci de cette réponse dans l’instant. J’ai un échantillon mais je ne m’en suis pas servi. Sur touche il m’apparaissait très pur, très radical même irréaliste. La tenue sur touche fut hors du commun, mais j’étais bien incapable de donner un avis. Pourtant je connais Iris Silver Mist, j’ai un flacon. Merci de votre analyse éclairée.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 23 avril 2014 à 01:22

Je retesterais à l’occasion du coup :)

un conseil juste pour que ce soit plus pratique pour lire, lorsque vous répondez à un commentaire, plutôt que d’écrire en haut, cliquez sur "répondre au commentaire", comme ça tout s’enchaînera et le suivi sera plus pratique pour vous, pour moi et surtout pour les futurs lecteurs ;)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 23 avril 2014 à 22:24

Bonsoir Jicky,

Merci pour le conseil, effectivement même pas vu l’emplacement. Pourtant j’ai déjà des lunettes ! Mais pas la peine de tester à nouveau, je me suis mal exprimé, je voulais juste dire merci pour votre
précédent avis éclairé à propos de Irisss. En tout cas vive l’Iris qu’il soit exquis, mist, poudré, numéroté ou Nazaréna ou mixé avec du Narcisse.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 22 avril 2014 à 23:44

Il y a quelques semaines en allant tester Iris Nazarena chez Jovoy où je n’étais jamais allé Mr hénin me fait sentir un autre Iris en me disant de ne pas tomber amoureux de ce jus. Après coup il me dit que c’est Irisss de Xerjoff. Quelqu’un connait-il cette marque à des prix surréalistes et indécents ? Et que vaut réellement cet Irisss pour des nez avertis ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 22 avril 2014 à 23:49

Bonsoir Effluves,

Irisss est un joli iris clairement dans la veine d’Iris Silver Mist. Du coup je l’ai bien testé et l’ai porté une ou deux fois. L’iris est bien là pendant une quinzaine de minutes, mais après il s’affale sur une bonne ligne boisée cédrée où vient poindre de temps à autre la violette sèche et le terreux du patchouli, afin de donner une illusion qui ne fait pas mouche. C’est assez plat.

Iris Silver Mist reste seul maître à bord. (et à quatre fois moins cher, c’est dire !)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Rose Barbare

par , le 16 mars 2014 à 18:08

Bonjour à tous,
Premier commentaire sur ce site que je consulte (le terme "éplucher" serait plus juste) depuis environ 2 ans... Je viens de découvrir Iris Nazarena, que je trouve merveilleux... je crois avoir abouti la quête d’une semaine intense de recherche d’un "printanier de grossesse" (LE parfum qui symbolisera mars/avril 2014 et mon bébé à venir...) que je voulais lumineux, "doudou", frais, fleuri... avant de me dire que je ne pouvais pas forcer les choses, les floraux stricts, les fleurs blanches, ce n’était pas pour moi. Revirement de stratégie, je retourne à des choses que je sais aimer. Iris Nazarena n’est certainement pas doudou, il n’est pas franchement frais, mais je perçois quelque chose de lumineux et de doux, une fleur plus "pétales séchés" que "bouton à peine éclos" ! Je suis conquise, enfin...
Oui, mais.
Désillusion aussi forte que le bonheur aura été fugace, je vais regarder le prix (oui, je suis bassement matérielle) sur le site de Jovoy, et je me dis que, certes, je viens d’avoir une révélation, mais pas au point de perdre toute notion de la gestion de mon portefeuille.
D’où ma requête : quelqu’un connaîtrait-il un iris approchant plus abordable ? Un iris délicieux et rare, somme toute (je connais déjà le n°19, Iris Ganache, Iris Silver Mist, et le fameux Heure Exquise prisé par Jicky)...
Merci d’avance !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 23 avril 2014 à 14:14

il n’y a que Iris Silver Mist de Serge Lutens qui s’en approche parmis tous ce que j’ai jamais testé.
Par contre dans un style frais, presque métalique-minéral appliqué à une fleur, ici ce sera la rose, il y a Dubaï de Scent of Departure ou encore Rossy-Eau de Protection de Etat Libre d’Orange.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 26 juin 2014 à 18:35

Merci beaucoup Frédéric. Je ne connais pas les deux maisons dont vous parlez (enfin, Etat Libre d’Orange, seulement de nom) ; pourriez vous m’indiquer où puis-je les trouver à Paris (ou ailleurs...) ? Merci encore.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

AdRem

par , le 9 août 2013 à 01:38

Lorsque je rencontre un parfum, il faut que j’associe des images aux odeurs, qu’un discours muet s’installe entre ce que mon nez découvre et ce que ma cervelle associe : plaisir, détestation , parfois entre les deux mon cœur balance....Mes émotions olfactives naissent de ce tricotage d’odeurs et d’images.

Je renifle en ce moment mon poignet, cet Iris Nazarena m’offre des plaisirs que je n’associe ni avec le splendide dessin d’iris qui accompagne le lancement de ce parfum ni avec le nom, la vision d’une Terre Sainte....Mes narines et mes neurones me parlent plutôt sur l’air du Cantique des Cantiques si vous voulez rester dans les citations bibliques :"Qu’il me baise des baisers de sa bouche ! Car ta tendresse vaut mieux que le vin, La senteur de tes parfums est si bonne. Ton nom est un parfum qui se répand "
Car ce sont des images de peaux qui se déploient sous mon crâne avec ce parfum : une peau faite de chaire, de terre et de sel et une peau faite de cuir, peaux entremêlées....Ah ! Fantasme quand tu nous tiens ! "Flesh for Fantasy " !!!!

Mon nez a plongé un jour entre ton cou et le cuir de ton manteau...Le début de notre histoire... amour...que je respire à l’infinie par la Grace (restons encore dans le domaine biblique !!!) d’Aedes de Venustas... Merci à eux (2) et à leur merveilleux cabinet de curiosités qu’est leur boutique New-yorkaise.

"Ton nom est un parfum qui se répand"...Ton parfum a un nom ! La boucle est bouclée ;)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 9 août 2013 à 09:56

En version originale votre citation devient : "Yichakéni minéchikot pihou ki tovim dodékha miyayine"
 :-)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 9 août 2013 à 15:10

Ce verset du Cantique des cantiques, je le chanterai dans deux heures environ, sur la terre où il fut écrit ; cette même terre, ancienne et nouvelle, qui inspire aujourd’hui à ce qu’il semble Iris Nazarena.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Jean-David

par , le 8 août 2013 à 13:13

Félicitations, JLE, pour ce billet qui fait mouche, puisqu’il suscite le désir de découvrir. J’ai bien hâte de connaître à quoi ressemble cet iris différent, moi qui reste fidèle à Après l’ondée, à Iris Ganache (fort éloigné des codes irisés, il est vrai), et à Equistrius, le bijou méconnu de Parfum d’Empire. Une question pour finir : dirais-tu que ce parfum favorise la méditation ? Car je cherche la fragrance ultime qui contribuerait au "non-attachement", voire à une certaine communion de l’être avec la nature. Et à tort ou à raison, c’est en l’iris que, jusqu’ici, j’espère trouver ce subtil auxiliaire.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 8 août 2013 à 13:53

Moi je dirais "Baudelaire" de Byredo. Baies de génévrier, et une odeur m’évoquant les conifères de sous-bois

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 8 août 2013 à 15:47

Eaaaaaau de Narciiiiisse Bleuuuuuuuu

 

 

 ;)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 29 septembre 2013 à 16:19

Rooo ca y est Jicky l’esprit bleu de narcisse te possède !!!!!! Assurement il est un parfum qui lorsqu’il s’est révélé a vous ne vous laissera plus aucune chance..... son emprise est.....quazzi supernatural lol.......

P.S : Jicky je connaîs un bon marabout sur la Côte Basque...il pourra ptetre te liberer de mon "précieux" !! mdrr mais bon perso moi ca me va, nos 4 esprits cohabitent plutot pas mal ( ISM - Dans tes bras - Narcisse bleu et myself !!! ))

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 29 septembre 2013 à 17:24

Eh beh mon vieux. Ça va, on n’a pas un peu la même trinité quoi ^^

(vous aimez les vieux Guerlain ? Que pensez vous de Caron ?)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 8 août 2013 à 23:14

La méditation je ne sais pas, mais un sentiment de plénitude par la richesse de cette composition, par la force et l’intensité des ingrédients et par l’originalité du résultat, sans aucun doute.

 

Fais un saut chez Jovoy et tu verras qu’un nouvel iris est né ;0)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 9 août 2013 à 15:06

Que deviendrions-nous sans Jovoy ?! Merci beaucoup de vos réponses, JL, Samuel et Jicky, et de vos suggestions. Salutations irisoïdales.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 13 août 2013 à 19:25

Jle, merci pour ce billet si bien tourné et voilà ! J’ai craqué et je viens de recevoir Iris Nazarea...Achat impulsif ? Peut-être, mais "contrôlé" par ma passion pour ISM et N°19 et parce que auparfum rythme depuis longtemps mes quêtes du Beau !
Evidemment je me donne "les trois jours fatidiques" pour confirmer une prise de contact très séduisante... Pour le moment vaporisé sur un avant bras il semble se confirmer un sillage d’une parfaite logique où aucun élément ne domine. Sur la peau, directement, l’encens paraît trop présent et bien sûr l’idée vient : parfum pour soi ou parfum pour les autres ? Si N°19 jouit d’un d’une aura admirative, toujours sans faute au porté, il faut avouer qu’ISM est vraiment pour soi, entendre l’entourage dire "tu sens les fleurs"ne m’enchante pas vraiment ! Qu’importe, rien ne me fera douter de l’impérieuse, parfaite et glaciale beauté d ISM... Il me semble que cet Iris Nazarea fera des ravages, grande réussite d’une formule admirablement dosée pour un iris plus "masculin" comme vous le percevez,jle, même si je crois porter N°19 en"homme", distinctions subjectives, nous sommes tous d’accord sur ce point !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

ericgmd

par , le 8 août 2013 à 05:06

Jle,
Merci d’avoir choisi d’ecrire un article sur Iris Nazarena afin que les lecteurs Francais ou Europeens connaissent mieux la marque prestigieuse Aedes de Venustas.
Comme je reside aux USA et que je lis auprafum presque religieusement tous les soirs, j’ai l’avantage d’etre le premier a donner mon avis cette fois, suite a la difference horaire :
Ce joli parfum est une reussite totale et m’a seduit des le premier essai. Il me fait rever des montagnes pres de la ville de Nazareth ou cet iris rare pousse.
Comme je n’y suis jamais alle’, je laisse libre cours a mon imagination.
Les flashs couleurs se succedent quand je ferme les yeux et que je sens ma peau apres l’avoir vaporisee’. Des effluves d’un iris superbe font place a un encens qui suggere tous les monuments sacres de la terre sainte. Puis arrive une veritable belle senteur de terre comme vous l’avez bien decrite.
Personellement je suis seduit. Bravo Aedes de Venustas !
Eric

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 8 août 2013 à 23:17

Merci Eric, belle brochette de sentiments qui complète très bien ma description et va sans doute attirer d’autres lecteurs vers ce beau parfum.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

ivoparac

ivoparac

a porté Iris Nazarena le 6 janvier 2017

Sa note :
AdRem

AdRem

a porté Iris Nazarena le 3 décembre 2016

" Nous recherchons tous le bonheur, mais sans savoir où, comme des ivrognes qui cherchent leur maison, sachant confusément qu’ils en ont une." -Voltaire- "Certains mots sont probablement aptes à (...)
Sa note :
Nymphomaniac

Nymphomaniac

a porté Iris Nazarena le 11 décembre 2015

Sa note :
Nymphomaniac

Nymphomaniac

a porté Iris Nazarena le 23 octobre 2015

Sa note :
Nymphomaniac

Nymphomaniac

a porté Iris Nazarena le 23 mars 2015

Sa note :
Nymphomaniac

Nymphomaniac

a porté Iris Nazarena le 12 février 2015

Sa note :
Nymphomaniac

Nymphomaniac

a porté Iris Nazarena le 16 janvier 2015

Sa note :
Nymphomaniac

Nymphomaniac

a porté Iris Nazarena le 23 décembre 2014

Sa note :
Nymphomaniac

Nymphomaniac

a porté Iris Nazarena le 15 décembre 2014

Sa note :
Nymphomaniac

Nymphomaniac

a porté Iris Nazarena le 11 décembre 2014

Sa note :
ghost7sam

ghost7sam

a porté Iris Nazarena le 12 novembre 2014

Passionné (nez ?) par les histoires que le parfum peut raconter
Emeline

Emeline

a porté Iris Nazarena le 30 août 2014

Sa note :
Jicky

Jicky

a porté Iris Nazarena le 4 juillet 2014

Avait-elle des raisons de penser que vous viviez mal votre dualité ? Voyez-vous... si je vous dis oui alors vous allez tout de suite penser à un dédoublement. A Mr Hyde et au Dr Jekyll. Du coup je (...)

à la une

Folie bleue

Folie bleue - Godet

Une réédition qui semble avoir ramené de 1925 tout son charme bucolique et poétique.

en ce moment

sigisbée a commenté Loulou

hier

Bonjour Chloé, C’est avec bonheur que je lis votre poste. En France, nous avons la chance(…)

Jicky a commenté Folie bleue

il y a 2 jours

Bonjour Absinthe, j’imagine que vous le connaissez déjà et que vous avez déjà une opinion à son(…)

Duolog a commenté Cuir de Russie

il y a 3 jours

Particularité de ce Chanel : qu’il pleuve, qu’il vente, qu’un soleil d’hiver - ou même de printemps(…)

Dernières critiques

Philosykos - Diptyque

Abstraction figurative

Cardinal - Heeley

Encens dansant

La Peau nue - Celine

Tendre épiderme

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Trouver Nez

Jovoy Paris

Jovoy Paris

Paris (75)

Le Paravent

Le Paravent

Lyon (69)

Divine Caen

Divine Caen

Caen (14)

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019