Auparfum

Jardin Mystique

Friedemodin

Opération Découverte
Flacon de Jardin Mystique - Friedemodin
Note des visiteurs : (2 votes)
Connectez-vous pour noter ce parfum
Connectez-vous pour indiquer si vous portez ce parfum

Vert nordique

par , le 30 avril 2016

Lorsqu’une Suédoise et une Allemande rencontrent le parfumeur des Parfums de Rosine, fils de Guy Robert et petit neveu de Henri, ça donne quoi ? Friedemodin, ou l’envie de deux amies de recréer l’univers olfactif intime et raffiné d’un jardin secret.

Jardin Mystique, un des quatre parfums de leur première collection portant le même nom, aux côtés de Vertine, Feu Follet et Rosée de Nuit, est sans aucun doute celui qui exprime le mieux l’esprit de la marque : quelque chose d’un peu suranné mais pourtant tendance et décalé, un peu comme un buffet en Formica ou un canevas au mur d’un café branché. C’est déjà-vu et familier, ça pourrait être totalement ringard, mais cependant dans le contexte, ça sonne juste et c’est même plaisant.

Dans le rôle principal, un muguet charnu, accompagné de jasmin, de notes d’herbe verte et croquante, comme recouverte de rosée, et d’une pointe fruitée de cassis, qui redessine les contours d’une parfumerie des années 70 délicieusement vintage.

Ça sent le cheveu blond et lisse fraîchement lavé au Timotei, les jupons blancs qui volent au ralenti dans les champs de pâquerettes. Le fond, boisé, chypré, ancre la composition dans une féminité classique et chic, feutrée et discrète. On ne peut s’empêcher de penser à l’héritage créatif que François Robert a dû recevoir de ses prestigieux aïeuls, et s’il n’est pas aussi populaire et connu qu’eux, il n’en demeure pas moins un parfumeur doué et généreux.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Thelittlebox

par , le 15 juin 2016 à 15:34

Bonjour,

Merci beaucoup pour l’échantillon et désolé pour le délai de retour, quelques ennuis de santé sont passés par là.

Jardin Mystique est un bouquet de muguet, tiges comprissent. On retrouve tous ce qu’on attend d’un muguet : une fleur humide verte d’une « fraîcheur » naturelle illustrée par un effet « goutte de rosée » Ici, fraîcheur et verdeur sages et équilibrée laissent rapidement toute leurs places à la blancheur des clochettes rondes et charnues en note de cœur.

Ne m’en déplaise, je le trouve très jasminé. J’ai d’ailleurs reconnu le jasmin à la première pulvérisation avant même de déceler l’accord muguet. Son attaque est, pour moi, moins vive que Diorissimo, le rendant plus sage, moins complexe également.

Jardin Mystique est un joli muguet, et c’est plutôt plaisant de penser qu’on puisse encore sentir des muguets récents, je pense également au minéral Muguet Porcelaine d’Hermès (j’adore) et au plus gourmand Miu Miu sorti en 2015 qui font plaisir à sentir.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

ecaille

par , le 8 mai 2016 à 15:09

Plus d’une semaine que j’ai reçu cet échantillon, merci beaucoup de m’avoir permis de participer à l’opération.
Tout de suite, je l’ai testé, et presque immédiatement des maux de tête sont survenus.
C’est la note de tête est très vive, fraîche et aux antipodes de la douceur.
J’ai réessayé plusieurs fois quand même pour pouvoir laisser un commentaire.
Mais non, ce parfum ne fonctionne pas sur moi. Pour expliquer, il faut que j’utilise des termes musicaux, car la musique est plus mon langage que la parfumerie.
Ca commence avec un violent coup de cymbale comme dans Mazeppa de Liszt quand le coup de fouet propulse le cheval. Mais alors que la musique accompagne l’équidé dans sa course dans la nature avec ses respirations et ses variations, Jardin Mystique retient l’écho du coup de fouet et s’arrête là, avec des points d’orgue suraigües, stridents.
D’où les maux de tête.
Notes de coeur ? Pas trouvées, une sorte de vide donnant le vertige...
Notes de fond : entre un vert sombre, grave, et une savonnette pour faire bien propre. Ecoeurant.
Je connais bien les fleurs telles que le muguet et le chèvrefeuille pour les avoir eu au jardin. Ce parfum en est tellement éloigné qu’il me semble terriblement artificiel, loin de l’idée qu’on peut se faire d’un rappel floral sur la peau que peut évoquer un parfum.
Next

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 7 mai 2016 à 14:37

Bonjour,
Long weekend de mai pour une parenthèse olfactive autour de ce Jardin Mystique.
Test sur points de pulsation uniquement, poignets, cou et derrière les oreilles, mais pas sur un vêtement 2 jours consécutifs.
Un départ vif, pétillant et lumineux mixant me semble t il bergamote et agrumes qui s’ouvre sur un cœur floral jasmin muguet. Ne détecte qu’une brassée de fleurs, gaie et tendre mais pas de notes fruitées. En fin de journée les notes d’un muguet encore frais mais discret mais aussi légèrement boisées s’imposent doucement. Jardin Mystique n’est pas pour moi un parfum à sillage mais qui se laisse découvrir avec subtilité.L’acception "mystique" y prend donc tout son sens.
Floral, vert, végétal sont les mots qui décrivent le mieux le parfum que je sens.
Synesthésie des sens, cette fragance m’évoque la lumière, la couleur blanche et.. le printemps. Un jardin de bonheur printanier.
Un parfum très agréable.
Bien à vous

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 5 mai 2016 à 20:41

Bonjour,

Je prends enfin le temps de tester et de commenter ce Jardin Mystique.Ayant en ce moment des envies de parfum printanier (saison oblige !), ce test tombe à pic. Sur peau, les premières notes sont très fraiches, vertes. Je sens des fruits du verger (une poire délicate) sur un tapis d’herbe fraiche mouillée par la rosée du matin. La note fruitée est très subtile, plus acide et fraiche que sucrée, ce qui correspond tout à fait à l’idée qu’on se fait d’un jardin. Puis doucement elle laisse place à un bouquet de muguets, à une odeur délicate et subtile de fleurs encore en terre, tout juste écloses. Mon nez sent très subtilement la rose aussi. En fond, et après plusieurs heures, le parfum garde son côté frais, mais avec une pointe d’épices. C’est une très jolie découverte. Moi qui m’étais penchée récemment sur le cas des Jardins d’Hermes en quête d’un parfum d’été, je ne peux m"empêcher de faire un parallèle. On retrouve dans ce Jardin Mystique cette même image d’un jardin français ou anglais, à la rosée du matin, les fleurs écloses et l’herbe verte et mouillé embaumant les parterres. Un petit concentré de nature raffinée.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

mam'isa

par , le 5 mai 2016 à 10:21

Bonjour, enfin je prends ce matin le temps de tester un peu plus longuement ce Jardin Mystique. Déjà, le lendemain de mon premier essai, mon mari m’a dit : "Tu sens le muguet". Cette note était restée toute la journée sur mon vêtement : parfum discret, soit, mais au sillage persistant.
Aujourd’hui, j’ai vidé le reste de l’échantillon sur la peau et sur mon tee-shirt, et je hume.. Au premier pschitt, un peu de citron et très vite du muguet, des fleurs de saison, printanières, du chèvrefeuille ? Maintenant, il reste peu sur mon poignet, mais sur le tissu, toujours ces fleurs fraîches, de la verdeur, du propre, rien ne dérange. Il me fait penser aux parfums Dyptique ou Miller Harris, que j’aime beaucoup. Des odeurs de nature, de jardin, du bien-être assuré ; on se prend à rechercher l’odeur sur soi, on se sent bien, c’est tout.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Tamango

par , le 4 mai 2016 à 22:37

Bonsoir,

De retour après un déplacement, je découvre aujourd’hui un échantillon de Jardin Mystique. Vite, vite, je suis impatiente, alléchée par l’article de Jeanne qui avait motivé ma candidature. Bref, je l’essaye donc rapidement sur l’intérieur de mon poignet. Tout de suite, je me dis : " Super ! c’est tout à fait un parfum comme je les aime. " En effet, le départ est vert, fusant mais un peu trop vite éclipsé à mon goût par une farandole de fleurs dominée par un joli muguet. Je ne perçois pas le cassis mais plutôt la douceur d’une pêche , assez éphémère. Cependant, j’ai comme l’impression d’avoir déjà visité ce jardin dans lequel les fleurs sont bel et bien au pouvoir mais tiennent un discours plutôt conventionnel voire consensuel. Rien de mystique, non plus. Le tout est bien construit, la tenue est tout à fait correcte et le sillage modéré. Mais bon, sans grande surprise. Je suis d’accord avec le côté "vintage" de ce Jardin Mystique qui me rappelle beaucoup White Linen.pour qui j’ai beaucoup de tendresse. Oui , c’est çà, de la tendresse...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 4 mai 2016 à 19:07

Merci à toutes et à tous pour l’envoi de Jardin Mystique que je teste depuis deux jours.
Jardin Mystique s’ouvre sur une jolie note de pêche, duveteuse, légèrement sucrée. Très vite, les effluves d’un petit bouquet de muguet s’invitent à la danse. Les voilà qui se mêlent à l’accord fruité qui conjugue pêches et mirabelles bien mûres. L’ensemble de la composition est soutenu par une certaine verdeur ; ce qui évite au parfum de sombrer dans le sucré-fleuri suffocant. Les notes vertes sont bien présentes mais demeurent discrètes. Elles ne quittent jamais la scène mais semblent chuchoter. A aucun moment, elles ne jouent leur partition sur un mode agreste ou tonitruant. Et si Jardin Mystique contient du galbanum, force est de constater que celui-ci n’émet que quelques sons étouffés. Du coup, il me semble difficile de comparer Jardin Mystique à certains parfums des années 70 tant ceux-ci affichaient leur verdeur incisive. Avec Jardin Mystique, le vert s’apparente davantage à un halo couleur prairie ou encore à un lavis vert tendre. Cela dit, les années 70 ne sont peut-être pas si loin que cela... En effet, j’associerais facilement à ce parfum certaines publicités emblématiques de cette époque : Belle des champs dans ses pâturages, par exemple, ou plutôt Belle des champs dans un verger.
Jardin Mystique est un parfum agréable mais il n’est pour moi et je suis certaine qu’il puisse plaire à d’autres.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 3 mai 2016 à 21:33

Bonsoir,
je suis heureuse d avoir été sélectionnée pour donner mon avis sur jardin mystique.
j étais très curieuse d un floral féminin, moi qui suis attirée plutôt par les parfums cuités ou orientaux.
la, surprise, du muguet, du lilas qui explosent et me projettent dans un jardin dont l herbe aurait été fraîchement coupée et des serres de fleurs blanches disséminées autour.
. Les portes des serres sont ouvertes, des courants d air diffusent des senteurs entêtantes de fleurs fraîches.
toutefois, 1/2 heure après l avoir déposé sur mes poignets, je sens comme une vague effluve de désodorisant, j ai un gros doute, mais non, c était seulement furtif, mais néanmoins curieux. Ensuite, reste le muguet, toujours présent encore la, le lendemain matin. Iil tient très bien sur ma peau.
c est un parfum de belle qualité dans le genre véritable floral, pur, qui sent l le plein été et qui est magnifique.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Thin white duke

par , le 3 mai 2016 à 00:20

J’ai eu la chance d’être tiré au sort pour tester « Jardin Mystique » dont le départ vert et assez citronné me plaît. Dès la première pulvérisation la note de muguet ressort (pas autant que « Diorissimo » bien sûr) mais je dois dire avoir été quelque peu déçu car elle s’arrondit, peut-être à cause du jasmin et laisse sur la peau une odeur trop douceâtre à mon goût. Je porte « Vent vert » de Balmain qui d’emblée annonce la couleur d’une note verte qui perdure. Je ne connais pas la première version de ce parfum mais la formule actuelle me plaît beaucoup. Je n’hésite pas à porter des parfums floraux mais je ne pense pas pouvoir porter Jardin mystique. Ne voulant pas rester sur cette première impression, j’ai tenté de le porter sur un vêtement…Et là, surprise ! Cette note verte du départ semble perdurer et est nettement plus à mon goût.
J’ai été distributeur des parfums de « l’Artisan Parfumeur » et ai trouvé une similitude ente « Jardin Mystique » et un parfum d’ambiance, en l’occurrence le « Vert » que je vendais à l’époque mais qui a malheureusement disparu depuis. Pour en revenir à ce « Jardin mystique », je dirais donc que je le porterai volontiers sur un vêtement mais pas sur la peau. C’est une création intéressante qui plaira je pense à des femmes cherchant un parfum à la fois vert et doux. Je resterai fidèle, quant à moi à « Vent vert » et « Diorissimo ». Merci en tous cas de m’avoir permis de découvrir cette création et à bientôt sur au parfum.
Thin White Duke

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

SophieHo

par , le 1er mai 2016 à 23:04

Et je le vois, un clair, un frais, un chaud vertige
Fait plier le branchage et ses bourgeons naïfs ;
Une vapeur d’extase émane des massifs ;
On sent irradier de la plus humble tige
Quelque parfum hardi, insistant, incisif...

La première odeur de Jardin Mystique m’a transportée dans le poème La Beauté du Printemps d’Anna de Noailles. Cet après-midi d’un dimanche 1er mai, je marche dans un jardin fleuri où tous, plantes et insectes, s’enivrent du retour du soleil. Le pollen de nouveau libéré dans l’air dense et lumineux après de froides et pluvieuses journées. Les fleurs blanches, le jasmin supplantant le muguet, sont bien là mais dans une tonalité plus chaude, plus sucrée comme enrichies des baumes suaves des fleurs des arbres fruitiers. Après plusieurs minutes de cette promenade voluptueuse, je finis par percevoir l’odeur de l’herbe foulée. Quelques heures plus tard, j’entre dans une chapelle abandonnée où cesse la saturation d’odeurs, de lumière et de bourdonnements. Au repos, j’hume alors un fond de parfum boisé, un reste de santal, comme le souvenir d’un culte d’antan. Et je saisis enfin pourquoi mon jardin est mystique.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Tamango

Tamango

a porté Jardin Mystique le 14 juillet 2016

dupuy

a porté Jardin Mystique le 26 juin 2016

ecaille

ecaille

a porté Jardin Mystique le 5 mai 2016

mam'isa

mam’isa

a porté Jardin Mystique le 5 mai 2016

Amoureuse des odeurs de la nature, j’ai une préférence pour les hespéridés et les parfums verts. Grâce à Auparfum, j’ai découvert les parfums Guerlain : Vol de Nuit, Mitsouko, Après l’Ondée, Chant (...)
Elokitty

Elokitty

a porté Jardin Mystique le 2 mai 2016

Sa note :
ecaille

ecaille

a porté Jardin Mystique le 1er mai 2016

Elokitty

Elokitty

a porté Jardin Mystique le 1er mai 2016

Sa note :
Alia

Alia

a porté Jardin Mystique le 1er mai 2016

L’eau de Kasaneka, Cuir mauresque, Tabac blond, Vanille absolument, Aedes de Venustas Signature, Ambre russe, Sables, Portrait of a Lady, Un lys en méditerranée, Dans tes bras, MKK, De Bachmakov, (...)
Sa note :
Calygo

Calygo

a porté Jardin Mystique le 30 avril 2016

à la une

Acorelle

Acorelle

Plus de 10 ans que nous œuvrons pour respecter la nature environnante du Sud-Ouest tout en lui rendant hommage avec des cosmétiques naturels et certifiés bio.

en ce moment

hier

Merci beaucoup pour votre bienveillance qui me touche énormément. J’en avais presque les larmes(…)

Absinthe a commenté Mitsouko

il y a 2 jours

Mitsouko (dit-elle en soupirant avec des coeurs plein les yeux).... quand l’alchimie se fait,(…)

il y a 2 jours

Que dire de Shalimar... Je suis tombée sous son charme en cherchant mon âme sœur olfactive. J’ai(…)

Dernières critiques

Splendiris - Dusita

Lueur poudrée

Fleur d’oranger & Lilas délicieux - 100Bon

Comme une fleur d’oranger bleu clair et crue

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019