Auparfum

Je est une autre

Vous cherchez désespérément votre parfum idéal, pour vous ou pour un être cher ? Vous ne vous retrouvez pas dans les conseils donnés en magasins ou les articles dans la presse ?

Pour qui : pour une autre
Âge : 30
Sexe : une femme
Budget : 60-100 €
Circuit : Peu importe
Lieu : Toulouse

par , le 20 février 2015

Chers vous,

Voilà près de trois mois que celle que j’accompagne m’entraîne à tâtons dans la jungle des parfums, frayant entre les linéaires aveuglants sous le vacarme des radios hurleuses, ouvrant ça et là quelques portes dérobées et d’exquis tiroirs secrets, explorant méticuleusement les effluves fendues en quatre par nos septums respectifs.

Ithaque n’est peut-être pas à Ithaque mais dans le chemin qui y mène, malgré tous vos conseils éclairés de cartographes avisés ne seront pas de trop dans notre périple.

Quelques coordonnées s’imposent donc : depuis notre rade légère en l’Escale aux Marquises, nous avons contourné les 40 sucrés rugissants par le détroit d’Osmanthe Yunnan puis avons naturellement mis le cap sur l’osmanthus abricoté, la fleur de prunier, avec le splendide Umé de Keiko Mecheri aperçu depuis le bastingage du superbe et hors d’atteinte Inlé de Memo, le quittant des yeux à regret.

Entre jungle et océans, fleurs de tiaré et d’oranger, agrumes et frangipanier poudré, le pinceau de Monet sur la table en teck de Gauguin...

Mon quart s’achève à présent, mais je laisse la radio à l’écoute.
Bien à vous.

Tom Ouest

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

par , le 19 mars 2015 à 16:54

Bonjour Tom,

Je ne sais pas si vous avez trouvé votre port d’attache, mais j’ai pensé qu’un nouveau chant des sirènes (en l’occurence une nouvelle ligne de parfums) pourrait vous intéresser (bien que je ne sache pas du tout où la trouver).

Je vous indique donc que la marque Parfumerie Générale et son créateur Pierre Guillaume devraient sortir dans le courant de l’année 4 parfums d’une gamme "Collection croisière" et qui auront pour noms : Entre ciel et mer (fruité aromatique), Jangala (boisé aromatique inspiré par la jungle indonésienne), Paris Seychelles (un bouquet de fleurs blanches exotiques avec monoï et noix de coco) et Long courrier (un oriental lumineux).

Je n’en sais pas plus.Je suis par nature très méfiant sur les parfums de cette marque qui sont assez chers et dont les notes de tête sont souvent prometteuses mais l’évolution moins intéressante par des notes de fond assez semblables et en retrait par rapport à ce qui était espéré.

Cependant, ces créations m’ont semblé intéressantes à vous être signalées pour votre quête (il suffit parfois d’un vent porteur pour gagner le défi).

Bonne continuation.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Boxeuse de Daturas

par , le 18 mars 2015 à 18:07

Votre quête m’évoque un parfum que j’aime beaucoup Datura Noir de Lutens, qui rappelle parfois la fleur de Tiaré, bien que je ne pense pas qu’elle figure dans sa composition. C’est un merveilleux floral/fruité, au fond lacté, presque balsamique. Il m’évoque une femme mi fatale / mi enfant, très changeante, voyageuse versatile, et totalement irrésistible. Je me le suis offert, mais j’aurais été très flattée de le recevoir. Il pourrait convenir à votre belle.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Tamango

par , le 1er mars 2015 à 15:31

À la lecture de votre quête, je vous proposerais bien Aôd des parfums Lostmarc’h, création solaire et marine à la fois.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 1er mars 2015 à 12:21

Bonjour Tom Ouest,

Je suis d’accord avec BillieH et Solance. J’avais trouvé votre quête très très bien écrite mais j’avais du mal à imaginer des effluves qui viennent s’y coller.

J’ai pensé ce matin à Fils de Dieu, du riz et des agrumes d’État Libre d’Orange. Il a ses détracteurs mais je l’aime beaucoup.

Mais également à Balade, le tiaré de Tahiti de L’Arc, quoique pas assez complexe à mon goût ; et enfin à Rêve d’Anthala, d’Evody.

Et surtout au beau Lumière blanche d’Olfactive Studio, à tester impérativement sur peau.

Voilà, mais je suis encore trop novice pour ce genre d’exercice il me semble... Donc j’espère que je ne pollue pas votre quête ! En tout cas, faites-nous part de vos retours, je suis sûre qu’après certains éclairages les auparfumistes compétents seront plus à même de vous aider.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 1er mars 2015 à 12:28

Ah et je suppose que vous le savez, mais à Toulouse il faut aller à la petite boutique L’Autre Parfum sur la belle place Roger Salengro...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 1er mars 2015 à 14:23

Merci Belle du seigneur, je clique, je clique !
Quant à la boutique de bois noir, je partage complètement votre recommandation.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

billieH

par , le 1er mars 2015 à 12:00

Bonjour,
Si je peux me permettre une remarque, votre quête est joliment écrite mais peut être pas assez personnelle pour que nous puissions rebondir dessus. Vous parlez de voyages mais peu de vous même et quoi de plus intime qu’un parfum ?
Bonne recherche
Billie H

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 1er mars 2015 à 14:13

Bonjour BillieH,

En effet, c’est peut-être là que le bas blessait. J’essayais de circonscrire au mieux - je ne suis bien sûr pas spécialiste - le coktail de senteurs préféré par ma douce. Le parfum n’étant pas pour ma peau mais peut-être pour ma langue, sans doute me suis-je laissé emporté par la gourmandise et un peu de discrétion jalouse.

Tâchons donc à présent d’éviter les élipses et rassemblons les éléments biographiques disséminés. Celle pour qui j’en quête a la peau claire et les mèches rousses. Elle aime par-dessus tout passer de longs moments à jeter ses yeux verts dans les vagues bleus des océans du monde. Bien sûr le Tarn où nous vivons, entourés de champs et de piaillements d’oiseaux, est un peu loin des côtes, de là peut-être sa pente rêveuse. Elle est l’auteure de la photographie qui illustre cette quête, souvenir de Tokyo dont le tracé lumineux parle aussi pour elle. Discrète et un peu timide, elle n’en demeure pas moins très sûre d’elle lorsqu’il s’agit de contribuer en femme-sage à la création du monde. Elle opère en libéral d’ailleurs, c’est dire son goût de l’autre et de l’indépendance. Elle n’a aucun sens de l’orientation et adore marcher en forêt, elle s’y entend donc en surprises.

Je ne sais pas si tout cela vous permets d’imaginer son personnage, tant il n’existe ici qu’à travers une langue qui n’est pas la sienne. J’espère cependant que ces quelques mots lui donneront un peu de chair derrière vos yeux.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 1er mars 2015 à 15:17

À vous lire je n’avais pas bien compris que la quête était pour votre amie. Je comprends la discrétion jalouse...votre portrait est délicat tout en finesse. Je pourrais vous conseiller un futur disparu, A Scent d’Issey Myake pour le Japon. Joli clin d’oeil aussi que Féminité du Bois, certes classique comme proposition mais tellement beau, bon on est loin des odeurs de mer mais peut être pourrait il convenir ? Certains points de votre portrait m’y ont fait penser.
Sinon, un parfum tout en délicatesse, invitation à la rêverie pour moi le très mythique Après l’Ondee de Guerlain. Difficile à sentir hors de Paris mais je devrais l’avoir bientôt à nouveau, je pourrai vous envoyer une fiole...
Rien que de très classique dans mes propositions et je ne suis pas une spécialiste.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Tom Ouest

par , le 1er mars 2015 à 11:37

Il semblerait que ma quête ne sucite pas tout à fait une cascade de commentaires déchaînés, ce dont je me console un peu en explorant les quelques pistes proposées. Je remercie donc chaleureusement celles et ceux qui m’ont transmis de nouveaux angles à reporter sur mon sextant. Je vous tiens au courant dès que je parviens à récolter les fruits rares conseillés, en fouillant les tréfonds du web dans l’espoir de mettre la main sur les flacons discontinués et ceux plantés si loin des narines lorsque l’on se trouve à voguer bien loin de la capitale.

A bientôt chers vous.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 1er mars 2015 à 12:01

Bonjour Tom Ouest,

Votre quete est peut-etre exprimée dans un style extremement poétique, imagé, foisonnant de références littéraires et mythologiques, ce qui a pu déconcerter quelques auxparfumites dont je suis... Pour ma part, je me suis censurée en me disant que peut-etre je serais hors sujet... J’ai hésité à intervenir, ne me sentant sans doute pas à la "hauteur" de vos attentes.

Je vous proposer néanmoins, puisque vous évoquez clairement la fleur de tiaré, celle de frangipanier, l’océan, deux jus que je trouve tres agréables dans cet univers là : Terracotta, le parfum, de Guerlain, une évocation de la fleur de tiaré et de la "poudre de soleil" par Thierry Wasser.

Et aussi Belle de Soleil, de Fragonard, construite autour de la fleur de frangipanier, les senteurs océaniques, le lys... ce dernier est chroniqué depuis peu sur Auparfum.

Personnellement, j’aime aussi les senteurs d’immortelle qui m’évoquent le bord de mer, je ne sais pas si vous connaissez. Il existe un parfum tres racé qui s’en inspire, en revanche, comme son nom l’indique, il est plus ’ sec’ qu’humide, il s’agit de Sables d’Annick Goutal

Bonnes découvertes à vous.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

jovi

par , le 21 février 2015 à 15:59

Bonjour Tom Ouest,
je pense que vous devriez tester Ylang 49 par LeLabo le coeur du parfum est le gardénia pua noa noa,une fleur de tiaré rare de Tahiti.
Azemour les Orangers de Parfum d’Empire est une symphonie d’agrumes autour de la fleur d’oranger incontestablement un must en la matière.
Songes d’Annick Goutal est ma plus belle rencontre avec le parfum du frangipanier,créé par Isabelle Doyen avec amour à n’en pas douter.
Vous pouvez retrouver un article pour chaque parfum sur le site.
N’hésiter pas à visiter le site internet des différentes marques.
Bonne chance dans vos recherches.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 23 février 2015 à 09:02

Bonjour Jovi,
Merci pour ces coordonnées, nous mettons donc le cap sur le prometteur Ylang 49.
Campée sur le pont arrière, ma belle capitaine se pourléche déjà les babines.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

L'incendiaire

par , le 21 février 2015 à 12:57

La Myrrhe de Serge Lutens

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 21 février 2015 à 12:10

J’ai oublié de préciser (honte à moi) qu’il peut évoquer certains aspects de Velvet Orchid de Tom Ford, mais, il faut le reconnaitre, en moins complexe et avec une construction moins riche.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 21 février 2015 à 12:01

Bonjour Tom,

Loin d’Ithaque (mais après tout Ulysse a beaucoup voyagé avant d’y retourner) et également assez éloigné du monoï tahitien, j’aurais pu vous conseiller Bali dream d’Estée Lauder que je porte aujourd’hui pour oublier le temps maussade.

Hélas, il est discontinué.Mais, si vous le trouvez un jour à prix intéressant, il pourrait peut-être vous plaire.Et en matière de parfum féminin, il a tout ce qu’il faut.

Cette fragrance fait partie d’une série limitée, baptisée "Dreams" et qui comprenait également Brasil dream et Emeral dream, à mon sens nettement moins bons.

A base de fleurs essentiellement blanches (orchidée, magnolia, gardénia), Bali dream possède également une légère note vanillée mais reste frais et vert sous l’influence de la pomme, tout en s’enrichissant d’un poivre qui donne à la senteur le piment d’une peau dorée au soleil.

Etonnant par sa douceur tropicale et sa délicatesse, il n’évoque cependant pas pour moi l’exotisme de Bali mais me rappelle plutôt des vacances bien agréables à Madère, l’île aux fleurs, la perle de l’Atlantique et ses merveilleux jardins.

Ma contribution peut sembler superflue puisque ce parfum n’est plus vendu dans le commerce.Cependant, je me suis permis de vous le signaler au cas où, vous auriez la possibilité de le croiser.

Bonne chance pour vos recherches et bonne route sous les alizés.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 23 février 2015 à 09:28

Bonjour Aryse,

Quel dommage que ce Bali Dream se fasse rare, la description que vous en faites nous a mis l’eau à la bouche...

Cela me permet cependant de préciser un point important : si les couleurs chaudes et sucrées sont évoquées dans notre recherche, si les formes rondes et dorées sont convoquées, ma belle capitaine est aussi gourmande que discrète. L’Escale aux Marquises manquait sans doute de sillage, mais elle ne souhaite pas pour autant s’engoncer dans un mateau de fleurs blanches tapageuses. La verdeur, l’acidité, est un coin du cercle quadraturé. Voilà quelques temps et sur un coup de tête, je lui avais offert une Tubéreuse Virginale : le flacon est à ce jour intact.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 23 février 2015 à 10:06

Quadrature du cercle en effet que de chercher des fleurs blanches pas trop puissantes ! Je pense à un autre discontinué, le joli Panthère de Cartier en edp (pas la version actuelle, quoique, elle contient aussi des fleurs blanches... vous pouvez toujours y mettre une narine)
Sinon il y a Do Son de Dyptique.
Et j’irais mettre une narine, aussi, sur Nuit Magnétique de TDC, avec ses fruits assez originaux et un côté à la fois sucré et salé, il pourrait vous plaire. Je préfère préciser qu’il n’est pas trop fleurs blanches, mais moi, il me fait quand même voyager !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 23 février 2015 à 11:09

Rebonjour Tom,

Les parfums trop fleuris ne sont pas non plus ma tasse de thé et je n’en porte jamais (je suis très sélectif sur cette catégorie de fragrances).

Mais, ce n’est pas le cas de Bali dream qui évoque plutôt une brise douce et caressante.La verdeur et l’acidité y existent par des notes de gingembre et de pomme verte tendance "granny smith".

Et, c’est vraiment dommage qu’il soit discontinué.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

à la une

Allegretto 7.2

Allegretto 7.2 - Berceuse Parfum

Le dernière création du parfumeur Antonio Gardoni pour la nouvelle maison Berceuse Parfum se rapproche-t-elle plus de la symphonie évoquée par son nom, ou d'une curieuse petite musique de nuit ?

en ce moment

il y a 4 heures

Question de disséquer sa vie ils y vont pas de main morte ! Ça frôle l’absurdité et ça devient(…)

il y a 4 heures

Bonjour Nouveau flacon commandé de Guimauve.... je peux comprendre qu’on ne sente plus la(…)

sigisbée a commenté Opium

il y a 9 heures

Bonjour, Nous sommes sur une page consacrée à Opium. Raison de plus pour dire que selon(…)

Dernières critiques

Splendiris - Dusita

Lueur poudrée

Fleur d’oranger & Lilas délicieux - 100Bon

Comme une fleur d’oranger bleu clair et crue

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Trouver Nez

Marie Jeanne

Marie Jeanne

Paris (75)

Divine Toulouse

Divine Toulouse

Toulouse (31)

Passage 31 - Nantes

Passage 31 - Nantes

Nantes (44)

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019