Auparfum

Jersey

Chanel - Les Exclusifs de Chanel

Flacon de Jersey - Chanel
Coup de cœur
Note des visiteurs : (27 votes)
Connectez-vous pour noter ce parfum
Connectez-vous pour indiquer si vous portez ce parfum

Entre la poire et la lavande

par , le 29 octobre 2014

Avec le jersey, Gabrielle Chanel avait donné ses lettres de noblesse à un tissu auparavant réservé aux (sous-)vêtements masculins en l’introduisant dans la mode féminine.

Le propos de Jacques Polge avec un parfum nommé Jersey a été de faire de même avec la lavande, plante dont les notes aromatiques et florales sont traditionnellement associées aux accords fougère masculins, voire à certains produits pour la toilette ou l’entretien de la maison.

Pour ce faire, il s’est inspiré de la formule à succès d’un bon vieux masculin, celle de Pour un Homme (80 ans cette année), qui cultive l’ambiguïté en associant la fraîcheur de la lavande à des notes ambrées, vanillées et poudrées délicieusement androgynes.

Voilà pour le point de départ, car l’exécution et le résultat final sont très différents. Si le Caron adopte une construction très simple en deux temps avec une lavande très classique (celle que l’on frotte entre ses mains ou qui embaume les armoires dans des petits sachets de tissu) posée sur un socle vanillé, Jersey s’emploie, lui, à entremêler du début à la fin de son évolution les mêmes matières (lavande, vanille, muscs blancs, fève tonka) de façon plus fondue, raffinée et harmonieuse.

De ce fait, la lavande est moins identifiable, davantage "parée" et travaillée, poudrée et musquée à souhait. Et surtout, elle met en scène une facette inattendue que je qualifierais de fruitée, peut-être la clé de la part féminine de Jersey.

Cet aspect n’est pas forcément explicite, c’est plus un ressenti, une impression : comme la caresse sur la joue d’une chair fruitée blanche et juteuse, douce, soyeuse, très parfumée, qui m’évoque la poire. Bref, une sensation moelleuse presque tactile de fruit charnu, savoureux et naturel…

Serait-ce là le résultat d’une illusion olfactive due à la présence de la rose ou de la graine d’ambrette (supposition de ma part, car cette dernière n’est pas revendiquée dans la composition par Chanel), qui peuvent chacune prendre des accents fruités (litchi, poire) ?

Senti sur une touche à la sauvette, Jersey peut paraître anodin. C’est porté à même la peau qu’il dévoile tout son potentiel, qu’il s’agisse de son originalité ou de sa diffusion. Une jolie surprise, à l’image de Brin de Réglisse, L’Heure Vertueuse ou même Brit Rhythm Femme, qui révèlent également des facettes insoupçonnées de la lavande, matière dont le traitement est décidément bien imprévisible.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

par , le 2 décembre 2018 à 01:19

J’ai commencé avec un échantillon avant d’investir dans ce parfum par lequel j’ai été conquise et que j’ai donc acheté. C’est Une odeur extrêmement fine, qui mélange habilement les genres.
« Jersey » est à la fois capiteux et discret, rond et longiligne, floral et gourmand, chypré et poudré, vert et rose, blanc et noir. J’ai rarement senti un parfum aussi travaillé et il ne laisse personne indifférent.
Mon conjoint, toujours extrêmement difficile à satisfaire en parfum et qui aime habituellement que je porte des parfums « simples » est fasciné (autant que moi d’ailleurs) par celui-ci.
Ce parfum est contradictoire mais étrangement en parfaite harmonie avec lui-même, ce qui le rend mystérieux et addictif.
Il m’évoque la douceur, la propreté, la chaleur et le côté agréable du Jersey en effet. Mais il va plus loin : son sillage est long, et il tient aussi bien sur la peau que sur les vêtements, leur procurant ainsi cette sensation typique du Jersey sur la peau : confort, simplicité, matière unique, douceur et élégance simple. Il représente également cette alliance parfaite qui nait entre la peau et le Jersey, cette peau propre chauffée par cette matière noble, cette odeur naturelle qui se crée ainsi.
Vous l’aurez compris, j’ai découvert mon nouveau parfum fétiche.
Il a de plus l’avantage d’être très peu porté et quasiment inconnu.
Quand on le porte, on a réellement l’impression de dégager naturellement cette fragrance fleurie parfois légère et parfois opulente, tout comme peut l’être une odeur de corps selon les émotions, la température, le temps passé dans un vêtement, le shampoing utilisé, les crèmes utilisées, le maquillage, un bouquet dans la maison qui aurait infusé nos vêtements ou nos cheveux.
Un vrai poème, un chef d’olfactif.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Clary

par , le 21 mars 2015 à 01:04

Ca m’intrigue, j’ai envie de le sentir maintenant !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 4 mars 2015 à 11:49

Bonjour bien sur j’adore vos critiques et hélas je n’ai pas le talent de la plupart d’entre-vous !
vos billets sur les exclusifs Chanel me titillent les narines , un particulièrement : Jersey
j aime les aromatiques et je suis curieuse de celui ci , mais dans ma province impossiblede le tester
si une bonne âme pouvait me procurer un devant a l achat j ’ en serais ravie
merci

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 4 mars 2015 à 16:30

Rendez-vous sur le site Chanel, laissez un petit mail et ils vous enverront un échantillon gracieusement ; ils sont sympa ;)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 5 mars 2015 à 08:30

Merci Nathalie pour l’ info

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

kranzler

par , le 12 décembre 2014 à 04:26

Vous savez quoi ? En pleine nuit, vous venez rien que de me donner l’envie d’aller sentir Jersey.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Opium

par , le 31 octobre 2014 à 20:03

Bonsoir encore à tous.
Salut Jicky et PoisonFlower.

Bravo pour cet article qui met un peu en lumière Jersey. J’avoue que, à la manière de Beige, ce parfum, même s’il s’agit d’un "Chanel mineur" qui ne manifeste ni le propos plus engagé d’un 31 Rue Cambon, d’un 28, La Pausa, du No.18 ou d’un Sycomore, pour ne prendre en compte que les créations de Jacques Polge, me séduit assez par la joliesse d’un propos moins simple qu’il en a l’air de prime abord.

Avec cette violette irisée qui teinte de nuances de poudre féminine une lavande plutôt destinée aux messieurs habituellement (Jicky, j’ai adoré ta démonstration des liens possibles entre lavande et violette en passant par leur trait d’union qu’est la facette de réglisse commune aux deux !), une image étrange s’imprime chez moi. Celle d’un vêtement épais lavé et rincé avec un produit à la lavande qui n’aurait pas débarrassé ledit habit de tous ses restes d’un vieux parfum vintage. (Effet placebo par l’intitulé et la marque ? Peut-être...) Par exemple, un pull ayant porté L’Heure Bleue lavé avec une lessive à la lavande, mais qui continuerait à en porter les traces. Et, j’aime bien cette impression. Si la lavande apporte son impression d’eau de rinçage pour le linge, les facettes poudrées sont, elles, offertes par l’accord entre iris, violette, peut-être ambrette donc (ce qui ne serait pas étonnant tant cette matière est appréciée par Jacques Polge) et de la fève tonka/coumarine.
En fait, Jersey, c’est un peu pour moi l’Eau de Cashmere de Guerlain (avec ses facettes irisées poudrées) avant l’heure, et son sentiment de confort d’un vêtement facile à enfiler, chaud, moelleux et tendre à la fois. Et, je ne sais si c’est par effet de suggestion en, connaissant la marque ou non, mais, il y a bien quelque chose de tendre et d’élégant dans cette lavande assez habillée finalement et peu rustique (passées les premières minutes où on ne sait si tout est naturel ou artificiel et rude... ^^). Indéniablement, en comparaison de l’Eau de Lavande de Diptyque qui se veut sophistiquée, mais dont je ressens surtout la rusticité, je préfère les artifices et accessoires de Chanel ici.
Parfois, certaines notes sont belles jouées en mineur. :-)

Bon week-end à tou(te)s.
Opium

Ps : Bon, je voudrais voter en mettant 2,5 étoiles (ce qui n’est pas possible dans notre grille), mais, comme la note est (assez) élevée avec 3, je vote avec un 2 de "rééquilibrage" même si ce parfum mérite mieux que 2... ^^

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 31 octobre 2014 à 21:00

Au pire ça se rééquilibre avec moi, je voterais plus 1,5 mais j’ai mis 2 parce que bon 1 c’est pas possible. À nous deux ça fait 4, 2 est une bonne moyenne :) (#magouille)

C’est intéressant de comparer aux autres lavandes, c’est vrai. Le côté artificiel (en opposition au rustique) de cette lavande est après tout un de ses intérêts (et fait écho à la volonté de Mademoiselle quand elle expliquait à Beaux ce qu’elle souhaitait). Après, personnellement, en terme d’idée et d’esthétique, je suis beaucoup plus sensible aux expérimentations Ellenesques et à l’intelligence de Mathilde Laurent.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 31 octobre 2014 à 21:13

Et moi qui ai mis 1h à me décider entre 2 et 3 étoiles, complètement déprimée à l’idée que le "2,5" n’existe pas... C’est drôle que ce Jersey provoque autant de dilemme sur la note qui lui est attribuée, on dirait un cancre dans un conseil de classe dont on ne parvient pas à décider du sort^^
Sur cette réflexion totalement dénuée d’intérêt, je vous souhaite une excellente soirée :)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 31 octobre 2014 à 21:39

Bonsoir Jicky et IrisFleur.

Je crois que, justement, c’est probablement cette "fausse" simplicité qui parvient à éviter la rusticité qui me convient parfaitement, ce "ni ni", cette position suisse et normande à la fois du non-choix qui parvient à en être un qui me satisfait finalement. ;-)

C’est drôle comme, effectivement, quelque chose nous bloque à attribuer une trop mauvaise note... alors qu’autre chose nous empêche qu’elle soit trop bonne en même temps... ;-)

Bonne soirée à vous deux.
Opium

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 31 octobre 2014 à 22:15

Bonsoir IrisFleur, Opium et Jicky.
Décidément ce Jersey a l’air de vous laisser perplexes et de vous diviser... Cela montre certainement sa complexité et son côté déroutant ! Ce qui constitue selon moi les attributs d’un bon parfum.
Je suis la seule pour l’instant à lui avoir attribué 4 étoiles sans hésitation ...
Bonne fin de soirée à vous.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 3 septembre 2015 à 21:53

Bonsoir S9, je vous rejoins pour les 4 étoiles de Jersey...même si 3,5 me conviendrait davantage ! A quand 5 étoiles pour le club fermé des parfums extraordinaires ?
Bonne soirée

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 3 septembre 2015 à 22:04

Bonsoir billie,

Personnellement, je n’attribue les 4 étoiles qu’aux parfums que je classe dans les chefs d’oeuvre. Ceux que j’aime beaucoup sans les considérer comme extraordinaires ou très signés et originaux, je leur attribue 3 étoiles... Mais c’est vrai que 5 étoiles permettrait d’établir une notation plus fine....

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 3 septembre 2015 à 22:09

Solance, oui je me suis peut être laissée déborder, allez 3, 5 sur 5 ! Je suis bien d’accord avec toi !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 3 septembre 2015 à 22:12

J’ajoute que le zéro étoile devrait être possible pour les grosses arnaques...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 3 septembre 2015 à 22:20

Voire même les notes négatives pour les parfums répulsifs, gerbants, contraceptifs ou insecticides ^^

Sinon, plus sérieusement, j’aimerais bien qu’on puisse distinguer une note "technique", évaluant l’originalité, la construction du parfum, les matières etc et une note "émotionnelle" traduisant le ressenti affectif, sensuel, instinctif du parfum .... Parfois, me concernant, les 2 notes seraient fort différentes ;)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 5 septembre 2015 à 08:38

Bonjour billieH
Contente que Jersey te plaise ! Oui je te rejoins, 5 étoiles ça serait parfois plus pratique pour noter certains parfums ... à ce moment là je mettrais bien ses 4 étoiles à Jersey, que j’aime beaucoup beaucoup, et 5 à mon n°19 que j’adore par dessus tout... ;-)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Bianca

par , le 30 octobre 2014 à 09:13

J’adore l’eau de toilette, je ne connais pas encore l’extrait mais quand je sens Jersey, j’ai l’impression de développer de son emballage (peut-être le coté plastique dont parle Jicky) un fudge (côté légèrement sucré de la vanille) au beau milieu d’un champ de lavande (lavande du Nord de la Loire ce qui explique peut-être qu’elle est si différente des autres lavandes qu’on a l’habitude de sentir dans d’autres eaux de toilettes et oui, sur l’Ile de Jersey on cultive de la lavande !) sur l’Ile de Jersey (rapport au nom) balayée par les embruns (ça c’est juste pour la note romantique . C’est presque du vécu et c’est d’une telle évidence pour moi que je me demande bien où sont-ils allés chercher un lien avec le tissus de jersey. Ah les discours marketing tout près faits et bien appris par les vendeuses de chez Chanel !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Jicky

par , le 29 octobre 2014 à 16:10

J’avoue que selon moi, l’eau de toilette de Jersey fait plutôt partie des échecs Chanel. En fait, je trouve que sur le papier, l’idée est fine, bien pensée et que tout se tient mais le résultat sensoriel me paraît assez peu réussi. Tout est question de nuances pourtant car Jersey me semble avoir une bonne direction globale mais est toujours poussé du mauvais côté de la balance.

Sur le départ, les deux blocs (violette / fruits) venant appuyer la lavande sont logiques entre eux (la violette a de belles affinités avec les notes fruits rouges et les notes lactées de certains autres fruits) et permettent de donner un visage assez neuf à la lavande (car cette violette est liée aux facettes réglisses de la lavande). C’est d’une construction assez intelligente, qui fait un pont entre le lien violette-réglisse de Lolita Lempicka et du lien réglisse-lavande révélé avec brio par Brin de Réglisse. Mais le problème, c’est qu’au delà de l’intelligence de l’idée, olfactivement la violette se sucre et devient pâteuse, presque bouillie et révèle une lavande... Plastifiée ! Un floral sous plastique, voilà ce que devient Jersey.

Les notes boisées entraînées par la violette et un cèdre invisible très Chanel permettent d’entraîner le parfum vers son évolution. Vient se greffer un cœur floral abstrait joli mais qui me semble au final un peu là par défaut (mais bon, ça fonctionne). Mais la lavande ne me paraît jamais réellement belle. Elle est là, artificielle mais jamais déconstruite ou magnifiée. Puis le fond coumariné vanillé musqué s’amorce et retombe sur l’évidence de la lavande qui ne peut s’empêcher de devenir foin. L’intelligence et la maîtrise totale de Brin de Réglisse et de L’Heure Vertueuse, c’est bien d’avoir su éloigner la lavande de ce sentier vu vu vu et revu (en cessant brusquement l’évolution dans le cas du parfum Hermès et en le cisaillement dans les notes aromatiques dans le Cartier). Alors oui, pour le coup l’accord classique est bien repris, vaguement rénové par les notes fruitées sucrées et violette, mais cette eau de toilette est toujours déviée.

La bonne nouvelle ? C’est que l’extrait de Jersey corrige pour moi tous ces défauts. La violette a été diminuée au profit d’une qualité de lavande plus verte, plus indépendante et plus complète selon moi. Et du coup, la lavande se suffit en elle-même et mène la danse véritablement en accueillant les autres matières mais sans se faire rabaisser : les notes plastiques ont disparu, le cœur fleuri parvient à propulser la luminosité autour de la lavande. Il forme un voile parfaitement taillée pour elle. Les notes musquées et vanillées sont devenues plus subtiles par l’ajout d’une note d’iris poudré qui fait le lien avec la violette du départ.

L’extrait est au final moins artificiel, plus chaleureux et confortable. Je trouve aussi qu’il met en évidence les vertus reposantes et apaisantes de la lavande, ce qui est au final assez rare par comparaison avec les autres soliflores lavande.

Au final, pour moi c’est un Chanel mineur mais je comprends qu’il soit attachant pour qui le comprend et l’apprécie. Ça reste un parfum intelligent et totalement cohérent avec la marque.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 29 octobre 2014 à 16:33

J’avoue Jicky que personnellement, je rejoins votre ressenti concernant Jersey.

Si l’extrait l’a (un peu) amélioré, l’edt est certes une composition agréable et de bonne qualité mais, qui n’apporte rien par rapport à d’autres lavandes (je pense à Pour un homme de Caron (version originale), Kiki de Véro profumo (pour moi nettement supérieur) ou même l’anti-héros de ELO.

Jersey en edt aurait certainement sa place parmi les bons mainstreams mais ne me semble pas du tout devoir figurer parmi les Exclusifs (et, en tous cas, ne pas en valoir le prix).

Cela dit, pour les personnes appréciant la lavande (dont je suis), il est tout à fait correct.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 29 octobre 2014 à 23:04

C’est marrant, cette impression de lavande plastique. Sur moi, je trouve que la facette poire (que je perçois, à tort ou à raison !) lui donne justement un côté savoureux et naturel. Et niveau sensoriel, il possède selon moi un aspect tactile et moelleux qui le rend réellement agréable à porter et en fait presque un parfum doudou, sans le côté suave et trop sucré qui me rebute habituellement dans ce type de fragrance.

Je n’aurais jamais soupçonné la présence de la violette ! Pourtant, la présence d’ionones est bien listée au dos du carton renfermant la miniature. Quand tu parles de blocs violette et fruits, sais-tu quelles notes fruitées rentrent officiellement dans la formule ? Ce côté fruité que je ressens en filigrane m’intrigue vraiment, c’est peut-être même cette facette qui m’a vraiment révélé et fait apprécier Jersey.

J’aime en tout cas le concept de cette lavande évidente au premier abord et qui joue ensuite à cache cache, zigzaguant entre la poire, la vanille et la tonka...

Il faudra que je teste l’extrait sur moi pour voir notamment si je surestime l’eau de toilette !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 30 octobre 2014 à 13:16

Je suis completment d’accord avec toi pour le côté parfum doudou, qui me semble encore plus évident dans l’extrait (plus posé et calme que l’edt, mais ces sensations viennent sûrement de mon désamour pour l’edt).

Je ne sais pas trop quelles notes fruitées rentrent dans la compo officielle (je suis même pas sûr que ce soit revendiqué) mais - pour être technique et donc forcément chiant - certaines ionones ont des facettes fruits rouges un peu grasses (et pas acides) et des facettes un peu boisées lactées qui, associées à d’autres notes peuvent donner cette impression fruitée. Opium dirait aussi que ces fruits suggérés mais jamais ostentatoires font partie intégrante de l’écriture de Jacques Polge.

Tu me diras pour l’extrait :)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

S9

par , le 29 octobre 2014 à 14:06

Merci PoisonFlower pour ce bel article ;-)
L’avis de IrisFleur complète d’ailleurs aussi très bien mon ressentit sur Jersey : une lavande très présente mais associée à de la vanille et de la fève tonka qui rendent le tout si direct et appétissant.

Voilà pourquoi j’aimerais dire de Jersey que c’est une belle fausse ingénue, ou, allons plus loin (!), un parfum de chipie.
Cela n’a rien de péjoratif, la chipie est en deça de la garce qui serait pour moi représentée plutôt par Dior Addict ou (désolée pour ceux qui l’aiment) Hypnotic Poison.

Voilà , c’est dit ! En tout cas la sage lavande est prise au piège ici par la vanille, sensuelle et enveloppante, pour moi Jersey est "baumé", il irradie et n’y va pas par quatre chemins (je préfère les 4 chemins que les 3 pattes du canard, car Jersey est, d’après moi, un très très beau parfum ^^).

Oui il est monolythique, un peu trop franc, sans surprise, cela sera même peut être perçu comme une douce "vulgarité" pour certains, bref on l’aime ou on l’aime pas, et on est vite fixé, c’est un parfum sans concession.

Ce manque d’évolution dans le temps est un défaut qui lui sera reproché aussi, sans doute.
Dans son genre, Dune, que je trouve magnifique, est construit lui aussi d’un seul bloc.

Simpliste ? Sans mystère ? Un peu "too much" ce Jersey ? Il y a un peu de tout ça, mais je trouve qu’il a réussi le pari de ne ressembler à aucun autre, et par ces temps qui courent, cela est une gageure.
Jersey est un parfum "envahissant", souriant, dénué de complexes, à ne surtout pas porter en continu, selon moi, et surtout pas de manière sérieuse !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 29 octobre 2014 à 14:07

ressenti* sans le T ^^

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 29 octobre 2014 à 19:55

Bonjour S9,

Vous avez la chance que ce parfum fonctionne sur vous !
J’ai testé l’extrait, bon c’est un peu mieux mais "le bonbon à la violette" est quand même là... Ma peau fait ressortir la vanille d’une manière trop forte et ça "m’étouffe" presque...

Dans les "lavandes" je préfère Brin de Reglisse Hermessence avec son côté "feuille de lavande écrasée dans la main", son côté "foin" etc... L’avez vous testé ? Votre avis m’intéresse car j’aime, entre autre, les parfums verts poudrés comme vous ;-)

Belle soirée à vous.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 29 octobre 2014 à 21:37

Bonsoir Bella
Je vais vous décevoir en vous répondant que non, je n’ai jamais senti Brin de Réglisse, car habitant en province, non pas une ville mais un village, je n’ai pas accès à bon nombre de parfums...
Voilà bien le privilège des Parisiens ;-)
Ici l’accès à la culture (en général) et celle olfactive en particulier, est très limité (oups c’est mon côté ex-Parisienne qui ressort !).
Ainsi cela limite mes interventions sur Auparfum, et dans ces cas-là j’aimerais avoir le don d’ubiquité et me retrouver à sniffer plein de parfums de plein de marques dans un méga gros magasin type Printemps Haussmann !!
Bonne fin de soirée à vous aussi :-)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 30 octobre 2014 à 12:56

C’est vrai que s’il paraît plutôt timide sur touche, Jersey révèle une belle tenue sur la peau et les vêtements.

Pour autant, je ne le trouve pas envahissant, il possède une subtilité que n’a pas, par exemple, son aïeul, Pour un Homme (que j’aime beaucoup au demeurant, même si la partie vanillée/ambrée peut se révéler lassante sur la durée).

Je ne le trouve pas si monolithique que ça, la lavande se faisant tour à tour fruitée, vanillée, musquée...

J’aime bien votre image de belle ingénue. Et celles/ceux qui aiment des parfums possédant une certaine innocence, je pense notamment à Petite Chérie, pourraient tout à fait adopter Jersey.

Simpliste, ce Chanel ? Je ne le ressens pas comme ça, je le trouve plutôt d’une belle simplicité évoquant une forme d’élégance désinvolte très Chanel.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

lrisfleur

par , le 29 octobre 2014 à 13:06

Bonjour,

Merci PoisonFlower pour cet article que j’attendais :)

Jersey est pour moi une sorte de love-hate.

Sur la blogosphère parfumée, il ne recueille pas vraiment d’avis positif : beaucoup le jugent fade et dénué d’intérêt, ou difficile à porter, bref, je n’ai jamais lu d’éloge à son propos. Cela fait donc plaisir de lire un avis comme le votre, qui dénote un peu. Ma mère l’adore et a failli l’acheter sans s’être décidée à sauter le pas. Cela fait un moment qu’elle parle régulièrement de Jersey qui est la seule lavande qui lui convienne (je lui ai fait sentir Brin de Réglisse mais elle l’a moins apprécié).

J’aime bien le côté fruité de Jersey, je pense que c’est l’aspect que je préfère. En revanche, j’ai tendance à le trouver un peu trop monolithique. Il manque de complexité, de facettes cachées et de surprises à mon goût, c’est finalement toujours la même odeur qui est dégagée : celle-ci n’est pas désagréable mais comment dire, elle ne "casse pas trois pattes à un canard". Je le vois parfum sympa à sentir de temps en temps, sur soi ou quelqu’un d’autre, mais j’aurai du mal avec un flacon entier.

Autre chose aussi : je lui trouve un côté assez enfantin. Le côté frais et fruité peut-être, l’absence de part sombre et l’aspect très propre de la fragrance (dû aux muscs sans doute), le rend plus adapté pour moi à une personne d’allure innocente et assez épurée plutôt qu’à une femme fatale à l’aura magnétique. Mais bon, ce n’est qu’une opinion personnelle !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 29 octobre 2014 à 15:19

Bonjour Irisfleur,

Je suis entièrement d’accord avec vous au sujet de ce côté enfantin, fruité et monolithique.

Je voudrais ajouter "bonbon à la violette" à ce que vous dites. Sur ma peau ça fait vraiment trop bonbon. Je pense qu’il est trop vanillé et muscé pour moi. J’ai un échantillon que j’ai testé plusieurs fois en me disant que peut être "aujourd’hui ça marchera". Et beh, non. Mais c’est pas bien grave :-) il y d’autre créations de Chanel qui me correspondent.
En plus mon homme ne supporte pas la lavande, alors.... comme ça c’est fait ^_^

Sinon je trouve Jersey plus joli sur une touche que sur ma peau. Peut être que c’est ma peau qui ne le veut pas :-))) tout simplement ?
Par à port aux autres "Lavandes" sur le marché je trouve que Jersey est le plus moderne malgré que il ne me va pas.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 29 octobre 2014 à 20:54

Bonbon à la violette ? Eh ben, pour le coup je n’ai pas eu cette chance^^ Sur moi, ça reste strictement identique à la mouillette j’ai l’impression.
Mais quand même, Jersey est mieux, comparativement, que beaucoup de parfums récemment sortis. Si les gens portaient Jersey au lieu de La vie est Belle, Black Opium et leurs alliés, je souffrirais moins dans le métro ! Du coup, je lui mets quand même 3 étoiles (j’ai envie d’être généreuse ce soir :)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 30 octobre 2014 à 01:31

Je dois dire qu’avant de l’avoir essayé sur moi, je trouvais Jersey effectivement assez anecdotique.

En le découvrant sur touche il y a deux ans, je m’étais dit grosso modo : "Une lavande vanillée à la Pour un Homme, ok, rien de bien nouveau sous le soleil."

Il aura fallu attendre juin dernier et un test sur peau et écharpe pour que je décèle tout le charme de cette lavande, qui est, contre toute attente, bien moins simple qu’il n’y paraît.

D’abord évidente, elle semble se superposer ensuite aux notes de poire (enfin, ce que j’identifie, moi, à de la poire !), vanille, tonka et muscs. J’ai une impression de lavande caméléon, qui, lorsqu’elle "rencontre" les autres notes, adopte leurs caractéristiques olfactives, là où Pour un Homme oppose lavande d’un côté et accord ambré de l’autre, enfin je sais pas si je suis clair là... :-P

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

zwit

a porté Jersey le 14 janvier 2020

Nez inexpert

Nez inexpert

a porté Jersey le 19 février 2019

Adjoint au politicien Jean-Paul Martoni dans les années 90. Quelques années à l’ombre suite à un malentendu. Président du Comité pour rebaptiser toutes les rues. Membre fondateur de la Société de (...)
Sa note :
Nez inexpert

Nez inexpert

a porté Jersey le 18 février 2019

Adjoint au politicien Jean-Paul Martoni dans les années 90. Quelques années à l’ombre suite à un malentendu. Président du Comité pour rebaptiser toutes les rues. Membre fondateur de la Société de (...)
Sa note :
Nez inexpert

Nez inexpert

a porté Jersey le 15 février 2019

Adjoint au politicien Jean-Paul Martoni dans les années 90. Quelques années à l’ombre suite à un malentendu. Président du Comité pour rebaptiser toutes les rues. Membre fondateur de la Société de (...)
Sa note :
S9

S9

a porté Jersey le 1er janvier 2019

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :

marielena89

a porté Jersey le 2 décembre 2018

Sa note :
S9

S9

a porté Jersey le 9 juin 2018

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :

Hugo

a porté Jersey le 17 février 2018

jeremysouchong

a porté Jersey le 5 février 2018

/)
Sa note :
zapakh

zapakh

a porté Jersey le 2 février 2018

Sa note :
S9

S9

a porté Jersey le 28 janvier 2018

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
S9

S9

a porté Jersey le 27 janvier 2018

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
S9

S9

a porté Jersey le 16 novembre 2017

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
S9

S9

a porté Jersey le 14 octobre 2017

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
Demian

Demian

a porté Jersey le 11 août 2017

Mon préféré, Vol de nuit de Guerlain et la magnifique bouteille à hélices de l’extrait et viennent ensuite Après l’Ondée, Mitsouko, Habit rouge, chez Annick Goutal, Un matin d’orage, Nuit étoilée, chez (...)
Sa note :
_pascale

_pascale

a porté Jersey le 17 juillet 2017

effluves

a porté Jersey le 27 mai 2017

Sa note :
Demian

Demian

a porté Jersey le 17 mai 2017

Mon préféré, Vol de nuit de Guerlain et la magnifique bouteille à hélices de l’extrait et viennent ensuite Après l’Ondée, Mitsouko, Habit rouge, chez Annick Goutal, Un matin d’orage, Nuit étoilée, chez (...)
Sa note :
S9

S9

a porté Jersey le 25 avril 2017

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
S9

S9

a porté Jersey le 25 mars 2017

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
S9

S9

a porté Jersey le 2 mars 2017

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
S9

S9

a porté Jersey le 21 février 2017

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
S9

S9

a porté Jersey le 22 janvier 2017

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
S9

S9

a porté Jersey le 5 décembre 2016

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
S9

S9

a porté Jersey le 4 décembre 2016

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
zapakh

zapakh

a porté Jersey le 17 novembre 2016

Sa note :
S9

S9

a porté Jersey le 8 novembre 2016

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
Anthonymemories

Anthonymemories

a porté Jersey le 25 octobre 2016

Sa note :
_pascale

_pascale

a porté Jersey le 23 octobre 2016

S9

S9

a porté Jersey le 18 avril 2016

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
S9

S9

a porté Jersey le 5 avril 2016

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
_pascale

_pascale

a porté Jersey le 16 mars 2016

S9

S9

a porté Jersey le 12 mars 2016

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
S9

S9

a porté Jersey le 23 février 2016

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
S9

S9

a porté Jersey le 31 janvier 2016

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
Alafolie

Alafolie

a porté Jersey le 24 janvier 2016

Ma famille, mes parfums, ma vie....
Sa note :
S9

S9

a porté Jersey le 19 janvier 2016

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
S9

S9

a porté Jersey le 9 janvier 2016

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
S9

S9

a porté Jersey le 18 décembre 2015

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
alexis.F

alexis.F

a porté Jersey le 30 novembre 2015

Sa note :
S9

S9

a porté Jersey le 21 novembre 2015

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
S9

S9

a porté Jersey le 17 novembre 2015

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
S9

S9

a porté Jersey le 2 novembre 2015

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
Alafolie

Alafolie

a porté Jersey le 28 octobre 2015

Ma famille, mes parfums, ma vie....
Sa note :
alexis.F

alexis.F

a porté Jersey le 24 octobre 2015

Sa note :
S9

S9

a porté Jersey le 2 octobre 2015

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
billieH

billieH

a porté Jersey le 3 septembre 2015

Sa note :
Le Nez Bavard

Le Nez Bavard

a porté Jersey le 26 août 2015

Fondatrice des rencontres "Le Nez Bavard" où l’on se retrouve pour échanger autour du parfum et de sa place dans notre vie, je fais partie des premiers perfumistas francophones à s’être exprimé sur (...)
euskalpyth

euskalpyth

a porté Jersey le 14 août 2015

PoisonFlower

PoisonFlower

a porté Jersey le 10 août 2015

Pas comme tout le monde... pour le meilleur ou pour le pire, ça dépend des jours !
Sa note :

Egoïste !

a porté Jersey le 27 juillet 2015

Sa note :

Egoïste !

a porté Jersey le 23 juin 2015

Sa note :
doudou

doudou

a porté Jersey le 25 mai 2015

Cécile est passionnée d’odeurs depuis l’enfance. Des précieux flacons de sa maman et de sa grand-mère humés avec délice aux rayons des parfumeries sillonnés avec assiduité, elle s’est formée (...)
PoisonFlower

PoisonFlower

a porté Jersey le 24 mai 2015

Pas comme tout le monde... pour le meilleur ou pour le pire, ça dépend des jours !
Sa note :

Egoïste !

a porté Jersey le 23 mai 2015

Sa note :

Egoïste !

a porté Jersey le 21 mai 2015

Sa note :
cambonr

cambonr

a porté Jersey le 20 mai 2015

Sa note :
S9

S9

a porté Jersey le 4 mai 2015

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :

Egoïste !

a porté Jersey le 3 mai 2015

Sa note :
S9

S9

a porté Jersey le 27 avril 2015

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
S9

S9

a porté Jersey le 19 avril 2015

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
S9

S9

a porté Jersey le 1er avril 2015

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
S9

S9

a porté Jersey le 28 mars 2015

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
S9

S9

a porté Jersey le 3 mars 2015

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
Solance

Solance

a porté Jersey le 7 février 2015

A la recherche d’un remplacant pour mon disparu et regretté Fragile de JP Gaultier fin 2013, ma quete m’a fait tomber dans le chaudron magique du monde de la parfumerie... et j’ai découvert avec (...)
Sa note :
S9

S9

a porté Jersey le 3 février 2015

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
S9

S9

a porté Jersey le 30 janvier 2015

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
S9

S9

a porté Jersey le 5 janvier 2015

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
S9

S9

a porté Jersey le 1er janvier 2015

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
cuiretmusc

cuiretmusc

a porté Jersey le 28 décembre 2014

Sa note :
doudou

doudou

a porté Jersey le 26 décembre 2014

Cécile est passionnée d’odeurs depuis l’enfance. Des précieux flacons de sa maman et de sa grand-mère humés avec délice aux rayons des parfumeries sillonnés avec assiduité, elle s’est formée (...)
lrisfleur

lrisfleur

a porté Jersey le 17 décembre 2014

24 ans, passionnée d’écriture, de cinéma (Almodovar, Kubrick, Tim Burton...) et de parfums ! Toujours à la recherche de nouvelles merveilles, j’ai du mal à rester fidèle à une seule fragrance, préférant (...)
Sa note :
S9

S9

a porté Jersey le 12 décembre 2014

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
S9

S9

a porté Jersey le 5 décembre 2014

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
S9

S9

a porté Jersey le 25 novembre 2014

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
S9

S9

a porté Jersey le 13 novembre 2014

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
S9

S9

a porté Jersey le 4 novembre 2014

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
PoisonFlower

PoisonFlower

a porté Jersey le 29 octobre 2014

Pas comme tout le monde... pour le meilleur ou pour le pire, ça dépend des jours !
Sa note :
Jeanne Doré

Jeanne Doré

a porté Jersey le 29 octobre 2014

J’ai co-fondé auparfum.com en 2007, et j’en suis aujourd’hui rédactrice en chef à temps partiel, et rédactrice... un peu de temps en temps !

à la une

Le Ciel

Le Ciel - Floratropia

Un sillage d'iris, d'ambrette et de carotte en apesanteur... une bonne surprise dans l'univers des parfums 100% naturels.

en ce moment

il y a 1 heure

J’adore cette énumération, elle me rappelle bien des souvenirs, liés à des personnes, des situations(…)

il y a 20 heures

On peut le déplorer, Hélianthe... Mais moi, j’aimais bien quand ça sentait fort ;-) (sauf peut-être(…)

helianthe a commenté La Peau nue

hier

La différence se joue plutôt entre La Pausa de Chanel et La Peau Nue de Céline, parce que Misia(…)

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019