Auparfum

Kenzo Jungle

Kenzo

Flacon de Kenzo Jungle - Kenzo
Note des visiteurs : (24 votes)
Connectez-vous pour noter ce parfum
Connectez-vous pour indiquer si vous portez ce parfum

Un Eléphant dans un Magasin de Porcelaine

par , le 10 septembre 2013

Scènes de la Vie Quotidienne
"Oh, p*tain, la vache !"
"Nân, pas encore ton truc qui pue là..."
"T’en as trop mis ! Tu vas nous embouquaner..."
"J’me sens pas bien, j’ai la nausée..."
Voici, aux côtés d’autres propos, les commentaires peu élogieux que l’on a pu probablement entendre ou dire depuis que ce "monstre" a été lancé.
Heureusement, d’autres disent et ont dit également de cette fragrance :
"Je l’adooooore !"
"Il est (à) moi."...
"Il est unique !"
Ce parfum s’inscrit dans la lignée familiale des Poison, Diva, Aromatics Elixir, Ysatis et autres Opium, tous ces parfums tapageurs qui crient à la face du monde votre existence bien avant que l’on puisse vous entrapercevoir, et bien après que vous soyez parti(e) (et le faisaient plus bruyamment dans le passé qu’aujourd’hui alors qu’on tente de leur appliquer la muselière !).
A un détail près : Jungle n’a rien du raffinement tout relatif de nombre de ces quelques parfums, tout aussi bruyants et démonstratifs que lui, mais un poil plus élégants.

Un Eléphant Perdu en Ville

Une jungle d’épices foisonnantes offre un effet plus proche d’une tenue ethnique que d’un smoking ou d’une robe haute-couture. Cardamome, cumin et clou de girofle décoiffent le nez par une sensation poivrée, âpre, complexe et évoquent à la fois une tasse de thé ou d’infusion aromatisée comme pour Noël avec son nuage de lait et les gâteaux secs ou le pain d’épices que l’on tremperait dedans.
La douceur de fruits comme de la mandarine et de la mangue réchauffe la dure amertume râpeuse de la girofle et d’une réglisse douce-amère. L’aspect alimentaire laisse rapidement place à un boisé sec épicé qui se situerait à la frontière des univers Lutens et L’Artisan Parfumeur, mais à la puissance de tir décuplée par Dominique Ropion qui en est son créateur. Imaginez la création d’un parfum autour d’un thé Tchaï ou d’un thé Prince Vladimir chez Kusmi Tea mixé avec les parfums les plus épicés chez Serge Lutens et L’Artisan Parfumeur, depuis Five O’Clock au Gingembre jusque Piment Brûlant, et Traversée du Bosphore pour la douceur
Alors qu’ylang et héliotrope apportent de la souplesse crémeuse et un effet doux presque amandé, patchouli, cashmeran et ambre vanillé donnent du corps à la sensation lactée de cette infusion qui se fait obsédante et sensuelle.

Epicé au possible, assez indéfinissable, ce parfum pourrait tout aussi bien être un masculin assez osé.

Branquignol ou Grand Guignol ?

Kenzo Jungle voudrait s’affirmer avec le charisme de la matronne Aromatics Elixir, la froideur d’Ysatis, la supériorité de Diva, l’attitude de salope assumée de Poison ou le trop de tout d’Opium. Mais, maladroit(e), lorsque vous tentez de parader avec Kenzo Jungle L’Eléphant, inévitablement, quelque chose ne va pas.

Kenzo Jungle, c’est cette image de filles de cinéma ou ces bonnes copines qui tentent de faire partie du groupe des meneuses, du clan des garces, essaient d’attirer un peu d’attention ; mais qui, irrémédiablement, sont un peu gauches et en retrait et qui, pour ne pas rester dans l’ombre, tentent de se mettre en avant. Mais elles le font souvent de manière maladroite, avec des blagues parfois drôles ; avec un maquillage travaillé, mais qui déborde et coule après un verre de trop ; avec une robe sublime mais peu pratique dans laquelle elles se trouvent engoncées, quand elles ne se prennent pas carrément les pieds dedans dans un pathétique cassage de tronche, tête la première. Ne porte pas des Louboutin qui veut...

Angel est un parfum dont on a souvent dit et lu qu’il était "Too Much", "Trop", "Ecœurant" et bien d’autres "délicatesses" du même acabit. Exaspérant en somme... De la même façon que beaucoup de patchoufruits en révulsent certains aujourd’hui. Pourtant, Angel a des qualités dont ne peuvent se prévaloir les patchoufruits et junk frags actuels : de la complexité, une tri-dimensionnalisation, de la profondeur de champ à ne plus savoir qu’en faire.

Je me pose la question de savoir comment un espace d’échanges comme auparfum serait amené à recevoir un parfum comme Kenzo Jungle s’il sortait aujourd’hui. Certains travers réac’ nous pousseraient-ils à le vilipender au profit de parfums du passé ?

Grande Gueule Maladroite mais Attachante

Pourtant, un élément joue en sa faveur, tant à l’égard de ma tentative de considérer notre subjectivité que Kenzo Jungle même : sa complexité.
Bavard, mais qui a quelque chose à raconter, comme c’est le cas d’Angel. C’est un parfum énervant qui tape sur le système de beaucoup d’entre nous, mais, sa très forte et complexe personnalité en font une étape utile de la parfumerie. Je suis content de le repérer rapidement sur autrui, au moins autant que je respire mieux à l’idée de ne pas avoir à cohabiter avec lui trop avant...
Soit, Jungle est aussi délicat qu’un éléphant entre des pièces de porcelaine Lalique. Il est d’aussi bon goût que certains intérieurs clinquants de bric et de broc kitsch. Mais, il est reconnaissable entre mille. Et, par ce fatras d’épices qui le composent, il réussit ce doublé de toujours nous être surprenant tout en nous rassurant ; comme une tasse de thé quand il pleut dehors, ou comme l’épaule d’un ami, maladroit, mais chaleureux et sûr, toujours là, même dans les pires coups de grisou.
Soit qu’il ait un petit quelque chose en trop (ou deux, ou trois ou mille), soit qu’il lui manque quelque chose. Mais, son parti pris de notes épicées comme on ose à peine encore en proposer en niche aujourd’hui et sûrement plus du tout en parfumerie grand public, son culot et sa grande gueule en font quelque chose d’unique. Il a probablement ouvert la voie à Lumière Blanche, sa version plus délicate et subtile, peut-être aussi au Feu d’Issey sorti deux après, et à une tripotée d’autres épicés (plutôt en niche) même si aucun n’est équivalent.
Il est un peu à l’image de ces seconds rôles dans les séries US qui se révèlent essentiels par leurs traits d’humour ou leur personnalité et qui, l’air de ne pas y toucher, parviennent à évincer les premiers rôles.
Tiens, je vais peut-être le porter l’hiver prochain moi... #attentatolfactif #opiuméopathie

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Elisah

par , le 9 juillet 2016 à 18:21

Chers éléphanteaux qui pleurez la reformulation criminelle de Jungle, je me sépare de mon EDT originale, achetée en 2001 et merveilleusement conservée. Moi aussi j’ai aimé à la folie cette fragrance qui me rappelle l’étudiante pourtant timide que j’étais... Mais il ne me correspond plus. Aujourd’hui, c’est un vieux copain que j’adore croiser dans la rue bien que la reformulation lui ait fait perdre toute sa profondeur de champ. Il reste un tout petit peu moins de la moitié de mes 50ml, soit une vingtaine de ml je pense. Il sera accompagné d’un baume du tigre parfumé à Jungle lui aussi. Faites-moi savoir si vous êtes intéressés...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 16 juillet 2016 à 10:17

Bonjour Elisah, merci de votre texte et de votre proposition :-). Je serai intéressé par votre flacon. Voulez vous que l’on échange par mail sur les modalités ? merci d’avance et bonne journée à vous. Thibaut.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 16 juillet 2016 à 12:13

Cher Thibaut, avec grand plaisir. Vous pouvez m’écrire ici elise.oudine(at)gmail.com
Je serai ravie de faire un heureux, il n’y a rien de plus triste qu’un flacon qu’on ne portera plus...
Belle journée parfumée

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 9 septembre 2016 à 00:32

Bonsoir, grande passionnée de Jungle que je porte depuis sa sortie, et effectivement deçue maintenant, je suis tres interessée par votre "vrai" Jungle !!! je suis en Corse et ici dans notre île tout est encore plus difficile pour trouver des parfums originaux.... j’attends de vos nouvelles avec impatience !!!

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 27 janvier 2017 à 11:55

Bonjour à vous,je porte le même prénom que vous !!!!!C’est rare pourtant !!!!!!

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 30 août 2020 à 19:25

Bonjour, j’imagine que vous avez trouvé preneuse depuis le temps ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

missounours

par , le 14 avril 2015 à 20:50

Rhaaaaaa il vend du rêve ! Je regrette que tous ces trésors soient toujours difficiles à débusquer, cachés loin derrière des miss dior chérie et autre guimauves écoeurantes ! Celui-là je compte bien réussir à le sniffer !

Vu la description, il va falloir que je m’accroche !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 4 mai 2015 à 13:35

Et comme je le pensais il faut s’accrocher. Au début une accroche très très très épicée. L’impression d’être un bâton d’encens pur entrain de se consumer. Avec le temps les épices s’estompe pour laisser place à la vanille, douce et réconfortante.

Très belle découverte, je ne sais pas encore si j’oserais le porter en journée mais ce qui est sûr c’est qu’il est très réussi et qu’il tient chaud !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 4 mai 2015 à 14:39

Bonjour,
J’ai mis plusieurs années à l’aimer...Il fait partie de ceux que je porte avec ostentation, pour me faire remarquer. Mais surtout parce qu’il est vraiment peau, maladroit, peu subtil mais beau.
Profite en bien.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 4 mai 2015 à 18:04

Il a récemment été massacré, on dirait de la flotte, il a grandement perdu en profondeur et en matière...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 4 mai 2015 à 18:07

Calygo, tu joues à la Cassandre aujourd’hui...Quelle mauvaise nouvelle, heureusement j’ai l’ancienne version...à économiser donc.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 4 mai 2015 à 18:33

Les dernières versions que j’ai pu sentir, je les ai trouvé tellement diluées, c’est dommage j’adorais ce parfum !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 8 juin 2015 à 20:36

Bonsoir Calygo,
Vos propos me rassurent à un point !
Je pensais être le seul à le trouver changé...
J’ai porté ce parfum des années durant jusqu’à ce qu’un nouveau flacon me fasse vivre un cauchemar.
Odeur aigre, plus aucune profondeur ni chaleur, autant vous dire ma déception et ma perte de repères olfactifs.
Joli nez à vous, le miens est difficilement consolable................

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

billieH

par , le 1er mars 2015 à 14:46

Je le porte aujourd’hui nounours !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 1er mars 2015 à 14:49

J ’ en suis heureux billieH , dommage qu ’ il n ’ y ait pas de personnes dans mon entourage qui porte cette merveille .

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 1er mars 2015 à 15:00

Cela faisait un bon mois que je ne l’avais pas porté mais après une nuit blanche, cet éléphant me dynamise ! Je l’ai détesté à sa sortie mais j’étais plus jeune et il était plus porté qu’aujourd’hui. Il me fait penser à un thé chai, bien épicé comme je sais les faire. J’ai récupéré un flacon neuf cet été oublié par une amie de mon frère. Sur le coup j’ai remercié poliment mais pas plus enthousiaste que cela. Mais je l’apprécie de plus en plus. Sillage parfait, bon j’avoue parfois m’en servir lors de réunion avec des collègues qui portent Lvb histoire d’occuper l’espace olfactif, genre, ne suis là, c’est moi qui porte cette chose énorme ! Et c’est bien fait si vous n’aimez pas ! Mais je le porte surtout pour mon plaisir et le vôtre si je vous croise un jour !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 1er mars 2015 à 22:32

Qui sait ? J ’ en serais ravi .

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 1er mars 2015 à 14:43

Pour moi c ’ est un magnifique parfum et je trouve dommage qu ’ il ne soit plus porté car les nez sont devenus fragiles avec toutes ces douceurs sucrées et diluées . Je me rappel , l ’ avoir senti il y a très longtemps et j ’ en garde un bon souvenir . C ’ est le genre de parfum que je trouve exquis sur une femme . Oui il peut déranger car c ’ est un parfum de caractère et pour les femmes qui s ’ assument et qui se revendique en tant que telles . Le problème avec se genre de parfum , c ’ est qu ’ il n ’ est pas à mettre entre toutes les mains car certaines personnes ne savent pas se parfumer et se vident carrément le flacon .
Un " eléphan "ça ne se bruque pas et ça se respect sous peine de le voir vous charger et vous écraser . Pour moi c ’ est un magnifique parfum MAGNIFIQUE qui si il est bien dosé est un véritable enchantement .

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

ReginaPhalange

par , le 28 décembre 2014 à 09:25

Mon premier parfum acheté par mes soins KENZO JUNGLE ! Wouahou ... Que dire ..
Bon a 16ans je n’avais pas le charisme et la maturité pour porter ce parfum qui pour moi porte très bien son nom car quand je le porte j’ai l’impression d’être une femme forte et sauvage a la foi une femme de la jungle ! J’adore les orientaux mais celui la m’a ému a un point que je ne le lâche plus depuis mes 16ans même si je lui ai été infidèle avec musc ravageur et quelques autres perles ..

J’aurais aimé sentir le tigre !

Si vous avez des noms de parfums
du même genre, qui seraient susceptibles de me plaire et surtout avec une odeur unique, je suis preneuse !

bonne journée et bonnes fêtes de fin d’années a tous

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Mamzelle49

par , le 4 décembre 2014 à 22:16

Bonjour ;)
Je découvre votre site avec bonheur et je n’ai bien sûr pas pu m’empêcher de venir lire la fiche consacrée à mon parfum fétiche....
Malgré mes tentatives d’infidélité avec Lutens et l’Ambre Sultan ou Bois Vanille, je n’ai pas pu m’empêcher de racheter mon flacon préféré....
Quelques pschitttt de ce parfum et je me sens combattante et séductrice, prête à aller de l’avant !
C’est aussi un doudou rassurant, chaud et enveloppant... en vaporiser sur mon étole et plonger mon nez avec délice dedans, c’est un petit bonheur quotidien en plein hiver tout comme boire une tasse de thé épicé bien chaud... Je suis accro à ce parfum je crois.... ;)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 7 décembre 2014 à 21:25

Bonsoir Mamzelle49.
Bienvenue sur AuParfum.

Votre parfum préféré possède une sacrée personnalité, difficile de lui être infidèle ! ^^
Profitez-en bien, avec les températures presque glaciales, il devient essentiel de se réchauffer, ce parfum est un moyen comme un autre. ;-)

Encore bienvenue.
Opium

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 20 octobre 2014 à 14:08

bonjour à toutes et à tous,

voilà que j’ai peur ! moi qui me remet aujourd’hui même à porter Jungle, que j’ai délaissé quelques mois ! ma bouteille est bientôt vide et une autre m’attends dans son emballage ! Je serais attentive aux effluves du premier « pscittt » jungle est tellement reconnaissable, je suppose que si il a été modifié nous devrions nous en rendre compte assez vite, pourvus que ce ne soit pas trop flagrant ! 
Jungle est pour moi un Bouclier (pas la peine de t’approcher, tu me sens !) avec ses effluves d’encens enveloppants, rassurant, il ne laisse pas tomber… je lui trouve une odeur de terre humide (au bout de quelques heures) il laisse sa marque il est indélébile imposant monstrueux(oui c’est vrai) mais si delicat au final, bien sûr une vaporisation pourrait amplement suffire mais je n’y arrive pas (allez encore un pschitt, souvent celui de trop) ah il faut l’apprivoiser et réussir à lui résister (ce qui est plus mon cas) je l’aime beaucoup, je fais souvent des pauses mais y reviens irrésistiblement… pourvus qu’il n’est pas tant changé !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 20 octobre 2014 à 21:35

Bonsoir J.Rose1.
Bienvenue sur AuParfum.

J’espère que nous nous inquiétons pour rien et que nous avons crié au loup trop tôt. ;-)

Vous racontez parfaitement votre relation avec Jungle, ce bouclier qui vous protège. Vos dépassements de la "zone de pshitt légalement autorisée" sont sympathiques. ;-)

Tenez-nous au courant de ce qu’il en est à l’occasion.
Passez une agréable soirée.
Opium

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 21 octobre 2014 à 13:51

Merci pour votre accueil ! ce matin m’étant emporté (non non tu n’as pas changé !) l’éléphant ne sais pas fait attendre pour me piétiner ! même quand on l’aime ce Jungle il peut être « violent » !
Ça m’apprendra :) ! bonne journée

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

sigisbée

par , le 6 octobre 2014 à 15:10

bonjour à tous,
ce matin, comme tous les jours je me parfume avec mon Jungle (flacon tout neuf) et là paf.......
Catastrophe, il vire et prend une odeur aigre... Changement de formule ou nez saturé ? pour en avoir le coeur net, j’ouvre un deuxième flacon neuf : idem...
Du coup j’ai passé la matinée avec le sentiment de me balader avec une mauvaise cologne de supérette, l’horreur.
afin de rompre le sort, cet après - midi je porte Opium, ça va mieux.
Je suis bien triste que mon éléphant me joue un tel tour.
Je suis preneur d’un conseil, d’un avis ?
bon nez à tous !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 16 octobre 2014 à 17:32

Bonjour Sigisbée.

Vous appelez à l’aide, mais, je crains que vous soyez, vous, notre veille à propos de Kenzo Jungle.
Vous demandez un avis ou une idée, cela va être d’autant plus difficile que si vous vous réconfortez avec Opium, qui est l’un des pires massacres et l’une des reformulations les plus calamiteuses qui soient, c’est que vous avez détecté un vrai souci.

D’abord, je précise que j’ai longtemps cru que cette formule serait épargnée des reformulations puisque rien ne semblait laisser entendre le besoin d’ajustements. Les épices auraient pu obliger à des modifications, mais cela fait un moment et rien était détectable pourtant auparavant.
Les internalisations des formules LVMH auraient pu épargner cette formule puisqu’elle ne devait pas rapporter tant que cela...

Il ne s’agit, là, que d’hypothèses, rien est certain.
A-t-on réduit les coûts de production du concentré pour augmenter les marges malgré de moindres ventes, qui l’a décidé si tel est bien le cas, Kenzo ou la société de composition, certaines matières sont-elles indisponibles ? Voilà quelques questions qu’on peut se poser. Comme celle de se demander si le parfum, considéré comme probablement trop puissant selon les critères actuels, n’aurait pas été dilué en diminuant la concentration dans l’alcool ou en "liftant" la formule pour l’actualiser, la "mettre à jour".
Tous ces scénarios sont possibles, ceux du début également, tout comme l’est une possible "fatigue perceptive".
Une autre pratique, courante aujourd’hui, est encore de réduire les temps de macération et de maturation au strict minimum. Or, entre un parfum "mature" et un autre plus "jeune", c’est parfois le jour et la nuit. Peut-être les parfums doivent-ils attendre un peu pour gagner en joliesse. Il pourrait ausi s’agir de batchs de parfum abîmés qui nécessitent un retour à l’usine.

J’ai peur d’avoir fourni encore plus de questions que de réponses.
Une chose est sûre Sigisbée, reformulation ou pas, il vaut mieux lâcher un peu de bride à l’objet du doute, porter dautres choses, pour y revenir plus sereinement et détendu afin de mieux appréhender, voire d’être prêt à accepter ses changements s’ils ont bien eu lieu... Bon, j’ai l’air pondéré, mais découvrir "son" parfum défiguré du jour au lendemain est l’une des pires choses qui peut arriver à un perfumista...

Si quelqu’un a connu les mêmes déconvenues que Sigisbée à propos de Kenzo Jungle (Femme), qu’il n’hésite pas à partager son expérience.

Tenez-nous au courant Sigisbée.
Passez un agréable fin de journée.
Opium

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 16 octobre 2014 à 19:14

Bonjour Sigisbée.
J’ai eue la même blague avec un autre parfum. Je connais l’Éléphant depuis sa sortie et plusieurs de mes proches l’ont porté avec acharnement. Une personne l’a remplacé a cause de son sillage monstrueux et des plaintes au travail. Vraiment dans le même esprit, mais en plus intime et surtout ZEN, un bel équilibre épicé il y a Matsuri de Annayake. Pas trop difficile à trouver et pas cher. Il manque cette insolence d’Éléphant, c’est clair.
Une parfumista ici a réussi de le remplacer par Aromatics Elixir, par exemple. C’est une autre approche.
Tout le monde ici pleure un parfum au une reformulation barbare...courage.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 17 décembre 2014 à 11:22

Bonjour,
c’est à nouveau avec tristesse que je vous écris...
Hier, j’ai osé "re-essayé" mon fameux Jungle venu d’un autre flacon ; horreur ça recommence !
Ce matin, re-belotte et là j’ai carrément les yeux qui brûlent, je n’y comprends rien.
Certes c’est un petit souci face à la morosité ambiente, mais je suis bien déçu.
je suis bon pour la douche ce midi.
Merci pour votre réponse.
^^

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 20 décembre 2014 à 20:57

Bonsoir Sigisbée.
Merci pour la mise à jour de vos impressions.
Je suis vraiment navré pour ce désagrément, bien que tout cela soit bien futile bien évidemment, qui peut être désagréable et ressenti comme une trahison souvent malgré tout, j’en sais quelque chose... #massacred’Opium
Ce sont toujours les parfums à forte personnalité qui perdent leur épaisseur et leurs branches. Les choses minces ne peuvent que peu devenir encore plus insignifiantes. Alors que les parfums grandioses ont tout à perdre au fur et à mesure de leurs changements... ;-)
À bientôt.
Opium

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 23 décembre 2014 à 18:24

Bonsoir Opium,
D’abord merci pour votre gentille réponse.
D’un naturel plutôt persévérant, "Jungle" oblige, j’ai appelé le service client LVMH, j’ai eu la chance de m’entretenir avec une personne de "Kenzo parfums". Comme vous l’imaginez bien cette réponse une fois mon problème exposé ! :"mais monsieur aucune modification n’a été apportée au jus enfin !
Cette dame m’a demandé de leur retourner le flacon en question en me promettant de m’en envoyer un neuf. Le seul hik c’est que j’ai ouvert deux flacons et que, ben ..... idem......
J’en ai donc envoyé un, je verrai s’ils tiennent parole.
Je vous tiens au courant bien évidemment.
A très bientôt !
Un sigisbée bien chagriné ...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 23 décembre 2014 à 18:30

Bonsoir Opium,
D’abord merci pour votre gentille réponse.
D’un naturel plutôt persévérant, "Jungle" oblige, j’ai appelé le service client LVMH, j’ai eu la chance de m’entretenir avec une personne de "Kenzo parfums". Comme vous l’imaginez bien cette réponse une fois mon problème exposé ! :"mais monsieur aucune modification n’a été apportée au jus enfin !"
Cette dame m’a demandé de leur retourner le flacon en question en me promettant de m’en envoyer un neuf. Le seul hik c’est que j’ai ouvert deux flacons et que, ben ..... idem......
J’en ai donc envoyé un, je verrai s’ils tiennent parole.
Je vous tiens au courant bien évidemment.
A très bientôt !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 26 décembre 2014 à 19:15

Bonsoir Sigisbée.
Il est normal que je m’intéresse à votre histoire, je sais à quel point ce genre de "petit" chagrin peut être ennuyeux.
J’espère encore un peu qu’avec un autre flacon de Kenzo Jungle tout rentrera dans l’ordre. (L’espoir fait vivre... ^^)
La personne qui vous a répondu peut parfaitement être de bonne foi ; malheureusement, les personnes en relation avec les clients (vendeurs et chargés de relation clientèle) sont souvent les dernières informées des lancements et reformulations, quand elles le sont...
Passez une agréable soirée.
Opium

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 28 avril 2015 à 09:49

Bonjour Opium,
Je vous écris ce matin car depuis ce dimanche, je tente à nouveau Jungle.
Je ne peux m’y résoudre en me disant "c’est quand même dingue cette histroire".
Je suis votre conseil, j’y vais doucement et plus sereinement, j’essaie d’oublier cette odeur acide qui prédomine. mon système limbique a du mettre une information dans un mauvais tiroir.
Bon, voici où j’en suis.
Je ne cèderai pas je pense... Bélier oblige !
A très bientôt de vous lire.
Je vous souhaite une jolie journée poudrée d’effluves.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 5 mai 2015 à 14:12

Bonjour Opium,
C’est avec beaucoup de tristesse que je quitte - hélas - Jungle.
Mes essais de la semaine dernière m’ont définitivement écoeuré.

J’ai ouvert, pas acquis de conscience, le flacon envoyé par LVMH - Kenzo Parfums, là aussi, une odeur âcre et à la fois acide se forme immédiatement, que ce soit sur ma peau ou sur un vêtement.

Je cherche et fouille ma mémoire pour trouver ce que j’aurais éventuellement pu changer dans mon mode de vie : RIEN. J’en déduis que le jus a été modifié.

Le phénomène s’est produit une fois un flacon terminé remplacé par un nouveau. Je ne faisais bien évidemment pas de réserve, donc ce flacon était tout à fait récent.

Je me réfugie désormais dans "Heure Bleue" et "Shalimar". Peut-être auriez vous un parfum à me conseiller ?

Mon éléphant me manquera...

Un grand merci.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 5 mai 2015 à 17:24

Bonjour Sigisbée,

Je pense que White Tubéreuse chez Réminiscence pourrait vous plaire, il est dans un esprit Kenzo Jungle, mais en plus axé sur la tubéreuse. Opium en avait parlé sur cet article.

C’est différent néanmoins, mais ça peut toujours faire le job ;)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 5 mai 2015 à 18:25

Bonsoir Sigisbée,

Peut-être pourriez-vous essayer Sensuous Noir d’Estée Lauder, version plus épicée que Sensuous sur lequel vous pourrez lire un article très intéressant sur ce site ? Pas facile de tourner la page d’une longue et belle histoire d’amour !? Bonne quête !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 5 mai 2015 à 22:14

Essayez de trouver Spellbound d’Estee Lauder. Mais Jungle est unique (dans sa forme ancienne).

Quel dommage pour la reformulation.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 6 mai 2015 à 09:13

Bonjour,
merci beaucoup !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 6 mai 2015 à 09:31

Essayez L’eau de Circé de Parfumerie Générale, ils ont beaucoup de points communs.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 6 mai 2015 à 09:37

bonjour,
encore merci à tous, vous êtes adorables !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

jalouve

par , le 22 février 2014 à 16:25

C’est vrai qu’il envoie du bois, ce parfum. Mais, j’aime son côté bravache, cette maladresse magnifique, ce petit côté jusqu’au "boutiste". Un parfum d’hiver, qui me rassure, qui m’oblige à m’affirmer.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 24 février 2014 à 11:35

Bonjour encore Jalouve.
Les mots cités sont excellents.
J’ai tenté de le porter : en fait, je n’ai pas tant apprécié que cela. Ce n’est pas l’aspect "bravache" qui m’a gêné finalement, mais la facette alimentaire à laquelle je deviens très réactif.
En revanche, j’adore le sentir porté, c’est toujours un plaisir de faire la rencontre de cet "éléphant" maladroit, surtout lorsqu’il fait froid. Son aspect chaleureux apporte du réconfort en plein hiver, c’est bien vrai. ;-)
Encore à bientôt.
Opium

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 23 novembre 2013 à 12:28

Hummmm je l’adore ! :)

Le parfum de ma copine Rosa, prof d’arts plastiques, espagnole au fort accent à la Dalida, brune, fière et au fort caractère d’artiste !
Ca résume bien : il faut être je pense soit un peu artiste soit avoir un sacré caractère pour porter Jungle.

Je l’ai porté il y a quelques années et je crois que je vais le racheter, j’en ai envie et il fait froid donc parfait pour pas empuantir tout le monde !!

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 3 janvier 2014 à 10:38

Bonjour Matthieu.
Je vous confirme qu’il faut une sacrée personnalité pour porter Jungle. Ce que possèdent, souvent, les artistes. ;-)
La description de votre amie Rosa correspond tellement bien au profil de celles qui pourraient porter ce parfum vitupérant, rieur gorge déployée même si parfois un peu casse-pieds et maladroit. Mais, si attachant au final. Et avec un sacré caractère !
Alors, l’avez-vous porté durant cet hiver qui a déjà débuté ? ^^
A bientôt.
Opium

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

sigisbée

sigisbée

a porté Kenzo Jungle le 11 septembre 2020

Si le Tigre rejoignait l’Euphrate
Sa note :

truite974

a porté Kenzo Jungle le 30 août 2020

Sa note :

truite974

a porté Kenzo Jungle le 21 août 2020

Sa note :

truite974

a porté Kenzo Jungle le 20 décembre 2018

Sa note :

kamp

a porté Kenzo Jungle le 5 novembre 2018

Sa note :
Val68

Val68

a porté Kenzo Jungle le 30 avril 2018

Sa note :
sigisbée

sigisbée

a porté Kenzo Jungle le 5 avril 2018

Si le Tigre rejoignait l’Euphrate
Sa note :
sigisbée

sigisbée

a porté Kenzo Jungle le 24 mars 2018

Si le Tigre rejoignait l’Euphrate
Sa note :

Vanessa

a porté Kenzo Jungle le 20 janvier 2018

Habanita

Habanita

a porté Kenzo Jungle le 10 décembre 2016

Sa note :
Marquis de Docte

Marquis de Docte

a porté Kenzo Jungle le 26 novembre 2016

Sa note :
missounours

missounours

a porté Kenzo Jungle le 4 mai 2015

sigisbée

sigisbée

a porté Kenzo Jungle le 28 avril 2015

Si le Tigre rejoignait l’Euphrate
Sa note :
billieH

billieH

a porté Kenzo Jungle le 1er mars 2015

angelsdontcry

angelsdontcry

a porté Kenzo Jungle le 21 janvier 2015

"La recherche du parfum ne suit pas d’autres voies que celles de l’obsession." Colette
mara

mara

a porté Kenzo Jungle le 17 janvier 2015

Depuis mes 18 ans j’aime le monde des odeurs. C’est à cet âge que j’ai reçu mon premier parfum : Princesse d’Albret. Le second fut L’Air du Temps de Nina Ricci. Et après je n’ai cessé de partir à la (...)
Sa note :
ReginaPhalange

ReginaPhalange

a porté Kenzo Jungle le 28 décembre 2014

Sa note :
angelsdontcry

angelsdontcry

a porté Kenzo Jungle le 17 décembre 2014

"La recherche du parfum ne suit pas d’autres voies que celles de l’obsession." Colette
angelsdontcry

angelsdontcry

a porté Kenzo Jungle le 12 décembre 2014

"La recherche du parfum ne suit pas d’autres voies que celles de l’obsession." Colette
Mamzelle49

Mamzelle49

a porté Kenzo Jungle le 5 décembre 2014

Sa note :

j.Rose1

a porté Kenzo Jungle le 20 octobre 2014

Sa note :
Calygo

Calygo

a porté Kenzo Jungle le 30 septembre 2014

Sa note :
Calygo

Calygo

a porté Kenzo Jungle le 12 septembre 2014

Sa note :
sigisbée

sigisbée

a porté Kenzo Jungle le 11 septembre 2014

Si le Tigre rejoignait l’Euphrate
Sa note :
angelsdontcry

angelsdontcry

a porté Kenzo Jungle le 6 septembre 2014

"La recherche du parfum ne suit pas d’autres voies que celles de l’obsession." Colette

à la une

Le Temps des rêves : la fleur d'oranger grassoise par Goutal

Le Temps des rêves : la fleur d’oranger grassoise par Goutal

La maison pionnière de la niche rend hommage au berceau de la parfumerie et à la fleur du bigaradier.

en ce moment

il y a 6 minutes

En même temps les vendeuse en parfumerie... Elles sentent quantité de parfums toute la journée et(…)

il y a 8 heures

Bonjour Co-line, et bonjour à tous. comment vous dire j’ai lu cet article ce matin vers 7:30 ou(…)

il y a 11 heures

Bonsoir Pétrichor, Je vous remercie pour vos avis. J’irai donc découvrir en personne Coromandel(…)

Dernières critiques

Byzance - Rochas

Néobaroque

Summer 69 - Gas

Sous le soleil exactement

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019