Auparfum

L’Eau Duelle

Diptyque

Flacon de L'Eau Duelle - Diptyque
Note des visiteurs : (16 votes)
Connectez-vous pour noter ce parfum
Connectez-vous pour indiquer si vous portez ce parfum

Vanille manquante

par Jeanne Doré, le 11 janvier 2011

Diptyque est depuis toujours connu et apprécié pour ses parfums intimistes (Ombre dans l’Eau), naturalistes (L’Eau de Tarroco), hors du temps (L’Eau Diptyque) voire presque hors-la-loi (L’Autre). Une nécessité commerciale et financière semble pousser les dirigeants à vouloir rationaliser l’irrationnel, et se poser le genre de question : « que manque-t-il à la gamme » ? Et c’est comme cela qu’on en arrive à des brainstormings ayant pour conclusion : « une vanille, bien sûr ! »

Ce qui nous amène à L’Eau Duelle, composée par Fabrice Pellegrin, déjà familier avec la marque (L’Eau de Lierre, Do Son) et qui prouve encore ici qu’il a le talent de faire autre chose que des figues au caviar.

L’Eau Duelle est ce qu’on pourrait appeler une jolie vanille épicée, non sucrée, parfaitement unisexe et a priori appréciable par un public international élargi au-delà de la parfumerie de niche.

Ce qui semble être le but de l’opération est donc parfaitement atteint, la contrepartie étant que c’est peut-être le public, plus restreint, de ceux qui sont habitués aux grands classiques de la marque, qui sera un peu déstabilisé.

L’Eau Duelle commence plutôt bien : une vanille sèche, très "gousse" tout juste entaillée, accompagnée de notes résineuses comme le calamus, à l’odeur de cuir moisi, et l’elemi, à l’odeur de citron vert poivré. Les épices sont bien présentes dès le départ, donnant une dimension presque fraîche, entre safran, poivre rose et cardamome. Quelques fumerolles d’encens entraînent la vanille vers une atmosphère éthérée et fumée. Et puis toutes ces belles matières s’évaporent doucement pour laisser place à une vanille très douce, innocente, bien qu’assez persistante, et qui semble dire « ne craignez rien, je ne ferai de mal à personne ». Elle est jolie, oui, mais elle n’est pas captivante. On aurait aimé que le tourbilon de matières continue plus longtemps sur la peau.

Dans la même catégorie “vanille alternative”, on pense à la Vanille Galante des Hermessences, peut-être plus raffinée mais avec certainement moins de tenue, et Havana Vanille /Vanille Absolument, qui a selon moi définitivement plus de mordant.

Pour les amoureux de la gousse exotique qui veulent toutefois éviter les overdoses de sucres régressives, c’est parfait. Pour les fidèles de la marque du premier jour, ce sera sans doute un peu en-deçà de leurs espérances.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

vanilla1

par vanilla1, le 13 septembre 2016 à 18:25

bonjour
Pour ma part cette vanille froide me ravit , c’est vrai que l’on reste un peu sur sa faim mais le dosage vanille est complexe , je suis très vite rassasiée de bois vanille et juste nauséeuse de la vanille de réminiscence , tellement déçue de ne plus pouvoir acheter celle de l’artisan parfumeur qui effectivement fait de grosse erreur marketing en supprimant l’orchidée blanche et la pomme cannelle (parfum d’adjani), bref cela peut paraitre simple une vanille mais cela ne l’est pas du tout.... par contre je trouve que la formule eau de parfum sature en mousse , je pense que l’eau de toilette plus est plus vanille ....

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Rose, le 26 juin 2016 à 22:38

Bonjour, je viens d’essayer l’Eau duelle, et j’ai vraiment aimé la vanille épicée, qui malheureusement devient une vanille simple en évoluant. Auriez-vous une idée pour une vanille épicée qui le reste ? merci bcp.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Solance

par Solance, le 23 octobre 2014 à 23:57

Pas pu tester cette eau duelle sur peau car j’étais déjà full en fragrances, mais sur touche, elle me plaît énormément, avec ses épices qui lui donnent une subtilité que personnellement, je ne retrouve pas autant dans d’autres parfums de niche ou exclusifs du même type :
Un Bois vanille de Lutensn’est pas assez complexe à mon nez et Spiritueuse Double Vanille de Guerlain, se révèle trop vanille au rhum à mon goût.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Nombre Noir, le 29 juin 2014 à 19:49

Ce que j’aime le plus dans cette eau (EDT) c’est la grosse déferlante d’élémi en début de parcours, avec la cardamome sous-jacente. J’adore cette sensation au point que je serais presque prêt à me procurer un flacon rien que pour ça. Mon nez n’est pas assez sensible pour détecter le calamus. La vanille ensuite est belle mais sur moi le parfum fait mine de disparaître très rapidement pour se stabiliser en fait dans une sorte d’absence/présence. C’est à dire qu’on ne sent plus du tout le parfum même en collant son nez au poignet, mais par moment quand on bouge on a la surprise d’en sentir une légère bouffée venue on ne sait d’où. C’est un peu agaçant mais pas entièrement désagréable non plus, tout dépend comment on le prend...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Troudujol, le 13 septembre 2013 à 21:19

Alors comme ça Diptyque sort l’eau de parfum de l’eau duelle ? Quelqu’un a testé ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par tambourine, le 14 septembre 2013 à 11:33

moi, testée rapidement (j’étais déja parfumée de l’edt eau duelle ce jour là donc le test s’st un peu noyé dans le parfumage...)
bref il m’a semblé qu’on arrivait plus directement en notes de coeur, exit le départ épices froides décontenancant mais qui donne son piquant au parfum. Mais le parfum gagne en revanche en texture qui se fait plsu crémeuse, et en rondeur. pas mal mais à retester plus attentivement.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par tambourine, le 14 septembre 2013 à 11:34

quand je dis décontenancan c’est aps au sens péjoratif mais au sens surprenant ;)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par tambourine, le 14 septembre 2013 à 11:35

décontenançant zut.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par pertane, le 15 octobre 2013 à 11:03

Bonjour, je suis amoureuse de L’eau duelle en eau de toilette. Par temps froid, j’adore me lover dans sa chaleur, son cocon. J’adore également l’odeur qu’elle laisse sur les vêtements après la machine, une odeur florale crémeuse et féminine à souhait. Je ne savais pas qque Diptyque sortait une eau de parfum... Vais me pencher sur le sujet.. mais est-elle beaucoup plus forte ? Supportant peu de parfums (ils m’entêtent facilement, me donnent mal à la gorge...), j’avais trouver MON parfum.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par pertane, le 15 octobre 2013 à 11:07

Rebonjour, juste une question.... cette eau de toilette me paraît très intime et je lis peu de témoignages sur son sillage.... avez-vous des retours ? quelles impression laisse-t-elle aux gens ? Je pensais que j’étais la seule à sentir ses effluves autour de moi ou alors ceux qui m’approchaient de près en profitaient, mais une collègue m’a dit savoir que j’étais dans les locaux car elle avait sentie mon odeur dans les couloirs !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par ghost7sam, le 15 octobre 2013 à 12:09

Bonjour Pertane 

Le sillage de l’Eau Duelle ; ou une question que je me suis moi-même posé.
J’ai testé l’échantillon sur ma peau pendant plusieurs semaines, et même si le parfum était exquis, je ne le sentais plus assez rapidement. donc plutôt déçu.

Je l’ai par contre offert à ma femme, et alors là sur sa peau, le sillage est envoûtant, bel et bien présent, doux et charismatique à la fois. La vanille douce, chaleureuse mais pas ultra-gourmande et overdosée de sucre.

Donc dépend vraiment du type de peau il me semble.

— -
Peace.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par pertane, le 17 octobre 2013 à 12:15

merci pour votre réponse.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Neptune, le 20 décembre 2013 à 14:18

Bonjour,
J’apprècie l’edt Duelle mais je l’aimerais plus "gourmand et sucré" est-ce que l’edp va dans ce sens ?
Merci

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

ghost7sam

par ghost7sam, le 10 juin 2013 à 11:13

Un départ épicé (je suis content, j’ai vu juste pour le poivre ! :-) !)

Puis ne reste que la vanille, chaleureuse, pas trop gourmande ou trop sucrée ; mais du coup un peu trop sage, maybe.

Je rajoute que le sillage n’est pas extraordinaire

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

amalia

par amalia, le 22 décembre 2011 à 09:40

Une petite anecdote qui me rend joyeuse et que j’ai envie de partager.
Le meilleur ami de ma fille porte... One Million... conscient toutefois qu’il doit exister quelque chose de mieux et en tout cas loin d’en être pleinement satisfait.
Et me voilà investie d’une mission délicate mais qui me ravit : lui trouver un parfum.

 

Une liste d’odeurs à noter de 0 à 3, quelques questions concernant ses attentes, des échantillons, l’orgue à parfum, une joyeuse soirée sous le signe de l’odorat et un gros coup de coeur pour lui : L’Eau Duelle. Je trouve que c’est un très bon début.
Il est reparti avec une liste de petites merveilles à tester dans diverses marques mais le nez collé à son poignet et l’envie de faire le pied de grue devant chez Diptyque jusqu’à l’ouverture de la boutique.

 

Et je voulais profiter de ce message pour souhaiter un très JOYEUX NOËL à tous  !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Koimynose, le 22 décembre 2011 à 14:27

Bonjour à tous, bonjour Amalia !

Et une ! Une recrue de plus ! :D ça promet, la génération à venir !
J’ai pu enfin découvrir la boutique Intemporelle à Montpellier ! Une véritable caverne d’ali baba des senteurs. Avec son côté un peu fouillis (je pèse mes mots mais ça fait partie de son charme), décalé et à la fois... daté et contemporain. On ne peut pas, rationnellement, penser trouver là dedans Creed, Penhaligon ou Piguet, mais des "colognes de grand mère", du savon "artisanal authentique" ou du linge de maison "brodé à l’ancienne ", ça oui.
Les échanges furent sympathiques et ma compagne et moi avons pu essayer plein de belles choses. Millésime Impérial de Creed m’a laissé une bonne impression. Il faudra re-tester (il faut dire que toutes les effluves de la petite boutique ont vite fait de vous saturer)
En discutant avec la gentille dame de l’ancienneté et du prestige historique de certaines marques, elle m’a raconté l’anecdote d’une ruée vers le parfum Creed que, selon les potins, Kate Middleton portait lors de son mariage. :D
Bref, leçon : ne jamais se fier aux apparences !
Encore merci Amalia !
Passez de bonnes fêtes !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par amalia, le 27 décembre 2011 à 11:55

Koimynose bonjour !
Je suis très contente que la boutique vous ait plu à toi et ta compagne, lorsque je l’ai découverte, j’ai passé un agréable (mais trop court) moment et la maîtresse des lieux est adorable effectivement.
En partant je lui ai dit qu’on se reverrait très certainement....
En ce moment c’est Amaranthine de Penhaligon’s qui me trotte dans la tête, je l’ai testé au début de l’hiver, une vendeuse du stand Penhaligon’s au Printemps m’avait parfumée avec mais “à cette époque” j’étais complètement obnubilée par Mon Parfum Chéri et je ne n’ai pas pleinement profité d’Amaranthine du coup.
Je compte bien me repencher dessus plus sérieusement et ça sera l’occasion de retourner chez Intemporelle ;)
Bonne continuation (pour les fêtes) !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par camelia, le 16 décembre 2011 à 23:21

J’ai beaucoup aimé et en plus, la vendeuse était extrêmement sympa et n’a pas lésiné sur les échantillons. J’ai encore préféré l’eau lente et je lui trouve de sacrés similitudes avec shalimar, mais j’ai peut être rêvé.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par miroulette, le 28 avril 2011 à 15:31

Moi, j’avais d’abord craqué pour Vanille galante mais je ne pouvait pas me résoudre à dépenser 170 euros pour une vanille fugace ou alors investir 100 dans des flacons de voyage de cette belle insaisissable. J’ai tourné longtemps autours du magasin Hermes, pendant quelques mois et puis j’ai re-essayé l’Eau duelle et ...j’ai trouvé la solution à mon problème. Cette vanille était celle que j’attendais, aussi poudrée et non sucrée que Vanille galante, mais plus aboutie, plus qualitative et tenace que la belle insaisissable.
Ce parfum est un délice porté seul mais il arrondi les autres parfums et peut donc être porté en duo.
Je ne sais pas pourquoi mais il m’évoque aussi la Myrrhe ardente d’Annigou. Quelqu’un a une explication ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par eh-andy, le 28 avril 2011 à 15:37

Miroulette, mon explication est qu’il y a bien plus de vanille dans Myrrhe ardente qu’on ne nous le laisse entendre a priori. En fait, ce qu’il faut faire comme expérience c’est comparer la vanille exquise avec myrrhe ardente. On retrouve dans la myrrhe exactement la même vanille que dans vanille exquise mais accompagnée des notes boisées, encens, camphrées (notes délicieuses, d’ailleurs, sans être pour autant gourmandes). Donc pas d’explication évidente par rapport à l’eau duelle, mais en tout cas il est clair pour moi , et à travers la comparaison avec vanille exquise, que la myrrhe est plein de vanille non sucrée. Donc un point commun avec la Diptyque.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par eh-andy, le 28 avril 2011 à 15:38

et peut-être s’agit-il de la même variété/production/origine de vanille ? L’aspect boisé joue beaucoup aussi.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Vivi Snow, le 28 avril 2011 à 16:24

Coucou Miroulette,
T’imagines combien de Habanita tu peux avoir pour une Vanille Galante ?
Bonne fin de journée ;-)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Brit

par Brit, le 8 mars 2011 à 11:15

L’Eau Duelle est le premier Dyptique que j’essaie (il faut bien un début à tout !), je n’avais donc aucune attente de "performance". J’avais le souvenir d’avoir vu que ce parfum divisait donc je ne savais pas trop à quoi m’attendre (si ce n’est de la vanille).

Et bien ce fut le choc olfactif ! Avec le syndrôme du nez collé au poignet qui va avec. Les parfums gourmands c’est pas mon truc et la vanille encore moins. Mais là cette vanille sèche, légèrement poudrée et boisée est un pur délice ! Pas un gramme de sucre, et pourtant on a quand même l’impression de se retrouver devant des crêpes à la vanille (j’ai dû résister de manger mon poignet...). Un petit reproche tout de même, un certain manque d’évolution sur la fin -quoique j’ai fini par sentir de l’ammoniaque en fond...

Gros défaut en revanche, ce parfum n’est pas pour moi car il ne me correspond pas, mais j’ai trouvé l’amie idéale à qui l’offrir ! Si jamais je le sent sur qqun d’autre je crois que je sauterais sur la personne...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Dylan Di Maio

Dylan Di Maio

a porté L’Eau Duelle le 10 octobre 2017

Salammbô

Salammbô

a porté L’Eau Duelle le 21 décembre 2016

Je suis une néophyte en matière de parfums, et me laisse davantage guider par mes ressenti que par mes connaissances théoriques incertaines.
Salammbô

Salammbô

a porté L’Eau Duelle le 21 octobre 2016

Je suis une néophyte en matière de parfums, et me laisse davantage guider par mes ressenti que par mes connaissances théoriques incertaines.
vanilla1

vanilla1

a porté L’Eau Duelle le 15 septembre 2016

Sa note :
Sarah13

Sarah13

a porté L’Eau Duelle le 8 juillet 2016

doudou

doudou

a porté L’Eau Duelle le 28 novembre 2015

Cécile est passionnée d’odeurs depuis l’enfance. Des précieux flacons de sa maman et de sa grand-mère humés avec délice aux rayons des parfumeries sillonnés avec assiduité, elle s’est formée (...)
Sa note :
tyssyt

tyssyt

a porté L’Eau Duelle le 25 octobre 2015

Clara Muller

Clara Muller

a porté L’Eau Duelle le 29 juillet 2015

Titulaire de plusieurs diplômes en littérature, histoire de l’art et commissariat d’exposition, spécialisée en art moderne et contemporain, critique indépendante et rédactrice pour la revue olfactive (...)

sbpaloma

a porté L’Eau Duelle le 8 juin 2015

Sa note :
Clara Muller

Clara Muller

a porté L’Eau Duelle le 1er juin 2015

Titulaire de plusieurs diplômes en littérature, histoire de l’art et commissariat d’exposition, spécialisée en art moderne et contemporain, critique indépendante et rédactrice pour la revue olfactive (...)
tyssyt

tyssyt

a porté L’Eau Duelle le 26 mai 2015

tyssyt

tyssyt

a porté L’Eau Duelle le 17 mai 2015

PuraVida

PuraVida

a porté L’Eau Duelle le 7 mai 2015

Belle du seigneur

a porté L’Eau Duelle le 25 avril 2015

Babouboba

Babouboba

a porté L’Eau Duelle le 3 mars 2015

Sa note :
POUPY

POUPY

a porté L’Eau Duelle le 1er janvier 2015

Raphaëlle

Raphaëlle

a porté L’Eau Duelle le 7 septembre 2014

lucasdries

a porté L’Eau Duelle le 15 août 2014

Fan de parfums depuis mon plus jeune âge, j’aime à peu près de tous les styles de parfums, ma seule règle étant de ne pas trop mélanger, et d’avoir le plus que possible de vraies périodes avec un tel ou (...)
Babouboba

Babouboba

a porté L’Eau Duelle le 30 juillet 2014

Sa note :

à la une

Concours "Les cent onze parfums qu'il faut sentir avant de mourir" (Nez éditions)

Concours "Les cent onze parfums qu’il faut sentir avant de mourir" (Nez éditions)

Auparfum et Nez éditions vous proposent de tenter de gagner le livre référence "Les cent onze parfums qu'il faut sentir avant de mourir".

en ce moment

poivre rose a commenté 903

il y a 1 heure

Bonjour ! Merci Auparfum de m’avoir permis de découvrir ce parfum et la maison Bon parfumeur par(…)

hier

On s’en doutait, mais la formule "extra-vieille" de 1806 a forcément évoluée. Dans la liste des(…)

hier

Une eau de Parfum qui sort de l’ordinaire. Ce parfum ne ressemble à aucun autre, il est élégant,(…)

Dernières critiques

Ani - Nishane

Vanille sans frontières

903 - Bon parfumeur Paris

Cinquante nuances de bois

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Trouver Nez

Divine Bordeaux

Divine Bordeaux

Bordeaux (33)

Divine Paris

Divine Paris

Paris (75)

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019