Auparfum

L’Heure fougueuse

Cartier - Les Heures de parfum de Cartier

Flacon de L'Heure fougueuse - Cartier
Coup de cœur
Note des visiteurs : (14 votes)
Connectez-vous pour noter ce parfum
Connectez-vous pour indiquer si vous portez ce parfum

Mon petit poney

par , le 22 mars 2011

Je n’ai découvert que tardivement les trois derniers opus des Heures de Cartier, révélés au public en novembre dernier, et finalement découvertes avec Josiane au stand des Galeries Lafayette la semaine dernière. J’avais bien retenu qu’il y en avait une qui « sentait l’écurie », et qui rendait toutes les blogueuses dingues.

Ayant en tête une gamme d’odeurs connues pouvant s’associer à ce type d’accord, et, je l’avoue, l’esprit un peu blasé et sceptique, j’ai pourtant dû me rendre à l’évidence : Mathilde Laurent a signé un chef-d’oeuvre

L’Heure fougueuse brouille les pistes et chamboule les codes. Son accord « crinière de cheval » n’est qu’un prétexte pour créer le « parfum presque parfait », ne s’apparentant à aucune famille olfactive recensée à ce jour (allez, on va mettre chypre, pour le plaisir) et n’appartenant bien évidemment à aucun genre.

Oui, en effet, il y a bien quelque chose du domaine du capillaire d’équidé dans ce premier nuage qui se propulse au galop sous votre nez, mais il n’est jamais fécal ni animal, pas même vraiment cuiré, il serait presque plutôt humain, comme une odeur de peau et de cheveux de bébé entourés de paille et de talc. Les notes de départ pourraient se rapprocher d’un accord aromatique, si elles ne semblaient pas aussi étrangement nouvelles et inconnues : un mélange de lavande, bergamote et de maté aux tonalités amères et herbales de foin séché. La crinière prend des allures de champs de fleurs jaunes, narcisse et genêt, ou de ces fleurs d’été, miellées et séchées au soleil avec une petite note crayeuse.

Tout cela se maintient dans un équilibre magistral, jamais repoussant, jamais ennuyant, toujours fascinant. Si La Treizième Heure était déjà magnifique et complexe, elle ne m’avait pas procuré ce même sentiment de réelle rupture et de jamais-senti, mais à la fois d’une telle évidence qu’on a l’impression de toujours l’avoir connu.

L’Heure fougueuse nous amène dans un territoire nouveau, celui du parfum amour-dans-une-botte-de-foin qui ravive tous les désirs, toutes les émotions les plus enfouies, et c’est le cas de le dire, les plus fougueuses. On a envie de la porter encore et encore, et on prie pour que Cartier, à l’instar d’Hermès, propose bientôt des coffrets avec trois ou quatre petits flacons de ses Heures, afin de les rendre enfin accessibles à un public plus large.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Elysion

par , le 5 septembre 2016 à 13:44

Super article qui donne envie de découvrir ces heures de parfums.
Cette collection présente les parfums exclusifs les plus originaux que j’ai pu sentir. Ce sont des parfums qui me semblent vraiment travaillés et aboutis. Je comprend que certains tombent amoureux de Mathilde Laurent. <3
C’est aux Galleries Lafayette que j’ai rencontré une vendeuse magique (je crois que certains la connaisse déjà) qui a pris le temps de bien me faire tout découvrir les odeurs emprisonnées dans des écrins (c’est original mais pas super pour la retranscription des parfums). Je les ai presque toutes aimées, mes préférées étant La treizième heure, l’heure fougueuse (l’unique fois où j’ai eu les larmes aux yeux en sentant un parfum) et la vertueuse (que je ne porterais pas mais j’aime bien en mettre quelques goutes sur le dessus de ma main). Cette vendeuse fort généreuse en échantillons (elle rentrait de vacances, elle était contente) m’en a donné 5 en me conseillant de prendre mon temps avant de faire mon choix... 10 minutes plus tard j’y retournais faire un achat compulsif (que je ne regrette pas), avec encore plus de générosité de la part de la vendeuse : je suis reparti avec 12 échantillons des heures de parfum, d’autres échantillons et une mini panthère !!! Lucky Day.
Félicitations encore à Mathilde Laurent pour son audace et ses prises de risques qui nous emmènent vers des émotions inédites en parfumeries.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 5 septembre 2016 à 16:11

Là dessus aussi je suis d’accord avec toi pour dire que cette collection des Heures est merveilleuse mais le prix est vraiment trop élevé.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 5 février 2015 à 20:49

Ah et j’oubliais le plus important : Merci Jeanne pour ce superbe article (même si je l’ai lu bien après sa publication) sans lequel je ne serais jamais aller demander à le sentir au stand Cartier (car il est en plus dans un tiroir...)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 5 février 2015 à 20:43

J’ai senti ce parfum il y a plusieurs semaines. Sur le moment j’étais avec quelqu’un qui n’aime que "ce qui ne sent pas trop fort" (entendez Nina Ricci) et du coup j’y suis passée un peu vite. Mais, heureusement, je me fais un petit "classeur à la Jicky" et j’avais donc mon attirail de pochettes sur moi. J’ai senti à nouveau la touche protégée en rentrant chez moi. Une vraie merveille qui me laisse sans voix (oui là on dirait pas mais en fait si). Je n’arrête pas de reprendre la touche, comme si je voulais découvrir la clef d’une telle beauté.

Mais je ne l’ai jamais essayé sur peau depuis : J’ai trop peur de craquer de suite, et vu le prix... Je suis tiraillée (parce que j’attends de l’oublier mais rien n’y fait...) et d’ailleurs je n’ose même pas aller mettre le nez sur les autres Heures, de peur de tomber à nouveau dans cet état passionnel déchirant.
Rien à voir avec ce que je porte d’habitude du reste.

Du coup est-ce que quelqu’un le porte et peut me parler de sa diffusion et tenue ?

(et si quelqu’un d’autre hésite à l’acheter et prêt à partager...)

Merci d’avance...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 6 février 2015 à 00:06

Vraiment magnifique cette Heure Fougueuse. Un espace sauvage et vierge, l’animalité y est tendre, poussant juste entre course échevelée et naseaux fumants. Rien de sale, juste vivant.
"Parfum amour-dans-une-botte-de-foin qui ravive tous les désirs" comme cela est juste ! Merci pour cet article Jeanne.

La diffusion est bien là : pas dans un registre où le sillage serait atomique, ni même juste puissant, le propos ne s’y prête pas je pense... Mais il y a bien un halo, un nuage qui plane et qui nous entoure. Lorsque je la porte, je la sens parfaitement toute la journée sans souci :-)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

parenthèse

par , le 11 janvier 2015 à 13:00

Tout simplement magnifique. J’y retrouve l’accord fabuleusement aqueux-thé/maté de la Treizième Heure, en version printanière, avec un côté foin chaud fleuri qui tourbillonne.

Un foin fou dans un grand vent de fleurs !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 21 novembre 2012 à 00:01

l’heure vertueuse vient de rejoindre la prestigieuse collection des Heures signé mathilde laurent,quelqu’un ici l’a t-il essayer donner moi votre avis s’il vous plait,je suis amoureux de l’heure fougueuse et de la treizième heure,l’heure promise m’a également beaucoup plût.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 22 novembre 2012 à 00:16

Senti ! Je vous fait un petit suspens obligé... Petit billet qui arrive sur DrJ&MrP ;) avec un jeu concours pour gagner deux échantillons pour les non parisiens :D !

 

En attendant, pour les amis parisiens, vous pouvez la découvrir chez notre Josiane préférée. Je sais pas trop comment elle l’a décrit. En tout cas c’est une sorte de réécriture de la lavande Jicky-Pour Un Homme, mais surexposée par des notes vertes originalement chaudes.

C’est super intéressant comme bouleau (mouah ah ah que je suis comique), franchement joli après cette Convoitée qui me laisse toujours perplexe (je sais toujours pas si j’aime ou pas. Mais je crois que j’aime pas). Petit bémol pour la tenue, mais cela dit à porter elle a un vrai sillage. (testé porté et approuvé :D !)

Et je dis ça et je n’aime pas la lavande...

Franchement très enthousiaste :D !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 22 novembre 2012 à 00:39

MeAh oui de la lavande ben ça j’m’y attendais pas il insiste sur l’absinthe dans la description sur le site Cartier,j’aimerais beaucoup sentir ça !J’dois vous avouer que j’ai dû mal avec la lavande et que j’en ai pas dans ma petite armoire à parfum,c’est mon armoire à pharmacie que j’ai reconverti !j’espère que celle-ci m’adoptera !
Je vais vite faire un pti tour sur drjicky&...merci pour votre réponse.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 22 novembre 2012 à 16:32

Oh c’est pas pour tout de suite ^^

 

Oui ils parlent d’absinthe effectivement. Bon après je connais pas l’absinthe plus que ça donc je peux pas vous aider ^^

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 1er juin 2011 à 02:48

Je suis curieux de le tester, après avoir lu tous ces commentaires. Mais je dois bien avouer que j’ai des appréhensions : un parfum qui sent le cheval est une idée qui me semble curieuse.....!

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Phoebus

par , le 26 mars 2011 à 19:41

Bon, c’est pas le tout mais depuis le temps que je le dis ...je vais finir par me bloquer une aprem parfum à paris en mai, je pense. Les galleries la fayette, les heures, mon petit poney, josianne, je note, je note.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 26 mars 2011 à 19:55

:D !!!! Josiane sera ravie de te connaitre !!!!

Et moi ravi de t’accompagner ^^

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 23 mars 2011 à 09:21

Jeanne,
Si vous me permettez, j’y reviens. ; ; un petit livre du genre "raconter les parfums"
avec vos jolies descriptions, ça vaudrait vraiment le coup ! vous avez l’art de dire les senteurs.
Pourquoi pas ????

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Jeanne Doré

par , le 22 mars 2011 à 22:17

Dau, Tambourine, c’est pas grave, ça arrive ! J’avoue que j’avais peur de ne pas l’aimer, vu ce que j’avais lu, et je ne voulais pas non plus me sentir influencée, mais le coup de coeur a été vite révélateur, et sincère...

Miroulette, je vois bien ce parallèle avec Mink, cette dualité frais/animal, propre/sale, qui est toujours un peu relative et personnelle (tiens, une nouvelle idée de discussion ?...)

Geraldine, j’ai bien aimé la Defendue également ( ce Van Houten à la liqueur !!) mais j’ai été un peu moins "bluffée".

Lolo, Jicky : merci !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Jicky

par , le 22 mars 2011 à 20:21

Jeanne, je n’ai pas envie de dire mon avis tout de suite, mais juste pour vous dire que votre article est MAGNIFIQUE !!! Peut être un de vos plus beaux !

 

Chapeau !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Nez inexpert

Nez inexpert

a porté L’Heure fougueuse le 2 novembre 2019

Adjoint au politicien Jean-Paul Martoni dans les années 90. Quelques années à l’ombre suite à un malentendu. Président du Comité pour rebaptiser toutes les rues. Membre fondateur de la Société de (...)
Sa note :

Belle du seigneur

a porté L’Heure fougueuse le 18 novembre 2018

Sa note :
zapakh

zapakh

a porté L’Heure fougueuse le 18 novembre 2018

Sa note :

Belle du seigneur

a porté L’Heure fougueuse le 5 août 2018

Sa note :

Belle du seigneur

a porté L’Heure fougueuse le 2 mai 2018

Sa note :

Belle du seigneur

a porté L’Heure fougueuse le 2 avril 2018

Sa note :
zapakh

zapakh

a porté L’Heure fougueuse le 11 mars 2018

Sa note :
zapakh

zapakh

a porté L’Heure fougueuse le 10 mars 2018

Sa note :
zapakh

zapakh

a porté L’Heure fougueuse le 2 mars 2018

Sa note :

Belle du seigneur

a porté L’Heure fougueuse le 23 décembre 2016

Sa note :

Belle du seigneur

a porté L’Heure fougueuse le 21 décembre 2016

Sa note :

Belle du seigneur

a porté L’Heure fougueuse le 14 novembre 2016

Sa note :
Elysion

Elysion

a porté L’Heure fougueuse le 5 septembre 2016

Sa note :

Belle du seigneur

a porté L’Heure fougueuse le 16 décembre 2015

Sa note :

Belle du seigneur

a porté L’Heure fougueuse le 20 septembre 2015

Sa note :
Vesper

Vesper

a porté L’Heure fougueuse le 14 septembre 2015

Je dois admettre que j’apprécie peu de choses. Mais ce que j’aime, je l’aime passionnément. Cette biographie tiendra donc en quelques noms... Michael Nyman, Stephen Fry, Andrée Putman, Neil Tennant (...)
Sa note :

Géraldine

a porté L’Heure fougueuse le 14 septembre 2015

Amateur de parfums et de saveurs. Longtemps monogame, j’ai découvert, ici et ailleurs, que la diversité était possible. Adieu la signature olfactive, aujourd’hui je picore avec délices. Les orientaux (...)
Sa note :
Poupoune1607

Poupoune1607

a porté L’Heure fougueuse le 13 mai 2015

Véto, blogueuse, accro aux bougies parfumées et aux parfums, je poursuis mon éducation olfactive ici et là.
Sa note :
parenthèse

parenthèse

a porté L’Heure fougueuse le 27 mars 2015

Cela fait relativement peu de temps que je m’intéresse au parfum, et j’ai soif de découvrir bien d’autres merveilles olfactives. Certains ont pu me croiser à la remise des prix de l’Olfactorama 2013, (...)
Sa note :

Luna

a porté L’Heure fougueuse le 21 mars 2015

Belle du seigneur

a porté L’Heure fougueuse le 9 mars 2015

Sa note :

Belle du seigneur

a porté L’Heure fougueuse le 8 mars 2015

Sa note :
cuiretmusc

cuiretmusc

a porté L’Heure fougueuse le 20 février 2015

parenthèse

parenthèse

a porté L’Heure fougueuse le 11 janvier 2015

Cela fait relativement peu de temps que je m’intéresse au parfum, et j’ai soif de découvrir bien d’autres merveilles olfactives. Certains ont pu me croiser à la remise des prix de l’Olfactorama 2013, (...)
Sa note :
Alberthine

Alberthine

a porté L’Heure fougueuse le 30 décembre 2014

Sa note :
Alberthine

Alberthine

a porté L’Heure fougueuse le 7 décembre 2014

Sa note :

barmassa

a porté L’Heure fougueuse le 27 août 2014

BlueJasmine

a porté L’Heure fougueuse le 22 juillet 2014

Vesper

Vesper

a porté L’Heure fougueuse le 1er juillet 2014

Je dois admettre que j’apprécie peu de choses. Mais ce que j’aime, je l’aime passionnément. Cette biographie tiendra donc en quelques noms... Michael Nyman, Stephen Fry, Andrée Putman, Neil Tennant (...)
Sa note :

à la une

Éclats d'amandes

Éclats d’amandes - Comptoir Sud Pacifique

Vanina Muracciole signe une fine gourmandise aux éclats délicieux, sans excès de sucre.

en ce moment

Absinthe a commenté Folie bleue

il y a 3 heures

Bonjour Jicky, hélas non je ne le connais pas. Mais une critique bien tournée +les mots qui(…)

PwZz a commenté Eau de citron noir

il y a 21 heures

C’est effectivement une critique au vitriol pour un parfum dont les avis sont dithyrambiques sur(…)

Farnesiano a commenté Vétiver

hier

Bonjour Guillimot. " Pour les femmes qui ont le sens de l’élégance et du raffinement ", Jean-Paul(…)

Dernières critiques

Folie bleue - Godet

Violette fauve

Philosykos - Diptyque

Abstraction figurative

Cardinal - Heeley

Encens dansant

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Trouver Nez

Marie Jeanne

Marie Jeanne

Paris (75)

Fragrances & cie

Fragrances & cie

Lagny-sur-Marne (77)

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019