Auparfum

Lavandula Vera - Eau de Cologne Collection 1902

Berdoues

Flacon de Lavandula Vera - Eau de Cologne Collection 1902 - Berdoues
Note des visiteurs : (0 vote)
Connectez-vous pour noter ce parfum
Connectez-vous pour indiquer si vous portez ce parfum

Lavande Sincère

par , le 20 décembre 2013

La célèbre violette de cette maison m’a toujours parue bien trop sucrée et collante. (Désolé pour ses fans !)

Viola Odorata, de la même marque, était une interprétation plus verte, boisée et naturelle des célèbres clochettes violacées qui de déguisent souvent en bonbons.
Dans la même gamme (plus qualitative), intitulée Eau de Cologne Collection 1902, c’est Lavandula Vera qui a attiré mon attention.

Rien de miraculeux ici, tout est dans le titre. Une lavande toute simple, un peu aromatique, assez visqueuse plutôt que sèche, comme il lui arrive d’être parfois. Plutôt douce et linéaire. Mais, réaliste ; qui sent bon la lavande, la vraie ! Et pas le dihydromyrcénol, terme barbare de chimistes fâchés avec la poésie littéraire qui décrit une tentative de lavande acérée, froide et glaçante comme une lame de métal ou comme les bombes de mousse à raser et bidons de détergent qui en sont gavés, aussi délicate et sympathique que son nom est agréable à l’oreille. Disons que si avec la lavande vous êtes transporté(e) en Provence, avec le DH-Mol (on croirait un nom de cyborg avec son "délicat" surnom !) vous aurez l’impression d’être plié en quatre penché à récurer le sol. Clairement moins émouvant...

Lavandula Vera ne sent, donc, que la lavande, ou à peu près. Mais, à côté du cauchemar détergent que cela aurait pu être, une balade mentale dans le sud, c’est déjà pas si mal. Surtout à un aussi bas prix. Allergiques à la lavande (même naturelle) s’abstenir.

Prix indicatif : Eau de Cologne avec vaporisateur en 100 mls - à partir de 22,90 euros.
Disponible dans la boutique Sous Le Parasol à Paris.

* Ce parfum fait partie de notre rubrique Parfums à petits prix

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Patrice

par , le 30 décembre 2013 à 18:28

Pour l’avoir senti sur Opium alors qu’il préparait cette série d’article, je peux assurer que c’est une très belle surprise et une lavande qualitative !
Elle n’a rien à envier aux parfums plus chers. Elle est vraiment surprenante, tout aussi belle, dans le même genre, que celle d’Etat Libre d’Orange (travaillé différemment, bien sûr).
Il faudra que je retourne la sentir plus attentivement.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 3 janvier 2014 à 10:44

Salut Patrice.
Merci beaucoup pour ton commentaire.
En fait, quand on se trouve face au choix de présenter des choses un peu différentes de ce qui est soutenu habituellement, il faut être sûr de ses choix. Ainsi, je t’avoue facilement avoir eu quelques doutes dans la sélection de certains parfums pour cette série de Nawëëëël.
Puis, je me suis dit, qu’après tout, je n’étais pas tout à fait un bleu débutant. Et que je pouvais me faire confiance.
Mais, je suis super content de te lire ici. Cela me confirme dans le choix de cette lavande au rendu très naturel. (Bye bye DH-Mol ! ^^) Surtout que tu la compares à Antihéros, la lavande rustique, simple mais très agréable, d’Etat Libre d’Orange, qui est bien - bien jolie aussi.
Je te remercie pour ton message. ;-))
Trèèèèès bonne année à toi.
A très vite. [Bisous.Bisous. Keur.Keur.]
Opium

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Farnesiano

par , le 20 décembre 2013 à 20:36

Merci, Opium, de nous offrir ces petites merveilles à prix doux. J’avais offert à ma mère il y a quelques années deux flacons cologne de chez Berdoues (pas si évident que cela de les trouver en plat pays) : Lavandula vera et Cardamomum vegetalis. Elle a gardé cette belle lavande bien franche (tellement plus jolie que certaines anglaises dans la même gamme de prix) et m’a rendu le jour même la cardamome, une belle eau aromatique et fraîchement épicée que je sens régulièrement sans la porter. Je porte peu de lavandes si évidentes (malgré mon faible pour le so british Mon Parfum N°4 de L’Artisan). Mais il m’arrive parfois de la mixer avec d’autres senteurs. L’exercice s’avère difficile mais peut créer des effets détonnants ! Mais apparemment, cette cardamome n’est plus distribuée... Bon week-end.
PS : C’est terrible, je n’arrive plus à suivre tout ce qui s’écrit sur AP : trop d’avis en avalanche mais certains sont plus qu’instructifs, un vrai bonheur. Vive AP !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 26 décembre 2013 à 21:37

Bonsoir Farnesiano.
Avec plaisir. Au moins, on ne pourra pas nous traiter de snobs sur auparfum et on ne pourra pas reprocher au parfum d’être un plaisir uniquement dispendieux. #pasd’excusepourpassentirbon ;-)

Cette "Collection 1902" est pas mal fichue du tout. La lavande, pas prétentieuse, vaut, effectivement, largement d’autres choses bien plus onéreuses et moins jolies.
J’aurais bien voulu retester Cardamomum Vegetalis", qui était pas mal pour une eau épicée, m’a-t-il semblé lorsque je l’ai testée il y a quelques mois. Cette dernière était encore distribuée il y a peu au Printemps Haussmann mais ne l’est plus. (Vous auriez été bien avancé, n’est-ce pas, hein, même si elle était encore disponible, puisque que vous vous trouvez à plusieurs centaines de kilomètres ? ! #taquin ^^)

Je vous rassure, vous n’êtes pas le seul à observer les avalanches d’avis qui ont lieu dernièrement. Mais, contrairement à la météo, les avalanches sur auparfum, c’est vachement bien (et pas dangereux). Il faut juste avoir eu ses étoiles de ski de fond pour pouvoir slalomer et tout suivre... ;-)
A bientôt.
Opium

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 1er janvier 2014 à 19:43

Bonsoir, Opium. Je découvre seulement ce 1er janvier 14, votre gentille réponse. Certains de mes amis autour de moi me traîtent de snob en matière de parfumerie parce que j’achète des niches ou des parfums d’auteur (jamais assez cependant !) Je ne cesse de leur affirmer le contraire en défendant comme vous, et beaucoup d’entre nous, d’excellents parfums bon marché et aussi en insistant sur le travail véritablement artistique, voire d’orfèvre, qu’accomplissent certains créateurs, anciens comme actuels. Je leur explique qu’au fond, ce sont eux les snobs, eux qui snobent Berdoues, L’occitane ou d’autres parfums vendus en drogueries ou pharmacies et qui veulent absolument acheter D&G, Diesel ou Paco R. AP regorge ( et c’est ce que j’apprécie plus que tout ) d’avis divers, de connaisseurs ou d’amateurs passionnés voire de vrais professionnels tous rassemblés autour de la même démarche : sentir, sentir encore et se laisser ensorceler. Car c’est bien la passion de la découverte, à travers mille et unes appréciations nuancées, qui nous anime tous, avec plus ou moins de talent, mais avec ô combien de générosité et d’esprit de partage (me voilà en train de tenir un discours humanisto-catho digne d’une homélie pour la nuit de Noël... ) J’enfilerai dès le week-en prochain mes skis de fond pour slalomer plus à l’aise et récupérer mon retard. En attendant, je ne parviens pas à quitter mes babouches et à détacher mon nez de Trayee et l’Eau de Narcisse bleu aux facettes inouïes. Qui peut imaginer le temps qu’on met à sentir et apprécier l’évolution d’un parfum ? Qui, à part vous, nous et quelques autres, membres ou non d’AP, pourrait allonger infinement une liste de qualificatifs pour évoquer la matière, la couleur, le sillage, la musique, le style d’un parfum... et sa rémanence en nous longtemps après ? Bonne année, cher Opium et longue vie sur AP !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 3 janvier 2014 à 10:41

Bonjour Farnesiano.
Meilleurs vœux à vous et à votre passion, toujours enthousiaste, vivante, vivifiante et si encourageante pour nous ! ^^
Plus j’en connais, plus mon champ lexical s’agrandit, plus j’ai l’impression de perdre du temps et des mots, plus ils me manquent.
Comme toujours, votre "discours humanisto-catho digne d’une homélie pour la nuit de Noël" est d’une justesse rare. Les snobs ne sont pas ceux que l’on croit. Porter un parfum insignifiant au mieux, repoussant au pire, payé vingt à trente fois son prix ou davantage encore sous prétexte qu’il est griffé, là est le mauvais goût et le snobisme. ^^
Admirer la facture d’orfèvres ayant ciselé les "œuvres" de marques aussi peu tapageuses que L’Occitane, Fragonard et d’autres, au même titre que des marques bien plus prestigieuses - qui ne doivent pas être boudées elles non plus sous prétexte qu’elles sont chères - , cela, non, n’est pas du tout déplacé. Parfois, Agatha, Thomas Sabo et Réminiscence proposent des bijoux "fantaisie" mais assez qualitatifs et intéressants. ;-)
Profitez bien de Trayee et de l’Eau de Narcisse Bleu, deux excellents choix ! ;-)
Et, prenez votre temps avant de revenir slalomer sur auparfum. Mais, nous avons hâte de vous retrouver sur les pistes. ;-))
Bonne journée. Belle année à vous.
Opium

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Koimynose

par , le 20 décembre 2013 à 14:12

Coucou Opium !
Ah ! Je suis content de voir un billet sur Berdoues. Même si je ne connais pas le jus ici présenté. Je suis peut-être injuste envers lavande, mais c’est une matière que j’ai tendance à contourner sur la pointe des pieds - pour ne pas dire fuir - lorsque traitée en soliflore. Je ne sais pas pourquoi. Un psy dans la salle ? :-)
Je tâcherai de me soigner.
De cette gamme dite premium, je possède Vetivera Herbacea. Et j’adore ses notes fumées, sa facette un peu sucré/caramélisé, l’atmosphère humide qui parvient à se déployer et "déranger" un peu l’ensemble, surtout par temps chaud. Il s’en dégage une simplicité réconfortante, une impression de... naturel (?). Tu ne l’as pas testé Opium ? - Et j’en profite pour faire un coucou à Barmassa et dire que j’ai enfin reçu Encre Noire, YES !!! J’y reviendrai ;)
Fin de la digression !
Merci Opium ! Je comprends mieux maintenant le pourquoi du comment de ton hibernation pour notre plus grand bonheur :D
Bon aprèm à tous !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 26 décembre 2013 à 21:43

Salut Koimynose.
Il fallait bien que Berdoues gravisse les marches sur auparfum. Bon, ce n’est pas Deauville ni Cannes, mais c’est déjà ça... ;-)
Mais, pas question pour moi que ce soit avec les pourtant célèbres Violettes de Berdoues. Pas laides. Juste, tellement bonbon, si (trop) simples et sucrées, prévisibles et, surtout, déjà tellement connues, pas la peine d’en causer encore et toujours un peu plus.

Malgré mon diplôme, je ne suis pas certain de pouvoir élaborer autre chose que des hypothèses à propos de ta détestation de la lavande en solinote.
Tout d’abord, je préciserai juste que tu es loin d’être le seul dans ce cas : beaucoup ont le même problème avec la lavande.
Ensuite, peut-être est-ce dû à un rejet du fait de ton histoire personnelle... (Allongez-vous svp.) Un proche qui aurait porté de la lavande durant des années, t’aurait inondé, exaspéré peut-être, voire une personne que tu n’apprécies/ais pas tellement, une personne détestée même...
Sinon, peut-être est-ce lié à une indisposition face à cette matière qui fait que tu la rejettes. Quelque chose de l’ordre du biologique.
Enfin, je préciserai que ce que j’ai appris en psychologie est que l’être humain a souvent tendance à tirer des conclusions hâtives et simplistes qui finissent par être erronées. Et que si un phénomène X a lieu, ce n’est pas toujours à cause d’un événement A ou B, mais souvent du fait de l’interaction et de la rencontre entre A ET B. ^^ Peut-être qu’un jour tu aimeras la lavande. Peut-être pas. Tant pis. Je crois bien que tu as déjà largement de quoi satisfaire tes divers plaisirs et tentations avec une foultitude d’autres choses. ;-)
... Mais, quand même, y en a des vraiment sympas... Et puis, Jicky quand même... Fais attention à ce que tu vas écrire, sinon tu vas vexer quelqu’un de particulier ici... ;-)

J’apprécie quand tu digresses... Bienvenue à Encre Noire : une tuerie !
Je n’ai pas vu Vetivera Herbacea, juste un Vetiver dans la même collection dont nous discutons, peut-être est-ce la même chose renommée... Encore un test à faire je crois bien... ^^
A trèèèès vite Koimynose.
Opium

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 27 décembre 2013 à 17:28

Salut Opium !
Merci pour la séance psycho gratuite ;)
Ah oui, il y a Jicky, quand même ! Mais c’est Jicky quoi :)
J’ai dû rater un épisode à propos du Vétiver de Berdoues. J’espère qu’il ne l’ont pas supprimé ou... défiguré, charcuté, confié à Demachy !!!
#respire... on se calme

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 27 décembre 2013 à 20:23

[Mode Digressif Irrévérencieux ON]
Mân Dieu, nââân...
La "demachyade", plus connue sous le terme populaire "demachya**e", que l’on trouve dans le très (anciennement) beau Dior Homme. Pourquoi avoir foutu de la bouillie Blédina pour les bébés au goût biscuit et vanille dedans ? C’est tellement mieux maintenant avec l’effet pâteux au milieu de l’iris qui tente de surnager comme il peut. Parfum radieux qui s’est empâté. C’est terrible de prendre de l’âge (même quand a moins de 10 ans) ; surtout quand on décide de vous lifter avant même votre adolescence et que les instruments chirurgicaux ne sont pas vraiment nickels... Bref...
[Mode Digressif Irrévérencieux OFF]

Salut Koimynose.
Si, maintenant, même dans des marques comme Berdoues on ne s’y retrouve plus... ;-)
Bonne soirée.
Opium

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

à la une

Acorelle

Acorelle

Plus de 10 ans que nous œuvrons pour respecter la nature environnante du Sud-Ouest tout en lui rendant hommage avec des cosmétiques naturels et certifiés bio.

en ce moment

Absinthe a commenté Cabochard

il y a 1 heure

Après deux jours et deux nuits avec Cabochard 2019, flacon carré au petit noeud en tissu noir :(…)

hier

Merci beaucoup pour votre bienveillance qui me touche énormément. J’en avais presque les larmes(…)

Absinthe a commenté Mitsouko

il y a 2 jours

Mitsouko (dit-elle en soupirant avec des coeurs plein les yeux).... quand l’alchimie se fait,(…)

Dernières critiques

Splendiris - Dusita

Lueur poudrée

Fleur d’oranger & Lilas délicieux - 100Bon

Comme une fleur d’oranger bleu clair et crue

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Trouver Nez

Passage 31 - Nantes

Passage 31 - Nantes

Nantes (44)

Le boudoir de Jeanne

Le boudoir de Jeanne

Liège (04)

Jovoy Paris

Jovoy Paris

Paris (75)

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019