Auparfum

Le couturier Azzedine Alaïa lance son parfum

par , le 27 mai 2015

"/>

Mise à jour du 28 juin 2015. Voir la critique d’Alaïa, par Azzedine Alaïa

Azzedine Alaïa est originaire de Tunis où il commence en faisant les travaux de couture de sa soeur. Puis il travaille chez une couturière afin de payer ses études de scuplture. Arrivé à Paris en 1950, il apprend toutes les étapes de création d’un vêtement et crée des tenues sur-mesure pour l’écrivain Louise de Vilmorin, les actrices Arletty ou encore Greta Garbo. Plus récemment il a habillé Madonna, Michelle Obama et les chanteuses Lady Gaga et Rihanna.

Pour son parfum Alaia, le couturier aurait puisé dans ses souvenirs d’enfance en Tunisie pour imaginer un parfum à son image. C’est l’impression mixte de chaud et de froid, de sec et d’humide à chaque fois que sa grand-mère éclaboussait de seaux d’eau froide les murs brûlants de la maison pour rafraîchir l’air qui guidera le travail de création du parfumeur Marie Salamagne.

Azzedine Alaia lui aurait lui-même suggéré les notes de poivre rose pour l’effet de fraîcheur dès le départ, soutenu par la suite par un cœur floral de pivoine et de freesia qui évolue sur un lit de muscs afin d’habiller la peau de notes plus animales, selon le souhait du couturier.

Martin Szekely, qui s’était occupé de la scénographie des collections présentées au Musée Galliera en 2013 lors de l’exposition présentant le travail du couturier, a travaillé sur le design du flacon afin qu’il représente au mieux Azzedine Alaia.

Le designer et le couturier ont fait le choix de conserver une forme archétypale pour le flacon tout en évoquant par les reliefs sur le verre e fameux "perforé Alaia". Rappelons qu’« il a été le premier à travailler le cuir comme un tissu ou une dentelle » selon Olivier Saillard, historien de la mode et directeur du Musée Galliera. Le capot doré fait référence au mythe de la bobine de fil d’or et représente au mieux l’attribut du couturier.

Une création mythique fait office d’égérie, la robe à bandes dite houppette, portée par un modèle coiffée d’or, à l’image du flacon.

— -
Disponible à partir du 6 juin prochain dans les boutiques Alaïa et en exclusivité aux Galeries Lafayette Haussmann dès le 22 juin 2015

à lire également

Alaïa
critique

Alaïa

Souffle de chaux et de froid

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Doblis

par , le 27 juillet 2015 à 00:13

Le problème de la pivoine et du freesia, c’est que ce sont des fleurs qui ne sentent pas beaucoup, elles savent se faire discrète.
Et en flacon, c’est exactement la même chose.
Grosse déception en ce qui me concerne. J’ai rarement senti un parfum qui sent aussi peu, avec si peu de caractère. Et peu de tenue en plus.
Cela dit, si vous aimez la discrétion, ce parfum est pour vous.
Reste le très beau visuel de cette robe qui est absolument extraordinaire.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 27 juillet 2015 à 01:22

Heiiiiiiiiiiiiiin ? Le freesia et la pivoine, discrètes ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 2 juin 2015 à 00:41

Je dois reconnaitre que je lis plusieurs blogs ou sites parfumés.J’espère qu’Auparfum voudra bien m’absoudre de ce petit écart ;-)

La lecture du blog de Denyse Beaulieu (Grain de Musc) et son commentaire sur ce parfum d’Azzedine Alaïa n’a fait que renforcer ma curiosité vis-à-vis de cette nouvelle création ainsi que mon préjugé favorable...

Vivement le point de vue de Auparfum.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Calygo

par , le 28 mai 2015 à 18:28

La pivoine et le freesia ça fait peur quand même... ça peut rapidement tomber dans un truc immonde.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 28 mai 2015 à 18:01

Très envie de le tester.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 28 mai 2015 à 09:10

Merci beaucoup de cette information Eleonore. Ce parfum de contrastes semble prometteur. J’ai bien envie de le tester et tout comme toi Aryse, j’espère un joli résultat. C’est ce que l’on peut souhaiter aux deux créateurs.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 28 mai 2015 à 00:10

Merci pour cette confirmation de sortie.Sur le papier, ce parfum me semble intéressant et je suis très curieux de le tester en espérant un beau résultat.Je le souhaite en tout cas à Azzedine Alaia et à Marie Salamagne.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

à la une

Thé basilic

Thé basilic - Molinard

Feuilles froissées de menthe gorgées de sève sucrée, herbes folles et basilic anisé.

en ce moment

il y a 10 heures

Pour avoir été le premier à dépasser ce cap, dans le sens inverse (j’ai porté des parfums "pour(…)

il y a 10 heures

Il doit aussi rester le Vétiver au fond des placards de Dior au 326 rue St.-Ho. Au 173 : Astier(…)

il y a 14 heures

Erratum : juste avant la place VENDÔME. Le 356 rue Saint-Honoré dans le 1er arrondissement.(…)

Dernières critiques

Byzance - Rochas

Néobaroque

Summer 69 - Gas

Sous le soleil exactement

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Trouver Nez

Parfumerie Burdin

Parfumerie Burdin

Paris (75)

Jovoy - Le Mans

Jovoy - Le Mans

Le Mans (72)

Parfumerie Ambre

Parfumerie Ambre

Boulogne-Billancourt (92)

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019