Auparfum

Le design olfactif de Starck Paris

par , le 19 août 2016

Designer et architecte d’intérieur de renommée internationale, Philippe Starck lancera à la rentrée sa marque de parfums, Starck Paris.
L’intérêt du créateur pour les odeurs ne date pas d’hier : sa mère tenait une parfumerie dans l’arrière-boutique de laquelle, enfant, il pouvait passer des heures. « Dans ce lieu où j’aimais me réfugier, j’étais nulle part et en même temps j’étais partout. [...] j’arpentais un territoire inconnu d’une infinie richesse ».

Les trois premiers parfums de Starck Paris ont été conçus comme des poèmes conceptuels, « affranchis des tendances ». « Travailler l’intangible, explorer l’abstraction, rendre visible l’invisible, mettre l’air en vibration, colorer la vie, créer des liens magiques, s’immerger dans la poésie, sont les défis que je me donne à travers le parfum » affirme Philippe Starck. Pour saisir l’insaisissable, transcrire en parfum ce qui n’a pas d’odeur, mettre l’intangible en flacon, le designer a personnellement travaillé avec trois parfumeurs, Dominique Ropion, Annick Ménardo et Daphné Bugey, dont la mission a été d’explorer l’idée de la rencontre entre la peau et le parfum.

Peau de Soie a été créé par Dominique Ropion « comme une forme organique sensuelle », une évocation du velouté de la peau d’une femme mais aussi de sa part de masculinité. Si aucune matière n’est dévoilée, quelques indices, à la manière d’un rébus, nous guident pour imaginer le résultat : « points cardinaux ; orientations inattendues ; duos féminin/masculin qui s’attirent et se répondent ; jeu de séduction où matières brutes ancestrales et modernes, notes animales, boisées et végétales s’équilibrent ».

Peau de Pierre, pendant masculin de Peau de Soie créé par Daphné Bugey, est un parfum pour homme qui révèle sa part de féminité. A nouveau il s’agit de réconcilier ce que l’on considère souvent comme des opposés, et à nouveau une énigme tient lieu de description : « big-bang ; exploration d’un inconnu mystérieux ; pierres minérales ; intensité boisée presque fumée ; énigme d’une molécule de synthèse plus vraie que nature ».

Peau d’Ailleurs se veut « l’odeur cosmique du vide, [...] un parfum dont on ne puisse pas se rappeler parce qu’il n’existe pas ». Pour représenter cet Ailleurs indéfinissable Annick Ménardo s’est inspirée de l’image d’une météorite mais la marque évoque aussi un « mandala circulaire d’ombre et de lumière ; [le] cœur d’une matière tellurique, minérale, ambrée, musquée et boisée dont les accords ne se révèlent qu’au terme d’un lointain voyage ».

Les flacons transparents, simplement ornés d’une volute colorée, et chacun d’une texture légèrement différente, sont volontairement sobres. « L’objet n’est pas important » répète Philippe Starck, pourtant grand créateur d’objets. Ici les jus sont les œuvres, et qui plus est des œuvres signées, puisque les nom des parfumeurs figurent sur l’emballage et sur les visuels de communication.

— 

La collection Peau sera disponible à partir de septembre
85 euros/40ml, 125 euros/90ml.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Doblis

par , le 20 août 2016 à 20:39

Flacons sobres mais qu’Est-ce qu’ils sont beaux alignés de la sorte !
Bien plus jolis que L’Air du Temps signé du même Starck.
Reste à découvrir les parfums et l’odeur du vide cosmique m’attire.
Sympa d’inscrire le nom des nez sur l’emballage qui semble le signe de la qualité actuelle.
Où seront-ils disponibles ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Elokitty

par , le 19 août 2016 à 22:18

Alors là ça donne envie d’aller découvrir çà, surtout quand on connaît le niveau d’exigence de Monsieur... Non mais Starck quoi !
Ropion Menardo et al. wahou <3
Les 3 flacons qui sont une continuité les uns des autres : génial !
Je n’ai pas lu, mais est-ce que l’on pourra découvrir ces promesses ?

Merci de la découverte en tout cas

PS : auparfum pouvez-vous faire en sorte que l’on ait plus à se logger tous les 3 jours pour laisser des coms, je pense que ça doit en décourager certains (dont moi parfois j’avoue :( ) Merci d’avance :)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 20 août 2016 à 22:04

Question bête. Avez-vous cliqué sur la case "rester identifié" ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 21 août 2016 à 16:54

Oui mais cela ne dure que quelques jours.... "Cliquer pour rester connecter quelques jours"
 :’(

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

à la une

Do not drink ! Le naturel low-cost par Sephora

Do not drink ! Le naturel low-cost par Sephora

L'enseigne du groupe LVMH dévoile une nouvelle collection d'eaux de parfum présentées comme unisexes, à petit prix.

en ce moment

S9 a commenté Azemour

il y a 1 heure

Je profite des dernières chaleurs pour porter les parfums qui selon moi s’épanouissent davantage(…)

Tobacco a commenté Habanita

il y a 2 heures

Salut, c’est vrai que ce parfum a plusieurs facettes, pas étonnant que tu puisse l’aimer une fois(…)

ghyss a commenté Habanita

il y a 4 heures

Bonjour ! Je suis venue sur ce site car des petites questions sans réponses tournoyaient dans(…)

Dernières critiques

Summer 69 - Gas

Sous le soleil exactement

Eau capitale - Diptyque

Paris en bouteille

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Trouver Nez

Philippe K.

Philippe K.

Lausanne (01)

Parfumerie Ambre

Parfumerie Ambre

Boulogne-Billancourt (92)

Le Paravent

Le Paravent

Lyon (69)

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019