Auparfum

Le numéro 2 de Nez approche... et si vous vous abonniez ?

par , le 22 juin 2016

Il y a 2 mois et demi (déjà) paraissait un petit nouveau dans l’univers des magazines/livres, ces objets éditoriaux hybrides : Nez, la revue olfactive. Depuis mi-avril, Nez a fait du chemin. On l’a beaucoup vu dans les médias, à la télé, dans la presse (et ce n’est pas fini) ; on l’a vu dans vos #InstantNEZ, sur Twitter, Facebook et Instagram ; on l’a vu sur des salons et événements (Alternative Fragrance & Beauty mi-juin, Tranoï Parfums le week-end prochain) ; on se l’est arraché dans nos parfumeries de niche préférées (mais aussi en librairies).

Nous tenons à tous vous remercier du soutien apporté à notre revue, notamment pendant notre campagne de crowdfunding, qui lui a permis d’éclore et d’envisager d’autres numéros.

Le numéro 2 de Nez sortira le 12 octobre prochain. Vous y retrouverez un reportage olfactif dans le métro, un article sur l’odeur.. du sang, un grand dossier sur les odeurs de propre et de sale, une saga du musc, un portrait de la marque Iunx. On parlera cinéma avec un article consacré à Wes Anderson, ainsi que vins, en compagnie de Richard Pfister, l’auteur du livre Les Parfums du vin, on assistera à la récolte de la rose Centifolia à Grasse, on lira les paroles d’un certain Jean-Claude Ellena...

... et bien sûr, on retrouvera avec plaisir le cahier parfum, avec notamment un article sur l’innovation en parfumerie et la terrible sélection de 30 nouveautés du semestre... pour le meilleur et pour le pire. Sans oublier un exercice de style autour du réveillon et des cadeaux de Noël, qu’il faudra quand même bien commencer à préparer dès octobre.

La bonne nouvelle, c’est que vous pouvez désormais vous abonner à Nez, pour 1 ou 2 ans (soit 2 ou 4 numéros). Ces abonnements démarrent avec le numéro à paraître ; le numéro 1 n’est donc pas concerné mais peut être encore acheté en ligne (livraison mi-juillet, car nous sommes en cours de réimpression).

S’abonner, c’est bien sûr nous prouver une fois encore votre indéfectible attachement à notre beau projet ! mais c’est surtout vous assurer de recevoir Nez en avant-première et sans frais de port (pour la France métropolitaine).
[Mise à jour : il n’y aura pas non plus de frais de port pour l’Union européenne et la Suisse]

Je m’abonne à Nez, et je rends le monde plus beau !

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

par , le 18 janvier 2018 à 17:29

Apres avoir découvert votre magazine sur Amazon.fr, j’avais l’intention de m’abonner à quatre numéros, mais j’ai découvert que votre site n’est pas jugé "sùr" par les divers ordinateurs de mon domiçile véronais (ça a un rapport ?). Je n’y connais pas grand chose en informatique : est-ce un caprice de notre anti-virus ou y-t-il une autre raison ? Je continuerai à vous acheter sur Amazon mais j’aurais aimé vous signifier un peu mon soutien. Merci pour ce que vous faites ! NEZ manquait absolument !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

AdRem

par , le 30 novembre 2016 à 01:11

Exercice pour moi toujours difficile d’expliquer à des amis combien ils vous ont manqués.....de dire sans le moindre cynisme ou mensonge que vous n’ avez cesser de penser à eux lorsqu’enfin vos pas vous ramenent vers eux ....alors que de nombreux mois se sont écoulés sans que vous n’ ayez donné la moindre petite nouvelle, ni offert le plus petit salut fraternel, ni tweet imbécile, ni coller la plus simple emoticone pour liker une de leur page "privée" offerte aux quatres vents sur le web...
Je me lance....

Heureux de revenir sur au parfum......La revue olfactive numéro 2 vient d’être consommée sans modération alors que le numéro 1 me fait encore de l’oeil depuis une étagère de bibliothèque....Merci à tous pour ce numéro 2 :)

J’aurais aimé salué Céline Ellena ce 27 mai 2015, jour de mon anniversaire, dans ce petit couloir du métro parisien à Jussieu entre la ligne 5 et 7 pour lui dire combien j’aime son accord de craie et de shiso que je porte si souvent pour m’aider à traverser les miasmes de beurre clarifiée des couloirs carrelés pour tracer ma route vers le passage au parfum de champignon et changer de rame....Mais sans doute mon sourire imbécile plaqué sur mon visage ce jour là à la lecture des "Memoires d’un bon à rien" reçu en cadeau l’aurais effrayé.... Je venais de decouvrir cette belle photo en page 29 où l’auteur apprend que la soupe populaire ne fait pas de livraisons que ce soit à Leningrad ou à New York...Les déconvenues du petit émigré russe et son lecteur aspergé de De Bachmakov faisaient bloc ce jour là dans ce lieu aux odeurs si Parisiennes...Je trouvais ça rigolo de vous le dire :)

Merci à Alexi Toublanc pour la fin de son billet d’humeur et son conseil avisé d’éviter de vaporiser au coin du feu....qui me rappelle l’étiquette collée sur l’emballage craft des parfums Le Labo qui donne le même conseil et en offre 2 autres : "éviter de vaporiser vers les yeux (il n’y a pas de roses sans épines)" et " en cas de projection, rincer abondamment avec de l’eau même si l’amour rend aveugle"....Qui dira après ça que se parfummer reste un geste simple, anodin, sans risques....

Merci pour les haïkus d’Olivia Giacobetti et de Jean Claude Ellena décryptés par vos soins....même si je pleure l’absence d’un scoop olfactif sur la future eau de Iunx en 2017 et l’absence de l’Eau d’hiver dans votre top 5 de JCE ou dans l’odorama / herbier sur le mimosa ...

Merci vraiment d’exister...contre vents et marées

Signé : un lecteur amoureux toujours fidel....même loin de vous

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 30 novembre 2016 à 21:22

Cher AdRem, cher fidèle lecteur, j’ai transmis vos mots aux intéressés, qui seront, j’en suis sûre, ravis de découvrir votre message. Quant à vos "absences", je remarque que vous êtes au moins régulier, tous les 6 mois environ, comme un Nez !
Et puis il vaut toujours mieux se faire rare et désiré, que trop envahissant :)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 24 juin 2016 à 22:32

Si on ne souhaite pas s’abonner, où peut-on se procurer le numéro 2 ?

Merci !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 24 juin 2016 à 22:52

Au même endroit :) sur le shop auparfum.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

angelsdontcry

par , le 22 juin 2016 à 15:45

Hâte de lire le deuxième numéro !
Il va falloir être patiente...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 8 juillet 2016 à 09:32

J’ai une solution pour ne pas trop souffrir à chaque numéro de 6 mois d’attente. Sur 180 jours, lisez simplement 0,8 page par jour et vous arriverez au terme des 144 pages juste à temps pour la sortie du numéro suivant ! Le numéro 2 comptera d’ailleurs 152 pages, mais ça n’a pas d’incidence énorme sur ce calcul :)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

à la une

Do not drink ! Le naturel low-cost par Sephora

Do not drink ! Le naturel low-cost par Sephora

L'enseigne du groupe LVMH dévoile une nouvelle collection d'eaux de parfum présentées comme unisexes, à petit prix.

en ce moment

il y a 1 heure

I’m very happy to tell you that IFRA saved oakmoss. There was a proposal from the legislators(…)

hier

Je suis bien d’accord. Le langage, c’est une production sociale, et en tant que le parfum et les(…)

hier

"même si l’odorat est dénué d’un langage qui lui est propre" Ce n’est pas parce qu’on a de la(…)

Dernières critiques

Summer 69 - Gas

Sous le soleil exactement

Eau capitale - Diptyque

Paris en bouteille

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019