Auparfum

Le Parfum

Aubade

Flacon de Le Parfum - Aubade
Coup de cœur
Note des visiteurs : (12 votes)
Connectez-vous pour noter ce parfum
Connectez-vous pour indiquer si vous portez ce parfum

Leçon d’intimité

par , le 28 avril 2014

"/>

Quand on est une marque de lingerie qui veut lancer un premier parfum, on a devant soi divers choix possibles.

On peut, comme d’autres concurrents, faire confiance à une équipe de professionnels qui vous expliquera qu’avec un parfumeur « expérimenté » et de nombreux tests en aveugle auprès d’une cible large, vous aurez à coup sur un parfum féminin, moderne, sexy et bien-sûr, très rentable.

Vous pouvez aussi si vous le souhaitez, réfléchir un peu, vous dire que puisque votre parfum sera peu distribué, mais que votre marque jouit d’une image forte et attractive, vous pourriez chercher à retranscrire cette identité dans un parfum, qui se différenciera ainsi de la concurrence par son caractère et son audace…

Oh surprise, Aubade a eu du flair ! Non qu’ils aient fait appel à une débutante, mais Delphine Jelk, qu’on connait surtout pour son Amande Persane et la toute première version de le célèbre Petite Robe Noire, a un parcours plutôt atypique et encore peu de gros succès à son actif, mais déjà un talent déjà remarqué… Ce parfum pour Aubade confirme son obsession pour les notes amandées, qui oscillent ici entre rose, héliotrope et un tourbillon de muscs vanillés.

A la différence de la marque de lingerie Victoria Secret qui, aux Etats-Unis, inonde le marché avec des fruits aux sirops pralinés aussi sexy qu’une glace aux smarties, Aubade a fait le choix d’un parfum qui s’accroche à la peau, sans presque aucune de notes de tête, sans cette fameuse « fraîcheur » que réclament pourtant les consommatrices quand on leur demande ce qu’elles aiment dans un parfum… dans un simple « produit de consommation parfumé », peut-être, mais pas dans un vrai parfum de femme qui a envie de se sentir sexy, comme dans celui-là, dont les notes musquées puissantes enrobées de fève tonka frôlent un aspect masculin, avec une dimension presque un peu fauve.

Au croisement de l’amande corsée d’un Hypnotic Poison (l’original, pas l’EDP défigurée proposée dernièrement), la vanille lactée d’un Kenzo Amour, et les muscs intimistes d’un Musk Original de Kielh’s, Aubade Le Parfum constitue un vrai parfum de peau, pas juste sur le papier, ainsi qu’une belle leçon de parfumerie.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

rose de nuit

par , le 16 avril 2016 à 14:55

Acheté à l aveugle à prix défiant toute concurrence ! Vos critiques toujours pertinentes m ont incité à franchir le pas
Délicieux parfum doudou tout en rondeur. Pas déçue du tout ! Merci encore pour vos conseils judicieux.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

del

par , le 22 février 2016 à 10:13

Premier essai aujourd’hui suite à un achat à l’aveugle (vente privée sur le net) mais guidé par la canne blanche de Jeanne Doré et de Doudou. J’avoue que j’étais déçue aux premiers pschitts-pschitts mais la magie opère au moment où j’écris, un effet chaud-froid se produit. Allez j’attends l’avis de mon critique (ma fille).

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 8 mai 2014 à 13:33

Bonjours à tous,
J’ai enfin osé m’inscrire sur Auparfum et je m’excuse par avance pour le vocabulaire employé très approximatif car je suis novice en matière de parfums ( même si mon porte monnaie, lui, n’en est pas à son coup d’essai). En novice curieuse et passionnée que je suis, je me pose plusieurs questions concernant la composition de ces jus qui nous font tourner la tête. Je ne savais pas bien où poster ces interrogation mais je me permets de les insérer dans cette récente discussion.
Pour des questions éthiques, intellectuelles et personnelles, je suis particulièrement attentive aux essences utilisées dans les parfums. Il semblerait que tous les parfums de grande distribution soient composés de fragrances synthétiques afin d’alléger les coups de production et pour que les parfums sentent la même chose sur tous les consommateurs. Les marques de niche se vantent quant à elles d’utiliser des matières nobles bien que certaines essences naturelles comme la mousse soient interdites ou impossibles à extraire de façon naturelle. Ma question est la suivante : parfum de niche est-il égal à fabrication de qualité ? Le prix est-il révélateur ? Par exemple, un Guerlain comme parfum initial est-il composé d’essences de qualité inférieure à celles contenues dans Cuir Béluga ?
Merci d’avance pour vos réponses !
Cordialement,
Maïlys

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

doudou

par , le 2 mai 2014 à 16:22

J’ai eu la chance de le dénicher, enfin, ce matin !
Quelle jolie découverte, à un prix abordable en plus. On ne nous prend pas pour des pigeons et ça fait plaisir !!! Un travail inspiré et qualitatif : sur ma peau le rendu est bien plus poudré cosmétique qu’oriental. L’amande en tête reste réaliste pendant les premières minutes. Puis on a un bel effet de texture, quelque chose de très crémeux, rond, blanc nacré, avec une petite note un peu plus incisive, des baies roses ? qui évite toute lourdeur.
Ni froid ni torride à mon nez. Une présence enveloppante, réconfortante, douce. Il invite à se rapprocher certes, mais j’y perçois une féminité tendre et quasi maternante bien plus qu’une sensualité ouverte. Et c’est tant mieux !!!

Jolie création qui se fait au fil des heures une place dans mon cœur....malgré et c’est le seul minuscule bémol, un flacon au plastique pas bien joli, un peu cheap.

Doudou touchée !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 29 avril 2014 à 21:37

Cette critique laisse entrevoir un parfum selon mon coeur... Et bien sûr, j’aimerais le sentir, mais je me demande où il est distribué.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 30 avril 2014 à 22:51

Bonsoir Garance, ce parfum sait se faire désirer, il est très peu distribué, quasiment exclusivement dans les boutiques de la marque ! Il faut aller à sa recherche...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 29 avril 2014 à 00:04

Ils ont peinturluré en noir un flacon d’Idylle mal démoulé ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 29 avril 2014 à 13:04

Moi ça me fait penser à une figue noire.
Personnellement j’aime bien dans le genre :)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 29 avril 2014 à 17:41

Exactement ce que je pensais !
Mais l’important, c’est le parfum a l’interieur.
J’irai sentir ca des que je pourrai.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 30 avril 2014 à 15:50

Il y a une vague ressemblance avec Idylle c’était la premiere chose a laquelle j’ai pense (mais Idylle est tres classe, une goutte d’or et de verre, magnifique design d’Ora Ito, le chic Guerlain) et je ne pensais pas a la figue noire (même si effectivement c’est assez juste).

Mais je ne peux resister a l’envie de le dire - ca fait 2 jours que je me retiens - : au vu de la publicite du parfum : s’il n’y avait pas la mention du parfum AUBADE, j’aurais jure que c’était plutot une publicite pour une pompe a lavement..... :-)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 1er mai 2014 à 16:04

Oh, chère Arpège, bien vue, la pompe a lavement’ J’ai tremblé de rire...Idylle n’es pas loin non plus alors !

Je n’ai pas (encore) mis mon nez dessous. Par contre je me suis beaucoup amusée le nez avec des parfums d’Agent Provocateur. C’était plus que inattendu. Surprennent même. Agent Provocateur était intéressent, un chypré floral avec une petite touche musqué. Elxir fut un choc, je n’ai toujours pas compris, ma réaction était violente, mais WOUW ! j’ai aimée et craqué...animal, fauve, tout ce que vous voulez. Un coup de fouet ! Maîtresse est un floral assez classique. Il me fait vaaaaguement penser a J’adore, certains notes, je suppose, mais en mieux. C’est vraiment bien foutu comme jus !...selon mon humble opinion.

Si jamais vous avez l’occasion, il faut absolument s’amuser avec. Comme avec leur lingerie d’ailleurs...C’est très, hm, plaisent.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 1er mai 2014 à 22:36

Bonsoir Anna !

Merci pour tous vos ressentis.
J’irai sentir Aubade quand je pourrai. Après tout, qu’importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse !

Idylle a un flacon qui m’évoque le luxe et la classe Guerlain.
Et un parfum merveilleux floral chypre mouillé de rosée.

Aubade est semble t’il, un parfum amande-vanille, j’aime beaucoup sur les autres les parfums de cette famille, mais c’est pas trop mon style.
Je me lasse au bout d’un jour. Mais j’aime bien sur les autres quand le parfum est bien exécute. Par exemple Amour Kenzo.

La publicité Aubade avec le flacon dans le dos de la jeune femme ressemble a une ancienne publicité trouvée (sur moteur de recherche) de "Panthère" de Cartier. (Pas La Panthère).

Mais le slogan Aubade me fait beaucoup rire.

Comme d’ailleurs beaucoup de pubs Aubade que j’ai pu voir . On va dire que je n’y suis pas sensible au marketing de la marque ;-)

Quant a la lingerie, je pense que je pourrais faire un formidable "lance pierre" avec le haut pigeonnant en dentelle...

#Fronde

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 4 mai 2014 à 14:19

J’ai enfin senti ce parfum en allant dans une boutique nantaise (boutique Aubade), car ce parfum est introuvable dans ma petite ville. Mon ressenti : un joli parfum, mais un peu étouffant : il a quelque chose de cotonneux, comme Amour de Kenzo, mais je trouve le rendu un peu gras, un peu lourd, étouffant.Dans le genre opulent-sensuel amandé, je lui préfère nettement Hypnotic, que je trouve plus intéressant, et somme toute moins lourd.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 4 mai 2014 à 15:57

Au départ, ma cervelle a complètement bloquée Amour de Kenzo, court-cirquité a cause de Amor Amor, le truc de Cacharel, qu’elle a trouvé degue. QQ temps elle l’a trouve peut-etre intéressante. A réessayer. Kenzo, je veux dire.

Est que vous avez craqué sur un "lance-pierre", tant que vous y étés ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 5 mai 2014 à 08:29

Ce type de "lance-pierres" me sert plutot dans ma valise (vacances) a proteger mes 2 parfums cheris, hors de leur boite ;-)
Surtout quand le "lance-pierres" est rembourre (excellent anti choc pour le parfum).

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 10 mai 2014 à 19:19

Exellent ! :-)) Alors, 2 parfums chéris qui vont au vacances sont...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

zwit

a porté Le Parfum le 14 janvier 2020

rose de nuit

rose de nuit

a porté Le Parfum le 23 mars 2019

Sa note :
rose de nuit

rose de nuit

a porté Le Parfum le 7 février 2019

Sa note :
rose de nuit

rose de nuit

a porté Le Parfum le 6 février 2019

Sa note :
rose de nuit

rose de nuit

a porté Le Parfum le 17 janvier 2019

Sa note :
rose de nuit

rose de nuit

a porté Le Parfum le 9 novembre 2018

Sa note :
rose de nuit

rose de nuit

a porté Le Parfum le 19 juin 2018

Sa note :
rose de nuit

rose de nuit

a porté Le Parfum le 15 juin 2018

Sa note :
rose de nuit

rose de nuit

a porté Le Parfum le 30 mai 2018

Sa note :
rose de nuit

rose de nuit

a porté Le Parfum le 27 mai 2018

Sa note :
rose de nuit

rose de nuit

a porté Le Parfum le 4 mars 2018

Sa note :
rose de nuit

rose de nuit

a porté Le Parfum le 1er décembre 2017

Sa note :
rose de nuit

rose de nuit

a porté Le Parfum le 20 novembre 2017

Sa note :
rose de nuit

rose de nuit

a porté Le Parfum le 10 novembre 2017

Sa note :
rose de nuit

rose de nuit

a porté Le Parfum le 19 octobre 2017

Sa note :
nezzen

nezzen

a porté Le Parfum le 2 juillet 2017

hello, à l’origine, lors d’une quête spirituelle, toujours en cours, élévation... aromacologie, j’ai rencontré le parfum comme 1er médicament dans la gestion des hummmeurs, bien-être, spiritualité, (...)
Sa note :
rose de nuit

rose de nuit

a porté Le Parfum le 8 avril 2017

Sa note :
VioletteNoire

VioletteNoire

a porté Le Parfum le 21 mai 2016

Sa note :
rose de nuit

rose de nuit

a porté Le Parfum le 16 mai 2016

Sa note :
del

del

a porté Le Parfum le 22 février 2016

Sa note :

à la une

Do not drink ! Le naturel low-cost par Sephora

Do not drink ! Le naturel low-cost par Sephora

L'enseigne du groupe LVMH dévoile une nouvelle collection d'eaux de parfum présentées comme unisexes, à petit prix.

en ce moment

il y a 22 minutes

Bonjour à tous. Ne sachant pas encore très bien comment le forum s’articule, je poste ce message(…)

Rokabarr a commenté Rochas Man

il y a 31 minutes

J’aime cette fougère gourmande. Comme le dit la critique elle a en effet un côté synthétique (que(…)

il y a 2 heures

I’m very happy to tell you that IFRA saved oakmoss. There was a proposal from the legislators(…)

Dernières critiques

Summer 69 - Gas

Sous le soleil exactement

Eau capitale - Diptyque

Paris en bouteille

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019