Auparfum

Le Parfum

Elie Saab

Flacon de Le Parfum - Elie Saab
Note des visiteurs : (10 votes)
Connectez-vous pour noter ce parfum
Connectez-vous pour indiquer si vous portez ce parfum

Miel d’oranger

par Jeanne Doré, le 28 avril 2016

Avec sa première eau de parfum, le couturier Elie Saab proposait en 2011 ce qui allait être sans doute l’une des plus jolies créations en parfumerie grand public de ces 5 dernières années.

Un threesome idéal entre la fleur d’oranger, le miel et le patchouli, hommage parfait à la fois aux origines libanaises du créateur, et à sa haute couture vaporeuse et virevoltante, empreinte d’une féminité glamour et sensuelle.

La fleur d’oranger s’impose d’entrée de jeu, blanche et triomphante, à peine escortée de jasmin et de rose, et enrobée d’un miel gentiment animal, plutôt que sucré, grâce à une judicieuse absence de notes fruitées ou vanillées. Le patchouli, sous-jacent, ne tarde pas à imposer sa présence boisée, chyprée, musquée, délicatement savonneuse.

Les filiations sont multiples, comme si le miel musqué de For her se combinait aux fleurs blanches orientales d’Alien, dans un équilibre harmonieux et fluide.
On passe lentement d’un blanc brillant et virginal à un dégradé de teintes roses, ambrées, presque brunes, plus sombres et veloutées.

Porter Le Parfum d’Elie Saab, c’est un peu comme dévorer avec les doigts des pâtisseries orientales à la fleur d’oranger enrobées de miel doré, juste après s’être lavé les mains avec une savonnette vintage à l’effluve chypré. A la fois chic et savoureux.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Chanel_5

par Chanel_5, le 1er août 2018 à 07:13

Je m’excuse il y a erreur de ma part. C’est le Elie Saab intense et non pas le couture sur lequel j’ai eu un coup de coeur.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Chanel_5

par Chanel_5, le 31 juillet 2018 à 16:13

J’ai testé plus d’une fois le Elie Saab couture et il est absolument délicieux. Très identifiable, la fleur d’oranger se fait reine, mais tout en raffinement. Un parfum coup de foudre réessayé cet après-midi, il tournait un peu sur ma peau à cause de la chaleur cependant (au début seulement). Pour la version rose, elle était charmante dans mes vagues souvenirs. Je ne l’ai pas vu en parfumerie aujourd’hui en revanche j’ai senti un Elie Saab qui je crois est un flanker de celui-ci, une version été très probablement. Il m’a déplu, trop sucré dès la pulvérisation, et le flacon et le bouchon sont moins jolis que celui qui est l’objet de cet article. L’ensemble m’a un peu évoqué un parfum escada, mais je retesterai pour être sûre, il est possible que je le sous-estime.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par dagal, le 9 avril 2018 à 20:26

Je ne connais pas ce Parfum d’Elie Saab, mais je trouve son Rose Couture absolument divin, je suis d’ailleurs étonnée que l’on ne puisse pas trouver de critique ou d’avis sur ce site à son propos.
Une rose magnifiquement bien faite, fumée, sexy, sensuelle...
j’ai l’impression que cette Rose Couture est passée à côté de la masse, et tant mieux pour moi : je ne l’ai jamais senti sur personne !!
Étonnant, vu la qualité de cette eau de toilette...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

neovand

par neovand, le 27 novembre 2017 à 17:30

Bonjour,

Même si je n’aime pas tout, Elie Saab est une des rares marques dont j’ai fait quasiment le tour (essences et collection cuir comprises). C’est une marque récente, l’avantage est le faible nombre de parfums discontinués. Du coup j’ai rassemblé mes impressions sur tous les mainstream que j’ai pu tester.

Tout d’abord le Parfum, l’objet de cet article. En EDP, je trouve cette fleur d’oranger à la fois très lumineuse et caramélisée. Il n’est pas très évolutif, du coup on sait rapidement si on l’aime ou pas, quoique, après quelques utilisations grâce à un échantillon, j’ai peur de le trouver trop "chargé" à l’usage. Et pourtant il arrive à m’évoquer une certaine légèreté… Trois étoiles pour moi. Je le trouve extrêmement réussi pour un premier lancement, il donne une identité, et la plupart de ses déclinaisons le rappellent, ce que je trouve agréable en termes de lisibilité de la marque, le fait que toutes les références provenant du même nez n’y est probablement pas étranger.
L’EDT est pour moi une version plus douce, moins miel-patchouli mais un peu plus ambrée que l’EDP.
La version intense, testée une seule fois (sur peau, comme la plupart de mes tests), comporte un fond qui m’a surprise, car il m’a rappelé celui de Van Cleef, mais en plus aérien et discret. Si je n’avais pas ce dernier, j’aurais peut-être acheté cette version intense.

Passons aux versions couture. Là, ça me parle nettement moins…
Il y a une note ou un accord qui me dérange dans l’Eau Couture. Quand je compare avec la pyramide communiquée je pense à l’amande ou au caramel, voire le mélange des deux. Je ne suis pas fan du caramel, à la fois dans les desserts et dans les parfums.
Je ne me rappelle pas très bien de Rose Couture, hormis le fait que je l’ai trouvé nettement musqué, me rappelant vaguement Narciso Rodriguez For Her. Cela a beau être léger (j’insiste sur le léger à coté de For Her que l’on ne présente plus) et élégant, j’ai autant de mal avec celui-ci.

Les éditions limitées Resort. Ce sera des avis très tranchés cette fois (et assez rapides vu qu’elles ne perdurent pas).
J’ai déjà parlé de l’édition 2017 (flacon rose) pour laquelle j’ai eu un coup de cœur. C’est clairement un floral fruité avec une touche de muscs. Je connais peu de parfums avec une note de grenade (en gros, seulement celui-ci et Gingembre Rouge de Roger & Gallet) mais je crois que j’ai un faible pour cette matière. En plus il tient longtemps.
L’édition 2015 (flacon bleu) m’a fait me laver le poignet au plus vite. Affreusement collant.

Les deux derniers sentis ne m’ont pas plu.
Nuit Noor, dont j’ignore s’il s’intègre au catalogue permanent, est à mon nez un espèce de fouillis où je sens des muscs, de l’encens, du patchouli, et peut-être du cuir. Trop sombre pour moi.

Je termine par le grand lancement de la marque cette année : Girls of Now. Plaisant au début, très poudre d’amande. Il fait un peu jeune fille, mais pour un gourmand il offre l’avantage d’être aérien plutôt que compact. L’ennui c’est qu’au bout d’un moment il fait de plus en plus compact, gâteau cuit, plus précisément gâteau à l’amande, puis frangipane, et un peu biscuit à la cuiller – sucre glace (ce dernier étant la meilleure partie pour moi, ça peut venir de la fleur d’oranger). Dommage.

Au final, ce sont les créations les plus lumineuses que j’aime dans cette marque.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par MadameSosso, le 23 novembre 2017 à 09:56

Bonjour,

pour les amatrices de miel aux accents d’agrumes, je recommande Girl of Now, du même parfumeur. Il est présenté comme un oriental et m’a, de ce fait, beaucoup déçue, car je ne lui trouve rien de comparable avec un véritable oriental.

Je cite une description trouvée sur un site : "Le parfum pour femme Girl of Now dévoile une fragrance à la fois puissante et addictive. A la fois sensuelle et féminine, sa fragrance est qualifiée d’orientale et florale. Elle souhaite évoquer à la fois une contrée lointaine, mais également la noblesse et l’élégance d’une reine d’Egypte. Ainsi, la note de tête s’ouvre sur des touches de mandarine. L’agrume apporte un côté acidulé au parfum. La poire et la pistache s’associent également pour ajouter de la gourmandise au départ. Puis, la note de coeur dévoile une association de fleur d’oranger, de magnolia et d’amande. Le coeur se veut donc ensoleillé et chaud. Enfin, la note de fond s’achève dans un sillage sensuel et gourmand. Le patchouli confère à la fragrance son côté addictif. La fève de Tonka ainsi que le lait d’amande apporte à l’ensemble une sensation d’enveloppement. Le bois de cachemire complète cet ensemble doux dans un effluve chaud et profondément élégant.

Notes : mandarine, poire, pistache, fleur d’oranger, magnolia, amande, patchouli, fève de tonka, bois de cashmeran, lait d’amande.

Pour moi c’est plutôt un gourmand, point barre, et je n’ai pas senti les notes de pistache tant attendues, ni le patchouli en note de fond ((j’ai pourtant l’odorat d’un toutou !!!). Quant à l’amande... peut mieux faire.

Il est charmant au premier abord mais trop gourmand à mon goût, je ne lui trouve aucune subtilité, aucun mystère.

Je n’aime pas son bouquet final "miel d’oranger synthétique". Le flacon est absolument charmant en revanche.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Nepenthès

par Nepenthès, le 8 décembre 2016 à 18:08

Bonjour,
Je me suis inscrite pour vous témoigner ma reconnaissance de m’avoir fait connaître ce magnifique EDP. Sans cette publication je ne l’aurai pas connu. Quel bonheur !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Jeanne Doré, le 9 décembre 2016 à 22:08

Bonsoir Nepenthès, cela fait toujours plaisir d’apprendre que nos publications contribuent à rendre heureux :)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Messapia, le 30 novembre 2016 à 11:16

J’étais passée à côté de ce parfum, ayant lu sur ce site les commentaires plus ou moins acerbes à l’époque de l’annonce de sa sortie. Je me disais bof !
La semaine dernière, en voyant une jolie bouteille testeur de 30 ml sur un comptoir, instinctivement je l’ai prise et vaporisé sur mon poignet. Et là j’ai dit ouh que ça sent bon.
J’ai quand même attendu que l’alchimie avec ma peau se fasse... au bout d’une heure, c’était toujours aussi délicieux. J’étais complètement conquise. Ce mélange de fleur d’oranger au miel, un vrai délice. je m’imaginais au milieu d’une orangeraie sur les flancs de l’Etna, ou au Maroc.
Bref, j’ai craqué et je ne le regrette pas. Tout le monde adore autour de moi. C’est délicat, aérien, confortable, doux et espiègle.

Comme quoi, lire les avis c’est intéressant, mais il n’y a que notre peau et notre nez qui peuvent nous donner la vraie réponse lorsqu’il s’agit de parfum.

A conseiller à tous ceux et toutes celles qui aiment la fleur d’oranger et le miel.
hummm

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

rose de nuit

par rose de nuit , le 17 mai 2016 à 09:49

J ai d ailleurs à ce sujet un petit conseil à demander.
Elle a porté cr parfum et actuellement un de hanae mori qui lui ressemble. . Avez vous un parfum à me conseiller pour elle a lui offrir dans le même esprit..

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

rose de nuit

par rose de nuit , le 29 avril 2016 à 07:29

Magnifique parfum adopté par ma fille de 24 ans ! Le parfum pleats please semble avoir des points communs...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

manuela13002

a porté Le Parfum le 22 octobre 2018

Carole André

Carole André

a porté Le Parfum le 5 octobre 2018

Parfumeur, formulatrice de cosmétiques, formatrice internationale, freelance
ana

ana

a porté Le Parfum le 5 mai 2018

Sa note :

Messapia

a porté Le Parfum le 2 janvier 2017

Sa note :
Nepenthès

Nepenthès

a porté Le Parfum le 8 décembre 2016

Sa note :

Messapia

a porté Le Parfum le 26 novembre 2016

Sa note :

nabilla

a porté Le Parfum le 9 octobre 2016

Sa note :

crucifer

a porté Le Parfum le 25 août 2016

VioletteNoire

VioletteNoire

a porté Le Parfum le 13 juin 2016

Sa note :
rose de nuit

rose de nuit

a porté Le Parfum le 17 mai 2016

Sa note :

à la une

Eau de Cologne originelle Jean Marie Farina

Eau de Cologne originelle Jean Marie Farina - Roger & Gallet

Coupe droite, ajustée, simple, efficace, sage et proprette : et si c'était elle, la vraie cologne de référence ?

en ce moment

il y a 13 heures

Je me disais bien que les jours d’« extra vieille » étaient comptés. « Originelle », on sent que ça(…)

gabichou a commenté 903

il y a 16 heures

En effet, ce parfum a quelque chose d’intriguant, qui fait que l’on a tendance à y revenir pour(…)

Farnesiano a commenté Joy

hier

Une splendeur que je ne me lasse pas d’explorer. Fastueux, certes, mais lumineux, rayonnant et(…)

Dernières critiques

903 - Bon parfumeur Paris

Cinquante nuances de bois

Oriental Leather - Memo Paris

Frissons d’ambre

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019